La ville est en Janvier 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Logitech Z207 Système de hauts-parleurs Bluetooth pour PC ...
30 € 50 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenMessages : 358
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyDim 6 Déc - 16:18

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
J’attendais la voiture en silence. Ivan la préparait alors que je restai debout dans le froid la clope à la main. Je me préparai déjà à cette soirée qui allait sûrement être sous le signe du carnage. Je n’avais pas demandé de ce que je devais faire des rebelles et en réalité … Je ne comptais pas le faire. C’était un de mes défauts, pour moi il n’y avait qu’une solution, ceux qui m’empêcheront de sauver Mikhail seront des ennemis et il n’y avait qu’une solution possible, la mort.

La voiture s’avança pour que j’entre dedans pendant qu’ils chargeaient les armes et quelques affaires. Je fermai les yeux une fois assis essayant de me reposer un peu avant que tout cela commence. J’essayai déjà de méditer et essayez de rester calme. Je me demandai bien ce que Yusha allait penser de tout cela demain, mais c’était réellement pour son bien. Je ne voulais pas qu’elle soit blessée et encore moins … Qu’elle voit cette face hideuse de ma personne … Celle qui tue sans pitié ou qui y prend même plaisir, plaisir de combattre en se sachant en danger. Ce fameux monstre dont je lui ai déjà tant parler.

Alors que la voiture commença à démarrer, on avançait tranquillement mais elle se stoppa pratiquement de suite. Ouvrant un oeil légèrement pour voir ce qu’il se passait, je voyais qu’Ivan était totalement affolé. On avait un problème, en voyant une légère silhouette derrière, je comprenais qu’on avait été pris la main dans le sac. On aurait du partir plus tard dans la nuit :

- Finalement … Le combat va commencé avant l’heure.

Je fais un geste à Ivan de rester dans la voiture pour éviter qu’il se fasse engueuler pour une décision que j’ai prise. Je descends de la voiture pour marcher vers la jeune princesse qui avait les larmes et me fixaient. La réaction fut plus que rapide, elle m’attrapa par le col assez brusquement en me demandant des comptes. Je voulais lever ma main pour la prendre contre moi mais au vu de son regard je l’avais baissée aussi vite.

- Je ne voulais pas que tu viennes c’est tout.

Je préférai ne pas lui mentir. Ca ne servait à rien de trouver des excuses du genre “on repaire juste le terrain” ou “ on allait faire un tour”. Je savais qu’elle était intelligente et pas spécialement bête. Je ferme les yeux quelques instants :

- Tu n’es pas prête à te battre encore, et tu n’es pas en état. Tu portes l’enfant de l’homme que tu aimes non ? Que ferais-tu si tu le perdais à cause d’un coup mal placé ? Ou si tu étais gravement blessée ? Je n’ai pas envie de te revoir comme tu étais il y a quelques mois. Tu as combattue dure pour t’en sortir et je veux plus jamais te voir comme ça.

Ca me serrait le coeur de la revoir sur son lit d’hôpital sans manger ou encore pleurer pendant des heures en repensant à Artorias. C’était dur même pour moi, j’avais beau avoir l’air froid et distant avec les gens, je n’aimais pas voir les gens souffrir. Elle avait le droit d’être un peu heureux. Mais j’étais pas non plus totalement honnête sur mon choix :

- Et y a aussi des raisons plus égoites. J’ai perdu une femme que j’aimai moi aussi, c’est pour ça que j’ai voulu t’aider. Je sais que c’est douloureux, mais moi … Je l’ai perdu car je l’ai laissé faire. Je l’ai perdu alors que j’aurais pu la sauver si j’avais bougé mon cul …. Et aussi … Je ne veux pas que tu vois quelque chose.

Je la fixai sérieusement, mes lèvres se plissèrent légèrement de peur en imaginant son image :

- Je veux pas que tu vois ce côté monstrueux dont je te parle, ma façon de combattre …

Ce n’était pas une excuse pour la chasser, j’avais vraiment peur de lui montrer mon pouvoir. Je me souviens de sa réaction dans la grotte quand j’avais attaqué ses agresseurs et sa réaction juste après. Je ne voulais pas qu’elle me regarde avec peur ou dégoût, c’était un regard que je ne pouvais plus supporter venant des gens que j’aimai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 248
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyLun 7 Déc - 10:42

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Les larmes perlaient sur tes joues, tes mains tremblaient, tu étais dans le même état que quand tu avais appris le décès d'Artorias. En colère, comme triste et paniquée. Des état-d'âme qui n'étaient pas bon pour une femme enceinte, mais tu ne pouvais pas t'empêcher de t'inquiéter de la sorte. Tu t'étais attachée à Nemeroff, d'une manière plus forte que tu ne le pensais, et le savoir en combat alors que tu dors “ tranquillement ” ne te faisait absolument pas plaisir, et tu ne peux absolument pas te résigner à le laisser y aller, qu'importe ses arguments. Ta poigne se faisait plus forte en l'écoutant argumenter, tenter de justifier sa tentative héroïque. Tu continuais de pleurer, sans forcément sangloter. Juste des larmes qui glissaient le long de tes joues.


Cependant, tu ne répondais rien, pas tout de suite. Tu encaissais ses paroles. Ta main, qui tenait son col, tremblait, ce qui diminuait ta poigne sur ce dernier, pourtant ferme jusqu'ici. Il ne veut pas que tu vois quoi ? Tu t'en moques. Tu l'avais découvert il y a peu mais ; tu aimes Nemeroff. Tout comme tu as aimé Artorias, alors que tu pensais jusqu'ici que tu l'aimais simplement parce qu'il te manquait quelque chose, il te manquait quelqu'un à aimer. Mais non, tu l'aimes vraiment, et qu'il te dise ce genre de choses… Certes, cela ne t'étonnait pas de sa part, mais cela te faisait mal aussi dans un sens. Tu soutenais son regard, quelques secondes. De longues secondes, avant de baisser la tête, te mordant les lèvres.


▬ « Imbécile... »


Tu avais parfaitement conscience qu'il ne t'avait pas entendu.


▬ « Imbécile... »


D'un mouvement rapide, tu venais donner une gifle à Nemeroff. Elle n'avait pas vraiment de puissance, mais la volonté de le faire réagir était présente. Toujours les larmes aux yeux, tout en ressentant une légère douleur au ventre, tu venais soutenir son regard.


▬ « J'ai perdu Artorias car il était seul, face à des personnes qui voulaient le faire disparaitre. Donc je dois moi aussi te laisser y aller seul ? Dormir dans un lit douillet alors que tu te bats ? Oui, j'ai aimé Artorias, oui, j'aime cet enfant que je porte, mais je t'aime aussi Nemeroff, et je ne veux pas te perdre, je veux plus perdre qui que ce soit… Je suis pas une incapable… Je veux venir avec toi... »


Tu te remettais à sangloter doucement, posant tes deux mains sur son torse, soutenant son regard malgré que le tien était larmoyant.


▬ « Je me moque de ce que tu ne veux pas que je vois, je pensais que tu savais que je me moque pertinemment des apparences, que tu ais un pouvoir odieux ou je ne sais quelles excuses, je suis attachée à Nemeroff Dreiden et jamais cela ne changera. Oui, je suis enceinte, mas une maman protègera toujours son enfant, qu'importe les situations. On a chacun perdu une personne, alors on pourrait ainsi prouver qu'à deux, on peut survivre… A deux, on peut y arriver... »


Tu déglutissais, la respiration rapide.


▬ « Laisse moi venir... »


Tu venais poser ta tête contre son torse, pleurant à chaudes larmes.
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Unknown


thanks <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenMessages : 358
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyLun 7 Déc - 13:30

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je ne m’attendais pas à ce que la confrontation contre Yusha ait si lieux si rapidement et c’était dur … Vraiment dur. Ses yeux me regardaient avec un air bien plus blessant que la majorité des lames. J’avais même du mal à la regarder mais je ne pouvais pas détourner le regard, sinon je ne pourrais pas lire ce qu’elle avait à dire. Elle écoutait ce que j’avais à dire alors que sa main se resserrait tout en prononçant en des petits “imbéciles” que je pouvais lire sur ses lèvres.

La gifle que je reçu me fit ouvrir les yeux de surprises posant ma main sur ma joue. Elle n’était pas douloureuse physiquement, mais la signification derrière cela avait du poids. Je fermais les yeux en pinçant mes lèvres en elle comprenant qu’elle m’en voulait quand même.

- …

Elle commença à expliquer son point de vue sur ça … Disant que oui elle aime celui qu’elle a perdue, l’enfant qu’elle prote, mais qu’elle m’aimait aussi mainteant et qu’elle ne voulait pas me perdre. Je suis resté silencieux à cette déclaration qui me touchait réellement … Cela me faisait toujours peur, mais elle assurait que peu importe ce que je voulais cacher, elle s’en fichait, elle m’aimait et ça ne changerai pas. Elle pensait même que nous unir pourrait emmener à un meilleur résultat. Puis elle me demande une nouvelle fois de venir.

- Yusha …

Mon coeur se brisait alors qu’elle se colla à moi. Je venais l’enlacer d’un bras et leva l’autre. Je me concentrai pour faire apparaître une légère aura noire … Je pouvais l’endormir maintenant pour qu’elle ne se réveille que demain. Ma main commença a descendre doucement sur elle, mais avant de la toucher … Elle s’arrêta.

Je ne savais pas ce que je devais faire. Elle voulait venir mais j’avais peur. Mais au final, je n’avais pas pris conscience qu’elle m’aimait autant que ça depuis la soirée du bal. Finalement, l’aura noir avait disparue de ma main alors que je venais la poser dans son dos pour la serrer tendrement à moi :

- D’accord prépare toi … Tu peux venir.

Je la serre encore un peu à moi doucement et posant mon menton contre son crane profitant de la chaleur que la jeune princesse me donnait. Je tournai la tête pour regarder Ivan en disant un petit “ Tu avais raison” discret. Je venais alors détacher la jeune femme de mon corps en la fixant:

- Pardonne moi Yusha je t’aime.

Je me penche pour venir l’embrasser tendrement avant de prendre sa main et la monter doucement dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 248
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyMer 9 Déc - 19:03

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tes manières de montrer ton mécontentement étaient peut-être trop “ violentes ” ou trop fortes, mais sur l'instant, tu ne savais pas quoi faire montrer à quel point son geste t'attristait autant qu'il t'énervait. Pleurant à chaudes larmes, tu avais un peu peur de sa réaction. Peut-être allait-il mal le prendre ? Ce serait légitime tu l'accordes. Mais il t'enlaçait doucement, alors tu pouvais le sentir contre toi, cela avait un effet rassurant, apaisant. Tu t'attendais à un refus de la part de Nemeroff, mais tu ne te laisserais pas faire. Or, tu levais la tête quand il signait que tu pouvais venir au final. Esquissant un léger sourire, tu te blottissais contre Nemeroff, heureuse qu'il accepte enfin ta présence.


Ne répondant rien, tu te laissais faire, sentant son menton sur ta tête, ce qui te réconfortait encore plus. Tu le regardais alors qu'il te disait qu'il t'aimait. Tu rougissais, ton sourire s'agrandissait encore plus quand ses lèvres rencontraient les tiennes. Tu profitais de l'instant, bercé par les flocons de neige et la brise hivernale et tardive.


▬ « Je t'aime Nemeroff. »


Tu montais alors dans la voiture, indiquant à Sasha de retourner au palais, que tout était arrangé. Retirant ton ouchanka, tu prenais place dans le véhicule, à côté de Nemeroff. A peine s'était - il installé que tu avais posé ta tête contre son épaule, cherchant sa main pour la lui serrer tendrement, alors que ton autre main était posée sur ton ventre. Ici présent, c'était les deux hommes qui étaient si importants dans ta vie. Et tu feras tout pour ne pas les perdre, tu te le jures à toi-même. Tu as parfaitement conscience des risques. Oui, c'était risqué de combattre en portant la vie, mais tu étais également bornée.


▬ « Nemeroff... »


Tu le regardais, te mettant à caresser la joue que tu avais giflé...


▬ « Désolée pour... Ca... »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Unknown


thanks <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenMessages : 358
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyMer 9 Déc - 19:21

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je la laissai prendre place contre moi en souriant très légèrement serrant mes doigts au siens quand elle prit la main dans la mienne. Je restai silencieux un peu pensif … J’étais maintenant beaucoup plus anxieux que je ne l’aurais pensé du fait de la présence de la jeune femme. Je tournai ma tête vers elle quand elle sembla me regarder en me parlant.

Mes yeux venaient de se fermer doucement quand elle caressa ma joue. Je profitai de cet attention agréable … C’était gentil. Je venais alors doucement ouvrir les yeux pour observer ses excuses et lui sourire légèrement. Je ne la pensai pas aussi …Vive sous la colère. C’était la première fois qu’elle était réellement envers moi :

“ - Je ne pensai pas que tu étais comme ça en colère … C’est même la première fois que ça arrive envers moi. ”

Je souris légèrement et pose ma main sur la sienne pour lui caresser en la regardant dans les yeux avec mon regard jaune … Je ne lui en voulais pas, je n’avais juste pas conscience qu’elle était autant attachée à moi. J’avais du mal à m’attacher aux gens et j’avais même peur de m’attacher. Ca faisait toujours mal quand cela arrivait, mais la jeune femme avait quelque chose qui m’apaisait et me faisait du bien.

“ - Je ne t’en veux pas. Je comprends ta colère je m’y attendais de toute façon, donc ne t’inquiète pas. ”

Je viens alors caresser sa joue à mon tour … Doucement et amoureusement. Me retenant de l’embrasser une nouvelle fois, car j’étais devant Ivan. En réalité, j’étais très tactiles malgré les apparences, Dahlia et Abby pourraient le confirmer. Cependant je me retenais la fixant alors de nouveau :

“ - Je veux juste que tu me promettes que peu importe ce que tu vois la bas … Me juge pas s’il te plait. ”

Je le redisais car c’était important. Ca allait sûrement être une scène de cauchemar car je n’allais pas me retenir, j’ai vu qu’ils étaient prêt à me tuer dans la salle du trône et même Yusha et la reine était visée donc il ne fallait montrer aucune pitié à ses gens là, c’est comme ça que le monde marchait :

“ - D’ailleurs … Comment est la fameuse installation militaire que nous allons visité ? ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 248
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyVen 11 Déc - 21:26

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu voulais te faire pardonner de ce geste irréfléchi, notamment avec des gestes de douceur et d'amour que seul Nemeroff avait la chance de ressentir, car Artorias est désormais qu'un souvenir, un défunt. Tu penchais la tête quand il émettait le fait qu'il ne pensait pas que tu étais comme ça quand tu étais en colère. Baissant la tête, légèrement honteuse, tu ne savais pas si c'était une conduite appropriée pour une princesse, gifler gratuitement comme ça… Tu rougissais légèrement en sentant sa main caresser la tienne, ce qui te faisait sourire, d'une manière douce et honnête.


▬ « Si tu m'en veux pas, j'en suis rassurée... »


Tu profitais des caresses sur ta joue, or, il te demandait une promesse. Doucement, tu penchais la tête, prenant ses mains pour les serrer, les caresser doucement, comme pour appuyer le fait que ta promesse allait être sincère. Et généralement, tu tiens toujours tes promesses.


▬ « Je te le promet. »


Tu le fixais dans les yeux, pour prouver que tu ne le jugerais pas, qu'importe ce que tu pourrais voir ou entendre. Après cette promesse échangée, tu reposais ta tête sur son épaule, pour te reposer un peu, histoire d'avoir assez de forces car la nuit risque d'être longue et périlleuse et tu sais qu'en étant enceinte, tu allais devoir encore plus puiser dans tes ressources et dans tes capacités pour en arriver à bout. Tu relevais cependant encore une fois la tête quand il reprenait la parole. Tu menais un doigt sur ta propre joue, tapotant cette dernière le temps que tu songes.


▬ « A vrai dire, je ne la connais pas réellement… Elle a été construite sous le règne de Feu Père, et ce n'est pas vraiment une aire de jeu pour les princesses… Ivant doit mieux la connaître que moi. »


Tu te blottissais contre Nemeroff, regardant les flocons tomber, ce qui avait pour effet de t'apaiser, et ainsi, tu comatais avant de t'endormir quelques minutes… Bien que tu fus réveillée par l'arrêt du véhicule, Ivan venant ouvrir la porte de ce dernier doucement, laissant le vent frais et quelques flocons pénétrer dans le véhicule.


▬ « C'est ici. L'entrée de secours se trouve à droite… Soyez prudents. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES



▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Unknown


thanks <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenMessages : 358
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyVen 11 Déc - 22:36

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je souriais doucement en la voyant contre moi. Malgré le froid de ce pays … Sa présence me réchauffait. Elle était chaude et agréable, je levais alors un bras pour l’enlacer tendrement en la laissant se reposer. Elle répondait tout de même à ma question. Elle ne savait pas, elle n’avait jamais pu voir.

- Avoir construit un bâtiment militaire autour d’un secret aussi lourd c’est pas très fin.

Ivan m’expliquait que le complexe en question commençait à la surface et descendait profondément sous la surface pour atteindre des profondeurs assez … Peu vivable. C’était dans ce genre d’endroit qu’on se rendait. Ma main caressait l’épaule de la belle princesse alors que je commençai à imaginer ce que l’on pourrait faire.

La voiture s’arrêta alors qu’Ivan prévenait que c’était ici. Je descendais de la voiture, prenant les armes que j’avais choisi dans l’armure. J’avais pris d’ailleurs l’épée dans ma main en les regardant tous les deux … Je ne doutais pas des compétences d’Ivan, mais je préférai être clair :

- Ecoutez ce que je vous dirais pour votre sécurité. Vous devez toujours resté derrière moi. Si jamais mon pouvoir vous touche je ne pourrais rien y faire …

D’ailleurs quelques soldats étaient alors arrivé vers nous utilisant des lampes pour chercher qui avait utilisé le véhicule. Mon regard le remarqua plutôt rapidement alors que … Cela me donnait l’occasion d’un dernier avertissement. Sortant a peine l’arme de son fourreau, j’attrapai la poignet de l’arme :

- C’est mon dernier avertissement pour toi Yusha … mais aussi toi Ivan. J’ai promis que je remmenerai Mikhail à votre Reine, mais à ma manière …

Je dégaine alors l’arme en direction des soldats qui avançaient avec leurs lampes et fusils, un projectile large de tenebre fut tirer dans leur direction et quand ça les percuta … Il furent tous trancher en deux sans exception, avec une facilité presque deconcertante. La neige était devenue rouge sanglant. C’était un véritable massacre et la nuit cachait le plus dégouts.

- Je suis plutôt impitoyable quand je suis sur le terrain.

Je me tournai vers eux le regard un peu froid. Je les avais tués afin d’éviter qu’ils n’alertent leurs camarades, ce n’était pas par pur plaisir. Mais on avait le temps de se préparer maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 248
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptySam 12 Déc - 22:50

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Une légère petite angoisse s'installait au fond de toi quand le véhicule s'arrêtait. Sortant de ce dernier, tu remettais ton ouchanka et refermait ta veste, plus pour maintenir ton enfant au chaud surtout. Soupirant doucement pour évacuer les quelques petites piques de stresse qui commençaient à monter - des piques qui étaient amplifiées par ta grossesse -, tu suivais Nemeroff, silencieusement, t'arrêtant alors qu'il s'était mis à parler. Tu penchais la tête quand il précisait quelques petits “ ordres ” , ce qui était compréhensif dans un sens. Tu hochais la tête quand il signait que vous deviez rester derrière lui, pour éviter que son pouvoir ne vous touche.


▬ « Je te comprends, donc je resterais derrière. »


Tu hochais la tête, comme si tu promettais le fait que tu obéissais à chacun de ses ordres. Ce qui était véridique en soi. Cependant, des lumières avaient attirées ton attention. Tu étais prête à sortir les armes que tu avais sur toi, mais Nemeroff était plus rapide, te mettant en garde encore une fois, avant de sortir son arme, une aura étrange sortant de cette dernière. Elle visait ceux qui vous avaient repéré, les tranchants en deux. L'ancienne Katyusha aurait sursauté, aurait presque pleuré de voir cette neige si blanche devenir si sanglante... Mais dans le cas présent, cela ne te faisait ni chaud ni froid. Te contentant de fermer les yeux pour finalement les rouvrir quand le brun reprenait la parole.


▬ « Je vois ça. »


Une main sur ton ventre, tu réfléchissais quelques secondes avant de t'avancer légèrement.


▬ « Il faut faire vite, si les gardes de ma cousine remarquent l'absence de ceux que tu as éliminé, cela risque de tout faire bouger. Ivan a dit que l'entrée de secours était là-bas, mais je me demande si ils ne s'attendent pas à ce qu'on entre par là bas justement… Peut-être que l'effet de surprise pourrait être utile et radical. Je ne sais pas… Et va savoir ce que Mikhail est en train de subir… Des suggestions, Nemeroff ? »


Le brun ne pouvait pas l'entendre, mais il semblait y avoir du mouvement dans le bâtiment...
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Unknown


thanks <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemeroff Dreiden

Nemeroff DreidenMessages : 358
Date d'inscription : 26/11/2019


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyDim 13 Déc - 0:56

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je souriais doucement en voyant que Yusha était pleine de courage. Je ne pouvais m’empêcher de sourire en me mettant face à elle caressant encore sa tête un peu fier de voir qu’elle était de plus en plus solide et courageuse. C’était comme ça qu’elle devait être. Elle fléchirait plus aussi facilement qu’avant :

- Depuis quand notre princesse est devenue aussi forte ? Je ne m’en suis même pas aperçu.

Après ses compliements que je pensai réellement. J’allais voir le reste des corps. Ce ne me faisait ni chaud ni froid de voir des organes répandu ou tout ce sang. Cela faisait un long moment que c’était devenu mon quotidien. Je regardai les fusils qu’il avaient et qui semblaient plus performent que celui que j’avais emprunté, notamment avec un chargeur. Cela était parfait :

- Ivan prend ça, je t’ai pas vu prendre d’arme. Si tu veux couvrir la princesse, tu vas en avoir besoin.

Je lui passai l’arme que j’avais emprunté à la royauté en prenant alors l’arme au sol ainsi que les munitions sur les soldats. Mais je ne redressai pas. Je soufflai étrangement sur les chargeurs. De loin on ne voyait rien, mais si on faisait attention, on pouvait voir des crépitements violets. Je recouvrai les balles de mon chargeur de ténèbres. Chargeant ensuite l’arme, je me relevai :

- C’est parti … Aucun prisonnier. On a pas l’équipe pour se le permettre. Soit vous les tuer ou alors … Vous les empêcher de pouvoir bouger si vous ne pouvez pas les tuer.

Je disais ça avec une telle confiance, ça pouvait se voir que j’avais l’habitude. Bien qu’en théorie j’étais un simple chômeur administrativement, qui allait se douter que j’étais le petit roi à la tête des soldats du marché noir. Ce genre d’intervention était mon quotidien à l’exception près … Que Quederla possédait des utilisateurs de magies beaucoup plus terrifiant. On se rendait proche de l’entrée alors que j’observai. Je ne pouvais pas dire combien de personne il y avait, je regardai ensuite Yusha qui proposait une solution.

- L’effet de surprise va être compliqué. Ivan avec le fusil que je t’ai passé, tu peux surveiller la porte ? Si je les tues tous avec qu’un seul soldat entre par la porte pour descendre, ils ne seront pas prévenu. Mais je pourrais laissé passer un ou deux soldats donc tu te charges de les descendres. Yusha tu doit couvrir Ivan pour qu’il se concentre et surveiller que personne nous contourne tu peux le faire ? Je me charge d’exterminer les soldats à l’extérieur.

J’avais d’ailleurs un grand sourire d’excitation en disant ça, mon sang bouillonnait. Quelque chose au fond de mon coeur réclamait ce massacre. C’était toujours comme ça depuis que j’étais plus petit. Quelque chose me poussait être violent ou combattre quand j’étais dos au mur. Les ténèbres étaient … Si excitant. Peu de gens comprenait réellement ce que c’était … Dans les histoires les ténèbres étaient le mal absolu, mais dans ce monde … Le mal et le bien n’existait pas.

Les ténèbres … C’était la force d’être libre par la soumission et la destruction. Bien qu’être libre ne voulait pas forcément dire être heureux. A force d’en avoir peur et d’avoir vu la vérité en face il y a longtemps, j’avais totalement succombé à la volonté qui allait avec ce pouvoir, détruire tout ce qui se dressait contre moi, comme les ténèbres détruisaient tout sur leur passage.

- Allez c’est parti !

Sans attendre je courais. Deux gardes m’avaient vu. Tirant alors une première balle sur celui de gauche, quand la munition percuta l’homme, son corps explosa dans un flash sombre sanglant. Les balles enchanté aux ténèbres étaient bien plus destructeur que les balles classiques. Le garde de droit déstabilise par ce qu’il vient de voir et les yeux remplies de terreur ne m’avait pas remarqué déjà devant lui, baissant ma main, une dague de ténèbres était apparue dans ma main que je relevai rapidement. A l’impact, le garde avait totalement disparue dans une pluie de sang.

J’étais totalement déchaîné. J’allais de cible en cible échangeant mes armes entre le tir au fusil et les coups de dagues. C’était un spectacle horrifique. Une scène provenait des enfants, mais cela avait quelque chose de magique dans un certains sens. La base se transforma vite en une scène sanglante mais c’était inévitable. Alors que je venais abattre le dernier soldat qui essayait de fuir, mon fusil explosa, il n’avait pas supporté les balles de ténèbres ce qui était normal, il avait même anormalement bien tenue jusque la. Jetant alors le reste du fusil, je vais voir alors Yusha et Ivan en soufflant un peu :

- Normalement … Il ne reste que les soldats à l’intérieur. Vous avez réussi à stopper les soldats qui fuyaient ? Quelqu’un à apporté une bouteille d’eau ?

J’étais couvert de sang et j’aurais bien voulu me nettoyer un peu avant de descendre en bas, mais bon … Je n’osai pas vraiment les regarder dans les yeux mais je fus obliger pour voir leurs réponses.


- Si y en a pas tant pis … On peut descendre dès maintenant. Tu connais les lieux Ivan tu sais ou ils ont pu emmener Mikhail ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha A. Dostoïevskaïa

Katyusha A. DostoïevskaïaMessages : 248
Date d'inscription : 02/02/2020


The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 EmptyDim 13 Déc - 10:56

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu souriais doucement en sentant qu'il te caressait la tête, les joues légèrement rosées après ce geste réconfortant. Il te complimentait sur ta prise de courage et ta “ force ” survenue de nul part. Tu continuais de lui sourire, haussant les épaules, tu n'en savais trop rien. Mais voir ce sang et ces organes humains éparpillés ne te faisait rien, si ce n'est quelques hauts le cœur, c'était ton enfant qui se manifestait, il n'avait l'air d'apprécier cela. Tu déglutissais alors qu'Ivan prenait l'arme que lui tendait Nemeroff.


▬ « J'ai quelques atouts pour protéger la princesse, mais une arme en plus ne serait pas de refus. »


Ivan attachait d'ailleurs ses cheveux noirs en arrière pour ne pas être gêné par ces derniers. Nemeroff signait que l'effet de surprise serait compliqué et proposait au final une seconde solution, sûrement plus efficace tu l'admets. Réfléchissant calmement, tu hochais la tête. Cela ne va pas être facile, tu le sais, mais tu te sentais prête. Un dernier regard à Nemeroff, tu allais avec Ivan là le brun avait demandé d'être, étant prête à éliminer la moindre personne qui songeait à fuir. Il y avait des bruits atroces ; comme des corps que l'on déchiquète, des balles qui se perdent dans des corps tu l'entendais bien trop. Tu déglutissais, restant tout de même sur tes gardes,  épée en main. Tes sens étaient en alerte alors qu'Ivan te parlait, en quederlien pour que les russes n'entendent pas ce que vous disiez.


▬ « Y'en a deux qui arrivent un peu trop vite… Tu te sens d'en éliminer un ? Ne te surmène pas toi et l'enfant.
- Ne t'en fais pas ; je m'en charge. »


Empoignant ton épée, tu prenais de l'élan  pour arriver à la hauteur de l'homme que tu devais éliminer car il s'approchait un peu trop de là où était Ivan. Tes yeux s'écarquillaient humeur vengeresse, comme si tu pouvais te relâcher, lâcher la pression, la colère que tu avais pu ressentir au fil des derniers mois. Tu n'as pas réussi à venger Artorias, alors pourquoi pas en profiter ici même pour assouvir ta colère ? Tu pointais ta lame vers l'homme fuyard courant.


▬ « umeret' umeret' umeret' umeret' umeret' UMERET' »


La lame traversait l'abdomen de l'homme fuyard, elle ressortait par son dos dans une légère giclée de sang, des gouttelettes s'écrasant sur le sol. Tu retirais ton épée d'une main légèrement tremblante, reprenant ton souffle. Soupirant, tu retournais auprès d'Ivan, et cela n'avait pas tardé avant que vous soyez rejoins par Nemeroff. Tes mains étaient ensanglantées et elles tremblaient légèrement, un contre-coup de ton adrénaline montée très vite. Tu secouais la tête, tentant de te calmer ainsi que calmer ton enfant qui s'agitait légèrement au creux de toi, sans doute secoué.


▬ « J'en ai éliminé un et Ivan aussi, mais on a dû en stopper deux trois. »


Tu ouvrais la sacoche qu'avait emporté Ivan, tendant une bouteille à Nemeroff.


▬ « Je pense qu'ils l'ont emmené dans les sous-sols. C'est là que se trouve le portail, alors Mikhail ne doit pas être très loin, mais il doit être surveillé je pense. Je peux vous guider à l'intérieur, faisons attention, je pense que Milèna a mise des  gardes et de la surveillance dans les recoins et j'en passe. Quand vous êtes prêts, nous y entrons. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


▬ Je gouverne en #rosybrown et je parle en *russe* 

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Unknown


thanks <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Zone Libre ~ :: Zone de RPG libre-