La ville est en Décembre 2020
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyJeu 22 Oct - 20:19

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
J’étais appuyé contre la barre de sécurité du dirigeable en fixant le bas depuis cette hauteur que nous avions. Cela faisait quelques jours déjà qu’on était sur ce moyen de transport afin de nous rendre dans un endroit plutôt … Eloigné de Quederla. Je crois qu’on appelait ça prendre des “vancances” il me semble. Depuis que j’étais petit roi, je n’avais pas eu l’occasion d’en prendre, on me l’avait un peu interdit pour le bien des affaires.

Cependant, il y a quelques temps, une jeune femme m’avait proposé de l’accompagner quelques temps dans son pays afin de me remercier de mon aide. Une princesse Russe qui semblait commencé à se remettre en selle après toutes les épreuves qu’elle avait traversé. Comme elle tenait à me remercier pour mon aide … J’avais finalement accepté et posé des vacances forcées auprès du conseil sans leur laisser le choix.

- “Je me demande si ça va bien se passer pendant mon absence …”

Au final … Qui se douterait que le petit roi avait pris des vacances à l’autre bout du monde ? Personne, c’était ça le point fort de ne pas révéler son identité. Mon ombre planait toujours au-dessus de la ville alors que je n’y étais plus du tout. Je m’étirais longuement en me demandant quand même ce que j’allais bien pouvoir y faire … Un pays inconnu, une langue inconnue … Va pas falloir que je perde Yusha sinon je suis dans la merde, je ne parle que le Quederlien, je n’ai jamais pu apprendre l’anglais, trop difficile en lisant sur les lèvres et le Russe … J’en parle pas un seul moment :

- “Ca me stress plus que je ne l’aurais imaginé au final …”

Je pose mon menton sur la barre de sécurité en restant silencieux. Je dois avouer que je m’inquiétai un peu de ce que j’allais devoir faire. En plus ça veut dire que j’allais rencontré des personnes importantes non ? Au vu de la lignée de la jeune femme. J’espérai ne pas faire de bêtise non plus. J’avais pas envie de passer pour gigolo …

- “Manquerait plus que ça … ” Gloups …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyJeu 22 Oct - 22:55

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Cela faisait longtemps que tu y songeais, retourner en Russie. Ton doux pays de neige, de fraîcheur qui te manquait tant, tantôt tu y es tout de même à la tête par extensions. Cela te faisait du bien de retourner sur tes terres natales, histoire de faire le vide dans ta tête. Surtout qu'ici, tu avais vraiment besoin de repos, surtout au niveau mental. La mort d'Artorias fût un énorme choc dans ta vie, mais cette dernière a prit un tout autre tourment après que tu ais eu la confirmation officielle que tu étais bel et bien enceinte. De quatre mois au jour d'aujourd'hui. Enceinte d'un petit garçon selon les médecins, bien qu'ils te le confirmeront mieux plus tard dans la grossesse. Cela ne faisait aucun doute que tu étais enceinte d'Artorias, n'ayant eu aucune relation à part lui. Tu te souviens que quand tu avais eu la confirmation de ta grossesse, tu étais allée l'annoncer sur la tombe d'Artorias, comme si il est encore là et qu'il pouvait t'entendre. Tu avais prit la décision de garder l'enfant. Un choix crucial et important, car tu avais peur ne l'accepte pas car il n'avait plus de père, vivant. Mais tu leur feras comprendre que tu portes au creux de toi le probable futur prince de Russie.


Si tu avais prit conscience de ta possible grossesse, c'était grâce à Nemeroff, qui t'avait aidé de nombreuses fois après cet épisode à la montagne, si bien que pour le remercier, tu lui avais proposé de venir avec toi en Russie. Des sortes de vacances improvisées, et il avait accepté. C'était la bonne occasion pour lui annoncer qu'il ne s'était pas trompé, car jusqu'ici, tu n'avais pas eu la force de l'annonce à qui que ce de vivant à Quederla. Sortant d'une salle pour te changer et ainsi mettre une robe un peu plus princière, tu croisais Ivan, qui veillait sur toi et qui était bien évidement venu avec toi pour ce retour à votre pays natal.


▬ « Ivan, as-tu vu mon invité spécial, Mr. Dreiden ? »

- Dreiden ? Aaaah, oui, il est là bas.
»


Souriant à Ivan, tu venais t'approcher de Nemeroff, le tapotant sur l'épaule pour avoir son attention.


▬ « J'espère que le voyage n'est pas trop long... Nous devrions bientôt arriver de toute manière... En tout cas, je suis vraiment ravie que tu ais accepté de venir. »


Tu lui souriais doucement, venant t'accouder à la barre en regardant le paysage, bien que vous étiez pratique au-dessus des nuages, mais tu pouvais déjà ressentir la froideur de la Russie, et l'immensité de ce pays que ta mère gouverne seule. Baissant le regard, tu venais de nouveau planter tes yeux dans ceux de Nemeroff, commençant à triturer tes mains sous l'effet du stresse.


▬ « Tu... Te souviens de ce que tu m'avais dit, ce jour à la montagne ? Il... Il s'avère que c'était vrai, je... Je suis bien enceinte d'Artorias. Enceinte de quatre mois, d'un... Petit garçon d'après les médecins... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyJeu 22 Oct - 23:26

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je restai à fixer le paysage qui se refroidissait de plus en plus mais … J’appréciai cela en réalité. La froideur et le calme des alentours me semblaient bien agréable. Fermant légèrement les yeux quand je sentais les brises fraîches sur mon visage, ne faisant pas vraiment attention à ce qui se passait derrière moi. Alors que je gardai les yeux fermés, un léger contact à mon épaule me fit ouvrir les yeux puis doucement tourner la tête pour observer la jeune femme qui était apparue devant moi.

- “Salut Katy. Non pas du tout, je venais de me lever, j’observai un peu le paysage. Pas trop fatiguée ?. D’ailleurs cette robe te va super bien.”

Je lui souris légèrement en me redressant de façon droite pour regarder la femme qui était habitué d’une façon particulière mais très jolie. Cela lui allait bien. Cette dernière se mit à regarder le paysage à son tour et je la laissai faire venant glisser une nouvelle fois mes mains dans mes poches. Mais soudainement, son attitude changea un peu. Elle semblait plus nerveuse ou timide, je ne sais pas trop, mais son regard planta dans les miens pendant qu’elle jouait avec ses mains avant de m’annoncer une sacrée nouvelle. Même si je m’en doutai déjà … La surprise pouvait se lire sur mon visage, mais un grand sourire s’afficha sur mes lèvres:

- “Eh bien toute mes félicitations ! Je suis très content pour toi et ce petit bout de chou. Je suppose que tu as décidé de le garder vu le voyage et cette expression sur ton visage. ”

Ce n’était pas un reproche, au contraire j’étais sincèrement heureux pour cette future maman qu’elle ait pu avoir l’enfant de l’être qu’elle aimait de ce monde et je trouvai ça normal qu’elle le garde, c’était sûrement le plus beau souvenir de lui qu’elle pourra avoir. Ma main se posa sur sa tête pour lui caresser doucement.

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Xrw8

Un mouvement affectif que je devrais perdre. Je le faisais souvent à Dada, Nash ou Abby, mais là ou la première et le deuxième aimaient ça petit, la dernière avait tendance à s’énerver. Je ne savais pas ce que la princesse en pensait, peut-être que je ne devrais pas, surtout devant des gens qui la servent mais bon. Je n’ai jamais été doué pour la bienséance. Je me rappuie sur la rambarde à côté d’elle avec un gros sourire :

- “Tu as déjà une idée de comment tu vas vouloir l’appeler ton petit loup ? ”

Je la fixai intéressé quand même par la question. Non pas que j’avais que ça me concernait spécialement ou autre, mais j’étais juste curieux de la situation et de ce qu’elle comptait vraiment faire à l’avenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyVen 23 Oct - 15:45

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu étais souriante en pensant à cette nouvelle, bien que tout de même en pleine réflexion sur l'avenir que te réserve la vie avec cet enfant  quand tu l'auras mis au Monde. Bien sûr, tu avais encore le temps, les médecins disent que tu n'accoucheras pas avant mars de l'année prochaine, mais tout de même, autant s'y prendre au mieux, et surtout, en avance. Tes jours prirent une teinte plus rouges quand Nemeroff te complimentait sur ta robe. En effet, tu aimais bien cette robe, bien que tu ne la sortais que pour les grandes occasions, notamment ton retour en Russie en ce jour.


▬ « Non... Je me sens assez en pleine forme. Haha… M-Merci beaucoup du compliment ! »


Tu souriais, bien que stressée à l'annonce de ta grossesse. Il n'était pas concerné par cette dernière, mais tu sentais le besoin de lui dire qu'il ne s'était absolument pas trompé et que grâce à lui, tu avais prit la décision d'aller voir un médecin pour confirmer ses dires.


▬ « M-Merci... Et oui, je veux le garder, cela reste mon futur fils… Et Mère a hâte que je le mette au Monde pour qu'elle puisse voir sa bouille »


Tu souriais en repensant à la lettre que t'avait envoyée ta mère suite à la tienne quant à l'annonce de ta grossesse. Tu lui avais expliqué que  malheureusement, le paternel de cet enfant était décédé, mais ta mère restait une femme, une maman compréhensive, et tu savais que tu avais tout son soutien durant cette grossesse et ta future vie de maman et princesse.  Tu gardais ton sourire, fermant légèrement les yeux pour profiter de la main dans tes cheveux de la part de Nemeroff. Un mouvement qu'il faisait souvent à ton égard et cela ne te dérangeait pas, c'était même agréable. Bien que tu avais légèrement penché la tête à sa question…


▬ « Son prénom ? J'avais pensé à... Milos. Je ne voulais pas qu'il ait un prénom à cent pour cent russe… Il portera aussi le prénom de son père en second prénom, ainsi que mon nom de famille, pour ne pas qu'il ait d'ennuie et qu'il soit protégé par ma royalité, je ne veux pas que les assassins d'Artorias s'en prenne à mon fils… »


C'était une peur qui te prenait aux tripes depuis que tu savais que tu étais enceinte. Malheureusement, tu ne penses pas que cette peur partira un jour.


▬ « Enfin... Pas trop stressé ? Je sais que voir toutes ces personnes qui me surveillent, encore pire quand on sera arrivé, peut - être angoissant... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyVen 23 Oct - 16:00

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
La jeune femme était vraiment jolie comme ça et ça lui allait plutôt bien. Cet air gêné sur son visage encore plus. Je ne pouvais que sourire devant ce spectacle agréable, alors que la jeune russe me confirmait donc qu’elle allait garder cet enfant et que sa mère allait la soutenir :

- “Tant mieux, je suis content pour toi. C’est toujours plus simple quand nos proches nous soutiennent dans ce genre de moment. ”

Ouai … J’en savais quelque chose. Encore aujourd’hui je me sentais mal dans cette solitude dans laquelle on m’avait mis depuis la naissance. Je frottai ma nuque pris d’un sentiment de malaise en imaginant ce que la vie de ce gosse sans père pourrait être … Étrangement j’en avais une idée … Et cette idée me laissait un goût amer au bout de mes lèvres.

- “Nilos ? Mil..ou ? ”

J’avais du mal à trouver la prononciation exact. C’était toujours dur de trouver des prénoms peut commun en lisant sur les lèvres, c’était toujours des prononciations très particulière et se repérer qu’au mouvement des lèvres pour ça … C’était dur :

- “Je suis sur que c’est un très beau prénom à entendre. ”

Je retirai sa main de ses cheveux en voyant que certains gardent appréciaient pas trop le contact. C’est vrai que j’étais un étranger. Je glissai de nouveau ma main dans ma poche en retenant un soupir … Puis la demoiselle me posa une question :

- “J’ai plus peur de ne pouvoir parler à personne. Je n’ai aucune maîtrise de l’anglais et pas la moindre connaissance du Russe ahah. Mais c’est vrai que cette surveillance est impressionnante. Mais compréhensible tu n’es pas n’importe qui. ”

Je souriais légèrement alors que soudainement … Le dirigeable se baissa pour passer au travers les nuages me faisant découvrir au loin une immense ville qui semblait déjà pleine de vie. Cette vue me faisait ouvrir légèrement la bouche … Le soleil qui se levait éclairait déjà une partie de la ville, faisant apparaître devant nous un tableau plutôt magnifique :

- “Je suppose que c’est ici que tu vivais ? C’est vraiment une ville magnifique. Elle s’appelle comment ? ”

Je me tourne vers la princesse des lieux pour lire la réponse sur ses lèvres. C’est vrai que toute les fois ou j’avais voyagé, c’était pour des missions … Je ne prenais jamais le temps de profiter des endroits étrangers. Mais c’était la première fois que je prenais de réelle vacance en dehors de Quederla.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptySam 24 Oct - 18:52

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu penchais la tête, voyant bien qu'il avait du mal à comprendre la prononciation du prénom de ton futur fils, ce qui te faisait sourire, répétant le prénom un peu plus doucement pour qu'il puisse comprendre où tu voulais en venir. Relevant la tête quand il cessait son mouvement, tu tournais les yeux vers les gardes qui te fixaient avec cet air que tu connaissais bien trop. Ils étaient perplexes quant à la venue de Nemeroff et te le faisaient bien comprendre. A sa remarque, tu posais une main sur son épaule comme pour le rassurer.


▬ « Ne t'en fais pas, je serais toujours à tes côtés, donc je peux te traduire et t'aider à la compréhension. »


Tu voyais le paysage descendre doucement, Moscou se dessinant doucement à travers les nombreuses vitres du dirigeable. Ton sourire s'agrandissait en reconnaissant les alentours de la ville, ces nombreuses ruelles et surtout, de nombreuses personnes qui attendent ton retour avec impatience. Tu lâchais l'épaule de Nemeroff, t'appuyant à la rambarde.


▬ « C'est Moscou, là où j'ai grandi et où je suis née. C'est une ville très belle, tu voudras la visiter ? »


Tu souriais, Ivan s'était approché de Nemeroff et toi, parlant de son Quederlien basique avec son fort accent russe, pour au moins que Nemeroff puisse comprendre.


▬ « On sera arrivé d'ici 5 minutes, préparez - vous à descendre.  Vous voulez de l'aide pour vos bagages ? Ah d'ailleurs, Monsieur Dreiden, il a été convenu avec sa Majesté que vous séjournerez dans une chambre d'ami au palais, cela vous convient ? »


Attendant sa réponse, tu menais doucement Nemeroff à la sortie du dirigeable.


▬ « C'est Ivan, il est russe mais il parle Quederlien, si tu as un soucis n'hésite pas à aller vers lui... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptySam 24 Oct - 19:08

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
La main de la jeune femme me rassurait un peu. C’était toujours bizarre de ne pas se faire comprendre ou ne pas comprendre les autres. Je pourrais utiliser mon ardoise, mais mes niveaux de langues hors Quederlien était presque proche du néant. Puis je m’émerveillai devant la beauté du paysage Russe :

- “Mos…cou ? C’est un non intéressant. Oui avec grand plaisir, je suis impatient de pouvoir la visité. Y a pleins de chose que je suis impatient de découvrir comme la nourriture ou les architectures. ”

Depuis petit j’avais rapidement été attiré par les choses culturelles, car c’était le plus simple pour moi de comprendre, juste à observer et mon observation a toujours été chirurgicale. On dit que quand on nous prive d’un sens, les autres deviennent plus aiguisé avec le temps. C’est ça qui me permettait d’ailleurs de lire sur les lèvres. Soudainement une ombre entra dans mon champ de vision et je me tournai pour regarder un homme qui se mit à parler Quederlien et qui me posa même une question :

- “ Oh euh … Oui je vous remercie ça me va parfaitement bien. Mais vous êtes sur que cela va pas déranger ? Et ne vous en faites pas je n’ai qu’un sac, pour ma part ça ira.”

J’avoue que je voudrai pas gêné à me balader en short et t-shirt le soir … Je ne suis pas très à cheval, je ne suis pas un prince … Ah mais si en fait. Mes yeux de plissèrent à cette constatation qu’en tant que personne royal de Quederla par le sang, malgré la fin de la Royauté, j’étais sûrement pas le mieux pour représenter mon pays. La jeune femme m’attire donc pour qu’on sorte. Je récupère mon sac au passage et elle m’explique qu’il s’appelait Ivan et que je pouvais m’adresser à lui s’il y a le moindre soucis qu’il pourrait me comprendre :

- “C’est l’une des personnes qui est avec toi à Quederla non ? C’est lui qui était venu te chercher quand tu avais été attaqué dans les égouts non ? Et je l’ai vu plusieurs fois en venant te voir ? ”

Si ma mémoire était bonne. Le dirigeable avait entamé sa descente en direction de l’Aéroport des dirigeables. Quand il fut amarré la grande porte s’ouvrit pour nous laisser débarquer en voyant la porte s’ouvrir … Puis voir toute la populace et le cortège qui attendait le retour de la princesse … Mon sang ne fit qu’un tour :

- “C’est quoi tout ça ? C’est pour toi ? ”

Je tournai ma tête vers la jeune femme vêtue de cette robe toujours aussi belle, mais qui semblait prendre tout son sens maintenant … Eh bien la vie de princesse ou prince me faisait déjà peur rien qu’à ça … J’étais content de pas en être un vrai au final :

- “C’est toujours comme ça ?”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyDim 25 Oct - 9:28

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Une petite angoisse s'installait au creux de toi en voyant Moscou et ses monuments. Cela faisait quelques temps que tu n'étais pas revenue en Russie et la dernière fois, tu avais les cheveux longs et les joues rosées. Ici, tu as les cheveux courts et tu es presque devenue une princesse morose, qui venait de perdre son prince. Bien que tu avais fait ton deuil et que tu te remettais doucement à reprendre une vie “ normale ”, ce n'est pas facile tous les jours. Tu reprenais le cours de tes pensées en entendant Ivan parler à Nemeroff. Ta mère était au courant que tu avais un invité et la connaissant, elle fera au mieux pour qu'il soit dans de bonnes conditions. Ivan hochait négativement la tête, bien sûr que non cela ne dérangeait pas. Certes, les russes n'étaient peut-être pas connus pour leur hospitalité au temps où Jadis ton père régnait, mais ta mère a changé le cours des choses et la réputation de la famille royale avec cela.


▬ « Oui, il est très souvent auprès de moi. C'est l'un de mes domestiques, mais je le considère comme un grand frère, il m'a guidé quand j'ai dû m'habituer seule à Quederla et ses coutumes très différentes… D'ici. »


Rien qu'à Quederla, en Octobre, tu voyais ces décorations automnales, ces citrouilles creusées et ces décorations horrifiques qui prenaient places. Ici en Russie, c'était assez compliqué de fêter ce qu'ils appelaient “ Halloween ” à Quederla. Certains russes n'acceptent pas cette fête, tandis que les enfants qui lisent des livres avec des citations d'Halloween veulent aussi avoir des bonbons… Alors tu fus perplexe de découvrir des dizaines d'enfant qui attendaient en face de ton manoir pour avoir des sucreries… Au moins, tu sais que tu laisseras Milos fêter Halloween avec ses amis si jamais il le souhaitait. Cependant, le bruit extérieur quand tu fis face à la foule te ramenait très vite à la réalité. Déglutissant, ta posture était droite.


▬ « Cela… Fait longtemps que je ne suis pas revenue en Russie, j'ai dû manquer à mon peuple… Ce n'est pas comme ça tout le temps, du moins, il n'y a pas tout le temps autant de monde… »


Cela te rendait perplexe, mais tu venais de comprendre pourquoi il y avait autant de personnes présentent à ton retour ; ta mère avait dû mettre au courant la Russie que la princesse était enceinte. Faisant un mouvement de main pour saluer la foule, écoutant certaines paroles, dont celles venant des russes atypiques, eux et leurs grosses voix  et leur accent si compréhensible, même de loin.


▬ « C'qui l'étranger à côté d'elle ? Son prétendant ? Elle croit pouvoir choisir son prétendant ? Tch ! On a vraiment une princesse décadente. 

- Korotche, korotche (bref), elle tient de son père, c'est tout.

Prosto net slov. ( Les mots me manquent ) »

Restant droite malgré cela, tu te disais que tu aimerais bien, parfois, devenir sourde, pour éviter d'entendre ces paroles. Un coup d'oeil à Ivan et le voilà partit chercher votre véhicule tout en allant calmer ces langues bien pendues. D'autres personnes, celles qui t'appréciaient et ne jugeaient aucune de tes décisions, jetaient des fleurs bleutées sur toi, représentant la “ couleur masculine ”, montrant le sexe de ton enfant. Une petite fille d'ailleurs avait réussi à passer à travers le foule pour te donner un bouquet de pervenches bleutées. Souriant, tu t'accroupissais pour la remercier, tapotant sa tête avant de te relever, tirant la manche de Nemeroff pour le guider vers votre véhicule. Montant à l'intérieur, tu observais la foule, Moscou, tu étais pensive... Relevant la tête, tu te tournais vers Nemeroff.


▬ « Pardonne moi... Tu m'as dit quelque chose ? »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyDim 25 Oct - 12:44

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Il n’y avait pas de doute, le peuple c’était mobilisé pour leur princesse. Cependant … L’ambiance était étrange. On ne pouvait pas dire que ce n’était qu’une ambiance festive pour le coup. Mes yeux regardèrent Katy rapidement afin de comprendre ce qui se passait, du fait que je ne pouvais comprendre aucun mot sur une aussi grande foule. La jeune femme restait silencieuse.

Puis soudainement, une pluie de fleur bleue commença à apparaître me surprenant un peu ? Je penchai un peu la tête en me demandant quel genre de pratique c’était. C’était la première fois que je voyais ça mais c’était plutôt beau à voir quand même. Une jeune fille avait même réussie à se glisser pour venir voir Katy et lui offrir de belle fleur. Cette dernière la remercia et me tira ensuite vers un véhicule. Je la suivais avec un petit sourire quand elle me remarqua de nouveau enfin :

- “Non je demandai juste si c’était toujours comme ça. Je vois aussi que je déteins sur toi. ”

Je ris doucement en venant ma main sur sa tête pour lui caresser doucement. Au final elle devait bien l’aimer ce mouvement vu qu’elle semblait l’avoir reproduit sur la jeune fille. Après quelques instants j’avais retiré ma main et laissait donc Ivan nous emmener ou on devait aller regardant la jeune fille du coin de l’oeil :

- “Ca va aller ? Tu n’as pas l’air d’aller bien tout à coup ? ”

Il était un peu difficile pour moi de comprendre le contexte de la Russie et aussi tout ce qui découle du rôle de princesse, je pouvais juste remarquer que l’ambiance n’était pas totalement heureux pour une raison qui encore une fois m’échappe. Tout ce que je pouvais faire c’était de demander ou rester en retrait.

- “Vous avez des enfants adorables en tout cas.”

Je me fichai un peu du public pour le coup, en fait malgré tout ça j’avais encore du mal à agir envers elle comme une personne Lambda à une princesse vu qu’à Quederla je faisais pas trop la différence, les habitudes c’étaient un peu ancré en moi:

- “Une grande partie ont l’air content de te voir, c’est une coutume de lancer des fleurs comme ça ? C’est vraiment jolie en tout cas.”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] EmptyDim 25 Oct - 20:20

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu souriais en sentant de nouveau la main de Nemeroff dans tes cheveux tandis que le véhicule commençait à avancer. Il faut dire que cela t'apaiser légèrement après toutes les remarques que tu venais d'entendre sur toi, venant du peuple que tu chérissais pourtant tellement. Mais tu t'y attendais, bien que tu ne t'y étais pas forcément mentalement préparée. Il aurait fallut pourtant. Tu triturais tes mains, levant doucement le regard à la question de Nemeroff. Cela se voyait autant que ça que tu étais quelques peu chamboulée par les évènements ?


▬ « Certaines personnes de mon pays n'ont pas l'air d'apprécié... Le fait que je sois une princesse sans prétendants, ou que je sois enceinte sans que le père ne se soit présenté une fois à la cours et qu'il soit encore vivant.. Certaines personnes me comparent à mon père et crois moi, c'est tout sauf un compliment... »


Tu soupirais. Étais-tu réellement comme ton père ? Voilà que tu commençais sérieusement à te poser la question, alors que la réponse est évidente ; tu ne lui ressembles pas. Tu moins, tu espères que tu ne lui ressembles pas. Tu souriais quand il parlait des enfants. Beaucoup de jeunes filles t'offrent des fleurs, ou des lettres quand tu reviens en Russie. Mikhail et Ivan t'expliquait que quand ils se baladent dans le royaume, beaucoup de petites filles disent à haute voix qu'elles “ veulent être comme leur princesse ”, porter de belles robes, avoir son prince et vivre dans une certaine richesse, car même en Russie, la pauvreté existe, et on te convoite assez souvent. Ils se plongent tous dans une désillusion, la vie, du moins, ta vie de princesse est tout sauf apaisante. Tu regardais le bouquet de fleurs, encore dans tes mains, venant les sentir avant d'apposer une main sur ton ventre.


▬ « Non pas vraiment une coutume… A vrai dire cela ressemble beaucoup au genre de surprise que pourrait me faire Mikhail… C'est pour fêter l'annonce de ma grossesse, souhaiter “ bienvenue ” au bébé… Ma mère avait eu la même chose… Vous ne fêtez pas les grossesses à Quederla ? »


Tu laissais planer un silence avant de te reprendre.


▬ « … Mikhail aide ma mère à diriger le pays, il est un peu comme un père pour moi. Tu verras, il est très gentil et aimable, et je t'aiderais à le comprendre, il ne parle pas vraiment le Quederlien … »


Le véhicule s'était arrêté, Ivan venant t'ouvrir délicatement la porte, tendant sa main pour t'aider à descendre. Vous étiez dans la cours du château, il y avait donc pas de foule. Rien que des majordomes alignés à l'entrée de la grande porte ainsi qu'Ivan toujours aussi serviable. Des pas se firent entendre et un homme blond, un oeil masqué et une taille gigantesque, autour des 1m95, fit son apparition. 

Mikhail:
 
Ivan:
 
Maman Katy:
 


▬ « Bonjour, Katyusha. Félicitation à toi et ce futur prince que tu portes. C'est ton invité ? Hm… Malheureusement je ne parle pas sa langue… »


Mikhail fit une légère révérence à l'égard de Nemeroff tandis que tu traduisais ce qu'il disait. Délicatement, tu fis un signe à Nemeroff pour qu'il vous suive, puis que Mikhail avait proposé à ce que ton invité pose ses affaires sans sa chambre. Signant que tu voulais rester avec lui, Ivan et Mikhail s'absentaient pour prévenir ta mère que tu étais bel et bien arrivée.


▬ « C'est ta chambre pour ton séjour... Elle te convient ? As-tu besoin d'un emménagement particulier ?»
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Zone Libre ~ :: Zone de RPG libre-