La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 À l'époque, l'innocence... (PV Piper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty
MessageSujet: À l'époque, l'innocence... (PV Piper)   À l'époque, l'innocence... (PV Piper) EmptyJeu 10 Sep - 3:32


À L'ÉPOQUE, L'INNOCENCE...
PV: PIPER PARK

« C
her journal.

C'est la merde.

Aujourd'hui, c'est ma première journée d'école.
Sauf que je rentre en pleine année scolaire.
Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre.
Je ne connais rien, d'ici.
C'est pas chez moi, ici.

Papa, maman, pourquoi avez-vous décidé de déménager en corée?
On avais tout ce dont on avais besoin avant, on étais heureux avant, non?
Pourquoi, pourquoi?

Maman m'a dit que c'est pour que j'en apprenne plus sur sa culture, sa famille, sa langue, et d'où elle viens.
Elle me dit que moi aussi, c'est une partie de moi.
Mais je ne le connais pas, ce pays, je ne me sens pas chez moi, ici!
Chez moi c'est en Islande.
Mes amis sont en Islande.
Ma famille est en Islande. »

- Nieeeellss! Es-tu prêt pour l'école?

- Oui!!


L'enfant de 11 ans soupire, et ferme doucement le livret, sur la couverture duquel il glisse une main pensive.
Il se lève ensuite sans entrain et jette pratiquement son journal sur la couette de son lit.
Il jette un regard circulaire sur cette chambre qui est encore nue, vide. Seuls ses meubles principaux et quelques effets personnels forment le décor. Ça, et.... Une pile de boîtes non ouvertes dans un coin.
Il n'a pas eu le cœur de les déballer, espérant dans un coin de son esprit entendre ses parents lui annoncer qu'ils retournaient chez eux.

Il prends son sac à dos d'une main, et quitte la chambre sans un regard en arrière.

En descendant les escaliers, il voit le visage de sa mère s'illuminer d'un sourire ému et fier.

- Oh, qu'est-ce que tu a fier allure, dans ton nouvel uniforme, il te va très bien!!

Il sourit, un peu embêté.

- Tu as besoin qu'on t'accompagne à l'école aujourd'hui?

- Non. Ça ira pour me rendre.

- Oh d'accord! Eh bien... Bonne chance, alors!

- Merci...
soupire-t-il avant de fermer la porte derrière lui.

Aussitôt qu'il fais dos à la cloison, il balaie le quartier des yeux.

Un paysage qui ne lui est pas familier, des odeurs, de la nourriture, des gens dont il ne connaît rien...

...


Il se rends sans trop de mal à l'école au final, Lui et son père avaient déjà fait le trajet il y a deux jours, en prévision de ce jour.

Il arrive sans retard, mais suite aux recommandations des adultes de l'école, il ne rentre pas en classe comme les autres élèves. Ils veulent qu'il rencontre son professeur principal et sa directrice avant cela. C'est distraitement qu'il réponds aux questions et aux encouragements de la dame qui s'occupe de lui. Il lui arrive de ne pas trouver le bon mot, d'hésiter sur une prononciation... Le coréen ne lui est pas naturel; Il doit s'efforcer de traduire dans sa tête, et de comprendre au mieux. Dû à la différence d'origines de ses parents, Ils parlaient majoritairement l'anglais, à la maison. Son père ne sait pas parler le coréen, et sa mère se débrouille en Islandais, langue de son pays natal, à lui.

La dame lui fais gentiment visiter les locaux, puis l'emmène vers une porte derrière laquelle il peut entendre une voix d'homme parler en coréen.

- Alors Niels voici ta classe; suis-moi, nous allons te présenter à tes camarades.

Elle cogne à la porte, et entre en s'excusant poliment d'interrompre le professeur.

Elle lui adresse quelques mots, puis invîte Niels à entrer.

- Bonjour jeune homme; bienvenue. Mon nom est Seo-Hyun Young, et je suis votre professeur principal. Veuillez vous présenter à la classe et écrire votre nom complet au tableau.

Niels hoche la tête, sentant sa gorge se serrer comme si elle ne voulait pas qu'il parle. Il lève les yeux vers la gentille dame, mais elle hoche la tête avec encouragement et quitte silencieusement la pièce.

Il se retourne vers tous les visages qui l'observent curieusement, il voit plusieurs expressions traverser leurs regards. Son regard est attiré comme un aimant vers le sol, Il n'aime pas que tant de personnes le regardent.
Si seulement il pouvait juste devenir invisible...

Il déglutit et prends une grande inspiration, mais n'arrive pas à quitter le sol du regard.

- B-Bonjour... J'ai N-Niels Egilson.
Il sait que son accent est horrible, il n'entends que ça, lui remplir les oreilles.

Une seconde de malaise passe, puis il se rappelle soudainement de quelque chose, et fait une salutation polie en s'exclamant un peu trop fort avec un ton cassé:

- Enchanté vous connaître!

Puis rouge jusqu'aux oreilles, il se presse de tourner le dos à la classe pour prendre une craie.
Il trace au tableau, par de gestes hésitants, les traits qu'il a mémorisé. C'est sensé être son nom.
Ou du moins c'est ce que sa mère lui a dit.
Il n'est pas encore tout à fait à l'aise avec les caractères de cette langue. Il y en a tant, et ça lui semble si compliqué!
Alors qu'il baisse le bras pour redéposer sa craie, il entends au fond de la classe quelques chuchottements. Un ricannement.
Il serre les doigts autant qu'il serre les lèvres, et la pauvre craie atteint sa limite de résistance.
Elle casse en deux, et s'écrase au sol.

- Pardonnez-moi!!
D'un geste rapide, il s'accroupit pour reprendre les morceaux et les remettre à leur place d'origine.

- Ça va, mon garçon. Ne vous embêtez pas avec ça.
Ahem! Chers élèves, notre ami Niels ici viens d'Islande, une petite île tout au nord de l'océan Atlantique, de l'autre côté du monde. Il viens de déménager ici avec ses parents, et n'est pas encore très habitué à notre pays. j'aimerais que vous lui fassiez bon accueil et soyez compréhensifs et patients avec lui.

Puis il reviens vers Niels; - Allez vous asseoir à la table libre juste là, et essayez de suivre en compagnie de votre voisine de table. Il lui tapote l'épaule en effectuant une lègère pression dans la direction désignée.

Il entends encore quelques murmures flotter, mais il essaie de les ignorer.
Il s'asseoit à son nouveau bureau, dépose son sac à dos, et ne pense même pas à jeter un coup d'oeil vers ladite voisine de table. Le sentiment de honte qui l'habite après cette introduction désastreuse envahit ses pensées, et il fixe la surface de son pupitre, tentant de garder un minimum de sang-froid.
Il sent encore la boule se former dans sa gorge, et serre les lèvres pour éviter qu'elles ne tremblent.

C'est la merde.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
À l'époque, l'innocence... (PV Piper) T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 101
Date d'inscription : 14/04/2020


À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty
MessageSujet: Re: À l'époque, l'innocence... (PV Piper)   À l'époque, l'innocence... (PV Piper) EmptyJeu 10 Sep - 22:54






- Q
uoi?

Oncle Jin me fait face avec mon professeur.  

Les deux sont en accord pour me faire sauter une classe. Pas moi.

Peter est parti dans un collège à l’étranger et je ne m’en suis pas complètement remise. Alors me retrouver avec des plus grand que moi: non!

Les gens de mon âge ne m’avaient épargnée avec ma tête et mon statut sociale, alors imaginez avec les grands: ils sont plus âgés, ils vont me prendre de haut et en apprenant que je les dépasse socialement, ils vont capoter.

Certes ils sont plus grands que moi, mais il ne peuvent absolument rien exiger de moi.  J’avoue que ça peut-être rageant.

- Mon oncle, je préférerais continuer normalement, dis-je ma valise en main.

- Tu vas t’ennuyer comme un rat mort en cours Pai-Pai.

Je peste avant de regarder sur le côté l’air franchement emmerdée.

- Je peux rester dans mon dortoir au moins?

Oncle Jin opine. Je leur tourne le dos et me dirige vers mon dortoir. Je pose mes affaires et attrape ma trousse avant d’aller récupérer mes livres et cahiers au point de relais.

Puis je vais me présenter en cours. Le plus vite j’arriverais, le moins on me remarquera.
J’entre.

- Anneyonghaseyeo...

Le prof me remarque. Je le regarde dans le blanc des yeux. Sans aucun sourire. Pour autant je ne suis pas en colère ou agressive. Il a l’air figé voire intimidé par le fait que je sois la plus jeune de sa classe.

- Entre! N’aie pas peur. Piper, c’est ça? Bienvenue! Je t’ai mis là, fait- il en me montrant une table. Ton voisin de table sera un nouveau lui aussi qui n’est pas familier avec le Corée et le coréen et si j’ai bien compris... vous avez une langue en commun.Vous vous aiderez, d’accord?

J’opine du chef mais au fond, je n’ai pas vraiment le choix... Je vais m’asseoir et regarde par la fenêtre. J’aurais aimé rester à la maison avec oncle Jin. Depuis que tante Mei n’est plus là, j’ai du mal à le laisser seul.

Alors que je suis paisible, j’entends des chuchotements indiscrets à mon égard. Je sais déjà ce qu’il se dit... Alors je les fixe.

- T’es la fille de Joon-Ji Park!

- Oui...?

- C’etait pas une question, se moque la fille.

Ses amis rigolent eux aussi. A peine arrivée qu’il veulent déjà me casser du sucre sur le dos. J’aime pas ça.

- Bah garde tes remarques inutiles pour toi alors.

Elle se refrogne et son visage se froisse dans une sorte de dédain ou de mépris.

Je me fiche qu’elle connaisse ma mère ou pas, ou qu’elle l’aime ou pas: si elle tient à me montrer son désaccord avec ma lignée, soit. Je n’aime pas ça, mais je me ferais un plaisir de lui régler son compte.

Soudain, quand la classe est remplie, la porte s’ouvre et là... Je vois un visage que jamais je n’avais vu auparavant. Un gars... Avec un teint pâle. Plus pâle que moi...

.... Il doit être malade ou quelque chose comme ça.

Le prof lui fait le même pitch qu’à moi. Sauf que lui doit se présenter. Il balbutie... fait des fautes... iIl n’a vraiment pas l’air bien... Je peux sentir son rythme cardiaque d’ici. Puis sa voix varie du bas au fort. Il n’est clairement pas à l’aise. Il essaye d’inscrire son prénom mais fait une petite faute... les gens se moquent et le raillent... C’est d’autant plus insupportable.

La craie se casse et là: c’est le drame.

Les rires sont sans appel. Il s'excuse platement comme une victime. Il s'est déclaré victime... Il vient de signer son arrêt de mort.

Le prof a l’air dépité et l’invite a venir s’asseoir. Il arrive et les gens le suivent du regard. Ils parlent et l’imite alors que lui dépérit sur son siège.

Je soupire avant d’ouvrir mon cahier et d’arracher un bout de page et écrire le nom de l’inconnu avant de lui poser sur sa table.

- Tiens. C’est ton prénom. Apprend-le et retiens-le.

- Eh! Park, chuchote un type. C’est ton nouvel ami? Le Peter number two?

- Park t’es pas obligée de te montrer aussi affective et familière avec le nouveau. C’est outrancier pour une fille de ton âge. C'est ton "Sunbae"... On pourrait croire des choses. A moins que ce soit une habitude?

Je les regarde et me penche plus vers eux, par dessus le bureau du nouveau, en parlant tout bas et là,  distinctement:

- Ferme-la.

Je regarde l’autre:

- ... Mêlez vous de vos fesses. Pas des nôtres.

Je me rassois et ouvre mon livre pour écouter le cours qui commence.

Pendant tout le long du cours, je sens bien que j'ai déterré la hache de guerre et que l'atmosphère est électrique.  Je sens leurs regard méprisant et agressifs. Ça ne m'étonnerais pas qu'on me tende même une embuscade pour me faire ravaler mon affront et tout le reste. Mais, j'ai appris à passer outre... Et à me battre. Ce qui m'a valu ma très belle cicatrice au sourcil, d'ailleurs.

Au moins, le nouveau est sauvé pour ce matin... Enfin je crois...

Lorsque que le carillon sonne pour signaler la fin des cours de ce matin, je me lève et range mes affaires avant de sortir telle une fusée. Je vais à mon casier et y met mes affaires de cours pour récupérer un sac dans lequel se trouve mon kimono. Puis je vais au réfectoire et attrape un plateau en me mettant en ligne, seule. Je rase la salle de la pièce...

On ne sait jamais d'où viennent les mauvaises surprises.



(c) L Y S / L A E / M A T E N A



À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Pipeo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valet de l'Alliance
Niels Egilson

Niels EgilsonValet de l'AllianceMessages : 61
Date d'inscription : 03/05/2020


À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty
MessageSujet: Re: À l'époque, l'innocence... (PV Piper)   À l'époque, l'innocence... (PV Piper) EmptySam 12 Sep - 19:57


À L'ÉPOQUE, L'INNOCENCE...
PV: PIPER PARK

A
u bout de papier qui pénètre son champs de vision, il lève les yeux vers la propriétaire de cette main.

Une petite fille aux longs cheveux marrons foncés et aux jolis yeux couleur rouille, énigmatiques.

Ses yeux s'ouvrent un peu plus grand quand il l'entends déclarer le contenu du papier dans la langue anglophone.

Il ne réponds pas pour le moment, ne sachant pas quoi dire. Il détourne la tête pour regarder le papier sur lequel il glisse sa main pendant que la fille se penche devant lui pour répliquer à quelques invectives qui avaient fusé autour d'eux. Il voit ensuite la succession de traits transcrits noir sur blanc, et regarde ses propres caractères au tableau.

Oh.

Le rouge de la honte lui monte une deuxième fois aux joues quand il remarque son erreur.

- Thank you... Murmure-t-il.
C'est tout ce qu'il réussit à articuler pour l'instant, un peu submergé par ce début de journée.

Pendant tout le cours, le professeur a la gentillesse de parler un peu plus lentement et évite de le sélectionner pour poser les questions.
Il perds une partie des enseignements à quelques moments, mais grâce à sa voisine de pupitre et son livre, il réussit à suivre correctement les cours de l'avant-midi.

À l'instant où la sonnerie retentit, Il a à peine le temps de la voir passer avant de disparaître hors de la classe.

À cet instant, quelques personnes viennent le voir, dont le délégué de classe, qui se présente et l'aborde gentiment, en le rassurant de ne pas prêter attention aux petites brutes de la classe, mais de rester loin d'eux, qu'ils finiraient par arrêter, que c'était toujours comme ça avec les nouveaux, particulièrement les étrangers.

Niels hoche la tête avec reconnaissance et le remercie, puis s'excuse et ramasse son propre sac pour sortir par la porte où la jeune fille avait disparue. Il ignorait où elle se trouvait à présent, mais il se dirige néanmoins vers la cafétéria pour le dîner.
Là, il la voit finalement, en fin de ligne avec son plateau.

Résolu, il ramasse son propre plateau et s'installe derrière elle.

- Sorry!! Please... heum... Je m'étais pas bien présenté pour toi... Je m'appelle... Niels Egilson. Tu peut m'appeller Niels, si tu veut... Quoi ton nom?
Une fois de plus, le feu monté aux joues, il trébuche un peu dans ses mots, mais parviens tout de même à s'exprimer.

Il reste un moment silencieux, puis lui parle à nouveau.
- Thank you again... pour tout à l'heure...
Je rester avec toi, pour pas qu'eux vienne se venger avec toi!!
Avec deux on est plus fort! Peut-être qu'eux voudront pas parler méchant si on est deux!
Oh, il sait que son coréen est horrible, mais... maintenant, il a envie de faire les efforts pour s'améliorer. vraiment.
Oh oui, il ne se sent vraiment pas à l'aise dans cet environnement. Mais il ne perds rien à essayer... du moins du point de vue de la langue.

- ... Je sais je suis pas beaucoup d'aide... mais je peux pas les laisser parler plus, c'est ma faute si tu est prise dans des mauvaises situations à cause de moi...

En disant ça, son visage se change tranquilement, passant de la gêne à la détermination, pendant que ses sourcils viennent se froncer sur ses yeux.

Oui, peut-être que son ''soutien'' est inutile.
Mais peut-être est-ce aussi la façon dont il réussira à faire face, à sa façon, au changement?

Il se tiens droit à présent, résolu.
Mais réalisant que ce qu'il viens de dire est peut-être un peu présomptueux, il rit gauchement en se passant une main dans les cheveux. Depuis le début de la journée d'école, c'est son premier semblant de sourire.

Il sursaute un petit coup quand il voit qu'il est arrivé à son tour aux stations repas.
Il prends à son tour sa portion, remercie la dame au service et reprends son plateau pour prendre la même direction que Piper, en tentant d'engager la conversation, à nouveaux sérieux, mais curieux; de l'intérêt se révèle dans ses yeux gris dirigés vers elle pendant qu'ils marchent.

- So... you speak english too? How come?

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Niels = #006699
À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
À l'époque, l'innocence... (PV Piper) T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 101
Date d'inscription : 14/04/2020


À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty
MessageSujet: Re: À l'époque, l'innocence... (PV Piper)   À l'époque, l'innocence... (PV Piper) EmptyDim 13 Sep - 3:15






- Q
- Sorry!! Please... heum... Je m'étais pas bien présenté pour toi... Je m'appelle... Niels Egilson. Tu peut m'appeller Niels, si tu veut... Quoi ton nom?

Je me retourne et le voit. Je lui sourit. C'est un petit sourire discret mais amical.

- Piper. Piper Park.

Pour une personne qui ne parle pas bien coréen, je trouve qu'il s'en sort bien. Même très bien. Juste la grammaire qui a besoin d'un coup de pouce, mais en soit: il a compris le principe.

Je fais apparaitre mes fossettes en accentuant mon petit sourire puis lui tourne le dos pour avancer dans la file.

- Thank you again... pour tout à l'heure...

Je me retourne à nouveau en essayant de masquer mon petite sourire en coin pour ne pas le vexer, et j'incline la tête comme pour lui dire que ce n'est rien... Sauf qu'il continue de parler en Coréen... Il semble s'inquiéter pour moi et ma sécurité. On voit qu'il ne me connait pas... Et c'est bien.  C'est préférable. Les gens qui me connaissent réagissent différemment.

Enfin, par "connaître", j'entends "savoir que je suis de lignée royale" et tout le reste.

- ... Je sais je suis pas beaucoup d'aide... mais je peux pas les laisser parler plus, c'est ma faute si tu est prise dans des mauvaises situations à cause de moi...

J'incline les sourcils, un sourire en coin (toujours) l'air de me demander s'il pense vraiment ça. Et pourquoi est-ce qu'il se sent obligé de parler en coréen avec moi...?

- Ne t'inquiète pas pour ça, va.

Je pose mon plateau sur les rails et attrape un bol de riz en plus de teoppoki, du bouillon, du kimchi, des racines de lotus, des pommes de terre, du potiron et je ne sais quels autres accompagnements.  Je mes baguettes, je lui en met aussi dans le plateau .

- Tiens. Ici on mange bien, pour être en bonne santé. C'est très important.

Je termine et pose mes baguettes sur le côté de mon plateau avant de me mettre à marcher vers la sortie.

- So... you speak english too? How come?

Sans m'arrêter pour lui jeter un regard, je me contente de légèrement tourner la tête pour lui faire signer que je l'ai entendu.

- Actually, I was born and raised in Ireland, répondé-je avec mon fort accent irlandais. That's why I can speak english. My mum decided I had to know about her culture and stuff... So here I am. Since I'm 6 years old, I'm living with my uncle... And my aunt but she died.

J'arrive devant le parvis de la section du maitre Chun Yip.  Je retire mes chaussures, gravit les trois marches et pose mon plateau par terre avant d'aller ouvrir la porte qui donne sur le jardin d'entrainement. Personne n'est là encore.

Je m'installe et me met à manger.

- Egilson, right? That's not British... Or Irish. Even less American. What is it? Welsh? Or something more Nordic?

Je tousse un rire avant de replonger mon nez dans mon plateau et manger.

- What motivated your parents to come in a country such Korea? I mean, you're not really local... And I wonder what brings you here. Is that... For your parents work or something?

Je souris de plus belles en faisant réapparaître mes fossettes.

- Sorry. I'm a bit nosy. I like to know things.

Je le fixe un peu gênée les joues sûrement un peux roses, ne sachant que dire... Puis je baisse la tête avant de me remettre à manger.

D'autres enfants arrivent peu à peu et s'installent en me saluant... Ils s'installent partout ailleurs et parlent entre eux... Ce n'est pas tout le monde qui vient manger ici. Seulement ceux qui sont élèves du maitre Yip Chin et ceux qui souhaitent manger ici. EN gros: pas beaucoup de gens.

- Tu devrais manger.


(c) L Y S / L A E / M A T E N A



À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Pipeo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty
MessageSujet: Re: À l'époque, l'innocence... (PV Piper)   À l'époque, l'innocence... (PV Piper) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'époque, l'innocence... (PV Piper)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Zone Libre ~ :: Zone de RPG libre-