Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Quelques affaires au bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Quelques affaires au bar   Jeu 10 Juil - 18:51

Je n'aime pas trop sortir de nuit en ville. Autant en dehors ça ne me dérange pas, je connais bien les lieux, autant là... ça craint. On peut toujours tomber sur un Domae et un Elementis en train de se taper dessus.

- Ah les veinards...

Donc bon, j'évite. Mais là, je n'ai pas trop le choix : mes réserves commencent à méchamment baisser. J'ai besoin de réaliser une vente rapidement. Je ne sais même pas si ce que je fais est vraiment légal en fait... je pense, je ne fais de mal à personne. Quand je trouve une pièce de valeur, j'essaye de dégotter l'acheteur qui va avec, on fait ça à l'amiable, avec un minimum de précaution quand même, et tout est bien qui finit bien. Je devrais peut-être m'arranger avec une organisation ?

- Mais non, t'emmerde pas, reste comme ça c'est trèèès bien, et si c'est pas légal ça te donne un peu de charisme de mauvais garçon. Les filles adorent.

Mouais. Pas vraiment convaincu... mais j'avoue ne pas avoir le temps ni l'envie de me pencher sur la question. Pour ce soir, j'ai surtout un bracelet à refourguer. Je suis assez discret mais j'arrive toujours à contacter ou être contacté par des personnes intéressées. Je ne saurais pas dire précisément comment ça marche, le fait est juste que les rumeurs sont très efficaces. Et on respecte l'intimité des gens. Alors ne pas vouloir être connu n'est pas un problème pour moi.

En général, c'est des messagers qui transmettent les informations. Dans mon cas, c'est souvent sous la forme d'une lettre qui atterrit sous la dalle branlante qu'on ne voit jamais dans une ruelle proche de celle où j'habite. Un truc connu, les gens savent que c'est comme ça qu'on peut m'attraper. Pas d'adresse, jamais avec moi, histoire d'être tranquille. Ca fait un peu crime organisé je suppose, mais bon... j'aime autant éviter à d'éventuels Domae de remonter facilement jusqu'à moi, au cas où ma mère en aurait encore envoyés.

- C'est ça, rassure-toi comme tu peux.

Bref toujours est-il qu'un type m'a contacté de cette façon, intéressé par un bracelet ancien serti de lapis lazulis. Pas d'une énorme valeur en soi, mais assez finement ouvragé pour que je puisse en demander un bon prix. Par contre, il a exigé un rendez-vous nocturne dans ce bar censé être au top du top, the Gem. Pas le genre d'endroits où j'aime aller mais bon... j'ai pas trop le choix et puis je survivrai bien à une demi-heure là-dedans. J'espère.

- Mais oui, allez on va voir plein de fiiiiilles c'est trop cool !
- On y va pas pour ça j'te rappelle.
- On s'en fout, autant joindre l'utile à l'agréable ! L'est temps que tu te décoinces un peu, amuse-toi, profite un peu ! On le mérite parès tout, on sort jamais !
- Si si, on sort tout le temps même.
- Rho mais pas comme ça ! Sale rabat-joie. Tu finiras vieux garçon entouré de bracelets et de poteries en carton.

Oui oui... J'arrange un peu ma vieille et fidèle veste en cuir aux longues manches, mes mitaines dans la même matière - j'ai laissé le gant en métal pour une fois, histoire d'avoir l'air relativement normal - et mes lunettes sur le haut du crâne. Je les aime bien, les abandonner me ferait trop bizarre.

- Je sais même pas pourquoi tu t'arranges, ya RIEN à arranger, un pouilleux reste un pouilleux, même avec les lunettes un peu plus à gauche ou à droite.
- Bon on entre pour affaires alors boucle-la un peu !
- Quel sérieux, à vos ordres mon Roi !

Sainte Patience... je souffle un bon coup, pousse la porte du bar et rentre. C'est... bruyant. Très bruyant. Je n'aime pas du tout, où est passé mon calme naturel de la forêt ? Enfin c'est normal je suppose. Je prends sur moi et me faufile à travers les serveuses sur lesquelles bave Panken évidemment - heureusement que ça ne se voit pas - et gagne... un coin de la salle en fait. Je ne vois aucune table de libre, alors je vais juste m'appuyer contre un mur de manière à voir les gens entrer et sortir. Avec un peu de bol, certains partiront et je pourrais m'asseoir. Sinon... à mon acheteur de se débrouiller.

Il est censé me rejoindre. De toute façon il ne m'a pas donné de description alors je n'ai pas le choix, j'attends.

- Et en attendant... regarde-moi ces superbes midinettes, rhaaaa quel gâchis de passer son temps dans des ruines, franchement !
- Je t'ai dit de te taire ! On est pas là pour ça.
- On a rien de mieux à faire de toute façon en attendant ton pote ! Tiens regarde là-bas, ya une beauté qui se fait enquiquiner, tu veux pas jouer au sauveur et aller l'aider ?

Je tourne les yeux pour voir ce que Panken a déjà remarqué. Plus loin, une fille aux cheveux étrangement blancs est assise à une table, avec un gros gaillard debout à côté qui semble lui parler assez fortement. Et vu sa tête, c'est pas de la pluie dont il est question.

- Je suis pas un prince charmant, et elle est bien assez grande pour se débrouiller je suis sûr.
- Ben voyons... c'dingue, je vais vraiment finir par croire que t'es pédé !
- ...
- Non sans déconner, tu l'es ??!
- PANKEN !
- Non mais vraiment ??!

Un jour il me fera me pendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Jeu 10 Juil - 19:12

Aujourd'hui était un bon jour, les affaires reprenait et la Joker Elementis avait entendu parler d'un homme plutôt curieux a qui elle devrait 'parler'... Elle était sortit alors vers 19h, habillée comme à son habitude et fui par tous les gens qu'elle croisait. Elle avait fini par s'y habituer, et puis dernièrement, il n'y avait pas grand chose qui pouvait la déranger.

Elle avait fini par trouver cette homme... Il avait terminé égorgé dans une ruelle après qu'elle eu récolté les informations voulues. Non, vraiment, une excellente journée ! Elle décida alors de passer au bar, on y entendait souvent des choses très intéressantes, et c'était parfois là bas qu'elle trouvais les cibles qui l’intéressait le plus.

Pas besoin de se changer, comme d'habitude, même les voyous du coin ne voudraient certainement pas la déranger. Elle entra, commanda une vodka, et s'assit dans un coin sombre de la salle, à une petite table.

Après environ vingt minutes assise là, elle vit un jeune homme étrange rentrer... Les cheveux blonds, des lunettes sur la tête, pas des lunettes de vue non, quelque chose de plus... Atypique. Il alla se poster contre un mur. Attendait-il quelqu'un ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus qu'un espèce de gros tonneau vint l'accoster.

- T'es Shadow ? C'est ça ?

La jeune femme ne répondit pas et but doucement une gorgée de son verre, l'homme tapa alors du poing sur la table

- REPOND OU JE VAIS M'ENERVER EST-CE QUE C'EST TOI SHADOW ?

Meiji leva les yeux vers lui, un regard froid, glacial comme l'hiver en Alaska.

- C'est moi... Que veux-tu ?...

Il l'attrapa alors par le col, la soulevant de sa chaise, lui faisant presque décoller les pieds du sol

- Je vais te tuer salope !

La jeune femme le regarda et eut un rire qui surprit les gens autour d'eux même si ceux ci avaient feint de ne rien entendre.

- Essaye, tu ne seras pas le premier à y perdre un membre

Cette phrase sembla enerver encore plus l'homme qui attrapa une lame pour la lui planter en plein coeur mais la jeune femme disparut alors. Elle réapparut derrière lui et l'attrapa par la gorge, frappant derrière ses jambes pour le faire vaciller et une fois à genoux, elle lui plaqua violemment la tête sur la table.

- Je te laisse une chance... De t'en tirer avec tes deux bras si tu me donne des informations interessantes... Sinon je te tranche la main...

L'homme paraissait maintenant terrifié

- J... Je... Je peux juste vous... Vous donner l'adresse d'un gang du coin.... bafouillât-il apeuré

- J'écoute... fit-elle en appuyant plus fort sa tête sur la table.

L'homme lui donne alors les informations et la jeune femme le relâcha. Lorsqu'il recroisa son air froid, il n'en demanda pas plus et partit du bar

- Mauviette... siffla la tueuse avant de se rasseoir pour continuer à boire tranquillement.

Le silence c'était fait dans la salle mais le bruit revint presque immédiatement une fois la jeune femme assise. Pourtant, l'homme qui venait de sortir, n'était apparemment pas le seul à vouloir se jeter à la gorge de la jeune femme dans cette pièce et cela se ressentait encore plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Jeu 10 Juil - 19:54

Soupirant, je n'ai d'autre choix que d'attendre en écoutant les doutes de Panken sur ma sexualité. Navrant... et puis j'entends hurler du côté de la fille aux cheveux blancs, alors je reporte mon attention par là-bas. L'homme frappe du poing sur la table en hurlant. Apparemment il cherche quelqu'un du nom de Shadow. J'ignore si c'est son interlocutrice ou pas, je suis trop loin pour entendre autre chose que des hurlements. Dans tous les cas, la réponse n'a pas l'air de lui plaire.

- Oh ça va cogner ? Vite, faut aller secourir la demoiselle en détresse, on gagnera des points !
- Qu'est-ce que tu veux que je fasse devant une grosse brute pareille ?!
- T'es plus rapide que lui, fous le par terre, allez !
- Mais arrête, j'suis pas un garde !
- Lavette ! Oh attends elle a l'air marrante cette nana.

Je secoue la tête et reporte mon attention sur l'étrange couple. La fille a beau être pratiquement suspendue en l'air par l'autre, elle rigole. Et puis subitement, alors que le type sort une lame, elle disparaît. Ouah. Comme ça, pouf. Ca a de quoi surprendre. La suite aussi d'ailleurs, vu la façon dont elle réapparaît soudainement derrière son assaillant et le fout à genoux avant de lui claquer la tête contre la table. Ca doit faire mal.

- Elle est trop bien cette nana, je la veux ! On l'épouse !
- ...

Que répondre à ça... Je n'entends pas ce qui se dit, mais à voir la tête du type il doit nettement moins faire son malin maintenant. Le pauvre... tout le monde le regarde en plus, il va prendre un sacré coup à sa réputation, s'il en a une. Et sinon... il en aura à présent, et pas des plus belles. Il faut croire qu'il obtient grâce car, après un dernier moment de flottement il est relâché et file au bar sans demander son reste. Un peu de calme ? Pas vraiment. Ca doit être courant ce genre de trucs, vu la vitesse à laquelle les bavardages reprennent.

- Ouais ya que toi d'assez coincé pour pas le comprendre.
- Désolé de pas trouver normal les agressions sur les gens.
- Je te pardonne. Si on va voir la nana ! Elle est trop cool, t'as vu un peu comment elle a envoyé le type, et paf la tête dans la table, c'était génial !
- Mais t'es malade...
- Oh tu m'emmerdes !

J'ai un mauvais pressentiment d'un coup... Panken ? Ouch ! Une violente douleur me traverse la tête, qui n'est pas sans me rappeler certaines migraines, contrecoup de...

- Arrête tout de suite, c'est pas le moment !

Evidemment il ne m'écoute pas, ça m'aurait étonné. Je grimace et me passe une main sur le front. Je me sens m'éloigner, je n'aime pas du tout cette sensation, et je lutte contre, mais la douleur se fait d'autant plus forte et je suis bien forcé de laisser tomber. Panken... je vais le tuer s'il fait une connerie, je vais... Ma main se baisse, je me sens sourire avec un air peu habituel.

- T'inquiète ça va pas durer, petite nature ! Juste pour le plaisir !
- Arrête !

Bien sûr il ne m'écoute pas, et me voilà en moins de deux en train de m'asseoir à la table de la fille aux cheveux blancs, avec ce grand sourire que Panken qualifie de "tombeur".

- Saluuut toi ! C'était superbe la raclée que tu lui as mise à l'autre, j'a-do-re. Tu viens souvent ici ?

Oh purée, Panken...

- C'est bon, j'ai pas la force de tenir plus de toute façon. J'ai lancé le truc, à toi de gérer la suite ! Et tu peux plus te défiler ahahah !
- ...

Oh bordel... je me sens à nouveau balancé sur place, tandis que Panken me laisse revenir où je dois être, s'effaçant dans ma tête. Avec une espèce de... je ne sais pas trop quoi en face, que je n'ai absolument pas envie d'énerver. Qu'est-ce que tu veux que je fasse moi maintenant ? Et l'acheteur qui peut débarquer d'un moment à l'autre... comment rattraper le coup ? En plus, l'opération m'a laissé un mal de crâne désagréable qui ne partira pas avant demain. La poisse... je me passe une main sur les yeux pour souffler et gagner du temps. Que dire, que dire... en supposant que cette fille ne me colle pas la tête sur la table à mon tour pendant que je cherche un moyen de m'en sortir entier. Maudit Panken...

- T'avais qu'à y aller quand j'ai gentiment demandé et toc !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Jeu 10 Juil - 20:10

Alors que la jeune femme buvait tranquillement, tentant d'écouter les conversations autour d'elle, elle vit le blond aux lunettes étranges arriver vers elle d'un pas... Plutôt peu assuré, enfin... C'est ce qu'elle se dit avant qu'il ne la regarde avec un gigantesque sourire. Plutôt étrange ce garçon...

- Saluuut toi ! C'était superbe la raclée que tu lui as mise à l'autre, j'a-do-re. Tu viens souvent ici ?

Meiji haussa les sourcils, c'est plutôt rare qu'on vienne l'accoster de cette manière... En général soit on menace de la tuer soit on vient lui mettre la main aux fesses, dans les deux cas, ça ne dure jamais très longtemps.

- Eh bien merci... Tu dois être un des rares à apprécier ce spectacle.

Devait-elle réellement lui dire si elle venait souvent ici ? Elle se dit tout d'abord que cela ne le regardait absolument pas, mais... Finalement, peut-être savait-il des choses intéressantes qu'elle pourrait lui soutirer.

- Je viens ici dès que j'ai du temps... On entend parfois des choses intéressantes.

Pour lui parler de manière si naturelle, le jeune homme ne devait pas savoir qui elle était, ce qui était plutôt étonnant. Avec ses cheveux blancs et ses yeux vairons, qui ne pouvait pas la reconnaître ? Mais bon, elle n'allait pas s'en plaindre, de toute façon s'il se payait sa tête il le regretterait assez vite.

- Tu bois quelque chose ? Si tu viens t'asseoir ici autant que ça serve...

Elle commanda carrément une bouteille de vodka, attendant la réponse du jeune homme pour commander pour lui avec. Puis elle le fixa pendant quelques instants, le détaillant de haut en bas.

- T'es pas un habitué ça se voit... Qu'est-ce que tu viens faire par ici ? Tu fais parti d'un gang un truc du genre ?

Bon ok, c'était pas très cool de sa part, mais elle était là pour récolter des informations non ? Autant commencer vite avant que quelqu'un d'autre ai l'idée de s'en prendre à elle.
A l'autre bout de la salle elle remarqua qu'un homme la regardait d'un air malsain. Elle attrapa alors doucement le manche d'une de ses lames et la fit briller dans sa direction avec un regard assassin. L'homme partit alors s'asseoir hors de sa vue.
Un de moins, elle put alors retourner son regard vers le blond.

Elle se douta alors que sa question était peut-être un peu idiote, il n'avait pas franchement la carrure d'un homme de gang... Dealer à la limite, ou assassin c'était possible, mais avec sa tenue atypique et ses cheveux blonds, difficile d'être discret s'il était assassin. Alors quoi ? Il l'intriguait énormément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Jeu 10 Juil - 20:54

On respire, zen, on réfléchit, vite, vite, vite... je dis quoi, comment je fais pour me barrer sans paraître hyper impoli et risquer de finir démonté sur place... je sais pas. Purée Panken je te maudis je t'exècre je veux ton éternelle damnation dans les flammes des Enfers les plus terribles qui soient.

- Moi aussi je t'aime mon chou !

Je relève un peu la main pour jeter un coup d'oeil étonné à la fille. Elle me... remercie ? Enfin remercie Panken plutôt. Bon... je vais pas me plaindre, elle n'a pas l'air de vouloir m'exploser la tête contre la table, c'est déjà ça. Apprécier le spectacle ? Ah oui, celui qu'a adoré l'autre abruti... qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça hein franchement. C'était bien, je dois filer j'ai un autre massacre à aller voir pour prendre mon pieds ?

- C'est que tu serais presque de bonne compagnie quand tu parles comme ça dis donc !
- Ah la ferme !

Ah elle répond à sa question. Apparemment elle vient régulièrement ici pour glaner des informations. Shadow... elle a utilisé une sorte de pouvoir d'invisibilité ou de je ne sais quoi qui lui a permis de disparaître et réapparaître... sa tenue est pour le moins...

- Intéressante à regarder, et ce qu'il y a dedans aussi, rrrrr !

... particulière... et elle a explosé un type bien plus barraqué qu'elle les doigts dans le nez. Je suis pas totalement stupide, elle n'est sûrement pas nourrice dans une bonne famille. Ca me donne d'autant plus envie de mettre les voiles. Je ne sais pas de qui il s'agit, elle est peut-être connue dans le milieu mais comme je passe mon temps à l'extérieur je suis rarement au courant des choses pourtant basiques et répandues des habitants, alors...

Ce bar me paraît nettement moins sympathique d'un coup, et en plus elle fait peut-être partie des Elementis vu son pouvoir, alors... c'est limite dangereux de rester à cette table. Mais je n'ai vraiment pas envie de prendre le risque d'être impoli et de mal finir. Mince, la voilà qui me demande si je bois un truc...

- N...

- Déconne pas, ça se fait pas de refuser ça à une psychopathe trop sexy !
- Mais t'es malade ! C'pas comme ça que je vais pouvoir filer !
- T'as pas besoin de filer, t'attends quelqu'un je te rappelle ! Et si tu refuses elle va se vexer et te trancher la gorge avec son joli couteau. Alors ferme-la et profite pour une fois ! Elle a l'air trop bien cette nana !
- ...

- New Dehli, juste un verre, merci.

Heureusement que je me suis rappelé du nom de ce cocktail. Bon j'ai jamais goûté, et je suis quasiment sûr de ne pas aimer vu qu'il y a de l'alcool dedans, les mélanges c'est pas mon truc, mais si ça peut me sauver la tête hein. Elle se commande une bouteille entière de vodka, elle va vraiment tout boire ? Enfin qui suis-je pour juger hein tout ça tout ça. Je frissonne un peu sous son regard, me faire détailler comme ça ne me plait pas, moi qui aime être dans mon coin sans embêter personne...

- Ouais ben ça peut pas te faire de mal que ça change de temps en temps ! S'pèce d'asocial !

Je secoue la tête à sa remarque. Non, je suis pas un habitué, c'est clair et net. Je hausse un sourcil à sa deuxième question et manque rigoler nerveusement. Moi, faire partie d'un gang ? J'ignorais que j'en avais l'apparence.

- Non je confirme, t'as pas une gueule à être dans une bande de brutes. Mais on dit que les apparences sont trompeuses alors ptêt qu'elle se méfie la rebelle sexy.

Ahah, très rassurant. Autant que la suite, alors qu'elle fait comprendre à un type qui la regarde bizarrement qu'il a intérêt à aller ailleurs. Message reçu apparemment. Mais en observant la salle je remarque qu'il y en a d'autres, des gars qui lancent des regards insistants et limites vicieux à cette fille. Le premier avertissement ne leur a pas suffi ou quoi ? Sont fous ces types... à moins que ma présence encore en un seul morceau à sa table ne les encourage. Manquerait plus que ça. Je reviens à mon interlocutrice forcée et secoue la tête.

- Je fais que passer, j'attends quelqu'un. Non désolé, je n'ai rien à voir avec aucun gang que ce soit. Je travaille seul. Enfin...

Bordel, pourquoi j'ai précisé ça ? A m'entendre, je suis une espèce de bandit qui bosse en solo... mais je voulais pas du tout dire ça !

- Et après on dit que c'est moi qui fait les conneries !
- J'ai pas dit ça dans ce sens-là !
- Parce que tu crois qu'une nana comme ça va penser que tu parlais de tricoter ? T'es vraiment con ma parole !
- Désolé de pas être aussi psychopathe que vous deux !

Je veux mourir... remarque ça va peut-être pas tarder ça... surtout vu les tronches des gars autour de nous. Après tout, quoi de mieux que de venir éclater la tête du type en face de la fille désirée pour faire son malin ? Si c'est pas elle qui m'éclate la première... je savais que j'aurais pas dû sortir de nuit. Je savais.

- Et cette fois j'y suis pour rien ! Enfin pour le contact avec la nana si, mais j'croyais pas que t'allais t'en sortir aussi mal. J'avais encore de l'espoir. J'avais.


Dernière édition par Ezreal Maxwell le Ven 11 Juil - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Ven 11 Juil - 2:10

Après qu'elle ai lancé son 'avertissement' à l'autre tâche au bout de la salle, le jeune blond regarda autour de lui. Il ne fut apparemment pas rassuré de voir tant de personne la fixer ainsi, non, leur regard ne suintait pas la gentillesse c'était certain. Pourtant elle trouva cela étrange, il était venu la voir avec un téméraire sans pareil mais une fois qu'il avait rouvert la bouche... Il était devenu bien plus réservé... Mal à l'aise.

- Je fais que passer, j'attends quelqu'un. Non désolé, je n'ai rien à voir avec aucun gang que ce soit. Je travaille seul. Enfin...

Travailler seul ? Alors avait-elle visé juste ou était-elle totalement à côté de la plaque ? Lorsqu'il était venu la voir elle aurait pu avoir une certitude d'un 'métier' de trafiquant ou un truc du genre... mais maintenant, à le voir parler presque timidement, il avait l'air bien moins intéressant... Soit il cachait bien son jeu, soit il y avait vraiment quelque chose qui clochait chez lui.

- Moi aussi je travaille en solo, mais à mon avis on est pas du même secteur, soit plus précis. De toute façon tu risque pas grand chose t'es dans un repère de voyous, d'assassins et de revendeur de drogue alors bon...

Elle but doucement une gorgée de vodka, elle voulait savoir ce qu'il faisait, au moins pour avoir une idée de la personne qu'elle avait en face d'elle. Elle regarda les hommes qui la fixait pendant un instant puis retourna au blond.

- J'ai vu que t'étais pas rassuré à cause des sept idiots qui me fixent de manière peu recommandable... Ça va peut-être te faire fuir comme te rassurer sur certains points mais je suis la tueuse à gage la plus connue et recherchée de Quederla, ça explique pourquoi ces hommes veulent ma tête mais ils savent aussi qu'ils n'ont pas grande chance s'ils s'approchent. Et si tu crains maintenant pour ta vie je ne te ferais rien et eux n'auront pas le temps de poser un doigt sur toi sans perdre la totalité de leur main.

S'il se levait et partait en courant elle trouverait ça plutôt normal, c'était souvent comme ça pour les personnes qui s'asseyaient face à elle. Bon, lui l'avait fait intentionnellement, mais certains s'asseyaient la par manque de place et en discutant avec elle, finissaient par s'enfuir. Une fois devant un jeune homme comme ça, elle avait cassé le bras d'un idiot qui avait tenté de mettre sa main dans son décolleté... Poignet retourné, os sortants... Fallait vraiment pas l'emmerder.

Mais elle n'avait rien contre ce garçon là, il l'avait agréablement surprise en venant lui parler ainsi, même si elle doutait sincèrement de ce qui l'avait motivé au début. Elle pensait qu'il avait du cran, mais là, elle ne savait plus vraiment quoi penser en le voyant ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Ven 11 Juil - 9:46

Dans quoi il m'a fourré encore cet abruti... et après on s'étonne que je sois parti des Domae et que je passe mon temps seul perdu dans les ruines. C'est justement pour éviter ce genre de situation.

- Rho ça va, t'avais qu'à aller lui parler toi-même quand j'ai demandé, et toc !
- Je ne suis pas suicidaire MOI !
- Ben moi non plus. Regarde, elle est charmante cette nana, pas de quoi avoir peur !

Bien sûr... je soupire intérieurement. Et mon acheteur qui met trois plombes à arriver, il est tombé dans un trou en venant ou quoi ? La fille aux cheveux blancs me répond sans vraiment m'étonner qu'elle aussi travaille seule... et en effet sûrement pas dans le même domaine. Je n'ai pas très envie de préciser le mien subitement. Être un gentil petit explorateur perdu dans un repère d'assassins et compagnie... ça craint.

- Depuis le temps que j'te dis de changer de métier.
Ouais ben celui-là m'allait très bien avant de tomber dans cette situation grâce à toi.
- Ca prouve bien qu'il est temps de te reconvertir !

Je n'insiste pas, inutile. Je soupire une fois de plus, cherchant un moyen de ne pas paraître pour un imbécile, ce qui me paraît des plus difficiles... d'ailleurs je ne dois pas avoir l'air très rassuré à en croire les paroles suivantes de mon interlocutrice. Et ça ne va pas aller en s'arrangeant... une tueuse à gages ? Ok je comprends mieux la démonstration de force plus tôt. La plus connue et recherchée, rien que ça ? Génial...

- Carrément, elle est trop bien ! On la ramène à la maison hein dis dis dis ? Teu plaaaaaaaait !
- Si déjà on arrive à se ramener nous, ça sera bien !
- Alleeeeeez sois cool pour une fois !

Elle a beau dire qu'elle ne me fera rien... on ne sait jamais. Je ne crois pas avoir de contrat sur ma tête, j'ai jamais rien fait à personne, mais bon... Elle réagit au quart de tour quand on l'embête, alors si je dis un mot de travers peut-être que ça suffira à la faire changer d'avis.

- Mais t'inquiète rho, elle te dit qu'elle te protégera si des gars viennent t'embêter, te faut quoi de plus pour te montrer qu'elle est trop bien cette nana ?
- Je sais pas... une fuite rapide et discrète loin de cette endroit ?
- Tu vas la vexer. Tu sais vraiment pas y faire.
- Parce que tu ferais mieux toi peut-être ?
- Evidemment. Je vois même pas pourquoi tu poses la question.
- Ok, ben vas-y alors.
- Gna ?
- Assume ! Vas-y j'te dis !

Je suis incapable de tenir une conversation de ce genre sans paraître stupide ou sûrement trop timide. Et ça craint. Si j'étais venu moi-même accoster cette fille, j'aurais sûrement fini comme mon prédécesseur. Alors qu'avec les mots et le ton de Panken, aucun problème. Je n'aime pas faire ça, je déteste faire ça même, mais j'ai pas trop le choix. Ca m'arrache la gorge de l'avouer mais il se débrouille bien mieux que moi, alors... je lui laisse le devant de la scène. Et comme je le fais volontairement, ça ne me coûte pas de mal de crâne cette fois. Je ne saurais pas l'expliquer, c'est comme si je reculais sans bouger et le laissais passer devant. En douceur, tranquillement. Je deviens le spectateur et lui l'acteur.

Du coup il jubile bien sûr, limite je le vois sautiller dans ma tête. Je sens les changements qui trahissent sa présence, des choses à peine perceptible quand on ne me connait pas je suppose. Le regard, toujours aussi vert, mais plus brillant, vivant je suppose, avec une lueur malicieuse qui ne me ressemble pas. Le visage plus détendu et charmeur aussi. L'assurance dans tout le corps, une mise à l'aise flagrante.

- Je te préviens si tu fais n'importe quoi...
- Mais non t'inquiète, je gère ! Laisse faire le pro et prends en de la graine !
- ...

Je le sens bouger mon corps. La sensation est toujours bizarre, d'autant que là je le laisse faire. Je pose mes coudes sur la table et appuie ma tête dans le creux de mes mains en reprenant ce sourire si Pankenien.

- En effet pas le même secteur, j'me contente de contrebande de vieilleries, mais ça rapporte pas mal et c'est pas risqué. Ca passe le temps en attendant une meilleure opportunité.

... zen, j'ai dit que je le laissais faire, alors zen.

- C'est sympa mais t'inquiète, ils me font pas peur tes gros lourdauds plein de gras. Fuir, moi ? Alors que j'ai une super fille sexy qui se trouve être la meilleur tueuse à gage de la ville juste en face ? Ca serait complètement con de la laisser comme ça !

Et qu'il lui décoche son sourire ravageur. Quel cinéma... remarque c'est déjà davantage dans le ton de la conversation.

- Desserre un peu les fesses, je gère !
- Ouais ouais...

- Tiens j'me suis toujours demandé comment on devient tueur à gage ? On se prend une superbe déesse sexy comme toi en prof ? Parce que je me reconvertis direct là !

- Mais ça va pas la tête ?!

Il va me tuer un jour...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Ven 11 Juil - 15:37

Alors que la jeune femme buvait doucement en attendant la réponse du jeune homme, elle vit étonnement celui ci revenir à son sourire étrange du début...

- En effet pas le même secteur, j'me contente de contrebande de vieilleries, mais ça rapporte pas mal et c'est pas risqué. Ca passe le temps en attendant une meilleure opportunité.

Contrebande de vieilleries hein ? Elle était loin du compte, mais après tout, pourquoi pas, certains préféraient être tranquilles dans leurs petites affaires. Malgré tout, il avait reprit ce ton plein d'assurance de lorsqu'il était venu la voir... Elle avait du mal à comprendre son changement d'attitude.

- C'est sympa mais t'inquiète, ils me font pas peur tes gros lourdauds plein de gras. Fuir, moi ? Alors que j'ai une super fille sexy qui se trouve être la meilleur tueuse à gage de la ville juste en face ? Ça serait complètement con de la laisser comme ça !

La jeune femme haussa les sourcils, pour être franc... C'était franc. Il lui sourit, un sourire 'charmeur' et elle lui rendit un petit sourire en coin. Il l'amusait légèrement avec sa double personnalité et sa franchise presque déplacée. Il n'avait pas l'air d'être comme les imbéciles de ce bar, lames en mains, mais rien dans le froc. Il avait du culot, et elle devait bien avouer qu'elle appréciait ça.

- Tiens j'me suis toujours demandé comment on devient tueur à gage ? On se prend une superbe déesse sexy comme toi en prof ? Parce que je me reconvertis direct là !

Une nouvelle fois elle haussa les sourcils et eut un léger rire, c'était complètement déplacé et elle aurait envoyé n'importe qui d'autre se faire voir, mais la façon dont il avait amené tout cela l'amusait.

- On devient tueur à gage par la force des choses souvent, ou alors parce qu'on a un don ou une prédilection pour le meurtre. Personnellement ça a tant été la force des choses que le don inné, je m’entraîne à tuer depuis très longtemps et comme tu peux le remarquer, j'ai fini par me faire connaitre de ça. Tu es bien le premier à demander ce genre de chose.


Elle fit doucement tourner la vodka dans son verre entre ses doigts fins avant de le regarder de nouveau.

- T'es plutôt bizarre je sais pas si on te l'a déjà dis... Tu m'intrigue, tu viens me voir avec un culot incroyable, puis face à moi tu t'efface presque et là tu recommence à me parler avec ce même culot qui fait que tu es venu me voir. Tu m'explique ?

Oui, elle voulait comprendre, elle était rarement intéressée par qui que ce soit, mais lui semblait différent de la plupart des gens qu'elle côtoyait. Elle vit alors un homme arriver vers eux et fit un signe au jeune blond d'attendre deux secondes. Elle se leva alors et se plaça devant l'homme qui arrivait, il avait un couteau en main, et elle ne touchait même pas le manche de ses armes.

- Y'a un soucis ? demandât-elle en le fixant

- Y'a trois ans, tu te rappelle d'un gars nommé Edward Nohelson

- Ouais...

- C'est toi qui l'a buté ?

- Ouais...

- Et t'as aucun remord ? demandât-il de plus en plus énervé

- Non, c'était un connard fini, un violeur qui plus est, pourquoi j'aurais des remords à avoir égorgé une pourriture ?

- C'était mon frère connasse !!!

- Soit content, j'ai effacé la plus grosse tâche de ta vie, et si tu veux pas que je raye la deuxième, t'as intérêt à dégager

Il élança alors son bras pour lui asséner un coup de poignard mais elle bloqua son bras et le retourna dans un hurlement horrible de l'homme, puis, le tenant toujours, elle posa sa lame sous sa gorge, son regard redevenu glacial le fixant.

- Dernière chance... sifflât-elle avant que l'homme ne recule, les larmes aux yeux, deux autres personnes arrivant pour l'aider.

- J... Je reviendrais te tuer Shadow !!! Et je serais pas seul !

Elle fit un signe de main disant qu'elle n'en avait rien à faire et retourna s'asseoir face au jeune blond.

- Excuse moi... On en était où ?

Et malgré tout ça, on la fixait encore, pensaient-ils réellement avoir une chance contre elle ? Bon ok, elle avait déjà faillit y passer, mais c'était une traquenard et ils était bien nombreux. Pourtant elle s'en était tiré et les avait tous exterminé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Lun 14 Juil - 22:15

Je suis sûr que cette Shadow doit se poser des questions, mais bon... ça vaut toujours mieux que de finir découpé en petits morceaux parce que je ne suis pas assez "mauvais garçon" pour survivre dans un endroit pareil, encore moins face à une tueuse à gages. Et puis mine de rien Panken se débrouille très bien, il arrive à la faire sourire sans que ce soit effrayant. Il réussit même à la faire rire un peu, sans que ça me fiche la trouille. Enfin pas totalement on va dire. Je me méfie quand même, parce que bon c'est facile de s'amuser de quelqu'un avant de brusquement le découper en rondelles.

- Relaaax, t'es trop parano, faut te détendre un peu !
- Facile à dire.
- Tais-toi un peu et instruis-toi, ça peut toujours servir si tes vieilleries rapportent plus rien !
- ...

C'est qu'elle répond en plus, et sérieusement, entre deux gorgées de vodka. La force des choses ou un don pour le meurtre... charmant. Ni l'un ni l'autre ne me correspondent alors je devrais pouvoir éviter ce genre de carrière. Quoi que... le don pourrait aller un peu à Panken je suppose... non chut, j'ai rien pensé, n'essaye même pas de relever ça fichu timbré ! Remarque il ne m'écoute pas autant qu'elle, bien appuyé sur ses coudes, sans toucher à son verre.

- Ah bon, personne t'a demandé ça avant ? T'as dû être en très mauvaise compagnie. C'est vachement intéressant je trouve, surtout de la part d'une maîtresse en la matière.

J'entends mon rire résonner doucement, clairement amusé. Ca fait toujours bizarre de rigoler sans l'avoir voulu... et ça sonne toujours différent quand c'est Panken qui le fait. Il y met sa petite touche personnelle, son espèce de charme qui m'hérisse le poil mais qui, pour une raison obscure, arrive toujours à le faire apprécier des gens. Je ne comprendrai sûrement jamais pourquoi. Moi quand je l'entends, j'ai envie de lui taper dessus. Mais je suppose que c'est parce que je le connais et que c'est horrible d'entendre son propre rire déformé comme ça. Enfin... tant que ça m'évite de finir en charpie...

Cela dit, la question n'a rien de drôle. Panken, t'as intérêt à pas faire le con, enfin moins que d'habitude.

- T'as fini de stresser comme ça ? Tu vas faire une attaque à force ! J'connais mon affaire, j'suis pas bête au point de te griller. T'es pas assez classe pour que je mentionne ton existence.
- ...

Ok ok je dis plus rien, c'est bon...

- C'est mon charme légendaire. Et puis il me faut toujours un petit peu de temps pour démarrer, histoire de vérifier que t'es bien aussi intéressante que t'en as l'air. Ca évite les déceptions ! Hm ?

Oh encore un enquiquineur apparemment. Un type qui s'approche avec un couteau, ce qui n'a pas l'air de déranger la tueuse. Elle nous fait signe d'attendre un peu et se lève pour lui faire face. Je sens bien que Panken a une grande envie de jouer au héros, mais que d'un autre côté il veut profiter du spectacle. De toute façon, à mon humble avis, la Shadow n'a absolument pas besoin d'aide.

De ce que j'entends, elle a tué le frère du bonhomme, qui n'était pas des plus innocents. Dans un sens ça me rassure un peu, même si ça ne signifie absolument pas que cette fille ne tue que des gens qui le méritent. Et de toute façon peu importe les raisons, ôter la vie de quelqu'un reste un crime. Mais bon je ne vais pas reprendre ma place pour le lui dire. La voilà qui maîtrise sans aucune difficulté l'homme, lui fichant une lame sous la gorge. Je sens Panken faire un énorme sourire et se pencher sur le côté pour mieux voir.

- Et scouuuuuick ?

C'est horrible ce ton rempli d'espoir qu'il prend avec ma voix... Heureusement le type laisse tomber et la tueuse revient à sa place. Mais bon... si ses démonstrations de force ne suffisent pas à dissuader les gens d'attaquer, combien vont encore tenter l'aventure avant qu'elle ne s'en aille ? Je sens Panken prendre une moue triste, clairement exagéré... timbré.

- C'était même pas drôle cette fois, j'suis déçu. Enfin ptêt au prochain !

Et le voilà qui rigole. Des fois j'aimerais bien dormir pendant qu'il fait le mariole. Mais j'ai trop peur de ce que je découvrirais au réveil.

- On en était à ma technique pour éviter les déceptions. Yen a tellement en ce bas-monde, et on a si peu de temps pour profiter de la vie !

Pendant qu'il papote, j'observe un peu plus les alentours. Toujours pas de traces de mon acheteur, et je commence à me demander s'il va venir... ou s'il est aussi peu fréquentable que les autres personnes de ce bar, auquel cas qui sait ce qu'il a dans la tête. J'ai rarement eu de problèmes avec mon métier, mais les gens malhonnêtes existent partout...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Lun 14 Juil - 22:48

Lorsqu’elle lui explique qu’on ne lui demande pas souvent ce genre de choses, cela sembla surprendre le jeune homme.

- Ah bon, personne ne t’a demandé ça avant ? T'as dû être en très mauvaise compagnie. C'est vachement intéressant je trouve, surtout de la part d'une maîtresse en la matière.

Il se met à rire. L’endroit est assez bruyant mais peu de rires y résonnent. A vrai dire elle ne trouve pas cela désagréable. Il a l’air un peu psychopathe, mais après tout, elle n’irais pas le juger. Il a un certain charme, elle ne peut le nier et il semble vouloir en jouer, mais il n’est peut-être pas tombé sur la meilleure personne pour cela.

- C'est mon charme légendaire. Et puis il me faut toujours un petit peu de temps pour démarrer, histoire de vérifier que t'es bien aussi intéressante que t'en as l'air. Ça évite les déceptions ! Hm ?

Elle a beau lui dire qu’il a l’air bizarre, il ne semble pas franchement décontenancé, après tout, pourquoi pas… De toute façon qu’est-ce que ça pourrait être d’autre ? Mais elle n’a pas le temps d’enchainer qu’arrive cet homme. Le temps de s’occuper de lui et elle revient se placer face à son interlocuteur qui affiche une moue triste clairement exagéré qui fait doucement rire la tueuse.

- C'était même pas drôle cette fois, j'suis déçu. Enfin ptêt au prochain !

Il se met alors à rire. Décidemment… Il est complètement timbré, ce qui n’est pas sans déplaire à la jeune femme. Les marginaux comme elle, elle aime bien quand ils sont de son côté, c’est toujours intéressant.

- On en était à ma technique pour éviter les déceptions. Yen a tellement en ce bas-monde, et on a si peu de temps pour profiter de la vie !

-Pour te répondre, en effet ça doit éviter les déceptions et si tu veux du sang, tu en auras avant la fin de la soirée à mon avis. La moitié de ce bar doit vouloir ma tête, quatre d’entre eux sont dans ma liste de cible à éliminer, je ferais ça à ma manière sauf s’ils viennent me voir avant… A ce moment-là… Ce serait plus ‘exposé’, disons, mais c’est pas trop mon genre de me donner en spectacle lors d’un assassinat si je n’y suis pas obligé.

Elle avança alors son visage vers lui en le fixant de son regard si atypique.

-Et comme ça… Toi, mes techniques d’assassinats t’intéressent ? T’aurais les épaules pour en apprendre ?

Elle sourit doucement en coin, c’était clairement de la provocation, elle commençait à bien l’aimer ce taré, et elle voulait voir ce qu’il allait répondre. Elle serait même capable de lui apprendre quelques trucs s’il le lui demandait, si elle voyait un jour qu’il était Domae, elle connaitrait ses techniques au moins, pas de risque, moins en tout cas.

-Parce que finalement, t’as pas l’air aussi naze que t’en avais l’air quand je t’ai offert un verre… Au contraire même, j’apprécie ton cran, si tu le souhaitais, je me ferais un plaisir de t’apprendre deux ou trois trucs. Qui sait, ça pourrait te servir si l’un de ces idiots tentait de venir t’emmerder.

Elle n’avait pas bougé de sa position, plus près, elle le fixait toujours et il put voir qu’elle était totalement sérieuse. Qu’allait-il y répondre ? Ce serait amusant de pouvoir lui apprendre quelques trucs, elle n’avait jamais fait ça.
Elle sourit de nouveau un peu plus cette fois.

-Tu m'as dit que tu n'avais pas peur de ces loubards d'ailleurs mais si je t'en désignais un, tu aurais le cran d'aller le provoquer et lui flanquer une dérouillée ?

Quoi ? Elle avait bien le droit de s'amuser un peu non ? S'il était si plein de cran et si doué, il n'hésiterait pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques affaires au bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-