La ville est en Janvier 2021
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir piqué uni (3 ...
56 € 80 €
Voir le deal

Partagez
 

 Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 193
Date d'inscription : 13/12/2018


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyVen 25 Sep - 20:52


Osciller entre vie et trépas

Feat Park Hoon & Dawkings Dayana

J’ai beau avoir fuis ma terre natale, ce fléau me suivra toujours : la guerre. C’est pour ça que je suis venu ici malgré tout, pour panser les blessures de cette guerre éternelle, mais… J’aimerais que ceux que je soigne stoppent leur élan bestial et leur soif de sang, peu importe la raison, j’aimerais juste la paix…

Aujourd’hui la ville est de nouveau attaquée et l’hôpital, plus que jamais mobilisé, est débordant de blessés et de morts. Cependant, je ne peux me résoudre à abandonner les blessés sur le champs de bataille, de pauvres civils qui n’ont rien demandés… J’avais pris un sac de soin et était partis avec une rencontre fortuite là où tout avait commencé : la vieille ville.

Nous n’avons pas rencontrer d’automates ou très peu et dans un état si pitoyable qu’ils ne constituaient pas de réelle menace. J’avais soigné autant de monde que j’ai pu avec le matériel que j’avais sur moi. Mais malgré le petit groupe de blessés que je venais de sauver, je n’étais pas satisfait, j’abandonnais sur place des centaines d’autres personnes parmi des milliers de cadavre, tout ça par manque de matériel…

Je laissais ainsi le petit groupe qu’on venait de sauver entre les mains d’un poste sécurisé et quant à moi je regagnais l’hôpital. On avait bien plus besoin de moi là-bas désormais, la menace commençait à être repoussée et les blessées allaient arriver par centaines. Arrivé sur place, je fus interpeler immédiatement par une infirmière : il n’y avait plus de chirurgien disponible et une jeune femme avait besoin d’une opération en urgence.

Pas le temps de réfléchir plus que nécessaire, je m’équipais rapidement pendant que la patiente était envoyée dans le premier bloc opératoire fonctionnel. Je m’approchais du corps oscillant entre vie et trépas, mes mains gantées et encore intacte de tout effluve sanguine. Je reconnaissais ce visage endormie par l’anesthésie d’urgence, une jeune interne, tout prêt d’être diplômée il me semble, une femme qui se destinait aux urgences… Si ce n’est pas ironique…

Alors je devais faire de mon mieux pour préserver ses rêves ! Avec détermination, mais non sans sang-froid, j’ouvrais ce corps meurtrie pour réparer ce que je pouvais. Poumon droit perforé avec rupture de l’artère pulmonaire droite, risque d’hémothorax, urgence absolue ; Rein légèrement lésé, à suturer juste après. J’allais passer du temps sur ce cas, mais elle s’en sortira !

Plus de trois heures pour soigner ce qu’on avait déjà décelé, mais aussi ce qu’on a découvert au fur et à mesure de l’intervention… Peu après elle fût transférée dans mon service de chirurgie, faute de place aux urgences. En attendant que l’anesthésie se dissipe, j’avais d’autres blessés à secourir, ils arrivaient tous en même temps et l’épuisement se faisait sentir auprès du personnel qui se démenait comme des diables. J’eu droit à un instant de repos, un collègue chirurgien me remplaçant pour l’opération à venir, j’allais avoir le temps de me prendre un café et surtout : d’aller voir ma patiente la plus critique.

Je toquais à la porte, mais je n’avais pas eu de réponse et décidais donc d’entré en toute discrétion. Elle n’allait pas tarder à se réveiller, autant faire ma rapide auscultation. Je m’asseyais à ses côtés, découvrant sa couverture pour venir poser délicatement mes doigts sur son abdomen, vérifiant la suture, palpant légèrement la peau pour voir si tout allait bien, mais un gémissement me fît m’arrêter net.

- Vous avez de la chance mademoiselle, jouez au loto à votre sortie.

Je souriais malgré ma fatigue apparente, je souriais pour redonner du courage, c’est la seule chose que je pouvais faire aujourd’hui…

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Whm6
Dayana Dawkings

Dayana DawkingsMessages : 86
Date d'inscription : 26/03/2020


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyLun 5 Oct - 14:27



decoration
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] UnknownOsciller entre vie et trépas [PV Dayana] U1g9

Osciller entre vie et trépas
ft Hoon Park

Je ne voyais rien, je n’entendais rien et ne ressentais rien. C’était le noir complet, jusqu’à que je me réveille doucement, mes yeux clignaient doucement alors que vint dans mes souvenirs, je ne fis même pas attention à la voix environnante, plonger dans le dernier souvenir. Je sursautais comme piquer par une mouche, ma respiration se fit rapide et je regardais partout, ne comprenant pas ce qui se passait, sentant un truc dans mon bras, je l’attrapais comme pour l’arracher mais une main se posa sur ma main pour m’arrêter, heureusement que j’étais faible, sinon il n’aurait pas eu assez de force pour m’arrêter dans mon geste.

La voix me rassura, j’étais en sécurité à l’hôpital et je devais me calmer pour ne pas ouvrir mes blessures. L’hôpital ? Que s’était-il passée ? Je me reposais bien dans le lit avant de ne pas ouvrir mes blessures… Je reconnu le chirurgien présent, Docteur Park Hoon. Chirurgien Cardio. S’il est là à mon réveil… Cela veux dire que j’ai été opéré et pour du cardio ou que les urgences sont débordées et qu’il a du m’opérer car c’était le seul disponible. En tout cas… Une chose est sûre… j’avais mal. Partout dans mon corps. J’avais l’impression que chacune de mes articulations étaient douloureuses…. Je saluais le docteur :

«  Docteur Park... Bonjour… »

Oui c’était la seule chose qui me passa par la tête... Car trop de question se baladait dedans, je pris le temps de faire le tri avant de demander :

« Que m’est-il arrivée…? Enfin…, je baillais due à l’anesthésiant toujours dans le sang, je sais que j’ai combattu, puis j’ai été gravement blessée je crois… Et après c’est le vide…  »

Puis je réfléchis et demandais avec une mine inquiète :

« Ceux qui étaient avec moi… Ils vont bien ? »

How to save a life
© AngelsMari & Archer


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown


Dernière édition par Dayana Dawkings le Mer 25 Nov - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 193
Date d'inscription : 13/12/2018


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptySam 10 Oct - 16:32


Osciller entre vie et trépas

Feat Park Hoon & Dawkings Dayana

Je m’étais stoppé net dans mon examen, constatant le réveil de ma patiente. J’essayais de sourire pour la rassurer, mais au fond je pouvait ressentir sa peine je pense, sa douleur physique… Elle était passée tout près de la mort après tout. Je souriais sincèrement à ses premiers mots qui semblait si pures et innocents, comme de simples formalités que nous aurions pût nous échanger dans les couloirs de l’hôpital. Je me doutais bien que son état serait un sujet de préoccupation et je la laissais donc choisir ses mots, baissant alors son haut et venant la couvrir de la couverture de l’hôpital.

- Je ne sais pas ce qu’il vous est arrivée mademoiselle Dawkings, mais je sais que vous avez frôlée la mort. Vous étiez en piteux état quand je suis arrivé à l’hôpital et il n’y avait pas de chirurgien présent pour vous opérer à ce moment là, j’ai donc pris le relais. Quant à ceux qui étaient avec vous… Je ne sais pas s’ils vont bien, mais vous étiez seule quand vous êtes arrivée ici, donc je suppose qu’ils vont bien.

Je m’approchais d’elle et venait poser ma main sur la sienne, gardant mon sourire pour la rassurer. Je pouvais aussi lui dire la bonne nouvelle aussi, que la situation commençait a se débloquer.

- Vous êtes en sécurité ici, je veillerais sur vous. Et si cela peut vous rassurer, le Gouvernement a lancé une contre-attaque et à mon avis la situation va s’arranger. Reposez-vous, je-

Le petit boitier attaché à ma ceinture bipa pour indiquer qu’on avait encore besoin de moi aux urgences, car même si la situation s’arrangeais, il y avait encore des blessés qui affluais à l’hôpital. Un dernier sourire à la demoiselle et je m’éclipsais aussi vite que j’étais arrivé.

Au bout de trois heures je revins dans la pièce, voir comment évoluait la situation. Les infirmières m’avaient très bien relayées et la surveillance était optimale, à moi de faire le point. Cette fois-ci l'auscultation se fit dans le plus grand des calmes vu qu’elle somnolait encore, tout comme moi… Et sans m’en rendre compte, je m’endormais à son chevet…

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Whm6
Dayana Dawkings

Dayana DawkingsMessages : 86
Date d'inscription : 26/03/2020


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyMar 24 Nov - 17:59



decoration
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] UnknownOsciller entre vie et trépas [PV Dayana] U1g9

Osciller entre vie et trépas
ft Hoon Park

J’appris que j’avais frôlé la mort de prêt d’après le docteur Park. J’étais la seule à être arrivée à l’hopital, soit c’était positif, soit c’était très négatif être la seule veux aussi pouvoir dire qu’ils ont tous été transmis à la morgue. Il s’approcha et me pris la main comme pour me rassurer :

- Vous êtes en sécurité ici, je veillerais sur vous. Et si cela peut vous rassurer, le Gouvernement a lancé une contre-attaque et à mon avis la situation va s’arranger. Reposez-vous, je-

Je connaissez ces phrases, rassurez les patients pour qu’ils soient dans un meilleur état d’esprits. Qu’ils se soignent plus facilement car le mental est plus important dans la guérison.. Je penchais la tête en entendant un petit bruit que je reconnaissais entre mille, son bippeur. Je souris comprenant la situation et bailla un coup, j’étais encore si fatiguée… Je demanderais des explications sur ma santé plus tard.. Je fermais les yeux et plus rien.

J’ouvris les yeux un moment après, je ne sais pas quel heure il était, mais une chose était sûre… j’avais mal. Partout… Je serrais les dents comprenant que les effets de la morphine étaient en train de s’estomper. J’allais appuyer pour appeler une infirmière quand je vis endormis sur une chaise le docteur Park. Que faisait-il la ? Est-il du genre à trop s’attacher à ses patients où c’est juste parce que je suis une interne ? J’hésitais me disant qu’il devait être épuisé, mais j’avais mal et puis, je me disais interièreurement qu’il serait mieux dans la salle de garde pour dormir que sur un de ces fauteuils.

Je tentais de me pencher, mais ça me faisait trop mal de bouger.. Je dis à voix basse alors :

- Docteur Park ? Docteur ?

Pour attirer son attention et tenté de le réveillée...

How to save a life
© AngelsMari & Archer


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown


Dernière édition par Dayana Dawkings le Mer 25 Nov - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 193
Date d'inscription : 13/12/2018


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyMar 24 Nov - 21:34


Osciller entre vie et trépas

Feat Park Hoon & Dawkings Dayana

Les sommeils agités m’arrivaient rarement, mais après ce que j’avais vu là-bas… Je sentais que toute l’atrocité de la guerre hanterais mon sommeil et cela n’avait pas manqué. Des cadavres de partout dans la vielle ville, les quelques accrochages que nous avons eu avec des automates, certains de mes efforts vain de sauver des vie, leur dernier souffle s’envolant alors que j’avais encore mes mains dans leur plaie… Puis une vois m’appela, je l’entendais au loin et soudain…

J’ouvris les yeux en sursaut et je voyait Mademoiselle Dawkings m’appeler. Je lisais sur son visage de la douleur et en y regardant de plus prêt, je voyais que son traitement arrivait sur la fin. U bref regard à ma montre et je vis que le tour des infirmière n’allait pas tarder.

- Dé-Désolé… Attendez-moi, je vais chercher de quoi soulager la douleur.

Je m’absentais quelques minutes pour revenir avec un plateau avec de la morphine que je devrais préparer en chambre. Je voyais qu’elle reprenais ses esprits et je me disais que je pouvais peut-être la questionner sur sa présence sur les champs de batailles. Je préparais donc avec minutie le médicament tout en prenant doucement la parole.

- Désolé de m’être endormis, je regardais vos paramètres vitaux et… Enfin voilà…

Je n’ai pas l’habitude de m’endormir au chevet de mes patients donc la situation était un peu gênante… Je revins bien vite sur le sujet qui m’interpelais.

- Dites… Que faisiez-vous sur le champ de bataille ? Vous êtes étudiante en médecine il me semble, votre place aurait du être ici non ?

J’injectais la morphine pour soulager sa douleur et cette fois-ci je prendrais le temps de l’écouter, savoir comment elle allait et ce qu’elle avait vécu, là-bas où la mort régnait.

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Whm6
Dayana Dawkings

Dayana DawkingsMessages : 86
Date d'inscription : 26/03/2020


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyMer 25 Nov - 11:42

Queder


decoration
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] UnknownOsciller entre vie et trépas [PV Dayana] U1g9

Osciller entre vie et trépas
ft Hoon Park

Il s’est réveillé à mon appel et il a de suite compris pourquoi je l’avais réveillé. Je n’avais pas voulu nuire à son sommeil, mais la douleur était trop importante pour que je l’ignore. Il s’excusa et m’indiqua qu’il allait chercher des anti douleurs, je hochais la tête même s’il n’avait pas de raison de s’excuser après tout. Je fermais les yeux, encaissant la douleur, j’avais beau prétendre que j’étais forte, quand tu te fais opérer, c’est toujours douloureux. Et j’avais de la chance qu’aucun Telekyn était dans le coin et pouvait voir sa reine comme ça. La seule personne que je voulais à mes côtés actuellement c’est Naoko… Je voulais tout lui raconter, la trahison, les morts, je sais qu’elle seule pouvait comprendre ce que je ressentais. Naoko… J’espère qu’elle va bien, elle n’est toujours pas arrivée.

Il rentra dans la chambre avec ce qu’il fallait pour me faire une piqûre de morphine. Il était en train de préparer en même temps de s’excuser de s’être endormis dans ma chambre en surveillant mes paramètres :

« Ce n’est pas grave… Mais les siège ne sont pas très confortable Docteur Park, la salle de garde doit être plus confortable, surtout que ça a du être… intense »

Cette journée n’a pas du être facile pour eux, les malades ont du affluer en grande quantité. La fatigue a du s’emparer de lui et il s’est endormis sans s’en rendre compte, c’est ce que je pouvais en déduire à son air gêné. Il a de la chance que c’est aussi mon métier, alors je sais ce que c’est.

« Dites… Que faisiez-vous sur le champ de bataille ? Vous êtes étudiante en médecine il me semble, votre place aurait du être ici non ? »

Je détourne les yeux, ne sachant pas quoi répondre. Oui en tant qu’étudiante ma place aurait été là, surtout qu’ils ont du avoir besoin de toute l’aide nécessaire, mais je pense que mon aide en tant que Reine était plus importante que l’aide que je pouvais apporter en tant qu’étudiante qui a redoublé. Mais comment dire ça ? Puis un souvenir me vint en tête et j’ouvris grand les yeux… Merde.. Caïn a trahis mon secret, tout ceux qui étaient là on pu entendre que j’étais la Reine. Je serrais les poing et baissa la tête comprenant que ma vie allait sûrement prendre fin, l’alliance allait vouloir ma tête vu que l’ambassadeur de Suède était là et qu’il connaît mon identité. Et entre tout ceux qui ont perdu des proches… Je murmurais pour moi-même :

« Putain fais chier »

C’était la panique dans mon cerveau, mon coeur battait à mille à l’heure, l’appareil qui mesurait mon rythme cardiaque s’emballait lui aussi d’ailleurs alors que j’essayais de trouver une solution à ce problème. Je sursautais en sentant une main se poser sur la mienne, main qui me sortie de mes pensées, tentant de sortir des phrases qui se voulait rassurante, m’indiquant que j’étais pas obligé de répondre à sa question, je détournais les yeux et répondit :

« Désolé.. C’est juste que.. votre question m’a fait pensé à quelque chose… »

Je levais les yeux vers lui :

« Mon arrêt de mort est signé en quelques sortes… La raison pour laquelle je n’étais pas là est la même raison pour laquelle mon arrêt de mort est signé. Mais disons que pour l’instant j’étais plus utile sur un champ de bataille qu’ici… »

Oui, j’étais peut-être pas formé comme un bulldozer, n’importe qui qui peut observe mon corps nu pourra voir que les muscles sont quand même développé et ceux qui ont un oeil avisé pourront même dire que même si je suis musclée, je reste très souple ce qui est normal pour mon style de combat.

« Qu’est-il arrivée à Salazar ? As-ton gagné la guerre ? »

Oui j’étais inquiète, je ne connaissais pas l’issue de ce combat.

How to save a life
© AngelsMari & Archer


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 193
Date d'inscription : 13/12/2018


Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] EmptyDim 6 Déc - 10:10


Osciller entre vie et trépas

Feat Park Hoon & Dawkings Dayana

J’étais confus, ça ne m’arrivais jamais de m’endormir au chevet de mes patients, alors au chevet d’une de mes patiente ! J’avais honte, mais c’étais aussi la première fois que je vivais une attaque de si grande ampleur. La fatigue, le nombre de patients et… C’est vrai que je m’inquiétais pour elle, car elle été venue dans un état grave et que je la connaissais un peu, elle pouvait devenir un bon médecin…

Elle me rassurais cependant que ce n’étais pas grave, que c’étais cependant peu confortable comparer à la salle de garde. Elle n’avait pas tord, mais… Je me sentais gêné, cela ne se faisait pas normalement… Enfin, je devais me ressaisir et passer outre ça, je suis médecin ! Un peu de sérieux !

Je revenais vite sur le sujet de sa présence sur les champs de batailles, c’était de la curiosité en plus de changer de sujet que sa fatigue et son manque de professionnalisme. Elle murmurais quelque chose mais je n’entendais pas vraiment, mon attention ayant été mobilisée sur le débit de sa perfusion le temps de quelques secondes. Je voyais qu’elle commençait à paniquer, son rythme cardiaque augmentait vu comment le léger bruitage de son scope s’accéléra. Je ne voulais pas la brusquer ou quoique ce soit et je posais donc ma main sur la sienne pour la rassurer.

- Vous n’êtes pas obligée de me répondre, c’était de la curiosité.

Je souriais faiblement, je ne suis pas là pour faire la morale ou la mettre mal à l’aise, je suis là pour m’occuper d’elle du mieux que je le pouvais. Je la voyais détourner les yeux le temps de la réflexion avant de me tenir un discours assez étrange que je ne comprenais pas vraiment.

- Je… Quoi ? Je ne comprend pas trop pourquoi vous avez un arrêt de mort sur la tête, mais ne dites pas ça, rien n’est perdu, vous êtes en sécurité ici et… Enfin si cela peut vous rassurer, je veillerais à ce que rien ne vous arrive. Je ne suis pas adepte du combat, mais un sédatif est utile ailleurs que dans un bloc opératoire.

Je souriais à ma phrase, je jouais toujours sur l’humour on dirait, peu importe la situation… A vrai dire ce n’étais pas seulement un blague, si elle se sentait en danger je veillerais à ce que rien ne lui arrive et s’il le fallait je n’hésiterez pas à user de la force sur les intrus. Je ne suis pas tailler pour le combat, mais je suis débrouillard ! Je regardais dehors, la fumée des combats polluait plus le ciel que les émanations quotidiennes de gaz de la ville, mais malgré tout la situation n’était pas si catastrophique. La situation avait bien changé le temps qu’elle se repose, la nouvelle était tombée à l’hôpital : Salazar était mort. On nous avait averti pour deux raisons, la première nous rassurer, la seconde pour nous avertir que l’on risquait d’acheminer plus de blessés maintenant que la ville était plus accessible et que les blessés pouvaient être transportés en toute sécurité.

- Je…

Je n’aurais pas dit cependant qu’on ai gagner la guerre, vu le tableau dépeint dehors et dans l’enceinte de ces murs… Je pense que nous avons perdu plus que ce que nous avons gagner…

- Oui, nous avons gagnés la guerre, Salazar est mort. On nous a prévenue il y a quelques heures de cela et les derniers automates sont morts avec lui. Vous êtes en sécurité maintenant, j’y veillerais.

J’avais le regard ferme alors que mon regard revenais de mon errance par-delà la fenêtre. Oui, j’y veillerais, je refuse de perdre d’autres personnes sous ma responsabilité, trop sont morts sans que je ne puisse faire quoique ce soit. Je gagnais de nouveau en détermination et cela se lisait sur mon visage, le regard assuré et un sourire prêt à affronter la mort. Je regardais Dayana et relâchais sa main après avoir compris que j’étais peut-être trop proche.

- Ahem… Je… Heu… Vous avez besoin de quoique ce soit d’autre ?

J’étais un peu gêné de me montrer si tactile avec une patiente qui venait à peine de sortir de convalescence, alors j’essayais de changer de discussion et au pire, de la laisser tranquille même si j’avais encore bien des questions sur ce qu’elle me répondrait.

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty
MessageSujet: Re: Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]   Osciller entre vie et trépas [PV Dayana] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Osciller entre vie et trépas [PV Dayana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: Les Hauteurs :: L'Hôpital-