La ville est en Janvier 2021
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à 29,99€
29.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Déploie tes ailes [PV Hoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reine de l'Ouest
Prudence Ketrah Halliwell

Prudence Ketrah HalliwellReine de l'OuestMessages : 40
Date d'inscription : 01/05/2020


Déploie tes ailes [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Déploie tes ailes [PV Hoon]   Déploie tes ailes [PV Hoon] EmptyLun 23 Nov - 22:35

Déploie tes ailesft. Hoon Park

Un plan prévu de longue date déjà, très compliqué, très long, très coûteux et surtout où les faux pas ne sont pas admissible. Gabriel ne pouvait se permettre d'échouer, non seulement pour lui, mais pour son fils. Il a besoin d'une mère, depuis la disparition de celle-ci, il n'est plus pareil et vu que c'est son père, il se doit de lui redonner ce qu'il lui manque. Entre ses affaires professionnels, privées et surtout en lien avec le marché noir, c'est très compliqué, surtout quand on doit accomplir une tâche importante par la suite qui monopolise la plus grande partie de son temps. Dans tous les cas, il avait une chose importante de prévu aujourd'hui. Gabriel a demandé à son assistante de lui prendre rendez-vous chez un médecin aujourd'hui. Il n'est en aucun cas malade, mais il avait besoin de parler avec cet homme précis. Pourquoi ? Les informations c'est une chose importante et Gabriel sait parfaitement les obtenir, surtout grâce à la vieille ville, au marché noir. Le médecin Hoon Park, un excellent médecin avec un œil avisé et en plus, il aurait déjà fait du mannequinat, ce qui était parfait il faut dire. Comme à son habitude, avant de partir, il se prépara dans un costume comme il en porte tous les jours, il ne sort jamais sans, il ne quitte pas son lit sans pour être plus exact. En tout cas, il voulait voir cet homme pour une raison précise, même si pour le coup il ne l'avouera jamais réellement, mais cherchera quand même à l'avoir parmi ses rangs.

Le chauffeur, un grand homme musclé, muet, celui qui est normalement le garde du corps de la famille Agreste, mais aussi le chauffeur. Il sortit la voiture, garé devant l'entrée du manoir pour que Nathalie et Gabriel puissent entrer à l'arrière de la courte limousine pour se rendre à son rendez-vous en ville. Il fallait descendre quelques strates de la ville, le trajet allait durer un temps, mais Gabriel avait prit de quoi travailler durant ce temps, y compris Nathalie qui faisait son travail de préparation de son côté. Le chauffeur de la limousine ne conduisait pas à une grande vitesse, il faut dire qu'il roulait tranquillement jusqu'au lieu de rendez-vous, là où travaille le médecin. Toutefois, Gabriel ne sortait pas de la voiture, mais ce fut Nathalie qui ouvrit la portière pour rentrer en contact avec la cible. Elle se présenta comme l'assistante de Monsieur Agreste et qu'il attendait dans la voiture à l'extérieur et qu'il doit monter à l'intérieur. Un refus de sa part ne serait pas acceptable et de toute façon, Gabriel Agreste a payé d'avance cette consultation et il dédommagera du retard s'il y a car cela risquait de durer plus que le temps d'une consultation. Nathalie attendra le temps qu'il faudra et dira ce qu'il faut pour qu'il aille jusqu'à la voiture qu'elle allait lui indiquer.

L'assistante de Monsieur Agreste indiqua donc la voiture au docteur Park et l'invita à monter à l'intérieur de celle-ci à l'arrière. Le médecin pouvait donc se trouver dans cet emplacement assez confortable, juste en face de Gabriel qui se trouvait être encore sur son carnet de croquis, c'est l'avantage de ce genre de voiture, on peut se parler confortablement sur le chemin. Nathalie suivit le pas pour reprendre sa place, juste à côté de Gabriel et se remit à travailler sur son bloc-notes.

« Bonjour Monsieur Park. Désolé de vous enlever de la sorte, mais il fallait que je vous parle en privé et surtout vous montrer des choses importantes. Pour l'instant, discutons si vous voulez bien. »

Dès lors que Gabriel se tût, Nathalie reprit le relais afin d'expliquer la situation rapidement. Monsieur Agreste n'est pas malade, aucunement. S'il désirait voir cet homme c'est au sujet du passé de mannequinat et pour son talent sur les planches. Elle s'excusa donc du subterfuge, mais étant un homme sûrement occupé, il ne pouvait sûrement pas prendre son temps pour un homme non malade et surtout pour une chose qu'il ne semblait pas vouloir faire sur le moment et s'occuper des soins pour les nécessiteux. Pendant cette explication, Gabriel fit signe au chauffeur de commencer à rouler en direction de l'endroit où il savait. La destination finale, c'est la vieille ville, pour l'instant, ils font faire un tour de la ville avec un chemin parfaitement défini pour laisser exactement le temps nécessaire pour arriver à un sujet précis. Toutefois, le chemin sera long et il faudra qu'il fasse avec, car aucun moyen de sortir de cette voiture, seuls les Agreste et le personnel savent comment l'ouvrir avec le mécanisme bien précis. La voiture se mit donc à rouler.

« Votre réputation de médecin vous précèdes, mais votre beauté également. J'ai entendu beaucoup de biens de vous durant vos prestations et je ne veux pas tourner autour du pot. J'aurai besoin d'une personne comme vous pour un futur défilé pour ma marque Gabriel. Bien sûr, cela ne sera que temporaire, ma partenaire au Japon cherche des personnes de votre style et elle m'a demandé de vous tester. Vous pouvez être honoré, c'est très rare qu'une personne de sa stature s'intéresse à une personne de votre.. milieu. Vous devez avoir beaucoup de questions, je veux bien vous accorder des réponses si c'est le cas. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déploie tes ailes [PV Hoon] 5vcs
Hoon Park

Hoon ParkMessages : 193
Date d'inscription : 13/12/2018


Déploie tes ailes [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: Déploie tes ailes [PV Hoon]   Déploie tes ailes [PV Hoon] EmptyMar 24 Nov - 21:32


Déploie tes ailes

Feat Park Hoon & Agreste Gabriel

Même si les tensions dans la ville se calme, que l’ordre revient petit, mes patients, eux, se faisaient de plus en plus nombreux. Si nombreux d’ailleurs que j’ai du recevoir des consultations post-chirurgical dans ma permanence, en dehors de mes heures de boulot à l’hôpital ! Enfin, heureusement que les consultations ne se font pas tout les jours et j'avais donc certains jours plutôt calme comme celui-ci : deux patients en fin de journée et un que je ne connaissais pas, surement quelqu’un a cheval sur les rendez-vous et que venait pour autre chose qu’un suivi.

Je faisais donc mon inventaire dans mes stocks, qui avaient été mis à rude épreuves après l’attaque sur Quederla, mais il fallait ce qu’il fallait pour sauver des vie. J’avais enfin reçu toutes mes commandes et l’état en avait même financer une partie ! Je refaisais mon sac d’urgence quand on toqua à ma porte. Surement mon patient inconnu !

J’ouvrais et tombait nez à nez avec une charmante demoiselle et… Et je devais pas recevoir un homme à la base ?! Elle se présenta comme l’assistante de mon patient qui, lui, attendait dans la voiture. Une grande limousine. Ok j’avais affaire avec un habitant des quartiers bourgeois à tout les coup !

- Eh bien cela aurait été plus pratique pour la consultation de faire ça ici, mais si Monsieur Agreste préfère qu’on fasse cela ailleurs je respecte son choix. Laissez moi deux minutes, le temps de rassembler quelques affaires.

Je laissais la porte ouverte si la demoiselle voulait entrer le temps que je prépare un sac où je mettais tout le nécessaire pour une consultation à domicile. Je suivis ensuite l’assistante avant d’entrer dans la voiture. Pas un regard de sa part, toujours concentrer sur ses papiers… Il me faisait pensé à quelqu’un dans sa façon d’entre en contact avec les gens, une certains femme… Enfin, j’allais enfin savoir pourquoi il me parlait d’enlèvement et de ces choses importantes.

- Il y a pas de soucis, tant que je suis à l’heure pour mes autres patients. Quelles sont ces choses importantes Monsieur Agreste ? Vous ou un proche avez plus qu’un simple rhume ?

Je n’eu pas de réponse à cela et quand il parlait de discuter, ce fût son assistante qui m’expliqua la situation. Tout d’abord, l’homme en face de moi était en parfaite santé et je me sentais alors un peu con… Dans quoi je me suis embarquer encore ? Elle m’expliqua cependant que c’est mon passé de mannequinat qu’il recherchait, c’était déjà rassurant ! La voiture se mit en marche et nous roulions alors que l’assistante s’excusait du subterfuge utiliser pour avoir de mon temps.

- Vous auriez pût m’avertir avant, j’aurais prévu un créneau plus large si vous vouliez discuter d’autre chose. Enfin, ce qui est fait est fait, ne vous en faites pas.

Je souriais comme à mon habitude, que ce soit à la dame qui venait de terminer ses explications que l’homme qui venait de prendre la parole. Je fus d’abord complimenté pour ma réputation de médecin, mais aussi de ma beauté. J’étais surpris sur le coup ! On me flattait rarement ainsi ! Il m’expliqua ensuite qu’il voulait que je défile pour sa marque, Gabriel. J’étais honoré que de telles attentions se portent sur moi, vraiment. Tout cela me plonge dans un passé lointain qui, ma foi, n’était pas déplaisant.

- Vous allez me faire rougir ! Je ne savais pas que j’avais de telles réputations. C’est assez soudain comme demande mais… Attendez… Vous entendez quoi par mon milieu ? Non en fait je veux pas savoir.

Je souriais et rigolais même un peu de cette situation, mon milieu n’étais pas si mal, je gagnais bien ma vie, j’étais heureux et épanouie. En plus de cela j’avais une occasion de racoler avec une activité qui m’avait manquée !

- Ahem. En effet j’ai quelques questions. Tout d’abord, votre partenaire, qui est-elle ? Comment elle a entendue parler de moi ? Je suppose que vous avez d’autres candidats aussi ? Et enfin… Ma dernière question et non des moindres…

Je me penchais légèrement, un petit regard malicieux, mon côté adepte de la mode et des beaux vêtements resurgissant après un long moment derrière ma blouse de médecin.

- C’est pour une collection hiver ou printemps ? Vous avez des croquis ou des photos sous la main ?

@tag pseudoDoctor of your heart


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !

Déploie tes ailes [PV Hoon] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de l'Ouest
Prudence Ketrah Halliwell

Prudence Ketrah HalliwellReine de l'OuestMessages : 40
Date d'inscription : 01/05/2020


Déploie tes ailes [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: Déploie tes ailes [PV Hoon]   Déploie tes ailes [PV Hoon] EmptyMer 25 Nov - 23:33

Déploie tes ailesft. Hoon Park

Désormais à l'intérieur de la voiture Agreste, il se trouvait Gabriel Agreste, son assistante Nathalie, le médecin Park et le chauffeur. Tout était en place, il suffisait juste désormais d'amener le sujet qu'il désirait là où il fallait, mais avant ça, chaque chose en son temps. Il ne faut jamais brusquer les choses, surtout quand c'est une chose aussi délicate. Après tout, le recrutement d'une personne au sein du marché noir n'est pas chose aisé. Même si ce n'est pas une organisation néfaste, plutôt bien vu pour le coup même par la plus grande partie des citoyens, personne ne peut savoir à l'avance ce que pense la personne en face de soit à ce sujet donc il faut toujours la jouer très sûr pour éviter les mauvaises surprises. Surtout que Gabriel est l'un des Rois, il ne peut se permettre de mettre en danger une organisation aussi précise et complexe, mais surtout très utile pour la ville, même si le Gouvernement n'est pas forcément de cet avis. En tout cas, il fallait donc prendre les devants et faire comme il se doit et pour ça, rien de mien qu'un petit voyage au sein de la ville pour lui montrer tout ce qu'il pourrait réaliser s'il était sous les ordres d'un homme comme Gabriel, pour le bien de la ville, pour le bien de tous.

Toutefois, le petit subterfuge de l'homme d'affaire ne fut pas mal pris de la part du jeune Coréen qui prit cet enlèvement avec humour. Il fallait mieux ça après tout, car il n'avait pas vraiment le choix et il ne partira pas aussi facilement. Même si pour le coup, Gabriel n'est pas un véritable kidnappeur, si vraiment son invité forcé souhaitait partir, il le laisserait partir sans le retenir. Gabriel ne ratera pas l'occasion pour lui rappeler qu'il rate l'occasion de sa vie, une chance qui n'arrive qu'une fois dans la vie et qui ne se représentera plus jamais à lui de la sorte. Il peut se sentir honorer après, c'est le grand Gabriel Agreste qui vient à lui directement. Un grand nombre de personnes, même en dehors du monde de la mode, rêverai d'être à sa place actuellement. Gabriel et Nathalie présentèrent donc la raison de sa présence, la raison de ce subterfuge pour avoir un temps de discussions sans aucunes oreilles indiscrètes. Il faut assez intrigué par la remarque concernant le milieu du jeune homme, en même temps, il y a de quoi, mais il refusa d'avoir de plus amples informations à ce sujet. Heureusement qu'il ne souhaite pas en avoir plus, car il n'en aurait pas eu. Gabriel n'aurait pas continuer d'argumenter à ce sujet car il n'y avait rien à dire de plus.

Néanmoins, même s'il n'avait pas plus de questions à ce sujet, il n'en restait pas moindre sur d'autre sujet. Gabriel a laissé la porte ouverte pour plusieurs questions, donc c'est bien normal qu'il prenne cette opportunité pour le coup. Les questions portaient uniquement sur la mode, ce qui est logique car c'est légèrement le but premier de cet entrevu donc il ne perd pas le sens des priorités et c'est une bonne chose. Le grondement de la voiture qui roulait se faisait entendre, mais de manière assez calme, comparé à beaucoup d'autres véhicules tout plus bruyant que les autres. Il faut dire que Gabriel a mit les moyens pour essayer de diminuer au maximum le bruit provenant de la voiture, mais aussi pour diminuer le bruit pouvant venir de l'extérieur pour éviter d'être déranger durant un transport pour pouvoir travailler en paix. Néanmoins, il va bien trop vite en besogne et s'interroge déjà à son futur alors que c'est sûrement une chose qu'il ne verra jamais, surtout s'il n'est pas à la hauteur du reste.

« Vous grimpez bien trop vite les marches. Ma partenaire ne s'intéresse qu'aux personnes intéressantes et je suis son juge. Avant d'en savoir plus, vous devez me convaincre et là je vous en parlerai davantage. Sinon, cela ne restera qu'un rêve lointain qui disparaît sous vos yeux. Autant vous évitez de vos espoirs car je ne suis pas aussi facile à convaincre, vous allez vite vous en rendre compte. »

Néanmoins, cela se sentait qu'il avait toujours de même un minimum d'expérience dans le domaine, voulant déjà savoir si ce que Gabriel produit lui conviendra. C'est une question absurde, bien sûr que ça ne lui ira pas. Gabriel ne produit que pour les plus grands, les plus beaux, ceux qui ont réellement quelques choses. Le Roi Sud sait reconnaître le talent chez les gens d'un simple regard et même s'il pense l'avoir, le médecin n'a pas ce qu'il faut pour aller loin dans le domaine de la mode, mais c'est les talents médicaux qui sont apparemment supérieur. Toutefois, il fallait lui faire croire qu'il possède un talent, ou du moins un intérêt dans ce domaine pour l'emmener là où il le désirait. Gabriel ouvrit son carnet de croquis, tournant les pages jusqu'à celle du milieu environ, pour le tendre à son invité du moment pendant que la voiture continuait son chemin.

« C'est pour ma nouvelle collection, celle du printemps. Mon fils sera bien sûr l'égérie, mais j'ai besoin d'un peu de sang frais, un peu de fraîcheur si on peut dire. Vous pouvez voir sur ces croquis, dans la page suivante également, mon travail sur des tenues légères, néanmoins avec une touche sophistiquée. Je vous laisse analyser ce que vous allez peut-être pouvoir porter. Cela sera la première fois que vous portez la marque Gabriel je présume ? »

Gabriel lui laissa du temps pour qu'il puisse regarder un peu le travail qu'il peut produire. Bien sûr, là ce ne sont que des croquis, rien comparé aux résultats finaux que tu auras d'ici quelques jours, quelques semaines, afin de que ça parte à la création, que les couturières se mettent à créer tes idées pour que tu puisses terminer le travail, du moins réajuster le tout jusqu'à tout soit parfait. Agreste profita de ce temps pour regarder un peu à travers la fenêtre afin de voir ce qui se déroule à l'extérieur. De l'autre côté du véhicule, rien de bien extraordinaire, il ne se passait rien. Juste des passants, de la fumée avec cette technologie, bref, une vie banale et sans intérêt. Gabriel, tout en regardant à l'extérieur, s'exprima, tandis que Nathalie fut toujours dans son dossier, écrivant, lisant, travaillant sans se préoccuper de ce qui pouvait avoir autour d'elle, une véritable professionnelle imperturbable.

« La vie peut être si triste quand on y regarde de plus près, vous ne trouvez pas ? Tout le monde vit comme si de rien était, alors que tout bouge autour d'eux. Ils pensent vivre, mais en réalité ils subissent. Heureusement que des personnes sont consciente de ceci et font réellement bouger les choses.. Qu'en dites vous alors ?»

Gabriel garda un temps de silence pour qu'il puisse dire quelque chose, répondre. Par la suite, il y allait avoir deux situations plausible. La première, il prend ta question dans son intérêt officiel, savoir ce qu'il pense des croquis que Gabriel a dessiné sur son croquis, dans ce cas de figure Gabriel écoutera simplement ce qu'il a en dire. Toutefois, si le médecin prend la version officieuse, ce qu'il sous-entendait tout de même, c'est-à-dire sur la situation actuelle de la ville, la situation catastrophique qu'il détaillait pour le coup. Dans ce cas de figure, Gabriel allait l'interrompre immédiatement dans ce qu'il dira pour lui lancer cette phrase déjà prête au sein de son esprit, simplement pour le relancer si le sujet principal du moment et juste préparer le terrain par la suite. Dans tous les cas, Monsieur Agreste aura instaurer une petite idée au sein de son crâne et c'est ce qu'il désirait.

« Je vous interromps Monsieur Park. Je vous parle de mes croquis. Veuillez rester concentrer je vous pris, cela peut vous causer des ennuis de vous éparpiller de la sorte.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Déploie tes ailes [PV Hoon] Empty
MessageSujet: Re: Déploie tes ailes [PV Hoon]   Déploie tes ailes [PV Hoon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Déploie tes ailes [PV Hoon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Archives 2019-2020 :: Rps 2020-