Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -60%
Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
60 €

Partagez
 

 Le nemesis de la magie [F. Adel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyDim 22 Nov - 19:01

Le Nemesis de la magie
Marcher Noir
ft. Adel
Je roulai dans la ville en silence. Je conduisais tranquillement une voiture que j’avais emprunté à une personne de confiance. Habituellement, je ne prenais jamais de voiture, seulement ma précieuse moto, mais pour une fois … J’avais besoin de place pour transporter des choses particulières. Je me rendais au garage d’une personne importante. Arrivant devant, j’avais garé le véhicule devant afin de descendre et enfiler ma veste. Écrasant au sol la clope, mon regard était plutôt sombre. Ce n’est pas Nemeroff qui venait, mais le petit roi. J’avais besoin de régler un soucis au plus vite et j’avais besoin de l’aide d’une des mécanos les plus importantes du groupe. J’aurais pu demander ce service à Warren, mais je savais qu’il faisait parti de l’alliance et ce n’était pas compatible avec ce que je voulais.

Entrant alors dans le garage en marchant tranquillement, j’observai les alentours pour voir s’il y avait du monde. On ne savait jamais à cette heure-là. J’avais besoin d’être sur qu’on pourrait parler sans ébruiter certaines informations sensibles. Avançant de nouveau je venais alors parler à voix haute, toujours avec mon accent très particulier :

“ - Adelaide ? T’es là ? J’ai besoin de te voir c’est urgent.”

Je me doutai qu’elle était ici avec un garage ouvert. Je restai debout silencieux en attendant qu’elle se présente à moi. Quand je venais ici habituellement, c’était comme un simple membre qui faisait le travail qui lui avait été confié. Je sais qu’on faisait beaucoup confiance à la femme qui gérait l’endroit pour préparer les transports et qu’elle était plutôt douée. C’était un risque de lui demander du fait qu’elle était sous les ordres d’un autre roi mais rien n’interdisait à un autre roi de réquisitionner ses compétences non ? Surtout que je n’empiétai par sur le domaine de l’autre roi donc il ne pourrait rien dire en substance :

Il était temps que la Division commence à évoluer et pour ça … J’avais besoin de l’aide d’un génie, car quand bien même mon pouvoir était absolu …. Il en me permettait pas d’être partout. J’étais un pilier de la Divsion, mais je ne pouvais pas maintenir la ville sous contrôle seul et pour ça … Il allait falloir faire évoluer un peu les choses. C’était le but de ma présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyJeu 26 Nov - 23:31

 
Le nemesis de la magie

Autant dire que ce voyage en Suède n'avait pas été de tout repos et j'étais plutôt contente de retrouver mon atelier, mes machines, mes outils et tout le tintouin. Il y avait eu des hauts et des bas dans ce voyage, des événements inoubliables et des conversations qui feraient mieux de passer à la trappe. Bref, cela m'avait au moins changé les idées et m'avait donné l'occasion de découvrir un nouveau pays, une nouvelle langue, une nouvelle culture.

Depuis que j'étais rentrée, j'avais passé la plupart de mes journées et mes nuits au Marché Noir. J'avais du retard à rattraper, des commandes en cours et surtout, je ne devais pas oublier mon petit métier à côté ; j'avais mon propre atelier mais je l'avais fermé pour quelque chose. Il faisait nuit et j'étais occupée à réparer un gros véhicule qui allait servir pour la livraison demain ; apparemment, le moteur était défectueux et aucun de mes collègues n'avaient été capable de trouver le soucis. Partir seulement 2 semaines et se retrouver avec le triple de son travail...

Bref. J'étais actuellement partie pour faire une bonne nuit blanche alors j'avais ramené de quoi manger et surtout... du café. Cette boisson avait tendance à m'exciter et me maintenir éveiller pendant des heures et des heures ; et tout le monde savait que si je buvais du café, c'est ce que j'avais beaucoup de choses sur le feu. Concentrant dans ma tâche, je n'entendis pas qu'on entrait dans mon bureau et je me cognais la tête lorsque j'entendis une voix m'appeler.

- Adelaide ? T’es là ? J’ai besoin de te voir c’est urgent.

- Aïe. J'arrive. Deux minutes !


Je posais la clé à molette sur le côté et utilisais mon pied pour faire rouler la planche de skate histoire de me sortir de sous le véhicule ; j'avais des tâches de suie sur le visage et les doigts. Je me tournais vers la personne qui m'avait interpellé et me sentis idiote pendant quelques instants... Il n'avait pas pu m'entendre répondre. En même temps, pour ma défense, je ne connaissais pas sa voix par cœur ! Je récupérais un torchon pour essayer mes mains avant de lui tendre ma main droite.

- Bonsoir Nemeroff. Wow, je pensais être la seule sur Marché Noir à faire nuit blanche ahah !

Je ne le connaissais pas personnellement. Enfin de vue ; le Marché Noir était à la fois immense et si petit. Nous savions avec qui nous travaillions histoire de ne pas aborder tous les habitants de la Vieille Ville et en même temps, chacun avait son secteur donc il était compliqué de tous se connaître. Je me tournais pour m'approcher de mon gobelet de café histoire d'en prendre une nouvelle gorgée, un peu de courage pour la route. J'allais à l'intérieur du véhicule pour régler les réglages internes et je l'invitais d'ailleurs à s'asseoir sur la place passager pour continuer de l'écouter.

- Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyVen 27 Nov - 14:59

Le Nemesis de la magie
Marcher Noir
ft. Adel
Je restai debout à patienter que la jeune apparaisse dans mon champs de vision. Après quelques instants je pouvoirs la fameuse mécano qui préparait nombre de véhicule pour nos transports. M’inclinant légèrement pour la saluer, cette dernière me salua aussi en retour expliquant qu’elle pensait être à faire des horaires des nuits dans notre organisation :

“ - Loin de là. Dans la division on travaille énormément la nuit, c’est là qu’il y a le plus de problème. On est juste discret. ”

Je lui souris légèrement en la laissant boire son café tranquillement, puis la jeune femme attaque alors le sujet principale, la raison de ma visite. En effet, cela me plaisait, pas de perte de temps, directement le concret. Je venais alors en face d’elle afin de pouvoir bien voir son visage pour discuter avec :

“ - Le petit roi m’a demandé de venir vers toi afin de voir si tu pouvais aider la division. En effet, avec les derniers problèmes de stock en “composant” magique, la division est bien affaiblie. ”

Je la fixai avec un petit sourire pour essayé d’être rassurant. A part le conseil et certaines personnes très rare, personne savait que j’étais le petit roi. D’ailleurs … C’était un petit jeu marrant de jouer le chef, mais aussi un simple membre à la fois. Je pouvais m’auto donné des ordres. C’était cocasse.

“ - On a eu une idée, mais on a besoin de quelqu’un de talent pour la réaliser en détaille. Cependant … C’est un projet secret. Nous ne voulons pas qu’elle soit ébruitée. Que ça soit aux autres rois ou à la population. Pour une question de sécurité. Donc tu ne dois pas en parler. ”

Je lui tends doucement la clé de la voiture et de la remorque dehors en souriant :

“ - Si t’es d’accord pour accepter le secret, tu peux rentrer la voiture qui est dans la rue dans ton garage ? Je pourrais te montrer quelque chose. Bien sur … Accepté de garder le secret, ne veut pas dire que tu acceptes le travaille, je t’en parlerai en détail tu pourras accepter après ou non. ”

Elle pouvait prendre la clé et entrant dans la confidence, ou alors je partirai directement. Je ne voulais pas imposer un projet aussi lourd à une personne qui ne voulait pas, bien que j’en avais l’autorité, mais ce n’était pas comme ça que je voulais l’utiliser mon autorité.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptySam 28 Nov - 19:09

 
Le nemesis de la magie

Je n'avais pas le temps de prendre les nouvelles de Pierre, Paul, Jacques et j'avais horreur que l'on tourne autour du pot ! Si on venait dans cet atelier, c'était certainement pour me demander de faire quelque chose de spécial et surtout quand on venait la nuit ! Autant dire qu'il n'était pas venu pour me demander si ça allait. J'écoutais ainsi sa demande et fut presque flattée d'apprendre que le Petit Roi avait pensé à moi pour un projet spécial ; wow, ce n'était pas rien !

- On a eu une idée, mais on a besoin de quelqu’un de talent pour la réaliser en détaille. Cependant … C’est un projet secret. Nous ne voulons pas qu’elle soit ébruitée. Que ça soit aux autres rois ou à la population. Pour une question de sécurité. Donc tu ne dois pas en parler.

Je posais mes mains près de ma lèvre et fis semblant de tourner une clé, comme pour signifier que le secret serait bien gardé avec moi. J'étais peut-être une vraie pie mais quand il fallait garder un secret, j'étais capable de fermer ma boîte à camembert. Par contre, je le voyais me tendre une clé que je ne pris pas tout de suite en main ; j'hésitais. Elle ouvrait quoi cette clé ? Certainement le truc très important qui m'était demandé.

- Si t’es d’accord pour accepter le secret, tu peux rentrer la voiture qui est dans la rue dans ton garage ? Je pourrais te montrer quelque chose. Bien sur … Accepté de garder le secret, ne veut pas dire que tu acceptes le travaille, je t’en parlerai en détail tu pourras accepter après ou non.

- Et comment !


Sans plus attendre, je pris la clé tout souriante et sortie de ma voiture ; j'étais trop impatiente pour attendre !! Je voulais savoir en quoi je pourrais aider. Bon évidemment, je pense que ça allait être en rapport avec la mécanique, le moteur ou des prothèses mais c'était mon domaine !! Je sautillais vers la voiture en question, impatient de découvrir ce qu'il y avait. Je me tournais ensuite vers Nemeroff afin qu'il puisse lire sur mes lèvres.

- Mmh, il ne fait pas un peu peur le Petit Roi ? Je ne l'ai jamais rencontré mais comme tu bosses pour lui, je me disais que tu l'avais peut-être déjà vu... Mais il a si austère. De ce qu'on m'a raconté, ça fait froid dans le dos ! Je ne sais pas si je voudrais le rencontrer !

Comme partout, il y avait des rumeurs concernant la réputation, son pouvoir et tout le tralala. Autant dire que je n'avais pas envie de me retrouver toute seule face à lui ! Je pense qu'il est dans le camp des gentils car il est là pour protéger le Marché Noir mais j'aurais vraiment peur de me retrouver face à lui ; je suis sûre qu'il serait capable de me manger toute crue. Nous arrivâmes devant la voiture et je regardais Nemeroff, attendant patiemment ce qu'il me montre tout ça.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptySam 28 Nov - 19:36

Le Nemesis de la magie
Marcher Noir
ft. Adel
Je souriais doucement en voyant son excitation … Au moins elle ne semblait pas fainéante c’était une bonne chose. Je marchai tranquillement vers l’extérieur afin de me mettre devant la voiture caressant la bâche à l’arrière … Ca m’avait pris du temps de collecter tout cela … Et ça allait enfin payer. Je soupirai légèrement. Ca n’avait pas été facile, les robots étaient plus compliqué à traquer que les hommes étrangement :

“ - Le petit roi ? Je ne l’ai jamais eu en face de moi. ”

Ce n’était pas un mensonge … Je ne l’ai jamais eu en face de moi, car c’est moi. Je la regardai un peu amusé que même mes propres alliés avaient peur de moi. J’en rigole même légèrement ne me grattant la joue un peu mal à l’aise. Dahlia aussi m’avait dit qu’elle n’aimait pas quand je déployai mes ténèbres. Je suppose que quoi qu’on en fasse, les ténèbres effraient les gens, même quand on les utilises pour les bonnes actions :

“ - On dit qu’a lui seul il peut affronter des légions de soldats. Beaucoup de gens ont peur de lui mais … C’est une bonne personne. Il essaye de rendre cette ville meilleure comme il le peut, bien qu’il ait conscience que sa manière de faire n’est pas spécialement la bonne, c’est la plus efficace. Beaucoup de gens ont peur de lui. ”

J’entre dans la voiture à la place passagère, laissant la jeune femme conduire pour rentrer le véhicule dans son garage.

“ - Rentre le il vaut mieux. Ce que j’ai à l’arrière doit pas trop être vu. Question de sécurité et de loi. ”

Je pose mon coude sur la portière en réfléchissant un peu … J’avais une réputation si effrayante que ça ? Je savais que c’était le cas dans les familles qui essayaient de pas mettre trop le bordel dans la veille ville, mais je pensai pas que c’était aussi le cas parmi mes alliés.

“ - Peu de gens on la chance de le rencontrer, il passe par Dahlia pour donner les ordres, ils aiment pas trop se montrer. Sûrement un grand timide tu penses pas ? ”

Je rigole un peu de nouveau en ajoutant alors de nouveau :

“ - Mais t’auras sûrement la chance de le rencontrer que tu le veuilles ou non si tu travailles sur notre projet. Récemment, à cause des manques de réserves, nos agents de la division se font tuer un à un. Comme on ne peut pas créer nous mêmes les potions et cristaux, on a décide de miser sur un nouveau ….”Cheval” que ce cher Salazar nous fournis de lui même. ”

Je laisse donc la femme rentrer le véhicule et descends de ce dernier pour allez à l’arrière et arracher la bache pour laisser apparaître la carcasse des automates de Salazar :

“ - Voici le cadeau offert par le petit roi. Les automates de Salazar. Il est allé chasser ceux qui ce sont enfuis dans la forêt. Normalement, le gouvernement doit tous les saisir, c’est pour cela que je voulais être discret.”

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyDim 29 Nov - 18:50

 
Le nemesis de la magie

Justement, avec une réputation pareille, il est certainement impressionnant et peut-être un je me la pète sur les bords... Depuis le début, j'imagine que c'est un homme mais peut-être que je faisais fausse route ? Après tout, jamais personne n'avait vu le Petit Roi. Et puis, avec ce que me disait Nemeroff, autant dire que je n'étais pas rassurée à l'idée de travailler avec lui ou du moins... le rencontrer face à face. De toute façon, il avait certainement mieux à faire que venir me voir !

Il m'annonçait que je ferais mieux d'entrer dans la voiture pour plusieurs soucis, notamment de sécurité et de légalité... Je fronçais les sourcils à l'idée que l'on vienne requérir mes services pour des motifs illégaux. Bon, le Marché Noir n'était pas forcément bien vu par le reste de la ville mais je mettais un point d'honneur à faire des choses qui ne mettraient en danger personne ; il n'était pas question de devenir une troisième famille. J'hésitais quelques instants avant de finalement entrer dans le véhicule ; si le Petit Roi était du Marché Noir, il devait œuvrer pour la bonne cause.

- Peu de gens on la chance de le rencontrer, il passe par Dahlia pour donner les ordres, ils aiment pas trop se montrer. Sûrement un grand timide tu penses pas ?

- Mmh... Lui timide ? Je n'en suis pas sûre.


On ne pouvait pas avoir une telle réputation et refuser de se montrer sous prétexte de timidité ; non, non. Je pense qu'il voulait simplement protéger son identité et ça, je pouvais le comprendre... Si c'était un père de famille et qu'il avait des enfants à protéger ou une femme ou un même un mari, ce serait normal. Nemeroff m'affirmait que je finirais le rencontrer tout ou tard et autant dire que ça ne me faisait pas forcément plaisir... Bref, j'écoutais attentivement ce qu'il avait à me dire et comme partout, le Marché Noir avait souffert de l'attaque de Salazar.

C'est vrai que chacun avait souffert à sa manière. Warren avait perdu ses parents et donc, j'avais perdu mon oncle et ma tante... Honoka avait perdu sa main, des proches avaient perdu leur maison et le Marché Noir avait perdu ses réserves. C'était bien pour ça d'ailleurs que je me retrouvais sous la tonne de boulot ; tellement de choses à rattraper et surtout se remettre en selle. Je le regardais lever la bâche qui dissimulait les automates de Salazar ; aussitôt, on pouvait remarque des étoiles dans les yeux.

- Voici le cadeau offert par le petit roi. Les automates de Salazar. Il est allé chasser ceux qui ce sont enfuis dans la forêt. Normalement, le gouvernement doit tous les saisir, c’est pour cela que je voulais être discret.

- Oh. Mon. Dieu. Je n'avais pas eu l'occasion de les étudier plus en détails ! Le Gouvernement les a tous saisi et on m'a interdit de m'en approcher !! Je crois que c'est le meilleur cadeau que l'on m'ait jamais fait !


J'avais eu l'occasion d'étudier ces automates sur le champ de bataille et évidemment, ils avaient un mécanisme complexe et si spécial. Je n'avais pas pu l'étudier plus en détails et le Gouvernement refusait que je les étudie... pour des raisons de sécurité qu'on m'avait répondu. J'avais donc laissé tomber mes projets mais au final, je les avais sous les yeux ! Je m'approchais de la carcasse, les prenant en mains et regardant rapidement et oui, c'était bien eux !

- Tu savais que c'était le travail du Docteur Adamczyk ! Je suis une grande fan de son travail. Je l'ai étudié de long en large et en travers et je suis certaine que je pourrais reproduire quelque chose dans ce style !

Je reposais le bras d'un automate avant de poser sur mes yeux les lunettes d'agrandissement pour regarder plus en détails le mécanisme du ventre ; c'était celui-là qui m'avait posé du fils à retorde.

- En fait, j'avais fais fausse route. Je pensais que le mécanisme principal se trouvait dans la tête ou au niveau du cœur... classique en somme ! Mais non, il l'avait mis dans le ventre et crois-moi que si tu n'y connais rien, c'est un vrai bordel là-dedans.

Et même si on s'y connaissait, c'était un vrai bordel. C'était facile de savoir que j'étais passionnée par mon sujet et que j'avais hâte de pouvoir travailler sur ces automates ; je parlais vite et je sautillais presque sur place. Néanmoins, je me remis rapidement en tête que c'était une demande du Petit Roi et que l'on ne m'avait pas donné ça pour faire mumuse dans mon coin... Je relevais mes binocles sur le haut de mon crâne avant de regarder Nemeroff.

- Qu'est-ce qu'il veut faire avec ces automates ? Je préviens tout de suite, je ne ferais pas d'autres armées ni même des machines de guerre !


Autant dire que je préférais poser mon veto directement. Je n'avais aucune idée du plan qu'il avait en tête mais je préférais être claire concernant mes intentions : je ne ferais pas d'armées, pas de machines de guerres et je refuse que mes inventions soient utilisées pour faire le mal.

- Et puis tu vois quand je te dis que le Petit Roi est flippant ! Il a réussi à chopper les automates tout seul ? Non, non, non. Qu'est-ce qui me dit que ce n'est pas un dangereux psychopathe au final ? Eh ! Moi je te parie que c'est le genre de mec à ne pas emmerder et à te casser la gueule pour un oui ou un non.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyDim 29 Nov - 19:11

Le Nemesis de la magie
Marcher Noir
ft. Adel
Je croisais les bras en voyant que la jeune femme semblait heureuse de voir le petit cadeau que je lui avais fait. Au moins ça servira bien plus qu’au gouvernement. La jeune femme commença d’ailleurs à parler toute seule sur comment ça fonctionnait j’avais du mal à suivre tellement qu’elle parlait, mais c’était sympa de voir quelqu’un qui était un peu content dans cette ville et qui ne faisait pas la gueule.

“ - Eh bien je vois que tu es une vraie passionnée. Mais pour être honnête j’y connais rien du tout personnellement ahah. On m’a juste dit d’offrir ça à la personne qui se chargerait de travailler pour nous. ”

En effet, je n’étais pas très doué en mécanique, je connaissais un peu pour ma moto, quand fallait bidouiller j’en étais capable, ou alors réparer le lave linge de maman, mais ça s’arrêtait là, c’était des connaissances de bases sans plus. Mais je laissai la jeune femme découvrir un peu le matériel, je ne me sentais pas de gâcher ce moment de plaisir intense.

Cependant, elle sembla se calmer net et se tourner vers moi en retirant ses lunettes, je restai debout les bras croisés. La jeune femme commença alors à poser ses conditions, qu’elle ne ferait pas d’arme de guerre. A cette phrase mes yeux se fermèrent alors. Avant de s’ouvrir pour écouter ce qu’elle disait. J’en prenais un peu pour mon grade, mais je ne pouvais pas la contredire … J’étais sûrement un psychopathe oui … Mais je n’ai jamais fait de mal à une personne qui ne le méritait pas à mes yeux:

“ - Le petit roi est sûrement un psychopathe et il représente beaucoup de chose horrible. Cependant je ne peux pas te laissé dire qu’il fait des choses horribles. C’est grâce à lui que tu peux travailler dans la petite ville en paix. C’est lui qui permet aux gens de la veille ville d’être plus en sécurité que jamais. Tu ne l’apprécies peut-être pas, mais les citoyens de la ville l’apprécie et ce n’est pas pour rien. C’est un homme qui a décidé de porter un fardeau qui n’est pas le siens pour le bien des gens de la veille ville qui ont été abandonné par le gouvernement, et qui sont victimes des familles. Depuis qu’il est apparu … Les familles font attention. Je pense que tu te trompes sur ses intentions. Comme je te disais ses moyens sont peut-être extrême et terrifiant … Je ne dis pas que ce sont les meilleurs moyens mais ça marche. Et les gens qui travaillent avec lui risque leurs vies pour que tu puisses travailler sur tes machines sans avoir peur de te faire voler, violer ou même tuer par les familles car tu aides le marché noir. ”

Je la regardai sérieusement en me redressant ensuite en décroissant les bras et les écartants légèrement, bougeant mes mains tout en parlant :

“ - Y a des gens qui ne sont ni des soldats, et n’ont aucun pouvoir qui risque leur vie, qui meurt afin que tu puisses faire ce que tu aimes. Et j’en fais partie je te rappelle. Donc on ne te demande pas de faire des machines de guerre, mais de créer des choses, des outils qui leur permet de survivre ou de les aider. Comme toi ils ont une famille et des amis, des choses qu’ils aiment. Ils aimeraient bien pouvoir rentrer pour en profiter. ”

Je trouvai son raisonnement un peu gonflé. Mais je comprenais son ressenti, je ne voulais pas qu’elle crée des armes pour tuer, mais pour que mes hommes reviennent vivant de leur mission. C’était tout ce que je demandai. On ne pouvait pas demandé à être en sécurité, et laissé mourir les personnes qui nous protégeaient :

“ - De toute façon … Si tu n’acceptes pas, on ira demandé ailleurs et ses outils verront le jour, de ta main ou non. Mais si tu ne veux pas qu’on en fasse des armes démesurés … Le mieux ça ne serait pas de te salir les mains et t’assurer que ses créations soient raisonnables ? Au lieu de refuser une chose qui sera de toute façon inévitable ? ”

Je la fixai sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyLun 30 Nov - 9:47

 
Le nemesis de la magie

Ville en paix, ville en paix... C'était le dire peut-être un peu vite. Je suis d'accord que le Petit Roi avait fait beaucoup de choses pour nous, pour les citoyens, pour le Marché Noir mais il pourrait faire l'effort de se montrer un minimum quand même. Histoire de rassurer quoi. Et puis, ce n'est pas vraiment une question d'apprécier ou pas... On ne peut pas apprécier ou détester quelqu'un que l'on a jamais vu ! Ce serait insensé ! C'est simplement que sa réputation est inquiétante et dégage quelque chose de sombre, noire et terrifiante.

- Y a des gens qui ne sont ni des soldats, et n’ont aucun pouvoir qui risque leur vie, qui meurt afin que tu puisses faire ce que tu aimes. Et j’en fais partie je te rappelle. Donc on ne te demande pas de faire des machines de guerre, mais de créer des choses, des outils qui leur permet de survivre ou de les aider. Comme toi ils ont une famille et des amis, des choses qu’ils aiment. Ils aimeraient bien pouvoir rentrer pour en profiter.

- Peut-être. Mais en attendant, je ne sais toujours pas ce que je suis sensée faire donc je préfère poser mes conditions avant d'accepter quoi que ce soit !


On ne va pas m'engueuler parce que je ne veux pas faire des machines de guerre. En attendant, on m'apporte des robots tueurs, preneurs de pouvoir sans m'en dire plus... Normal que je m'attende à ce qu'on me demande de faire la même chose. Je suis la meilleure mécanicienne qui soit, j'ai quand même le droit d'être un minimum méfiante quand il s'agit de me demander d'utiliser mes talents pour le Marché Noir... Après tout, nous ne sommes pas réellement légaux.

- De toute façon … Si tu n’acceptes pas, on ira demandé ailleurs et ses outils verront le jour, de ta main ou non. Mais si tu ne veux pas qu’on en fasse des armes démesurés … Le mieux ça ne serait pas de te salir les mains et t’assurer que ses créations soient raisonnables ? Au lieu de refuser une chose qui sera de toute façon inévitable ?

- Teu, teu, teu, teu. Je n'ai jamais dis que je ne voulais pas le faire ! J'ai dis que je ne voulais pas créer une armée qui s'empresserait de détruire la ville, ce n'est pas la même chose. Défendre, d'accord. Attaquer, c'est non.


Il y avait des limites et je voulais bien qu'il comprenne où était ma frontière. Défendre car on était attaqué ou que des pauvres gens se faisaient agresser, là je voulais bien aider... mais si il s'agissait de refaire une armée de monstres ou autre, il ne fallait pas compter sur moi. Ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre, si ?

- Bon allez, dis-moi ce que je dois faire pour vous aider.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyLun 30 Nov - 13:07

Le Nemesis de la magie
Marcher Noir
ft. Adel
Je soupirai légèrement … J’avais l’impression qu’on me voyait comme un monstre. De toute façon y avait déjà de quoi détruire la ville avec les potions et cristaux quand on serra de nouveau fournis. Alors ce n’est pas des robots qui vont être plus problématique. Cependant elle semblait avoir des convictions, c’était peut-être un peu rassurant non ? Va savoir :

“ - Tu sais la meilleure défense c’est l’attaque parfois. ”

Mais ce n’était pas la peine d’argumenter avec elle. Pas difficile de comprendre que de toute façon si c’était pas nous qui avions les outils de détruite la ville, ça serait les autres. J’étais même pas venu ici pour cela en plus, je ne sais pas comment la discussion avait dévié comme ça. Au moins ça validait le fait que ne tuais pas une personne car j’étais en désaccord avec. Un léger rire s’échappe de mes lèvres:

“ - On veut que tu crées des “drônes” à partir des restes de ses automates. Ils étaient plus intelligents et efficaces que n’importe quel automate donc on suppose qu’il y a une raison à ça. On veut que tu crées une série de drone qui peuvent soutenir les agents de la division et leur apporter un soutient sur le terrain non négligeable. Surveillance, défense ou même couvrir. Le concept est plutôt simple à expliquer, mais plus difficile à réaliser. ”

Voila pour l’objectif rechercher, ce n’était que l’explication en surface, fallait discuter des options en profondeur, mais je ne le ferais pas avec une personne qui ne veut pas participer au projet, le but était de garder tout ce projet secret et de ne pas trop éparpiller les rumeurs.

“ - Tu pourras utiliser tous les automates qu’on trouvera. Tu pourras aussi garder les éléments des automates qui ne servent pas pour ton profit personnel. Tu pourras aussi demander les outils ou éléments que tu veux pour ce projet, le petit roi te les fourniras au plus vite. ”

C’était un marché plutôt croustillant, surtout quand on sait le prix d’un seul automate sur le marché noir. Mais ce n’était pas la question de toute façon.

“ - Mais comme je te disais … Tu ne pourras vraiment pas en parler, c’est vraiment un projet qui ne doit pas être diffuser. Si ça s’apprenait, les rois voudraient sûrement commercialiser “ses drones” vu ce que ça peut apporter et on ne veut pas. ”
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] EmptyMer 2 Déc - 21:11

 
Le nemesis de la magie

L'attaque, l'attaque... Mouais, je n'étais pas convaincue par cet argument de bonhomme. J'écoutais donc attentivement ce qu'il avait à me dire ; apparemment, il était question de créer des drones à partir des restes des automates. Je baissais la tête vers les automates en question... mmh, là je ne voyais pas ce qu'ils voulaient que je fasse précisément. J'avais pleins d'images dans la tête et surtout, ils auraient différentes utilités... Mmh mmh.

Pour réaliser ce projet, je pouvais utiliser tous les automates qu'on allait me ramener et le plus intéressant, je pouvais même garder les éléments que je n'allais pas utiliser pour les drones ! Autant dire que j'avais les étoiles pleins les yeux pour ça ! Je posais ensuite une main sur mon menton, me demandant si négocier une machine à café avec le Petit Roi serait le bon moment... Après tout, vu tout ce que l'on était en train de me demander en ce moment, je pense que j'aurais besoin d'une machine très très opérationnelle.  

- Mais comme je te disais … Tu ne pourras vraiment pas en parler, c’est vraiment un projet qui ne doit pas être diffuser. Si ça s’apprenait, les rois voudraient sûrement commercialiser “ses drones” vu ce que ça peut apporter et on ne veut pas

- Wow, je ne peux même pas en parler à mon supérieur direct ?


Ca voulait dire que j'étais obligée de faire son projet dans son dos ? Moi qui pensais que tous les Rois travaillaient ensemble, me voilà bien déçue... Mais soit, si c'était la condition pour que je puisse travailler sur ce projet, j'acceptais. Je sortis de la voiture et retournais dans mon atelier pour commencer à dessiner quelques croquis à l'arracher, de quoi donner une petite forme aux drones. Je pris le bouchon en bouche pour le mastiquer histoire de m'aider à me concentrer.

- Bon déjà, je ne pourrais pas faire de lasers et des trucs de Jedi. Je n'ai pas la technologie pour... et puis, on n'est pas dans Star Wars !

Je lisais beaucoup de SF et autant dire que ça donnait des idées un peu merdique à tout le monde, j'ai déjà eu des personnes qui étaient venues me voir pour me demander de faire des rayons lasers et des trucs comme ça. Alors, je préférais poser les bases tout de suite. Je ricanais assez fièrement de ma blague... Enfin, je trouvais que c'était drôle mais ce n'était peut-être pas le moment de rigoler. Je repartais dans mes croquis.

- Alors, sache que je ne pourrais pas intégrer des caméras. Celle est des cinémas sont beaucoup trop grosses et trop lourdes ! Le drone n'avancera jamais... Par contre, pour de la surveillance, je peux te proposer d'intégrer un objectif d'apparaître photo avec un système qui permettrait de déclencher les photos toutes les 5 secondes par exemple. Le seul bémol, c'est que vous n'aurez pas l'information en temps réel mais plutôt le soir ou le lendemain après avoir développé les photos.

Je faisais quelques flèches histoire de montrer où je pourrais mettre les objectifs, décrire rapidement le mécanisme pour enclencher la photo et réfléchir à un genre de chronomètre pour enclencher les photos. Je pris un autre papier pour dessiner un autre drone.

- Je ne pourrais pas faire et un drone surveillance, et attaque et défense et apporter le café... Je suis obligée de séparer tout ça. Je peux faire des couleurs différentes histoire de savoir qui fait quoi.

Ouais, j'imaginais déjà le drone de surveillance en gris, celui de l'attaque en violet... Ne demandez pas pourquoi ni comment mais ça avait popé dans mon esprit d'un coup et ça m'était venue comme une évidence ! Je le relevais la tête d'un seul coup, pensant d'un seul coup à quelque chose d'important.

- Il faudrait que vous les commandiez ces drones d'attaque, non ? Mmh... Comment intégrer un système de pilotage pas trop voyant.

Je posais une main sur mon menton et commençais à faire les cent pas dans mon atelier.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty
MessageSujet: Re: Le nemesis de la magie [F. Adel]   Le nemesis de la magie [F. Adel] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nemesis de la magie [F. Adel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser