Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -69%
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
Voir le deal
7.99 €

Partagez
 

 Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyLun 21 Juil - 5:58




Chez Meiji


Thaddeus senti à peine la main de Meiji se poser sur son bras tellement il était concentré. L’avoir entendu gémir le faisait frissonner de plaisir à chaque fois et il n’avait aucune envie de s’arrêter. Lorsque Meiji le plaqua doucement contre le dos sur son lit, il était tout échevelé et il avait l’air d’un lion qui venait d’être coupé en plein élan. Il avait envie de lui sauter dessus mais cette envie disparue avec le baiser de Meiji lorsqu’elle se pencha sur lui. Le jeune homme frémit de nouveau. Les mains de son amante venaient de lui retirer définitivement la dernière barrière sous laquelle il se cachait : son caleçon. Il n’avait plus envie de se cacher et son sous-vêtement avait commencé à le gêner plus qu’autre chose, mais ainsi exposé il ne put s’empêcher de se sentir embarrassé. Il savait que c’était idiot mais c’était encore nouveau et il rougit tellement qu’il en était presque écarlate.

Mais Meiji était si douce, il ne put que se détendre lorsqu’elle lui embrassa le torse, tout en descendant vers le bas de son corps. La tête dans les oreillers, il se releva légèrement sur ses coudes, ce qui fut plus difficile que prévu, étant donné son état d’excitation, ses muscles semblait presque le lâcher un après un. Ses yeux jaunes était mi-clos et il regarda la jeune femme qui sembler observer son sexe tendu avec une certaine hésitation. Lorsqu’elle le prit dans sa main, Thaddeus était sur le point de dire que si elle n’en avait pas envie il n’y avait aucune raison qui lui poussait à faire cela. Mais aussitôt qu’elle commença à glisser sa langue le long de son sexe, ses mots moururent dans sa gorge et un râle de plaisir fût tout ce qu’il pût prononcer. C’était du bout de sa langue qu’elle fit toute la longueur de son membre et à chaqu’un de ses allés et venus, le jeune homme ne pouvait contenir un souffle lascif. Toujours appuyer sur ses coudes, Thaddeus senti sa tête basculer dans le vide alors qu’elle faisait des mouvements de haut en bas tout légers. Mon Dieu que c’était bon. Sa respiration augmentait doucement mais sûrement au rythme de ses coups de poignets et de langues.

Avec un effort qui lui parut surhumain, Thaddeus releva sa tête blonde pour regarder Meiji. Elle avait les joues rouges et le jeune homme senti les battements de son cœur lui ravager la poitrine. Elle était tellement belle et en songeant qu’il ne l’avait que pour lui son envie de lui faire l’amour s’intensifia encore. Celle-ci le regarda également et lorsqu’elle ouvrit la bouche, il crut un moment qu’elle voulait lui parler mais rien n’aurait pu être plus faux. La jeune femme aux cheveux blancs le pris dans sa bouche et alors il eut l’impression que ses jambes venaient d’être coupé. Il ne sentait plus rien, ormis les lèvres et la langue qui caressaient son sexe.  Derrière sa mâchoire qui semblait fermée à clés, Thaddeus se battait contre un gémissement de plaisir qui menaçait de s’échapper d'entre ses dents. Pourtant, ses yeux jaunes ne manquaient rien de la scène. Chaque mouvement semblait mesuré et calculé et elle y allait doucement. Petit à petit il sentait son ventre de creuser sous la force de son excitation. Il en souffrait presque tellement c’était bon. Son torse qui se soulevait au rythme de sa respiration de plus en plus saccadée lui brûlait de l’intérieur. Et lorsqu’il la senti accélérer le mouvement en le prenant plus intensément dans sa bouche chaude et douce, se fut encore bien pire. Sa tête se renversa de nouveau et il ferma les yeux si forts que ses sourcils blonds se froncèrent légèrement pour se détendre tout de suite après qu’il eut ouvert la bouche pour pousser un premier gémissement de plaisir sonore si profond qui semblait partir de ses entrailles.  Il ne pouvait plus combattre contre son corps qui simplement faisait tout pour diminuer la pression.

Elle continua ses va et viens avec un rythme qu’il ne pouvait qu’apprécier. Thaddeus senti ses doigts empoigner les draps alors qu’elle recula, le délaissant un instant. Tous deux purent reprendre leur souffle. Enfin, pour Thaddeus s’était peut-être déjà trop tard, car en effet, il n’arrivait plus à se concentrer sur sa respiration alors qu’elle l’embrassait partout autour de son sexe dur. Il ne voulait surtout pas qu’elle arrête. Il avait envie d’encore plus et un autre râle de satisfaction s’échappa lui  alors qu’elle le reprenait entre ses lèvres. Thaddeus tendis la main et caressa les cheveux blancs et immaculés de Meiji. Ses doigts passèrent entre ses cheveux soyeux. Thaddeus retira sa main et la laissa de nouveau faire. Elle le faisait merveilleusement bien et pour rien au monde il ne voulait qu’elle ne s’arrête. Quant à lui il n’était plus qu’un doux concert de gémissement de plaisir et de tremblements sur tout son corps. Il respirait si rapidement qu’on aurait dit un plongeur émergeant de l’eau après une très longue apnée et son cœur battait si fort qu’il y avait appuyé la main et n’osait plus la retirer, de peur que son cœur ne lui sorte de la poitrine.

Alors il ressentit une sensation familière qui se mit à se former dans son bas-ventre. Ce dernier était creusé par le plaisir fou qu’il avait et un véritable brasier s’y constituait. Depuis tout à l’heure, ses yeux qui était restés résolument fermés s’ouvrirent d’un seul coup, une expression choqué sur le visage alors que tout son corps se mit à se tendre. Il sentait venir la fin. Mais il ne voulait pas terminer comme cela. Thaddeus se redressa et regarda la jeune femme.

-...Meiji- Dit-il dans une voix étranglé par son désir.

Il se retira en reculant doucement. Son orgasme avait été si proche qu’il en était encore tout tremblant. Des mèches de cheveux blonds  tombaient devant ses yeux jaunes qui observaient Meiji dans une lueur douce et exténuée. Il n’avait qu’une chose en tête : il devait se calmer. Il devait se calmer sinon il ne pourra jamais arrivé à leur but. Il soufflait doucement et profondément pour retourner à un état plus ou moins de contrôle de lui-même. Plus facile à dire qu’as faire et il attira Meiji dans ses bras. Tout le corps du jeune homme était comme brûlant de fièvre et pas la moindre parcelle n’était épargnée. Il flambait littéralement de l’intérieur et il embrassa la jeune femme avec une passion dont lui-même ne savait pas qu’il était capable. Comme s’il la remerciait en silence pour ce qu’elle avait fait. Comment était-ce possible d’aimer quelqu’un autant qu’il l’aimait elle? Doucement, il décolla ses lèvres des siennes et, comme tout à l’heure, il la posa sur le dos et ce fut lui qui se retrouvait encore entre ses cuisses. Il brûlait de partout, sachant que ce moment précis devait être parfait. Thaddeus craignait que cela apporte de mauvais souvenirs à Meiji et pour rien au monde il ne souhaitait la voir malheureuse ou apeurée. Ou pire, lui faire mal. Alors, il y alla très doucement.

Son sexe tendu et gonflé était à l’entrée du sien. Thaddeus se pencha de nouveau vers elle et l’embrassa encore, plus doucement cette fois. Ses grandes mains chaudes étaient de nouveau posées sur ses hanches. Il faisait tout pour la détendre, lui donnant des millions de baisers dans le cou, comme pour lui dire que tout ce passerait bien. Alors aussi lentement qu’il le put, il entra doucement en elle. Il fût entouré de sa chaleur et il combattu un autre gémissement entre ses lèvres, continuant doucement d’avancer. Il était désormais complètement en elle, entré jusqu’à la garde mais restait immobile. D’abord pour la laisser s’ajuster à lui, mais aussi parce que qu’il était toujours aussi tremblant d’avoir été si près d’atteindre le point de non-retour. Après un certain moment, il se retira doucement et fit un premier coup de reins, très lentement et doucement, n’ayant aucune intention de la brusquer. Il garda ce rythme très lent tout en s’approchant d’elle pour lui donner un baiser sur la joue. Thaddeus, le visage complètement rouge, regardait son visage de ses yeux jaunes qui brillaient intensément d'une plénitude la plus totale. Mais une lueur inquiète dansait dans les profondeurs de son regard doré…

-Ma chérie…Est-ce.. que ça va?

C’est tout ce qu’il fut capable de dire, il fallait qu’il le sache qu’il quelque chose n’allait pas. De la sentir aussi chaude autour de lui, il ne pouvait demander plus. Mais son bonheur ne serait complet que si Meiji, son amour, son ange, son adorée et sa chérie ne se sentait bien avec lui. Autrement tout ses efforts ne vallait rien. Ses coups de reins étaient précis, mais Thaddeus n’était qu’un débutant à la matière mais qui ne souhaitait qu'apprendre. Et pourtant, il sentait que lorsqu’il était en elle, il s’agissait tout simplement de la sensation la plus merveilleuse qu’il avait vécue de sa vie.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyMer 23 Juil - 21:32




Alors qu’elle s’occupait de lui avec passion et précision, le jeune homme de redressa et la regarda. Elle sentit son regard et leva les yeux vers lui, surprise.

-...Meiji- Dit-il dans une voix étranglé par son désir.

Il se retira alors doucement, il semblait choqué de quelque chose et la Joker le regarda d’un air presque inquiet. Quelques mèches tombaient devant son visage long et doux et elle trouva cela très joli. Thaddeus était beau, quelle que soit la situation il était magnifique. Il embrassa alors la jeune femme avec une passion dévorante et elle ferma les yeux en se serrant contre lui, sentant la chaleur abominablement élevée de son corps. Et elle adora ! Il était brulant, fiévreux, presque autant qu’elle.
Il finit par décoller ses lèvres doucement et l’allongea sur le dos. Le souffle de la tueuse s’accéléra alors, elle sentait qu’ils allaient arriver à ce qu’ils désiraient depuis le début et le stress montait en elle. Elle n’avait connu ça qu’une fois, une seule fois dans sa vie et elle le regrettait amèrement. Oui, elle avait peur… Elle était plus effrayée qu’elle ne l’avait jamais été mais elle posa ses yeux sur lui et cela la rassura, elle vit ses magnifiques yeux dorés posés sur elle, et son sourire adorable. Elle tenta de se calmer, ses mains agrippées aux draps par crainte.

Thaddeus se pencha alors vers elle et l’embrassa une nouvelle fois, cette fois ci avec douceur, comme pour la détendre et cela fonctionna, elle se détendit doucement, sentant ses mains fines et chaudes posées sur ses hanches. Il lui apportait plein d’attention, l’embrassant dans le cou à plusieurs reprises, elle se laissait doucement aller à lui, il savait la réconforter, il avait dû sentir son stress et malgré le fait qu’il soit toujours présent, elle se sentait déjà plus à l’aise.
Il entra alors lentement en elle et elle serra violemment les draps, sa peur reprenant le dessus, son souffle s’accélérant. Les mauvais souvenirs lui revinrent en tête et elle ferma les yeux avec force, le sentant avancer en elle. Il resta alors immobile et elle finit par rouvrir les yeux, le regardant alors. Elle vit alors que sa peur était idiote, en face d’elle elle n’avait pas un violeur, elle avait l’homme dont elle était follement amoureuse, celui qui lui apportait tout ce qu’il manquait à sa vie.
Elle se détendit alors doucement et il plaça un léger coup de rein qui la fit soupirer de plaisir. Il garda alors un rythme lent et la jeune femme continua de soupirer ainsi, si elle avait su que cela pourrait être si agréable. Il déposa un doux baiser sur sa joue rouge, rouge comme le visage de son amant.

Elle put malgré tout voir une lueur inquiète dans son regard. Il s’en faisait pour elle.

-Ma chérie…Est-ce.. que ça va?

Elle lui sourit doucement et acquiesça d’un léger signe de tête avant de venir caresser délicatement sa joue.

-Ca va aller, tu peux… Tu peux y aller comme tu veux. J’avais un peu peur mais voir ton visage empli d’amour me rassure. Lui dit-elle avant de passer sa main de sa joue à ses cheveux.

Elle le laissa alors reprendre ses vas et viens, ses soupirs se transformant doucement en gémissements de plaisir. Finalement elle appréciait peu à peu cette relation privilégiée avec son amant et les draps qu’elle serrait par peur juste un peu plutôt elle se mit à les serrer de plaisir, sa respiration devant saccadée, de plus en plus sensuelle.



Dernière édition par Meiji Sahoshite le Sam 26 Juil - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptySam 26 Juil - 6:02




Chez Meiji


C’était ce genre de petits détails que Thaddeus aimait le plus. Il aimait l’entendre respirer comme elle le faisait. Ça le rendait fou. Simplement, parce qu’il savait que c’était grâce à lui que Meiji avait une respiration aussi saccadée. D’ailleurs, sa propre respiration n’était guère plus mesurée.

Mais il était pour lui impossible de se calmer avec toute cette chaleur. Son corps était incandescent dans sa totalité en encore plus entre ses jambes. Et pourtant, il avait l’impression que tout allait lentement. Particulièrement ses coups de reins. Ils étaient doux mais profond. Il allait jusqu’au bout, puis se retirai ensuite, le corps tremblant de plaisir. Une danse lente qui le faisait horriblement rougir de plus en plus. C’était si bon, mais tellement douloureux à la fois. Pourquoi, il ne savait pas trop. Il ne pouvait simplement plus penser. Dans un état aussi avancer d’excitation, c’était impossible. Thaddeus ne savait plus son nom, ni son âge. Il ne savait plus combien font 2+2. Il ne savait plus rien du tout.

Le jeune homme n’était plus que de la lave en fusion. Ses cheveux blonds, habituellement échevelés, étaient pire que d’habitude. Ils aillaient dans tous les sens, se balançant doucement au rythme de ses coups de reins. Ses yeux n’avaient jamais brillé aussi fort, ceux-ci se fermant parfois pour se encore mieux sentir son amante autour de lui, parfois s’ouvrant à peine pour le regarder. Il n’aimerait jamais personne d’autre qu’elle, il en était certain. Chaque fois il tombait encore et encore amoureux d’elle. Il avait l’impression de ne jamais pouvoir se passer de la regarder. Encore plus depuis qu’il savait ce qui se cachait derrière ses vêtements.

Toujours en la torturant doucement sous ses coups de reins, ses grandes mains parcoururent toutes les courbes qu’elles purent trouvées. D’abord, par le galbe de ses hanches qu’il entoura de ses mains, pour monter vers l’arc convexe de sa taille fine. Il la voulait de partout. Thaddeus, les mains toujours sur sa taille, l’attira encore un peu plus à lui. Sans s’en rendre compte, et depuis tout à heure, il avait accéléré le rythme de son coup de reins, son dos cabré, se mouvant de plus en plus vite. D’ailleurs, sa respiration allait de plus en plus vite. Il ne contrôlait plus rien et il trembla de nouveau.

Thaddeus courba le dos. Sa bouche était entrouverte. Pourtant, il ne pouvait pas émettre le moindre mot. Que des sons. Des râles, des gémissements, un souffle court entrecoupé d’un halement tremblant, suivant la cadence de ses coups de reins. Le jeune homme se pencha un peu plus et couvrit Meiji de tout son corps pour finalement la prendre dans ses bras. Il se redressa, sans jamais la lâcher une seconde. Thaddeus plaqua un baiser torride contre les lèvres de Meiji, continuant d’accéléré le tempo auquel il lui faisait l’amour. S’était plus ardant et plus rapide qu’au début de l’acte. Le baiser le laissa pantois et émerveillé à la fois. Il commençait à chercher de l’air. D’ailleurs, il n’y avait plus que ses yeux qui brillaient, mais son torse également, couvert d’une mince pellicule de transpiration. Une seul et unique goutte de sueur glissa sur ses temps, sur ses joues rouges, sur mâchoire et terminer sa course dans le milieu de son cou.

Son regard jaune était scotché à celui de Meiji. Il ne voulait rien manquer de la réaction de cette dernière lorsqu’il ne mit à aller de plus en plus vite.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptySam 26 Juil - 20:04





Elle trouvait que sa respiration était forte mais celle de son amant la suivait avec passion, elle sentait l'osmose entre eux, le plaisir était présent même dans leur souffle et Meiji prenait un plaisir intense à sentir ses coups de reins délicats... Il prenait soin d'elle jusque là ? Elle le regarda, il était rouge, elle aussi, il entrait avec douceur et ressortait entièrement, encore et encore, elle ne sentait même plus le matelas sous elle, comme si tout avait disparut autour d'eux, les laissant sur un nuage, sans rien d'autre que leurs corps brûlants pressés l'un contre l'autre, juste lui, en elle...

Ses cheveux étaient en bataille, on aurait dit un lion. Elle trouva l'image assez contradictoire vu la douceur et la délicatesse qu'il mettait dans ses mouvements. Il la rendait folle, elle fermait les yeux en gémissant parfois plus fort, agrippée au draps, remontant ses mains sur son corps avant de rouvrir les yeux pour le regarder, elle s'en voulait presque de fermer les yeux sous le plaisir à chaque fois, elle ne voulait pas le quitter une seconde du regard, elle voyait tout l'amour qu'il lui portait et elle sentait son cœur se serrer de bonheur... Thaddeus était le seul qui lui ai jamais fait ressentir une telle chose... Pour lui elle ferait tout... Elle donnerait tout... Tout comme elle venait de lui offrir son corps, chose précieuse qu'elle gardait jalousement hors de portée des hommes. Elle le laisserait s'en occuper tant de fois qu'il le voudrait, tant que seules ses mains se posaient sur ses hanches, sur ses seins, que seules ses yeux pouvaient balayer son corps nu et qu'il en soit de même pour elle.

Elle le sentit alors la caresser... Elle aimait sentir ses doigts fins déambuler sur sa peau... Il finit par l'attirer de nouveau à lui, il avait accéléré, elle se mit à gémir de plus en plus fort... Allant jusqu'à pousser de fins cris de plaisir. Dans un élan de désir, ses mains sur son torse, elle le griffa doucement, laissant des traces rouges sur ce corps qu'elle aimait tant. Elle s'en voulut un instant, mais elle le sentait si fort... Son plaisir reprit le dessus, elle se cambra légèrement, sa respiration aussi s'accélérant. Elle tenta d'étouffer ses légers cris en se mordant la lèvre... En vain, mais le résultat visuel de sa cambrure et de son visage envahie de plaisir était absolument sexy...

Thaddeus se colla alors un peu plus à la jeune femme qui passa ses mains dans son dos, caressant celui ci. Il se redressa, la jeune femme contre lui et lui coupa un gémissement en l'embrassant avec fougue et désir. Elle le sentait accélérer encore et ce baiser la rendit toute chose... Lorsque celui ci s'acheva, un cri plus fort que les autres s'échappa de sa bouche et elle pencha doucement la tête en arrière avant de le regarder. Son regard était sensuel, plein de désir. Elle passa doucement sa main dans le cou du jeune homme retirant avec douceur cette goutte de transpiration et vint ensuite lécher doucement au même endroit, n'arrêtant pas de gémir, de crier doucement en se retenant au mieux, sans succès. Et puis après tout, pourquoi se retenir ?

Elle se laissa finalement aller, il l'entendait haleter près de son oreille, elle le griffa doucement une nouvelle fois, cette fois dans le dos lorsqu'il accéléra. C'était tellement bon ! Elle était sortit du creux de son coup et il la regardait de ses grands yeux couleur de lune. Il l'intimidait... Mais elle ne put réprimer ses cris de plaisir. Inconsciemment, elle remonta alors sa propre main et caressa son sein droit. Lorsqu'elle s'en rendit compte elle la rabaissa immédiatement. N'était-ce pas un peu trop... Déplacé ?

Pourquoi déplacé ? N'était-elle pas avec le seul homme qui la comprenait, l'aimait et pouvait voir son corps comme elle ne l'avait jamais dévoilé ? Pourtant elle ne remonta pas sa main, elle prit celle de Thaddeus et vint la placer sur son sein, le fixant d'un regard énamouré, lui souriant avec douceur avant de l'embrasser langoureuse, commençant à accompagner ses mouvements avec son bassins, gémissant même en l'embrassant...

C'était si bon...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyLun 28 Juil - 5:55




Chez Meiji


La langue de Meiji était si douce contre son cou qu’il en trembla de plaisir. Ça lui faisait un bien fou. Et entendre la respiration rapide et entrecoupé de gémissements qu’elle avait le rendit complètement dingue et il accéléra encore le rythme. Il semblait manquer toujours plus d’elle, comme un véritable drogué manquait de son héroïne. Ses yeux jaunes papillonnèrent à une vitesse folle pendant un moment, pendant qu’elle plantait ses ongles dans son dos. C’était follement bon et il crut presque à un moment qu’il allait être pris de vertige.

Ils se regardèrent alors longuement. Il était mitigé entre l’envie de l’embrasser encore et encore ou de la laisser exprimer son plaisir avec ses gémissements tellement agréable à ses oreilles. Ainsi qu’à ses yeux, surtout lorsqu’elle lui prit la main pour la déposa sur l’un de ses seins, tandis que l’autre était toujours occupée caresser le bas de son dos. Sa poitrine se mouvait au même rythme que ses robustes coups de reins et le jeune homme en était hypnotisé sur le coup. Puis, il fit exactement la même chose que tout à l’heure. Ses lèvres et sa langue parcourait ses seins avec une exaltation toute délicate.

Alors qu’elle se pencha pour un nouveau baiser encore plus chaud que le précédent, Thaddeus senti que sa bien-aimée commença doucement à bouger son bassin. Ce fut tellement soudain qu’il fut parcouru de milliers de petits spasmes sur tout le corps. Même, il s’arrêta presque de bouger. Il pouvait très bien la sentir se mouvoir autour de lui, alors qu’il était toujours en elle. Une nouvelle chaleur lui envahit le ventre alors qu’il brisa le baiser pour pousser un gémissement, presque aigu. Thaddeus sentait qu’il atteindra bientôt le bord du gouffre alors qu’il avait sa tête blonde enfouit dans le creux de ses seins. Il entendait le cœur de sa chérie battre frénétiquement, tout comme le sien. Si fort. Entre ses pulsations cardiaque et ses gémissements de plaisir qu’elle lui offrait, il ne pouvait pas avoir meilleur musique.

Mais il ne voulait certainement en profité seul, alors il reprit ses coups de reins en tremblant. Ses mains se posèrent sur les jolies fesses de sa chérie, sans bloquer le mouvement de son bassin, tellement délicieux. En fait, il la pressa encore contre lui, contre son sexe qu’il chercha à enfouir en elle encore plus profondément. Thaddeus voulait la sentir jusque dans ses confins. Ses coups de reins continuèrent de prendre de la vitesse après soudainement s’être arrêté, grâce à Meiji qui l’avait presque paralysé de plaisir.

Il sentait tellement près de son point de non-retour. Il pouvait le sentir venir dans le fond de son ventre. Rien qu’un petit peu plus, se dit-il. Elle ne pouvait pas s’arrêter maintenant. Pas tout de suite. En même temps, il le sentait. Il était si près. Si près de ne plus pouvoir retenir le véritable volcan grandissant doucement en lui depuis qu’il l’avait vu sans sa robe. Mais hors de question qu’il atteigne le septième ciel. Pas sans elle. Il devait en faire encore plus.

Thaddeus glissa l’une de ses mains, alors posé sur les fesses de Meiji, entre les jambes de celle-ci. Ses coups de reins demeuraient aussi justes et précis qu’un métronome, alors qu’il se mit à faire rouler entre ses doigts le petit bouton de chair qu’il avait eu le temps de connaître tout à l’heure. Sauta l’étape douce et passe tout de suite en quatrième vitesse, pressant un peu plus de façon insistante sur le clitoris rouge d’excitation.

Thaddeus, qui avait toujours la tête callé contre sa poitrine, leva des yeux jaunes presque remplie de détresse, implorant en silence pour ne pas qu’elle s’arrête de bouger autour de lui.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptySam 2 Aoû - 0:20





Alors que la jeune femme avait commencé à bouger doucement pour accompagner les coups de son amant, celui ci s'arrêta pratiquement, la laissant seule maître de son plaisir. Elle continua alors, il avait redescendu son visage au niveau de ses seins et elle ne pouvait s'empêcher de soupirer de plaisir en le sentant à cet endroit. Elle avait posé sa main sur ses cheveux et les caressait en accélérant ses mouvements avec désir, elle sentait monter en elle le plaisir de façon mirifique au niveau de son bas ventre, jamais elle n'avait connu telle sensation et cela la surprit.

Thaddeus reprit alors ses coups de reins et elle le sentit trembler doucement. Il descendit alors ses mains sur ses fesses avec délicatesses, ne l'empêchant pas de continuer, la laissant se faire du bien tout en l'accompagnant. Il semblait chercher à aller au plus profond d'elle et ses gémissements, ses cris s'intensifièrent encore, elle était cambrée comme jamais, ses seins bien en avant. Il prenait de la vitesse, elle se sentait envahie de ce plaisir incommensurable qu'elle découvrait à peine. Comment pouvait-on éprouver tant de plaisir ?!

Elle sentit alors une des mains du jeune homme sortir de sur ses fesses pour repasser devant et... Il se mit à la caresser à nouveau devant. Elle poussa un gémissement plus fort que les autres. Les mains maintenant sur les cuisses de Thaddeus elle se mit à les serrer alors qu'il faisit rouler son clitoris entre ses doigts, insistant, elle n'en pouvait plus... Elle ne savait pas à quoi un orgasme pouvait ressembler mais elle en était clairement plus que proche.

Elle reposa une de ses mains derrière sa tête, attrapant ses cheveux en les serrant de plaisir autant qu'elle griffait sa cuisse sans arrêter ses mouvements. Elle le plaquait ainsi plus fortement entre ses seins qui bougeaient au rythme de leurs mouvements mutuels. Elle commençait à perdre son souffle, à perdre absolument tout son calme, ses gémissements étaient entrecoupés par son souffle de plus en plus fort, de plus en plus saccadé. En fait, elle n'arrivait presque plus à crier, sa voix s'était même légèrement cassé à force de hurlements, elle se sentait venir et haletait maintenant.

Elle ne put se contenir alors et dans un ultime cri de plaisir, largement plus puissant que tous les autres, elle enlaça Thaddeus avec force, plaquant ses lèvres contre les siennes, pour l'embrasser plus langoureusement que jamais, son souffle toujours court, les soupirs de plaisir s'entendant du fond de sa gorge alors qu'elle continuait de bouger plus doucement sur lui, tremblante, comme si elle avait voulu que ça ne s'arrête jamais.

-J... Je t'aime... Tellement lui murmurât-elle alors en achevant leur baiser, se plaçant près de son oreille avant de caresser tendrement ses cheveux.

Oh oui elle l'aimait... Comment aurait-il pu en être autrement ? Ne venait-elle pas de lui en donner la plus grande preuve ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyDim 3 Aoû - 5:03




Chez Meiji


T oujours la tête enfoui contre la poitrine de Meiji, il senti sa main passer dans ses cheveux en bataille et les serrer avec force, alors que sont autre main lui griffait la cuisse. Pourtant il était loin d’avoir mal et il en redemandait. Leurs peaux étaient littéralement liées par leur désir qui ne cessait pas de croitre de secondes en secondes, alors que Thaddeus pouvait sentir la jeune femme perdre son souffle et sa rectitude. Chose que lui avait perdu depuis déjà un certain moment. Sans parler de ses gémissements brisés par la force de son plaisir.

Quant à lui, il ne perdait pas son rythme effréné bien que cela devenait de plus en plus difficile à supporter. Le mouvement des hanches de sa bien-aimée l’enveloppait dans un tel état d’extase qu’il en aurait bavé. Mais ses lèvres étaient de nouveaux fermées à clés contre les râles et le gémissement de plaisir qu’il retenait tant bien que mal au fond de sa gorge et qui menaçaient de s’échapper à tout moment. Et son souffle n’était plus rien d’autre qu’une respiration saccadée par tout ce qu’il ressentait et par les battements rapides de son cœur qui était à deux doigts de détruire ses côtes. Il avait toujours la tête contre la poitrine de Meiji et son cœur pulsait aussi vite que le sien. Thaddeus releva la tête alors pour regarder la jeune femme aux cheveux blancs, qui allaient maintenant dans tous les sens.

Ses yeux jaunes ne voyaient que du flou, excepté le corps et le visage de Meiji alors que soudainement elle poussa un cri qui fit frémir le jeune homme de plaisir. La regarder comme cela lui fit brièvement reprendre un semblant de conscience. Tout cela était réel. La seule femme au monde pour qui il aurait donné corps et âme et dont il était profondément amoureux étaient dans ses bras et elle l’aimait aussi intensément que lui. Ce qu’il ressenti à ce moment-là était au-delà des mots. Une chaleur viscérale lui envahit le corps alors qu’il passa son point de non-retour pour de bon. Un suprême gémissement traversa ses lèvres, juste avant qu’elles se plaquent contre celles de la jeune femme.

Ils jouirent ensemble. Thaddeus la serra dans ses bras comme de peur qu’elle disparaisse soudainement tel un naufragé et sa bouée de secours. Il était perdu dans un océan d’ivresse la plus totale. Son regard était brouillé et ses yeux étaient mi-clos, la tête appuyée contre les seins de Meiji. Il croyait à peine que tout cela venait d’arrivée. Mais elle était bien là, haletante et le souffle court, tout comme lui. Il cherchait de l’air alors qu’il la maintenant toujours sur lui.

-J... Je t'aime... Tellement lui murmurât-elle alors en achevant leur baiser, se plaçant près de son oreille avant de caresser tendrement ses cheveux.

Les mouvements de son corps étaient redevenus plus doux. Thaddeus avait également diminué la force de ses coups de reins et il allait beaucoup plus lentement, complètement épuisé, mais ravi. Sa peau tendue sur ses pectoraux était brillante de sueur et ses joues étaient plus rouges que jamais. Il avait l’impression de s’être débarrassé d’un poids inconnu qu’il avait gardé toute sa vie dont il était enfin libéré.

-Je t’aime aussi…, lui dit-il avec un sourire, la voix rouillé par ses râles qu’il avait eu toute la soirée.

Il approcha sa visage pour lui embrasser le creux du cou. Doucement, il l’entraina avec lui alors qu’il s’effondrait sur le dos dans les draps en bazar sur le lit. Le jeune homme avait mis ses mains autour de sa taille et malgré le fait qu’il était brûlant de fièvre il ne voulait pas la lâcher. Il respirait encore difficilement, mais il était sur la voie de pouvoir se rétablir de toutes ses émotions. Thaddeus l’embrassa de nouveau, transporté de bonheur, ses cheveux blonds n’ayant jamais été plus échevelé de sa vie. Il recula alors doucement et il lui prit le visage entre les mains et il la regarda avec des yeux jaunes illuminé d’allégresse. Thaddeus murmura doucement, les yeux brouillé de larmes :

-J-je suis tellement content que tu existes Meiji, ma chérie.

Il approcha doucement son visage du sien et lui embrasse la joue. Qu’est-ce qu’il ferait sans elle? Thaddeus savait qu’il en serait amoureux pour toujours.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyMer 6 Aoû - 1:53





Ils arrivèrent à l'extase ensemble et elle en fut plus qu'heureuse... Elle se sentait libérée d'un poids abominable qui lui avait rongé l'âme pendant tant d'années. Thaddeus, de son amour et sa douceur lui avait permis de passer au dessus de tout cela... Elle se sentait bien maintenant, elle n'avait plus peur de tout ce qui touchait au charnel.

Il allait maintenant plus doucement en elle, tout deux étaient rouges, apparemment appaisés, et souriant, elle lui dit qu'elle l'aimait, du ton le plus sincère qu'elle aurait pu et il lui répondit.

-Je t’aime aussi…, lui dit-il avec un sourire, la voix rouillé par ses râles qu’il avait eu toute la soirée.

Il avait un magnifique sourire et sa voix faisait sentir la fatigue de cette soirée, de leurs ébats. Il l'embrassa alors délicatement dans le cou et elle soupira doucement. Il finit par l’entraîner avec lui alors qui tombait sur le dos doucement. Elle était sur lui et il lui avait passé les bras autour de la taille. Ils étaient tout les deux brûlants de leur amour, tout deux reprenaient doucement leurs émotions et le jeune homme l'embrassa à nouveau.

Elle finit par se décaler, se plaçant juste à côté de lui, encore dans ses bras et il se reculant doucement, prenant le visage de la jeune femme entre ses mains. Elle le regarda dans les yeux, ses magnifiques yeux, maintenant brouillés par les larmes qu'elle avait peur de voir tomber.

-J-je suis tellement content que tu existes Meiji, ma chérie.

Elle sentit son cœur se serrer douloureusement. Il l'embrassa sur la joue et... Elle eut, une nouvelle fois, peur de le perdre. Elle enfouit sa tête contre son cou et il put sentir les larmes couler doucement sur son épaules.

-Et moi... Je ne veux jamais te perdre entendit-il alors qu'elle caressait doucement son torse d'une main.

Pourtant elle savait bien qu'elle allait lui causer du tort, mais elle l'aimait... Elle ferait tout pour peu qu'elle n'ai jamais à le laisser partir, pour peu qu'il soit à jamais à elle. Elle l'enserra un peu plus fort.

-Mon amour...


Elle se redressa doucement et posa une main sur sa joue.

-Je veux être à toi pour toujours lui dit-elle avec douceur avant de venir poser sa tête sur son torse, ses cheveux délicatement posés sur son dos alors qu'elle caressait son corps avec amour.

Elle aurait voulu rester là à jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptyVen 8 Aoû - 18:11




Chez Meiji


Thaddeus la laissa se lover dans son cou, l’enlaçant toujours dans ses bras. Alors il senti les larmes froides de Meiji sur son épaule et il en trembla : un choc après avoir eu aussi incroyablement chaude toute la soirée. Il la serra un peu plus fort contre lui en fermant les yeux. Il ne voulait pas pleurer lui aussi, après tout ce bonheur et le plaisir qu’il avait eu ensemble.


-Et moi... Je ne veux jamais te perdre entendit-il alors qu'elle caressait doucement son torse d'une main.

À ces mots il la rassura en caressant doucement son dos. Il n’y avait pas de danger, jamais il ne la quittera et il souhaitait de tout son cœur qu’elle reste auprès de lui toute sa vie. Il voulait qu’elle le voie dans 20 ans avoir ses premières rides aux coins de ses yeux jaunes et dans 40 ans avoir les cheveux aussi blancs qu’elle, et qu’elle lui refasse son fondant au chocolat qu’il aimait tant.

-Mon amour...

-Ma chérie…

Thaddeus lui sourit d’un air ravi et trouva encore la force de rougir alors qu’elle resserrait son étreinte autour de lui. Il était son amour et elle était sa chérie et pour rien au monde il ne voulait que cela change.

-Je veux être à toi pour toujours lui dit-elle avec douceur avant de venir poser sa tête sur son torse, ses cheveux délicatement posés sur son dos alors qu'elle caressait son corps avec amour.

Il lui répondit en déposant un baiser sur le haut de sa tête, tandis qu’il la serrait contre lui toujours aussi fort. Cette soirée avait été peut être la meilleure de sa vie. Le bal, la confession de son amour, le retour à la maison et toute cette intensité qu’ils venaient de vivre ensemble; c’était encore plus beau et merveilleux que dans ses rêves les plus fous. Il ne pourrait jamais se passer de cette sensation de chaleur que le corps de sa bien-aimée dégageait tout près de lui.

Sa main caressait toujours le dos de Meiji, légèrement tremblante des restes du violent rush d’adrénaline qu’il avait eu. Son cœur battait encore très fort et le jeune homme avait l’impression qu’il ne pourrait jamais ralentir. Il prenait de grandes inspirations, comme a bout de souffle.

-Seulement si tu me permets de t’embrasser autant que je le souhaite...

Avec sa délicatesse habituelle ses doigts se posèrent sur le menton de Meiji et il la força doucement à le regarder, juste avant de l’embrasser encore. Il aimait la voir ainsi, sereine et heureuse. Il ne pouvait rien demander de plus, sinon qu’il puisse voir son magnifique visage, alors que son autre main quittait son dos pour passer dans la chevelure immaculée de sa chérie avec amour. Son regard jaune débordait de bonheur alors qu’il brisa le baiser en reculant doucement.

Thaddeus lui sourit de nouveau et il l’apporta avec elle sous les draps, posant sa tête blonde et en bataille sur l’oreille tandis que Meiji était toujours contre lui. Sa respiration était toujours saccadé et les battements de son coeur étaient toujours frénétiques alors que tout son corps continuait d'être parcouru par des petits tremblements.

 
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 EmptySam 9 Aoû - 2:45





Elle se sentait plus amoureuse que jamais et il lui répondait... C'était merveilleux

-Mon amour...

-Ma chérie…

Il lui sourit avant qu'elle n’enchaîne sur le fait qu'elle désirait être à lui pour toujours. Il déposa alors un baiser sur son front en guise de réponse. Il caressait son dos avec sa main, elle se sentait terriblement bien, elle aussi trouvait que cette soirée avait été parfaite, elle avait enfin pu tout avouer à Thaddeus, enfin dévoiler ses sentiments. Au final... Peut-être n'était-elle pas entièrement un monstre.

Elle sentit qu'il tremblotait encore légèrement de sa main la caressant, elle aimait bien ça, elle se disait qu'elle n'avait pas été la seule au moins à ressentir des choses aussi forte, la seule à trembler de plaisir, c'était agréable. Il prenait de grandes inspirations et semblait à bout de souffle.

-Seulement si tu me permets de t’embrasser autant que je le souhaite... lui dit-il alors

Elle sourit, et il posa alors ses doigts sous son menton, la forçant délicatement à le regarder. Elle rougit encore un peu de ce geste et il l'embrassa. Il était... Parfait. Elle ferma doucement les yeux pendant ce baiser, c'était tellement agréable. Elle sentit alors sa seconde main passer dans sa crinière blanche et soupira presque de plaisir, comment cela pouvait-il être aussi doux, aussi agréable... ?

Il brisa alors ce baiser et recula doucement avant de l’entraîner sous les draps. Il posa sa tête sur l'oreiller et lui sourit une nouvelle fois. Elle resta contre lui, sa tête maintenant posée à côté de la sienne, le regardant. Elle prit délicatement une mèche de cheveux du jeune homme et la caressa en fixant ses yeux ors.

-Avec toi... Je n'ai plus l'impression d'être le monstre que je suis au dehors... J'ai presque l'impression d'être... Normale.

Elle descendit vers sa joue et la caressa un instant aussi

-Tu es merveilleux tu sais ?

Elle l'embrassa dans le cou et recommença alors à caresser son torse du bout des doigts.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]   Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dormons ensemble, mon amour [PV Meiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Zone Spéciale-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser