Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Ven 21 Mar - 13:27

    Cela faisait quelques heures qu’il avait tourné l’enseigne de sa boutique, toujours fermée à 18h00 tapante. Thaddeus avait beau être quelqu’un de travaillant, il lui arrivait néanmoins de vouloir seulement avoir une minute de paix, chez lui, tranquille. Et c’est pourquoi sa boutique fermait toujours et tous les jours à 18h00, sans exception jamais.

    Mais son moment de paix allait devoir attendre, car s’était le jour de faires ses comptes. En ce moment assit derrière son comptoir, sa main soutenant sa tête par le front et ses doigts s’enfouissant dans sa tignasse blonde, ses yeux jaunes parcouraient son livre de comptes, à demi clos.

    Thaddeus cligna mollement des yeux. Il avait toutes les peines du monde à rester éveillé et décidément le café qu’il avait acheté était insipide. Ne souhaitant plus que de poser sa tête sur un oreiller, qui semblait lui peser un tonne, le grand jeune homme se redressa sur sa chaise en baillant, finalement vaincu par la fatigue. Il jeta un dernier coup d’œil à son livre de compte, heureux tout de même de constater qu’il faisait plus de profit qu’avant. Avec le surplus, il pourrait facilement acheter tout ce qu’il manquait en médicaments pour la salle d’opération au sous-sol.

    Il leva les bras au ciel pour faire craquer son dos et s’étira en baillant de nouveau. Prenant de son pouce et son index le socle de la bougie qui éclairait son comptoir, il l’éteignit d’un soufflement sec. Thaddeus se leva lentement pour aller éteindre la bougie sur le rebord de la vitrine de sa boutique où était peinturé en rouge et jaune le nom de son commerce : «Chez Thaddeus». Les blessés Élémentis ou Domae pouvais reconnaitre qu’il s’agissait bien de la demeure du médecin clandestin en apercevant une croix rouge peinte sur le devant de sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Ven 21 Mar - 18:27

Merde ça saignait pas qu'un peu cette saloperie !

Meiji gémit douloureusement, elle avait voulu s'en prendre à un Domae mais c'était retrouvée prise dans un traquenard. Evidemment, elle n'avait pas faillit à sa réputation et avait tué les cinq Domae qui avaient osé la rouler ainsi, mais en cette instant, tapie dans l'ombre d'une ruelle, elle se tenait le bras et le visage.
Une fine cicatrice passait par dessus son oeil, commençant sur son front et finissant sur le haut de la joue, le sang en coulant abondamment, elle avait failli devenir aveugle, elle avait eu beaucoup de chance sur ce coup... Son bras par contre et son ventre, elle ne pouvait en dire de même... C'était une véritable flaque magenta qui était à ses pieds, en plus de ça, l'un des Domae avait réussi à lui injectait elle ne savait quoi, elle souffrait atrocement mais avait trop de fierté et si elle se rendait à l’hôpital, elle risquait gros.

Elle resta ainsi à réfléchir, s'affaiblissant de minute en minute. Soudain lui revint à l'esprit ce que l'un des assassins qu'elle côtoyait lui avait dit, il y avait un homme en ville, médecin clandestin, qui soignait même les pires criminels... Elle ne voyait pas vraiment d'autres solutions sur l'instant, si elle ne réagissait pas, adieu le Joker Elementis... Elle se rendit alors au lieu que lui avait donné son contact.

Arrivé devant cette bâtisse rouge étrange elle haussa les sourcils. Sérieusement, il vivait là cet homme ? Parce que oui, "Thaddeus", elle supposait bien que c'était un homme vu son enseigne imposante. Elle toussa alors et cracha du sang dans sa main. Pas le temps de réfléchir, elle frappa alors à la porte, le visage pâle, des veines apparaissant maintenant au niveau de ses multiples blessures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Sam 22 Mar - 4:51

    Alors qu’il s’apprêtait éteindre la bougie, le souffle lui manqua en entendant soudainement quelqu’un cogner à sa porte. Il jeta un coup d’œil au travers de la vitrine de sa boutique avant de sentir ses cheveux se dresser dans sa nuque. Thaddeus se précipita pour ouvrir la porte. Sous ses yeux, une jeune femme était littéralement entrain de baignée dans une mare de sang. Son  propre sang se figea en voyant la pâleur du visage de celle qui était venu cogner à sa porte. Très probablement une Domae ou une Élémentis qui s’était fait attaquée.

    - Venez avec moi, dit-il en reposant sa bougie pour entrainer la jeune femme avec lui à l’intérieur de sa boutique.

    Sans lui demander son avis, Thaddeus la prise dans ses bras. Elle se devait d’économisé toutes ses forces avant de pouvoir seulement marché. Et puis le temps était compté : plus vite il la transportait, plus vite il la soignerait.

    C’est donc dans les bras du jeune médecin qu’elle se retrouva. Thaddeus la porta avec tout la douceur possible jusque derrière son comptoir, puis il passa une porte et descendit de nombreuses marches avant d’arriver dans sa salle d’opération, au sous-sol. Il déposa la jeune femme meurtrie sur un lit d’hôpital et dit d’une voix qui se voulait rassurante :


    - Je dois d’abord nettoyer vos plaies, sinon elle risque de s’infectées. Dites-moi seulement votre nom et comment on vous a fait ça.

    Thaddeus avait bien aménagé son sous-sol. On aurait presque dit qu’on été vraiment dans une salle d’opération. Néanmoins la réalité nous rappelais qu’il s’agissait d’un sous-sol, car les murs étaient en briques rouge et le plafond semblait vieilissant. Cependant, le plancher était net  et brillant et les étagères pleines de produits, de solutés, de morphine et autres drogues. Le jeune homme tendis le bras vers l’une des étagères et en sortir une bassine pour recueillir le sang et un éponge blanche qui enduit de désinfectant pour la peau.
    Il tendis la main et pris délicatement son bras pour essuyer le sang qui lui collait à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Dim 23 Mar - 20:45

Lorsque la porte s'ouvrit, la jeune femme poussa un soupire de soulagement. L'homme était là, il allait la soigner. Elle leva son regard vers lui et fut plutôt surprise... Il avait l'air si jeune pour un médecin... Mais malgré toutes ses pensées qui se mélangeaient dans son esprit, elle ne put pas se dire plus de choses que ça, la fatigue se faisait de plus en plus présente, elle n'en pouvait plus, et ses blessures qui la brûlaient plus que jamais à cause de cette injection.

- Venez avec moi lui dit le jeune homme avant de poser la bougie qu'il tenait et de prendre la jeune femme dans ses bras. Celle ci ne lutta même pas, pourtant elle aurait été révoltée en tant normal, mais son état ne le lui permettait absolument pas.

Elle ne comprit pas ce qu'il se passait pendant le temps où il la portait, elle ferma un instant les yeux, se demandant si elle les rouvrirait un jour... Puis elle se sentit reposée, doucement et rouvrit alors ses paupières. Elle se trouvait dans une pièce qui ressemblait à une chambre d’hôpital... Enfin elle présumait, elle n'avait jamais mis les pieds dans un hôpital, trop de fierté, encore une fois. Elle n'eut pas le temps de parcourir plus la pièce des yeux, le jeune blond qui semblait être le fameux Thaddeus, lui parla. Elle l'entendit comme s'il était loin, mais se concentra pour comprendre.

- Je dois d’abord nettoyer vos plaies, sinon elle risque de s’infecter. Dites-moi seulement votre nom et comment on vous a fait ça.

Son nom ? Elle ne le donnait jamais ou alors qu'à quelques privilégiés, des Elementis surtout. Malgré tout son surnom était connu et craint dans toute la ville, alors elle pouvait au moins lui donner celui ci.

- On m'appelle Shadow... et si je suis dans cet état c'est parce que j'ai été prise à mon propre piège... répondit-elle seulement d'une voix froide bien que pleine de souffrance.
D'aussi loin qu'elle se souvienne, jamais Meiji n'avait été une personne agréable et d'ailleurs, personne ne l'appréciait véritablement, elle était crainte et respectée, c'était tout, pour le reste, elle s'en passait bien...

Alors qu'elle lui disait cela, elle vit le jeune homme s'éloigner pour revenir avec de quoi essuyer le sang qui la maculait maintenant. Il fallait dire que vu la légèreté de sa tenue, il aurait été difficile qu'elle en mette beaucoup sur ses vêtements, même sa veste avait été violemment déchirée au niveau des bras, ce qui permet au blond de commencer à nettoyer le sang à ce niveau là.
Elle toussa alors, la main devant sa bouche, du sang s'éjecta encore une fois. Elle n'avait jamais été aussi mal en point et pourtant, cela faisait un bon moment qu'elle était tueuse à gage pour les Elementis...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Lun 24 Mar - 22:03

    En entendant son nom, Thaddeus plissa les yeux. Il avait déjà entendu ce nom de la bouche des Domae qu’il avait soignés. Les blessures qu’elle infligeait à ses patients ne manquait jamais de l’enragé, car la plupart du temps l’atteinte était mortelle. Très rare ceux et celles qui avait sauvé des griffes de cette tueuse à gage. Alors c’était donc elle la fameuse Shadow…

    Le jeune homme s’efforça de resté de marbre. Il tordit l’éponge gorgée de sang et s’appliqua à nettoyer la blessure qui lui traversait la joue, le front et l’œil, profitant de cette occasion pour observer la jeune femme de plus près de son regard jaune et envoutant tel ceux d’un reptile.

    Avant de la rencontrer, il s’était imaginé Shadow en une femme beaucoup plus vieille et surtout, beaucoup moins jolie. En fait, la Shadow qu’il avait devant lui était belle et avait des cheveux blancs comme la neige. Sûrement devait-elle avoir son âge, car elle n’avait pas la moindre ride. Thaddeus trouva son visage joli, malgré l’entaille qui lui barrait l’œil, et pourtant de son regard se dégageait une froideur qu’il ne pouvait qualifier que d’inquiétante.

    C’est alors que sa patiente fut secouée d’une toux et il vit du sang jaillir de sa bouche. Le jeune médecin se redressa comme pris d’un choc électrique. Pourquoi crachait-elle du sang?...Ce n’était pas normal. Il devait forcément avoir une hémorragie interne, mais où? Dans l’estomac peut-être, mais cela l’aurait énormément surpris. Elle disait s’être fait prendre en embuscade, elle devait donc forcément s’être battue.

    Puis tout s’éclaira. Shadow devait s’être fait brisée une côte. Voilà pourquoi elle avait tant de mal à respirer! Sans perdre de temps, il jeta l’éponge rougie de sang dans le lavabo, s’essuya les doigts et plaça ses grandes mains douces sur le ventre de la jeune femme, les glissant le plus doucement possible sur ses côtes et trouva enfin la côte fracturé, qui renfonçait véritablement dans le poumon. Il n’allait pas avoir d’autre choix que d’ouvrir au bistouri. Mais pas sans avoir refermée les autres plaies. Autrement elle se viderai de son sang.

    Thaddeus observa Shadow encore une fois. Il savait qu’elle souffrait le martyr, cela se voyait sur son visage. Ses yeux jaunes, qui fixaient toujours la jeune femme, se mirent à s’illuminer d’une lueur déterminée. Il se jura qu’elle ne mourerait pas sous sa main. Il cru, durant un instant naif, que peut-être passer si proche de la mort donnera à cette femme, jeune et d’une beauté qui lui rougissaient les joues, la force pour aimer la vie et laisser les autres vivre la leur.

    Il pris aiguille et fil, puis les enfoncèrent dans la chair du bras blessé et commença à recoudre la peau ensemble. Il se râcla la gorge avant de parler d’une voix rauque.

    -Vous avez une côte cassée…Shadow, dit-il en se demandant quel pouvait bien être son véritable nom. Je vais devoir ouvrir au bistouri pour la replacé et la recollé. Vous avez sûrement du sang dans votre poumon et je dois le drainé absolument, sinon vous mourerez. J’ai…j’ai de la morphine…ça réduira la douleur, mais je ne peux pas utiliser l’anesthésiant. Je dois vous gardé consciente…Mais je vous promets que la douleur passera.

    Thaddeus lui sourit doucement, regardant son visage une fois de plus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Mar 25 Mar - 15:38

Lorsque la jeune femme toussa, il parut inquiet, elle le vit réfléchir, la scruter, comme s'il en cherchait l'origine, au fond d'elle cela l'énerva profondément, elle souffrait tellement qu'elle n'avait qu'une envie, hurler et tout trancher de ses lames autour d'elle, le médecin y comprit.
Il fut pourtant très doux, elle sentit sa main se poser sur son ventre et frissonna, il parcourut ses côtes et elle se cambra violemment lorsqu'il en toucha une en particulier. Elle comprit alors ce qu'il faisait à la scruter ainsi juste avant... Elle s'en voulut un court instant d'avoir eu de si mauvaises pensées puis il la regarda...

Meiji ne put s'empêcher de plonger dans ses yeux couleur or, ils étaient tellement profond... Elle ressentit en ce regard une profonde mélancolie, ils cachaient certainement un lourd secret et elle était bien placé pour savoir ce genre de chose. Elle sentit alors s'enfoncer l'aiguille du médecin dans la chair de son bras et elle serra la main sur le rebord du lit.

-Vous avez une côte cassée…Shadow lui dit il tandis qu'elle le regardait de nouveau de son air froid. Je vais devoir ouvrir au bistouri pour la replacé et la recollé. Vous avez sûrement du sang dans votre poumon et je dois le drainé absolument, sinon vous mourrez. J’ai…j’ai de la morphine…ça réduira la douleur, mais je ne peux pas utiliser l’anesthésiant. Je dois vous gardé consciente…Mais je vous promets que la douleur passera.

Elle ne prêta pas attention à la fin de ses propos... Elle entendit juste que s'il ne drainait pas le sang de ses poumons, elle mourrait. Toute personne normale aurait prit peur, aurait peut-être pleuré, supplié le médecin de faire au plus vite, mais Shadow se redressa, comme s'il venait de lui donner une révélation qu'elle attendait depuis longtemps.

-Si on ne me soigne pas... J'en ai pour combien de temps ? demandât-elle alors le plus naturellement du monde, maintenant assise sur le lit, le fixant.

Cela faisait des années qu'elle tuait des gens, anéantissait des vies... Et à force de détruire les autres, elle était parvenue à s'offrir le même sort. En cet instant, elle ne voyait pas ce qui lui arrivait comme une fatalité, mais plutôt comme une possible délivrance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Mer 26 Mar - 2:48

    Alors qu’il était en train de suturer le bras de Shadow, cette dernière se redressa du lit sur lequel il l’avait posé. Thaddeus eu juste le temps de terminer de recoudre la plaie avant qu’elle lui demande sur le ton d’une conversation tout à fait banale :

    -Si on ne me soigne pas... J'en ai pour combien de temps ? en le regardant fixement.

    Thaddeus senti le fin duvet de sa nuque se hérisser d’horreur. Pourquoi diable voulait-elle savoir cela? Bien que son visage restât de marbre, ses yeux dorés se brouillèrent d’une certitude inquiétante. Est-ce que la fameuse tueuse à gage, reconnue pour ses meurtres, souhaite réellement mettre fin à ses jours? Pour le jeune homme, cela ne fit aucun sens et il n’avait aucune envie de lui répondre. Plus il y pensait plus cela le mettait en colère. Les questions sans réponses le rendu fous plus que n’importe quoi. Prenant une longue inspiration avant de répondre à sa question, il appliqua sur la plaie au visage de Shadow du sérum physiologique banda la blessure.

    -Quelques heures tout au plus, dit-il, cette fois bien décidé à ne plus mettre des gants blancs. Votre cœur produira un surplus de sang qui affectera vos organes internes qui défailliront un à un, pendant que vous vous étoufferez dans des caillots de sang. Puis votre cœur cessera de battre, soit par épuisement, soit par manque d’oxygène. C’est une mort lente et douloureuse… Évidemment, je ne souhaite pas vous voir mourir…

    Thaddeus sembla s’arrêter un milieu de sa phrase. En fait, il tentait de contenir sa colère. Il ne voulait surtout pas l’insulter, mais il devait peser chaque mot qu’il s’apprêtait à dire.

    -…mais si vous souhaitez mourir Shadow, vous n’êtes pas au bon endroit. Je suis là pour sauver des vies. Y compris la vôtre. Si mourir vous semble être la solution à…je ne sais quoi, je suis ni votre père ni votre mère et la décision vous appartient. Mais la vie est bien plus belle que la mort non? Peut-être une fois dans l’au-delà vous ne ressentirez plus la souffrance, ni la douleur, ni la peur. Mais vous ne ressentirez pas non plus, la joie, le bonheur, l’euphorie, la passion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Ven 28 Mar - 20:57

Lorsque la jeune femme lui posa sa question, elle sentit bien la réticence et l'incompréhension du médecin. Evidemment qu'il ne pouvait pas comprendre, c'était une situation horrible dans laquelle elle s'était elle même mise, et ce de son plein gré. Mais après tout, ne serait-ce pas un simple retour des choses ? Tuée par ceux qu'elle avait elle même tué...

-Quelques heures tout au plus, lui dit-il avant de détailler. Votre cœur produira un surplus de sang qui affectera vos organes internes qui défailliront un à un, pendant que vous vous étoufferez dans des caillots de sang. Puis votre cœur cessera de battre, soit par épuisement, soit par manque d’oxygène. C’est une mort lente et douloureuse… Évidemment, je ne souhaite pas vous voir mourir…

Lente et douloureuse... Est-ce l'effet qu'elle produisait à ses victimes ? Meiji n'avait pas peur de la mort, même lente et douloureuse. Cela la frustrait d'ailleurs, en cet instant, elle abandonna son idée première, elle voulait savoir ce que ressentaient ses victimes, pourquoi avaient-elles peur ainsi ? Pourquoi ne souhaitaient-elles pas mourir alors qu'elle ne rêvait que de ça ? Puis le médecin enchaîna, il avait l'air de contenir une certaine forme d'énervement.

-…mais si vous souhaitez mourir Shadow, vous n’êtes pas au bon endroit. Je suis là pour sauver des vies. Y compris la vôtre. Si mourir vous semble être la solution à…je ne sais quoi, je suis ni votre père ni votre mère et la décision vous appartient. Mais la vie est bien plus belle que la mort non? Peut-être une fois dans l’au-delà vous ne ressentirez plus la souffrance, ni la douleur, ni la peur. Mais vous ne ressentirez pas non plus, la joie, le bonheur, l’euphorie, la passion.

Elle ne put retenir un léger rire jaune à la dernière phrase du jeune homme, comme s'il venait de dire quelque chose d'absurde et totalement idiot.

- J'avoue que mon idée première était de me laisser mourir en vous posant cette question mais... Je n'en vois pas l'intérêt alors que je n'ai aucunement peur de ce qui m'attend. Quel intérêt de perdre la vie sans en avoir rien à faire alors que tous ceux que je tue moi même sont effrayés du sort que je leur réserve...

Elle ne savait pas pourquoi elle lui disait cela, ça n'avait aucune sens. Mais de toute sa vie elle n'avait jamais pu exposer ses états d'âme à qui que ce soit... Au pire il la laisserait mourir, et alors ? C'était bien la seule personne a qui elle pouvait confier quelque chose, il n'irait certainement pas le crier sur tous les toits alors qu'il exerçait illégalement.

- Je ne sais pas si la vie est plus belle que la mort, je ne pourrais pas en témoigner, je vis ma vie de la pire des façons qui soit. La joie, le bonheur, l'euphorie et la passion tels que vous les évoquez, je ne les ai jamais connus et je ne pense pas les connaitre un jour. Mon seul plaisir c'est de tuer alors oui, c'est horrible, mais c'est ainsi depuis que je suis gamine, pourquoi cela changerait ?

Il devait la prendre pour une dingue, lui qui sauvait des vies à longueur de temps, certainement la haïssait-il, mais comment pouvait-il la juger ? Elle même ni arrivait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Lun 31 Mar - 4:55

    Thaddeus, en l’écoutant parler ainsi, ressentit de la pitié pour la meurtrière. Il ne pouvait pas comprendre comment en toute une vie elle n’avait jamais pu être heureuse et cela le désola profondément. D’un autre côté, il ne put empêcher ses yeux lumineux de briller de curiosité : il se demanda quel était son histoire. Avide de réponses, mais sachant que le moment était des plus mal choisit pour les trouver, ses questions durent attendre pour un autre jour. Et pour cela, il fallait la sauver.

    Alors à ça question, ne sachant pas s’il elle était rhétorique ou pas, il répondu simplement en haussant les épaules.

    -Parfois les gens changent. Parfois non. Vous en déciderez lorsque je finirais ce que j’ai commencé. C’est-à-dire, vous soignez.

    Le jeune homme se tourna pour ouvrir l’énorme lumière au-dessus de la table d’opération, projetant une lumière crue et dure sur Shadow. Ouvrant ses armoires remplient de flacons médicaux, il en sortit un anesthésiant pour les anesthésies locales, de sorte qu’elle ressente moins la douleur…Après tout, il s’apprêtait à lui enfoncer son bistouri dans la chair.

    Une fois la seringue remplie à demi, Thaddeus approcha l’aguille et la piqua juste un peu plus en bas de la côté cassée. Bientôt, elle ne devrait plus ressentir rien, si tout se passait normalement. C’est alors qu’il prit juste à côté de lui son fidèle bistouri et fit une incision longue d’environ 5 centimètres parfaitement droite au-dessus de la côte. Bien qu’il fût nerveux, il ne tremblait pas, c’était déjà ça! Peu à peu, le sang si mit à couler de la plaie, de plus en plus vite. C’était bien ce qu’il croyait, quelque chose avait rompu dans son corps, probablement le poumon puisqu’elle respirait si mal, et créait une hémorragie. Néanmoins, il ne s’attendait pas à une telle quantité de sang.

    Thaddeus dût quitter la table un petit moment pour revenir avec un long tube en plastique relié à une jarre en verre. Cela servait à drainer le trop plein de sang qui compressait ses organes vitaux, et il n’allait pas tarder à s’en servir. Il enfonça doucement le tube dans l’incision qu’il avait fait auparavant et le mécanisme s’appliqua à aspirer le sang dans sa cage thoracique. La vue de tout ce sang rendit

    Thaddeus très nerveux, mais s’efforça de rester impassible. En fait, il craignait surtout que dans la perte subite de son sang, sa patiente ne s’évanouisse. Et s’était bien la dernière chose doit-il avait besoin en ce moment.

    Une fois le sang drainé, il s’empressa de retirer le tube de plastique de la plaie pour le déposer à ses pieds. Il put enfin se concentrer sur la côte qui effectivement s’enfonçait dans le poumon. Thaddeus put souffler en peu, priant silencieusement le ciel pour que tout ce passe bien.

    Il prit pinces, ciseaux, et petits forceps qui maintinrent l’incision ouverte pour lui. Avec sa pince en fer, il retira avec toute la délicatesse du monde la pointe de la côte du poumon, qui lui se mit à saigner. Shadow recrachera peut-être encore du sang. Si oui, c’est qui il a encore du sang dans le poumon. Sinon, elle respirera de nouveau. La côte toujours entre ses pinces, il constata qu’elle était seulement fracturée, et non cassé, ce qui était une bonne nouvelle. En la replaçant au bon endroit, et bien sûr avec l’aide de bandages circulaire pour empêcher tout mouvement de la côte. Bien sûr, cela réduirai Shadow à des mouvements limités pendant quelque temps, pour que la côte se répare.

    Thaddeus remit doucement et sans trembler la côte en place, tout en regardant la tueuse à gage du coin de l’œil, examinant ses réactions…

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   Lun 31 Mar - 23:47

Lorsque Meiji s'exprima, elle put voir passer dans les yeux de Thaddeus tellement de pensées différentes. Elle n'arrivait pas réellement à savoir lesquelles mais il semblait partagé entre une certaine curiosité à son égard tant qu'une sorte de déception vis à vis de sa vie... Ou quelque chose du genre, de la pitié peut-être ? Et d'ailleurs pour toute réponse à sa question évasive, elle n'eut le droit qu'à :

-Parfois les gens changent. Parfois non. Vous en déciderez lorsque je finirais ce que j’ai commencé. C’est-à-dire, vous soignez.

En parlant de soigner, il ne s'attarda pas longtemps en discussion. Elle le vit prendre une seringue, y mettre un produit qu'elle pensa bien être un anesthésiant puis le lui injecta sous la côte qui la faisait tant souffrir. Elle gémit doucement et grimaça, même cela la faisait atrocement souffrir. Et d'ailleurs l'étrange produit qu'on lui avait injecté commençait à rendre sa vue floue. Elle avait du mal à tenir, luttant pour garder les yeux ouverts et surtout, pour ne pas hurler.
Le médecin s'affairait autour d'elle, elle sentait bien qu'il s'occupait d'elle, mais la douleur s'emparait doucement de tous ses sens, son cœur la brûlait, elle qui avait toujours cru son cœur de glace... Quelle douce ironie.

Elle le vit s'affairer à sa côte, elle ne percevait plus que son visage, tout s'embrouillait dans sa tête et elle sentit qu'il faisait quelque chose au niveau de sa côte mais une douleur plus aiguë la submergeait. Alors qu'il tournait la tête pour voir comment elle allait, elle posa une main au niveau de son cœur et attrapa le haut qui couvrait ses seins, le serrant violemment.

Thaddeus put alors entendre un hurlement qui aurait pu sortir tout droit des enfers, la souffrance n'était presque pas viable, elle n'en pouvait plus, d'ailleurs tout ce qu'elle put articuler au médecin fut :

- Tuez-moi...

Ses yeux vairons étaient devenus vitreux, les veines apparaissaient maintenant aux coins de ceux ci et au niveau de son cœur, comme si l'infection s'était propagée plus loin que les blessures. Elle hurla une nouvelle fois en se cambrant de douleur avant d'attraper cette fois les habits du blond, l'attirant à lui, près de son visage elle le regardant dans les yeux, il put y lire une atroce souffrance.

- Arrêtez ça ou tuez moi... demandât-elle d'une voix brisée par ses hurlements précédents.

Elle se mordit alors violemment la lèvre pour ne pas recommencer à hurler et le sang perla de celle ci.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: «Chez Thaddeus» [ft.Meiji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Chez Thaddeus» [ft.Meiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-