La ville est en Septembre 2020

Partagez
 

 Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty
MessageSujet: Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]   Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] EmptyMer 16 Sep - 0:33






-B
oss, est-ce que vous voulez un truc à boire?

- Non merci Raymond. Si je veux trouver cette demoiselle il faut que je sois aux aguets. Mais si tu veux quelque chose, vas-y toi.

Raymond regarde par la fenêtre de la portière et se retourne à nouveau en voyant la pluie diluvienne.

- Non. Ça ira.

Bonne réponse Ray.

Un silence nous guette rythmé par le bruit de la pluie. C'est le moment le plus apaisant que j'ai pu avoir depuis ... L'attaque de Salazar. Les nuits sont toujours aussi agitées et mes pensées toujours aussi bruyantes.

Mais je peux me féliciter d'avoir su garder ma tête sur mes épaules.

J'avais, depuis Salazar, une liste de gens à faire surveiller. Des gens sur qui j'avais besoin de me renseigner et d'autres que j'avais besoin de surveiller. Raymond pouvait certes surveiller quelqu'un à la trace tout autant qu'Andrea... Mais les deux ne pouvaient pas surveiller plus de deux personnes chacune. Hors , sur ma liste: il y avait plus de quatre personnes. Faites le calcul: trop de gens a surveiller et pas assez de gens pour travailler.

Alors... J'avais eu vent je ne sais plus comment , qu'une petite dame, archiviste pour la police, au caractère bien trempé, pourrait éventuellement m'aider.

"Aider". C'était un bien joli mot. Tout s'achète et se marchande. Aussi, j'étais persuadée que cette petite archiviste ne céderait pas ... Parce que "la loi c'est la loi" comme qui dirait ou autre.

C'est pour ça que Raymond s'était évertué à enquêter sur elle. Poppylan McLeod. Une écossaise. Ça je l'avais déduit toute seule. Mais Raymond, avait surveillé la jeune femme de près. Les lieux qu'elle fréquentait, ses trajets, ce qu'elle faisait, qui elle rencontrait. En une semaine: il m'avait fait tout un rapport bien détaillé sur elle, sans oublier de me dire ce qu'il pensait d'elle. Mais pour ça: je préférais voir par moi-même.

- Oh... Boss, il va bientôt être l'heure, fait mon homme de main en regardant sa montre. Vous devez sortir.

Il ouvre la porte et sort avant d'ouvrir la mienne en me tendant un parapluie que j'attrape avant d'arranger mon manteau noir sur mes épaules.

Il referme la porte et commence à installer son attirail de taxis puis remontre dans la voiture. Avant qu'il ne parte, je lui parle par sa vitre baissée.

 - Tu sais quoi faire, dis-je en regardant ailleurs.

Il opine avant de s'en aller. Je reste seule sous la pluie avant de le voir apparaitre tout au bout, au coin de la rue qui mène jusqu'au bâtiment où McLeod travaille.  Quand elle pointe le bout de son nez, Raymond arrive.

Il s'arrête... Sort finalement lui ouvrir la porte et me fait un petit signe de tête. Je m'avance alors vers la voiture et mon homme de main bloque la portière avant que je n'entre calmement par l'autre après avoir plié mon parapluie que je pose à mes pieds.

La voiture démarre.

- Bonsoir mademoiselle McLeod, fais-je de mon anglais-irlandais.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Pipeo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty
MessageSujet: Re: Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]   Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] EmptyMer 16 Sep - 19:06

Short reckonings make long friends

Piper Park & Poppylan McLeod

Ces derniers temps, les journées étaient longues. Tu étais sans cesse sollicitée, voyageant dans tous les services dans lesquels les archives avait été déplacées. Néanmoins, la reconstruction avançait bien et tu espérais que les choses allaient se remettre en place rapidement. Par ailleurs, l’état civil était le service des archives le plus à cran après cette terrible crise. De ce fait, des renforts avait été demandé au sein de la criminelle. C’était le plus gros problème des archives en général : le manque d’effectif. Et, évidemment, quand il y avait une crise de grande ampleur comme aujourd’hui, c’était un véritable capharnaüm.

C’est donc épuisée que tu sortis du bâtiment municipal. Il pleuvait. Tu étais bien contente d’être enfermée presque tout le temps grâce à ton boulot. C’est donc en vissant ton chapeau sur ta tête que tu précipitas au bord de la route fraîchement refaite pour interpeller un taxis. Tu ouvris la portière et cramponnas ton sac contre toi.

T’asseyant avec précipitation, tu soupiras de soulagement tout en frottant ton manteau perlé de gouttes d’eau. Sans un regard pour le chauffeur et avec une voix plutôt désagréable, tu lui indiquas l’endroit où il devait te déposer. Evidemment, tu n’allais pas passer un trajet tranquillou comme prévu puisque la portière s’ouvrit une nouvelle fois pour faire entrer une femme. Tu lui jetas un vague coup d’œil, sans la détailler plus que cela. Néanmoins lorsque la voiture redémarra, la dame t’interpella par ton nom et en anglais. Ton sang ne fit qu'un tour, mais tu ne laissas rien paraître.

Redressant ta tête, tu te mis à détailler la personne avec soin. Tu eus un peu de mal avant que ton cerveau fasse le lien entre la brune et le visage que l’on voyait partout affiché en ville. 1 minute, 2 minutes. PIPER PARK !

 
Madame Park. Que me vaut ce plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] T7cd
Piper Park

Piper ParkMessages : 103
Date d'inscription : 14/04/2020


Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty
MessageSujet: Re: Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]   Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] EmptySam 19 Sep - 0:06






-M
adame Park. Que me vaut ce plaisir?

Alors elle m'avait reconnue. Il faut dire qu'avec tout ce qu'il s'était passé, mon nom était apparu à mainte reprise dans les journaux. Qui plus est en tant que puissance économique à Quederla, j'étais connue.

Le monde sait qui je suis.

C'était déjà le cas auparavant, mais pas autant qu'aujourd'hui.

- "Mademoiselle", réctifié-je le regard ailleurs.

Raymond me jette un regard par le rétroviseur avant de se concentrer sur la route à nouveau.

- Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai pris part au combat contre les automates... Le capitaine Hammerman à dû vous en parler et s'il ne l'à pas fait et que vous ne le saviez pas: maintenant vous le savez, dis-je en haussant les épaules.

La pluie bat si fort sur la voiture qu'on dirait que des gens tapent dessus avec des baguettes à tambourins.  Je suis obligée d'articuler pour qu'elle comprenne parfaitement tout ce que je lui dis.

- Cependant, ce n'est pas pour vous faire part de mes exploit que j'ai orchestré tout ce petit train-train. Après le drame, j'ai mené ma petite enquête et au fur et à mesure que j'avançais, ma liste s'est élargie. Certes, j'ai de la main d'oeuvre. Mon homme de main et ma secrétaire sont... Très doué pour débusquer l'indébusquable... Cependant... Ce n'est pas très pratique de ne pas tenir de preuves en main propres. Surtout quand on en a besoin.

Je me tourne vers elle et esquisse un fin sourire. De ma poche, je sors une boite de cigarette et en coince une entre mes lèvres avant de l'allumer et ouvrant quelque peu ma fenêtre pour la fumée.

- Frank, un flic qui serait en train de se reconvertir dans les archives, m'a alors parlé de vous.  Il a dit que vous aviez un sacré caractère alors j'ai préféré vous observer et me renseigner avant de venir vous parler.... Poppylan Mcleod... 22 ans. Née le 14 septembre 1994 en Ecosse si j'en crois l'accent, travaillant pour le Gouvernement. Je sais que vous vous levez avant d'aller courir en vous arrêtant au parc pour vous entrainer seule, puis vous retournez chez vous avant de filer à votre travail aux alentours de 9h30 heures. Le midi vous mangez seule...  Vous finissez vers 18-19h... Chaque jeudi, vous fréquentez le même bar au coin de la rue des fontanelles, où vous buvez seule en fumant toujours la même marque de cigarettes... Jamais plus de trois cigarettes... Vous faites les courses chez le même épicier en bas de chez vous... Près du 33 Rue des Potiers...

Je tourne à nouveau la tête vers elle.

- ... Je pourrais continuer longtemps et dégoter des information vraiment interessantes, dis-je en haussant un sourcil l'air sérieuse.

Je laisse un silence et continue de fumer.

- ... Mais je ne suis pas là pour ça. J'ai besoin de vos services. Vous avez sous la manche des information importantes et et nécéssaire ... Des... "choses" que j'aurais besoin d'examiner et vérifier... J'aimerais donc faire affaire avec vous.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Pipeo12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] C96b
Poppylan McLeod

Poppylan McLeodMessages : 76
Date d'inscription : 15/12/2019


Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty
MessageSujet: Re: Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]   Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] EmptyLun 21 Sep - 12:28

Short reckonings make long friends

Piper Park & Poppylan McLeod

Soupirant légèrement de te voir bloquée à devoir faire la conversation après cette longue journée de travail, tu hotas ton chapeau puis l’époussetas tout en faisant mine d’ignorer royalement la redoutable Park. Néanmoins, tu écoutais avec une attention particulière toutes les paroles qu’elle prononçait : tantôt se vantant de son action durant la Nuit de Fer, tantôt déblatérant sur son bras bien long. Et puis, son monologue prit une toute autre tournure. Tout d’abord, elle évoqua ce satané Frank - tu ne manquerais pas de faire un sale rapport sur lui - qui lui avait parlé de toi. C’est alors qu’elle se mit à exposer tous les recoins de ta vie actuelle à Quederla. Un frisson remonta le long de ta colonne vertébrale. Était-ce de la frayeur ou de la colère ? Peut-être un peu des deux. Finalement, tu esquissas un fin sourire et relevas la tête pour la dévisager une nouvelle fois. La fumée de sa cigarette te chatouilla les narines et tu ne pus t’empêcher de penser que même ses clopes puaient la merde.

Néanmoins, ton regard devint glacial lorsqu’elle te menaça de fouiller plus encore dans ta vie. Tu te pinças les lèvres, tentant de garder ton calme. Visiblement, elle n’avait pas l’habitude qu’on lui dise non : sale petite richouse.

Fouillez à votre guise. Je n’ai rien à cacher.


Bien entendu, c’était du bluff. Ton air était on ne peut plus sérieux, mais intérieurement tu n’en menais pas large.

Savez-vous quelle est la première chose que l’on fait lorsque l’on rentre officiellement dans le service des archives ? Nous signons un papier de confidentialité. Ce papier même qui prouve que Frank n’est pas quelqu’un de fiable et qui ne va pas tarder à le faire sauter par mes soins.


Tu te redressas sur ton siège, rapprochant quelque peu ton visage du sien, comme pour lui dire un secret.

Trouvez un autre pigeon. Je ne suis pas quelqu'un que l'on achète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty
MessageSujet: Re: Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]   Short reckonings make long friends [PV. Poppylan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Short reckonings make long friends [PV. Poppylan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: Le Quartier des Affaires-