Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un dîner (presque ?) parfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Dim 1 Juin - 21:56





Le jeune homme perdit son sourire immédiatement après sa phrase et elle se demanda ce qu'elle avait bien pu dire, l'avait-elle gêné ? Enervé ?

-Bien sûr que non, tu n’as rien fait du tout qui ne fallait pas je t’assure. Tu…as été parfaite. Même, je t’ai trouvée plutôt adroite de rattraper ton assiette et le homard comme ça! Pour la sauce, tu ne pouvais rien y faire, alors, s’il te plait, ne t’en fait pas Meiji.

Il lui parla d'un air aussi désolé que doux, une caractéristique propre à Thaddeus, encore une fois, elle n'arrivait pas à le comprendre... Elle n'avait largement pas été parfaite, et la façon dont elle avait renversé la sauce sur elle était ridicule. Pourtant elle ne perçu rien dans le regard ou la voix de Thaddeus qui trahissait un quelconque mensonge.

-Je crois que j’ai trop bu de vin, c’est tout. Je ne tiens pas très bien l’alcool et puis…j’étais nerveux

Nerveux ? Mais pourquoi aurait-il été nerveux ? Elle n'avait donc réellement pas été à la hauteur, elle s'en voulu, elle aurait tellement voulu que cette soirée soit parfaite et qu'il la trouve lui même parfaite... La soirée.
Il remarqua alors qu'elle avait toujours la main sur sa poitrine et apparemment cela l'inquiéta.

-Est-ce que ça va Meiji..?

Son air devint plus sérieux, le médecin qu'il était se reveilla, mais elle n'avait pas l'impression que ce qu'il se passaitau niveau de son coeur soit grave... C'était surtout étrange, mais... Agréable. Comment lui expliquer ça ? Elle ne voulait pas lui révéler ce qu'elle venait de découvrir sur ses sentiments. Elle retira alors sa main et aquiesça.

- Oui ça va ne t'en fais pas c'est... Juste qu'il... s'emballe un peu trop, c'est assez étrange, j'avais jamais... ressenti ça.

Elle rougit de nouveau tout en le regardant, il allait certainement la prendre pour une folle. Il fallait qu'elle s'éclipse avant qu'ils ne soient à nouveau gênés tout deux.

- Je vais aller changer de tenue, je reviens, continue de manger

Elle lui fit un doux sourire et se leva, elle remarqua alors qu'il tenait sa main. Elle regarda cette main, ne la lâchant d'abord pas, elle n'en avait aucune envie, puis elle le regarda lui, caressa le dessus de sa main avec la sienne, libre, et retira la première avant de s'éloigner.
Une fois dans sa chambre elle s'adossa à sa porte et posa sa main de nouveau sur son coeur avant de soupirer. Elle n'arrivait toujours pas à croire qu'en si peu de temps, en quelques mots, elle avait pu tomber amoureuse.

Elle passa quelques minutes ainsi, adossée à sa porte, puis se redressa et se dirigea vers sa penderie. Toujours si peu fournie, elle devait renfermer encore quelque chose de correcte... Elle fouilla, jusqu'au fond de la penderie et trouva alors une chemisier blanc et une juper bleu courte et fluide, elle prit alors le tout, c'était élégant, ça passerait.
Elle enfila le chemisier, légèrement transparent mais avec ses dessous bleus, cela paraissait presque fait exprès, elle passa ensuite sa jupe et garda ses chaussures qui passaient parfaitement avec la tenue. Elle inspira et expira un coup, puis repartit voir le beau blond.

- Ce n'est pas aussi joli mais c'est ce que j'ai de plus élégant lui dit-elle en souriant une fois revenue face à lui.

Elle le regarda un instant et se retint de rougir au mieux.

- Dis moi... Pourquoi étais-tu nerveux ? C'est... Ce que je suis qui te rendais nerveux ? Je veux dire... Une tueuse...

Elle passa une main dans ses cheveux, son tic de gêne habituel, car oui, elle avait peur de sa réponse, elle ne voulait pas que son horrible statut le rende nerveux.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Mar 3 Juin - 21:03

    Le jeune homme était demeuré impassible à la question de Meiji. Il n’avait aucun envie de répondre, mais il devait dire quelque chose. Autrement son comportement aurait l’air encore plus étrange qu’il ne l’était déjà. Il fixa alors ses souliers, car pour lui il était souvent plus facile de leur parler.

    -Cela n’a rien à voir, commença-t-il d’un air étonnement sérieux, avec le fait que tu sois une tueuse à gage. Il est certain que je ne peux pas approuver ce que tu fais pour gagner ta vie, mais c’est toi qui as fait ce choix.

    Thaddeus pris une pause avant de poursuivre. Il rassembla son courage à deux mains, afin de poser ses yeux jaunes sur le visage de Meiji. Son regard s’éclaircit. Un regard qui aurait pu faire s’immobiliser le vent.

    -Je sais que tout nous sépare, mais même malgré cela j’avais envie de te connaitre. Croire ce que tu disais à propos de toi-même m’étais impossible. Une personne n’est jamais complètement noire, ni jamais complètement blanche d’ailleurs. Tu ne me crois peut-être pas, mais quand je te regarde je ne vois pas de monstre et je ne vois pas une personne assoiffé de sang.

    Avec le même regard vibrant, il inspira de nouveau avant de manquer de souffle et de courage.

    -Tout ce que je vois, c’est une très jolie jeune femme avec qui le destin a été horriblement difficile, mais qui ne s’effondre pas. Cette femme a aussi le plus beau sourire que j’ai vu de ma vie, et je souhaiterais toujours le voir sur son visage, aussi magnifique que le reste. Elle possède une bonté qu’elle ne soupçonne peut-être pas, mais si elle voyait ce que je voyais, elle ne pourrait plus jamais se percevoir comme un monstre. Peut-être aurait-elle alors envie de vivre au lieu de courir la mort. Peut-être trouverait-elle de nombreux amis a qui inviter dans sa grande maison vide. Peut-être trouverait-elle un homme qui l’aimerait de tout son cœur. Peut-être trouverait-elle le bonheur un jour.

    Durant son discours, Thaddeus avait à peine rougit. Il disait seulement ce qu’il pensait sincèrement et il n’avait en cela aucune honte. Parler à la troisième personne l’avait beaucoup aidé à exprimer ce qu’il voulait dire. Tutoyer directement Meiji l’aurai fait bafouiller sans arrêt.

    Thaddeus était conscient qu’il avait parlé beaucoup trop. Mais il l’avait fait de tout son cœur, et il souhaitait vraiment que Meiji soit heureuse. C’était tout ce qu’il pouvait souhaiter à la femme qu’il aimait, impuissant à lui dire quoi que ce soit sur ce qu’il ressentait pour elle. Même si son discours pouvait avoir des allures de déclarations d’amour… Il se demanda tout de même d’où avait pu lu venir cette soudaine inspiration. Le chemisier transparent et la jupe courte bleue certainement. Il avait beaucoup aimé la robe qu’elle portait tout à l’heure, mais voir les jolies jambes de Meiji venait de l’achever pour de bon. En y songeant ce fut seulement là qu’il se remit à rougir, accompagner d’un sourire mi- timide, mi- abruti.

    -C’est très jolie ce que tu portes…

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Mar 3 Juin - 23:33





Le jeune homme resta un instant sans rien dire, le temps parut très long pour Meiji, elle avait l'impression d'avoir dit quelque chose d'idiot (encore) ou peut-être cette question l'avait-elle gêné... Pourtant elle aurait très bien comprit.

-Cela n’a rien à voir, commença-t-il d’un air étonnement sérieux, avec le fait que tu sois une tueuse à gage. Il est certain que je ne peux pas approuver ce que tu fais pour gagner ta vie, mais c’est toi qui a fait ce choix. 

Et cela ne changerait certainement pas, de toute façon, qu'aurait-elle pu faire d'autre ? Elle ne connaissait que ça, le meurtre, les assassinats, le sang, c'était son lot quotidien depuis presque toujours, elle n'aurait pas pu le changer même en le voulant...
Le blond fit une légère pause puis leva finalement ses yeux vers elle, la fixant.

-Je sais que tout nous sépare, mais même malgré cela j’avais envie de te connaitre. Croire ce que tu disais à propos de toi-même m’étais impossible. Une personne n’est jamais complètement noire, ni jamais complètement blanche d’ailleurs. Tu ne me crois peut-être pas, mais quand je te regarde je ne vois pas de monstre et je ne vois pas une personne assoiffé de sang. 

En même temps, en cet instant, personne n'aurait pu s'en douter, même son regard glacial avait disparut, lorsqu'elle regardait Thaddeus, elle n'avait plus l'impression que 'Shadow' sommeillait au fond d'elle, mais simplement une Meiji nouvelle et innocente...
Il inspira doucement et continua.

-Tout ce que je vois, c’est une très jolie jeune femme avec qui le destin a été horriblement difficile, mais qui ne s’effondre pas. Cette femme a aussi le plus beau sourire que j’ai vu de ma vie, et je souhaiterais toujours le voir sur son visage, aussi magnifique que le reste. Elle possède une bonté qu’elle ne soupçonne peut-être pas, mais si elle voyait ce que je voyais, elle ne pourrait plus jamais se percevoir comme un monstre. Peut-être aurait-elle alors envie de vivre au lieu de courir la mort. Peut-être trouverait-elle de nombreux amis a qui inviter dans sa grande maison vide. Peut-être trouverait-elle un homme qui l’aimerait de tout son cœur. Peut-être trouverait-elle le bonheur un jour.

Elle le fixa alors sans savoir quoi dire, elle était tellement gênée, son cœur s'était remit à battre avec intensité... Jamais on ne l'avait traité ainsi, jamais on ne l'avait perçu de cette manière. Comment pouvait-il voir tout ça en elle, alors qu'elle même ne s'estimait pas. Il voulait qu'elle trouve un homme et le bonheur et elle... Aurait simplement voulu en cet instant, que ce soit lui cet homme car elle n'avait jamais été aussi heureuse que depuis qu'elle le connaissait.
La sincérité dont il avait fait preuve avait pratiquement rendue Meiji rouge et surtout muette. Qu'aurait-elle pu répondre à tout cela ? Elle se sentait complètement dépassée par tout ce qui la submergeait, par ses sentiments si nouveaux qu'elle ressentait maintenant à l'égard de Thaddeus.
Il la regarda alors avec un sourire étrange.

-C’est très jolie ce que tu portes…

La jeune femme haussa les sourcils et revint sur terre. Même là, elle peinait à trouver ses mots. Elle ouvrit deux fois les bouches et la referma à chaque fois aussi sec, cherchant ses mots.

-M... Merci... Je veux dire... Pour tout ce que tu viens de me dire, je ne pensais pas pouvoir faire penser ça à quelqu'un... J'ai l'habitude qu'on me fuit, pas qu'on... Me dise ce genre de chose

Elle le fixa longuement dans les yeux, elle n'avait plus envie qu'il parte, elle savait qu'il finirait pas s'en aller une fois la soirée achevée mais elle voulait qu'il reste... Elle sentait que ce qui se passait en elle depuis qu'elle l'avait rencontré était différent. Il voulait qu'elle soit heureuse non ? Alors c'était tout ce qu'elle voulait, qu'il soit près d'elle...

-Et... Merci aussi pour le compliment, tu n'as pas changé de tenue, pourtant je te trouve toujours aussi élégant.

Et beau, sexy, attirant... Mais elle se retint de le dire, son regard en disait déjà trop à son goût, elle aurait été un homme, on aurait pu penser qu'elle le déshabillait du regard.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Lun 9 Juin - 3:48

    -M... Merci... Je veux dire... Pour tout ce que tu viens de me dire, je ne pensais pas pouvoir faire penser ça à quelqu'un... J'ai l'habitude qu'on me fuit, pas qu'on... Me dise ce genre de chose

    Oui, ça il pouvait très bien l’imaginer. Avec la réputation qu’elle tenait, mais aussi le sombre surnom de «Shadow» qui la suivait comme son ombre, il lui était facile de deviner pourquoi les gens se tenaient à distance. D’ailleurs, il ne lui avait pas demandé d’où lui venait se surnom… Et il dût admettre que cela l’intriguait. Le jeune homme savait comme n’importe qui à Quederla que les membres des familles ont parfois des pouvoirs et que c’était avec ceux-ci qu’ils se battaient entre eux. Peut-être que «Shadow» devait avoir un rapport avec cela… Mais il ne comptait pas lui poser la question, du moins pas ce soir. Il avait envie qu’elle pense à autre chose que ses meurtres.
    Il était perdu dans ses pensées et la voix de Meiji le sorti rapidement de sa torpeur.

    -Et... Merci aussi pour le compliment, tu n'as pas changé de tenue, pourtant je te trouve toujours aussi élégant.

    Thaddeus eu un sourire plein de chaleur lorsqu’il leva un regard rayonnant de fierté, les joues légèrement rouges, en direction de Meiji. Il était heureux qu’elle le trouve beau, malgré ses grandes mains, ses cheveux blonds qui allaient dans tous les sens, ses épaules larges et ses terribles yeux jaunes, vibrants au moindre de ses changements émotionnels.

    Justement, il se rendit compte qu’il s’emportait un peu trop rapidement. Ce n’était pas parce qu’elle venait de lui faire un compliment qu’elle était…
    Il inspira avant de parler comme pour contrôlé le trémolo qu’il avait dans la voix.

    -C’est gentil, dit-il en lissant sa cravate bleue azur du bout des doigts, l’effleurant à peine. Merci… Venant de toi ça me fait encore plus plaisir.

    Si elle commençait à le complimenter comme cela, Thaddeus avait peur que son cœur ne tienne pas le coup. Sauf… qu’il dû s’avouer qu’il aimait bien sentit son cœur battre comme un fou. Il le sentait battre si fort qu’il était presque étonner que Meiji ne l’entende pas, elle qui se trouvait tout près de lui. Il était assis depuis tout à l’heure et pourtant il avait l’impression d’avoir couru un marathon! Il prévoyait déjà se faire couler un bain d’eau glacée à son retour chez lui, autrement il était persuadé que son cœur ne ralentirais pas.

    Il jeta un œil sur la table et constata qu’ils avaient tous les deux terminés le homard. Thaddeus s’éclaircit la gorge et regarda de nouveau Meiji.

    -Tu veux que je t’aide à nettoyer? Demanda-t-il avec le même sourire chaleureux que tout à l’heure. Ça me ferait vraiment plaisir. Après tout, c’est moi qui a salit ta cuisine avec ma recette, je te dois bien ça…Et puis…j’avoue mourir d’envie de gouter à ton dessert, Meiji!

    Le jeune homme eu un petit rire qui laissait deviner son enthousiasme. Si Thaddeus avait une faiblesse particulière, c’était bien le chocolat.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Mer 11 Juin - 22:30





Lorsqu'elle le complimenta, elle vit le jeune homme sourire chaleureusement, ses joues avaient rosies, elle le trouva encore plus craquant... Pouvait-on faire plus adorable et envoûtant que cet homme ? Elle en doutait largement.

-C’est gentil, dit-il en lissant sa cravate bleue azur du bout des doigts, l’effleurant à peine. Merci… Venant de toi ça me fait encore plus plaisir. 

Elle rougit à son tour... Alors ses mots comptaient tant à ses yeux ? Elle avait une réelle importance pour lui ? Elle sentit son cœur se soulever une nouvelle fois en le regardant, elle aurait voulu le retenir là pour la vie, l'écouter parler, discuter avec lui... Elle aurait pu tout lui confier, tout lui dire, pourtant elle craignait de l'effrayer.
Elle le vit alors regarder la table, et remarqua elle aussi qu'ils avaient fini de manger. Il releva alors les yeux vers elle.

-Tu veux que je t’aide à nettoyer? Demanda-t-il avec le même sourire chaleureux que tout à l’heure. Ça me ferait vraiment plaisir. Après tout, c’est moi qui a salit ta cuisine avec ma recette, je te dois bien ça…Et puis…j’avoue mourir d’envie de gouter à ton dessert, Meiji!

Elle sourit alors doucement, adorable... Elle le maintenait, mais elle secoua négativement la tête.

-Non, tu reste là, tu es mon invité, je me charge du nettoyage et d'apporter ce qu'il faut, t'en as déjà fait assez avec le homard

Elle récupéra les assiettes sales et ce qu'il fallait et repartit à la cuisine. Elle entama de nettoyer en vitesse le tout et ramena le fondant au chocolat sur une assiette faite pour avant de le poser sur la table.

-J'espère qu'il est réussi dit-elle avant d'en découper une part pour la mettre dans une petite assiette.

Le chocolat fondant à l'intérieur se mit à couler, chaud, appétissant. Elle déposa un peu de crème anglaise dessus et le tendit au jeune homme avant de faire la même chose pour elle.

-Bon appetit, j'espère être à la hauteur de ton homard fit-elle avec un joli sourire.

Elle espérait réellement lui faire plaisir, elle ne faisait pas beaucoup de gâteaux, simplement quand l'envie lui prenait, mais pour une fois, elle avait prit plaisir à le faire, car elle savait que ce serait pour lui, qu'il en mangerait, et elle tenait à ce qu'il aime, elle attendit donc qu'il prenne la première bouchée, voulant avoir son avis.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Ven 13 Juin - 5:59

-Non, tu restes là, tu es mon invité, je me charge du nettoyage et d'apporter ce qu'il faut, t'en as déjà fait assez avec le homard.

Elle entreprit de récupérer les assiettes sales et partit ensuite à la cuisine. Thaddeus s’en voulait beaucoup de rester assit à ne rien faire alors qu’elle nettoyait la vaisselle toute seule. Se faire servir comme ça n’était définitivement pas dans ses habitudes. Il se tortilla sur sa chaise, mal à l’aise. Si le jeune homme voulait bondir de sa chaise pour aller offrir son aide à Meiji, il resta assit, jetant des coups d’œil en direction de la cuisine.

Thaddeus pu la voir revenir avec le dessert. Le fondant au chocolat… Il avait l’air délicieux, tellement que rien qu’à le regarder il salivait presque déjà. Il regarda Meiji déposer le fondant sur la table, étourdit par l’odeur du chocolat.

-J'espère qu'il est réussi dit-elle avant d'en découper une part pour la mettre dans une petite assiette.

Il venait d’engloutir la moitié d’un énorme homard et pourtant en voyant le dessert, il avait toujours faim. Elle le servit en premier, son morceau de fondant surmonté d’un chapeau de crème anglaise. Il avait l’impression que ce dessert avait été fait rien que pour lui. Que Meiji l’avait fait en pensant à lui. Thaddeus regarda la jeune femme aux cheveux blancs en souriant béatement.

-Bon appétit, j'espère être à la hauteur de ton homard fit-elle avec un joli sourire.

Il ria doucement. Son homard avait été si bon que ça?

-Il n’y a qu’une façon de savoir…, dit-il en prenant sa fourchette dans sa main.

Thaddeus ne se fit pas prier plus longtemps pour attaquer le fondant, tout de même un peu gêner d’avoir la bouche pleine alors que Meiji le regardait.  Ses peurs s’estompèrent rapidement, alors que le  chocolat fondait peu à peu sur sa langue. Le dessert de Meiji était absolument délicieux, jusqu’à lui rendre les genoux en coton. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas mangé de chocolat qu’il en avait presque oublié le goût.  Le fondant le lui rappelait d’une façon qui lui fit perdre un peu de son sang-froid. Thaddeus ferma ses paupières, sentant dangereusement ses yeux rouler de plaisir, ne pouvant toutefois pas empêcher un râle de s’échapper du fond de sa gorge que Meiji entendit très bien. Putain qu’il adorait le chocolat…

Thaddeus avala finalement sa première bouchée. Lui habituellement plein de calme venait définitivement de perdre sa maîtrise de soi pendant quelques secondes. Ses yeux papillonnèrent doucement avant de pouvoir s’ouvrirent complètement et se poser sur Meiji. Le jeune homme rougit de honte, sachant que chacune des bouchés de ce fondant lui ferait le même effet, s’en était toujours ainsi avec le chocolat.  Comme une véritable drogue. Il regardait toujours la jeune femme, un regard avide dans ses yeux jaunes, le visage rouge mais tout sérieux.

-…Meiji.

Thaddeus déposa sa fourchette. Il avait une envie folle d’embrasser Meiji. Là, tout de suite, dans la cuisine.

-Est-ce que c’est toi-même qui as fait la recette, ou tu l’as apprise quelque part?

Non pas qu’il avait besoin de savoir, il était seulement surpris qu’un dessert aussi irrésistible soit venu jusqu’à lui. Il dînait avec la plus jolie femme qu’il avait vue de sa vie et il venait de manger un fondant tout simplement divin. Comment pouvait-il avoir autant de chance?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Ven 13 Juin - 15:48






Lorsqu'elle lui dit qu'elle espérait que son fondant soit à la hauteur de son homard le jeune homme rit doucement, cela la fit un peu plus sourire.

-Il n’y a qu’une façon de savoir…, dit-il en prenant sa fourchette dans sa main

Elle attendit alors, n'osant pas toucher à son assiette avant d'avoir l'avis du jeune homme. Elle le vit porter un morceau à sa bouche et quelques instants après, fermer les yeux, elle entendit alors un léger râle de plaisir qui la fit rougir et sourire à la fois, c'était aussi bon que cela ? Elle porta elle porta elle même un morceau à sa bouche, elle aimait le chocolat mais apparemment pas autant que Thaddeus, Meiji ne s'emballait pas réellement pour la nourriture et heureusement elle n'aurait peut-être pas le même corps si c'était le cas. Elle aimait les bonnes choses mais n'avait jamais connu cet état transcendant dans lequel venait apparemment d'être Thaddeus sans qu'elle ne le comprenne.
Le jeune homme rouvrit alors les yeux et la regarda, la jeune femme put voir qu'il avait rougit largement mais son regard avait changé et il paraissait sérieux.

-…Meiji.

Elle haussa les sourcils d'un regard interrogateur tandis qu'il posait sa fourchette. Sans savoir pour quelle raison, son cœur s'emballa à nouveau mais elle tenta de garder son calme.

-Est-ce que c’est toi-même qui as fait la recette, ou tu l’as apprise quelque part?

Son cœur se calma d'un coup, elle s'attendait... Elle ne savait pas à quoi elle s'attendait, l'espace d'un instant elle avait cru... Elle ne savait pas, qu'il viendrait la serrer contre lui dans un élan passionné ou... l'embrasser... Elle ne savait pas pourquoi elle s'était imaginé cela, c'était stupide, elle le savait... Elle, l'assassin, était tombée amoureuse, mais lui devait en être loin, il allait falloir qu'elle s'en rende compte et arrête de se faire des idées.
Elle passa une main dans ses cheveux, pleine de gêne, presque honteuse de ses pensées.

-Je... Je l'ai faite... J'ai fais mes petites expériences culinaires quand je m'ennuyais

Elle avait détourné son regard du sien, il était trop beau, trop... Parfait, elle ne savait pas si elle résisterait à la chaleur qui l'envahissait face à lui. Si elle pourrait tenir longtemps cette distance entre eux. Son cœur avait recommencer à battre de manière douloureuse, comme s'il tenait à lui rappeler que rien ne pourrait arriver entre eux. La douleur était pourtant agréable, mais elle la ressentait comme un rappel de ce qu'elle n'aurait jamais... lui.
Elle finit par relever les yeux vers lui et sourit légèrement malgré tout.

-Si tu aime le chocolat, je penserais à te faire ce genre de choses, ça me ferait plaisir que tu goûte ce que je fais, cupcakes, muffins, moelleux etc, je n'ai jamais eu l'occasion de faire ça pour quelqu'un alors... J'adorerais.

Oh oui, elle adorerait faire ce genre de chose pour lui, préparer ce genre de chose et venir les lui apporter, simplement pour lui faire plaisir... C'était un concept assez nouveau aussi pour elle, mais après tout, pourquoi pas hein ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Lun 16 Juin - 15:47


    Avant de répondre à sa question, Meiji se passa de nouveau la main dans les cheveux. Il adorait la voir faire ce geste. Son cœur se serra en songeant qu’il aurait beaucoup aimé toucher à ses cheveux.

    -0]]Je... Je l'ai faite... J'ai fait mes petites expériences culinaires quand je m'ennuyais.[/b]

    Thaddeus hocha la tête en faisant mine de comprendre. En fait, il se retenait surtout de sourire en s’imaginant la jeune femme, tueuse à gages sans pitié affublée d’un tablier à motif, entrain de paisiblement cuisiner un fondant au chocolat dans sa cuisine. Alors comme ça elle aimait cuisiner? Tout le monde pouvait avoir un hobby après tout. Le jeune homme ne voulait surtout pas qu’elle pense qu’il se moquait d’elle, mais son visage sérieux s’éclaircit d’un rare sourire en coin, regardant Meiji avec des yeux rieurs.

    Il se remplit la bouche de fondant afin d’évité d’éclater de rire. Il avait peur qu’elle…ne le prenne mal. Une nouvelle fois, un frisson lui parcouru le dos.

    -Si tu aime le chocolat, je penserais à te faire ce genre de choses, ça me ferait plaisir que tu goûte ce que je fais, cupcakes, muffins, moelleux etc, je n'ai jamais eu l'occasion de faire ça pour quelqu'un alors... J'adorerais.

    Thaddeus la regarda un moment, comme analysant ce qu’elle venait de dire. C’était définitivement inattendu! Certes, il se débrouillait pas mal en cuisine en général mais pour une raison qu’il lui échappait, il ratait toujours la partie «dessert». Ses gâteaux étaient trop mous et ses muffins étaient trop…calcinés. Et Meiji, elle ferait vraiment tout ça, rien que pour lui? Bien sûr qu’il adorerait, sauf…

    Il aurait l’impression de profiter de ses visites rien que pour la voir, sachant très bien qu’il ne pourrait jamais être avec lui. En effet, quelles seraient les raisons de Meiji de continuer de le voir. Thaddeus n’en voyait pas la moindre. Cela lui ferait encore plus mal de la voir lui rendre visite pour ensuite repartir de son côté. Il préférait qu’elle garde ses talents de cuisinière pour quelqu’un d’autre. Enfin, quelqu’un dont-elle pourrait se soucier vraiment, quelqu’un qu’elle aimerait vraiment. Pas n’importe quel être insignifiants tel que lui. En y songeant, il senti sa poitrine se serrer douloureusement.

    A quoi bon manger des cupcakes qui n’ont pas de raison d’être?

    Mais Thaddeus ne pouvais pas lui dire franchement tout cela. Sans savoir pourquoi, il avait l’impression qu’il lui ferait de la peine en étant aussi brutal. Elle avait l’air sincèrement de vouloir lui faire plaisir. Il avait toujours réussit à être tendre et à avoir beaucoup de tact lors de moment pareils, et il s’appliqua à enrober son refus le plus possible afin qu’elle ne voit pas son trouble.

    -C’est…vraiment gentil de ta part. Et bien sûr que j’aime le chocolat. Seulement, je ne sais pas si ce serait une bonne idée. J’ai peur qu’avec tous ces desserts je ne puisse plus entrer dans mes chemises, dit-il en souriant doucement, posant sa main sur son ventre.

    Il le regarda avec les mêmes yeux rieurs que tout à l’heure, sentant toute la chaleur de sa peau au travers de sa chemise. Il l’aimait tellement, elle ne savait pas jusqu’à quel point. Mais Meiji était une battante, elle n’avait certainement pas besoin de son amour. Ses joues étaient feu, comme le reste de son corps. Le jeune homme s’en voulait de refuser une offre pareille, il se dit que c’était pour le mieux mais au fond de son cœur il espérait qu’elle insisterait. Il avait tellement envie de rester ici pour continuer à la regarder et à lui parler, s’en était complètement irrationnel. Il se demanda si tous les amoureux perdaient la raison lorsqu’ils étaient avec leur bien aimé, ou ne s’agissait-il que de lui?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Jeu 19 Juin - 21:19




Lorsqu'elle parla de son 'passe-temps' à Thaddeus elle vit un sourire en coin s'afficher sur son visage... C'était aussi ridicule que cela ? Elle remarqua bien qu'elle s'était efforcé de ne pas rire et se dit alors qu'elle aurait dû se taire... Vraiment. Mais ce ne fut pas la sensation la plus décevante qu'elle reçu, non... Ce fut plutôt son refus face à sa proposition.

-C’est…vraiment gentil de ta part. Et bien sûr que j’aime le chocolat. Seulement, je ne sais pas si ce serait une bonne idée. J’ai peur qu’avec tous ces desserts je ne puisse plus entrer dans mes chemises

Il avait doucement sourit en posant une main sur son ventre. Son regard était toujours emprunt de gaieté mais Meiji se sentait mal à l'aise. Pourquoi avait-elle proposé cela ? C'était ridicule et elle aurait dû se taire, elle le savait, et maintenant surtout cela lui sautait au visage, elle était ridicule

-Excuse moi... J'aurais pas dû proposer ça alors...

Elle marqua un temps, jamais de sa vie elle ne s'était sentit aussi idiote...

-Mais... Ça m'aurait fait réellement plaisir. Je sais pas faire beaucoup de choses intéressantes, du moins, pas pour les autres, je joue de la musique, je sais ma battre, mais tout ça je le fais en secret ici chez moi ou pour mon... boulot... Et je pensais pas que cuisiner ce genre de chose pourrait faire plaisir mais en te voyant apprécier ce que j'ai fais ça m'a rendu... Je pourrais pas dire heureuse c'est un peu exagéré mais ça m'a fait plaisir... Très plaisir...

Elle avait beaucoup prononcé le mot plaisir en une seul phrase mais elle ne voyait que cela pour exprimer l'envie qu'elle avait de faire cela pour lui.

-Mais je ne veux pas te forcer... Si tu penses que c'est une mauvaise idée oublie, j'avais juste envie de faire ça pour toi.

Oui pour lui... Rien que pour lui... Elle aurait fait n'importe quoi si cela pouvait le faire sourire, le rendre heureux ou lui faire un peu plaisir



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    Lun 23 Juin - 18:10

    Après que Meiji lui a dit ce qui pesait sur sa conscience, Thaddeus resta un moment très silencieux. Maintenant il se sentait comme un salaud…

    Elle avait simplement souhaité lui rendre service et lui, au lieu d’accepter comme n’importe qui, il avait fallu qu’il refuse. Alors qu’il savait parfaitement qu’il en avait envie. Il aurait voulu manger tous les dessert que Meiji lui aurait préparé si cela pouvait lui faire plaisir, jusqu’à en être complètement malade. Mais il ne pouvait pas accepter. La pensée qu’elle ferait tout ça pour lui alors qu’il n’avait simplement rien à lui offrir. Absolument rien! Et cela, il ne le supportait pas.
    Pour Thaddeus, l’inertie et le fait qu’on lui rende des services sans retour d’ascenseur de sa part le rendait mal à l’aise plus que tout. Et que pouvait-il faire pour elle?

    Le grand jeune homme blond se fourra un troisième morceau de fondant dans la bouche d’un air sombre. Cette fois le chocolat ne lui fit aucun effet, il était tellement concentré qu’il ne pris simplement pas le temps de le déguster. Il mangeait comme par défaut, ses yeux jaunes fixer sur la table qu’il ne voyait pas vraiment. Chercher quelque chose à offrir à Meiji n’était pas chose facile, il eut beau chercher, sur le moment, rien ne lui vint à l’esprit. Il déposa sa fourchette et se gratta la joue d’un air pensif, sans avoir remarqué son doigt sali de chocolat qui lui laissa sur sa joue une petite tache brunâtre. Avec l’air tellement sérieux qu’il avait, le portait était plutôt comique.

    Puis, une idée lui vint, probablement très mauvaise mais il s’agissait de la seule qu’il avait. Thaddeus leva son regard jaune sur Meiji. Le jeune homme avait l’air terriblement gêné de ce qu’il s’apprêtait à dire. Il se racla la gorge afin de retrouver son sang-froid.

    -…Meiji, commença-t-il, car pour une raison qu’il ignorait, dire à voix haute le prénom de la jeune femme le calmait…un peu. Je sais que je me répète, mais c’est vraiment, vraiment gentil de ta part. Et ça me ferait plaisir d’accepter. Seulement, j’aurais l’impression de profiter de ce que tu fais alors… que je ne t’offre rien. À mes yeux, j’aurais l’air d’un parfait égoïste.

    Il se tortilla sur sa chaise, respirant à plein poumons avant de continuer, sachant que le pire était à venir, la tache de chocolat toujours collé à sa joue.

    -Dans un peu moins de trois semaines, il y aura le b-bal de Quederla. J-je ne sais pas si tu comptais ou non y aller, m-mais si c’était le cas…euh… S-si tu as besoin d’un cavalier…J-e ne danse pas si mal……………Je suis ridicule, excuse-moi. C’est juste….je n’avais rien d’autre en tête. Bien sûr, j-je comprendrai que tu refuse… Je veux dire, tu peux sûrement trouver qu-quelqu’un de mieux que moi… Mais j-je serais très heureux de d’accompagner….Enfin, si tu veux….Ça me ferait plaisir…

    Thaddeus referma sa bouche, et il attendit la réponse de Meiji.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un dîner (presque ?) parfait    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dîner (presque ?) parfait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-