La ville est en Décembre 2020
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptySam 14 Nov - 19:24

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
La jeune femme avait de nouveau accepté mon invitation ce qui me fit légèrement sourire. J’étais content qu’elle préférait me choisir moi, mais je ne disais rien. Extériorisé les choses n’étaient pas mon fort je dois bien le dire. Laissant alors la jeune femme diriger et me montrer la marche à suivre, je suivais ce qu’elle disais.

J’essayais de faire attention et ne pas lui faire mal ou causer de problème sur la piste. En réalité, même si je ne pouvais pas en profiter pleinement …C’était un moment plutôt agréable. Cela me confirmait totalement que la jeune femme était douce et un vrai petit rayon de lumière qu’il fallait protéger. Mon regard se portait aussi sur les gens qui nous fixaient et me mettaient un peu mal à l’aise. Non pas que j’étais mal à l’aise … J’en avais juste marre des regards assassin.

“ -Eheh … Tu es une très bonne meneuse c’est pour cela. Et non ne t’en fait pas. Les combats sont bien pire niveau endurance, bien étrangement je trouve ça plus facile.”

Fallait dire que je n’avais jamais dansé de ma vie. Avec mon soucis ce n’était pas une  pratique j’appréciais particulièrement. Je suivais alors la belle Yusha pour venir reprendre quelques trucs à manger. La qualité était vraiment excellente. Alors que je m’occupai de mon estomac, mon regard se tourna en voyant une scène particulière.


“ - On se croirait vraiment dans un roman …”

Je terminai ma bouche et observai la scène en fixant Yusha … Qui n’en pouvait plus comme elle avait déclaré. Cependant, un nouveau attroupement de prétendant se formait. Serrant mon verre dans la main … Je ne pouvais pas leur botter le cul car j’avais promis à Yusha de rester sage … Cependant en repensant à la scène dans la chambre, mon regard se froisse … Encore ce sentiment de jalousie … Je venais doucement poser mon verre.

“ - Pardon excusez moi …”

J’essayai de passer entre les prétendants pour rejoindre Yusha, même si je parlai en Quederlien. Arrivant près de la princesse malgré les regards encore assassin des prétendants qui semblaient vraiment en avoir moi je dis simplement :

“ - Yusha ?”

J’avais attendu doucement qu’elle se retourne pour venir déposer tendrement mes mains sur ses joues et venir l’embrasser avec autant de douceur qu’il m’était possible de lui donner … Fermant les yeux quelques instants. La musique s’arrêta sans même que j’en ai conscience et tout le monde observait, du moins ceux qui avaient remarqué. Je déliai nos lèvres :

“ - Voilà ! On est quitte maintenant pour la chambre.”

Je souris doucement me tournant vers les prétendants et la salle … En réalité j’avais un message à faire passer et c’était cela … “Elle est à moi compris ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyDim 15 Nov - 11:07

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Assez. Tu en avais assez de ce bal aux nombreux prétendants. Devais-tu le faire comprendre à ta mère ? Elle ne déposait pas vraiment son regard sur toi, se contentant de parler aux parents de ces fils de noble un peu trop lourds et étouffants pour toi, alors que tu venais à peine de revenir en Russie. Voilà pourquoi tu préférais simplement faire des visites de courtoisies, et rien fêter d'officiel quand tu revenais au pays que tu allais gouverner un jour ou l'autre, seule ou avec quelqu'un, ça, seul l'avenir le sait. Cependant, tout ce que tu savais, c'est que cet amas de prétendants devenait très étouffant, bien que tu te donnais corps et âmes à les réprimer doucement et poliment. Mais une voix que tu définissais comme familière s'ôta du tas à tes oreilles. Quand cette dernière vint t'appeler par ton surnom, tu te tournais légèrement.


▬ « Nemeroff ? »


Il ne te répondait pas et venait simplement déposer ses lèvres sur les tiennes. Une douce chaleur émanait de ta poitrine alors que tu profitais doucement de ce baiser qu'il t'offrait. Sentiments réciproques ? Pas le moment pour poser la question, tu voulais simplement profiter. Tu entendais la musique s'arrêter brusquement et les quelques paroles des prétendants cesser alors que tu décollais tes lèvres de celles de Nemeroff. Il te signait que vous étiez désormais quittes. Tu esquissais un léger sourire, déposant ton regard sur les prétendants pour faire comprendre que tenter leur chance ne servait à rien. Tu voyais cependant la foule s'écarter, ta mère et Ivan venant vers toi.


▬ « Je comprends enfin ta réaction. »


Ta mère de son aura princière, celle d'une Reine, faisait un signe à Ivan, pour qu'il traduise à Nemeroff ce qu'elle voulait dire.


▬ « Monsieur Dreiden, c'est cela ? Venez - vous d'embrasser ma fille, Princesse de Russie, par pur provocation ou par véritable amour ? »


Tu déglutissais, laissant Ivan traduire ses mots à Nemeroff. Tu avais peur de ce genre de question de la part de ta mère, car elle pouvait être à double tranchant.
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyDim 15 Nov - 15:53

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Mon geste était doux et tendre … Mais ce n’était pas pour la forcer. Si elle n’était pas contente ça ne serait qu’une douce vengeance pour ce qu’il c’était passé dans cette chambre. Cependant … La jeune princesse semblait apprécier et j’en étais content. Je continuai doucement avant de séparer nos lèvres alors que cela avait bien impacté l’ambiance. Je bombai le torse pour montrer ma fierté et qu’elle était à moi. Yusha semblait aussi contente.

Cependant l’ambiance changea encore une fois alors qu’Ivan et la Reine mère venaient à nous. Je restai debout droit en les fixants sans vraiment baissé les yeux. Cependant je restai silencieux me demandant comment ça allait tourner maintenant. Je voyais que certains gardes se rapprochaient au cas ou. Aurais-je fait une bêtise ? Je me demandai bien. Cependant … Elle sembla parler à Yusha avant de s’adresser à moi. Je ne pouvais pas comprendre, mais Ivan avait gentiment traduit pour moi.

“ - Non loin de moi d’être irrespectueux mais cela vous regarde t’il réellement ? Ce qui se passe entre Yusha et moi ça nous concerne non ?”

Cela m’énervait de me justifier alors que même nous on était pas encore tout à fait sur de ce qu’il se passait. Après tout c’était nouveau et plus que récent …. Cependant je soupirai en frottant ma nuque légèrement. Non c’était peut-être pas le meilleur moyen de répondre. Eh bien alors allons y avec l’honnêteté.

“ - Les deux. Je l’aime vraiment beaucoup. Votre peuple semble stupide, du moins les prétendants pour ne pas s’apercevoir du véritable trésor qu’est Yusha. Ils la voient tous comme un objet alors que c’est un véritable rayon de lumière. Mais je le fais aussi par provocation, pour qu’elle soit tranquille et montrer qu’elle est à moi. Je suis plutôt possessif vous savez. C’est juste ma manière gentille de les avertir, car j’ai promis à votre fille que pour ce soir je serais un gentil petit garçon.”

Je gardai mon sourire à mes lèvres. C’était peut-être un peu brut dit comme ça, mais je ne maitrisai pas spécialement la langue de bois. Je pouvais déjà parlé malgré que j’étais sourd fallait pas m’en vouloir, mais au moins ma pensée était authentique.

“ - J’apprécie pas qu’on prenne Yusha pour un objet que ça soit ses glands ou même vous.”

Je me souvenais de son visage quand on lui avait annoncé le bal et ça me plaisait pas. Oui c’était une princesse, mais il devrait y avoir des limites à ce qu’on peut faire subir à une personne qui se sentait déjà mal. Et s’il fallait que quelqu’un le dise quitte à passer pour le méchant, je le ferais. Je venais doucement enlacer Yusha d’un bras pour la prendre contre moi :

“ - Si vous avez pris ça pour un manque de respect je suis désolé toutefois.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyMer 18 Nov - 21:43

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Oui, tu avoues que tu étais assez... Touchée du geste fait par Nemeroff, en plus d'en être contente, car ce n'était pas n'importe quel geste avec n'importe quelle signification non plus. Ce  geste te rendait heureuse, te rendait une lumière et une chaleur au creux de ta poitrine et de ton ventre. Bien que cette chaleur c'était malheureusement effacée quand ta mère s'était approchée. Cette joie avait très vite basculée en angoisse. Nemeroff avait l'air agacé de la question posée par ta mère, émotion que tu pouvais totalement comprendre, surtout après ce qu'il avait dit.


Ses paroles te touchaient, énormément. Il voyait en toi tout ce que tu pensais avoir perdu après le décès d'Artorias, en plus d'avoir apprit que tu étais enceinte de lui. Tu pensais avoir perdu tout sentiment, toutes ces choses qui qualifient un être d'“humain ” ; avec ses rêves, ses ambitions, ses désirs, mais aussi ses joies, ses peines, ses tristesses et ses craintes. Du coin de l'oeil, au fur et à mesure des paroles de ton invités par Ivan, les gardes possédaient un regard assez agressif, leurs armes braquées et brandits. D'un geste de la main, tu les fis redescendre, signant qu'ils ne devaient absolument rien tenter au risque d'en regretter les conséquences. Regagnant le regard de ta mère, celui ci n'avait rien de colérique, d'agressif ou d'autres adjectifs pessimistes, elle était neutre et écoutait les paroles de Nemeroff avec une certaine attention. Tu sentais le jeune homme t'enlacer d'un bras, alors tu t'étais légèrement blottie contre lui, et tu savais très bien que cela allait en indigner plus d'un.

▬ « Je vois. »

Baissant le regard, toujours contre Nemeroff, ta posture devenait un peu plus droite.

▬ « Si je puis me le permettre... Mère, je l'aimetout autant. Tout comme j'ai aimé Artorias. Vous aviez rien dit quand j'ai évoqué mes relations avec lui dans mes lettres, alors ... Je supplie votre clémence pour accepter cela... Continuer à ne pas m'imposer de prétendants et de choisir moi-même celui qui m'accompagnera dans ma vie future... »

Ivan traduisait ce que tu disais à Nemeroff pour ne pas qu'il se sente exlue de cette conversation qui était pourtant sincère. Ta mère croisait les bras, baissant la tête comme si elle se plongeait dans une réflexion intense. Pour finalement lever la main.

▬ « Je vais y réfléchir. En attendant, le bal est terminé, et je vous laisse retourner dans vos appartements, nous en discuterons plus tardivement, loin du publique. »

Un peu perplexe de cette réponse ni négative, ni positive, tu n'avais pas d'autres choix que prendre la main de Nemeroff pour l'emmener doucement vers ses appartements, ignorant les regards insistants et presque blessants pour certains alors que vous disparaissiez de la salle de bal, retrouvant le silence des couloirs et la fraîcheur de l'extérieur qui traversait les fenêtres légèrement entre-ouvertes.

▬ « Merci pour ce que tu as fait... C'est vrai que cela commençait à être étouffant... Au milieu de tout le monde comme cela... »

Tu venais doucement le prendre dans tes bras pour lui offrir un léger câlin, tout en douceur. Après avoir déposé un baiser sur sa joue, tu reculais.

▬ « Va te reposer, tu en as bien besoin... »

Tu ne sais pas pourquoi, mais tu avais un mauvais pressentiment concernant la journée de demain, mais ce n'était pas à cause de ce qu'avait dit ta mère...
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyMer 18 Nov - 22:50

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
En voyant les gardes soulever leurs armes vers moi, je serrais un peu plus Yusha contre moi et mon regard changea. Ce regard neutre prit la forme d’un regard plus sombre et clairement menaçant. Je l’avais déjà dit … J’avais horreur qu’on me menace ouvertement. Quelque chose au fond de mon coeur me poussait à réagir. Qu’est-ce quo pouvait bien me pousser à faire ça ? La peur … Les souvenirs et la honte d’avoir été faible. Mes propres ténèbres dans une certains sens. Tendant le bras pour moi même m’apprêter à riposter :

“ - Si vous pensez que je vais … ”  

Cependant, c’est Yusha qui était intervenu pour calmé les gardes mais aussi intervenir. Je ne disais rien et baissai alors le bras sagement en voyant Ivan se dirigé vers moi pour m’expliquer ce qu’il se disait. Je souris légèrement aux paroles de la jeune femme étant touché. Cependant la réponse de la mère me fit la fixer. Mais cela mettait au moins fin à la cette mascarade. Je venais alors suivre Yusha en silence, mais m’arrêtant avant de sortir de la salle me tournant légèrement pour les regarder et annoncer à voix haute, ne me préoccupant pas de si quelqu’un allait traduire ou non :

“ - Même si vous ne voulez pas, je la prendrai de toute façon.”  

Cela pouvait sembler stupide venant d’un gland venant de sa petite île de “merde”. Mais si jamais il voulait faire du mal ou m’empêché de voir Yusha … Ils se frotteront à quelque chose de bien plus terrifiant qu’un garde avec une lance. Cela ne me faisait pas plaisir de dire cela ou encore moins amusé de jouer le méchant, mais … On m’avait pris tellement de chose dans la vie que j’appréciai, comme mon frère ou ma mère qui avait été blessée pendant l’attaque … Que je n’hésitai plus. Ygrisse m’avait un peu ouvert les yeux … J’avais le pouvoir alors pourquoi je me retiendrai de l’utiliser quand ça m’arrange. Est-ce que les ténèbres étaient si mauvais ? Je le pensai car il m’a apporté beaucoup de malheur, mais quand j’y réfléchis un peu plus … Les humains sont peut-être le véritable mâle de ce monde.

Marchant alors avec Yusha dans les couloirs obscurs du palais, cette dernière s’arrête devant ma chambre me remerciant alors de ce que j’ai fait tout en venant me prendre dans ses bras et me faire un bisous sur la joue. Je la serrai à moi doucement tout en caressant sa tête légèrement. Puis elle se sépara en me disant de me reposer, cependant j’attrapai alors son poignet pour l’attirer encore à moi et l’embrasser sincèrement:

“ - Je le pensai vraiment …. Tu as vraiment prise une place importante pour moi. Si jamais ils veulent ton mal ou essaye de me séparer de toi … Je ne rigolerai plus non plus. Je me suis tenu à carreau ce soir car je te l’ai promis. Mais je te promets aussi que je ne leur laisserai pas me prendre le peu de chose important pour moi. Même si ça doit faire de moi une mauvaise personne. Je préfère être honnête avec toi Yusha. ”  

Je souris doucement en posant ma main sur sa tête pour lui caresser tendrement avant de lui souhaiter une bonne nuit. Je rentre alors doucement dans ma chambre pour me déshabiller et me coucher un peu frustré de tout ça. Je supportai pas de me laissé me faire humilier devant des gens, mais ce n’était pas le moment de faire des bêtises. Ca restait la famille de Yusha et en soit il n’avait rien fait de vraiment mal, mais … j’avais l’impression de revoir mon propre père en réalité dans tout ça. Qui devait tout décider de ma vie et celle de mon frère et ça m’irisait le poil. J’allais alors me coucher.

C’est le matin, une sensation étrange qui me réveilla. En effet, la pièce “tremblait” comme si une grande explosion avait eu lieu, me lavant par réflexe, je m’étais alors levé pour m’habiller et passer la tête dans le couloir pour observer un couloir étrangement vide alors que même la nuit y avait des gardes. Cependant …. Une chose attira mon regard, ce fut des traces rouges au sol sur le long du couloir :

“ - … du sang ? ”  

Sans plus attendre j’étais sorti de la chambre pour suivre le sang … Je me retrouvai pas dans le palais encore une fois. J’aurais voulu rejoindre la chambre de Yusha voir si elle allait bien mais impossible de trouver quelqu’un pour m’indiquer l’endroit. Mais la trace de sang m’emmena jusqu’à la porte de la salle du trône ce qui ne me rassura pas. Pendant un mouvement dans mon dos que je sentis me dis alors me retourner tout en déployant une de mes nombreuses armes de ténèbres, une épée à deux mains plutôt large que je mettais devant la personne … Qui n’était autre que Yusha elle même :

“ - Dé..désolé excuse moi. Je ne t’avais pas vu. Il se passe un truc bizarre ici Yusha ! Y a du sang partout dans le couloir devant ma chambre.”  

Je baissai mon arme après l’avoir reconnu. Je venais alors l’observer voir si elle allait bien :

“ - Tu vas bien et tu sais ce qui se passe ici ? Ma chambre a tremblée on aurait dit une explosion ? ”  

La princesse de Russie avait du entendre tout le vacarme des gens qui hurlaient et des combats qui avaient éclaté entre les gardes et certaines personnes. Des gardes arrivèrent d’ailleurs après la jeune femme :

• [Gardes] Princesse vous allez bien ?! On a été attaqué par un groupe armé important. On était de repos mais on est arrivé aussi vite en entendant la nouvelle. Ouvre cette porte et protégé la famille royale.  

L’homme en question leva la main en ordonnant ça. C’était l’un des haut gradés des gardes royaux qui étaient en service depuis de nombreuses années. Je ne comprenais pas ce qu’ils disaient mais je comprenais très bien que les gardes n’arrivaient pas à ouvrir les portes car elles avaient été coincé de l’intérieure.

“ - Dis leur que je m’occupe d’ouvrir la porte.”  

Quand la jeune princesse demanda cela, les gardes se regardaient et le veille homme s’adressa une nouvelle fois à la princesse :

• [Gardes] Avec une dizaine de garde on n’y arrive pas. Sous votre respect c’est pas un jeune homme qui va …

Mais je n’avais pas attendu d’avoir la traduction pour m’occuper de cette porte. Empoignant mon arme, des léger éclair noir et violet commençait à crépiter et d’un seul mouvement net et puissant, la lame de l’épée traversa la porte en large pour ressortir. Mais comme pour la grotte, une fraction d’après, la porte vola en éclat dans un puissant bruit et provoquant un vent assez violent comme une explosion … Mais clairement pas naturelle. Cette explosion leva même un grand nuage de poussière. En même temps une grande porte comme ça devait pas être nettoyé totalement …

“ - C’est ouvert maintenant.”  

Faisant le premier pas, on entrait dans la salle du trone ou on pouvait voir des groupes de gardes au sol et blessé mais encore vivant, ainsi que la famille royale sur le trône qui n’était pas vraiment… Joyeuse, ainsi qu’une groupe d’individu étrange et armée, qui semblait avoir à leur tête une jeune femme dans une armure dorée presque …sublime:

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 0qj2

• [???] Eh bien … Les restes des gardes ont été plus performant que ce qui était prévu.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyVen 20 Nov - 12:16

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Ce bal était une catastrophe. Initialement, ta mère devait te présenter des prétendants, pour éviter que tu élèves ton enfant seule. Serait-ce réellement un problème ? Tu voyais bon nombre de mères célibataires à Quederla, alors tu pouvais très bien faire grandir ton fils seule, bien que sans doute que pour lui, vivre sans l'image d'un père ne serait pas bénéfique pour lui… Tu étais perplexe sur ces pensées, et c'est en songeant à tout cela que tu allais te coucher après avoir échangé quelques mots avec Nemeroff. Légèrement travaillée par ce retour catastrophique en Russie, tu venais doucement t'endormir après avoir murmuré une berceuse à ton futur enfant.

~~~~~ 

Ce n'était cependant pas un réveil doux dont tu avais eu le droit. C'était comme si le palais .. Tremblait ? Mais ce qui attirait tous tes sens était cette explosion. Un sursaut, tu venais sortir de ton lit en panique, prenant la première tenue (une robe noire) que tu trouvais. Apeurée bien que tu ne doutais pas des capacités du jeune homme, tu commençais à prendre le chemin de la chambre de Nemeroff, mais en y arrivant, tu vis des traces de sang. Tu suivais ces dernières, déglutissant. Et très vite, tu reconnus ton invité de dos. Tu t'approchais, mais reculais très vite en le voyant sortir une arme en se retournant. Sans doute qu'il avait senti ta présence sans pour autant te reconnaître. Tu secouais légèrement la tête.


▬ « J-Je vais bien, mais je ne comprends pas ce qu'il se p-passe... »


Derrière toi, des légers bruits  d'armure se firent entendre, la garde s'était approchée. Une attaque ? Tes mains tremblent, de mauvais souvenirs d'attaques et de guerres refaisant surface.


▬ « Un groupe armé ? Mais qui pourrait nous attaquer de la so- Où est Mère ? »


Pas de réponse. Tu commençais à encore plus stresser. Malgré ce qu'il s'est passé hier, tu aimes ta mère, et tu n'es pas en état de perdre un second proche. Tu regardais les gardes qui n'arrivaient pas à ouvrir les portes, tournant ton regard vers Nemeroff, tu hochais la tête pour expliquer aux gardes qu'il allait s'en occuper, mais leurs regards dédaigneux voulaient tout dire, et cela ne te plaisait guère. Tu avais voulu rétorquer mais Nemeroff ne t'avait pas entendu, empoignant son arme pour faire un trou dans la porte, s'ensuivit un vent assez puissant et une explosion. La porte était ouverte, ou plutôt explosée. Allant dans la salle du trône, tu voyais des blessés, des visages, familiers ou non. Cela te donnait presque la nausée, mais ce qui avait attiré ton attention était une femme, à l'armure étincelante et dorée. Tu serrais tes poings


▬ « Milèna ?! C'est toi qui a fait tout ça ? Qu'est-ce qui te passe par la tête bon sang ? »


Tu expliquais à Nemeroff quel lien tu avais elle. Ta cousine, bien que tu avais perdu contact avec elle car vos idées convergent. Elle n'a aucun pouvoir au niveau du trône car tu en étais la première héritière, alors tu ne comprends pas son geste.

▬ « Tient, c'est la princesse en cloque mais sans fiancé ? Cela faisait longtemps, cousine. »


Tu déglutissais, voyant rouge quand elle faisait mention de ta grossesse et de l'absence d'Artorias de part son décès. Prenant une épée au sol qui appartenait à un soldat trop blessé pour encore tenter de se battre, tu la brandissais.


▬ « Je vais la tuer. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyVen 20 Nov - 12:49

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je me tenais debout en silence …. Je ne comprenais pas trop ce qui se passait ici et toutes les personnes qui parlaient en russe ne m’aidait pas vraiment … Cependant yusha m’expliqua brièvement que c’était sa cousine qui était en face de nous. Des problèmes familiaux ? On dirait que les problèmes de familles n’était pas uniquement pour Quederla, c’était rassurant d’un côté. D’ailleurs l’échange semblait être …”pimenté”. Yusha attrapa une arme semblant prête à la tuer comme elle le déclara, cependant je m’étais mon épée devant elle pour l’arrêter :

“ - Pas maintenant. ”

C’était pratique de pouvoir discuter en Quederlien, on était que trois à la comprendre ici. Des hommes armées pointaient leurs fusils sur nous. C’était pour ça que j’avais arrêté la jeune femme. Chaque chose en son temps, ça ne serait pas vraiment intelligent de foncer maintenant.

• [Milèna] Aurais-tu oublier comment parler notre langue à force d’être resté cachée sur ton île ? Enfin bref … Je n’ai rien à t’expliquer, même si je le faisais, tu ne comprendrai sûrement pas. Vous ne comprenez rien tout court pour une famille royale. Mettez les avec les autres.

Des hommes étaient venu nous attraper. A ce moment là j’avais fait disparaitre mon arme de ténèbres et m’était laissé faire. Le peu de garde avait été mis avec ceux blessés, moi et yusha avions été mis aux côtés de la Reine, Mikhail et Ivan et quelques autres membres du gouvernement. Je restai silencieux pour ma part cependant mon regard n’en disait pas moins. La jeune femme semblait discuter avec ses hommes :

• [Milèna] Très bien, on va emmené ma tante et Mikhail. Ce sont eux deux dont on a besoin pour ouvrir le portail.

Les gardes s’avancèrent alors pour se saisir en premier de Mikhail sous la surprise de tout le monde et le sortir d’ici. Quand elle pointa la mère de Yusha, je compris très rapidement qu’elle serait la seconde. Allait-ils prendre Yusha aussi ? Hors de question. Parlant alors ouvertement sans m’en cacher à Ivan et Yusha je disais :

“ - Yusha occupe toi des deux gardes. Ivan essaye de protéger la Reine et yusha. Je m’occupe du reste. Maintenant !”

En effet … Je comptai sur leur coopération pour que ça avance. Au moment ou Ivan bougea, les hommes en face réagissaient très vite. Comme prévu il n’avait vraiment pas hésité à tirer. Mais j’étais déjà préparé à cela, sans la moindre hésitation je m’étais mis devant et un grand voile de ténèbres apparue pour s’entourer autour de moi. Se voile en profita pour bloquer les balles les désintégrant sur le coup, mais mon timing n’avait pas été parfait. Une balle me bouche à l’épaule avant que mon armure et ma cape de ténèbres n’ait terminé de se former, me blessant et envoyant une giclée de sang en arrière, cependant cela ne me stoppa pas dévoilant ma forme assez imposante de petit roi :

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 If70

“ - … ”

Jettant un regard en arrière pour voir s’ils allaient bien … Je fus rassurer de voir que j’avais au moins stoppé les balles. J’avais un peu pour Yusha dans son état … Affronter un garde était peut-être trop mais je n’avais pas le choix. Sans plus attendre je m’étais alors jeté en avant en sortant cette fois une faux de ténèbres et sans attendre … Je commençai la contre-attaque. Cependant la douleur à mon épaule m’empêchait d’être aussi efficace que je le voulais. La cousine fut d’ailleurs très réactifs malgré sa surprise :

• [Milèna] C’est quoi ça ? On se repli ! On a déjà sécurisé l’une des cibles !

Elle fut très vite sortie avec certains des hommes alors que certains restaient pour couvrir la retraite. Cependant … Leurs armes plutôt simples n’arrivaient pas à m’atteindre. Les balles n’arrivant pas à passer le voile de ténèbres qui arrivaient à désintégrer les balles avant qu’elle ne touche mon corps. Pendant ce temps ma faux les tranchaient de manière violentes avec une simplicité déconcertante. J’avais même l’intention de rattraper ceux qui fuyaient après avoir sécurisé la salle du trône. Je ne me rendais pas compte des cris qui nous entouraient et de la surprise des personnes qui ne s’attendaient sûrement pas à ce que ça tourne comme ça. Alors que les cinq soldats dont je devais m’occuper était finalement mort. Je m’apprêtai à courir après le reste, mais un gros moment de fatigue s’abattit sur moi et un de mes genoux tomba à terre alors que mes ténèbres se retiraient …. J’avais perdu un peu de sang et mon corps ne voulait pas supporté la charge de mon pouvoir additionné avec la blessure ….

“ - Fait chier …”

J’étais un peu pâle et haletant, mais mon regard se tourna de nouveau en arrière pour voir si Yusha et Ivan s’en sortait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyLun 23 Nov - 14:13

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tes traits étaient crispés en remémorant ce que ta cousine avait dit. Elle n'a pas le mérite de parler de ton fils, encore moins d'Artorias, surtout de manière péjoratif comme elle l'avait fait. Cependant, Nemeroff t'avait empêché de faire le moindre geste, te bloquant avec son épée. Tu le regardais, mais dans le fond, tu savais qu'il avait raison, attaquer maintenant alors que Milèna était en position de force était une idée bête et irréfléchie. Tu déglutissais, abaissant ton arme, levant les yeux quand la blonde parlait. Tu serrais les dents à ses propos, mais tu te contentais de rien rétorquer.


Cependant, tu t'étais mise à paniquer en voyant des hommes vous attraper. Ils allaient faire quoi ? Vous tuer ? Ta respiration s'accélérait, mais vous aviez été mis auprès de ta mère, Mikhail et Ivan. Tu étais rassurée de les voir en vie, mais tu n'étais pas rassurée de vous savoir dans une situation pareil. Tu entendais Milèna parler, emmener ta mère et Mikhail ? Tu avais voulu prévenir Nemeroff, mais les gardes avaient déjà prit Mikhail, l'emmenant loin de vous.


▬ « MIKHAIL »


Pas le temps de paniquer plus, Nemeroff vous parlait, vous donnant des indications. Même si tu avais pratiquement les larmes aux yeux, inquiète pour ton père de substitution, tu hochais la tête, reprenant une certaine poigne sur ton épée, attendant le bon moment, bien qu'à peine aviez vous bougé que des tires avaient retenti, tu sursautais surtout en voyant Nemeroff se transformer, un voile noir l'entourant bien qu'une giclée de sang était sortie de son épaule, ce qui t'avait fait de nouveau peur. Tu te reprenais, il fallait que tu t'occupes des gardes. Aidée par Ivan, ta mère surveillant tes arrières, tu fermais les yeux, reprenant ton calme avant de donner un coup à la vertical dans l'abdomen d'un garde, le laissant au sol.


▬ « Il ne fallait pas s'attaquer aux Dostoïevski. »


Nemeroff avait l'air de s'en sortir… Si bien que Milèna s'était repliée, battant en retraite. Mais tu ne criais pas victoire trop vite, elle avait Mikhail en sa possession, et cette histoire de portail ne te rassurait pas sur ses idées de plan. Tu voyais Nemeroff, un genoux à terre, il avait l'air à bout de force, sauf que du coin de l'œil, tu vis un garde qui tentait de mettre le cou p de grâce au jeune homme, tantôt il était affaiblit. Tu courais, lui plantant l'épée dans le dos avant qu'il ne touche le moindre cheveux de Nemeroff.

▬ « Crève. »


Regardant le corps tomber au sol, tu te mettais à la haut de Nemeroff, déchirant un bout de ta robe pour lui faire un garrot.


▬ « N-Nemeroff, t-tu vas bien ? »


Paniquée, tu tournais ton regard vers ta mère et Ivan, Ivan avait aussi des blessures, mais elles étaient légères et supportables.


▬ « Je crains qu'ils soient allés le délivrer. »


Après qu'Ivan ait traduit ses mots, ta mère acquiesçais, tu serrais les dents, restant auprès de Nemeroff.


▬ « Il faut aller sauver Mikhail, sinon la Russie va complètement disparaître ! N-Nemeroff, il faut que tu ailles te mettre à l'abris… »

“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES



▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Roi
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenPetit RoiMessages : 315
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyLun 23 Nov - 14:31

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je restai silencieux en soupirant … Les ténèbres étaient un élément qui ne consommait pas mon énergie … Mais cela demandait une énorme concentration pour bien les manipuler. Avec la perte de sang et la douleur que ça procurait mon esprit avait du mal à rester calme et ne penser qu’à ma maîtrise. C’était sûrement pour ça que le voile de ténèbres c’était dissipé. Alors que je voulais simplement voir s’ils allaient bien.

C’est à ce moment que j’aperçu une personne qui me courait après et j’avais mis trop longtemps à réagir. Je comptai sauté sur le côté, mais une épée le transperça … Me laissant voir la jeune femme debout inquiète pour moi ce qui me faisait sourire … Un peu amusé. Je me levais doucement la laissant mettre le garrot. Je viens doucement poser ma main sur sa tête pour lui caresser :

“ - Oui je vais bien, j’ai connu pire ne t’en fait pas. Tu m’as sauvée pour la première fois, tu as bien progresser Yusha. ”

Je lui fais un petit sourire tout en continuant mes caresses. C’était la première fois que la jeune femme me sauvait et pas l’inverse, c’était un grand moment mais qu’on ne pourra sûrement pas fêté au vu des soucis qui semblait faire leur apparition. Je regarde la petite famille parler avant de dire qu’il fallait le délivrer. Mon regard se porta sur Yusha qui disait qu’il fallait le délivrer tout en me disant de me mettre à l’abri :

“ - Moi à l’abri ? C’est mal me connaître. Ca devient justement intéressant. ”

Peu importe ou j’allais les problèmes suivaient hein ? Un petit sourire se dressa légèrement sur mes lèvres en pensant ça … C’était pas le moment de rire mine de rien. Je frotte doucement mon visage en m’asseyant un peu pendant que certaines personnes libéraient le reste des prisonniers :

“ - Vous savez ce qu’ils comptent faire ? Et vous avez ou ils ont emmenés Mikhail déjà ? ”

Je comprenais leur …. Hâte. Je serais sûrement pareille si c’est Yusha, mon frère, ma mère ou Dahlia qui avait été enlevés. Cependant, je n’avais pas autant d’attache à cette personne que sa famille, ce qui est normal et cela me permettait de resté calme. Il ne fallait pas perdre les priorités :

“ - Ils semblaient avoir besoin de Mikhail et de sa majesté. Y a t’il une raison particulière pour les sortir du palais ? Surtout qu’ils avaient tout le monde en otage … Donc pour faire du chantage ou de la pression c’était bien plus utile que partir avec deux otages seulement. ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 2zra
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 221
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 EmptyMer 25 Nov - 15:51

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu essayais de prendre du recul sur les événements, mais c'était trop t'en demander. Surtout que tu venais de tuer une personne sans aucun mal car il allait blesser Nemeroff. Il était déjà blessé, tu n'allais certainement pas cautionner une autre blessure sur lui, bien qu'il te disait qu'il allait bien, te félicitant sur tes progrès. Tu esquissais un tout petit rictus, bien que tu n'étais pas forcément rassurée sur la suite des événements. Rougissant aux caresses de Nemeroff, tu restais à ses côtés alors qu'il tentait d'avoir des explications sur ce qu'il se passait, ce qui était compréhensible, il était complètement extérieur à cette histoire.


▬ « Je pense qu'ils comptent… Aller au portail et libérer une créature considérée comme une divinité ici… »


Un peu tiré par les cheveux, mais c'était pourtant vrai. Tu soupirais quelques secondes, t'asseyant à côté de Nemeroff, ramenant tes jambes contre toi sans pour autant te faire mal avec ta grossesse.


▬ « La Russie n'en a pas l'air, mais elle abrite bon nombre de légendes, de divinités et diverses histoires. Ma cousine veut sans doute récupérer le dragon Divin… Dans les temps anciens, c'est un dragon qui a formé les terres de Russie. Il fut vénéré durant de nombreuses décennies. Mais après de nombreuses années, le peuple russe ne voyait plus l'utilité de ce dragon qui pourtant protégeait ces terres… Alors un de mes ancêtre, l'a scellé sur une sorte d'île pour le bloquer. »


Tu reprenais ton souffle, inquiète.


▬ « C'est pour cela que Milèna a besoin de quelqu'un de royal, car seul ceux de mon sang peut retirer le sceau… Si elle le libère, cela va donner une catastrophe, la Russie va disparaître- »


Tu secouais la tête. Il faut empêcher cela. Tu te relevais, parlant à ta mère. Tu lui disais d'aller se mettre à l'abris, toi, tu veux rattraper Milèna avant que la Russie soit complètement ravagée. Ivan suivait ta mère pour veiller sur elle tandis que toi, tu tendais ta main vers Nemeroff. Tu ne voulais pas le mêler à tout cela, mais il semblerait que tu n'avais pas vraiment le choix…


▬ « Nemeroff… Je t'en supplie… Aide moi, je ne veux pas mon pays, ceux qui me sont chers… »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES



▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Unknown

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Zone Libre ~ :: Zone de RPG libre-