Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Question de point de vue... [Pv Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Jeu 29 Mai - 12:23


Plus d'un an déjà...
Que le père de Lestat est mort dans des circonstances plus que douteuse. L'As se rendait tôt au cimetière ce matin. Avec un magnifique bouquet confectionné par sa mère. Il voulait y aller avant ses cours, et ce sont dons les premiers rayons du soleil qui accompagnaient Lestat, là où on dort pour l'éternité.

Quederla était calme.
La ville, était encore endormit et ce nouveau jour était vierge de toute trace de sang. C'est la nuit que tout les crimes sont permis. L'expression neutre sur le visage de Lestat, laissait à croire qu'il ne pensait à rien... Or, son esprit en ce jour se voulait plus nostalgique qu'à l'habitude. Il se revoyait, plus jeune, accompagnant son père dans les soins.

Le cryomancien entrait dans le cimetière.
Son cœur se serrait, au fur et à mesure de ses pas, et lorsqu'il arrivait au bout de l'allée droite. Il n'osait pas lire la pierre tombale qui s'y trouvait, même si il savait que c'était celle de son cher père. Lestat déposait le bouquet de fleur composé de roses de diverses couleurs et confectionné par sa veuve d'épouse, si la mère de Lestat se voulait positive en ce jour, ce n'était pas son cas. Le jeune homme sentait, comme une amer injustice en lui.

_ Bonjour papa.

Articulait-il.
Les mains un peu tremblante sous l'émotion. Les yeux du jeune homme brillait, il était clair qu'il se retenait de pleurer, et mêler à sa magie de glace, une larme réussi quand même à s'échapper et celle-ci scintillait avant de s'écraser sur le pied de la tombe.

" Sôsuke Morihara
Passionné médecin, père dévoué et homme aimant
Repose en paix "

Pouvait-on lire.
Pour l'As, le doute planait trop sur l'histoire de la mort de son père, enfin, l'assassinat. Même si la médecine et les soins de Sôsuke se voulait neutre, en temps de guerre, il fallait toujours choisir un camp, un jour ou l'autre. Ce n'était pas un Elementis qui avait fait le coup, l'As l'aurait de suite su et se serait vengé sans état d'âme, et tous connaissait le lien qui unissait Lestat à Sôsuke. Jeter la pierre sur un Domae alors ? Ça serait trop facile, mais pas impossible... Après tout, un médecin de moins ça fais des morts en plus ! Mais dans ce cas, autant s'en prendre à un médecin qui soigne uniquement les elementis ! Pas un qui ouvrait sa porte à tous... Voilà l'injustice. Et si... Et si c'était un habitant déraisonné alors ? Ce n'était pas à exclure non plus...

Le seul indice...
Un poignard retrouvé dans le corps du médecin, un soir d'été. Une véritable tragédie.

_ Ta bonté aura été ta perte papa...

Glissait-il.
En posant sa main sur la pierre tombale, aussi froide que sa peau. Lestat, sentait une frustration en lui... Contre qui alors ? Contre qui devait aller sa vengeance ? Contre qui devait aller sa colère ? Personne... Car personne ne sait qui à fait le coup. Lestat soupirait longuement et une brise matinal caressait sa joue, comme pour l'apaiser.

_ Maman viendras te voir, plus tard.

Ajouta-il à l'attention du défunt.
Avant de se tourner, et de remarquer quelqu'un de familier... Gaara était dans le cimetière lui aussi, à peine plus loin. Sans aucun doute pour Lestat, cet Elémentis devait lui aussi rendre "hommage" à des personnes qui lui ont été chers. Le rejoindre pendant qu'il se recueil, n'était pas respectueux. Voilà pourquoi, le cryomancien décidait de l'attendre sous un saule pleureur, assit tranquillement sur banc. Là, où l'homme de sable serait obligé de passé et qui le moment venu... Lestat l'interpellerait.

Le cimetière...
N'est pas le meilleur endroit du monde pour faire connaissance, néanmoins, il n'y a pas plus calme pour une discussion posé, sans agressivité.Parmi les défunts, il y a toujours matière à réfléchir...

.... Sur notre façon de mourir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Jeu 29 Mai - 13:44



Mais qu'est-ce que fait Gaara dans un cimetière ? Il vient pour sa sœur ? Ah ! Cette traîtresse qui le traitait comme ses parents, qui était morte car la vie ne voulait pas d'elle, qui avait gâché encore plus celle du jeune homme, qui l'avait fait passer pour un monstre auprès de ses parents... Non, l'Elementis ne venait pas pour sa sœur, il s'en fichait pas mal d'elle ; Il venait pour son frère. Le seul qui l'avait respecté, le seul qui avait fait un geste pour lui mais qui avait laissé sa vie.

Yukyo n'avait pas de tombe pour lui, pourquoi ? Tout simplement parce que personne n'avait retrouvé son corps, que ses parents n'avaient pas cherché à l'enterrer ni même mettre un pierre tombale pour le simple souvenir d'avoir un fils. Ils se disaient trop pauvre ; Triste fin hein pour le héros de la famille ? Mais Gaara avait fait quelque chose sur cette tombe, quelque chose qui pourrait être passible d'amende mais qu'il ne payerait pas vu que pour lui, ce qu'il avait fait était juste. Il avait gravé le nom de Yukyo Ishikawa sur la tombe avec une pierre un soir où personne n'était là, lorsqu'il vivait encore nul part et n'importe où ; Il avait gravé son nom à côté de celui de sa sœur afin que personne ne l'oublie.

La parents de Yukyo ne venaient jamais ici, comment le savait-il ? Et bien c'était très simple, il n'y avait jamais de fleur sur leur tombes, Gaara n'en apportait jamais parce que à quoi bon gâcher son argent pour des trucs qu'ils ne verront pas et qui faneront dans les prochaines heures ? Monsieur et Madame Ishikawa étaient très croyant, alors ils passaient des heures devant la tombe de leur fille chérie déposant des bouquets et des bouquets. Mais depuis l'incident, il n'y avait plus rien ; Ils avaient sûrement fuit la ville. Ah les lâches ! Bien trop peur pour rester ici avec un fils qui serait capable de les retrouver et de les tuer sans aucun scrupule ; Ils étaient peut-être déjà mort qui sait ? Mais ça, c'est depuis 10 ans qu'ils sont morts dans l'esprit de Gaara.

Bref, le jeune homme était là, devant la tombe de son frère. Aucune larme ne voulait couler, il avait trop pleuré étant jeune et avait apprit que pleurer ne le rendrait pas plus fort ; Il restait là, assis devant une tombe à la regarder sans laisser passer une émotion, sans laisser passer une parole. Des heures étaient sûrement passées mais il s'en fichait pas mal, personne ne l'attendait et il n'attendait personne ; Ce lieu lui permettait de réfléchir. Certains disaient que parler aux morts leur donnait des réponses mais si l'Elementis venait là, c'était simplement pour être au calme. Pourquoi pas chez lui ? Parce qu'entendre ses voisins se disputer, jouer d'un instrument ou simplement marcher l'énervait et l'empêchait de mettre ses idées aux claires.

Il y a quelques jours, il avait été dans le quartier Est afin de parler à un Domae qui avait gagné leur combat, le seul qui avait réussit : Il s'agissait de Takeshi Kuronuma. Gaara avait eu une drôle idée, il voulait devenir plus fort et le seul moyen de le devenir, c'était de s'entraîner ; Mais toutes les personnes avec qui il se battait étaient mortes et personne ne voudrait s'entraîner avec l'Esprit du Sable de peur de mourir. Alors, il avait tout simplement fait cette proposition à Takeshi qui avait naturellement accepté ; Mais il avait soulevé un point intéressant : Et si ils se faisaient découvrir par leur Famille ? N'allez pas croire que Gaara avait peur d'eux ! Au contraire, il savait que ce qu'il faisait n'était pas mal, vu qu'il voulait simplement s'entraîner.

L'autre sujet qui le dérangeait était Zwei. Tous les derniers événements lui revenaient en tête, la forêt, le combat, chez lui, le fête... Il ne savait pas où il allait avec cette jeune fille mais il avait l'impression que quelque chose de mal allait se passer ; Pourquoi lui faire confiance à elle ? Pourquoi s'intéressait-elle à lui ? Alors qu'il était un monstre craint de beaucoup. Et le pire dans tout ça c'est qu'il commençait à s'attaquer elle... Ah ! Quelle ironie, lui qui n'avait jamais connu l'amour commence à le ressentir ?

Comme dit plus tôt, il était resté des heures dans ce cimetière ; Au bout d'un moment, il se leva tranquillement, son visage toujours de marbre et commença à avancer vers la sortie. Il vit au loin une personne assise sur un banc qui avait l'air d'attendre quelqu'un ; Jetant discrètement un coup d’œil dans le cimetière, il remarqua qu'il était seul. C'était donc lui que cette personne attendait. Plus il se rapprochait, plus son visage lui disait quelque chose, il l'avait vu de temps en temps dans le QG des Elementis mais il était quelqu'un de discret et Gaara ne lui avait jamais parlé. Que lui voulait-il ? L'Elementis s'arrêta donc devant l'homme et le regarda de haut en bas ; Toujours avec son visage de marbre, il prit la parole.

- Vous désirez me voir ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Sam 21 Juin - 21:48

Les feuilles du saule pleureur.
Caressaient le sommet de la tête à Lestat lorsqu'une bise matinal passait. Lestat, calme et observant l'horizon qui s'éveillait à son tour, remarquait enfin Gaara. Celui-ci s'était arrêter face au cryomancien, comme si il savait qu'il y avait avoir un échange ou que Lestat l'attendait, lui.

Il est vrai que...
A choisir, pour passer du bon temps à matin, autant choisir un parc gaie et décoré plutôt qu'un cimetière. Donc, ne prenons pas les gens pour des idiots, surtout Gaara qui est assez susceptible et qui a donc bien compris que le professeur de philosophie souhaitait s'entretenir avec lui. D'ailleurs, le maître du sable engageait la conversation en premier.

- Vous désirez me voir ?

Lestat levait les yeux vers lui, souriant.

_ Oui, installe toi si tu veux, ça serais plus simple.

Et plus confortable.
Lestat tapotait la place libre à coté de lui. Il s'adressait à Gaara comme s'il le connaissait depuis toujours. En tant qu'As, il est clair qu'il en sait bien plus sur les membres de son clan, alors que eux... Ne pouvait pas en dire autant.

_ Je ne pensais pas rencontrer quelqu'un à cette heure si matinal.


Reprit-il, très serein.

_ Je me présente au cas où... Je suis Lestat Morihara. Nous faisons partie de la même "famille" toi et moi et, parallèlement, je suis professeur de philosophie au lycée Noctem.

Se présentait-il, de manière amicale.
Cela se sentait que Gaara était le genre de personnage aussi fermé que du béton armé, mais Lestat n'avait pas peur de l'aborder, et pour cause... Il savait ce que c'était d'être seul, évité ou froid. L'enseignant, s'adossait pleinement au banc ensuite pour mieux voir le ciel qui commençait à prendre une teinte azur... Une belle journée s'annonçait ? En tout cas, il demandait par la suite.

_ Comment vas tu Gaara ?

Cette question.
Qui pouvait paraitre anodine, banale était pour Lestat, très importante. Son défunt père, médecin, associait toujours la santé mental à certains troubles physique. De ce fait, Lestat aimait savoir comment les personnes de son environnement allait, c'était une question sincère et qu'il posait quotidiennement à ses étudiants. Certains, prit de confiance, se confiait d'ailleurs à lui et lui demandait conseil.

Dans un cimetière...
Cette question était tout aussi essentielle, en général, les personnes qui viennent ici veulent se recueillir, se remémoré des souvenirs et ils sont donc, plus ou moins ouvert à discuter de la personne défunte ou de leurs peine. Lestat était très attentif à Gaara... Car c'est un jeune homme intéressant sur le plan émotionnel, sur sa façon de vivre et voir les choses, et ça, Lestat préférait mille fois avoir une conversation avec lui, plutôt que de le trouver dans des quelconques rapports ou dossier le concernant. Et pour qu'une personne s'ouvre un peu...

... Il faut savoir, soi même s'ouvrir en retour.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Dim 22 Juin - 21:42



- Vous désirez me voir ?

Gaara s'était arrêté au niveau de l'homme qui avait l'air de l'attendre sur un banc, ils se regardaient simplement. Personne ne sut comment, pas même Gaara, mais il avait cette étrange impression que cette personne assise en face de lui voulait lui parler. Mais de quoi ? Seul lui pouvait lui dire et pour cela, il fallait rester avec lui ; le maître du sable n'aimait pas vraiment parler avec les personnes, ils préfèrent éviter les longues et ennuyeuses discussion qui pouvaient très bien se finir en bain de sang si elles duraient trop longtemps mais bon... La curiosité est un vilain défaut chez l'Homme non ? Et Gaara est un homme, cela paraît donc normal qu'il ait envie de savoir ce que lui voulait cet homme aux cheveux pâles.

Le jeune homme d'ailleurs leva un regard sur l'homme de sable, puis il lui lança un sourire en l'invitant à s'asseoir. Gaara haussa un sourcil, c'était bien la première fois que quelqu'un l'invitait à rejoindre une conversation... L'Elementis ne savait pas pourquoi, mais il sentait que cette conversation n'allait pas lui plaire, en même temps, rares sont les conversations qui lui ont plus. Son interlocuteur tapota la place à côté de lui, l'incitant à prendre place, ils se comportaient comme si ils se connaissaient depuis toujours et qu'ils étaient bons amis mais mis à part quelques regards au QG, Gaara ne savait pas qui il était réellement. Il ne savait même pas si il faisait partie des privilégiers ; sans le faire attendre plus longtemps, le jeune homme prit place à ses côtés et comme il ne comptait pas rester longtemps ici, il ne retira pas sa jarre.

- Je ne pensais pas rencontrer quelqu'un à cette heure si matinal.

- Il n'y a pas d'heure pour venir dans un cimetière.

Toujours aussi froides et directes ses réponses. Mais il n'allait pas non plus lui rendre des comptes alors qu'ils ne se connaissaient à peine, voire pas du tout même. Gaara espérait qu'il n'allait pas lui demander pourquoi il était venu ici, parce que dans tous les cas, il ne fallait pas s'attendre à une quelconque réponse ; sa vie privée ne regardait qui lui et hors de question de raconter son personne à qui que ce soit... Deux personnes s'étaient déjà deux personnes de trop qu'il faudrait tôt ou tard éliminer. L'homme de sable aimait tuer oui, mais il avait été mit au courant par ses supérieurs : Si jamais il tentait de nouveau à tuer un Elementis, il risquerait d'avoir de gros, très gros problèmes.

- Je me présente au cas où... Je suis Lestat Morihara. Nous faisons partie de la même "famille" toi et moi et, parallèlement, je suis professeur de philosophie au lycée Noctem.


- Je sais qui tu es, je t'ai déjà vu plusieurs fois au QG, même si tu es quelqu'un de discret. Mais pour la forme, je me nomme Gaara Ishikawa, même si mon nom ne doit pas t'être inconnu.


Son nom... Voilà que Gaara donnait son nom à quelqu'un, voilà qu'il avait fait l'effort de se présenter à une personne pour paraître... Aimable (?). L'homme se sable se dégoûtait lui-même, depuis qu'il s'était amouraché de Zwei et qu'il avait scellé un pacte de non-agression avec Takeshi, il commençait à changer petit à petit... Répugnant, complètement répugnant. 19 ans sans amour et sans gestes, il a suffit d'un regard et d'un combat pour le changer. Pitoyable. Il est comme tous les autres, faibles et sa faiblesses le tuera tôt ou tard ;dire que son nom était craint dans toute la ville, que ce soit par les alliés ou par les ennemis.

- Comment vas tu Gaara ?

Le jeune homme fut surpris en entendant cette question... Il lui demandait comment il allait ? Pourquoi ? Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire de savoir comment il allait ? Gaara était méfiant, pourquoi s'intéresser à lui tout à coup alors qu'ils ne se parlaient jamais ? L'homme de sable restait plusieurs minutes à réfléchir sur sa réponse, tout ceci était réellement sincère ? L'un et l'autre étaient des hommes qui se mêlaient de leurs problèmes et non de ceux des autres. L'Elementis soupira, tant de questions qu'ils se posaient alors que ce que lui avait demandé Lestat était simple, tellement simple... Une question si banale qui n'avait pas d'autres réponses que "oui" ; mais c'était aussi la question qui se voulait poser pour la forme pour rentrer petit à petit dans le vif du sujet.

- Pas besoin de me demander comment je vais. Demande moi ce que tu veux savoir ou dit moi ce que tu veux me dire mais ne t'attarde pas avec des questions sans importance.

La patience... Ce mot n'existait tout simplement pas dans le vocabulaire de Gaara. Mais après tout, pourquoi tourner autour du pot ? Ce n'était pas un manque de respect de demander directement à la personne ce que l'on veut ; enfin de son point de vue, l'Elementis ne demandait jamais rien à personne et ne parlait presque à personne. Et puis, c'était bien aussi la première fois de sa vie quelqu'un venait d'engager la conversation le considérant comme son... Égal (?). Bref, plus vite il était au courant plus vite il pourra rentrer chez lui.



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Lun 30 Juin - 11:34


Quel jeune homme froid.
Pourquoi diable a t-il comme élément le sable ? Qui est censé être chaud et agréable, surtout dans un bords de plage par exemple... Ou alors, le sable impitoyable d'un désert ardent. C'est ce que pensait l'As en discutant avec Gaara, Lestat optait pour la deuxième possibilité, un sable sans aucune pitié. Cependant, tout peux changer, il suffit de modifier le décore ou l'environnement ! Le sable comme la glace, ce sont des éléments qui se construisent et se métamorphose au grès de son envie.

En tout cas.
Lestat arborait un nouveau sourire en voyant que la maitre du sable s'installait près de lui. Signe qu'il lui accordait de l'attention et du temps et ce n'est pas rien !

- Pas besoin de me demander comment je vais. Demande moi ce que tu veux savoir ou dit moi ce que tu veux me dire mais ne t'attarde pas avec des questions sans importance.
_ Qu'elle franchise d'esprit ! Si le monde était comme toi, tout irait bien plus vite.

Lestat rit, nullement gêné par son attitude.

_ Ma question est sincère. Tu l'as dis toi même, toi et moi, nous sommes dans le même clan... Alors, j'aimerai savoir comment tu te sens, en ce moment même. N'ai crainte, je ne te demande pas tes petits secrets, juste... Si ton esprit est embrumé par quelque chose ces temps ci. Et peut être que je pourrais même t'aider, qui sait.

Expliquait-il.
Parfaitement détendu à ses cotés, avant de reprendre.

_ Pour ma part, je suis venu rendre visite à mon père. Il a été assassiné il y a à peine un an. Est-ce le coup d'un Domae ? Ou un pur hasard ? La facilité me me pousserait à porter ma haine sur un Domae, mais... Je n'ai pas de preuve potable contre eux. Voilà pourquoi, ça pourrait très bien être un civil en état d'ébriété que mon père aurait voulu aidé... Dans tout les cas, je demeure dans le flou, l'incertitude. J'ai de la colère en moi, mais je la garde, car je ne sais pas contre qui la diriger sans faire d'erreur...

Ajoutait-il, avant de tourner son visage vers le jeune homme.

_ Tu vois ? Tu ne m'a pas demandé comment j'allais, mais... Je te le dis quand même, sans crainte. Mon état d'esprit se résumerais en ce moment, à une forme de nostalgie passagère ainsi qu'une forme de frustration.

Lestat l'invitait à faire de même.
Peut-être pas en aussi détaillé, mais, qu'il lui parle, de tout, de rien... Un simple échange en somme.

Le début de quelque chose
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Mer 2 Juil - 0:48



- Pas besoin de me demander comment je vais. Demande moi ce que tu veux savoir ou dit moi ce que tu veux me dire mais ne t'attarde pas avec des questions sans importance.

Toujours aussi froid ce Gaara, incapable de faire un sourire, incapable de parler de soit, incapable d'être sympathique avec les autres personnes. Il n'aimait pas qu'on lui prenne son temps qui ne servait à rien en soit, mais il n'aimait pas le partager avec une autre personne et si cet homme venait lui parler c'est qu'il avait quelque chose à lui dire et ce n'était pas pour engager la conversation simplement et parler de météo ; Surtout que, l'homme de Sable s'en fichait pas mal de la météo, de comment allait cet homme car il ne connaissait même pas.

- Qu'elle franchise d'esprit ! Si le monde était comme toi, tout irait bien plus vite.

Il rit, cependant il n'avait pas l'air gêné de la franchise de Gaara ; Encore une personne qui arrivait à lui tenir tête dans son genre, mais c'est vrai que si tout le monde était comme l'homme de Sable, les gens arrêteraient de tourner autour du pot et demanderaient directement ce qu'ils voudraient et éviteraient de poser des questions inutiles. Certaines plus que d'autre, celle que Lestat avait posé était vraiment sans importance, les humains répondaient oui pour éviter d'embêter l'interlocuteur avec les petits problèmes du quotidien et inversement lorsque l'on renvoyait la question ; Puis ensuite, on en vient aux choses sérieuses et c'est deux minutes précieuses que ces personnes ont perdu.

- Ma question est sincère. Tu l'as dis toi même, toi et moi, nous sommes dans le même clan... Alors, j'aimerai savoir comment tu te sens, en ce moment même. N'ai crainte, je ne te demande pas tes petits secrets, juste... Si ton esprit est embrumé par quelque chose ces temps ci. Et peut être que je pourrais même t'aider, qui sait.

Il était détendu quand il parlait et pourtant Gaara avait la sensation qu'il était au courant de quelque chose, rares sont ceux qui s'intéressaient à la vie du jeune homme ; La dernière qui l'avait fait été Zwei et maintenant ils étaient presque ensemble tous les deux... Et ça va être quoi la prochaine étape avec lui ? Il deviendra son psychologue lorsque Gaara aura besoin de parler ? Mais il ne laissa pas le temps au jeune homme de Sable de répondre car il enchaîna aussitôt.

- Pour ma part, je suis venu rendre visite à mon père. Il a été assassiné il y a à peine un an. Est-ce le coup d'un Domae ? Ou un pur hasard ? La facilité me pousserait à porter ma haine sur un Domae, mais... Je n'ai pas de preuve potable contre eux. Voilà pourquoi, ça pourrait très bien être un civil en état d'ébriété que mon père aurait voulu aidé... Dans tout les cas, je demeure dans le flou, l'incertitude. J'ai de la colère en moi, mais je la garde, car je ne sais pas contre qui la diriger sans faire d'erreur...

Gaara était étonné de ces révélations... Tuer en masse lui permettrait de tuer l'assassin de son père, des innocents seraient certes tué mais et alors ? Il faut bien mourir un jour non ? Et cette personne ne se dénoncera jamais alors il faut arrêter d'attendre et foncer dans le tas pour avoir des explications sur cette histoire ; Si les innocents sont là, c'est qu'ils protègent les criminels car ils se cachent dans la foule, histoire de paraître comme eux, histoire d'être comme tout le monde or on le remarque rapidement, on sait qui est criminel et qui ne l'est pas et pourtant on ne le dénonce pas.

- Tu vois ? Tu ne m'a pas demandé comment j'allais, mais... Je te le dis quand même, sans crainte. Mon état d'esprit se résumerais en ce moment, à une forme de nostalgie passagère ainsi qu'une forme de frustration.

Pourquoi lui raconter ça à lui ? Il ferait mieux d'aller voir un de ces amis, il serait plus compréhensif et de meilleur conseil que Gaara ; Avait-il peut que son état d'esprit soit su par tout le monde et en le révélant ainsi à l'Elementis, son secret serait bien gardé ? Et si Gaara se confiait, qu'est-ce qui lui prouvait que le sien serait gardé aussi ? Il avait accordé sa confiance à Zwei et Takeshi mais qui dit que Lestat pourrait aussi se taire ? Après lui avoir précisé que rien de cette conversation ne devait sortir d'ici, Gaara décida de prendre la parole.

- Je suis venu ici pour mon frère qui m'a sauvé d'un incendie il y a 9 ans et qui y a laissé sa vie. Nos parents n'ont pas prit la peine de lui faire une tombe mais je me recueille très souvent ici pour lui rendre hommage et le remercier.

Erk, et voilà une autre personne qui était au courant de son histoire... Répugnant, complètement répugnant l'influence qu'avaient Takeshi et Zwei sur l'homme de Sable... Il commençait à devenir faible, bientôt il n'hésiterait pas à développer ses sentiments à cœur ouvert sans avoir peur de paraître faible aux yeux des autres, dans peu de temps, il n'hésiterait pas à aller vers les autres pour engager la conversation et en avoir une... Normale ?

- En ce moment, j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire ; Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie et j'ai l'impression de changer mais en mal. Cette Zwei qui est aussi une Elementis s'est un peu trop approchée de moi et je commence à douter de mes sentiments pour elle, je ne sais pas si je dois la repousser ou la laisser venir ; Et il y a cet homme aussi qui m'a prouvé que je n'étais pas le plus fort, il a été le premier à me tenir tête et à survivre à mes attaques.

Rien que le souvenir de cette bataille l’énervait beaucoup... C'était la première fois de sa vie que quelqu'un lui tenait autant tête et qu'il arrivait à survivre ; Cependant, il était hors de question de dire à Lestat qu'il s'agissait de Takeshi Kuronuma, un Domae.



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Sam 5 Juil - 14:52

A force d'ouverture et de patience, Gaara prit la parole.

-Je suis venu ici pour mon frère qui m'a sauvé d'un incendie il y a 9 ans et qui y a laissé sa vie. Nos parents n'ont pas prit la peine de lui faire une tombe mais je me recueille très souvent ici pour lui rendre hommage et le remercier.

Intéressant !
L'homme de sable répondait enfin plus que trois mots. Cependant, ce qu'il confia n'était pas quelque chose à prendre à la légère. Lestat affichait une mine désolé sur son visage et surtout il appréciait de voir un autre visage de Gaara, bien différente de l'Elementis impitoyable qu'il montre et qu'on connait... Lui aussi, avait un être cher à son cœur, défunt, et à qui il rendait hommage. Gaara reprit, et Lestat ne l'interrompait surtout pas.

- En ce moment, j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire ; Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie et j'ai l'impression de changer mais en mal. Cette Zwei qui est aussi une Elementis s'est un peu trop approchée de moi et je commence à douter de mes sentiments pour elle, je ne sais pas si je dois la repousser ou la laisser venir ; Et il y a cet homme aussi qui m'a prouvé que je n'étais pas le plus fort, il a été le premier à me tenir tête et à survivre à mes attaques.

Le cryomancien.
Ne put contenir un sourire amusé à l'entente du prénom de Zwei, l'Elementis de feu impulsive et très émotive. Tout le contraire de Gaara et Lestat même ! Outre son élément à elle. Lorsqu'il imaginait les deux là ensembles, il félicitait intérieurement la pyrowoman d'avoir réussi à percer le château de sable où est enfermé le cœur de Gaara. Chacun sa méthode, elle la franchise, l'émotion et Lestat lui, la reflexion, l'observation et la diplomatie pour approcher les gens.

Ensuite...
Il comprit qu'en Gaara, il y avait une sorte de frustration suite à un duel.

_ C'est peut-être dur à entendre, mais il y a toujours plus fort que sois, comme il y a plus idiot dans certains cas.

Abordait Lestat, avant de tourner son visage vers Gaara.

_ C'est mon cas aussi, même si peu savent de quoi je suis capable, cette sorte de mythe sur mon élément et le secret qui l'entoure... Cela fait hésiter certains à m'attaquer, mais je sais qu'un jour, je rencontrerais un adversaire vraiment redoutable et à ce moment là, là question ne sera pas " qui est le plus fort de nous deux", mais...

Il désignait les tombes environnantes.

_ Aurais-je assez de force pour rester parmi ceux qui me sont cher en ce moment même et les protéger ou alors, irais-je de vie à trépas, sans connaître la fin de cette guerre ?

Lestat, n'était pas prétentieux pour une pièce.
Tout ce qu'il espérait à chaque affrontement, c'était surtout d'être assez fort pour protéger les siens. Il n'a pas envie d'écraser, d'humilier son adversaire ou d'être le plus fort de l'univers, ça ne l'intéressais absolument pas. Juste rendre inapte au combat son ennemi lui suffit, l'entraver, le paralyser... Il n'était pas un tueur et culpabilisait à chaque fois lorsqu'il usait de son élément qu'il qualifie plus d'artistique et pur car blanc et limpide.

_ Quand à Zweï, le seul mal qu'elle te fera si j'ai bien compris... C'est de t'apprécier et t'accepter tel que tu es. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, on en meurt pas je te rassure.

Il pouffait un peu de rire.

_ Essaye de considérer autrement ses sentiments et les tiens... Un changement de point de vue si tu préfères. Oui, aimer et être aimé en retour, c'est délicat dans notre monde actuel mais... Ca peut etre une redoutable force, crois moi.

Il reprit son calme habituel, appréciant sa compagnie et cet échange.

Le changement n'est pas un mal, c'est une forme d'adaptation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 819
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Mar 8 Juil - 18:40



Il ne savait même pas pourquoi il se confiait comme ça, à un simple Elementis qui passait par là et qui voulait simplement en savoir plus mais lui-même s’était confié à Gaara alors que ce dernier ne lui avait rien de demandé ; Et maintenant le voilà à parler de ses peurs et ses hontes, de ses victoires et ses défaites à une personne qui ne devait même pas le comprendre.  Mais au final, ça lui faisait pas de mal de se confier à un inconnu qui pourrai l’aider complètement dans cette histoire, Meiji l’avait déjà aidé pour Zwei vu qu’elle était aussi dans cette situation apparemment mais le Joker ne pourrait l’aider en ce qui concerne Takeshi, personne ne pouvait l’aider. Il ne savait même pas si il devait continuer ses entraînements avec lui pour devenir plus fort et le tuer, ou simplement s’entraîner.

- C'est peut-être dur à entendre, mais il y a toujours plus fort que sois, comme il y a plus idiot dans certains cas.

Le jeune homme serra le poing, sentant sa tension montée ile ne réagit pas mais il ne supportait pas entendre ce genre de phrase, Gaara était le plus fort jusqu’à ce qu’il rencontre ce Takeshi qui lui avait prouvé le contraire, comme électrochoc en quelques sortes. L’Elementis fit de son mieux pour calmer la haine qui montait en lui, il ne réagit donc pas aux paroles du cryomancien et le laissa continuer de parler.

- C'est mon cas aussi, même si peu savent de quoi je suis capable, cette sorte de mythe sur mon élément et le secret qui l'entoure... Cela fait hésiter certains à m'attaquer, mais je sais qu'un jour, je rencontrerais un adversaire vraiment redoutable et à ce moment là, là question ne sera pas " qui est le plus fort de nous deux", mais...

Il désigna les tombes qui se trouvaient devant les deux hommes, l’homme de Sable suivit le mouvement de sa main sans mot.

- Aurais-je assez de force pour rester parmi ceux qui me sont cher en ce moment même et les protéger ou alors, irais-je de vie à trépas, sans connaître la fin de cette guerre ?

Gaara lâcha un ricanement, personne ne connaîtrait la fin de cette guerre, elle dure depuis des siècles alors pourquoi leur génération serait la privilégier ? Tout le monde doit mourir à un moment ou à un autre, autant qu’il meurt durant un combat en voulant protéger ceux qui lui sont cher plutôt que de rester dans les jupes des autres en espérant ne pas tomber sur plus fort que soit. L’Elementis vivait sa vie normalement, si il devait mourir en combat, il ne le supporterait pas mais au moins il aurait vécu comme il le souhaitait : c’est-à-dire en élimant ceux qui lui nuisait.

- Quand à Zweï, le seul mal qu'elle te fera si j'ai bien compris... C'est de t'apprécier et t'accepter tel que tu es. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, on en meurt pas je te rassure.

Il pouffa un peu de rire après sa phrase, c’était bien ça le problème de Gaara, il ne savait pas si aimer Zwei était une bonne ou une mauvaise chose ; d’après toutes les personnes à qui il a parlé, c’est quelque chose de merveilleux qui lui arrive. Mais le merveilleux n’est pas censé faire peur ? N’est-ce pas ça que l’on utilise dans les contes pour enfants pour les rendre triste et sombre ? Alors comment peut-on qualifier l’amour de merveilleux ?

- Essaye de considérer autrement ses sentiments et les tiens... Un changement de point de vue si tu préfères. Oui, aimer et être aimé en retour, c'est délicat dans notre monde actuel mais... Ca peut etre une redoutable force, crois moi.


En quoi aimer Zwei pourrait être quelque chose de fort ? Ce n’était qu’une simple gamine qui ne sait pas ce qui est bon pour elle ; même après avoir tenté de la tuer, elle a continué de l’aimer et de l’accepter comme il était. N’importe quelle personne de censé aurait fuie et l’aurait détesté, mais Zwei c’était tout l’inverse… Elle revenait à chaque fois comme une abeille sur du miel et plus elle revenait moins Gaara avait la force de la repousser et de lui faire de mal ; Cette Elementis aussi arrivait à lui tenir tête sans avoir les répercussions que les autres avaient eu.

- J’ai comme l’impression que tu parles avec expérience de tout ça, tu as aussi connu tout ça ou ce ne sont que de simples suppositions que tu fais là ?

Cet homme avait de bon conseil, il parlait avec Sagesse et calme, ce qui n’était pas donné à tout le monde ; Bref, le bon profil pour faire partie du Conclave. Il connaissait le Roi, le Joker les deux Valets, le membre inconnu et qui agissait dans l’ombre était l’As ; Peut-être qu’il s’agissait de lui. Gaara laissa un silence entre les deux hommes après la réponse de l’Elementis de glace, après avoir bien réfléchit, il décida de prendre la parole.

- Tu es l’As de la Famille n’est-ce pas ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   Sam 12 Juil - 22:31


Pendant son discours.
Lestat avait finement observé les réactions de Gaara, il passait de la frustration à un rire qui sonnait un peu faux. Le cryomancien était ravit de cette discussion et il laissait l'homme de sable reprendre.

- J’ai comme l’impression que tu parles avec expérience de tout ça, tu as aussi connu tout ça ou ce ne sont que de simples suppositions que tu fais là ?
_ Peut-on considérer les écrits comme expérience personnel ? Si non... Et bien oui, j'ai connu diverses situations qui m'ont amené à penser de cette manière ou j'ai connu des personnes dans la même situation que toi.

Expliquait-il.
Gaara était en droit de se demander d'où Lestat tirait cette connaissance et sagesse, car non, il n'invente rien. Il eut un moment de silence avant qu'enfin, Gaara dépose son diagnostique comme un coup de tonnerre.

- Tu es l’As de la Famille n’est-ce pas ?


De cette conclusion.
Lestat plongeait simplement son regard bleutés dans celui de son enquêteur, le visage souriant et à la fois fermé.

_ Je suis celui qu'on voudrait que je sois... Peut-être l'As aux yeux du roi, peut-être un confident pour toi et pour d'autres... Un simple professeur de philosophie qui fait des heures de psychologies à ses heures perdues.

Il pouffait un peu de rire.
Laissant le doute planer un peu, car Lestat savait qu'au fond, Gaara en était déjà pratiquement certains, il avait juste besoin d'une approbation final, un peu comme un enfant qu'on à guider dans ses calculs et qui sont justes, mais qui a tout de même besoin de sa note parfaite, inscrite sur la feuille avec un "Très bien". Si Gaara était désormais pratiquement sûr de la position du cryomancien au sein du conclave, Lestat, lui, savait aussi une chose sur Gaara.

_ Et toi ? Tu es amoureux de Zwei, non ? Sinon, tu n'en parlerais pas autant et... Le contraire de l'amour c'est l'indifférence, très cher. Or, elle te déroute et semble obséder ton esprit autant que ta défaite.

Conclus t-il de son coté, avant d'ajouter avec un sourire confiant.

_ Pas la peine de me répondre. Je sais déjà moi, mais toi... Tu doutes encore.

Le cryomancien se levait.
Les cours démarraient dans une petite demi heure déjà, il soupirait avant de tendre sa main qui pouvait paraitre froide, au jeune homme.

_ J'ai été ravit de te rencontrer, Gaara. Tu es quelqu'un de brillant outre tes capacités sur le terrain. J'espère sincèrement que tu trouveras tes propres réponses.

Le complimentait-il.
Puis, il le laisserait enfin tranquille, jugeant que ce dernier avait déjà bien assez à réfléchir que ce soit sur sa vie sentimental et ses convictions en temps que guerrier Elementis.


hrp : tu pourras clore dans ton post si tu le souhaites ^^
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Question de point de vue... [Pv Gaara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question de point de vue... [Pv Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-