Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 19:30

Crystal


Petite Présentation

NOM : Weiss
PRÉNOM(S) : Opale
SURNOM : Crystal
DATE DE NAISSANCE : 20 janvier
ÂGE : 19 ans
SEXE : Féminin
FAMILLE : Elementis
CAPACITE : Contrôle de la glace
SITUATION : Célibataire
PERSONNAGE AVATAR : Weiss Schnee - RWBY


Questions

DE QUAND DATE VOTRE ENTRE DANS LA FAMILLE ? Le jour de ses 14 ans.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ? Elle travaille maintenant en tant qu’assassin pour le compte des Elementis.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ? Une rapière dont un système de réservoir dans la garde couplé à des creux permet de faire circuler l’eau pure en son sein.




Physique

Il serait difficile de louper Crystal lorsqu’elle se promène et qu’elle ne désire pas spécialement se fondre dans la masse : sa chevelure d’un blanc immaculé, souvent coiffée en queue de cheval, supplante un visage au teint tout aussi pâle. Son regard profond est renforcé par la couleur bleu clair qu’ils arborent tandis que sur son œil gauche, on peut voir une cicatrice, vestige du passé et de ce qu’elle a subis. Aux côtés de ce regard perçant, quelques artifices l’habillent et ornent son joli visage comme les boucles d’oreilles rectangulaires qu’elle arbore souvent. Avoisinant les 1m60 souvent supplantés par des bottes à talon, elle s’habille principalement de robes bleues et blanches, peu de couleurs reflétant autant sa personnalité que ces dernières bien que quelques de touches discrètes de rouge et de noir viennent parfois se glisser dans cet habillage. Petite particularité physique peu courante mais bien pratique, la demoiselle est gauchère.


Caractère

Froide. Si un seul mot devait définir Crystal, c’est bien celui-là. Elle ne parle que peu, et lorsque ses mots daignaient sortir de sa bouche, ceux-ci sont des paroles tranchantes sans aucune retenue ou empathie envers la personne en face d’elle. Sa nature auparavant asociale a laissé place à un dépit de l’espèce humaine qui laissent son cœur de glace et son esprit calculateur. Dotée d’une intelligence au-dessus des normes, elle n’hésite pas à se servir cette formidable capacité réflexive afin de servir un intérêt propre : le sien, et compenser la force physique qu’elle ne possède pas. Malgré tout, c’est une certaine dualité qui règne dans l’esprit de la demoiselle mais elle ne peut laisser éclater ses desseins meurtriers aux yeux du monde au risque de subir de nouveaux traumatismes. Elle est par conséquent très prudente lorsqu’elle se trouve en public. Au fil des années, elle a appris à se montrer discrète lorsqu’elle le désire et ne faire connaître que ce qu’elle désire qu’on sache d’elle.  C’est la plupart du temps une expression neutre qui demeure sur son visage, un sourire ne se dessinant qu’en de très rares occasions particulières.




Père Castor Raconte Nous Une Histoire !


La jeune fille est née il y a quelques années de cela en Quederla, elle fut nommée Opale en raison de son teint d’une pâle blancheur, continuité de ses cheveux d’un blanc immaculé. De père et de mère Elementis, elle a été bercée depuis sa plus tendre enfance par les aléas de la guerre : ses parents étaient un couple de guerriers et avaient donc une forte implication dans les combats environnants. Ils tenaient beaucoup à la différence entre des guerriers et des tueurs : eux se battaient pour leurs convictions, leur famille et tuer n’était pas un plaisir pour eux, mais c’était un mal nécessaire. C’est au travers de cette doctrine et de ce mode de vie que la jeune fille fut élevée.

Durant sa jeunesse, la jeune Weiss était une élève très attentive voir studieuse : son intelligence semblait dresser une barrière avec les contacts sociaux qu’elle aurait normalement dû développer avec d’autres enfants. Excellant à l’école, elle occupait son temps libre entre les livres et à suivre l’entraînement que ses parents lui prodiguaient. De par son apparence frêle, fragile et innocente, sa force ne lui permettait guère d’atteindre les attentes de ses parents qui décidèrent plutôt de lui enseigner l’art de la vitesse : ses déplacements se faisaient de plus en plus rapides, ses gestes aussi, à la mesure de ce que ses capacités intellectuelles lui permettaient. On lui mit une rapière dans les mains afin que si un jour elle en venait à combattre, cette arme lui convienne à ravir.

A l’âge de 14 ans, on décida qu’elle était enfin prête à travailler pour les Elementis : usant de sa discrétion, de son air innocent et de son jeune âge, on décida de lui confier quelques missions d’infiltration, de reconnaissance, des choses sans grand danger et avec peu de risque de rencontrer des ennemis véhéments et puissants, et la chance a plutôt joué en sa faveur… Jusqu’à ce qu’elle commette son premier meurtre : par une nuit où la lune brillait de mille feu, quelqu’un découvrit sa couverture et l’attaqua sans aucune vergogne, forçant la jeune adolescente à la riposte : quelques blessures et un peu de douleur surmontée, c’est un coup de rapière qui, passant entre les côtes de son ennemi, lui perfora le poumon, causant la mort irrémédiable de celui qui avait osé la toucher. Elle découvrit alors ce que signifiait ôter la vie de quelqu’un, tout ce que lui avaient dit ses parents revenait et elle comprenait leur vision du monde, de la vie et de la mort : voilà une expérience qui lui fit comprendre beaucoup de choses par rapport à ses ressentis, mais ne la fis pas pour autant basculer du côté obscure.

Quelques années plus tard, le jour de ses 17 ans, on décida qu’il était temps pour elle de se renforcer, de connaître le secret des Elementis et d’elle aussi disposer d’un pouvoir qui lui permettrait de faire honneur à la famille et de se rendre plus utile qu’elle ne l’était déjà. Au cours d’une opération qui manqua de lui coûter la vie, elle fut maintenue en observation quelques semaines. C’était la glace qu’on lui avait implanté, estimant que cet élément était en parfait accord avec son physique mais aussi sa personnalité. Les signes de la réussite se montraient petit à petit alors qu’elle commençait à descendre la température de l’eau qu’on lui donnait, jusqu’à la congeler. Ces moments de convalescence furent l’occasion pour elle d’expérimenter cette chose toute nouvelle pour elle : pour la première fois depuis des années, elle prenait concrètement plaisir à découvrir quelque chose, à jouer avec.

Trois mois plus tard, une fois qu’on l’estimait prête, elle fut renvoyée en mission de niveau supérieur cette fois, plus risquées mais aussi plus importantes pour les desseins des Elementis. L’occasion d’user de ce pouvoir fraichement acquis ne se fit pas attendre : au cours d’un combat au détour d’une rivière, elle gela un peu de cette eau douce en une pointe meurtrière qui transperça son adversaire, visiblement surpris, de part en part. Echappant ainsi à une mort certaine qui la guettait, la situation avait précipité son premier meurtre grâce à la glace, et quel meurtre… Voir ce sang, ce liquide rouge translucide se déverser en fins filets sur la glace pure, immaculée qu’elle venait de créer, c’était une vision magnifique aux yeux de la jeune femme. Elle ressentit au fond d’elle comme une illumination, une raison d’être et d’utiliser son pouvoir afin de magnifier cette beauté qui s’offrait à ses yeux. Une barrière se brisa en elle en cet instant alors qu’un doux sourire malsain se figeait sur son visage d’habitude si neutre, si innocent.

Cela ne lui suffisait plus, il lui fallait réitérer cette expérience. C’est là que la descente dans les enfers de sa santé mentale commença : commençant tout d’abord par effectuer des missions d’assassinat dans la plus grande discrétion possible, elle tuait maintenant pour le plaisir, pour retrouver cette épiphanie, cette beauté, cette perfection qu’elle avait pu effleurer du doigt et qui constituait maintenant sa quête. La maison familiale n’était plus un endroit où elle se rendait et elle vaquait entre hôtel et QG des Elementis, coupant tout lien avec ses proches pour se concentrer sur cette mission qu’elle s’était accordée. Peu de temps fut nécessaire avant qu’on décide que s’en était trop et qu’elle devait être contenue, qu’on devait lui faire comprendre qu’elle était allée trop loin. Sa famille descendant d’une longue lignée d’Elementis important, elle fut laissée en vie mais internée dans un endroit qui lui ferait peut-être prendre conscience de ses actes et se remettre en question : une cellule reculée, fermée, dont les murs se retrouvaient tapissés de glace.

Voilà qu’elle se retrouvait face à cet élément qu’elle adulait, mais qui était destinée à rester immaculée de tout sang, que ce soit d’innocent ou non. Au bout de quelques jours d’emprisonnement, sa première tentative fut tout de même de la peindre de son fluide sanguin : créant une pique sur le mur en face d’elle, elle s’ouvrit du haut de l’œil gauche jusqu’en dessous en évitant tout de même de perdre la vue, geste symbolique et témoin de la folie qui la rongeait. Mais ce sang ne faisait pas resplendir son élément fétiche comme elle le désirait, non… Elle abandonna rapidement cette idée et se reclus dans un coin de la pièce. Les mois passèrent, ses cris de rage se tassèrent et manipuler cette glace ne changea rien à son triste sort : c’était ici une sorte de torture psychologique qu’elle subissait, sans repère, les repas venant parfois, parfois non, le bruit ambiant laissant parfois place au silence le plus total, si bien qu’elle n’entendait plus ses paroles ni même son cœur battre.. On voulait la briser, et cela semblait réussi. Parfois, quelqu’un daignait passer pour vérifier son état, si elle avait changé et s’était résignée mais rien n’y faisait. C’est le jour de ses 19 ans qu’elle fut libérée, c’est une toute autre personne qui sortit de cette pièce qui magnifiait son changement : elle avait refaçonné les murs, leurs donnant à chacun un aspect des plus lisse qu’il soit, reflétant chacun ce qui se trouvait en face d’eux tel un miroir alors que la demoiselle ne dégageait plus ces pulsions meurtrières qui l’avaient tant animé. Cependant, alors qu’elle sortait enfin de cette pièce qui avait marqué un nouveau tournant dans sa vie, l’un des murs sembla refléter l’espace d’un instant cette fureur sanguinaire qui dormait au fond d’elle, sourire sadique aux lèvres alors que la jeune femme arborait face à son geôlier une expression des plus froide et neutre qu’il lui avait été donné de voir, d’un calme laissant peser un froid glacial sur le couloir : elle ne cherchait plus à servir la glace, elle était devenue une part d’elle.

Elle était considérée comme guérie, mais aux yeux de tous elle était morte : son corps avait changé, son esprit aussi, le peu de gens qui étaient reliés à elle avaient oublié son existence. Elle dû choisir un nouveau nom : Crystal. Elle n’était plus la Opale que le monde avait connu, c’était un nouvel être qui prenait sa place au sein de Quederla. Dès sa sortie, on lui fit subir de nouveaux tests avant de la relancer sur les champs de bataille avec pour unique but de défendre la cause Elementis. Peu sont ceux qui connaissent vraiment son histoire et de nos jours, c’est un simple assassin à la charge de la famille qu’elle représente, ses facultés intellectuelles servant grandement leurs desseins. Afin de profiter au mieux de ses pouvoirs et pour ne jamais être séparé de cet élément qui lui était si cher, elle créa l’arme qu’elle porte encore de nos jours avec l’aide d’un forgeron : estimant que la garde de sa rapière ne lui serait d’une grande utilité vu son style de combat, elle la modifia afin que celle-ci puisse, par simple utilisation de son pouvoir, solidifier l’eau qu’elle contient afin de la diriger pour la transformer à sa sortie en glace malléable à son aise. Fière de cette création, elle jura de ne jamais s’en séparer ou en utiliser une autre, voilà où se trouvait son âme sœur. C’est ainsi que, sereine, elle recommença à exister dans cette ville qui pendant si longtemps n’avait pas daigné l’accepter en son sein.


Et en vrai ?
PRÉNOM/SURNOM : Shin !
ÂGE : Toujours 21 ans.
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : Par la magie du DC !
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Hmmmm na.
LE CODE DU RÈGLEMENT : : Ok by Takeshi



Dernière édition par Crystal Weiss le Mer 30 Juil - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 20:01

Re bienvenue du coup ^^

Ta présentation est bien, ya juste deux petits détails qui me chiffonne un peu (tu va sûrement me détester à force ^^') :

- Tu dis qu'après juste quelque semaines d'observation après avoir eu ton pouvoir, tu matérialise déjà un pieu assez grand pour tuer un homme et le suspendre dans les airs avec.. C'est beaucoup pour une personne qui vient d'à peine avoir son pouvoir (vu que tu n'as pas pu t'entraîner durant l'observation), donc dit juste que c'est genre 3/4 mois après que tu es sorti de l'observation que tu repars en mission et ça sera bon.

- Le mécanisme que tu veux pour l'épée, je la visualise et tout et ya pas de problème. Mais pour une rapière je ne vois pas comment ça peut tenir à l'intérieur vu que ce genre d'épée est vraiment trop étroite pour contenir ce genre de mécanisme.

Donc si tu m'explique comment ça peut tenir dans ce genre d'épée et tu fais la petite modif demander, je pourrai te valider ^^'
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3101
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 20:05

Re-bienvenue méchant è_é
Enfin bref,
Je suis d'accord avec Take pour les observations mais je préférais être sûre avant de te faire la remarque ^^




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 20:32

Alors alors pour répondre aux deux observations :

- Tout d'abord le monsieur ne finit pas dans les airs... Soit je me suis mal expliqué soit j'ai mal été compris mais je mettais cette soudaine création sous le joug de la crainte de la mort. Après par contre j'ai pas spécifié le temps après l'observation, je pensais jouer du flou avec ma phrase ("Une fois qu’on l’estimait prête,") mais j'ai edit ça.
- Pour l'arme j'aurais du illustrer en effet, je vous lie les images de ce que j'appelle une rapière, pour faciliter la compréhension. Après en effet c'est pas une rapière d'escrime :

L'arme en question:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 21:11

Bon bah je peux te valider, juste une petite précision par contre.

Pour l'épée, le réservoir n'est pas très grand, donc à moins que tu te balade avec une bonbonne d'eau dans le dos relié à l'épée, tu ne pourra pas faire grande chose.
Et une autre chose, ça reste tout de même une épée, tu pourra envoyer que des sortes de mini-pieux du bout de l'épée, pas non plus créer un geyser de glace, ça reste qu'une épée, pas un canon ^^'

Enfin bref, je pense que tu as compris alors je te valide ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    Mer 30 Juil - 21:19

Eh bien merci pour la validation ~

Et pour sûr, c'est plus symbolique/de secours qu'une utilité constante cette fonctionnalité.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Crystal - La froideur est la plus grande qualité d'une femme destinée à commander.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-