Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyMer 25 Nov - 16:26

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je restai alors assis en silence … Ecoutant ce que Yusha avait à dire. Pourtant …. Cette historie me surpris assez méchamment sur plusieurs points. Je n’étais pas spécialement un ami des dragons, une chose au fond de moi ne les aimaient pas trop. Je suppose que cette gueguerre entre les trois pouvoirs mythiques n’ont pas aidé à arranger les choses. Cependant … Je pouvais comprendre le danger et au fond n’était il pas mérité ?

“ - Donc … Vous avez emprisonné un dragon qui n’a rien fait de mal en particulier, qui vous a aidé à créer votre pays et le rendre fort ? Vous savez que c’est plutôt grave ? Enfin je veux pas jouer les moralisateurs … Mais …. Enfin non rien. ”

Emprisonné un dragon, une créature presque divine pour aucune raison oui c’était grave, peut-être parce que j’étais moi même né avec une capacité unique … J’étais un peu touché par cette histoire et je pouvais comprendre pourquoi le dragon ravagerait cet endroit. C’est pour cela que j’avais moi même cacher mes capacités à presque tout le monde …. Il suffisait de voir l’histoire de Dahlia pour voir que malgré toute la puissance qu’on pouvait avoir, on chercherait à nous mettre la main dessus. La magie était une chose incroyable et dangereuse, mais les humains ne semblaient en faire que des mauvaises choses, suffisait de voir la guerre à Quederla.

“ - Et ça ne serait mérité que cela se produise ? Je ne le souhaite pas, mais vous vous rendez compte que les dragons sont des créatures presque Divine et très rare ? Vous avez trahis un dragon car il n’était plus utile ?! ”

Même moi ça me révoltait un peu. Il n’était plus utile, j’avais l’impression d’entendre mon père. Peut-être que je prenais les choses un peu trop à coeur au final. Je soupirai légèrement en voyant Yusha tendre sa main vers moi en me demandant de l’aide. Je l’observai en me relevant doucement. Je venais prendre la main doucement pour la tirer à moi et la garder en la fixant :

“ - Je vais t’aider …. Car je suppose que vous n’avez pas à payer pour les erreurs de vos ancêtres, c’est un peu la même chose que Quederla au final. Cependant … Cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas responsable. ”

Je la regarde sérieusement. Peut-être que ça pouvait être dur à entendre mais … Je ne pouvais pas lui expliquer la véritable origine de mon pouvoir et encore moins ce que je pouvais savoir sur la magie, mes recherches, ceux de mon ancêtre. Je viens doucement caresser sa joue légèrement. Cependant je ne pouvais pas laissé la femme pour qui je commençai à enfin développer des sentiments allez à une mort possible sans rien faire :

“ - Vous savez ou ils ont emmenés Mikhail et ou sera ce portail ? ”

“ - Dans un ancien complexe militarisé qui a été fermé au nord. ”

Ma tête se tourne vers Ivan qui semblait être au courant aussi. En même temps si ce portail était resté secret ça n’aurait pas évite de problème ? Sûrement m’enfin ce n’était pas le plus grave. Je frotte doucement mon visage en essayant de réfléchir :

“ - Tu veux partir quand ? ”



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyVen 27 Nov - 11:27

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
C'était une partie de l'histoire de la Russie que ton père adorait te raconter, encore et encore. Cependant, toi, cette “ histoire ” t'avait toujours effrayé, bien qu'elle était ancrée dans tes veines vu que c'était tes ancêtres qui avaient enfermé ce dragon. Nemeroff ne semblait pas approuver cela, tu l'entendais à sa voix, alors tu t'étais légèrement recroquevillée sur toi-même, encore plus en entendant la suite de ses paroles. Vous le méritiez ? Tu baissais les yeux, les larmes montant doucement. Tu n'en sais rien, c'était il y a des décennies, tu n'es pas en état d'assumer les erreurs de tes ancêtres. Mais il semblerait que tu allais devoir assumer malgré ça. Tu ne disais rien, baissant ta tête comme si tu étais en train de te faire sermonner. Tu restais silencieuse, tu ne savais pas vraiment quoi répondre de toute manière…


En tendant ta main, tu doutais. Voulais-tu vraiment remettre, encore une fois, une personne que tu aimais en danger ? Ton esprit était travaillé par des centaines de doutes, mais ces derniers s'effaçaient quand Nemeroff prenait ta main, te tirant vers lui. Tu sentais son regard sur toi, alors tu essuyais le bord de tes yeux avant de toi-même le regarder, déglutissant. Il acceptait de t'aider, et même si c'était toi qui lui avait demandé de l'aide, tu ne savais même pas si tu étais heureuse de savoir qu'il acceptait. Tu baissais de nouveau la tête, aucun sourire sur les lèvres. Tu ne répondais rien, absolument rien. Tu te contentais peut-être de juste hocher la tête pour acquiescer, mais rien de plus. Tes joues rougissaient en sentant une caresse sur ces dernières. Il posait une question, mais Ivan fût plus rapide pour répondre.


Tu reprenais doucement tes esprits, levant le regard à la dernière question du jeune homme. Tu posais une main sur ton ventre, songeant aux risques d'y aller alors que tu portais la vie. Secouant la tête, tu serrais les dents.


▬ « Quand tu te sentiras prêt. N-…Nous avons un peu de temps, Mikhail ne se laissera pas faire, cela va les retarder, mais je ne sais pas combien de temps il va tenir, donc le plus tôt serait le mieux. Mais il y a à peu près une demi - heure, voir une heure de marche vers ce fameux complexe militarisé…

-Prenez les véhicules royaux, vous gagnerez du temps. »


Tu traduisais la proposition de ta mère à Nemeroff, le laissant indiquer quand il se sentait prêt.
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyVen 27 Nov - 16:05

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je gardai la jeune princesse contre moi en lui caressant doucement la tête pour la rassurer. Je ne voulais pas la faire culpabiliser de cette histoire de dragon, mais je ne pouvais que me sentir concerner … Les descendants ayant accès aux pouvoirs mythiques étaient chassés comme des bêtes. Certains étaient mis en avant pour la propagande, d’autres étaient vendues comme des esclaves ou objet. Je ne pouvais donc pas non plus comprendre leurs gestes.

Sacrée histoire quand même mais bon … Monsieur Mikhail avait été kidnappé et il fallait bien réagir. Yusha semblait vraiment l’apprécier. Je continuai de lui caresser la tête pour essayé de la calmer alors qu’elle m’expliquait qu’il fallait un peu de marche pour y aller. En supposant que ça allait être aussi garder sûrement.

“ - Je vois … Je suppose que ça va être garder. Tu te sens de combattre Yusha dans ton état ? ”

Surtout que le combat n’était pas vraiment son fort avec son élément … Mais elle semblait vouloir venir. Ma main se posa sur sa joue doucement pour lui caresser un peu inquiet pour elle aussi. Elle avait encore du mal à contrôler ses émotions et j’avais peur que cela ne l’emmène à faire des erreurs, comme ça avait le cas en arrivant dans la salle. Qui sait ce qui serait arrivé si elle avait foncée …

“ - Si je viens avec toi c’est surtout pour te protéger. Donc une fois là-bas si on doit sortir Mikhail … Il faudra que tu m’écoutes ? Essaye de ne pas te laissé emporté par tes émotions peu importe ce qui se passe ou ce que tu vois d’accord ? ”

Je la regarde en continue mes caresses un peu stressé … Je ne sais pas pourquoi, mais mon sang bouillonnait. Un dragon hein ? On dirait qu’au fond de mon coeur … Mes ténèbres bouillonnaient. Après tout … C’était une veille histoire chez nous aussi. Fermant les yeux légèrement en inspirant et expirant, j’essayai de reprendre mon calme en observant alors la mère:

“ - Est-ce que vous avez une armurerie ou autre ? J’aimerai vous empruntez quelques armes si possible, si je dois allez aidé votre fille. ”

J’avais besoin d’arme. Si on allait dans un complexe fermé … Je ne pouvais pas me permettre d’utiliser mes armes de ténèbres de façon …”Pure” fallait mieux limiter les dommages que je pourrais causer. Mon regard se posa de nouveau sur Yusha:

“ - On partira demain matin. Si on y va qu’à deux … Il faut mieux profiter de l’obscurité et la surprise. Tu devrais te reposer un peu aussi … ”

Je lui souris légèrement en caressant sa joue. Regardant la mère de Katyusha :

“ - Est-ce que je pourrais vous parler en privé s’il vous plait ? ”



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptySam 28 Nov - 22:23

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Ce n'était jamais très agréable d'avoir la sensation de se faire sermonner par quelqu'un qu'on appréciait grandement. Mais c'était sans doute nécessaire pour que tu comprennes l'envers de la situation, du point de vue d'une personne vraiment extérieure. Et même si Nemeroff ne semblait pas rentrer dans les détails, tu sentais que cette histoire ne le laissait pas insensible, et tu t'en voulais de l'y mêler alors qu'il n'avait rien avoir avec toutes ces erreurs commises dans le passé. Mais tu n'allais pas chercher à savoir. Si il ne voulait pas détailler plus, tu n'allais pas lui y forcer.


Tu rougissais légèrement en sentant sa main sur ta joue, mais tu profitais du geste. C'était doux et chaleureux, alors tu voulais simplement en profiter, bien que tu avais planté ton regard doré dans celui de Nemeroff, soutenant son regard, tu l'écoutais parler, signant la véritable raison du “ pourquoi ” il acceptait de venir. Pour te protéger surtout. Tes joues rougissaient encore plus en entendant cela. Bien évidemment, tu hochais la tête à ce qu'il te disait. Cela risque d'être dur. Tu te connais, tes émotions guident pour la plupart du temps tes faits et gestes. Cela s'était d'ailleurs empiré depuis que tu étais enceinte.


▬ « Je ferais tout mon possible pour me contrôler, je te le promet.  »


Tu tentais d'esquisser un sourire, léger mais bel et bien présent. Tu le laissais parler à ta mère, via les traductions d'Ivan bien entendu. Tu la voyais songer quelques secondes avant de daigner donner une réponse.


▬ « Il y a l'armurerie royale oui, Ivan pourra vous y accompagner. Prenez tout ce dont vous avez besoin.  »


Tu regardais de nouveau Nemeroff. Demain matin ? Tu priais alors pour que Mikhail tienne jusqu'à là, ou que vous ne vous réveillerez pas sous les cendres de la Russie. Bien qu'un peu perplexe, tu hochais la tête. Nemeroff gérait sans doute bien mieux que toi les parties de combat. Tu esquissais un dernier sourire avant de repartir à tes appartements, tentant de fermer l'œil, sans grands résultats…


Après avoir eu les paroles traduites de Nemeroff, ta mère le regardait.


▬ « Si vous acceptez la présence d'Ivan pour me traduire vos mots, alors allez-y, dîtes moi ce que vous souhaitez.  »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptySam 28 Nov - 22:54

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
J’observai Yusha … Ses yeux dorés étaient si beau. Elle me rappelait une certaine personne que j’avais connue et que j’aimais profondément. Je crois que c’est la raison pour laquelle j’aimai beaucoup Katyusha, elle me rappelait cette personne importante à mes yeux, mais avec qui je ne pourrais jamais vivre pour une raison spécifique, elle est morte depuis bien trop longtemps. Je me retiens de l’embrasser doucement … J’avais envie mais ce n’était pas le moment. Je lâche sa joue quand elle me dit que je pourrais m’équiper dans l’armurerie royale.

“ - Je vous remercie. ”

Je caresse le dos de Yusha doucement en la laissant allez se coucher. Ce qui m’arrangeait, j’espère qu’elle dormira bien, car pour moi … La nuit allait être longue. Je gardai un petit sourire en la voyant partir avant de me tourner vers la reine en la fixant dans les yeux, mon regard était plus froid et sérieux que celui que j’avais pour Katyusha. Je n’avais pas peur, à vrai dire une grosse erreur de politesse que je faisais, était peut-être de prendre la famille royale pour mon égal ici. Un soucis de fierté ? J’aimais pas trop baissé la tête devant les gens :

“ - Oui il peut rester, sinon on ne pourra pas communiquer. ”

Je monte la rejoindre en haut du trône pour lui faire face et serrer le poing. Dans le fond ça me faisait mal car le dragon devrait être libéré. Mais … Si sa colère était réelle, Yusha avait raison, y aurait beaucoup de mort et comme pour Quederla … Les gens ne devraient pas payé pour les erreurs du passé. Je soupire légèrement et dit alors honnêtement :

“ - Je ne suis pas d’accord pour garder le Dragon en captivité … Mais je comprends qu’il ne doit pas sortir. Je m’occuperai moi-même de cette base et de sauver Mikhail, je ne peux pas emmener Katyusha, elle est encore … Inexpérimentée et elle prendra trop à coeur ce sauvetage, ce qui est dangereux. Elle est enceinte, si elle est blessée ça peut être grave et je ne suis pas sur qu’elle soit totalement remise moralement pour subir la perte d’une personne qu’elle aime bien. Laissez moi m’en occuper. Demain matin, vous aurez de nouveau Mikhail à vos côtés.”

Une légère aura noire se dégagea de mon corps. J’étais en colère, en colère d’avoir été impuissant et pas assez réactif à ce qui venait de se passer. Je ne connaissais pas cette personne donc je ne m’impliquai pas personnellement, mais … Je n’avais pas été performent et cela me déplaisait réellement. Je fermai les yeux quelques instants essayant de me calmer alors :

“ - Si vous êtes d’accord, préparez moi une voiture pour partir là—bas dès que possible et laissez moi m’équiper. A vous de voir. ”

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyDim 29 Nov - 16:25

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Dormir, c'était sans doute trop t'en demander avec les récents événements. A vrai dire, tu ne pouvais pas te résigner à dormir sereinement alors que Mikhail était en danger. Tu ne savais pas de quelles atrocités était capable Milèna, mais tu pouvais t'attendre à absolument tout. Mais tu tentais de te reposer, de toute manière tu n'avais rien d'autre à faire…


La Reine de Russie toisait du regard Nemeroff, écoutant ses propos traduits par Ivan.


▬ « Hélas, je ne peux pas décider de son sort. Ce sont les ancêtres de cette famille, et même si je trouve cela infâme de maintenir un être qui a forgé la Russie en captivité… Je n'ai pas les capacités adéquates pour changer cela. Quant à Katyusha…  »


Ta mère baissait les yeux, perplexe. Elle restait une mère, et savoir que sa fille allait se mettre en danger, en étant enceinte et victime des événements passés… Cela ne ravissait pas la Reine de Russie. Mais avait-elle le choix ?


▬ « Je ne souhaites pas qu'elle y aille non plus. Je sais que cet enfant compte beaucoup pour elle, et le perdre la détruirait. Et puis cela reste ma fille… Cependant, elle a l'air de tenir à vous, et découvrir que vous êtes parti sans elle risque de… Lui faire du mal, je préfère vous mettre en garde.  »


Ta mère fut légèrement surprise en voyant cette aura noire se dégager du corps de Nemeroff. Elle fit signe à un garde qui tenait debout pour qu'il aille préparer tout ce dont Nemeroff avait besoin.


▬ « Une voiture va vous être donnée et Ivan va vous montrer où vous pourrez vous équiper… Soyez prudents.  »


A ces mots, Ivan venait emmener Nemeroff dans la salle où était entreposée bon nombre d'armes.


▬ « Dame Katyusha risque d'être inquiète…  »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyDim 29 Nov - 16:39

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Au moins on était d’accord … Enfermé le dragon était une grosse erreur et je savais parfaitement à quel point les dragons étaient terrifiant. J’ai tué mon premier Dragon à mes 17 ans … Enfin un domae et ce dragon … M’avait pris beaucoup de chose importante, cependant … J’avais gagné et je le referais si cela devait se représenter.

“ - J’espère pour vous que j’arriverai à temps. ”

Car une fois qu’il serait lâché … Je ne pourrais pas le suivre facilement en Russie, surtout si c’était un dragon autonome, on était dans une merde noire si ça arrivait. La reine se montra plus … Prévenante que je le croyais. J’avais pensé qu’elle était comme mon père avec toute cette histoire de prétendante, mais finalement … Il semblait que je m’étais trompé dans mon jugement, un léger sourire s’afficha sur mon visage:

“ - Je vous remercie de l’avertissement et j’en ai conscience. Mais comme vous le dites, elle ne doit pas perdre cet enfant qui représente bien plus pour elle. Et je suis une personne auquel se tenir à ses côtés est plutôt dangereux. C’est pour son bien si je fais ça. Elle ne comprendra pas peut-être, mais elle n’est simplement pas prête à se battre encore. Si vous voulez la préserver c’est le meilleur moyen. ”

Je ne voulais pas lui faire du mal, mais parfois … Faire du mal aux autres était le meilleur moyen de protéger les autres. C’était comme ça, c’était pas par pur plaisir que je le faisais mais par nécessité de préserver ce qui était important. J’hochai la tête quand elle accepta mes demandes me tournant pour allez me préparer:

“ - Je vous remercie ”

Je marchai alors qu’Ivan sembla avoir un commentaire à faire aussi, cela ne me dérangeait pas. Je restai cependant quelques instants silencieux avant de dire :

“ - Je sais. Je suis déjà désolé. Mais … Elle n’a pas besoin devoir ce qu’il va se passer. ”

Je ne voulais pas le dire comme ça, mais elle me gênerait si elle venait. Si par malheur les ténèbres la touchait je ne veux pas imaginer les dégâts. Je ne comptai pas me la jouer infiltration. S’ils avaient besoin de Mikhail, c’est qu’il ne pouvait pas le tuer, il aurait déjà fait. Donc je n’allais pas m’infilter, j’allais soumettre ses terroristes par la force. On connaissait bien cette méthode à Quederla …. Sans plus attendre j’avais alors été m’équipe dans l’armurerie royale :

“ - Réponds moi honnêtement, si tu avais le choix entre protéger celle que tu aimes ou la mettre en danger tu ferais quoi Ivan ? Tu mettrais la femme que tu aimes en danger ? Sans rien dire ? ”

Je me tournai vers lui.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyJeu 3 Déc - 8:23

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Ivan état ton confident, depuis bien des années. Tu penses que cela doit être la seule personne encore en vie à te connaître pratiquement à cent pour cent. Alors si il disait que certaines choses allaient te déplaire, il vaudrait mieux le croire. Il se mordait les lèvres, recoiffant nerveusement ses cheveux mi-longs et corbeau. Il avait peur de ta réaction, et il avait sûrement raison d'en avoir peur, car il savait comment tu allais réagir, et avec l'effet de ta grossesse et de tes hormones, cela allait être pire. Le jeune homme levait le menton quand Nemeroff posait une question.


▬ « Vous voulez que je sois honnête ?  »


Le regard d'Ivan devenait plus froid, à la limite du menaçant, croisant ses bras tout en remettant correctement son manteau et son ouchanka.


▬ « Je protègeras la femme que j'aime en lui disant ce que je compte faire pour la protéger. Sauf si je me trompe, une relation se base sur la confiance et l'honnêteté des deux personnes dans un couple, non ? Sauf si vous ne vous considérez pas comme un couple, là c'est compliqué je dirais. Je ne suis pas vraiment un expert en la matière au niveau de l'amour. »

Il soupirait, laissant Nemeroff s'armer et s'équiper comme il le voulait, regardant sa montre à gousset avec dépit tandis que le son des cloches des églises retentissaient. Ce bruit était familier pour le russe, mais dans une situation pareille, cela avait un goût différent, presque un goût amer.


▬ « Vous faîtes bien ce que vous voulez. Votre voiture doit-être prête. Après, je ne veux pas jouer les moralisateurs, mais réfléchissez y à deux fois avant de filer à l'anglaise de la sorte sans vous retourner. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyJeu 3 Déc - 14:35

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je prenais quelques armes, notamment un fusil et une épée. Je me souciais pas trop de la qualité, ils ne survivront sûrement pas à cette bataille de toute façon, c’était surtout pour faire manger un peu mon corps avec mon pouvoir quand il n’était pas nécessaire. Je regardai Ivan le laissant parler alors en silence :

“ - Je comprends et je ne dis pas le contraire. Mais tu sais … Je l’aime vraiment. Pas parce qu’elle est belle ou qu’elle est princesse. Je pense que t’as du comprendre que ça me faisait ni chaud ni froid. Je l’aime parce qu’elle est … “Lumineuse”. Elle sourit, elle se bat et elle essaye de faire des efforts. Elle a des doutes comme tout le monde, mais elle est forte. Mais si je dois être honnête, ce n’est pas la première femme que j’ai aimé. ”

Je me place en face d’Ivan en le fixant dans un mélange d’expression mélancolique mais aussi … Interrogateur. Je ne voulais pas me prendre la tête avec lui, pour moi c’était un véritable petit échange. Je savais très bien que ma gestion des relations étaient très mauvaise et que je faisais beaucoup d’erreur. Abby, Dahlia … Naomi. Je n’oubliai pas.

“ - Celle que j’aimai le plus au monde était comme Katyusha, souriante, forte. Elle se battait malgré tout les soucis qu’elle pouvait avoir. Elle se ressemble beaucoup sur le fond. Sauf que cette femme est morte, car justement … Je l’ai laissé combattre en sachant pertinemment qu’elle était en danger car elle me l’a demandé. Alors que dois-je faire ? ”

Je devais prendre Yusha en sachant qu’elle allait forcément avoir du mal dans sa condition et au vu de ses capacités de combat limité à cause de son élément encore peu développé ? Prendre le risque de la voir mourir alors que je peux en partie m’occuper de cette histoire ? J’avoue que je ne savais pas trop quoi faire. Mais je ne voulais pas reproduire mes erreurs:

“ - Mais tu as raison, ce n’est sûrement pas la bonne solution, mais je ne peux pas me résigner à la laissé y aller. Si elle meurt je ne m’en remettrai pas. Si elle perd son enfant, elle ne s’en remettra pas. ”

Dans toute cette histoire je ne me prenais pas en compte. C’était peut-être méchant mais au vu de toute l’attention qu’elle avait, je me disais que me perdre était moins important que de me perdre ou perdre l’enfant de l’homme qu’elle a aimé le plus au monde. Je soupire en tendant mes armes :

“ - Charge ça dans le véhicule qui va m’emmener. J’ai un truc à faire. ”

Je sortais alors pour rejoindre rapidement la chambre de Katyusha, frappant légèrement je rentre pour la voir encore réveillée lui souriant un peu. Je m’approche pour lui faire un bisou sur le front …

“ - Je passai juste te dire bonne nuit. Ne t’inquiète pas tout sera réglé demain. ”

J’en profité pour déposer mon pendentif à côté d’elle. Je ne comptai bien sur pas mourir mais … On sait jamais. Je la prenais un peu dans mes bras pour la câliner et me lever pour partir :

“ - Allez je vais me reposer ! Je te dis à demain ! Essaye de dormir un peu. ”

Je fais un geste de la main et passe dans ma chambre enfiler ma fameuse veste tout en regardant le bracelet qui était à mon poignet, celui que j’avais reçu de cette femme dont j’ai parlé, avant de partir pour rejoindre Ivan disant un simple mais résolu :

“ - Allons y … La nuit va être longue. ”

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 EmptyDim 6 Déc - 15:39

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Le jeune russe regardait Nemeroff, l'écoutant. Il parlait de tout ce qu'il lui plaisait chez Katyusha. Ivan était légèrement rassuré quand il disait qu'il ne l'aimait pas que pour sa beauté, ou le fait qu'elle était une véritable princesse héritière. Bon nombre de personnes s'étaient mises à chanter leurs louanges à la princesse, simplement pour avoir une place énorme au sein de la hiérarchie russe. Des louanges fausses, juste pour profiter de cette femme qui venait de subir une grande perte dans sa vie. Il hochait délicatement sa tête, continuant de l'écouter. Ivan était toujours à l'écoute des autres, une qualité que l'on ne peut pas lui retirer.

Nemeroff parlait ainsi d'une femme qui ressemblait à Katyusha, morte car il l'avait laissé combattre. La posture d'Ivan s'était raidit. Si la princesse mourrait, cela risque de faire un sérieux problème diplomatique. Le jeune russe aux cheveux corbeau ne trouvait rien à y redire. Dans tous les cas, tout ce qu'il savait, c'est que la princesse n'allait pas apprécier son geste, aussi héroïque soit-il. Il haussait doucement les épaules, prenant les armes que tendait Nemeroff, hochant la tête.


▬ « A vos ordres. »


Tu tournais dans ton lit, peu apaisée. Tu étais travaillée par beaucoup de choses, ce qui agitait ton enfant, qui parfois se manifestait, à coup d'envies de vomir, de douleurs et tu en passes. La nuit risque d'être longue pour toi, mais tu venais sursauter en entendant que quelqu'un toquait à ta porte. Des pas se firent entendre, mais tu venais reconnaître Nemeroff, qui t'embrassait doucement le front. Tu souriais doucement, regardant sa silhouette, légèrement masquée par l'obscurité de ta chambre. Tu te blottissais légèrement alors qu'il te prenait doucement dans ses bras pour te bloquer dans un câlin que tu acceptais avec plaisir.


▬ « Repose toi bien et oui je vais essayer, promis. »


Tu t'étais assoupie aussitôt, bien que tu t'étais enlisée dans un cauchemar. Un cauchemar où tu faisais face à Artorias. Mais un Artorias calciné, brûlé, à moitié en vie. Tu tenais par la main un enfant, un petit garçon, dont la peau commençait à ressembler à celle d'Artorias. Ton fils ? Tu te réveillais en sursaut, en sueur…


▬ « Si vous êtes certain, allons - y, mais il a commencé à neiger, il fait nuit donc les routes seront déneigées demain matin, alors on risque d'être légèrement ralenti, mais rien de bien grave. »


… En sueur. Tu tournais ton regard vers ta fenêtre légèrement entrouverte, il neigeait… tu apposais ta main sur ton vente, oui, ton fils était toujours ici, présent. Mais le reflet de quelque chose à tes côtés attirait tes yeux. Tu prenais l'objet en question. Un pendentif ? Tu fronçais les sourcils… Nemeroff l'avait déposé ici ? Tu déglutissais, cela signifiait quoi ? Tu te levais en panique, prenant les premiers vêtements qui te tombaient dans la main, ainsi qu'une longue veste en fourrure blanche et une ouchanka de la même couleur. Tu te dirigeais vers les appartements de Nemeroff, toquant deux fois sans avoir de réponse, alors tu ouvrais la porte ; rien. Les larmes te montaient aux yeux. Entendant des pas dans le couloir, tu te disais que c'était lui. Mais non, c'était un garde qui faisait sa ronde. Serrant le poing, tu te dirigeais vers le garde, le prenant par le col tout en le poussant violemment contre un mur.


▬ « Il est où ?! Sasha, réponds moi, IL EST OU ?!
-Qu-Qui ça ?
-Nemeroff, l'homme originaire de Quederla, mon invité quoi, il est où ?!
-A-Ah, je crois qu'il est partit avec Ivan, je ne sais guère pourquoi…
»


Tu déglutissais. Tu ordonnais à Sasha d'aller te préparer une voiture. Il était parti sans toi ? Tu tremblais de tout ton être, les larmes coulaient sur tes joues, mais ce n'était pas des larmes de tristesse, mais plutôt des larmes de nerfs. Tu étais triste et déçue. Allant dans l'armurerie, tu constatais qu'il manquait des armes. Tu serrais les dents, prenant deux Makarovs, que tu cachais dans tes jarretelles, une dague dans la manche et une épée dans un fourreau que tu posais à la ceinture. Te précipitant dans la voiture préparée par Sasha, ton visage était fermé tandis que tu avais imposé au garde d'aller au plus vite qu'il pouvait. Si ils étaient déjà partis, tu devais sans doute les rattraper sur le chemin. Il neigeait, mais au bout d'une petite dizaine de minutes, sans doutes qu'ils étaient retardés par la neige, tu voyais les éclairages d'une voiture.


▬ « Arrêtes les. »


Un peu secouée par la prise de vitesse, tu fronçais les sourcils, faire ce genre d'acrobatie dans la neige… C'était dangereux oui.


▬ « Erf, je crois qu'on a un petit soucis monsieur Dreiden… »


Bloquant leur route, tu sortais de la voiture, le pendentif dans ta main, attendant que Nemeroff sorte, pour que tu l'attrapes également par le col.


▬ « Explique toi, maintenant. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Le Coin détente ~ :: Zone de RPG libre-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser