Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 Amitié et plus si affinité [PV Valentina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptySam 28 Nov - 20:09

Abbygaëlle L. Midford et Valentina Durandal Mary
Amitié et plus si affinité
Officiellement, tu avais invité Miss Durandal afin de te faire pardonner des derniers événements et d'avoir mis sa carrière au plus bas ; peut-être que tu y avais été un peu fort pour le coup. Néanmoins, on ne pouvait pas te reprocher de faire ton boulot de journaliste pardi ! Officieusement, tu avais prévu d'en apprendre un peu plus sur la rupture de son couple ; tu avais des yeux et oreilles partout dans la ville alors il n'était pas étonnant que tu sois au courant d'un tel événement ! Et il était évidemment normal que tu en fasses un article ; tu serais une bien piètre journaliste si tu n'avais pas sauté sur l'occasion.

Ainsi, tu lui avais écris une lettre pour l'inventer à te rejoindre dans ton manoir afin de partager un repas, rien que toutes les deux. Pour cette occasion, tes cuisiniers avaient travaillé toute la journée pour faire un bon repas : du homard accompagné de ses petits légumes du soleil et d'une purée de patate douce. Pour le dessert, le pâtissier s'était surpassé et avait revisité la tarte aux fraises. Bref, cette soirée serait sûrement parfaite et tu avais même prévu de sortir une bonne bouteille pour fêter cette occasion ; bon, tu allais certainement en profiter plus qu'elle car tu avais prévu de la questionner davantage sur sa situation maritale.

Tu avais sortie ta plus belle robe, tes plus belles chaussures et avais pris énormément temps à te maquiller. Tu étais donc sur ton 31, prête à accueillir ton invité comme il se devait. Tu terminais de brosser tes cheveux au moment où ton majordome t'annonçait que Miss Durandal venait d'arriver ; tu le remerciais et avançais vers l'entrée pour lui faire la bise. Généralement, tu n'appréciais pas cette familiarité mais tu tentais de faire ton mieux pour être bien pardonnée.

- Valentina, je suis ravie que vous ayez accepté mon invitation. Bienvenue dans mon humble demeure !

Humble, humble.... Un manoir avec un minimum de 6 chambres pour deux personnes, ce n'était pas la définition de humble mais tu te sentais bien ici ! Ce manoir était grand et tu avais des domestiques pour répondre au moindre de tes caprices. D'ailleurs, tu fis signe à ton majordome de prendre le manteau de la demoiselle et la débarrasser de son sac à main ; tu vins ainsi lui tendre ton bras pour l'inviter à prendre place dans le salon où de petits canapés vous attendaient pour commencer dignement l'apéritif.

- Comme je le disais dans ma lettre, je tenais à vous présenter mes plus plates excuses pour la conversation que nous échangé l'autre fois. J'espère ainsi que nous pourrons passer à autre chose et repartir sur de nouvelles bases.


La lettre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Durandal Mary

Valentina Durandal MaryMessages : 125
Date d'inscription : 17/05/2020


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptyLun 30 Nov - 20:20


Amitié et plus si affinité

★ Feat Abbygaelle L. Midford

Envoyer un message privé 46l8qx6
J’étais on ne peut plus étonnée. C’était étrange à vrai dire non ? La femme qui avait réussi à ruiner ma vie sur bien des plans à cause de ses articles à sensation dans son torchon qu’est “La libre pensée”. Je n’étais plus fiancée. Dans mon désespoir j’avais réussi à tromper mon bien-aimé, je suis mise sur le banc de touche au boulot… En vrai la seule chose sur laquelle elle n’a pas pu influer et qui pourtant partait en cacahuète aussi c’était mon travail pour les Telekyns. Je croulait sous la paperasse. A cause de Dayana de son annonce et surtout à cause du fait qu’elle voulait finir ses études tranquillement. J’avais donc deux fois plus de boulot qu’avant… Je n’en pouvais plus il me fallait alors un remontant c’est pour ça que j’avais décidé de faire comme beaucoup de femme de mon milieu. Il me fallait un remontant et… Oui… C’est sûr que c’est une chose que je n’aurai jamais cautionné auparavant. Mais je n’avais plus vraiment le choix et puis avec cette petite poudre blanche tout se passait un peu mieux n’est-ce pas ? Bon… Je devais faire un choix… Est-ce que j’y allais ou pas ? C’était impensable que je refuse une invitation pareille. Et puis ça pourrait me permettre de remettre les points sur les i avec elle. Au moins maintenant je sais qu’elle n’hésite pas à user de son pouvoir sur moi sa propre supérieure. Oui c’est ça je n’avais qu’à lui en mettre plein la vue et la remettre à sa place celle-là. Je me préparais alors en conséquence pour la soirée. Je prenais une nouvelle robe. Dans un style bien différent de ce que je portais auparavant mais gardant toujours ce petit côté sexy, j’avais même décidé d’apporter à boire moi-même une bouteille de bordeaux d’un grand cru. J’étais prête pour lui faire manger la poussière s’il le fallait.  je me dirigeais alors vers le quartier bourgeois. Pour me retrouver devant la Maison Midford. Elle était riche cette femme. Je ne pensais pas que c’était possible d’engranger autant d’argent en vendant du papier qui se base sur un tissu de mensonges ou des vérités déformées pour faire sensation. Toujours le travail d’une journaliste hors pair ça…

Néanmoins j’étais accueillie chaleureusement par la demoiselle de la maison elle même… J’étais aidé par son majordome qui me débarrassait de ma veste ainsi que de mon sac à main…

“Je ne suis pas certaine de pouvoir dire que je suis ravie de vous voir après tout ce que vous avez fait mais soit. Merci de l’invitation.”


Une fois enfin débarrassée de tout ce surplus… Je passais une main le long de mes cheveux, et je la voyais me tendre le bras comme si elle faisait comme ces hommes emmenant leurs fiancées ou leurs conquête à un bal… Je roulais des yeux et enfin je glissais mon bras dans le siens… La suivant dans cette énorme bâtisse. Elle vivait seule ici nan ? C’est énorme… Juste pour elle je veux dire… Mais la bâtisse est je dois l’avouer magnifique. Pas autant que celle dans laquelle je vivais jusqu’à il y a peu de temps encore mais oui. Même ici je me sentirais à l’aise. Bien qu’il ne m’en faut pas tant que ça. Elle m’invitait à m’assoir dans un petit canapé assez fancy. Ce que je fis en venant croiser mes jambes… Elle s’était exprimée en m’expliquant le but de cette entrevue, qui était pour elle de s’excuser de son attitude lors de notre dernier échange. Mais ça ne collait pas… J’avais du mal à sentir ses émotions… Elle avait de l’assurance, mais il y avait quelque chose d’autre derrière et ça n’a vraiment pas l’air d’être des remords...  Mais… Je n’avais pas vraiment confiance en elle.

“Bon. Abbygaelle. Nous sommes toutes les deux des femmes adultes Soyons claires toi et moi. Est-ce que ce sont de vraies excuse ou bien des paroles mielleuses pour me soutirer d’autre informations pour faire sensation dans ton journal ma chère ? Si c’est le cas je te préviens que je n’hésiterais pas à utiliser tous les moyens à ma disposition pour te pourrir la vie.”


Je posais les bases pour cette soirée et je lui faisais comprendre que je n’étais pas la pour enterrer la hache de guerre non plus. C’était un tantinet tôt… Mais… Je sais pas. Je me sens toujours irritée quand cette femme est près de moi…
Un majordome s’avançait vers nous déposant des petits canapés. Des apéritifs sur la table et il nous demandait ce que nous voulions prendre à boire. Je demandais à ce qu’on me serve un verre de curaçao.

“Ah oui au passage il serait temps que vous nous fassiez un petit coup de publicité dans votre tor-... *tousse* Pardon. Dans votre journal disais je. Après le coup que nous a fait Dayana en s’annonçant publiquement comme une reine il serait temps que l’on remonte dans l’estime du peuple surtout après les doutes qui planent encore sur nous après les évènements qui ont tragiquement affectés notre ville il y a quelques mois…”




Garde-Robe:
 


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] IlkxVGv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptyMer 2 Déc - 21:51

Abbygaëlle L. Midford et Valentina Durandal Mary
Amitié et plus si affinité
Oui bon. On ne pouvait pas dire que vous étiez partie du bon pied toutes les deux mais il était encore l'heure de rattraper les choses. Les meilleures amitiés étaient les plus complexes et qui n'avaient pas forcément le meilleur commencement ! Ainsi, vous avanciez dans le salon afin de se poser sur le canapé devant les petits fours qui n'attendaient qu'à être dégustés. Néanmoins, ton invitée ne perdit pas de temps à entrer dans le vif du sujet ; ne manquant pas de mettre en avant le petit côté perfide qui te définissait. Tu perdis ton sourire, déçue qu'elle entre directement dans un sujet qui fâche.

Tu ne répondis pas tout de suite, te contentant de jouer avec tes ongles et de hocher la tête... Tu t'étais pourtant promis de faire des efforts pour ne pas paraître hautaine ou désagréable mais il ne fallait pas te pousser dans les orties non plus. Ton majordome revint dans la pièce pour venir vous poser d'autres petits fours sortant tout droit de la cuisine avant de vous demander ce que vous vouliez boire ; pour toi, c'était évidemment un double whisky.

Histoire de ne pas arranger les choses, Valentina ne perdit pas de temps à prendre sa casquette de Bras Droit pour te demander de faire de la publicité en faveur des Télékyns. Oh, parce qu'elle pensait sincèrement pouvoir t'apprendre ton travail ? Remonter dans l'estime du peuple... C'est vrai que vous aviez actuellement une réputation en dents de scie. On vous appréciait après l'attaque de l'Alliance et puis, il a fallu qu'un abruti créé une armée d'automates au nom des Télékyns.

- Oh, ne parlons pas boulot ce soir ! Faîtes-moi confiance ce qui concerne le journal, je ne vous apprends pas à défiler sur podium moi ahah !

Tu pouvais toujours avoir un petit avis mais pour avoir déjà assisté à ses défilés, ce n'était pas la pire. Au contraire même, elle avait un certain déhanché qui envoyait du lourd et qui remettait en place les petites nouvelles voulant se la jouer. Tu n'appréciais pas que l'on te dise quoi faire, quand, comment, pourquoi... Tout n'était qu'une question de timing dans le journalisme. Ton majordome revint dans la pièce avec deux verres qu'il tendit à chacun de vous, tu te redressas et levas le verre.

- A nous.

Il fallait savoir se montrer un peu égoïste dans la vie. Est-ce que le voisin allait boire un verre en votre honneur ? Certainement pas. Tu pris une première gorgée de ton apéritif, de quoi faire passer sa demande pour les Télékyns, toujours un peu en travers de la gorge. Tu reposais ensuite le verre sur la table, t'adossant contre le canapé pour regarder Miss Durandal qui était face à toi.

- Je vous l'ai dis, je m'en veux de mon comportement de l'autre jour. Vous l'avez vdis ous-même, nous sommes adultes... Et être adulte, c'est se rendre compte de ses erreurs, non ? Et de les assumer.

Oh tu n'allais pas entrer tout de suite dans le vif du sujet, elle allait tout de suite prendre la mouche et partir en claquant la porte... Tu attendais qu'elle ait bu un ou deux verres, mangé quelques bouchées du homard ; bref, de quoi détendre légèrement l'atmosphère et mettre en appétit pour lui donner envie de rester ! Comme tu le disais tout à l'heure, tout n'était qu'une question de timing.

- Et sinon, avez-vous eu l'occasion de tester le nouveau parfum de Monsieur Agreste ? Il m'a envoyé un petit échantillon mais j'avoue ne pas avoir eu le temps de le tester... Je ne sais pas quoi penser de cette mode de sortir des sentiers battus.
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Durandal Mary

Valentina Durandal MaryMessages : 125
Date d'inscription : 17/05/2020


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptyDim 13 Déc - 13:40


Amitié et plus si affinité

★ Feat Abbygaelle L. Midford

Envoyer un message privé 46l8qx6
Elle ne semblait pas vraiment vouloir parler de boulot en cette soirée. Tant mieux. Ca voulait dire qu’elle ne voulait pas me rouler pour encore faire un article ou aller colporter des faits sur ma vie privée à d’autres personnes. J’ai toujours en travers de la gorge ce qu’elle a fait lors de cette mission avec Asahel. Depuis qu’il avait appris ça. C’était le froid. Le calme plat. Et maintenant… Il allait me faire une demande en mariage. Enfin… Je cherche à croire que ce n’était pas qu’une mauvaise blague de ce James. Mais une chose me travaillait encore. Est-ce que cette femme sait vraiment faire son job au final ? Ou c’est juste une opportuniste qui saute sur toutes les opportunités ? Non. Au fond je le sais qu’elle sait ce qu’elle fait. C’est juste ses méthodes et nos différents qui font que j’ai la rage contre elle. Enfin bref… Je n’étais pas ici pour ça. Enfin si. Mais pas tout de suite. La vengeance est un plat qui se mange froid. Laissons lui cette joie de tout contrôler pendant un moment. De toute façon je t’ai à l’oeil Midford. Je prenais le verre en remerciant chaleureusement le majordome. Un remontant. Oh oui enfin. Joli verre viens rencontrer tes nouvelles meilleures amies de la soirée mes lèvres. Je trinquais alors avec elle.

“A nous ! Oui c’est ça... à nous !”


Je vidais mon verre d’un trait. Et je ne perdais pas de temps pour en redemander un peu. En insistant pour le regarder et en rigoler.

“Gardez la bouteille pas très loin d’accord. Il me faudra beaucoup de remontant ce soir. Vous voyez de quoi je veux parler n’est-ce pas.”


Je le murmurais presque, mais assez pour qu’elle puisse entendre de toute façon. Finissant ma phrase en la ponctuant par un clin d’oeil vers le majordome. Ce que je voulais lui faire comprendre ? C’est qu’avoir une maitre de maison pareille ça doit être compliqué tous les jours. Le pauvre. Il est totalement à plaindre. En tout cas même si j’étais à la rue je ne travaillerais pas pour cette femme. Je n’ai pas que ça à faire de un, et de deux je supporterais pas de la voir tous les jours me commander avec ce dédain dont elle fait si souvent preuve.

Oh. C’est étrange il semblerait qu’elle avait mal pris quelque chose en fin de compte. Oh il semblerait que cette femme ne soit pas si parfaite au final ? En tout cas elle ne savait pas comment formuler des excuses on dirait.
Très vite elle changeait de sujet en m'emmenant sur celui du nouveau parfum de ce créateur que j’avais pu voir récemment. Agreste. Cet homme qui avait refusé de travailler avec moi. Mais je dois avouer que malgré tout il avait un bon gout et ses design étaient… Originaux et différents.

“J’ai pu le tester, j’étais chez lui pour affaire le jour même de la sortie de sa nouvelle ligne de parfum. J’ai pu avoir un échantillon aussi. Je dois avouer que je suis tombée sous le charme de celui-ci. Mais. Je n’irais pas jusqu’à changer mes habitudes, enfin. Pas pour le moment. Je vais garder le miens et tout ira bien”


Je sais qu’elle ne voulait pas en parler mais ça avait besoin de sortir après tout. C’était comme une envie pressante j’avais juste envie de tourner le robinet et de laisser toute cette rage se déchainer. Je demandais au majordome s’il voulait bien me servir à nouveau un verre. Ce qu’il fit assez rapidement… Presque aussi rapidement que je m’enfilais ce verre à nouveau. Le posant doucement sur la table basse à côté de nous.

“Oui vous avez raison. C’est de l’histoire passée après tout non ? Vous avez eu ce que vous vouliez de toute façon n’est-ce pas ? Ma vie est totalement différente. Je n’ai plus la même image qu’auparavant. De prestigieuses marques me boudent, de peur de tomber dans un scandale et mon... Mon fiancé est dans tout ses états lui aussi maintenant. J’avoue avoir fait des choix de vies pas très convenables ni corrects envers lui mais tout de même. Tout va bien nous devrions enterrer la hache de guerre. Nous sommes des... Adultes oui. Mais ne croyez pas vous en sortir avec des excuses pareilles.”


Enfin des adultes oui mais pas vraiment respectables je crois. Certaines limites ont été dépassées. Ca n’aurait jamais du arriver. Et pourtant. Je me suis sentie trahie. Dégoutée. Enervée. Et la. Sur l’instant je me sentais un peu plus légère. Je sais que la vengeance n’apporte rien de bon. Au contraire elle ne change rien à ma vie. Je me sentirais juste un peu plus vide mais sans plus.

“Bon et si vous me disiez en quel honneur vous m’invitez dans votre humble demeure demoiselle Midford ?”



Garde-Robe:
 


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] IlkxVGv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptyMer 16 Déc - 17:51

Abbygaëlle L. Midford et Valentina Durandal Mary
Amitié et plus si affinité
- Gardez la bouteille pas très loin d’accord. Il me faudra beaucoup de remontant ce soir. Vous voyez de quoi je veux parler n’est-ce pas.

Tu prends la coupe entre tes mains avant de regarder ton amie de la soirée de bas en haut, la jugeant presque. Oui, oui, la bouteille était très bonne mais il n'était pas question qu'elle te la siffle en une soirée sous prétexte qu'elle avait passé une mauvaise journée ! Tu voulais bien lui laisser le bénéfice du doute et tu décidais de changer de sujet pour lui demander si elle avait eu l'occasion de tester le nouveau parfum de Monsieur Agreste. Tu avais reçu un petit échantillon et tu ne serais pas étonnée qu'il en soit de même de son côté ; elle avait l'habitude de bosser avec les grands créateurs !

Tu avais déjà interviewé Monsieur Agreste et il était assez... pointilleux concernant sa marque et il filtrait avec grand soin les personnes qui allaient représenter sa marque. Tu pris une gorgée avant de remarque la Miss demander un nouveau verre à ton majordome qui s'exécutait aussitôt ; par contre, tu ne manquais pas de faire les yeux ronds lorsqu'elle bu cul-sec ce verre. Tu pinçais les lèvres avant de poser ton verre, encore remplis, sur la table basse devant toi.

- Eh bien. Quelle descente !

- Oui vous avez raison. C’est de l’histoire passée après tout non ? Vous avez eu ce que vous vouliez de toute façon n’est-ce pas ? Ma vie est totalement différente. Je n’ai plus la même image qu’auparavant. De prestigieuses marques me boudent, de peur de tomber dans un scandale et mon... Mon fiancé est dans tout ses états lui aussi maintenant. J’avoue avoir fait des choix de vies pas très convenables ni corrects envers lui mais tout de même. Tout va bien nous devrions enterrer la hache de guerre. Nous sommes des... Adultes oui. Mais ne croyez pas vous en sortir avec des excuses pareilles.

Tu pinçais une nouvelle fois les lèvres avant de lever les yeux au ciel ; que les femmes avaient la rancune tenace ! Il est vrai que cet article ne l'avait pas mise en valeur mais tu n'y étais pas grand chose pour le fiancé ! Bon, il est vrai que tu avais lâché quelques petites informations lors d'une mission avec Asahel mais c'était de l'histoire ancienne ! Quelle femme n'avait plus de sentiment pour un ex ? Oh là là, il ne fallait pas se mettre dans un tel état pour une ancienne histoire d'amour. Et puis, tu avais rencontré ce Nea entre temps, il semble être passé complètement à autre chose maintenant !

Tu te penches pour prendre une petite entrée avant de te saisir de ta coupe ; sauf que la voilà repartie sur la raison de sa présence ici ! Mmh... Ne pouvait-elle simplement pas profiter d'un bon repas préparé par un grand cuisinier et d'un vin qu'elle se permettait de descendre d'un seul coup ? Tu regardais ta montre, oh non, il était encore trop tôt pour commencer à parler boulot ! Vous n'aviez même pas attaqué le homard !

- Allons Valentina ! Ne pourriez-vous pas profiter du vin, de la chaleur de la cheminée et du repas ? Oh et, j'espère que vous appréciez le homard !

D'ailleurs, tu te levais d'un bond, tapotant dans tes mains comme pour annoncer le fait que vous alliez passer à table. Tu l'invitais à se lever également pour passe dans la pièce d'à côté ; la table était dressée. Une table ronde, recouverte d'une jolie nappe rouge sur laquelle il y avait les assiettes et vos couverts sur le côté. Sa chaise était à côté de la tienne et le majordome ne perdit pas de temps à vous installer, tirant votre chaise afin que vous preniez place. Il ramenait ensuite la bouteille, remplissant à nouveau le verre de Valentina.

- J'en conclue que vous appréciez le vin français ?

Il n'était pas donné et tu avais quand même espoir qu'en plus de le boire cul-sec, elle avait le temps d'apprécier ces aromes raffinés. On apporta vos assiettes ; comme prévu, du homard accompagné de patates douces et ses légumes du soleil... Une vraie assiette de restaurant gastronomique ! Tu lui souhaitais un bon appétit avant de piquer une première fourchette. Il était parfaitement cuit... Tu tournais la tête vers ton invitée pour lui demander ce qu'elle en pensait.

Tu ne recevais pas beaucoup de monde chez toi et il est vrai que tu avais tendance à parler affaire lorsque vous partagiez un repas autour de cette table... Mais tu avais une règle d'or : toujours parler affaire une fois le repas commencé ! Pourquoi ? Simplement parce que tu ne voulais pas débattre le ventre vide. Tu pris une nouvelle bouchée avant de poser ta main sur le bras ton invitée.

- Il est vrai que j'aurais aimé aborder un sujet particulier avec vous... J'ai remarqué que vous ne viviez plus avec votre fiancé et je me demandais si j'étais la cause de vos tourments amoureux. Peut-être que je pourrais tenter de réparer tout ça.

Oui, tu étais certainement la cause de ses problèmes amoureux mais tu ne pouvais pas deviner qu'ils allaient réagir comme des enfants ! Tu repris aussitôt la parole avant qu'elle n'ait le temps de réagir.

- Ou je pourrais faire un petit article vous concernant ! Une jolie demoiselle comme vous ne va pas rester célibataire très longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Durandal Mary

Valentina Durandal MaryMessages : 125
Date d'inscription : 17/05/2020


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] EmptyDim 17 Jan - 20:39


Amitié et plus si affinité

★ Feat Abbygaelle L. Midford

Envoyer un message privé 46l8qx6
Est-ce que c’était un compliment ce qu’elle venait de dire sur ma descente ou est-ce qu’elle avait peur que je vide l’entièreté de son bar ? Même avec toute la bonne volonté du monde je ne pourrais pas le faire. Au mieux je tomberais dans un coma éthylique. Hum nan. Je n’en ai pas trop envie… Et puis, la gueule de bois que je vais me taper avec ça. Non. Mauvaise idée.

“Je vous remercie du compliment. Mais ne vous inquiétez pas, je vais garder toutes mes capacités cognitives.”


Ce n’était pas la première que je buvais de l’alcool de toute façon, et je crois que ça devient un peu une habitude de vie en ce moment. Mon hôte de soirée semblait un peu tendue. Comme si mes questions incisives la dérangeait un peu. C’était le but. Je ne comptais pas lui laisser une libertés sans failles. Je la voyais regarder sa montre et se retourner vers moi toujours avec cette voix enjouée, me demandant de simplement profiter du vin, du feu et du repas. Et c’est ainsi qu’elle avait fait sa transition pour nous faire passer à table pour pouvoir “profiter du repas”. Je me levais alors quand elle m’invitait à le faire et je la rejoignais autour de cette table ronde. Elle avait vraiment mis les petits plats dans les grands. La décoration et la vaisselle était magnifique. Elle ne rigolait pas ca c’est certain. Ca me conforte dans cette idée ou je me dis qu’elle veut quelque chose. Après tout… Rien n’est gratuit dans la vie et surtout pas à Quederla. Son majordome nous aidait tout de suite à nous installer et il me servait à nouveau un verre. Je l’en remerciait pour ça.

“J’apprécie le vin oui. Surtout s’il est de bonne qualité. Donc oui j’ai hâte de gouter à ce vin que vous avez choisi pour cette soirée. J’espère qu’il est bon.”


Peu de temps après ça le majordome revenait avec nos plats. Je me retrouvais alors face à un homard avec des légumes du soleil et des patates douces. Eh bien. Elle ne faisait vraiment pas dans la demi mesure cette fois-ci. Elle me souhaitait de passer un bon repas et j’en faisais de même venant gouter à ces plats. J’avais une petite faim après tout donc pourquoi pas. Je lui confirmais que c’était excellent et je dois l’avouer que j’en demanderais probablement à mon cuisinier au ma-. Ah oui c’est vrai… Je ne vivais plus au manoir maintenant. Je ne sais pas pourquoi c’était un réflexe et ça m’était totalement sorti de la tête. Putain de merde. J’avais vraiment été une idiote sur ce coup. Tout ça c’était de ma faute en fait. J’étais sortie de mes songes quand je sentais qu’elle me prenait le bras… Elle avait vraiment un objectif ici. C’était de savoir si c’était de sa faute si je ne vivais plus chez Asahel… Et elle l’avait remarqué ? Ca voulait dire que cette femme m’espionnait ? Enfin… De toute façon elle avait réussi à me contacter à l'hôtel donc oui… Elle pouvait s’en douter… Réparer ? Quoi ? C’est pas une voiture que l’on emmène au mécanicien et on change une pièce et tout marche à nouveau. Enfin… Sauf si dans ce cas précis la pièce c’était moi.
Mon visage s’était un peu assombri pour le coup. Je n’y faisais plus assez attention moi qui voulait toujours garder ce côté parfaite et imperturbable. Elle avait réussi à pénétrer mes défenses… Je posais ma fourchette sur le coin de mon assiette et je venais m’essuyer les lèvres…

“Bon et si vous me disiez en quel honneur vous m’invitez dans votre humble demeure demoiselle Midford ?”

“De votre faute. Je n’en sais rien. Je suppose que ça a un peu joué dans l’histoire ? Je n’en sais rien. Je pense surtout que j’aurai fait une très mauvaise épouse au final. Je suis simplement pas la femme la plus adroite dans ses relations sentimentale de toute façon ? Oui c’est ça voilà. Je ne suis probablement pas faite pour être en couple et couler des jours heureux dans une petite maison en compagnie de cette personne que l’on peut qualifier de moitié.”

Je me saisissais de mon verre de vin que je regardais avec une certaine mélancolie et je venais en boire un peu…

“Le vin est excellent Abbygaelle... Ainsi que le repas…”


Qu’est-ce que je faisais ? J’étais vraiment à deux doigts de pleurer devant elle ? La journaliste ? C’est bon ma vie et ma carrière sont fichues. J’imagine déjà les gros titres demain. “La Mannequin est en fait faible et triste, et célibataire…”

Je la regardais… Une face tout aussi mélancolique…

“Ah… Non. Surtout pas… Je n’avais pas envie que l’affaire s’ébruite à la base. Maintenant que vous le savez je sais que vous allez en faire un article et amasser un grand nombre de vue et d’achats… Mais soit… Mais s’il vous plait je n’ai pas besoin de ça… Je suis une femme adulte et je peux me débrouiller seule. Et puis… Je ne mérite probablement pas tout cela.”


C’était la vérité… Je me posais sincèrement la question ces derniers temps. Est qu’au final je n’étais pas plutôt faite pour être simplement… Célibataire à vie.

“Et vous Abbygaelle ? Assez parlé de moi ; Vous en avez des potins pour la première de demain… Parlez moi de vous… Des amours… Et de tout le reste…”



Garde-Robe:
 


Amitié et plus si affinité [PV Valentina] IlkxVGv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty
MessageSujet: Re: Amitié et plus si affinité [PV Valentina]   Amitié et plus si affinité [PV Valentina] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitié et plus si affinité [PV Valentina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Archives 2019-2020 :: Rps 2020-