Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -30%
Promotion sur les maillots de football Nike des ...
Voir le deal
62.97 €

Partagez
 

 [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominik Sternfield

Dominik SternfieldMessages : 77
Date d'inscription : 26/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyLun 30 Nov - 18:06


Les sorties découverte avaient lieu le vendredi, une semaine sur deux dans le cas de découvertes jugée à risque par le gouverneur qui organisait soigneusement tous les plannings chaque semaine. Une maternité. Il avait déjà expliqué rapidement le concept de procréation à son entrée en fonction à l'adolescence, lorsque les hormones changeaient son corps et que tous étaient trop gênés pour répondre simplement à ses interrogations les plus légitimes. C'était lui qui avait dû s'y coller. Un sourire nostalgique prit place sous sa moustache alors qu'il griffonnait "visite : service maternité de l'hôpital de Qederla" sur la grande ardoise de la chambre de Samuel.
Il avait entreprit d'essayer de l'introduire au concept d'enfant en bas âge, de regroupement de ces derniers dans un endroit où on prenait soin d'eux jusqu'à ce qu'ils puissent rentrer chez eux, à cause de maladies par exemple.
Il avait vaguement hoché la tête, le sujet lui était trop étranger. Il sourit en lui frottant la tête avant de partir. Sur place, il comprendrait mieux les choses grâce à ce petit topo d'apparence anodine.

Le traîner jusqu'à l'hôpital n'avait pas été trop difficile mais l'empêcher d'imiter les sirènes des ambulanciers une fois dans l'enceinte du bâtiment s'était révélé un poil éprouvant et gênant à expliquer aux personnes indignées qui ne manquaient pas de demander le silence de façon plus ou moins cordiale.
Une fois rentrés dans le bâtiment, le monde présent sur place n'aidait pas à ce que le jeune homme se sente à l'aise. Il regardait le sol, comme à son habitude, et tenait la veste de son mentor au niveau du bas de la couture latérale. Il avait l'habitude depuis le temps.
Ils avançaient comme ça jusqu'au service de maternité, guidés par les instructions d'orientations du personnel qu'Emile sollicitait assez fréquemment. Il avait appelé auparavant pour prévenir de leur venu et leur demander l'autorisation mais le message n'était apparemment pas passé dans tous les secrétariats et bien qu cela prit un temps additionnel notable, ils finirent par être escortés par un aide soignant jusqu'à la fameuse vitre fatidique.

Derrière, des dizaines de petits bacs couverts de linges blancs. Dans une demi-obscurité, parfois, des petits boudins se levaient de dessous les draps et se reposaient rapidement à leur endroit d'origine.

"On y est, Sam, regarde. Ce sont tous des bébés là dedans."

Il leva la tête mais ne voyait rien d'intéressant. Il tourna dans le dos d'un Emile qui soupira en sentant le menton du blond sur son épaule, qui essayait de voir les choses par son point de vue. Il allait falloir bien expliquer tout ça... Il ne se sentait pas confiant pour répondre à toutes les questions du blond, ignorant lui même beaucoup de choses sur ce monde où la vie naissait en permanence.

"Ce sont comme de petits lits pour de tous petits enfants, à peu près grands comme ça." Il mesura ce qu'il estima être la taille d'un bébé entre ses mains. "Ici, on les garde parce qu'ils peuvent être malades ou fragiles. Quand les parents ne suffisent pas, ce sont des médecins qui s'occupent des bébé."
"Comme Mil..."

Il tourna le regard vers la droite sans pourtant voir le visage à quelques centimètres. Il leva sa main droite jusqu'à hauteur de son crâne et le flatta fièrement de quelques pressions dans les cheveux.

"Un peu... Mais ils ne peuvent pas manger tout seuls... Il faut quelqu'un pour eux tout le temps. Comme ce monsieur là, tu vois ?"

De la main gauche, il pointa l'homme en tenue d'hôpital dans la pièce.

"Mmh... Comme Mil."


Code couleur : #996600
[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Jswh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanMessages : 19
Date d'inscription : 05/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyLun 30 Nov - 21:53

Ceux qui vivent derrière la vitre...8H00
Fin de garde.

Je m'étire et marche tout droit hors des salle de naissance, les mains propres. J'arrive en suite de couche et vérifie les registres, les transmissions, les constantes... Je vérifie que mon service se porte bien. J'écoute les plaintes... Les compliments, les blagues...

- Thomas, la 210 dit qu'elle a des céphalées horribles.

- Elle a une brèche, non ? (L'infirmière opine du chef.) Faut lui faire un blood patch. Tu sais faire?

- Pas vraiment...

Je tique et me met à chercher une autre infirmière pour la charger de le faire, mais personne.

- Y'a jamais personne ici? Ça se passe comment dans ce service à 8h00...? (Je soupire.) Va falloir que je devienne moins drôle... Et après on va m'accuser d'être un connard.... La blague.

Alors je prend un kit de prélèvement sanguin et des seringues à aiguilles creuses et me dirige vers la chambre 210.

- Madame Alvares! Je suis votre sauveur! Tout va rentrer dans l'ordre... J'espère. Bon! Elle est où cette brèche?

Après avoir finit, je range mon bazar et ressors de la chambre pour écrire les transmissions et pendant que je me lave les mains: les sages-femmes de jour arrivent.

- En retaard, fais-je. Vous me devez vingt minutes de retard. Vous me les rembourserez ce soir. En restant vingt minutes de plus, dis-je en souriant.

Je récupère ma couverture dans mon casier tandis qu'elles pestent contre moi. C'est bien gentil d'arriver en retard, mais en attendant, c'est moi qui bosse plus.

Je détache mes longs cheveux avant de me couvrir avec ma couverture de laine et de rejoindre l'observatoire. Sur le chemin, je grignote une viennoiserie et bois un chocolat chaud acheté à la cafétéria. Une fois arrivé, je m'assois sur le banc... Et bientôt je m'allonge dessus.
Je n'ai pas spécialement envie de rentrer à la maison ce matin et observe les bébé dans leurs berceau.

Soudain, deux types débarquent et ne semblent pas vraiment me remarquer. Je dois faire partie du décors. Il se met en face de moi.  L'un est jeune, l'autre est ... D'âge mûr.

- On y est, Sam, regarde. Ce sont tous des bébés là dedans.

Ça c'est sûr. Mais la vrais question c'était " qui ils étaient EUX" pour s'incruster dans mon service.

- Ce sont comme de petits lits pour de tous petits enfants, à peu près grands comme ça. Ici, on les garde parce qu'ils peuvent être malades ou fragiles. Quand les parents ne suffisent pas, ce sont des médecins qui s'occupent des bébé.

Hmmm... Pas forcément le moustachu. Les bébé sont là parce qu'ils viennent de naitre et qu'il ont besoin de récupérer. Et leurs parents aussi. Je suis de ceux qui préfèrent laisser les enfants avec leurs mamans, mais on joue à l'américaine ici... Faudra que je change cette tendance d'ailleurs.

- Comme Mil, fait le plus jeune.

"Mil"? Quelque chose cloche chez ces deux inconnus. Je me redresse et les observe.

- Un peu... Mais ils ne peuvent pas manger tout seuls... Il faut quelqu'un pour eux tout le temps. Comme ce monsieur là, tu vois ?"

Hein? Un monsieur? Quel monsieur? Je me lève et viens me planter derrière eux en regardant l'homme.  Je ne le connais pas. Sa tête ne me dit rien.  Dans la pénombre de l'observatoire, je plisse les yeux et l'examine.

- Mmh... Comme Mil, répond le blond.

- Hm-hm, intervené-je en révélant ma présence. Pas comme Mil.

Je sors de l'observatoire et me précipite dans la pouponnerie. Qu'est-ce que les gens ont à entrer dans mon service comme dans un garage à avion?

- Monsieur, va falloir sortir maintenant, dis-je calmement.

- Je voulais simplement passer du temps avec mon fils...

- Peut-être, mais vous en passez également avec les enfants des autres. L'accès n'est autorisée qu'au personnel.

- Ah ouais? Mais vous vous êtes là, vous...

Réflexion à la con numéro une.

- Oui, mais moi je suis le chef de service...

- Oh... Ah. Oui, d'accord... C'est qu'avec vos longs cheveux... C'est permis?

- Toujours plus que votre présence ici.

Il jette une dernier regard à son bébé et sort avant que je ne ferme la porte. En me retournant, une infirmière arrive l'air désolée. Je grimace l'air de lui dire " Bah ouais, mais c'est pas à moi de faire ça!"

Puis je repars dans l'observatoire et fais face aux deux autres intrus.

- Okay messieurs, maintenant, expliquez-moi ce que VOUS faites dans MON service.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominik Sternfield

Dominik SternfieldMessages : 77
Date d'inscription : 26/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyLun 30 Nov - 22:32


Quel moment incongru, ils assistèrent à la scène sous le regard interloqué d'Emile et l'incompréhension totale d'un Samuel hagard. La bouche ouverte, il regardait le nouveau venu mettre à la porte l'homme mystère. "Pas comme Mil" avait-il dit. Information retenue. L'homme de dedans ne valait pas la peine de s'y intéresser pour le moment.
C'est un Emile un peu trop habitué à la question qui répondit, soulagé d'avoir à faire à un autorité compétente autant que lassé de savoir que le mot n'avait pas transité dans le service.

"Nous avions prévenu en début de semaine, je suis monsieur Emile Edgerhound et voici Samuel Levince. Il est atteint de troubles autistiques et nous avions demandé à votre service la possibilité de faire une visite d'une vingtaine de minutes, loin de l'idée de perturber le fonctionnement du service, bien évidemment, afin de sensibiliser Samuel au concept de naissance - chose à laquelle il pourrait être confronté à l'avenir."

Il se tenait droit et se contenta d'incliner poliment la tête en s'annonçant.
Silencieux, il avait redirigé son regard sur ce qu'il y avait de l'autre côté de la vitre. Le concept de "bébé" était bien trop différent de ceux qu'il avait déjà pu voir dans des berceaux ou dans les bras de leurs parents. Des bébés en boîte, comme dans les bacs du réfrigérateur à la maison. Quelqu'un devait leur donner à manger. Pas comme Mil. Ils iraient mieux si Mil leur donnait à manger. Tant pis pour eux.

Pendant que les adultes parlaient, il s'était rapproché de la vitre mais ne voyait pas mieux ce qu'il y avait dans la salle. C'était frustrant. Il voulait aller voir. Ses pas essayèrent de dépasser les deux hommes pour ouvrir la porte mais un habile Emile le rattrapa gentiment au bras.
Il parlait à l'autre.

"Excusez-le, si ça dérange, on peut partir, mais s'il existe une possibilité de lui montrer au travers de la vitre ce qu'il s'y trouve, je crois qu'il est curieux de le découvrir."

Il força sur la poigne qui l'enserrait en essayant d'avancer avant de se raviser. Mil savait le calmer, il le faisait souvent. Il s'arrêta et se posa devant la vitre en se balançant d'avant en arrière, émettant un genre de gémissement faible mais continu, fluctuant sous cette frustration à demi-canalisée.

"Mmmmmhhhhhnnnnnnnggggggggggh..."

La prise sur son bras était plus légère mais il gardait un contact rassurant au cas où les choses empiraient.


Code couleur : #996600
[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Jswh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanMessages : 19
Date d'inscription : 05/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyJeu 3 Déc - 21:14

Ceux qui vivent derrière la vitre... - Nous avions prévenu en début de semaine, je suis monsieur Emile Edgerhound et voici Samuel Levince. Il est atteint de troubles autistiques et nous avions demandé à votre service la possibilité de faire une visite d'une vingtaine de minutes, loin de l'idée de perturber le fonctionnement du service, bien évidemment, afin de sensibiliser Samuel au concept de naissance - chose à laquelle il pourrait être confronté à l'avenir.

J'arrange ma couverture sur mes épaules.

- Ouais. Mais nan. Vous avez "demandé" à mon service si vous pouviez débarquer ici et quelqu'un vous a dit que c'était possible. Sauf que ce quelqu'un n'est pas moi et... Je suis le chef de service. Je n'ai jamais entendu parler d'une quelconque visite et je n'ai pas le souvenir d'avoir lancé un programme de découverte et d'ouverture au public. Est-ce que vous avez au moins prit le nom de la personne qui vous a autorisé à venir? Est-ce qu'au moins, vous vous êtes assuré que c'était bien le chef de service qui vous répondait?

Je les fixe tout les deux. Hausse les sourcils. Et voilà: je suis le méchant, mais j'ai raison.
Je les regarde échanger entre eux. Ce type dont il s'occupe... Il est autiste. Il essaye de passer et gigote dans tous les sens.  Je les examine attentivement.

- Excusez-le, si ça dérange, on peut partir, mais s'il existe une possibilité de lui montrer au travers de la vitre ce qu'il s'y trouve, je crois qu'il est curieux de le découvrir.

Je hausse un sourcil.

- Vous imaginez si je laissais entrer tout le monde dans la nurserie? Ce serait la porte ouverte aux maladies et infection pour tous les bébés. Tout le monde penserait qu'il peut venir comme bon lui semble. Ces bébé ont besoin de repos après avoir travaillé pour quitter le ventre de leurs mères et dans les jours à venir, ils doivent apprendre comment faire face à ce monde: l'air de rien, ça va les épuiser. Alors je met un point d'honneur à ce qu'ils puissent dormir en paix pendant leurs premiers jour de vie.

Soudain, je vois un des microbes bouger et râle. Je me frotte le visage et m'attache les cheveux à nouveau. Trente secondes avant qu'il ne se mette à brailler et qu'on sache ce qu'il veut. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il à été réveillé par le ton de nos voix.

Je soupire et fixe le grand blond.

- Eh, boucle d'or. Suis-moi et écoute tout ce que je te dis sinon tu sors pour de bon. Quant à vous "Mil," vous restez ici.

Je tourne le dos et  balance ma couverture sur le banc avant de sortir et de me laver les mains avant d'entrer dans la nuserie.

- Touche à rien. Assis-toi sur le siège à côté du fauteuil.

Pendant ce temps je vais vers le gamin qui braille. J'attrape sa fiche d'informations et me rend compte que c'est un accouché sous X de la journée d'hier.  Un gosse que je n'ai pas accouché.

Etrangement, cela me fait mal au coeur. Qu'est-ce que c'est d'être orphelin de père et de mère? Quel genre de tristesse est-ce?  Pour ma part je crois que c'est pire de connaitre ses parents et de savoir qu'ils nous ont abandonné volontairement.

Immédiatement, je repose la fiche et attrape le bébé pour aller m'asseoir sur le fauteuil. Je pose le bébé sur mes genoux et défait le noeud de ma chemise en cache-coeur avant de dé-langer le bébé et ouvrir sa grenouillère pour le coller à mon torse et le recouvrir avec les ailes de ma chemise.

Bébé râle jusqu'à se calmer. Son coeur bat si vite et si fort. Ce petit se bat pour vivre alors qu'il sait qu'il n'a plus personne pour veiller sur lui...

- Shhhh... Shhhh... Ça va aller...

Je regarde le blondin. Ah oui... Il faut lui expliquer.

- T'as ... Des.... Question?  
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominik Sternfield

Dominik SternfieldMessages : 77
Date d'inscription : 26/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyLun 7 Déc - 20:25


Pourquoi les gens ne comprenaient pas pourquoi la présence d'Emile était une nécessité dans la vie de Samuel ? Pourquoi tenaient-ils tant à séparer un autiste de son catalyseur ? Ignorance. Prétention. Les deux peut-être.
Il était prêt à ouvrir la porte malgré les contrindications du chef de service à tout moment pour en faire sortir le jeune homme si problème il y avait. Et problème il commençait à y avoir.
Dans toute sa bienveillance, il avait compromis à faire rentrer le jeune homme incontrôlable dans une salle remplie de bébés inoffensifs. Qu'est-ce qui pouvait mal se passer ?
Irresponsable ? C'était ce que pensait Emile de toute son âme.
Ce n'était pas fini. Il forçait Samuel à s'asseoir. Pas mal, ça laisserait le temps pour réagir s'il se levait soudainement pour faire quelque chose d'imprévisible ou dangereux. Ou les deux.
AH ! Il s'asseyait aussi, avec un bébé dans les mains, contre lui, ne lui laissant aucun moyen de réagir vite en cas de problème, et mettant par la même occasion leurs vies en danger si Samuel se trouvait à faire quelque chose d'involontairement stupide. Stupide comment ? Comme ça.

Il s'était assis. Le bébé était petit. Il l'avait mis sur son bidou. Soulevant sa propre chemise pour dévoiler son nombril, il lui vint une envie d'expérimenter la chose. Pourquoi il aurait pas un bébé sur son bidou aussi ?

"Donne."

C'était comme ça qu'il demandait quand ses pulsions venaient. Il fallait le reprendre et lui demander de dire "s'il te plait" mais la situation ne s'y prêtait guère. Il voulait un bébé sur son bidou ou il irait le chercher de lui même. Il y en avait plein dans la salle, il ne serait pas difficile d'aller en chercher un pour le poser sur son ventre, n'est-ce pas ?
Sous cette effrayante perspective ne se cachait que son désir de partager l'expérience. Il n'était juste pas capable de le comprendre ou de le formuler correctement. Sans Emile, les choses étaient toujours plus compliquées... Du moins, pour les autres. Lui, il n'aurait qu'à se lever et se servir, rien de plus facile.


Code couleur : #996600
[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Jswh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas R. Callaghan

Thomas R. CallaghanMessages : 19
Date d'inscription : 05/11/2020


[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. EmptyJeu 17 Déc - 23:58

Ceux qui vivent derrière la vitre...

- Donne.

C'est si gentiment demandé. Je sens à ce moment là, que je me suis sûrement laissé guider par ma pitié et inspire un grand coup avant de me lever avec le bébé.

- Attends. J'en apporte un.

J'attrape la porte vitrée coulissante et la ferme avant de revenir vers lui et d'attraper d'une main, le faux bébé que l'on utilise lors des cours prénatal des papas. Je lui donne avant de lui donner également un lange.

- Met le bébé sur toi et couvre le sinon il va avoir froid. Un bébé à très vite froid, okay?

Je baisse les yeux sur mon bébé qui suçotte son poing puis mon torse et se calme. Elle trépigne et se calme.

- Un bébé a juste besoin de calme et d'écouter le battement de coeur de celui qui le porte pour se sentir comme dans le ventre de sa maman. Mais tu ne dois jamais l'enfermer dans ton t-shirt ou ta chemise sans qu'il ait la tête à l'air. Il faut toujours le tenir contre toi et le porter parce qu'ils sont très fragiles... Ils ne savent rien faire et tout ce dont il ont besoin de faire... C'est être aimés, manger et dormir. Le reste ils le font seul.

Voir le "X" sur le nom de ce bébé me fait froncer les sourcils. Je trouve ça si triste...

Ce bébé que je tiens est une fille. Une petite fille aux joues roses et rondes qui me donne envie de l'embrasser tout partout. Ses petits gémissement sont comme un appel qui retentit dans mon coeur. Comme si nous étions liés, connectés.

Je penche la tête vers son bonnet embrasse le haut de sa tête doucement. Elle grogne. Une si petite chose sans nom... Sans rien. Ni force, ni pouvoir... Alors pourquoi je me sens si dépaysé face à elle?

- Eden... Lily, soufflé-je tout bas.

Et soudain, elle lève la tête vers moi et me regarde avec ses grands yeux verts. Je sais qu'elle est miro, mais c'est comme si elle me remerciait et qu'elle me parlait. Comme si son prénom lui plaisait.

Je tousse un petit rire et répète:

- Lily-Eden... Ou Eden-Lily? sourié-je.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty
MessageSujet: Re: [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.   [PV] Ceux qui vivent derrière la vitre. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV] Ceux qui vivent derrière la vitre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser