La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 443
Date d'inscription : 30/09/2017


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyJeu 6 Aoû - 0:12

Don't make me sad, don't make me cry.

I'm so sorry, Jour 3.

Let. It. Die. ♪
Let. Me. Die.

Trois jours que tu L'avais fuis, trois jours que tu ne Le voyais plus. Trois jours que tu ne dormais plus. Trois jours que tu ne mangeais plus. Trois jours que des pensées macabres envahissaient tout ton être. En finir avec ta vie ? En voilà un songe. Mais tu ne passais pas le cap. Car tu L'aimais encore. Car tu aimes Les enfants que tu portes en toi. Tu ne peux pas Les abandonner. Tu veux Leur donner naissance. Mais leur donner naissance sans Lui ? Le père de ces enfants, ton mari, l'homme que tu aimes, cette main salvatrice qui t'a relevée la tête ? Qui t'a sorti de ces abysses dans lesquelles tu te noyais ? Non, tu ne peux pas Leur donner naissance sans Lui. C'est... Inconcevable. Tu ne peux pas imaginer ta vie sans Lui. Chaque jour depuis que tu L'as amèrement fui, tu penses à Lui, rien qu'à Lui, que à Lui. Lui te hante. Lui te manque. Lui porte un nom. Lui, c'est Aston.


i love you...

Allongée sur le canapé. Heure tardive, trois heures du matin. Le sommeil ne t'atteint plus. Tu fixes le plafond, le fond perlant de gouttes de sueur, tu avais mal. Ces douleurs de grossesse qui avant passaient vite, car avant, Il était auprès de toi pour te soutenir. Mais maintenant, Il n'est plus là. Il n'est plus là car tu L'as trahi, et tu as honte de te montrer en face de Lui. Car tu ne Le mérites pas, tu es une femme qui ne mérite pas l'amour de cet homme qui t'a pourtant tout donné, même une raison de vivre. Tu tournes, tu fermes les yeux, Il apparaît dans un rêve qui ne l'était pas, c'était un cauchemar. Tu Le voyais. Lui, ses magnifiques cheveux blonds, ses profonds yeux océans, Il était là. Il était parfait. Mais ses traits étaient crispés. Dans ton cauchemar, tu Le fixes, tu marches, tu avances de trois pas, une main tendue vers Lui. Mais un geste recule cette main. Il te fixe. « Tu m'as menti, tu m'as trahi, Tu m'as menti, tu m'as trahi, Tu m'as menti, tu m'as trahi, Tu m'as menti, tu m'as trahi, Tu m'as menti, tu m'as trahi, Tu m'as menti, tu m'as trahi. »


Helvegen ♪
Die.

Il te répète ces mots en boucle. En boucle. En boucle. Tu essayes de parler mais aucun son ne sort de ta bouche. Pendant qu'Il te répète ça, tu as froid. Tu te sens trembler. Tu tombes au sol, regardant tes mains, elles gelaient. Tu haletais. Il répétait toujours ces mots, plus aucune main salvatrice. Plus rien, tu es seule. Tu baisses les yeux, tu vis que tu perdais du sang au niveau de ton ventre. Tu gèles, tu saignes, tu meurs à petit feu. Puis d'un coup tout s'arrête. Il avançait de trois pas aussi, s'accroupissant, Il posait une main sur ton menton, relevant d'un coup ton visage froid. « Disparaît. »


Help me.

Il te lâchait le visage. Tu tombais. Et tu te réveillais. Tu te redressais, la respiration plus que haletante. Tu tremblais. Une main sur ton ventre. Gonflé, sentant même de petits mouvements. Tes enfants sont toujours là. Tu te mordais la lèvre. Tu voulais hurler. Hurler car s'en était trop. Bien trop. Beaucoup trop. Juste trop. Mais le fils de Kira dormait. Disparaître ? Tu te levais d'un bon, te précipitant dans la cuisine, sortant un couteau, que tu pointais sur toi-même.


▬ « Je dois... D-Disparaître... »


Tu trembles. Tu fixes cette lame. Je dois disparaître. Je dois disparaître. Je dois disparaître. Mais tes mains tremblaient, tu n'y arrivais juste pas. 


▬ « Je t'aime... Je t'aime... Aston je t'aime...  Par pitié, aide moi- J-Je veux pas disparaître... Je t'aime... aide moi... aide moi... »


Tu fixais toujours cette lame, tes mains tremblent. Tu répétais ces mots. Oui, tu l'aimes encore. Tu ne veux pas le quitter, tu veux vivre avec lui. Vivre cette vie dont vous aviez souvent chanté les louanges. Vivre cette vie à quatre, avec tes enfants et ton mari. Tu veux ressentir ce bonheur quand tu t'endors dans ses bras. Tu veux sentir à nouveau ses douces mains se poser sur ton ventre, le voir heureux... 


Tout cela semble si lointain...


Mais le Destin ne voulait pas te laisser mourir. Car la porte de la chambre de Lyam s'ouvrait. Par peur, tu posais le couteau, le cachant sous un chiffon. Tu fis mine d'aller bien, mais tu étais juste effrayante. Tes yeux écarquillés, tes mains tremblantes. Ton front jonché de perles de sueur. Mais tu souriais. Un sourire si faux, alors que l'enfant voulait juste un verre d'eau. Tu hochais la tête, sortant un verre de tes mains tremblantes. « disparaît. » Tu manquais de faire tomber le verre, mais tu le déposais de justesse sur le plan de travail. Sortant la bouteille d'eau, tes mains toujours aussi tremblantes, tu verrais l'eau dans ce verre si transparent, le tendant vers le jeune enfant. Tu cachais tes mains, car tu avais planté si fort tes ongles dans la paume de tes mains que tu en avais des marques. Car chaque soir, tu t'empêches d'hurler de tout ton être.


when the party's over ♪

where are you...


Quand l'enfant de Kira était parti, tu fixais la porte. Puis le téléphone. Tremblant, marchant comme un cadavre, tu te dirigeais vers ce dernier. Tu l'avais pris dans tes mains frivoles, tu avais composé les premiers chiffres de chez-toi, dans l'espoir de L'appeler. Mais tu n'avais pas fini le numéro, déposant le téléphone avant de le reprendre. Tu n'y arrives pas. Au final, tu avais appelé Thèves, le suppliant à venir. Que si tu restais toute seule, tu allais vraiment finir par faire la pire des conneries que tu puisses faire dans toute ta vie. En dix minutes, le voici. Tu n'avais pas eu la force de te relever pour lui ouvrir, alors il était rentré de lui-même, se précipitant à tes côtés. Le premier réflexe qu'il avait eu était de prendre tes mains, vérifier tes poignets voire si tu n'avais pas Recommencé. Après cette vérification, il posait une main sur ton front.


▬ « Tu es brûlante... Ça suffit, retourne le voir, tu ne vas pas tenir comme ça. Tu te mets toi et tes enfants en danger, tu le sais ? 

- Il doit me haïr... »


Tu l'entendais lâcher un petit soupire, déposant en face de toi une boîte blanche.


▬ « C'est un cheesecake que j'ai fait dans la soirée. Je sais que tu en raffoles, alors fait moi le plaisir de manger cette part, entièrement. Quant à Aston, je le croise très souvent au commissariat, bien qu'il s'enferme dans son bureau. Aïden m'a dit qu'Aston était dans le pire des états... Vous vous faîtes du mal mutuellement, il faut que vous arrêtiez. 

- Dans ... Le pire des états ?

- Il passe ses nuits au commissariat, ne faisant que de maigres allers-retours chez vous, sans doute pour s'occuper de votre chaton. Il t'a cherché depuis que tu as disparu, il t'a cherché sans relâche. »


C'était de ta faute. Tout était de ta faute. Tu avais explosé en sanglots dans les bras de ton meilleur ami. Il tentait de te rassurer. Il signait qu'il était là, que tout irait bien. Tu n'arrivais pas à le croire, car tu voulais te rassurer dans les bras de ton mari. Mais tu as tout gâché. Comme d'habitude, tu gâches tout.


Tu n'es qu'un misérable échec parmi tant d'autres dans ta misérable vie.


I miss you...

Tu avais mangé et te voilà de nouveau allongée, tentant de trouver le sommeil. Thèves était resté auprès de toi, veillant sur toi. Te surveillant pour éviter que tu ne vrilles. Le lendemain matin, tu te réveillais tôt alors que Thèves s'occupait de préparer un petit déjeuner pour Lyam. L'enfant s'était levé avec hâte, vu qu'il allait passer la journée chez un ami. Il n'était donc pas là pour la journée... Les paroles de Thèves te revinrent en tête. Cesser cette mascarade. Car vous vous faisiez du mal. Tu étais partie te doucher, dans un silence mortuaire. Tu te regardais dans un miroir. Ces cernes sous les yeux, les traits de ton visage creusés par la fatigue et par le fait que tu n'arrivais plus à te nourrir. Tu n'avais pas la foi de te maquiller, alors tu avais juste coiffé ta chevelure pourpre. Sortant, tu voyais ton meilleur ami discuter avec le jeune garçon. C'était bientôt l'heure de le déposer chez son ami. Thèves te proposait de vous déposer en voiture et tu avais alors accepté. Mettant tes talons, tu vérifiais que Lyam avait tout, avant de fermer la maison à clé. Tu restais silencieuse, amenant le jeune garçon chez son ami, notant l'heure à laquelle tu devrais aller le chercher. C'était dans la soirée. Revenant dans la voiture, tu caressais ton ventre, en silence.


▬ « Avec un peu de chance, il doit être au commissariat. Tu veux y aller ? »


Tu hochais la tête, le regard bas. Arrivé au commissariat, Thèves signait qu'il allait demander si le Capitaine Hammerman était ici. Perplexe, il revenait vers toi, fermant la portière de sa voiture. Tu le regardais, les lèvres closes.


▬ « Il est parti en direction de chez vous il y a une dizaine de minutes. Décidément, pour jouer à cache-cache, vous êtes bien doués. »


Vous vous dirigiez à ta maison. La voir te faisait un choc, qui te déclenchait des nausées directement. Tes mains s'étaient remises à trembler, ouvrant doucement la portière. Tu restais debout devant votre chez-vous. Ce si chaleureux chez vous, qui possédait une aura si glaciale maintenant...


Home sweet Home.

▬ « Je ne suis pas loin, si tu as besoin, appelle-moi, hurle, qu'importe, je viendrais directement te chercher. »


Ocean Eyes ♪

I'm scared...


Tu étais seule. Tu ouvrais le petit portail de votre jardin. Tes jambes tremblaient, tout en toi tremblait. Tes clés en main, tu restais figée face à la porte. Une partie de toi priait pour qu'Il ne soit pas là, mais une autre partie priait pour qu'Il soit là. Que tu le retrouves, que tout cela se stoppe, que tout cela s'arrête... There's just no time to die... Cependant, la poignée s'était laissée faire, la porte s'ouvrait. Il était donc là. Tu n'étais pas sereine. Une main sur ton ventre, tu avançais de trois pas, tes talons claquaient dans cette maison si silencieuse de par cette “ séparation ”. Sauf que très vite, tu avais entendu des petites pattes de velours courir vers toi. Ton chaton, votre chaton était apparu, heureux de te voir sans doute. Tu t'étais baissée pour le prendre dans tes bras, caressant d'un doigt le haut de sa tête. « Je suis désolée... Même à toi je t'ai fait du mal... »


no, it's not OK...

Tu t'étais remise à marcher, Caramel dans tes bras, tes talons claquent comme une chanson presque macabre, discordante. Et d'un coup tu t'étais arrêtée. Arrêtée car Il était là. Dos à toi. Mais Il était là. Tu avais l'impression qu'Il avait maigri, que son corps ne suivait pas, alors qu'Il était juste dos à toi, mais c'est comme si tu pouvais voir à travers Lui. Déposant doucement votre chaton au sol, tu te redressais. Tes jambes tremblaient, tu peinais à tenir sur tes talons.

I.
...
got.
...
that.
...
summertime.
...
sadness.


▬ « S-... S-Si tu m'en veux j-je le comprendrai... D-Dis le moi et j-j... Je disparaîtrais, je... Je ne veux plus te faire de mal t-tu... Tu ne mérites pas ça... »


My Immortal ♪

I tried so hard...


La pluie était de nouveau là. Mêlée à un peu d'orage. Tu continuais de trembler, des larmes perlaient sur tes joues. Elles perlaient comme cette pluie qui glissait sur les fenêtres.


▬ « J-Je ne sais pas ce qu'il m'a pris... J-Je ne te mérite tellement pas, j-je ne mérite pas de porter tes enfants, j-je ne mérite pas d'être ton épouse, je t'ai abandonné comme une sotte, je t'ai laissé seul, c'est indigne d'une épouse... C'- C'est... P-Pourquoi... Pourquoi... J-J... Si je suis partie, c-c'est parce que j'étais au courant... Je savais tout... M-Mais je n'ai rien dit... Je me haïs parce que j'ai menti... J-Je ne mérite que de disparaître car je t'ai menti... Je me haïs... Aston... Je me haïs si fort... »

I tried so hard...

Tu avançais de trois pas encore.

▬ « T-Tu me manques, j-j'ai besoin de toi, j-je ne suis rien sans toi, absolument rien... »

I tried so hard...

Tu te stoppais.

▬ « Aston... Mon amour... »

Please, please...

Explosant en sanglots, tu Le laissais se retourner vers toi. Quand Il était face à toi, tu Le regardais. “ Those ocean eyes ” S'en était trop. Tu t'étais mise à courir, te tordant violemment la cheville due au manque de force dans tes jambes, et tes talons. Tu manquais de tomber, mais tu t'étais rattrapée à la chemise de celui que tu aimes. Tu avais mal, mais ça, ce n'est pas une nouveauté. Tu serrais Sa chemise, avec toutes les dernières forces que tu avais. Tu posais ta tête contre Son torse. Pleurant toutes larmes de ton corps et ton cœur. 

Tu venais Lui dire ces mots si importants :

don't forget that I...

▬ « I love you, I love you... I can't live without you, you are my everythings... I don't want to be alone, don't let me alone.. I'm so sorry, sorry... »


sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry  
sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry sorry 


Cependant, remarquant que tu étais contre son torse sans son accord, tu te reculais, forçant sur ta cheville précemment tordue pour paraître forte, alors que tu étais complètement brisée. Mais l'accumulation...

Fatigue.
Angoisse.
Manque.
Tristesse...
Grossesse...
... peine ...
.... solitude ....
Aston...

Tu te sentais doucement partir.

... A l'aide


▬ « Je t'aime.. »


Tu avais perdu connaissance. Tombée en avant, tombée en arrière, rattrapée, laissée à l'abandon... Tu ne sais pas, car tu ne sentais plus rien. Dans un vide profond.

Dans les abysses de ta médiocre vie.


I'll be the one, if you want me to...

Mais je t'aime ♪
Je veux faire cette danse dans tes bras...

@Aston S. Hammerman

“ Kiss me hard before you go, summertime sadness. I just wanted you to know that baby, you the best  ▬ Summertime Sadness, Lana Del Rey
SELKIE


▬ I look at the stars in #indianred

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyVen 7 Aoû - 23:09







You’re comback home My love…



Seul… Si seul… Aston était seul dans cette demeure maintenant privée de l’étincelle de vie qui l’animait. Il était si seul… A tel point qu’il n’en dormait plus, il n’en mangeait plus, il était une coquille vide, fragile… Il y avait dans ce lieu toute la tendresse perdue de sa femme et surtout tout ses souvenirs. Chaque parcelle de cette demeure regorgeait de souvenir si chère à son coeur, trop chère. Tout ici rappelait au blond sa chère et tendre femme, Katherine, elle lui manquait tellement… Il en souffrait tout les jours, tout les soirs, avec une seule pensée en tête : « Je suis un monstre… Elle me fuit pour ça… ».

Ces trois derniers jours furent donc éprouvants pour Aston, persuadés de l’abandon pur et simple de sa femme et qui se réfugiait donc dans le travail. Ses collègues pouvait bien voir que quelque chose n’allait pas. Aiden le premier d’ailleurs et il aidait du mieux qu’il le pouvait son collègue et ami en le délestant d’un peu de travail… Le capitaine ne retrait que peu de fois chez lui, simplement pour donner à manger au chat et au passage prendre une rapide douche.

Un jour grisâtre pointait de nouveau le bout de son nez, un peu comme tout les jours depuis la fuite de Katherine, du moins c’est l’impression que le blond avait. Comme depuis ce tragique jour, Aston n’avait pas passé la nuit chez lui, il ne pouvait dormir avec les souvenirs de son amour perdu le hantant. Il avait travailler et dormit au commissariat et venait ce matin dans le seul but de nourrir son chat et de se laver un peu, Aiden lui ayant fait la remarque que cela se sentait qu’il avait dormit ici.

Comme d’habitude, la porte s’ouvrit sur un silence très pesant pour le capitaine, heureusement que celui-ci s’était brisé dans un miaulement attendrissant, mais qui n’avait guère plus esquinter le visage de marbre de l’allemand. Tout cela était si difficile à supporter… Doucement, dans un calme olympique, le blond se dressa devant la cheminée, devant leurs souvenirs, leurs photos de mariage. A ses pieds, Caramel se frottait contre ses jambes, mais un bruit qu’il n’entendit pas car perdu dans ses pensées avait attiré l’attention du chaton.

Des pas se firent peu après entendre, plus lourds que ceux du chat. Non, c’était impossible… Elle ne pouvait pas être là, elle l’avait fuit… Serait-ce une énième hallucination de son esprit manquant de sommeil, de nourriture et… d’amour ? Pour en avoir le coeur net il devrait se retourner, mais les paroles de la demoiselle l’interpellèrent.

Lui en vouloir ? Souhaiter sa disparition ? Avait-elle perdue la tête ? Il était inquiet, meurtrit de son absence ! La seule chose qu’Aston désirait le plus au monde c’est de retrouver sa femme, sa raison de vivre… La pluie tomba et avec elle les cries déchirant du ciel face à ces retrouvailles. Toujours dos à sa femme, le blond écoutait en silence, serrant les dents d’entendre la tristesse dans la voix de sa femme…

Son discours était poignant, blessant même de voir comment elle se voyait, comment elle se haïssait… Il lui en voulait d’être partie, certes, mais il lui en voulait de n’être pas revenue. Maintenant qu’elle était là, il ne voulait plus jamais la perdre… L’entendre fondre en larmes, appeler à l’aide, appeler sa présence auprès d’elle… Le blond se retourna d’un coup pour voir, les larmes aux yeux, sa femme dans un état alarmant. Elle s’était laissée aller dans les bras de son mari et celui-ci pût ressentir tout le bonheur de la sentir contre lui, l’entendre respirer, sentir son coeur battre contre le sien… Doucement les bras d’Aston firent un geste devenu presque un réflexe, il s’enroulèrent autour de la silhouette de Katherine, dans un silence qui traduisait la puissance des émotions qui envahissaient petit à petit le capitaine de police.

L’entendre parler anglais, s’exprimant dans sa langue natale, était un signe de la sincérité des mots transmit. Doucement les larmes perlèrent aussi sur les joues du blond, venant s’écrasées sur la chevelure violette de sa femme… Sans avoir le temps de répondre à sa femme, celle-ci se reculait de son mari, fragile, sur le point de succomber à la fatigue.

Rapidement, Aston eut le réflexe de rattraper sa femme avant qu’elle ne tombe, amortissant entièrement sa chute. Il la tenait avec fermeté et délicatesse dans ses bras, pleurant devant son visage maintenant éteint par la fatigue. Des larmes coulèrent sur ses joues pâles, mais pas les siennes, mais celle du capitaine. Il caressa doucement la joue de sa femme avant de s’exprimer.

My Love… Tu m’a tellement manquée… Pitié… Ne me laisse plus jamais, ne disparaît plus jamais… J’ai besoin de toi, tu est mon tout, tu est ma raison d’être…  


Lentement et avec la plus grande des délicatesse Aston porta sa femme dans leur chambre et apporta juste après un verre d’eau et de quoi manger. Il était assit aux côtés de sa femme, comme il le li avait toujours promis. Il la regardais se reposer dans leur lit, ses yeux océans observant avec effroi les marques discrètes de sa fuite. Il voulait être là pour elle et qu’elle soit là pour lui, ensemble… Toute leur vie. Tendrement le blond prit la main de sa femme et caressa de l’autre les cheveux de celle-ci.

Ne disparaît pas… J’ai besoin de toi, tu est ma raison de vivre… Je te pardonne mais je t’en supplie… Ne me quitte pas. Je t’aime Katherine, je t’aime tellement… Je ne me vois pas vivre sans toi à mes côtés.  



 


I was waiting you Every nights, every days…



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 443
Date d'inscription : 30/09/2017


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptySam 8 Aoû - 13:11

Don't make me sad, don't make me cry.

Le sentir contre toi, son odeur, sa respiration sa chaleur... Malgré que tu avais mal, malgré le fait qu'il était silencieux et que tu pleurais toute ta peine, toute ton envie de disparaître, tout ce que ton cœur renfermait de négatif. Cependant, tu n'avais pas eu le temps d'entendre le moindre son venant de sa douce voix, que ton corps t'avait complètement lâché. Mais même si tu étais à moitié inconsciente, tu sentais sa chaleur, sa main qui caressait ta joue. Il parlait, mais sa voix était comme lointaine, tu n'arrivais pas à entendre ce qu'il te disait. Tu étais dans un état où tu ressentais des choses sans pour autant les comprendre. Les yeux clos, tu sentais qu'on te déposait dans un endroit doux.. Confortable... Un lit ? Un canapé ? Et... es-tu près de moi Aston ? Étrangement, tu te sentais presque comme... Apaisée. Car tu étais chez-toi, et tu savais, tu sentais que ton mari était auprès de toi. Il t'en voulait ? Ça, tu ne le savais pas, tu n'avais pas pu l'entendre. 


Un calme était autour de toi, tu te sentais revenir un peu à toi, la voix de ton mari devenant un peu plus claire dans ton esprit. Bien que tu étais encore un peu dans les vapes, tu écoutais ses paroles, sentant sa main dans la tienne, tandis que l'autre caressait ta chevelure.


▬ « Ne disparaît pas… J’ai besoin de toi, tu est ma raison de vivre… Je te pardonne mais je t’en supplie… Ne me quitte pas. Je t’aime Katherine, je t’aime tellement… Je ne me vois pas vivre sans toi à mes côtés. »


Il me pardonne ? Vraiment ... ?


Tu reprenais un peu tes esprits, serrant délicatement la main de ton mari, montrant que tu étais là, consciente. Ton souffle s'accélérait alors que tes yeux étaient toujours clos.


▬ « Ch-Chéri, tu... Tu es là ? C-C'est bien toi ? Di-Dis moi que c'est bien toi Aston, q-que ce n'est pas un rêve... »


Ouvrant les yeux doucement, tu voyais son regard bleuté, ses cheveux blonds, sa présence, sa personne était auprès de toi. Le voyant ainsi, tes yeux s'étaient de nouveau humidifiés, posant ta seconde main sur ton ventre, sentant tes enfants se manifester. De manière plus calme certes, mais les mouvements étaient là, et ils étaient assez douloureux tout de même. Tu t'étais redressée, très faiblement, tombant légèrement sur ton mari, mais c'était ton but, car tu voulais te poser contre lui. Tu grelottais de froid et tremblais de douleur dû aux enfants qui bougeaient , mais contre ton mari, n'importe quelle sensation désagréable devenait supportable. Déposant ta tête dans le creux de son cou, tu tentais de te réchauffer contre lui, mais ce n'était pas ça qui allait faire disparaître la fatigue pour autant.


▬ « J-Je suis désolée pour ce que j'ai fait... Je- Je ne partirais plus jamais... S-Sans toi je n'ai plus la foi de vivre, je ne veux plus être séparée de toi... Plus jamais... »


Tu restais positionnée ainsi, aucunement l'intention de le lâcher. Tu haletais, car la douleur devenait plus forte. Délicatement, tu venais prendre sa main, pour venir l'embrasser avant de doucement la faire glisser sous ton haut, pour déposer la main de ton mari sur ton ventre. Un ventre gros, gonflé, chaud. Il devait normalement sentir les mouvements de ses deux enfants, devenir plus forts, à chaque second.


▬ « T-Tu nous as manqué, à... A tous les trois... J-Je suis désolée d'avoir éloigné tes enfants de toi... Ils avaient aussi besoin de toi... Nous avions tous besoin de toi... Je ne partirais plus, j-je veux rester là, auprès de toi, tout le temps, chaque jour... Je t'aime... »

@Aston S. Hammerman

“ Kiss me hard before you go, summertime sadness. I just wanted you to know that baby, you the best  ▬ Summertime Sadness, Lana Del Rey
SELKIE


▬ I look at the stars in #indianred

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyLun 10 Aoû - 22:09







You’re comback home My love…



Suel, encore seul face à ses actes… S’il n’avait pas arrêter Kira peut-être ne serait-elle pas dans cet état ? C’est ce que le blond pensait, il était un monstre et l’état de sa femme en témoignait. Il restait auprès d’elle, la regardant tendrement, mais avec toujours cette inquiétude… Que c’était-il passé pendant cette fuite… ? En cet instant précis, Aston ressentait de la peur, peur de perdre sa femme.

Une sensation le tira de ses peurs les plus sombre, une sensation légère mais très bien perceptible par le mari en détresse. C’était un signe, une main serrée, sa femme répondait à sa présence, mais elle lui parlait aussi. Elle l’appelait de son surnom affectueux, cherchant à percer le vrai du faux, savoir si la réalité était belle est bien en la présence d’Aston ou juste une hallucination. Pourtant il était bel et bien là, à son chevet, comme il le fait habituellement.

Bien sûr que c’est moi… Je suis toujours là…  


Une promesse qu’il avait faite devant de nombreux témoins et, pour les plus croyants, devant Dieu. Un bref regard de sa femme et le blond se sentait déjà plus rassuré, elle était là, en vie… Une faible tentative de se relever se termina par un atterrissage sur son mari, mais pour Aston ça lui allait très bien, prenant doucement sa femme dans ses bras, l’écoutant avec attention, une larme perlant sur sa joue…

Je ne supporterais pas non plus une nouvelle séparation… Nous sommes un couple, des amants et des futurs parents, la prochaine fois parle moi, mais par pitié… Ne me fuis plus…  


Cette fuite était encore difficilement supportable, une blessure résistante à ce tendre moment, une plaie ouverte qui continuait de saigner. Le temps ferra son affaire, mais pour l’instant, cette plaie était là et la seule personne pouvant la guérir était dans le lit. Aston caressa les cheveux de sa femme avec tendresse, puis senti ses enfants après le geste maternel, pleurant légèrement de nouveau.

Vous m’avez manquez aussi, mes amours… Je t’aime aussi Katherine… Nous parlerons de tout cela quand tu ira mieux, ne t’en fait pas.  


Puis le futur papa s’éloigna préparer à manger pour sa femme, la rassurant qu’il allait faire à manger, que tout les deux en avaient besoin. Il lui sourit faiblement et s’éclipsa en cuisine pour revenir plus tard avec un bon repas qu’il déposa sur la table de nuit. Le blond comptait nourrir sa femme ou du moins l’aider si les forces l’abandonnaient, mais en tout cas il serait là pour s’assurer qu’elle reprenne des forces.

Mange et repose toi, je reste à tes côtés désormais…


 


I was waiting you Every nights, every days…



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 443
Date d'inscription : 30/09/2017


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyMer 12 Aoû - 17:44

Don't make me sad, don't make me cry.

Ces gestes de tendresse t'ont manqués. C'était aussi simple que ça. En serrant sa main, tu sentais son pouls, sa présence, juste, lui. Il te rassurait sur le fait qu'il était bien là. Tu souriais doucement tandis que tu te laissais tomber sur Aston. Tu étais faible, haletante, mais presque “ apaisée ” de le sentir contre toi. Bien que tu sentais que ton corps était faible, que ton corps n'allait pas tenir très longtemps. Mais tu étais toujours “ protégée ” par sa présence. Tu posais ta tête contre lui, souriant doucement. Tu veux rester ici, tu veux rester dans ses bras. Tu veux rester auprès de lui, contre lui, dormir contre lui, ne plus le lâcher.  Tu regrettes ce que tu as fait, ta fuite, le fait de l'avoir abandonné, de l'avoir laissé tout seul. Seul avec lui-même. Loin de ses enfants, loin de tout ce qu'il a bâti. Parce que tu l'avais fuit. Tu cherchais sa main, tendrement, pour la caresser du bout des doigts.


▬ « Je te promet de ne plus te fuir... De te parler... Je te le promet mon amour... »


Tu avais apposé la main de ton mari sur ton ventre. Sa main était chaude et douce. Cela te faisait tellement de bien de sentir sa main sur toi, caressant ton ventre. Tu fermais doucement les yeux, te laissant bercer par sa respiration. Tout de lui t'avait manqué, son odeur, sa chaleur, sa voix, absolument tout. Tu le laissais auprès de ses enfants quelques secondes, bien que tu aurais été capable de rester comme ça toute la journée, mais ton mari en avait décidé autrement, te signant qu'il s'éclipsait quelques instants pour aller faire à manger. Rien que le fait qu'il s'absente quelques minutes t'attristait. Car tu t'en voulais toujours et tu ne voulais pas le quitter, tu ne voulais pas être loin de lui. Tu veux être à ses côtés, tout le temps, toutes les minutes, le retrouver. Retrouver cette vie heureuse que tu menais. Cette vie pleine de beauté, de lumière, de joie que tu possédais avant que tu ne le fuis allègrement. Tu tentais de te remettre en place dans ton lit, admirant le sourire de ton mari avant qu'il ne s'absente, qu'il ne soit plus dans ton champ de vision. Rester seule, dans votre chambre, avec tes pensées, te menait à quelques conclusions plutôt simples, mais tu as pourtant prit bien trop de temps à t'en rendre compte ;

Il t'avait manqué.
Tu t'en voulais.
Tu l'aimes encore, et tu t'en veux de l'avoir fait souffrir. 
Tu t'en veux, tout simplement.


Caressant ton ventre, chaud, rond, en mouvement, bien que tes enfants semblaient s'être calmés en sentant la présence de leur père auprès d'eux. La chaleur qu'il émanait en posant une main sur ton ventre. Cette aura de protection qu'il possédait simplement en étant auprès de toi. Tout de lui, toutes ces choses paternelles, tu penses que cela avait manqué à tes pauvres enfants, encore dans ton ventre, alors obligés de suivre tes décisions débiles, même si il s'agissait de s'éloigner de leur père. Quand il était revenu en face de toi, le plat avec lui. Plat que tu reconnaissais rien qu'à l'odeur, c'était son fabuleux porc au caramel. Tu posais ta tête sur l'un des oreillers. Tu étais toujours aussi faible, mais rassurée de le voir en face de toi. Ses paroles étaient douces, mais pourtant tu n'étais pas des plus convaincue. Doucement, tu te redressais, arrivant à la hauteur de ton mari. Tu prenais une fourchette d'une de tes mains tremblantes, manquant de force, tu plantais ta fourchette dans un morceau de viande, tendant cette dernière vers la bouche de ton mari.


▬ « Reprends aussi des forces mon amour... T-Tu as l'air si faible, si fragile... Et tout cela à cause de moi... Pardonne moi... Laisse moi m'occuper de toi... »


Quand il avait mangé le bout de viande, tu te décalais faiblement, t'asseyant au bord du lit, aidant ton mari à se nourrir. C'était peut être un instinct maternel, comme un instinct d'épouse, mais sa santé, son bien-être passait avant tes faiblesses, et ça, qu'importe ce qu'il dira ou fera, tu fonctionneras ainsi. Tendant un autre morceau de viande, tu le regardais dans les yeux.


▬ « Pardonne moi pour le mal que je t'ai fait... »

@Aston S. Hammerman

“ Kiss me hard before you go, summertime sadness. I just wanted you to know that baby, you the best  ▬ Summertime Sadness, Lana Del Rey
SELKIE


▬ I look at the stars in #indianred

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyDim 6 Sep - 16:12







You’re comback home My love…



Seul dans la cuisine, le blond repensait à tout cela, l’abandon, la tristesse, le désespoir… Il le savait déjà, mais le vivre était affreux : Katherine était toute sa vie et il ne pouvait se résoudre à la perdre car il lui fait peur. Cela faisait si mal d’avoir été abandonné… Si mal…

Cependant il surmonta cette douleur et revint auprès de sa femme pour s’occuper d’elle, il l’aimait et il ferrait tout pour la rendre heureuse désormais. Une fois dans la chambre, l’allemand ne fût pas très convainquant quand à sa prestation de mari fort et droit vu que sa femme s’inquiétait de nouveau pour lui. Prenant doucement la main de sa femme, Aston tendit la fourchette à sa femme pour… Pour finalement prendre la bouchée, mais ce serait la première et la dernière. Il s’était servi un petit bol avec de la viande et du riz. Il se nourrirait seul, elle doit aussi manger et voir même en priorité vu qu’elle portait leurs enfants.

Merci, mais mange, j’ai aussi ma part… Je suis désolé de paraître ainsi, mais… Cela fait si mal d’être abandonné…  


Baissant le regard, le blond prit sa fourchette et mangea à son tour. Un moment de silence s’installa alors qu’il mangeait un peu à son tour. Il n’avait pas encore répondu aux dernières paroles de sa femme et doucement son regard se replongea dans celui de Katherine.

Je te pardonne, mais laisse moi le temps de guérir cette douleur. J’aimerais déjà te voir en meilleure forme, cela me ferrait vraiment plaisir… Je te pardonne, mais laisse moi juste un peu de temps pour me réhabituer à tout cela… Ces quelques jours ont été un enfer et j’aimerais… Guérir à mon rythme.  


Il pouvait pardonner, mais oublier était une autre histoire… Non il ne pourrait pas oublier, mais il peut retrouver cette confiance envers sa femme mais surtout, envers lui-même. Il lui faudra du temps pour redevenir cet homme confiant et plein d’assurance pour protéger sa femme et il avait besoin de lui dire. Elle était pardonnée, mais il ne serait pas immédiatement comme avant, il aura besoin de temps pour se refaire confiance et redevenir ce mari aimant et souriant. Il ne voulait pas l’inquiéter alors informer sa femme qu’il serait légèrement différent d’avant était la meilleure des choses. Il se devait néanmoins d’éclaircir un point primordiale qu’elle ne devait jamais oublier.

Mais n’oublie jamais : je t’aime Katherine et je serais toujours là pour toi.


Il lui sourit tendrement, bien que faiblement à cause de la fatigue. Malgré tout Aston était son mari et la personne qu’il l’aimait surement plus que tout. Il prit une nouvelle bouchée et mangea à son tour, son sourire disparaissant petit à petit pour devenir une légère courbe sur ses lèvres. C’était si bon de manger un bon plat auprès de sa femme…  

 


I was waiting you Every nights, every days…



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 443
Date d'inscription : 30/09/2017


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyDim 6 Sep - 16:58

Don't make me sad, don't make me cry.

Tes émotions étaient contradictoires. Tu étais heureuse de le revoir, de retrouver l'homme qui te fait vivre. Mais tu étais dévastée en découvrant que tu l'avais complètement détruit. Étonnée ? Certainement pas. Mais tu t'en rendais compte que maintenant. Que tu avais fait la pire erreur de toute ta vie, car tu avais fini par faire mal à ton mari. A le briser car tu l'as abandonné sans réfléchir. T'en vouloir ? C'était la première chose que tu faisais ici; t'en vouloir. Te dire que tu venais clairement de te donner une raison d'en finir avec ta vie, mais tu n'allais pas le faire. Tu en as déjà trop fait pour toute une vie, autant tenter de te “ racheter ”. Raviver la flamme que tu venais d'éteindre, car tu le voyais. Tu le sentais...


Il était détruit par ta faute.


▬ « Ne... Ne t'excuse pas... »


Tu t'étais tût. Un silence régnait tandis que tu restais ainsi. Assise. Le regard bas. Une de tes mains s'était déposée sur ton ventre, le caressant. Tu t'en voulais et cela te coupait l'appétit. Écoutant le silence qui s'était imposé sans crier gare, Aston avait reprit la parole. Il soulignait le fait qu'il te pardonnait, mais qu'il avait besoin de panser cette plaie que tu lui avais infligé, il avait besoin de temps pour soigner cette ouverture encore béante et saignante. Tu serrais tes mains, serrant le vêtements qui cachait ton ventre et tes enfants.


▬ « Je ne voulais pas... te faire vivre l'enfer.. »


Mais c'était ce que tu avais fait tout de même. Te mordant la lèvre inférieure, tu tentais de manger, mais tu te forçais, pour rassurer ton mari et nourrir tes enfants. Car toi personnellement, tu n'avais pas faim. Absolument pas faim. Tu relevais le regard quand il te demandait de ne jamais oublier une chose. Qu'il t'aimait. C'état la goutte de trop. Tes mains s'étaient remises à trembler alors que tu étais au bord du lit, tout ton corps tremblait, même tes jambes, et tu ne pouvais même plus te lever, ta cheville te faisait mal. Des larmes s'étaient mises à perler le long de tes joues. Une pluie salée...


I'm crying
Missing my lover
I don't have the power
On my side forever


Oh Where is my lover
And I got no power
I'm standing alone, No way
Calling out your name...


▬ « I'm so sorry... »


Tes mains tremblantes avaient fait tomber ta fourchette à tes pieds, Caramel en entendant le brut strident avait sursauté, venant se réfugier sous le lit. Tu t'étais recroquevillée sur toi-même, calmant tes pleurs. Du moins, tu essayais du mieux que tu pouvais. Grognant légèrement en sentant que tu t'étais déclenchée des douleurs au ventre. Tu te redressais, essuyant tes larmes du revers de ta manche. Tu t'étais même levée faiblement, boitant dû à la cheville que tu t'étais violemment tordue. Tu te dirigeais vers ton mari, posant tes deux mains sur ses joues, bien que rester légèrement penchée ainsi te faisait mal et n'était pas confortable dû à ton ventre de grossesse... Qu'importe.


▬ « Moi aussi je t'aime... Je n'a jamais cessé de t'aimer... »


Tu t'étais mise à l'embrasser de tout ton amour, caressant ses joues. C'était là le geste le plus fort que tu avais en tête. Reculant tes lèvres des siennes, tu t'asseyais à ses côtés, frottant ton nez contre le sien délicatement. Tu avais juste besoin de lui. Rien que de lui..


I said I gave all my love to you
We dreamt a new house
Some place to be at peace
But things changed... Suddenly
I lost my dreams in this disaster


▬ « J-Je n'ai pas supporté te voir... Les larmes aux yeux en l'arrêtant... J-Je ne voulais jamais voir ça de ma vie... Mon corps a juste voulu partir... Je n'ai pas réussi à aller contre sa volonté... J-Je ne supportais pas voir toute cette tristesse chez mon mari et chez ma meilleure amie c-c'était insupportable... S-Si insupportable... Sentir les enfants se manifester car tu leur manquais me faisait tellement de mal... Ne plus être auprès de toi car je n'ai pas été forte... C'était invivable... J'... J'étais comme avant... S-Seule avec des idées morbides en tête... M-Mais je n'ai pas cédé... Car je t'aime... »


Calling out your name...


Tu l'embrassais de nouveau, collant ton front contre le sien, continuant de frotter ton nez contre le sien, doucement, tendrement.


▬ « Me permettrais - tu... De rester auprès de toi... même au travail... Etre à tes côtés... N-Ne plus être seule... Je... Je ne veux plus être loin de toi... Plus du tout... »


We don't know what is wrong tonight
Everybody's got no place to hide
No one's left and there's no one to go on
All I know is my life is gone


I'm crying.

@Aston S. Hammerman

“ Kiss me hard before you go, summertime sadness. I just wanted you to know that baby, you the best  ▬ Summertime Sadness, Lana Del Rey
SELKIE


▬ I look at the stars in #indianred

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Aston S. Hammerman

Aston S. HammermanMessages : 472
Date d'inscription : 05/09/2015


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptyVen 18 Sep - 22:00







You’re comback home My love…



Parler à coeur ouvert était la meilleure des choses à faire dans cette situation, Aston le savait. Il se livrait à sa femme pour qu’elle sache ce qu’il ressentait et ce à quoi elle devait se préparer à voir pour quelques temps. Ce n’étais pas une fin en soit, juste un passage difficile, une sorte de tempête annonçant un soleil nouveau. Entendre sa femme s’excuser de nouveau, pleurer de tristesse, cela faisait de la peine au blond, mais il avait ce sourire tendre bien que faible sur les lèvres.

L’amour était toujours présent, il était juste un peu douloureux. Il prit doucement les mains tremblantes de sa femme pour venir la rassurée. Il était normal de s’en vouloir, mais il fallait passer à autre chose, lui en tout cas faisait en sorte de passer à autre chose. Katherine s’était levée pour rejoindre son mari, le réconforter mais en cet instant, ce n’est pas lui qui en avait besoin, c’était elle et le blond ne cessait d’afficher son léger sourire.

Aston laissa ce moment de tendresse entre eux comme il était, bien que cela lui faisait bizarre de sentir ces douces lèvres sur les siennes après tant de temps loins de sa chère et tendre femme. Il profitait de ce contact qui lui avait tant manqué…

Son sourire disparu petit à petit pour laisser à son visage l’opportunité d’exprimer sa peine en entendant tout ce que sa femme a endurée. Dans cette histoire personne ne s’en était sortit indemne, personne… Au fond de lui Aston savait qu’il avait perdu une amie très chère et que rien ne serait plus comme avant…

Il se laissa alors bercé par la tendresse de sa femme, surement la seule personne encore à ses côtés malgré ce qu’il avait fait… Sentir la chaleur de son amour, ces gestes si tendres, tout cela dessinait un léger sourire sur les lèvres du capitaine. Profitant pendant quelques instants, le blond prit les joues de sa femme pour l’embrasser délicatement avant de lui répondre.

Je comprend ce que tu a pût ressentir et les épreuves que tu a du traverser seule… Cette histoire nous a tous affectée… Désolé pour ce qu’il s’est passé. Nous ne pouvons pas changer les faits, mais nous pouvons avancer… J’essaye en tout cas. Je t’aime Katherine.  


Un tendre sourire, faiblard de fatigue cependant, mais présent. Cependant, il n’était pas prêt a avoir sa femme à ses côtés dans cet état, elle devait d’abord aller mieux si elle voulait l’assister.

Je ne peux accepter cette requête tant que ton état de santé n’ira pas mieux. Donc mange, remet toi de ces jours difficiles et alors là tu pourra rester avec moi au travail. Je veux que tu aille mieux avant de venir avec moi, je me ferrais plus de soucis si je te voyais en mauvais état au travail… Tu est d’accord de prendre soin de toi avant de venir avec moi au travail ?  


Une mine réflexive, le capitaine réfléchissait à une solution pouvant arranger tout le monde.

Il me reste des jours de congés à poser, je peux les poser pour que tu puisse te remettre doucement à mes côtés au lieu de venir dès demain avec moi au travail ?


Doucement il caressa la joue de sa femme avant de la raccompagner au lit, ramassant au passage la fourchette. Il resterait auprès de sa femme, bien que son sourire soit moins éclatant, il était toujours là…

 


I was waiting you Every nights, every days…



Halloween


Ordres donnés en darkorange !


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston QF04pH6Fki3Wr4d-UP57JUpf4u8

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston C96b
Katherine Hammerman

Katherine HammermanMessages : 443
Date d'inscription : 30/09/2017


I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston EmptySam 19 Sep - 12:11

Don't make me sad, don't make me cry.

Tu avais besoin de toute cette tendresse. Tendresse qui t'avait manquée durant ces longs jours semblables à l'Enfer comme avait pu dire ton mari. Toi aussi, dans un sens, tu avais pu sentir l'Enfer. Ce manque, cette envie de tout cesser car tu n'avais plus cette lumière auprès de toi. Cette raison de vivre, le père de tes enfants et ton précieux mari. Qu'est-ce qu'il t'était passé par la tête quand tu avais fui ? Oui, dans ce que tu avais dit, il y avait une part de vérité. Au plus profond de ton être, tu aurais voulu rester auprès d'Aston, même après qu'il ait emmené Kira. Juste rester auprès de lui, car arrêter son amie ne doit pas être des plus facile, même pour lui. Même pour un homme qui tente d'être fort à chaque instant comme ton mari. A ce moment là, tu te hais encore plus d'avoir fui. Tu fermais doucement les yeux en sentant ses douces mains sur tes joues, ainsi que tes lèvres contre les siennes. 

▬ « N-Nous pouvons avancer oui... Je t'aime aussi Aston... »

Le fait de lui avoir demandé si tu pouvais venir avec lui au travail était une question à double tranchants. Comme ça tu pourras veiller sur lui et aussi, tu ne ressentiras plus cette aura de solitude. Cette dernière t'avait étouffée, si fort que maintenant, tu avais peur d'être seule. Peur d'être complètement seule entre quatre murs. Avec personne à qui parler, personne à qui tu pouvais dire que tu allais mal. Que tu avais mal. Que tu avais besoin d'un simple câlin. Et pas un câlin de n'importe qui. Un câlin de celui que tu avais épousé. Un câlin du père des enfants que tu portais en toi actuellement. Ton mari acceptait sans pour autant accepter. Il fallait que tu te reposes, que tu ailles mieux avant d'aller avec lui. Dans un sens, il avait raison. Et de toute manière, tu ne pourras pas aller contre sa volonté.

▬ « Je... Je comprends. Oui je prendrais soin de moi... Et des enfants, avant de venir avec toi.. »

Silencieuse de nouveau, tu regardais ton mari. Admirant les courbes de son visage. Il t'avait tellement manqué...

▬ « Je... Je ne veux pas te forcer à rester, s-si tu veux aller travailler ou autre... M-Mais, je me sentirais mieux... tellement mieux si je reprenais des forces avec toi à mes côtés.. »

Tes lèvres s'arquaient pour la première fois depuis que tu étais revenue en un doux sourire en sentant les caresses de ton mari sur ta joue. Quand il avait reprit ta fourchette, tu l'avais remercié avant de te mettre à manger. Avec plus de conviction cette fois-ci. Car tu veux cesser te de morfondre. Tu veux retrouver son sourire, te retrouver, en tant que femme forte, heureuse d'être maman d'ici quelques mois. Ayant fini de manger, tu t'étais allongée, tirant délicatement la main de ton mari vers tes lèvres pour venir y déposer un baiser des plus tendres, avant de t'endormir, te laissant aller à la fatigue. Espérant ne pas faire de cauchemar...

[ . . . ]

Le temps passait doucement, bien que tu t'étais réveillée en sursaut après une bonne heure et demi. Des perles de sueur perlant sur ton front, tu tremblais de froid. Cherchant du regard ton mari, tu n'avais pas attendu très longtemps avant de poser ta tête contre son torse, prenant l'une de ses mains pour la déposer sur ton ventre. Ventre avec de forts mouvements, car tu sentais actuellement une vive douleur... Presque comme une contraction tu supposes. Posant ta propre main sur la main de ton mari, contre ton ventre qui signait des mouvements de vos enfants, tu haletais, grelottant de froid.

▬ « T-T...Tu les sens ? I-.. Ils grandissent... S-Si vite... »

Tu avais vivement serré la main de ton mari sous la douleur.

▬ « J-Je... Je les aime tellement... Je vous aime tellement, t-... »

Tu soupirais, tentant de faire abstraction de la douleur.

▬ «  Je vous aime tous les trois... M-Ma précieuse fa...famille.. »

@Aston S. Hammerman

“ Kiss me hard before you go, summertime sadness. I just wanted you to know that baby, you the best  ▬ Summertime Sadness, Lana Del Rey
SELKIE


▬ I look at the stars in #indianred

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Unknown

des choses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty
MessageSujet: Re: I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston   I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I want u. I need u. I love u. •• ft. Aston
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: Le Quartier Résidentiel :: Maison de Mr et Mme Hammerman-