Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Lana Aoki, Baelfire Gold, Arias Vele et Exuld Drakerz !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Gold/Lana, Arias et Exuld) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Itami Kuronuma ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Itami Kuronuma ~   Lun 5 Mai - 16:06

Itami Kuronuma

~ Little Riding Hood ~

PETITE PRÉSENTATION
NOM : Kuronuma
PRÉNOM(S) : Itami
SURNOM : Akai, Higanbana (lycoris), tout ce qui touche de près ou de loin à la couleur vermeille de son kimono.
DATE DE NAISSANCE : 16 janvier
ÂGE : 15 ans
SEXE : Féminin
FAMILLE : x
CAPACITÉ : x
SITUATION : Célibataire
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRE DANS LA FAMILLE ?
x

QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?
Bien que ne faisant pas partie d'une famille, Itami a tout de même un certain lien avec les Domae, puisque son frère en est membre, elle a donc, aux fils des ans, pu côtoyer d'autres membres lorsqu'elle se rendait au QG au côté de Takeshi. Cependant ses "liens" avec la Famille sont ténus, n'étant pas elle-même une Domae, les autres membres ne la voit pas forcément d'un bon oeil.

POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Itami possède et maîtrise de nombreuses armes blanches. Son style de combat, vif et agile, lui confère cependant une plus grande affinité avec les armes légères et discrètes. Sai, Kunaï, Fukumibari, Kyoketsu shoge, font partie de sa panoplie habituelle, sans oublié ses senbon qui ne la quittent jamais. Itami est toujours armée, chez elle comme dehors, de nuit comme de jour.. un chat ne sort pas sans ses griffes.
PHYSIQUE

La brise glisse sur des pommettes pâles, frôle le tissu rouge, caresse la nuque et soulève légèrement quelques fils aussi noirs que la nuit. L'éclat de la lune, haute dans le ciel, se prend dans l'arrondit d'une boucle de métal pendue à la tresse d'une jeune fille aux épaules minces. Un fragile brin de femme comme celui-là ne devrait pas se promener seul la nuit dans les rues sombres et dangereuses de la ville. Pourtant, ses getas frappent le béton à un rythme régulier, assuré, sous l'oeil lunaire, elle passe aux travers des ombres.

La jeune fille s'arrête, lève une main fine et pâle jusqu'à sa joue, la manche ample du kimono glisse doucement sur son avant-bras alors que les doigts délicats effleurent la joue encore légèrement rebondie d'une enfance pourtant enfuie depuis longtemps. Elle repousse une mèche noire sur le côté alors que son regard dévie discrètement sur le côté, un éclat d'argent travers la nuit. La lame passe à quelques centimètres au-dessus de la tête d'Itami qui s'est baissé juste à temps semble-t-il pour éviter le coup.

Les prunelles noires de la jeune fille se fixent sur son adversaire, le détail, l'analyse : sa position dénoncera sa formation au combat, les plis de son vêtement révèleront les emplacements de ses armes, sa respiration trahira sa maîtrise de lui-même. Deux secondes s'écoulent, à la troisième, le kimono rouge se plie d'une attaque rapide, la jambe fine de la jeune fille balaye le sol, l'ennemi saute, juste à temps pour recevoir en plein plexus le plat de la main d'Itami. L'adversaire recule de quelques bonds rapides, courbé, le souffle coupé.

La jeune fille se redresse tranquillement, sa bouche fine aux lèvres encore presque enfantines esquissent un sourire en coin, cet adversaire là.. n'est pas à sa mesure, et il semble en être conscient, au premier pas de la jeune fille vers lui, il bondit sur un toit et s'enfuit dans le nuit. Itami le suit du regard mais ne le poursuivra pas, elle n'avait pas vu sur lui la marque d'une Famille, il pouvait tout autant s'agir d'un Domae qui la mettait à l'épreuve, elle, qui étrangère, pouvait tout de même entrer au QG. Elle comprend la méfiance, le kunai qui brillait entre ses doigts disparait habilement dans la manche ample et le kimono rouge frisonne doucement sous la brise nocturne alors que les getas frappent d'une mélodie paisible, le béton d'une ruelle sombre.

CARACTÈRE
Ce n'est encore qu'une enfant.. à quinze ans, peut-on prétendre autrement ? Il faudrait que la réponse soit toujours non mais, il arrive parfois, que l'enfance s'en aille bien vite, bien trop tôt. En voyant Itami, si jeune et pourtant déjà si froide dès lors qu'un senbon entre les doigts, elle doit assurer les arrières de son frère, on pourrait croire oui, que son enfance lui a été volée. C'est vrai, elle jouait avec des shuriken pour hochets, elle lançait des senbon avant de savoir marcher, elle grimpait aux rideaux, un kunai en bouche, avant de prononcer ses premiers mots..

Pourtant, lorsque ses mains potelées se tendaient pour s'accrocher au cou de son frère, lorsqu'elle lançait de la nourriture partout et qu'elle pleurait la nuit, il n'y avait aucune différence entre elle et n'importe quel enfant. Aujourd'hui qu'elle est grande, qu'elle est devenue plus forte, elle ne pense pas que son enfance lui fût volée ou encore qu'elle fût moins belle que celle des autres. Bien au contraire, elle se sent incroyablement chanceuse.

Certes, elle n'a pas eut de parents et son premier mot ne fut ni "papa", ni "maman" mais, "Take'", certes elles a eut de drôles de jouets, de drôles de jeux, mais cela ne rend cette enfance que plus riche. Elle n'a pas manqué d'amour, elle a mangé à sa faim, elle sait tous les sacrifices qu'à dû faire son grand frère pour l'élever correctement. Itami est reconnaissante et profondément heureuse d'avoir menée jusqu'ici cette vie. Voila pourquoi, lorsqu'elle n'est pas en mission, Itami est la plus sensible, douce, aimable des jeunes filles.

Elle est souriante, pleine d'énergie, un tantinet espiègle avec son frère, protectrice aussi, peut-être un peu trop, elle a tendance à s'emporter rapidement si on vient à critiquer son frère en sa présence et peut passer de la gentille enfant à la froide tueuse en une fraction de seconde si on venait à toucher à un seul cheveux de son précieux frère. Alors oui, c'est peut-être une enfant un peu spéciale mais.. à quinze ans, peut-il en être autrement ?

PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !

«L'enfant qui naîtra dans le sang, grandira dans la violence, croîtra comme les fleurs d'équinoxe, sous un ciel rouge.»


Certains croient au Destin, d'autre en un Dieu, d'autre à la Fatalité, tous pensent que si le chemin n'est pas rectiligne il est en tout cas tracé par une main au-dessus d'eux, conçu par une instance qu'ils ne peuvent défier. Si tout est écrit, si l'on ne peut dévier de la route tracée, si tout en ce monde, n'est qu'un enchainement de causes et d'effets qui nous poussent encore et toujours vers une même fin, alors cette histoire sera celle d'une prophétie de sang.

- Take-nii regarde !

La voix enfantine tombe dans les oreilles de l'homme, par-dessus. La tête en bas, ses jambes accrochées à une branche, une gamine se balance légèrement, ses tresses grossières s'agitant dans le vide alors que celui dont elle réclame l'attention lève les yeux sur elle. Sans attendre sa réponse ou réaction, la gamine ouvre grand les bras et se laisse tomber sur lui. Elle a une confiance aveugle en lui, comme toutes les petites soeurs.. non ? La gamine tombe dans les bras de son grand frère avec un large sourire avant de sauter à nouveau au sol et de détaler à toutes jambes, ses pieds nus foulant rapidement l'herbe tendre du domaine familiale. Les bassins des jardins zen sont troublés par les cris et les rires de l'enfant intrépide et visiblement hyperactive qui court, joue, saute et grimpe partout où cela est possible et même là où cela ne le semblait pourtant pas.

Cependant, dès lors que la voix masculine résonne dans le jardin, dès lors que dans sa voix, se perçois l'intonation caractéristique de l'impatience, l'enfant se stoppe et s'assagit. Elle avait beau être énergique, la voix grave de son frère la rappelant à l'ordre avait toujours un effet radical. Elle ne serait jamais une enfant difficile, par nature peut-être, par éducation surtout. Les arts-martiaux entrèrent très tôt dans la vie de l'enfant, d'une part parce que son frère en étant un fervent adepte et que dès qu'elle sût se déplacer à quatre pattes, elle irait le voir s'entrainer, d'autre part parce qu'elle avait tant d'énergie que cet art était tout trouvé pour qu'elle se dépense sans ravager le jardin. Les arts-martiaux lui apprirent bien sûr la discipline et l'obéissance mais aussi et surtout, la maîtrise de son corps et la confiance en elle. Son maître, et frère, était dur et les entrainements frôlaient parfois les limites de son corps d'enfant mais, elle ne fût jamais blessée ni trop exténuée pour que le lendemain matin elle ne puisse aller parcourir les jardins de la demeure familiale avec tout entant de fougue que la veille.

Le domaine familiale.. entouré par de hauts murs, protégé du monde extérieur, un havre de paix au coeur du quartier Est. Un havre de paix.. et de solitude aussi. Itami l'adorait bien sûr, et il était bien assez grand pour y faire tous les jeux d'enfants imaginables mais, des jeux pour un enfant. Itami grandit en marge de la société, pas exclue mais, en bordure des limites acceptables, elle n'irait pas à l'école, n'aurait pas d'autres contacts avec les enfants que de fugaces rencontres dans le parc et les rues où parfois frère et soeur allaient se promener. Et quand bien même elle arrivait à passer du temps avec un enfant de son âge, leurs jeux étaient radicalement différents, leurs esprits séparés par un gouffre qui ne ferait que s'agrandir avec le temps. Elle regretterait un temps de ne pas être allé à l'école, parce qu'elle se sentait inférieure à ceux qui y allaient, ayant l'impression d'être moins instruite qu'eux.

Son frère prendrait pourtant soin de lui enseigner ce qu'il savait, et serait un professeur aussi exigeant qu'il pouvait l'être en tant que maître d'arts martiaux, et l'enfant était loin d'être bête, pleine de malice et d'astuce elle était douée pour les mathématiques et avait un intérêt tout particulier pour l'anatomie humaine et animale, mais était très vite endormit par l'histoire et la littérature, bien qu'elle soit très habile à l'écriture, la calligraphie trouvant à ses yeux un intérêt plus plastique qu'intellectuel. Une chose est sûre, elle retenait bien plus vite les leçons d'arts martiaux que les cours théoriques.

C'est ainsi réfugiée derrière les murs du domaine Kuronuma, portée par les enseignements de son frère, que la petite dernière grandit et gagna en force comme en intelligence. Elle était douée, apprenait vite, elle ferait bientôt preuve d'initiative et n'attendrait plus les retours de mission de son frère, elle l'y accompagnerait. La première fois qu'elle vu mourir quelqu'un, son chocolat chaud manqua refaire surface mais, blême, elle serra la mâchoire et ne détourna pas le regard. À vrai dire, c'était plus le sang et son odeur, ajouté aux gargouillis que faisait la gorge tranchée qui lui donnait des hauts le coeur.. ce qui était déjà pas mal, mais, le fait que son frère vienne d'arracher une vie, lui était égal. Elle ne chercha pas à se dire que celui qui était mort était un "méchant", c'était juste une tête de plus, un de ceux que dès lors elle nommera les "nezu" ou "gris". Une silhouette dans la masse, un visage sans trait, un nom à rayer sur une liste de cibles à éradiquer. Elle savait pertinemment que la société trouverait cela "mal", que son frère était un des "méchants", elle était consciente de cela et c'est sciemment, qu'elle se rangea de son côté, qu'elle se faufila dans son ombre de plus en plus souvent et qu'enfin, elle devint sa second en presque toute occasion.

Elle était jeune, aussi jeune que terriblement efficace, aussi jeune que mortellement douée. Elle marchait dans les pas de son frère, silhouette si fragile, si petite, derrière la carrure et la prestance de Takeshi Kuronuma. Elle en était heureuse et pensait, à tort, que cela pourrait durer ainsi pour toujours, que jamais rien, ne pourrait séparer les deux derniers membres de la famille Kuronuma. Les deux derniers.

- Take-ni.. un jour, je vengerais la mort de nos parents.

La brise qui souffle sur le domaine familiale, porte sur ses volutes l'odeur d'une coupelle de sake et les cheveux libérés d'une jeune fille à peine femme. Ses yeux noir brillent sous la pâle lueur de la lune qui se lève mais son visage reste impassible, sa voix est calme, assurée, elle y a déjà réfléchie, elle n'attend pas de réponse de son frère assit à son côté, buvant quelques gorgées d'alcool de riz.

- Je ne les ai pas connu, ils ne m'ont pas manqué.. mais je les vengerais, pour toi.

La jeune fille lève son bras pâle vers l'astre solitaire, ses doigts fins s'écartent, englobent l'oeil lunaire comme si ce n'était qu'une balle blanche, comme si, la toucher n'était pas si difficile et que dès lors, rien n'était hors de sa portée.

- Que cela soit dans le passé, le présent ou le futur, personne n'a le droit de te faire du mal.

Itami avait dix ans, et c'était sa première promesse synonyme de mort, la première promesse qu'elle ne trahirait jamais. Les jours qui suivirent furent mouvementé, après une mission qui ne se passa comme prévu, une Elementis à l'élément de bois la capturant au cours du combat et blessant presque mortellement son frère avant qu'Itami ne le conduise au QG des Domae qui bien que n'aimant pas voir une personne extérieure entrer dans le QG, ne pouvaient faire autrement que de soigner Takeshi, que ce soit une "habitante" ou non qu'il y ait amené. La relation entre Takeshi et Itami, tout comme le rang de ce dernier au sein de la famille, restèrent secret pour la plupart des membres de la famille. Itami ne leur parlait pas, elle y allait toujours dans l'ombre de son frère et n'était pas inconsciente du malaise qu'elle créait, d'une part par son jeune âge, d'autre part parce qu'elle était une "étrangère" pour la famille. Elle n'en avait que faire mais cela ne fit que renforcer sa conviction qu'en ce vaste monde, un seul lien lui était cher et digne d'intérêt et de confiance, celui qui la liait à son frère.

Pour marquer cet attachement peut-être, Itami offrit à son frère une chaine d'argent qu'elle attacha à son cou alors qu'il venait de se voir confier le secret des Domae. Secret qu'il lui confia même si, d'une manière ou d'une autre, la jeune fille l'aurait rapidement deviné, on ne voit pas des guêpes pepsis obéir aux ordres d'un humain sans se poser quelques questions..

Ils formèrent un duo implacable pendant encore plusieurs années qui semblent bien courte aujourd'hui. Ils étaient vraiment.. inséparables. Rien ne pouvait les arrêter ensemble, qu'importe les ennemis, ils pouvaient désormais compter sur leurs qualités respectives et leurs confiance absolu en l'autre était une arme aussi précise que ses senbon. Ils se connaissaient si bien, qu'ils n'avaient plus besoin de communiquer pendant les traques, plus besoin de se parler lors d'un combat pour savoir quelle tactique mettre en place. Les missions allaient lui manquer, les parties de Go aussi..

Le paysage défile à toute vitesse sous les yeux d'Itami pourtant, aucune brise fougueuse ne vient caresser ses joues. Ses doigts fins se posent sur la vitre froide alors que déjà, la gare de Quederla n'est plus qu'un point qui s'éloigne inéluctablement. Son frère est dans cette gare, enfin, maintenant il doit en être sortit, peut-être qu'il retourne au domaine ou bien, a-t-il une mission dont il ne lui aurait pas parlé ? Il serait seul pour l'accomplir.

Et.. apparemment, c'était mieux ainsi. Itami détourne le regarde, elle était seule dans ce wagon, seule quand bien même il y avait tout autour des dizaines d'autres humains assis à leur place. La sienne, de place, n'était pas ici et pourtant, elle restait sagement assise, immobile au milieu des "gris". Elle allait être comme eux désormais, une silhouette sans visage, un nom sans signification, puisqu'il n'y avait que dans la bouche de son frère, que son prénom puisse sonner avec sens.

Mais.. c'était mieux ainsi. Puisqu'elle était le point faible, le défaut, le talon d'Achille de l'Assassin silencieux. Elle lui avait fait honte peut-être.. elle n'avait pas été assez forte. Les poings de la jeune fille se serrent sans que personne ne le remarque. Elle n'était plus assez forte pour être le second de son frère. Elle avait.. échouée.

Dans un train gris, au milieu d'être gris, ternes, de silhouettes anonymes et sages, un kimono pourpre s'est recroquevillé sur lui-même. Le fuselage d'acier transperce la brise, balaye les distances, creuse le gouffre entre les deux Kuronuma, le train suit, imperturbable, la route qui lui est tracée. Certains croient au Destin, d'autre en un Dieu, d'autre à la Fatalité, tous pensent que pour chacun un chemin est fait. Si l'on ne peut dévier de la route tracée, si tout en ce monde, n'est qu'un enchainement de causes et d'effets qui nous poussent encore et toujours vers une même fin, si tout est déjà écrit noir sur blanc, alors..

«J'écrirais à l'encre rouge l'histoire qui est mienne.»


Et en vrai ?

Just a bad seed

PRÉNOM/SURNOM : Ashura :3
ÂGE : 22 ans
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : Par le partenariat avec Theoc Area
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : J'ai hâte de vous rejoindre ! ^-^
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kira


Dernière édition par Itami Kuronuma le Dim 13 Juil - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3030
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Lun 5 Mai - 16:13

Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^
Je laisserai Takeshi te valider quand tu auras terminé vu que c'est lui qui a fait le prédef :3




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Lun 5 Mai - 17:51

Bienvenue parmi nous ^^
Au plaisir de pouvoir te tuer en rp ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Lun 5 Mai - 23:34

Bienvenue ma ptite soeur qui est plus vieille que moi Razz

J'attends avec impatience ton histoire car juste à voir tes descriptions, je suis méga fan et super hâte de pouvoir RP avec toi !

Bonne chance pour finir ta fiche et bienvenue parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Mar 6 Mai - 19:00

Bienvenue en ces lieux ~ Et courage pour finir ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Mar 6 Mai - 21:15

Merci !! J'ai maintenant, normalement, fini ! =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Mar 6 Mai - 22:05

Je viens de lire ton histoire et c'est juste sublime ^^
Hâte de pouvoir RP avec toi :3

En tout cas je te valide sur le champs Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   Mar 6 Mai - 22:58

Merci !! Heureuse d'être des vôtres ! o/
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Itami Kuronuma ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Itami Kuronuma ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-