La ville est en Novembre 2020
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un évadé qui se baladait... [PV Kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanCitoyenMessages : 9
Date d'inscription : 05/11/2020


Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] EmptyDim 8 Nov - 17:48

Un évadé qui se baladait...

Heure: 9h30
Lieux: Maternité
Etat: lessivé
Nombres de bébé au compteur: 5

Je fini mes transmissions et m'étire sur ma chaise avant de bailler.

- Tu vas dormir Thomas?

- Hm, dis-je un leger sourir en coin.

- "Hm"? Ça veut rien dire de bon. Tu vas encore aller boire un café avec une minette et on sait tous comment ça va finir.

- Rectification: TU sembles savoir comment ça va finir. Tu sembles tout savoir sur tout Katrina.

- La dernière fois Sophie de la réa t'a proposé de boire un café.

- Et alors? fais-je a califourchon sur ma chaise. On a bien parlé...

- Sophie n'est pas venue à la garde suivante, intervient une autre collègue. Mais elle bien apprécié le "café".

- Eh..! Mais...! Elle me l'a pas dit ça.... Pourquoi elle me l'à pas dit? Et pourquoi elle vous en aurait parlé?  Vous vous dites ça entre vous?

- Sophie attend que tu l'invite pour un autre café, fait-elle en disparaissant dans la salle des soins.

- Ça risque pas d'arriver, fais-je en croisant mes bras derrière ma nuque.

- Donc tu avoues.

- J'avoue rien du tout. Sérieusement, je fais bien mon travail, je vois pas en quoi boire un café avec quelqu'un après le travaille serait un problème, rié-je.

- Hm... Fais-moi plaisir. Vire ta jolie frimousse d'ici.

Je souris en coin et me lève pour me rapprocher  de Katrina.

- Et toi...? Tu veux pas boire une café avec moi?

Elle me torpille du regard avant de me mettre des coups.

- Aïe! Aïe! Aïe! Okay! Okay! J'y vais!

Katrina est mariée. Elle a trois enfants et franchement... C'est plus un tata qu'une compagne pour moi.

Je descends au vestiaires et rejoint mon casier ou je retire mon uniforme de travaille et remet mes habits de civile. Je remonte et met mes lunettes de soleil à cause de la fatigue oculaire.

Au passage je croise des mamans qui reviennent pour le premier vaccin de leurs bébé . Elle se souviennent plutôt bien de moi, mais moi: j'ai du mal à les remettre.

Une fois dehors, je fourre mes mains dans mes poches et essaye de me concentrer sur ce qu'il faudrait que je fasse.  Sur ce que j'ai envie de faire... Un petit déjeuner, ce serait pas du luxe.  Puis après on verra bien.  En attendant, je libère Lee, mon Husky. Il s'assoit devant moi, la langue pendante, la queue qui gigote.

- Un muffin anglais au bacon ça te dit?

Il aboie. Je le savais. Il ne dirait jamais non à un muffin bacon. Dès lors, je me met à marcher quand soudain, j'aperçois une tête familière.  Je me met à rechercher dans mon répertoire des faciès et me rend compte que je ne m'attendais vraiment pas à trouver cette personne ici.  Je marche jusqu'à lui et lui et me tient sur tout ma longueur.

- Eh gamin... T'es pas sensé être en cours?

Il ne répond rien et m'examine. Lui aussi ne me reconnait pas du premier coup.  Jusqu'à ce qu'il voit Lee.

- Elle est où ta mère?

- Elle travaille.

- Elle travaille où?

- Au central... Dans une viennoiserie.

Je regarde tout autours de nous. Il est perdu, heureusement pour lui, je l'ai trouvé.

- Mais... T'es pas sensé être à l'école?

Il ne répond pas. Il se ferme. Je comprends que ce n'est pas un sujet à aborder.

- Bon écoute... Je vais t'emmener voir ta mère, ok?

Je fais un signe de tête à Lee qui se met à le renifler avant de se mettre à pister.

Après quoi, je me met à marcher avec lui en suivant l'animal.

Je ne sais pas vraiment quoi lui dire: normalement, tous les enfants sont bavards et parlent d'eux. Ils ne supportent pas vraiment le silence. Mais Lyam - son nom me revient- est un enfant particulier. Le fait qu'il ai vécu des événements plutôt traumatisants, ont dû le forcer à grandir et adopter des mécanismes de défense démesurés pour un enfant de son âge.

- Tu veux quoi?

- Hein?

- Tu voudras quoi quand on va arriver? Un chocolat ou ...

Il hausse les épaules avant d'opiner du chef. Hm-hm...

- ... Okay. Moi je prendrais un thé et Lee un muffin au bacon.

Lorsque nous arrivons, je fais un signe de tête à Kira m'ajoutant à la queue et quand arrive mon tour, je remonte mes lunettes sur ma tête.

- Salut Kira. J'aimerais un muffin bacon, un café, un earl grey avec du lait et du sucre, un chocolat pour le récidiviste, fais-je en pointant Lyam du pouce tout en regardant la vitrine. Et un peu de ton temps si possible.

Je pose de quoi payer et souris en coin.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un évadé qui se baladait... [PV Kira] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3015
Date d'inscription : 15/08/2012


Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Re: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] EmptyMar 10 Nov - 21:46



Un évadé qui se baladait...



K
ira posa un genou un terre afin d'être à la même hauteur que son fils, Lyam.

- Et nous sommes d'accord, tu es sage aujourd'hui et ce soir, après l'école, on mange une glace.

- Oui, maman.


Bon, utiliser le chantage pour obtenir ce qu'elle voulait était un peu petit mais son fils avait tendance à faire n'importe quoi en ce moment à l'école... Il se faisait gronder presque tous les jours par son professeur, il se bagarrait avec ses copains et dieu sait encore ce qu'il inventait pour se faire remarquer. Oui, oui, se faire remarquer, c'était le bon mot. La demoiselle avait parlé avec un professionnel qui lui avait signalé que Lyam était stressé depuis que sa mère était partie du jour au lendemain pour le "travail"... Elle tentait de faire attention à lui mais elle ne pouvait pas être h24 en présence de son fils !

Lyam fit la moue -pour changer- et traîna des pieds jusque dans la cour de récréation, espérant certainement que sa mère le retiendrait pour louper une journée d'école. Kira lui fit signe et lui envoya un baiser tout en lui souhaitant une bonne journée ; elle tourna les talons pour se rendre au Central, là où elle travaillait. C'était agréable de faire si peu de trajet entre l'école et son travail. Levant le store, elle enfila son tablier avant de mettre les friandises et les gâteaux dans la vitrine.

Il n'y avait pas forcément foule dès le matin mais quelques habitués venaient récupérer leur croissant et certains qui travaillaient de nuit venaient prendre un petit-déjeuner avant d'aller se coucher. Kira préparait les chocolats chauds et cafés que demandaient les clients et la Rose reconnu une silhouette qu'elle connaissait bien ; néanmoins, elle fronça les sourcils lorsqu'elle reconnu son fils aux côtés de Thomas.

- Salut Kira. J'aimerais un muffin bacon, un café, un earl grey avec du lait et du sucre, un chocolat pour le récidiviste. Et un peu de ton temps si possible.

- Mais qu'est-ce que tu fais ici ?! Elle releva la tête vers Thomas. Non non, pas toi ! Je m'occupe de ta commande dès que j'aurais réprimandé ce jeune homme.

Kira posait les mains sur les hanches et fronçait les sourcils, alors c'était donc ça le nouveau coup fourré de son fils ? Faire l'école buissonnière ! Son fils se contentait de baisser les yeux, marmonnant quelques excuses mais ce n'était pas suffisant ! Comment est-ce qu'elle allait pouvoir ramener Lyam à l'école maintenant ? Et puis, comment il avait fait pour sortir sans que personne ne le remarque ?! Et il se serait passer quoi si il avait rencontré une personne moins recommandable ? Elle tourna la tête, il n'y avait pas que Thomas qui attendait.

- Tu attends ici, je reviens.

Elle retourna derrière le comptoir pour commencer à faire chauffer le café, le earl grey... quant au chocolat, ça restait à voir ça encore. Les mauvais enfants ne méritaient pas d'avoir du chocolat chaud. Elle se dépêcha de lui servir ce dont il demandait et lui annonça qu'elle terminait de servir les clients avant d'aller les rejoindre ; 2 clients plus tard, elle quitta le comptoir pour rejoindre Thomas et Lyam à table.

- Bon, est-ce que je pourrais avoir une explication jeune homme ? Je t'ai déposé à l'école ce matin ! Elle se tourna ensuite vers Thomas. Oh, je suis vraiment désolée pour tout ça... Si tu viens de finir ton boulot, tu dois être si fatigué ! Elle se tourna à nouveau vers Lyam. Non mais, tu imagines si tu avais rencontré un inconnu !
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanCitoyenMessages : 9
Date d'inscription : 05/11/2020


Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Re: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] EmptyLun 23 Nov - 0:56

Un évadé qui se baladait...

- Mais qu'est-ce que tu fais ici ?!

- Moi?

- Non non, pas toi ! Je m'occupe de ta commande dès que j'aurais réprimandé ce jeune homme.

Alors ça ressemblait à ça une maman énervée?  Franchement c'était effrayant. Pour ma part je n'ai plus aucun souvenir de ma mère énervée... Cependant j'en ai plein de mon père et de mes soeur... Mais rien d'impressionnant.

- Tu attends ici, je reviens.

J'esquisse un sourire.
L'autorité m'a toujours fait sourire. S'il y a un truc qu'il ne faut pas faire: c'est me dire de ne pas faire ou faire quelque chose. Braver l'autorité c'est souvent mon moyen de m'amuser. Disons qu'au travail on a plusieurs moyen de faire naitre un bébé, mais on ne peut pas blaguer avec.

Mais avec la loi et les gens... Pourquoi se casser la tête?

Je fais une moue et regarde Lyam.

Plus tard Kira nous rejoint à table. J'ai donné son chocolat à Lyam. Je ne sais pas pour vous, mais je sens que quelqu'un va se faire griller jusqu'à la grande muraille de Chine.

- Bon, est-ce que je pourrais avoir une explication jeune homme ? Je t'ai déposé à l'école ce matin !

Elle se tourne vers moi et je pose mon thé en levant les mains au ciel après avoir donné son encas à Lee.

- Ne me gronde pas je t'assure que j'y suis pour rien, dis-je avant d'éclater de rire.

- Oh, je suis vraiment désolée pour tout ça... Si tu viens de finir ton boulot, tu dois être si fatigué !

- Hahaha! Non ça va. Je voulais prendre un petit déjeuner, puis j'ai vu mon ami tout seul.

- Non mais, tu imagines si tu avais rencontré un inconnu !

Lyam baisse la tête et semble se refrogner. Hm. Je connais cet air. Je plisse les lèvres et pose le café devant Kira.

- Tiens c'est pour toi. Je sais, je suis généreux, mais c'est dans ma nature, que veux tu?, dis-je pour ne pas la laisser parler. Lyam, tiens.

Je lui met un billet dans la main.

- C'est triste un petit-déjeuner sans viennoiseries. Prend ce que tu veux pour nous trois, tu veux bien s'il te plaît?

Il jette un regard à sa mère pas très sûr de lui. Je lève les yeux au ciel.

- Du nerf camarade! Profite-en: c'est pas tous les jours qu'un type te sauve les miches et te donne un billet pour acheter ce que tu veux. (Je regarde Lee) Va avec lui tu veux?

Lee se relève et le pousse . Je les regarde partir et sourit en coin.

- Les enfants savent plus être espiègles, c'est fou... ( Je regarde Kira et sourit en croisant les bras sur le table.) Désolé. Je sais que j'aurais dû te demander avant... Loin de moi l'idée d'intervenir dans son éducation, mais il a l'air d'avoir peur de te perdre...

Mon regard se perd dans mes souvenir pendant un instant.

- Les derniers jours ont été durs à Quederla et avec que qu'il t'es arrivé, je peux comprendre qu'il ai voulu te retrouver. J'aurais fait la même chose... Si j'avais pu.

Je ferme les yeux et souris avant de redevenir moi-même.

- Mais si tu veux lui passer un savon, fait donc... Mais par pitié: pas devant moi. Attends que je sois rentré chez moi; je pourrais prier pour lui en chemin. Qui sait?

Je glousse en touillant mon thé, un peu pensif.

- Quoi de neuf Kira? Promis cette fois je te laisse répondre.

Je ris et relève les yeux vers Lyam qui donne un muffin au bacon à Lee. Ce chien aura interêt à danse la samba s'il ne veut pas que je le mette au régime...

:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un évadé qui se baladait... [PV Kira] V0qh
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3015
Date d'inscription : 15/08/2012


Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Re: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] EmptyJeu 26 Nov - 23:53



Un évadé qui se baladait...



C
e n'était pas un accueil des plus chaleureux pour Thomas mais pour sa défense, la Rose venait de s'imaginer tout un tas de scénario si son fils n'avait pas rencontré son ancien collègue mais un dangereux psychopathe ! Les enfants ne voyaient pas forcément le mal partout et c'était bien pour cela que les adultes étaient derrière eux pour les mettre en garde. Ce qui la rendait honteuse était le fait que Thomas avait certainement envie d'aller se coucher après une nuit de boulot... et voilà qu'il était obligé de se coltiner un récidiviste car le petit Lyam avait décidé encore de faire l'école buissonnière !

La Rose plissait les yeux face au café qu'elle avait sous les yeux, il lui faisait évidemment envie mais Thomas en avait certainement plus besoin qu'elle... D'ici 2 ou 3h, ce serait sa pause. Par contre, elle hésitait à réprimander Thomas concernant le billet qu'il venait de donner à Lyam ; il avait déjà déjeuner ! Et on n'offrait pas de croissants à un petit délinquant ! Mais puisque l'ancien Domae insistait, son fils fila en quatrième vitesse, accompagné du familier de Thomas.

- Tu es beaucoup trop gentil Thomas...

- Les enfants savent plus être espiègles, c'est fou... Désolé. Je sais que j'aurais dû te demander avant... Loin de moi l'idée d'intervenir dans son éducation, mais il a l'air d'avoir peur de te perdre...


La demoiselle croisa les bras. Oui, il aurait dû lui en parler avant mais c'était trop tard pour rattraper son fils qui était sûrement partie s'acheter les meilleurs croissants du Central ; quant à la deuxième phrase, elle était évidemment au courant. Comme il venait de le faire remarquer, les temps ont été plutôt dur à Quederla et le séjour en prison n'avait rien arrangé pour rassurer son fils... même si il n'était officiellement pas au courant de cette histoire mais sa maman était quand même partie du jour au lendemain, sans même lui dire un au revoir.

- Mais si tu veux lui passer un savon, fait donc... Mais par pitié : pas devant moi. Attends que je sois rentré chez moi ; je pourrais prier pour lui en chemin. Qui sait ?

- Je ne suis pas si horrible que ça voyons. Je ne gronde pas mon enfant comme je réprimande les membres de l'Alliance !


Oh ça non. Kira était quand même plus douce et beaucoup plus calme avec son enfant de 7 ans qu'avec un adulte de 25 ans qui avait décidé de faire n'importe quoi en mission. Lyam avait au moins l'excuse d'être jeune et surtout d'être son fils. Concernant les membres de l'Alliance, il valait mieux pas se faire engueuler par Kira. Elle regarda le café quelques instants, hésitant à prendre une gorgée... Oh et puis merde, elle en avait bien besoin après ce début de journée gâché !

- Quoi de neuf Kira ? Promis cette fois je te laisse répondre.

- Eh bien... Ca doit être la troisième ou quatrième fois cette semaine que Lyam quitte l'école dans le dos de la maîtresse, sans parler des nombreux soucis qu'il cause à l'école. Je sais qu'il a été... secoué ces derniers temps mais je commence vraiment à perdre patience et surtout, je ne sais pas comment faire pour l'aider ! J'ai essayé d'aller voir un psychologue, passer plus de temps avec lui mais rien n'y fait ! Dès qu'il est séparé de moi plus de 5 minutes, il fait n'importe quoi.


La demoiselle aux cheveux roses baissa les yeux. Elle venait d'enchaîner et de tout balancer d'un coup sans trop de retenu ; heureusement que son fils était occupé ailleurs. Malheureusement, Kira était à bout. Les événements avaient été compliqué pour tout le monde mais elle était réellement à court d'idées et elle ne savait pas combien de temps allait durer cette période. La Rose posa une main sur son visage, elle était fatiguée et elle avait envie de hurler sa frustration au monde mais elle devait simplement sourire et garder la tête sur les épaules pour son fils.

- Je suis désolée... J'avoue que je suis à bout. Je me demande tous les jours si il ne va pas lui arriver quelque chose, si il est réellement en classe et quand je vais le chercher, ça me fou le cafard de devoir aller discuter avec sa professeur pour apprendre qu'il a refusé de passer au tableau.

Normalement la crise d'adolescence devrait arriver plus tard non ? Kira s'était préparée à une bonne crise similaire à la sienne vers les 13/14 ans mais là c'était beaucoup trop tôt ! En plus de tout ce qu'elle devait gérer en ce moment, ce n'était que en rajouter sur son moral qui en prenait un coup tous les jours encore plus.

- Pff, je te parle de mes soucis alors que tu dois actuellement rêver de ton lit là... Ca a été ta nuit, au moins ? Toujours dans le même service ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.

Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanCitoyenMessages : 9
Date d'inscription : 05/11/2020


Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Re: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] EmptyHier à 11:31

Un évadé qui se baladait...

- Eh bien... Ca doit être la troisième ou quatrième fois cette semaine que Lyam quitte l'école dans le dos de la maîtresse, sans parler des nombreux soucis qu'il cause à l'école. Je sais qu'il a été... secoué ces derniers temps mais je commence vraiment à perdre patience et surtout, je ne sais pas comment faire pour l'aider ! J'ai essayé d'aller voir un psychologue, passer plus de temps avec lui mais rien n'y fait ! Dès qu'il est séparé de moi plus de 5 minutes, il fait n'importe quoi.


En gros: une semaine qu'il joue aux évadés.
Je ne sais pas combien de fois est-ce que j'ai pu fuguer quand j'ai compris que je ne reverrais plus maman. Je passais mon temps dehors à chercher un moyen de fuir le domaine.  Si Green Gables (notre domaine) est devenue une forteresse: c'est grâce à moi. J'ai passé mon temps à exploiter les failles.

J'aurais tout fait pour retrouver maman en Ecosse.

Pour vous dire, j'ai réussi, un jour, à atteindre le port pour prendre le bateau. Ma soeur Torry m'a rattrapé de justesse.  Ce jour là je l'ai poussée, griffé son visage et mordu son bras pour courir vers le bateau que j'ai râté.

Mon père m'a foutu une sacré dérouillée pour avoir dévisagé ma soeur. Une telle punition n'était pas méritée. Plus tard j'ai compris que c'était parce que je lui rappelais ma mère. Apparement j'avais hérité des traits royaux de la lignée Ecossaise et ça l'énervait.

- Je suis désolée... J'avoue que je suis à bout. Je me demande tous les jours si il ne va pas lui arriver quelque chose, si il est réellement en classe et quand je vais le chercher, ça me fou le cafard de devoir aller discuter avec sa professeur pour apprendre qu'il a refusé de passer au tableau.

Je l'écoute et penche la tête sur le côté, concerné par son tracas apparent.

- Pff, je te parle de mes soucis alors que tu dois actuellement rêver de ton lit là... Ca a été ta nuit, au moins ? Toujours dans le même service ?

- Non ... Enfin oui. Ça ne me dérange pas que tu m'en parle au contraire. Hum... Je suis devenu chef de mon service... Toujours en maternité. Chaque accouchement est différent, mais je ne t'apprends rien là dessus.

Mes yeux se posent sur l'enfant et l'animal... Quelque part je le comprends. Mon histoire fait que je connais la fin tragique qu'il redoute, mais il n'aura pas à faire face à ce que j'ai enduré. Je sais que je peux l'aider lui... Et elle aussi.

- Je sais qu'il est grand... Mais est-ce que tu as essayé de lui donner un doudou avec ton odeur? Les enfants sont souvent rassurés avec l'odeur de leurs parents. Tu devrais essayer et si ça ne marche pas, confie lui quelque chose à laquelle tu tiens et dis lui que tu viendra le récupérer lui et l'objet. Ça peut-être vos clés de maison par exemple. Il sera rassuré et se dira que sans les clés tu ne pourras pas rentrer DANS la maison.

Personne ne le sait mais j'ai eu un doudou jusqu'à mes 14 ans.
J'ai gardé un lange avec l'odeur de ma mère dessus jusque mes 14 ans. Jusqu'à ce que je me rende compte que l'odeur restait malgré les lavages de mon doudou: j'ai compris que j'avais la même odeur de transpiration que ma mère et que ce n'était pas mon doudou...

Puis quand Loïsh est arrivée dans ma vie, elle est devenue mon doudou. Et même quand elle a disparu... J'ai gardé une taie d'oreiller avec son odeur, mais je n'ai jamais dormi avec... C'était plus comme un souvenir.

- Dans le pire des cas: il faudra admettre qu'il a eu un traumatisme important et qu'il a besoin d'un accompagnement personnalisé. Dans ce cas, il lui faudra peut-être une période d'adaptation progressive, quelque chose où tu pourrais aller à l'école avec lui pendant deux semaines. Tu commencerais sur un fuseau d'une journée puis une demi-journé, puis venir le chercher plus tôt pour finalement retrouver un rythme normal.  Ça prendra du temps, mais au final... Il sera rassuré.

Je m'appuie sur ma main et hausse les épaules. Je peux voir Lee et Lyam revenir et soupire en souriant légèrement.

- Mais en dehors de ce problème, il n'y a rien de positif? Quelque chose qui te fasse sourire peut-être? dis-je taquin, le regard fuyant.

Le regard fuyant oui... Sur le côté. Jusqu'à ce que je reconnaisse une grande blonde avec un carré. Immédiatement je me redresse calmement, détache mes longs cheveux et détourne la face vers Kira, appuyé sur mon autre main pour cacher mon profil.

Joanie Clarks, 26 ans, travaillant dans le parfum.
Elle était venue voir sa belle-soeur à la maternité il y a un moi de cela et était rentrée avec moi. Ne me demandez pas comment les choses se sont passées, mais le fait est que ELLE plus que n'importe quelle autre fille; je ne voulais pas la revoir. Du genre à dire "oui" quand on lui dit "non", j'avais mis du temps à me débarrasser d'elle et je en compte pas lui donner l'occasion de revenir me traquer.

On en croise des tarées parfois... Mais alors elle....
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty
MessageSujet: Re: Un évadé qui se baladait... [PV Kira]   Un évadé qui se baladait... [PV Kira] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un évadé qui se baladait... [PV Kira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: La Capitale ~ :: Les Hauteurs :: Le Central-