Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Au bal masqué ohé ohé ! [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Sam 28 Juin - 22:59







Le jeune homme soupira doucement lorsqu'elle avait voulu parler. Elle sentit alors les doigts de celui ci plonger dans sa nuque, caressant avec douceur les cheveux qui y étaient placés. Elle aurait voulu détacher ses cheveux pour sentir ses longs doigts fins et délicats les caresser de part en part.

Après quelques instants ainsi, elle le sentit se décoller un peu et ses lèvres se déposèrent sur le front de la tueuse... Comment arrivait-elle à retenir ses mots après cela ? Il fallait qu'elle lui dise ce qu'elle ressentait, elle ne pouvait plus garder cela pour elle.

Il finit par se détacher d'elle, ce fut douloureux, comme si l'on arrachait une parcelle de son âme. Ses mains ses posèrent sur son épaule et sa joue, joue dont il effaça les larmes qui avaient coulé. Elle avait tellement honte.

Il lui caressa les épaules, et se décida à parler

-Pardon, dit-il en souriant, je me suis encore emporter j’ai l’impression. Tu voulais dire quelque chose?...

Avait-il lu dans ses pensées ? Meiji se souvenait du jour où elle l'avait invité chez elles, qu'ils s'étaient prit la main et qu'il lui avait demandé ce qu'elle ressentait pour lui... C'était le moment de tout avouer...

-Je voulais... M'excuser de t'avoir mentit...

Elle marqua une pause... Elle venait de se lancer sur un chemin terriblement boueux... Pourvu qu'elle ne tombe pas de haut car il était maintenant trop tard pour reculer.

-Tu te souviens... Lorsque tu es venu chez moi, tu m'as demandé ce que je ressentais pour toi... Comment je te voyais...

Elle laissa couler encore quelques instants, se plongeant dans ses yeux couleur soleil pour arriver à enchainer.

-Je t'ai dis que je ne savais pas... Que je ne pouvais pas mettre un mot sur ce que je ressentais... A vrai dire... Je le savais... Je savais pertinement ce que je ressentais et j'en suis encore plus sure aujourd'hui.

Elle posa délicatement sa main sur sa joue, glissant tendrement vers ses cheveux sans le lacher du regard, enfouissant ses doigts fin dans ses beaux cheveux blonds

-Thaddeus... Je t'aime... dit-elle tendrement en rougissant mais l'air tout à fait sérieux Et si je pleurais tout à l'heure c'est parce que... J'ai réalisé qu'on était trop opposé... Que tu ne pourrais certainement jamais supporter qui je suis... Et ce que je fais... Et ça me ronge...

Elle caressa doucement ses cheveux en le regardant, elle avait presque tout dit... Elle attendait maintenant, lui en voudrait-il de savoir qu'elle n'avait rien dit plus tôt ? Elle ne voulait pas le perdre, elle tenait à lui plus que tout.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Dim 29 Juin - 23:50



« Volcan »

Le bal masqué,


Il regardait la jeune femme en larme, attendent sa réponse.

-Je voulais... M'excuser de t'avoir mentit...

Le jeune homme fronça les sourcils. À propos de quoi exactement lui avait-elle menti? Il attendit patiemment qu’elle poursuive, même si l’appréhension le rongeait.

-Tu te souviens... Lorsque tu es venu chez moi, tu m'as demandé ce que je ressentais pour toi... Comment je te voyais...

Oui, s’en rappelait très bien. Il n’aurait jamais dû poser une question pareille. Il hocha tranquillement la tête, se demandant ce que cela pouvait avoir avec le mensonge de Meiji. Cette dernière le regardait dans les yeux et il senti son cœur s’enflammer de nouveau.

-Je t'ai dit que je ne savais pas... Que je ne pouvais pas mettre un mot sur ce que je ressentais... A vrai dire... Je le savais... Je savais pertinemment ce que je ressentais et j'en suis encore plus sure aujourd'hui.

Thaddeus avait le regard rivé sur le visage si beau de la jeune femme et autour d’elle, rien de que du flou. Sa vision était brouillée et c’est à ce moment qu’il senti quelque chose toucher sa joue et glisser dans ses cheveux blonds. La main de Meiji. Lorsqu’il s’en rendit compte, il garda ses yeux jaunes planté dans ceux de Meiji, même si cela devenait de plus en plus difficile. Ses paupières se mirent à papillonnées à toute vitesse, comme s’il n’y croyait pas.

-Thaddeus... Je t'aime... dit-elle tendrement en rougissant mais l'air tout à fait sérieux Et si je pleurais tout à l'heure c'est parce que... J'ai réalisé qu'on était trop opposé... Que tu ne pourrais certainement jamais supporter qui je suis... Et ce que je fais... Et ça me ronge...

Soudainement, le visage du jeune homme se figea net. Il avait l’impression d’avoir mal entendu, mais Meiji avait l’air parfaitement sérieuse. Sa main était restée dans ses cheveux blonds, les caressant doucement avec ses doigts. Sidéré, il ne put desserrer les dents pour lui répondre quoique ce soit, mais ces yeux jaunes passaient d’une émotion à une autre. La douleur, le bonheur, l’amour…la passion. La pression qu’il avait tenté de garder dans sa poitrine pendant si longtemps venez d’éclater pour de bon. C’était comme un volcan entrant finalement en éruption après avoir été secoué jour et nuit par des tremblements de terre, par la vision de Meiji. Il ne comptait plus les fois où il pensait à elle, inquiet et amoureux à la fois. Son sang se répandit dans ces veines, aussi chaud que de la lave en fusion, sa peau devenant du plus en plus brûlante. La main de la jeune femme lui semblait soudainement bien froide et Thaddeus frissonna.

Il regarda Meiji comme jamais il ne l’avait fait auparavant. Son regard était vitreux, même passionné. Il ne voulait qu’une chose et cette chose était juste devant lui. Il retira sa main qui était posé sur l’épaule de Meiji et ses deux mains, chaudes, douces, aussi tremblante l’une que l’autre, se rejoignirent pour encadrer le magnifique visage de la belle jeune femme. Il ne la quitta pas un seul instant des yeux. Jaunes, envoutants et plus étoilés que jamais. Thaddeus la dévorait du regard, les yeux mi-clos et tremblants du désir qui ravageait chaque parcelle de son corps, glissants furtivement sur ses lèvres rouges et les yeux pairs de la jeune femme.

Momentanément, une de ses mains quitta la joue de Meiji. Il la porta à son propre visage et retira son masque noir opaque d’un geste lent, le laissa choir sur le sol. Il ne put plus camoufler la rougeur de ses joues, que son masque avait tenu cachée. Thaddeus voulait qu’elle le voie, mais il voulait aussi la voir, sans son masque. Le jeune homme posa sa main libre dans le dos de Meiji , l’attira jusqu’à lui et il s’approcha de son oreille.

-Retire ton masque, murmura-t-il d’une voix aussi chaude et douce que le reste de son corps. Après cela, je veux que tu restes immobile Meiji, mon amour. Ça ne sera pas long ma chérie.

Thaddeus pencha légèrement la tête et embrassa la jeune femme dans le creux de son cou. Ses lèvres étaient brûlantes et son baiser ne ressemblait en rien à celui qui lui avait donné lorsqu’il était chez elle. Celui-là était long et fiévreux, amoureux, passionné. Thaddeus ne pensait plus à rien, sinon que la femme qu’il aimait, l’aimait en retour…et à une chose que Meiji sera bientôt en mesure de découvrir.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Lun 30 Juin - 4:05







Une fois ses sentiments avoués, la jeune femme regarda l'élu de son cœur et attendit. Les secondes lui parurent une éternité... Elle avait l'impression que les heures défilaient sous ses yeux, il resta figé un instant ainsi, sans bouger, sans rien dire, seuls ses yeux purent traduire une palette entière de sentiments différents.
Il frissonna alors avant de la regarder... Un regard empli de passion qui fit rougir la jeune femme. Il retira alors sa main de son épaule et ses deux mains vinrent se poser sur le visage de la tueuse .
Qu'allait-il faire ? Il la regardait ainsi, de ses magnifiques yeux tels des paillettes d'or, ses yeux descendant jusqu'à ses lèvres pour remonter à ses yeux vairons, faisant frissonner doucement la jeune femme.

Une main quitta alors le visage de la tueuse et il retira son masque, le laissant tomber au sol sans intérêt... Il était si beau et... Il rougissait, elle pouvait maintenant le voir. Elle voulait parcourir ce visage de sa main, caresser sa joue, remonter jusqu'aux racines de ses cheveux à l'avant de son front, passer délicatement ses doigts sur tout le contour de son visage pour redescendre dans son cou.

Elle le sentit alors l'attirer à lui, sa main dans son dos faisant doucement pression pour la coller à lui. Son buste en avant, ainsi collé à son torse, elle rougit encore un peu plus, cachée sous son masque d'or.

-Retire ton masque, murmura-t-il d’une voix chaude et douce à son oreille. Après cela, je veux que tu restes immobile Meiji, mon amour. Ça ne serait pas long ma chérie.

Mon amour... Ma chérie... Cette voix si douce et envoûtante. La jeune femme ne savait plus où donnait de la tête, il le rendait complètement folle et elle se sentait perdue. Ainsi collée contre lui, dans ses bras, elle se sentait légère, la princesse dans les bras de son doux prince... Il vint l'embrasser tendrement dans le cou et elle eut l'impression de brûler de l'intérieur, un baiser plein d'amour et de passion.

'Meiji, mon amour... Ma chérie' ces mots résonnaient dans la tête de la jeune femme et elle retira doucement son masque, le laissant tomber au sol à son tour. Plus rien ne comptait en cet instant, juste eux. Elle ne voyait plus personne, plus que lui, qui avait déposé ses baisers brûlant au creux de son cou. Elle se fichait qu'on la reconnaisse... Oui c'était elle... Shadow... La tueuse aux cheveux de neige et aux yeux vairons... Oh ils pouvaient bien dire ce qu'ils voulaient... Ce moment n'était dédié qu'à Thaddeus et elle... Qu'à leur échange muet de tendresse et de passion.

-Que vas-tu faire ?... demandât-elle d'une voix suave, ses yeux se fermant doucement sous l’étreinte de son amant.

Il pouvait bien faire ce qu'il voulait, la question n'était qu'une question parmi tant d'autre... Elle planait au dessus de tout en cet instant... Lui... Elle... La chaleur de leurs corps se pressant l'un contre l'autre. Elle avait placé ses bras autour de son cou alors qu'il la tenait toujours en la pressant contre lui, sa main dans le dos. Sa main parcourut délicatement sa joue, du bout des doigts, comme un objet délicat qu'on ne voudrait pas briser. Elle tremblait... Ses mains tremblaient doucement alors qu'elle caressait sa joue si douce et chaud... Elle était folle de lui...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Mar 1 Juil - 5:50



« Je t'aime »

Le bal masqué,


Il était occupé à lui embrasser le cou lorsqu’elle porta ses mains à son visage et retira son masque doré. Avec ses lèvres  posées avec avidité sur la peau de porcelaine de Meiji, il pouvait presque sentir son sang battre dans ses veines.

-Que vas-tu faire ?... demandât-elle d'une voix suave, ses yeux se fermant doucement sous l’étreinte de son amant.

Thaddeus laissa échapper un soupir au travers de ses baisers. Le ton suave avec lequel elle venait de parler l’encouragea à continuer de l’embrasser. Cette voix la rendait encore plus désirable, si cela pouvait encore être possible. Il la voulait toute entière. Il senti sur sa joue les bouts des doigts de Meiji lui effleurer doucement la joue et à leur contact, il frissonna à nouveau.

C’est avec une difficulté étonnante qu’il éloigna doucement ses lèvres et son visage écarlate de l’épaule de sa chérie adorée. Il n’aurait jamais cru pouvoir être si amoureux de quelqu’un, au point de ne pas pouvoir se séparer d’elle. Ses grandes mains toujours poser dans le dos de Meiji, il se redressa pour lui faire face et regarder son visage découvert, sans masque, rien pour la soustraire à sa vue. Il la regardait comme n’importe qu’elle femme aurait voulu être regardée. Ses yeux jaunes était ardent du désir qui s’était emparé de lui. Il désirait la douceur de sa peau, la lumière de ses yeux, les ondulations de ses cheveux, cette voix tellement suave qu’elle avait eu lorsqu’il l’avait embrassé, ses jambes qui le rendait fou, ainsi que chaque courbes et chute de rein qu’elle pouvait avoir. Thaddeus respirait de plus en plus vite, la bouche légèrement ouverte, et il déraillait doucement vers la folie.

Ses grandes mains glissèrent lentement sur sa taille et il l’attira de nouveau tout contre lui, souhaitant voir chaque parcelle de son visage nu et beau. Thaddeus courba sa tête vers celle de Meiji et leurs fronts se touchèrent doucement. Il tremblait. Il embrassa doucement sa tempe, descendit sur sa joue et sur sa mâchoire pour poser ses lèvres brûlantes contre les siennes. Il avait été nerveux de ne pas savoir quoi faire, puisqu’il n’avait jamais embrassé qui que ce soit, mais le baiser allait tout naturellement. Il aimât tout de suite les lèvres de Meiji, fermes et douces à la fois, et il ferma les yeux pour mieux les sentir contre ses lèvres, sa langue caressant la lèvre inférieure de sa bien-aimée qu’il gardait contre lui. L’air de son nez chatouillant doucement le visage de Meiji.
Ses mains quittèrent son dos pour encadrer son visage, et décolla momentanément sa bouche de celle de Meiji pour déclarer :

-Je voulais faire ça…Et je vais recommencer.

Il captura une nouvelle fois les lèvres de Meiji et leur baiser devenait de plus en plus profond. Il sentait que ses pieds ne touchaient plus le sol. Si on lui avait demandé de décrire le septième ciel, il aurait décrit son premier baiser, celui-là. Avec Meiji, son corps s’enflammait. Ses doigts caressaient amoureusement la nuque de la jeune femme tandis que sa langue faisait la même chose à ses lèvres. Il se mit à l’embrasser vigoureusement. Un long baiser intense, de cette intensité qui est unique a un amoureux. Il était dans un état second, et aurait pu créer un état troisième, tant il se sentait loin de son corps. Il n’y avait que celui de Meiji qui ne comptait plus. Il était seul au monde et le monde était Meiji.

Ses lèvres s’écartèrent de nouveau des siennes. Il devait reprendre sa respiration avec que son cœur ne le lâche. Il avait les joues complètement rouges et sa poitrine se vidait et se remplissait d’air. Thaddeus ressemblait presque à un alpiniste qui avait voulu grimpé trop haut et il manquait d’air. Il avait l’impression que sa bienséance ainsi que son cerveau l’avaient quittés un moment. Reprenant peu à peu ses esprits, il gardait ses yeux jaunes toujours aussi brûlant dans ceux de Meiji. Il ne pouvait pas croire ce qu’il venait de faire… Mais il ne put s’empêcher de déposer un dernier baiser, presque chaste, lui touchant à peine les lèvres, reprenant toujours son souffle.

-…Je t’aime Meiji, depuis tellement longtemps que je voulais te le dire, lui dit-il, les yeux brillants, entre deux respirations. C’était…c’était comment?

Personnellement, il avait plus qu’adoré, et pourtant il lui manquait beaucoup de pratique. Meiji en pensais peut-être autrement…



Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Mar 1 Juil - 12:01






Alors qu'elle venait de retirer son masque et de poser sa question, le jeune homme laissa échapper un soupir à travers ses doux baiser. Elle frissonna et il éloigna doucement son visage d'elle, la regardant maintenant, enflammant son visage lorsqu'elle vit son regard plein de désir et de passion, un regard amoureux et enivrant, elle sentait son cœur tambouriner dans sa poitrine, la faisant souffrir de plaisir, elle aurait voulu le regarder ainsi durant ses heures.

Les mains du jeune homme glissèrent alors délicatement vers sa taille et il l'attira à nouveau contre lui... Les pensées qui passèrent à cet instant dans les yeux de Meiji ne furent certainement pas les plus pures qu'elle aurait pu avoir, il la rendait complètement folle... Elle ne savait plus où donner de la tête. Il posa d'ailleurs la sienne contre son front, il tremblait et elle aussi, s'agrippant à na nuque avec force pour arrêter les tremblements de ses mains. Ses joues étaient cramoisies...

Lorsqu'il commença à embrasser sa tempe, le souffle de la tueuse se coupa un instant, il descendit sur sa joue et sa respiration revint, saccadée... Elle sentit alors ses lèvres se poser sur les siennes, d'une douceur angélique, Elle sentit des frissons parcourir tout son corps alors qu'elle fermait les yeux, se laissant aller à ce divin baiser. Elle ne put pas dire combien de temps cela dura, ce fut long et court à la fois. Tout s'estompa pendant un instant autour d'eux, ne laissant que la pression de ses mains sur ses hanches et de ses lèvres sur les sienne. Il finit d'ailleurs par retirer ses main de là où elles étaient et les poser sur son visage. Il détacha ses lèvres des siennes et parla un bref instants...

-Je voulais faire ça…Et je vais recommencer. 

Oh il pouvait recommencer tant qu'il voulait... Elle aurait voulu que jamais ça ne s'arrête... Il revint alors déposer ses lèvres sur les siennes, leur baiser s'intensifiant, il caresser sa nuque et pourtant elle ne sentait que ses lèvres, agrippée à son cou, dévorée de désir et de passion, le pression était si forte dans sa poitrine qu'elle aurait pu s'évanouir, son cœur battait plus fortement que jamais, on aurait pu l'entendre ou le sentir sans même coller l'oreille. Elle passa délicatement l'une de ses main dans les cheveux de son amant, remontant délicatement, jouant avec ses mèches blondes qu'elle adorait tant, sa seconde main, maintenant posée sur son épaule.
De nouveau, il finit par stopper ce baiser qu'elle aurait voulu voir durer une éternité encore... Plus rien n'existait autour d'eux et pourtant elle sentait qu'ils devaient être dévisagés... Mais elle s'en fichait... Elle ne voulait qu'une chose... Et elle l'avait maintenant dans ses bras...
Elle le sentit reprendre doucement sa respiration alors que la sienne allait vite, presque comme une suffocation. Si lui avait l'air d'une alpiniste, elle avait l'air d'une nageuse sortit d'un 500m nage libre. Il déposa alors doucement ses lèvres contre les siennes, les effleurant presque dans une douceur infinie.

-…Je t’aime Meiji, depuis tellement longtemps que je voulais te le dire, lui dit-il, les yeux brillants, entre deux respirations. C’était…c’était comment?

Il voulait vraiment qu'elle en parle ? Ce n'était pas son premier baiser mais le seul qu'elle avait eu avait été forcé... Une brutalité dont elle venait d'oublier l'existence en se laissant aller dans les bras de Thaddeus.

-C'était... Merveilleux... lui dit-elle avec un douceur sans pareil, caressant délicatement sa joue de la main qui était passée dans ses cheveux Je n'aurais jamais cru pouvoir avoir le droit à ça un jour... Je me sens... Heureuse... Amoureuse... Et vivante...

Ce fut à son tour de s'avancer tendrement vers le jeune homme pour venir déposer ses lèvres sur les siennes, les caressant des siennes avec sensualité, enserrant la lèvre supérieur entre les siennes avant de passer délicatement sa langue entre elles. Sa main appuya doucement la joue de Thaddeus alors qu'elle rougissait de cette prise d'initiative, sentant la douceur si enivrante de ses lèvres pressées contre les sienne et l'odeur délicate de sa peau... Elle finit par se retirer à son tour et le regarda amoureusement avant de prendre délicatement sa main et la poser sur sa poitrine, au niveau de son cœur.

-Lorsque tu es venu chez moi, j'avais posé ma main sur mon cœur à plusieurs reprise... Il me faisait mal... Terriblement mal... Mais c'était la douleur la plus agréable que j'ai connu, la même que je ressens aujourd'hui alors qu'il bat à tout rompre de t'avoir enfin à moi... lui dit-elle alors qu'il pouvait sentir les pulsassions fortes du cœur de la tueuse, folle amoureuse.

Elle lui sourit alors doucement, ses joues toujours rouges. En cet instant, elle avait entièrement fait disparaître l'image de la tueuse sanguinaire qu'elle était... Plus rien ne comptait, à part eux et l'amour qu'ils se portaient mutuellement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Mar 1 Juil - 20:38



« Je t'aime »

Le bal masqué,


-C'était... Merveilleux... lui dit-elle avec une douceur sans pareil, caressant délicatement sa joue de la main qui était passée dans ses cheveux Je n'aurais jamais cru pouvoir avoir le droit à ça un jour... Je me sens... Heureuse... Amoureuse... Et vivante...

Thaddeus fut soulagé de l’entendre. Un minuscule sourire eut le temps d’apparaitre sur ses lèvres avant que celles-ci ne soit pressées de nouveau contre celle de Meiji. Le baiser était plus caressant, contrairement à l’intensité presque sauvage avec laquelle il l’avait embrassée. Il ferma les yeux de nouveau, se sentant une nouvelle fois plané de bonheur lorsqu’il ressenti la langue de sa bien-aimée qu’il accueillit avec la sienne. Un long baiser très doux, presque romantique, encore meilleur puisque c’était elle qui avait pris l’offensive. Il se senti apaisé et un nouveau râle profond lui monta du fond de la gorge avant que leurs lèvres ne se séparent encore, comme une protestation muette.

C’est alors qu’elle prit sa main délicatement pour l’avancer vers sa poitrine. Le jeune homme se mit à rougir violement lorsqu’il la toucha finalement. Ses longs doigts frôlaient délicatement sa clavicule et sa paume était pressée contre la peau douce de sa poitrine. Il dégluti en silence…Meiji, sans le savoir, lui faisait subir une douce torture, la meilleure des tortures. Thaddeus cligna des yeux afin et reprendre ses esprits et il regarda Meiji.

-Lorsque tu es venu chez moi, j'avais posé ma main sur mon cœur à plusieurs reprises... Il me faisait mal... Terriblement mal... Mais c'était la douleur la plus agréable que j'ai connu, la même que je ressens aujourd'hui alors qu'il bat à tout rompre de t'avoir enfin à moi... lui dit-elle alors qu'il pouvait sentir les pulsations fortes du cœur de la tueuse, folle amoureuse.

Oui, il se souvenait bien de la première fois où il avait remarqué ce geste chez elle. Il s’était d’abord inquiété pour elle et pour sa santé, après tout il avait cru à une maladie. Sous sa main il sentait battre son cœur et il écarquilla les yeux sous la force impressionnante des battements erratiques de son cœur. Bien sûr que cela devait lui faire mal avec la violence et la rapidité de son débit cardiaque. Un peu plus et il avait l’impression que son cœur allait lui sauté dans la main. Le jeune homme voulu mieux le sentir encore et il glissa sa main légèrement plus bas, presque à la frontière de l’arrondissement de son sien. Il savait, en tant que médecin que le cœur se trouvait plus bas, mais il ne voulait pas aller jusque-là…Enfin si, mais il ne le fera pas. Il put sentir encore mieux son sang battre sous sa main. C’était beau et troublant à la fois, de savoir que son cœur ne battait que pour lui, et qu’il était la seule raison de cela.

Il regarda Meiji, qui avait les joues toutes rouges. D’ailleurs, il n’était pas moins rouge qu’elle, surtout en sachant que la raison pour laquelle le cœur de sa chérie adorée battait si fort, c’était lui. Thaddeus retira sa main de sa poitrine et la regarda, gêner. Il savait n’avoir rien fait de mal ou de déplacé, mais dans sa tête il s’était imaginer lui retirer sa robe illico et embrasser tous les centimètres carrés de sa peau d’ivoire. Il la regardait, amoureux et complètement fou d’elle.

-Alors je serai à toi pour toujours, dit-il solennellement, l’embrassant sur la joue. Nous somme différent mais je t’aime plus que n’importe quoi, et j’accepte ce qui tu es, sans conditions. C’est parce que tu n’es pas une fille ordinaire que je t’aime. Je t’aime, parce que tu es toi. Et je serai là, jusqu’à ce que tu ne veuille plus de moi.

Il l’embrassa encore, scellant leur accord. C’était maintenant au tour de son cœur de tambouriner violemment la poitrine, lui faisant presque monter des larmes de douleur mêlées à des larmes de bonheur. Thaddeus s’écarta de nouveau et lorsqu’il ouvrit les yeux, ils étaient effectivement humides. Il ne voulait pas penser maintenant à la perspective de la perdre un jour, non, elle serait toujours avec lui se disait-il. Au travers de ses larmes il sourit, les mots de Meiji l’avaient beaucoup plus ému que prévu. Le jeune homme tourna le visage un moment pour cacher ses larmes qu’il essuya avec sa main comme on chasserait un moustique. Thaddeus détestait pleurer…

-Désolé, dit-il la gorge serrée. Je t’aime tellement…Je suis tellement heureux d'apprendre que sois capable de m'aimer. Je suis heureux aussi pour toi, que tu puisse ressentir la même chose que moi. Un moment j'ai vraiment cru que tu ne ressentait rien, mais ton coeur, il battait si fort! Enfin...Excuse-moi je ne devrais pas pleurer comme ça. ...je crois que mes nerfs viennent de me lâcher.

Thaddeus eut un bref rire désolé, leva finalement ses deux yeux jaunes encore rayonnant de bonheur. Malgré tout, il avait effectivement les nerfs à vif, ses émotions étant tellement changeant qu’il ne savait plus ou donner de la tête.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Jeu 10 Juil - 15:44




- Oui, C'est vrai, je t'aime...même si je sais que ce n'est pas réciproque...
Près cette phrase, je ne me sentais plus très bien, j'étais mal a l'aise. Après quoi il y avait un blanc entre nous. J'avais pris un air timide. Et lui ne faisait rien. Je n'avais pas réussis a briser son visage glacial. Morte de honte je me dirigeai vers la sortie. J'avais une boule dans le ventre. Je n'arrivais pas a croir qu'il était résté là sans rien faire. Je l'avais peu être choquée, ou alors il ne s'attendait pas ça. Non, je pense qu'il le savait. J'avais tout fait pour. Et il ne prennais même pas la peine de réagir. J'étais plus que véxée, j'étais humilier.
Je m'approcher d'un pas discisife vers la porte du gymnase. Je ne savait pas encore si j'allais l'ignorais ou si j'allais faire comme si rien ne s'était passé. Je ne le croyais pas comme ça. Enfin, si. Je savais, mais je pensais que si il me posait la question c'est qu'il éprouvait des sentiments lui aussi. Je m'étais trompée. Est ce que j'aurais le courage de le regarder encore une fois dans les yeux. Je ne pense pas. J'ésperais encore qu 'il me rattrape et qu'il me prenne dans ses bras. Mais j'avais beaucoup trop d'imagination.
J'allais partir, quand je sentis quelque chose qui me pris par le bras, c'était Gaara, il me tira doucement vers lui. Puis nous sommes restés un moment comme ça sans rien faire. je le fixais dans les yeux, je n'attendais qu'une chose. Mais est ce que c'était dans ses intensions ? Puis, il retira son masque et doucement il s'approcha de moi. Il déposa ses lèvres sur les mienne. Je suis restée figée un moment, je ne savais pas comment réagir. Peu être c'est ce qu'il avait ressenti tout l'heure, je m'en suit tous de suite voulut de m'avoir énèrvée contre lui.
Il se redressa et me regarda. Je ne savais pas quoi faire. Alors je suis restée immobile. Je ne bouger plus et je n'avais plus aucune réaction. J'étais encore sous le choc. Mais quel choque ? Celui qui prouvait que Gaara m'aimait aussi. Ce n'étais pas un choque j'étais juste heureuse. Je me sentais bizarre. Mais ce n'étais pas comme si j'étais mal. J'étais amoureuse. J'étais dans ma bulle. J'avais l'impression que Gaara me parlais. Je l'entendais mais je ne comprenais pas ce qu"il me disais. Qu'importe il m'aimait !
- Ca répond à ta question ?
Je n'avais pas envi de faire un effort et de comprendre ce qu'il me disait, là maintenant, j'étais bien. Puis il me sourit. Je le voyais il semblait génée, pourquoi ? Un peu après je me rendais compte que j'étais restée neutre. Je n'avais rien dit, et je ne souriais pas non plus. J'étais figé, même si j'étais heureuse. Il avait dû mal le prendre. Je me suis senti mal. Et, alors que je réflechissait, il parla encore. Je ne comprenais rien a ce qu'il disait.
- Euh.. Je... Je suis désolé Zwei... Je... Je ferais mieux de te laisser ; Si tu veux passer la soirée avec quelqu'un d'autre, vas-y.
Hein? Ce ne devais pas être très important. Il était là. Il avait fait l'effort de venir. D'un coup je le vis partir. Comme je n'avait pas compris ce qu'il disait je me demander si je devais le suivre. Mais c'était évident, bien sur que je devait le suivre. Il se dirigeait vers la sorti. Je marcha rapidement en sa direction et doucement je m'accrocha à son bras, et posa ma tête sur son épaule.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Ven 11 Juil - 2:58






Il rougit et parut surprit lorsqu’elle posa sa main sur sa poitrine. Après tout, elle comprenant, il descendit un peu plus sa main et son cœur s’emballa de nouveau. S’ils avaient été seuls… Cette scène aurait certainement eu une autre tournure. Mais tout le monde les regardait, et ils en restèrent là.

-Alors je serai à toi pour toujours, dit-il solennellement, l’embrassant sur la joue. Nous somme différent mais je t’aime plus que n’importe quoi, et j’accepte ce qui tu es, sans conditions. C’est parce que tu n’es pas une fille ordinaire que je t’aime. Je t’aime, parce que tu es toi. Et je serai là, jusqu’à ce que tu ne veuille plus de moi.

Il l’embrassa alors, comme pour sceller ses mots. A elle pour toujours ?... Elle n’aurait pas pu rêver mieux, il l’aimait, et elle l’aimait en retour, quoi de plus beau. Il s’écarta alors et… Et elle remarqua, qu’il pleurait ? Il sourit, était-ce des larmes de joie, ou simplement, de la tristesse camouflée, pourquoi pleurait-il ? Elle ne voulait pas le voir si triste… Il sembla avoir entendu ses pensées car il détourna son regard avant d’essuyer celles-ci prestement.

-Désolé, dit-il la gorge serrée. Je t’aime tellement…Je suis tellement heureux d'apprendre que soit capable de m'aimer. Je suis heureux aussi pour toi, que tu puisses ressentir la même chose que moi. Un moment j'ai vraiment cru que tu ne ressentais rien, mais ton cœur, il battait si fort! Enfin...Excuse-moi je ne devrais pas pleurer comme ça. ...je crois que mes nerfs viennent de me lâcher.

Il eut un léger rire nerveux et la regarda alors de ses magnifiques yeux d’or. Elle lui sourit alors et caressa sa joue, retirant les dernières traces de larmes.

-Mon cœur ne bat que pour toi… Je n’ai jamais rien ressenti pour personne, à part peut-être du respect ou de l’amitié… Ça n’allait pas plus loin et c’était plutôt rare mais toi… Je n’ai même pas voulu y croire en le ressentant, mais aujourd’hui je te regarde… Et je me retiens de me blottir contre toi en te susurrant à quel point je t’aime pendant des heures.

Elle rit doucement en rougissant

-Je suis heureuse… De te connaitre, et de ressentir ce que je ressens pour toi, je n’aurais pas pu trouver meilleur homme.

Elle déposa alors un baiser tendre sur ses lèvres avant de l’amplifier avec douceur, le rendant de plus en plus langoureux. Elle vint se plaquer contre lui, une main sur son bras, l’autre sur son épaule. Le baiser dura de longues minutes et elle dû se détacher de lui en se forçant largement. Ce baiser avait été bien trop langoureux et trop sensuel pour qu’il ne lui donne pas des idées… Elle était plus rouge que jamais.

-Excuse ma fougue… Je ne m’étais jamais sentie aussi bien

Son regard était empreint d’amour tant que de désir envers cet homme qui faisait tant battre son cœur.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Sam 12 Juil - 16:50



« Seuls, ensemble »

Le bal masqué,


Meiji approcha sa main de son visage et chassa les dernières larmes qui lui restaient sur la joue, comme il lui avait fait tout à l’heure. Thaddeus détestait pleurer, mais la main de la jeune femme était si doucement poser sur son visage qu’il avait encore envie de pleurer tellement la sensation le rendant heureux. Il n’en pouvait plus d’être entouré de monde et de personnages masqué, n’ayant plus que l’envie de partir d’ici et de resté seul avec elle et l’embrasser sur toutes les formes et les courbes de son corps. Le jeune homme la regardait, cette femme si adorable, plus belle que n’importe quoi, ses cheveux blancs qu’il rêvait de voir encore lâché sur ses épaules, d’un air éperdument amoureux.

-Mon cœur ne bat que pour toi… Je n’ai jamais rien ressenti pour personne, à part peut-être du respect ou de l’amitié… Ça n’allait pas plus loin et c’était plutôt rare mais toi… Je n’ai même pas voulu y croire en le ressentant, mais aujourd’hui je te regarde… Et je me retiens de me blottir contre toi en te susurrant à quel point je t’aime pendant des heures.

Thaddeus ne put s’empêcher de rougir en l’entendant rire. Il ne l’avait pas entendu rire très souvent, et il se dit qu’il aurait voulu la faire rire tous les jours, rien que pour la voir aussi heureuse. Et si elle lui dirait je t’aime pendant des heures, il l’embrasserait durant des jours.

-Je suis heureuse… De te connaitre, et de ressentir ce que je ressens pour toi, je n’aurais pas pu trouver meilleur homme.

Alors qu’il s’apprêtait à lui répondre qu’il n’y avait pas plus meilleure femme qu’elle et qu'il n'en connaitrait jamais d'autre, Meiji l’embrassa encore. D’abord tendre, le baiser devint lentement beaucoup sensuel. Il la senti se blottir contre lui et il la retint en l’entourant de ses bras, la tenant prisonnière de leur baiser et de son étreinte. Thaddeus se sentait étourdit par tant de fougue et jamais son esprit ne fut plus au bord de la luxure qu’en ce moment. Leurs lèvres s’écartèrent l’une de l’autre et le jeune homme sentait qu’il avait perdu la notion du temps. Ce baiser avait-il duré quelques secondes, quelques minutes, une heure entière? Il n’aurait pas su le dire mais il savait cependant que c’était beaucoup trop bon pour qu’ils arrêtent.

- Excuse ma fougue… Je ne m’étais jamais sentie aussi bien.

Cette façon dont elle le regarda le fit rougir, si encore plus rouge qu’il ne l’était déjà se pouvait. Il rit doucement et répondit à son désir en l’embrassant encore dans le cou. Il la gardait emprisonnée dans ses bras, faisant glisser ses lèvres brûlantes sur ses épaules et sur sa clavicule, puis il remonta doucement sur sa joue. Avant d’aller trop loin, il murmura à son oreille.

-Ne t’excuse pas, je le désirais autant que toi je t’assure, dit-il en la serrant fort contre lui, d’une voix aussi chaude que sensuelle, une vois qu'il n'avait jamais eu auparavant.Remplie du désir qu'il ressentait pour elle . Mais si tu m’embrasse toujours comme ça, je ne pourrais jamais me retenir de te jeter sur mon lit.

Un avertissement qu’il considérait tout à fait sérieusement. Thaddeus réfréna son envie de l’embrasser encore et il desserra son étreinte. Ses yeux semblaient aussi bouillants que le reste de son corps, tout cela, grâce à Meiji. Il l’imaginait, étendu près de lui alors qu’il défaisait un a un chaque pinces qui retenais ses cheveux blancs pour qu’il puisse enfin passer ses doigts dans ses mèches soyeuses et douces. Mais il ne souhaitait pas que caresser ses cheveux, il voulait tout ce corps parfait rien que pour lui. Il voulait ses courbes, il voulait embrasser ses jolies jambes, persuadé qu’elles étaient aussi douces que le reste de sa peau. Savait-elle seulement à quel point elle était belle?

Il n’en pouvait plus d’être ici.

-Partons d’ici, tu es d’accord? Demanda-t-il en la regardant de ses yeux jaunes, souriant doucement. Je souhaite vraiment que nous soyons seuls. Et puis, j’ai l’impression que tout le monde nous regarde…

Mais surtout, il devait lui dire quelque chose qu’il ne voulait pas lui dire maintenant. Il l’embrassa encore sur la joue. Ils pouvaient aller n’importe où, il s’en fichait bien, du moment qu’il soit seul avec elle…


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   Sam 12 Juil - 22:06






Il rit doucement lorsqu’elle s’excusa. Elle aimait ce rire et le sentit alors l’embrasser dans le cou. Ses baisers étaient chauds et sensuels, il glissa doucement sur ses épaules puis sur sa clavicule, la faisait largement rougir avant de remonter sur sa joue. Son cœur s’était emballé, ce qu’elle avait désiré en cet instant, elle n’aurait pu le concrétiser ici… Il murmura alors à son oreille.

-Ne t’excuse pas, je le désirais autant que toi je t’assure, dit-il en la serrant fort contre lui, d’une voix aussi chaude que sensuelle, une voix qu'il n'avait jamais eu auparavant. Remplie de désir et qui la fit frissonner Mais si tu m’embrasse toujours comme ça, je ne pourrais jamais me retenir de te jeter sur mon lit.

Elle rougit à ces mots. Alors elle n’était pas la seule à avoir de telles envies même ici ? Il se desserra doucement d’elle mais elle ne pensait plus qu’à ça, elle ne pensait plus qu’à lui tel qu’elle l’avait vu lorsqu’il avait passé la nuit dans sa maison. Elle avait eu ces mêmes pensées à son égard et pourtant ce soir il était habillé. Elle mourrait de chaud, ce désir faisait monter en elle des pulsions qu’elle réfrénait tant qu’elle le pouvait.
Ainsi détachée de lui, elle le regarda avec amour, il était si beau, que n’aurait-elle pas donné pour retirer sa veste et sa chemise sur le champ… Défaire doucement sa cravate pour venir embrasser son corps de part en part.

-Partons d’ici, tu es d’accord? Demanda-t-il en la regardant de ses yeux jaunes, souriant doucement. Je souhaite vraiment que nous soyons seuls. Et puis, j’ai l’impression que tout le monde nous regarde…

Oui, elle aussi voulait partir, elle ne voulait que lui, elle en avait marre qu’on la dévisage ainsi. Après tout, elle aussi avait le droit d’aimer non ? Elle attrapa alors sa main et la serra, ses doigts entrelacés dans les siens.

-Je suis d’accord, cette foule qui nous fixe m’oppresse, sortons, on ira où tu veux, juste toi et moi…

Elle l’embrassa doucement dans le cou et l’entraina alors à sa suite, sortant de ce bal, laissant son masque à terre avec celui de Thaddeus, l’un en face de l’autre comme une empreinte de leur passage et de leur déclaration à cette soirée.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au bal masqué ohé ohé ! [Event]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bal masqué ohé ohé ! [Event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-