Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyDim 13 Déc - 12:47

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
J’hochai la tête quand ils me confirmaient qu’ils avaient arrêté les personnes que je n’avais pas réussi à attraper. C’était une bonne chose, prenant la bouteille en les remerciant je me versai de l’eau sur le visage pour nettoyer le sang dessus, même si ce n’était pas la meilleure des idées avec ce froid, mais pas le choix. Je lavai mes mains aussi, en profitant pour venir le faire avec celle de Yusha doucement:

- Je m’occuperai des gardes. De toute façon sans personne de la royauté ils ne peuvent pas l’ouvrir non ?

Donc on pouvait être presque sur qu’il ne tuerait pas Mikhail tant qu’un membre de la royauté ne serait pas-là. C’était un point fort. Me tournant vers l’entrée, je soupire longuement faisant un mouvement de tête pour qu’on y aille. J’avais ouvert la porte pour vérifier qu’il n’y avait personne, ce qui était le cas. L’escalier qui descendait était totalement rouillé et pourrie, mais semblait tenir. On descendait alors. Le plus logique était que tout était en bas.

Les premiers étages étaient vides. Plus on descendait plus ils faisaient sombres et les lumières installés dans le complexe ne fonctionnait plus toute parfaitement. On arriva alors tout en bas du complexe ou il semblait y avoir de l’activité aux vus des lumières qui bougeaient, sûrement des lampes torches encore. C’était aussi le sous-sol le plus vaste du complexe alors que je faisais signe à Yusha et Ivan de se baisser pour éviter de se faire voir :

- Je pense que c’est le bon étage comme tu as dis Ivan. Tu penses savoir ou il se situe exactement ici ?

Mais alors que je leur parlai une voix avait alors émise dans tout l’étage par une série de radio :

- Vous êtes déjà assis ? Vous ne perdez pas de temps.

Je n’y faisais pas attention, je n’avais aucun moyen d’entendre cela et en plus, elle parlait en russe, c’était double peine pour moi. Je continuai de fixer les lumières en me préparant en foncer quand Ivan me retient alors. Il levait les yeux au ciel semblant écouter quelque chose. Je regardai Yusha d’un air interrogateurs.

- Je suis déjà étonné de vous voir si près, mes hommes ne vous ont pas vu. Enfin ce n’est pas grave. Je vous laisse le choix, dans vingt minutes le portail devrait être ouvert. C’est aussi le temps que vous avez pour sauver Mikhail. Il va falloir faire un choix, sois vous passez dans la partie gauche du complexe pour venir arrêtez le portail, soit vous allez à droite pour sauver Mikhail.

La voix de la jeune femme trembla un peu sur ça dernière phrase trahissant un léger manque de conviction étrange, cependant … Le choix était à faire.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyLun 14 Déc - 22:00

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Tu étais peu rassurée, plus les minutes passaient, plus tu te demandais ce que pouvait infliger ta cousine et ses hommes à Mikhail, alors qu'il n'avait rien fait. Tu t'en voulais qu'il soit mêlé à tout à cause du fait qu'il était si proche de la famille royale. Alors que tu te morfondais sur son sort, tu suivais Nemeroff dans les profondeurs du bâtiment. Votre vue commençait doucement à être restreinte du au manque de lumière plus vous avanciez dans les étages sous-terrain. Tu tentais de faire le moins de bruit possible pour ne pas te faire remarquer. Heureusement que tu n'avais pas mis de talons, sinon tu aurais fait un vacarme absolument peu discret pour cette “ mission d'infiltration ”.


▬ « Ils doivent se situer v- »


Ivan coupait court à ses paroles, vous étiez repérés, alors tu avais serré ta poigne sur le pommeau de ton épée, te mettant en garde alors que la voix de ta cousine résonnait dans l'étage sous-terrain. Tu serrais les dents, te mordant la lèvre en voyant Nemeroff planter son regard sur toi. Mais tu déglutissais en entendant le dilemme que te posait ta cousine. Tu remarquais à quel point elle était une femme monstrueuse, même si le brin de sa voix semblait hésitant... Tu restais sur tes gardes.


▬ « On a 20 minutes, on doit choisir entre Mikhail et le portail. »


Tes mains tremblaient de nerfs, tu te sentais comme quand tu devais tuer l'homme qui s'approchait d'Ivan. Tu hésitais presque à faire un geste incensé, mais Ivan te coupait dans ton élan.


▬ « Je me charge de Mikhail, allez vers le portail, ça vous convient ? »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyMar 15 Déc - 7:57

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
On m’expliqua alors ce qu’il se passait. Je plissai les yeux, une chose était étrange. Pourquoi laissait-il un choix qui ne semblait rien apporter. Ils ne semblait pas vouloir gagner du temps ou la simple et bonne raison qu’il fallait un membre de la famille royale pour ouvrir le fameux portail non ? Alors pourquoi nous laissé le choix de sauver Mikhail. Venant mordre le bout de mon pouce, je vois Ivan proposer d’allez sauver Mikhail pendant qu’on se charge du portail :

- Non je vais m’en occuper. Je suis le plus apte à faire les choses solitairement. De plus je ne connais rien de cette histoire de portail. Tu seras plus utile avec Yusha là-bas. S’ils nous laisse 20 min pour sauver Mikhail, je le sauverai en 10 puis je vous rejoindrai de suite.

Peu de chance que je sois utile là-bas, de plus j’avais le sentiment que la majorité des soldats seraient avec Mikhail du fait qu’il était logique qu’on vienne avec lui. J’avais juste à me dépêcher puis les rejoindre, ça me semblait une bonne idée, alors je relevai la tête pour voir la tête de mes deux compagnons de l’instant:

- On a pas vraiment le choix de toute façon. Donc allez y. Je vous rejoins rapidement c’est promis.

Cette dernière phrase s’adresse plus à Katyusha que je regardai d’ailleurs dans les yeux. Je me redressai en laissant craquant mes poignées. Je n’avais pas de temps à perdre et sans plus attendre je m’étais élancé dans la direction des géoles. D’ailleurs peu de temps après on pouvait entendre des échos dans le couloir en Russe :

- Ils sont là attention …ARGHH ….

Des bruits d’armes puis plus rien. L’autre chemin semblait plus calme et dégager, c’était le chemin que Yusha et Ivan devait emprunter. Ironiquement, c’est le plus calme et le plus sombre, comme si presque personne n’était par ici. Y avait il une raison particulière va savoir non ?


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyDim 20 Déc - 12:31

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
La guerre, toujours la guerre. Le sang, les effluves de larmes, de supplices… Tu en avais l'habitude, dans un sens, mais dans un autre, tu n'as jamais voulu en avoir l'habitude. Mais c'est simplement parce que tu es issue d'un pays qui a toujours été, dans l'histoire ou la tête, en guerre. Contre la Suède, contre son propre roi, contre sa propre religion… C'est malheureux, mais c'est ainsi. Tu déglutissais quand Nemeroff proposait son plan. En soi, c'était une bonne idée, mais tu avais quand même cette petite angoisse au fond de ton cœur. Cette angoisse d'absolument tout perdre… Mais ce n'était pas le moment de se perdre dans de telles pensées, tu le savais.


▬ « Si c'est la meilleure chose à faire… Alors faisons comme ça. Sois prudent je t'en supplie... »


Tu regardais Nemeroff dans les yeux, déglutissant en le voyant partir. Quand il avait disparu de ton champ de vision, tu secouais ta tête pour remettre de l'ordre dans ton fil de pensée. Empruntant le chemin convenu, tu n'étais toujours pas rassurée. Des cris et autres paroles se firent entendre, ce qui te figeait sur place. Mais d'une main sur ton épaule, Ivan venait te rassurer, de par ses paroles et sa simple présence.


▬ « Tout va bien Katyusha, je suis là et Nemeroff a l'air d'être un homme difficile à battre, on va y arriver. »


Tu lui souriais, mais tu lui faisais part de tes craintes ; ce couloir sombre semble un peu trop calme à ton goût. Tu arrêtais Ivan en chemin.


▬ « Milèna n'avait pas l'air très sereine en parlant des chemins et j'en passe... Et ici, cela me semble bien trop calme pour que ce chemin mène au portail... On serait tombés dans un piège ? Ivan qu'est-ce qu'on fait ?! »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyDim 20 Déc - 15:17

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
Je m’étais rendu sur le chemin pour sauver Mikhail. C’était un chemin sombre mais ma vue était assez bonne pour suivre les ombres des soldats qui surveillaient l’endroit. Ils étaient d’ailleurs un peu trop nombreux à mon gout ce que je trouvai étrange, mais ça ne me préoccupait pas plus que ça au final, le chemin que j’avais pris se teintait de rouge au fur et à mesure que le sang de mes ennemis était répandu dans la base, les bruits de fusil et crie donnaient une ambiance encore plus glauque à la base.

Sur le chemin qu’Ivan et Mikhail avaient choisi, c’était simplement un long couloir avec presque aucune lumière, seulement de petites diodes qui éclairaient le sol. On se croirait dans une histoire d’horreur. Personne ne semblait leur bloquer le chemin pour rejoindre la zone du portail. C’est comme ça qu’ils avaient pu arriver donc à l’endroit ou se portait l’arche en pierre, gravé avec des sortes de runes très particulières qui semblaient … Faire penser au Quederlien étrangement. Katyusha et Ivan pouvait certainement lire les inscriptions, ce qui n’était pas le cas des autres personnes présentent ici. Une jeune femme blonde se tenait devant le portail en silence.

- Oh ? Notre jeune princesse aurait privilégié son devoir de souveraine plutôt que ses sentiments personnelles ?

Milèna se tourna doucement en direction des deux arrivants. Le portail se trouvait sur une grande plateforme en pierre, entouré de dizaines de passerelles en ferrailles. Entre ses passerelles, le vide. Il semblait que cet endroit avait été créer à l’époque pour que personne ne puisse accéder au portail, mais avec les technologies futurs c’était devenu possible.

La blodne était debout une épée entre ses mains posée pointe contre le sol et les mains de la cousine de la princesse étaient posé sur le pommeau. Elle semblait calme et posé pour le moment. Elle fixait les deux arrivants un peu surprise qu’il ne soit que deux. Elle observait Katyusha avec des yeux forts, mais étrangement … Moins noir que les yeux qu’elle avait dans la salle du trône :

- Vous avez préféré sauver votre peuple qu’une seule personne finalement ?

Si Yusha faisait attention, elle pourrait voir que l’épée que Milèna avait n’était pas une simple épée. C’était l’épée royale que le père de Yusha possédait à une époque. Cette épée avait sa propre histoire qui n’était fait que de légende … A priori du moins. La blonde soupira légèrement :

- Donc nous allons devoir nous battre finalement.

Demanda la cousine.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyDim 20 Déc - 21:05

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Plus tu avançais, plus tu sentais un mauvais pressentiment qui s'installait dans tout ton corps. Tu ne sais pas d'où il vient, ni même pourquoi tu as un tel sentiment, mais cela t'angoissait de plus en plus. Surtout quand tu te rendais compte que tu étais peut-être tombée dans un piège, les deux pieds dedans. Malheureusement tu en avais pris conscience peut-être un peu trop tard, mais au moins tu avais la décence d'en prendre conscience. Après, il était trop tard pour faire demi - tour. Tu soupirais, continuant ton chemin légèrement angoissée.


Plus tu finissais par arriver vers une arche en pierre, ornée de runes en Quederlien de ce que tu pouvais reconnaître. Tu fronçais les sourcils. Qu'est-ce que des vestiges de l'histoires de Quederla faisaient ici ? En Russie ? Tu étais perplexe sur cette découverte, surtout qu'Ivan ne semblait pas au courant. Pourquoi ni ta mère, ni ton père ne t'en avait parlé ? Au moins une fois ? Tu soupirais en découvrant autant de cachotteries qui étaient si importantes à savoir. Tu étais une princesse qui ne savait même pas ce qui se cachait sous les terres de son propre royaume. Désemparée, tu l'étais encore plus en tombant nez à nez avec Milèna, elle se retournait face à vous alors que vous étiez à quelques mètres du portail qui vous intéressait. Tu posais ta main sur le pommeau de ton épée, la fixant alors qu'elle te lançait des piques totalement gratuitement.  Tu grinçais des dents.


▬ « C'est le devoir d'une princesse, de ne ppas céder aux caprices d'une cousine telle que toi. Puis-je savoir pourquoi fais-tu de telles atrocit- »


Tu écarquillais les yeux en voyant son arme entre ses mains, tes traits du visage se froncèrent.


▬ « Cette épée… Comment oses-tu faire de telles choses en usant cette lame forgée pour les Dostoïevski ? »


Tu sortais ta propre épée. Il était hors de question de laisser passer un tel affront.  Tu sais très bien que ton élément ne te sera en aucun cas utile mais… Tu savais à peu près bien te battre à l'épée. Bien qu'Ivan te rappelait à l'ordre en Quederlien, parlant de ta grossesse. En effet, c'était risqué de te jeter corps et âme contre ta cousine, mais comme elle l'avait précisé… Vous alliez devoir vous battre. Tu demandais à Ivan, en Quederlien, de te seconder, tandis que tu fixais la blonde.


▬ « Il semblerait que ce soit inévitable. »


Dégaînant ton épée, tu fis un pas, puis deux, te lançant pour tenter de lui infliger un coup latéral.
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyDim 20 Déc - 22:28

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
La jeune femme restait paisible en gardant ses mains sur les pommeaux de son épée, elle était silencieuse en écoutant les remarques de sa cousine fermant les yeux en entendant sa réponse.

- Des caprices ? Une partie du peuple est derrière moi. C’est lui m’a aidé à attaquer le château en partie qu’ils soient noble ou paysan. Ils ont la même motivation que moi. Mais je ne suis pas sur que tu puisses les comprendre Katyusha.  

La façon dont le disait n’était pas hautaine ou méchante, elle semblait le penser sincèrement. Alors que la princesse de Russie remarquait l’épée entre ses mains tout en sortant la sienne, la blonde releva l’épée en se mettant en position d’un air résigné, elle savait que ça allait arriver, cela se voyait dans son regard qui était ferme, mais un peu triste aussi étrangement :

- Cette épée a été donnée à la première Reine de Russie, mais ce n’est pas l’histoire complète. Tu dois l’avoir compris en voyant la porte … Elle est aussi liée à Quederla, cette ville ou tu vis actuellement.  

En voyant qu’Ivan aussi allait se joindre à la partie, Mlièna saisit plus fermement son épée en laissant sa cousin venir au corps à corps. Voyant la larme partir, elle leva sa lame avant de venir la bloquer . Cette lame qui était si belle, forgée par le meilleur artisan Russe de l’époque. Cependant, cette arme avait été toujours bercer d’histoire fantastique. C’était l’épée du roi, celle qui ne répondait qu’à la lignée royale. Un jeu d’échange de lame commença, Milèna était plutôt douée, ayant été dans l’armée quand elle fut en âge suite à la mort de ses parents :

- Savais tu que … Les légendes autour de cette arme son réelle ?  

Elle donnait des coups amples et rapidement, cependant une chose étrange se passait, elle ne visait jamais le ventre de la jeune princesse de russie, une chose étrange qu’Ivan remarqua. En effet, les mouvements de Milèna n’était pas logique pour une soldat entraînée, Ivan semblait avoir compris pourquoi, mais avant de pouvoir rejoindre Yusha pour la prévenir, Milèna fixa l’homme puis l’arme royal se mit à émettre une lumière chaude et magnifique, comme une lumière divine.

- N’oubliez pas que je suis de sang royal aussi. Je vous interdis d’interférer dans ce combat Ivan.  

Sautant en arrière pour casser la distance avec sa cousine, elle lança la lame dans le vide et un énorme arc de lumière fut projeté explosant l’ensemble des passerelles qui permettaient de venir sur la plate-forme du portail, laissant donc Milèna et Katyusha seule :

- Voilà l’un des pouvoirs de cette épée.  

Elle se remit en garde alors que l’épée arrêta de briller.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyJeu 24 Déc - 19:46

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Les combats. C'était vraiment inévitable ? C'était vraiment ainsi que tout devait être réglé dans ce monde ? Avec des affrontements grotesques de la sorte ? Bien évidemment, tu aimerais que la réponse soit négative, mais tu le savais plus que quiconque ; vous viviez dans un monde de guerre et d'affronts. C'était ainsi bien trop naïf de penser que la paix était une chose facilement atteignable en ces lieux, dans cette vie. Tu soupirais quand elle faisait mention du peuple. Il était vraiment avec elle ? Cela ne t'étonnerait pas. Bon nombre de personnes, de paysans, de nobles étaient contre la gouverne des Dostoïevski. A cause des faits de ton père notamment, et principalement. Oui, tu les comprenais, mais oui, cela t'attristait de devoir faire face à un peuple en colère, qui pleure encore ses pertes.


▬ « Pathétique. Je veux bien croire et comprendre que le peuple soit en colère, mais tes actions sont pathétiques. Et qu'est-ce que tu sais de Quederla ? Tu me sembles un bien trop bien renseignée à mon goût. »


Tu arrivais à te défendre comme tu pouvais. Tu avais de l'angoisse de recevoir un coup mal placé au ventre, mais tu tentais de cacher cette peur comme tu le pouvais. Cependant, tu entendais du mouvement, Ivan semblait se déplacer vers toi, tu ne pouvais pas baisser ta garde pour le moment, mais sans doute qu'il avait quelque chose à te dire. Tu levais la tête en voyant l'épée briller, puis ta cousine parlait à Ivan. Tu déglutissais, ne voulant pas qu'elle s'en prenne à lui, or, dans une lumière, tous les chemins possible qui vous reliaient Ivan et toi furent condamnés. Tu écarquillais les yeux, ces derniers jonglant entre Ivan et ta cousine. Tu étais dans de beaux draps. Soupirant, tu appelais à l'aide. Silencieusement, mais tes yeux appelaient à l'aide. Oui, tu l'avouais, tu avais peur en cet instant. Ivan semblait bien l'avoir compris d'ailleurs.


▬ « Je ne m'en mêlerai pas. »


D'un mouvement, il avait tourné les talons pour partir, au final, il était parti chercher Nemeroff, d'urgence car il avait peur que la situation tourne à ton désavantage. Toi, tu étais bloquée. Tendant ton épée vers la blonde, fronçant les sourcils car tu avais encore de la détermination, tu avais quand même peur d'en finir là. Non, tu ne veux pas mourir ici, et pas maintenant...


▬ « Pourquoi la Russie est liée à Quederla ? Pourquoi fais tu de tels actes ? Réponds moi, ou sinon, sur l'honneur des Dostoïevski, je vais en finir avec toi. »
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES


Dernière édition par Katyusha A. Dostoïevskaïa le Ven 25 Déc - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyVen 25 Déc - 0:20

The Tale of the two legendary heroes.
A chaque temps ses héros
La jeune femme laissa Ivan partir, en réalité, elle ne lui voulait pas de mal et Ivan semblait se douter de quelque chose, mais ne semblait pas pouvoir le dire dans le doute … Il était donc partie chercher Nemeroff qui était de l’autre côté de la base. La cousine de Katyusha continuait d’échanger des coups de politesse avec la princesse :

- Elle n’est pas vraiment liée à Quederla. Notre patrie a plutôt … Disons … Déjà fait appelle à leurs connaissances en terme de magie.

Il était indéniable que ce portail avec ses inscriptions en Ancien Quederlien, qui ressemblait un peu au Quederlien actuel, mais tellement différent à la fois. L’épée magique aussi ressemblait fortement à une des magies de Quederla, ce qui était d’autant plus troublant. Quand elle demanda les attentions de sa cousine, Milèna marqua un blanc … Avant de finalement simplement avouée :

- Je me sentais seule.

Une inspiration qu’elle avait prise montrait qu’elle semblait vouloir dire un truc qui avait du mal à sortir, cependant elle baissa un instant sa lame alors qu’elle ajouta :

- Mes parents sont morts pour la guerre que mon Oncle, ton père, a mené. Ils ont été injustement sacrifié afin d’assurer la retraite sur ordre du roi. Leurs corps n’ont jamais été retrouvés perdu dans les vastes océans du nord. Le peuple possède un peu la même cause pour se battre … Beaucoup de leur proche on disparu dans une guerre qui au final était stérile, puis nous avons renoncé à retrouver leurs corps et notre honneur comme ça.

La femme fixait sérieusement sa cousine en relevant son arme plus déterminée que jamais, cette lueur dans ses yeux semblaient dire qu’elle irait jusqu’au bout de ce qu’elle avait planifié et étrangement, son combat ne semblait pas purement égoiste bien qu’elle était intéressée aussi :

- Je pensai que je pouvais vous considérer comme une famille mais … Tu m’as abandonnée pour allez à Quederla, la Reine n’avait même pas le temps de m’écouter au final, la seule chose que j’avais comme famille, c’était deux médailles que l’on m’avait remis à défaut du corps de mes parents. Cette guerre n’aurait jamais du terminer comme ça … Car nous aussi en Russie nous avons notre arme, le Dragon Yakuninn, la divinité qui a fondé la Russie. Nous allons reprendre le contrôle de cette guerre, en l’honneur de nos proches perdu.

Au final … C’était plus un mélange de solitude et de tristesse qui l’avaient poussé à faire ça, certaines personnes diront que ce n’était pas justifié, mais pour des personnes qui n’ont jamais ressenti la vraie solitude, c’était impossible de comprendre le combats continua alors qu’ils échangeaient de nouveau coups, cependant une chose étrange se passe, Milèna se plaça entre le portail et Yusha, attendant une nouvelle attaque de sa cousine, avant de lâcher son arme et essayé de prendre le coup de pleins fouet volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 EmptyVen 25 Déc - 11:10

SWEET SACRIFICE
Fear is only in our minds
Taking over all the time
Cette situation te rendait perplexe au possible, ne sachant pas vraiment quoi en penser pour le coup. Tu devrais lui en vouloir ? La comprendre ? Tu n'en sais rien, tu ne sais pas où te placer dans cette histoire. Ivan était partit, tu étais désormais seule, priant pour ne rien perdre, priant pour t'en sortir indemne. En baissant sa lame, ta cousine fit enfin mention d'une chose : elle se sentait seule. Comme tu l'avais bien deviné, c'était en lier avec la guerre qu'avait lancé ton père. Mais tu n'y pouvais rien ; ce sont les erreurs de ton paternel. Et même si tu ne peux pas les effacer, tu peux tenter d'apaiser ton peuple, mais la blonde ne semblait pas de cet avis. Son regard flamboyait alors qu'elle disait que tu l'avais abandonné. Te redressant quand elle avait dit ça, tu fronçais les sourcils. Elle considérait ça comme un abandon, vraiment ?


▬ « Je n'ai rien abandonné, c'est ma mère qui m'y a envoyé. J'étais jeune, crois-tu que j'avais réellement le choix ? Crois-tu que j'ai été volontairement emmené dans une autre ville en guerre ?! »


Tu serrais les dents, c'était grotesque. C'était encore pire quand elle parlait du dragon qu'elle voulait libérer. Le divin dragon qui avait fondé la Russie. Elle voulait le libérer ? Et puis quoi encore ? Elle voulait détruire la Russie avec Yakuninn ? Tu fronçais les sourcils, perplexe face à une telle déclaration. Tu hochais négativement la tête, au fond de toi, tu ne voulais pas tenir tête à ta cousine, ne sachant pas ce qu'elle était vraiment capable de faire, mais en même temps, de telles paroles t'offusquaient vraiment.


▬ « Tu ne comprends pas que ce n'est pas en libérant ce dragon que tu vas réparer ces erreurs et cette guerre ? Ce n'est pas une guerre que tu vas gagner, mais un pays que tu vas rasé. Ce dragon va avoir de la rancoeur, vu que mes ancêtres l'ont enfermé injustement. Il ne va peut être même pas vous aider ! »


De rage, tu remettais un coup. Un coup que Miléna avait prit de plein fouet. Volontairement ? Tu t'attendais à ce qu'elle se défende... Après qu'elle se soit prit le coup, tu la fixais, tes yeux écarquillés et mouillés. Tu hurlais, n'en pouvant plus. Tu hurlais à t'en déchirer les poumons. Ce n'était pas ce que tu voulais faire, ce n'était pas ce que tu voulais faire...
“Pain and suffering are always inevitable for a large intelligence and a deep heart. The really great men must, I think, have great sadness on earth. ▬ Fyodor Dostoïevski.
#@Nemeroff Dreiden
PHARAOH LEAP CREATES
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]   The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy] - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Tale of the two legendary heroes. [F. Katy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Le Coin détente ~ :: Zone de RPG libre-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser