Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Ven 29 Aoû - 23:45


Cela faisait quelques temps que Aoki avait fait son faux discours... Ce dernier avait de nombreuses utilités. La première était de voir ceux qui s’arrêtaient aux apparences et qui ne cherchaient pas à comprendre la véritable signification du discours du dragon... La seconde était de faire douter ses propres alliés pour que ceux qui n'étaient pas stables se retournent contre lui... Quoi qu'il en soit, Aoki commençait à savoir qui était avec lui ou contre lui, ne serait-ce que par intérêt. Certains changeraient de camps sans hésiter selon le sens su vent.

Quelle galère.


C'était ce que se disait l'homme alors qu'il se balader dans le quartier riche de Quederla, regardant les vitrines et attirant les regards, mais même si certains étaient malveillants, d'autres étaient bienveillants et teintés d'espoir. Aoki ne venait cependant pas voir l'étât du peuple, non non il regardait des boutiques... Une boutique de bijoux en l’occurrence. Il entrait dans cette dernière, saluant le tenancier en s'inclinant légèrement avant de pointer du doigt une bague en argent.


- Bonjour, je voudrais cette bague, dans un bel écrin... Inutile de vous dire pourquoi je suppose ahaha.

En effet cela semblait assez clair, Aoki payait donc la bague et sortait de la boutique avant de soupirer doucement, remettant ladite bague dans sa veste avant de voir que la tension avait grimpée d'un cran... Il faisait quelques pas et se figeait en voyant deux jeunes hommes qui lui barraient la route... Ils portaient des armes qui semblaient de bonnes qualités, sans doute des Domae donc... Aucun élémentis ne se risquait d'approcher Aoki au corps à corps après la blessure de Gaara, réputé avoir la plus grande défense des Elementis.

- Du racket en pleine journée ? C'est de plus en plus ridicule. Cet endroit est neutre, rangez vos armes.
- Tu parles ! si on te tue, on aura peut-être accès aux secrets !

Aoki soupirait alors qu'un des deux homme se ruait en effet vers li, hachette en main... Le dragon continuait de marcher tranquillement, quand soudain, un sifflement... Il avait dégainé son sabre en un éclair, mais n'avait pas tué le jeuen homme, il avait frappé avec le pla,t lui brisant simplement une ou deux côtes... Il continuait ensuite d'avancer vers l'autre jeune qui semblait tétanisé, doucement, doucement... Jusqu'à poser une main sur son épaule.

- Ne confondez pas fougue et stupidité à l'avenir. Tout le monde n'est pas aussi gentil que moi à Quederla.

Il soupirait en secouant la tête... Si jeunes et déjà embrigadés dans les affaires de la famille... Soudain, alors que la foule semblait se dissiper, une personne aux cheveux printaniers et aux séquelles visibles se faisait voir... Ce genre de blessure, elle avait dû participer de gré ou de force aux combats récents... Le dragon posait son regard sur elle, puisqu'elle était juste en face de lui, il la fixeait en rangeant sa lame bleue dégainée tantôt dans son fourreau, avant de dire:

- Ce regard... Je le connais, c'est un regard de retenu, de colère... Vous ai-je fais quelque chose ? Ou bien ces deux impertinents ont un lien avec vous ?

Sa voix était neutre et calme, très loin de la voix puissante du dragon impérial qu'il avait prise durant les combats d'il y a quelques temps... Mais quelque chose lui disait que cette personne devant lui n'était pas banale...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Sam 30 Aoû - 1:44





Les résultats du souffle du dragon


La demoiselle aux cheveux roses était dans le Quartier riche de la ville, histoire de prendre un peu l'air pendant que les travaux continuaient chez elle ; donc elle était venue dans le Quartier pour faire une chose qu'elle ne faisait que très rarement par manque de temps et d'envie : Le Shopping. Et vu que tout le monde voulait qu'elle se repose, Kira voulait faire une activité tranquille et puis tout le monde serait content qu'elle prenne enfin soin de son apparence ; mais c'est surtout qu'elle avait dû jeter beaucoup de fringues après le combat.

Kira se baladait donc avec un bras dans une attelle, rester calme autant de temps commençait à l'énerver mais que pouvait-elle faire de plus ? Chasser la Confrérie dans toute la ville jusqu'à trouver le Chef ? Personne ne la suivrait dans cette mission suicide et une fois en face de lui, que ferait-elle ? Elle le tuera alors qu'elle ne peut pas utiliser tous ses sens comme elle le voudrait ?

Tout à coup, un bruit alerta la jeune femme, comme le reste des passants ; un jeune homme était en train de se ruer vers un autre homme, plus grand et plus fort que lui. Il devait tourner autour de la trentaine et avait une carrure imposante ; il avait réussit à arrêter la personne qui lui fonçait dessus, lui brisant sûrement quelques côtes au passage. Il s'avança ensuite vers le copain de celui qui avait foncé sur l'homme puis lui posa la main sur son épaule.

- Ne confondez pas fougue et stupidité à l'avenir. Tout le monde n'est pas aussi gentil que moi à Quederla.

Cette voix... Elle se rappelait de l'avoir entendu quelque part et elle était presque sûre qu'il s'agissait du chef de la Confrérie ! Aoki Thanatos. Alors que la foule commençait à se dissiper, la jeune femme continuait de le fixer, les yeux chargés de colère ; elle hésitait à l'attaquer mais il avait l'air d'être un adversaire redoutable. Et avec un bras en moins, l'As n'irait pas très loin ; la Rose serrait le poing jusqu'à s'enfoncer les ongles dans la peau... L'envie de le tuer sur le champ la démangeait.

- Ce regard... Je le connais, c'est un regard de retenu, de colère... Vous ai-je fais quelque chose ? Ou bien ces deux impertinents ont un lien avec vous ?

Plus il parlait, plus il l'énervait ! Elle était à deux doigts de lui casser le nez comme elle avait fait à Vilmos des semaines plus tôt, elle devait faire un choix entre attaquer et retourner chez le Docteur Joplin pour soigner ses blessures ou parler calmement... Kira ne devait pas non plus alerter tout le monde autour d'eux, ils étaient là pour être tranquille et non pour assister à des scènes entre les Familles... Ou du moins entre ennemi. Elle soupira, autant lui comprendre ce qui se trouvait devant lui.

- A part que vous et votre Confrérie donnez une fausse image de la paix, non pas vraiment.

Kira avait une excellente mémoire auditive et même si elle ne l'avait pas vu, sa voix était gravée dans sa mémoire ; elle ne pourrait jamais l'oublier. L'As s'était juré de le tuer dès qu'elle se serait retrouver devant cet homme et il fallait qu'il apparaisse en plein milieu d'un quartier pendant qu'elle était blessée... Pourquoi le destin était si cruelle avec elle ?




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Sam 30 Aoû - 4:41

La rage montait visiblement chez la femme devant lui... Le dragon restait cependant imperturbable, elle était blessée, à ce tarif, elle l'aurait pas l'occasion de pouvoir faire quoi que ce soit... Puis c'était une occasion de voir les fruits des gaines qu'il avait plantée... A l'heure qu'il est, de nombreuses personnes devaient s'improviser psychologues, disant qu'il n'était pas différent des rois, qu'il cherchait le pouvoir, que la confrérie n'était qu'une troisième famille... Ces personnes étaient des imbéciles, elles jouaient totalement le jeu du dragon... Mais pour l'instant:

- A part que vous et votre Confrérie donnez une fausse image de la paix, non pas vraiment.

L'homme restait un moment de marbre, avant de rire... Un rire qui ne se voulait pas moqueur, mais plutôt... Amusé, réellement, il ne s'attendait pas à ce qu'on l'attaque sur ce point comme ça, en mode terroriste. Il haussait doucement les épaules en se reprenant, en regardant la jeune femme... Quelle étrange façon d'aborder les choses... Mais Aoki n'était pas ici en chef rebelle, il était ici en tant qu'homme amoureux alors...

- La paix... Que pensez-vous que ce soit ? Pour ma part je pense que la paix c'est d'offrir à nos enfants, un futur sans guerre, de leur permettre de ne plus êtres orphelins... Peut-être que ma vision de la paix est fausse... Mais c'est à l'histoire de décider, ni à vous, ni à moi.

Aoki était différent de l'homme qui avait parlé sur les toits... C'est comme s'il avait soufflé le chaud ce jour là et qu'à présent il soufflait le froid. De quoi perturber même le plus calme des érudits, que pensait vraiment le dragon ? Difficile à dire, dans tous les cas, son regard se plantait sur la jeune femme... La rage, il n'y avait que ça à Quederla, mais si elle était tournée vers lui alors tant mieux. Peut-être que ce serait une façon de mettre fin à cette guerre.

- Et puis... Qui êtes-vous pour décider de la véracité des propos et visions d'un autre ? Vous ne savez rien de moi, ou de mes objectifs... Il serait sage de veiller à ne pas inventer ce que vous voulez pour me décrédibiliser.

Le dragon était sage... Il savait que les gens pensaient ce qu'ils voulaient, mais lui aussi pouvait dire librement ce qu'il pensait. S'il laissait ses mots se faire décrier sans réagir, il perdrait leur potentiel perturbateur... Personne ne devait savoir que son discours était un faux, visant à définir ses alliés et ses ennemis. Il haussait doucement les épaules et dépassait la femme avant de s'arrêter quelques centimètres plus loin...

- Même si la paix que je propose n'est qu'une image pour le moment, j'ai au moins le mérite d'en proposer une. Je ne suis un Domae qui opprime des commerçants en détruisant leurs étales... Je ne suis pas un Elementis qui se prend pour dieu... Je ne suis pas un membre d'une famille si imbue d'elle-même que sa vision de la paix réside en une suprématie militaire, quitte à sacrifier le peuple et le forcer à la loi du silence pour ça... Pouvez-vous en dire autant ?

Non elle ne le pouvait sans doute pas... Aoki n'attendait pas de réponse ayant du sens, mais juste d'une rage accrue, comme le faisaient tous les membres de la famille. Si quelque chose ne leur plaisait pas, ils usaient de la force.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Sam 30 Aoû - 22:59





Les résultats du souffle du dragon


- A part que vous et votre Confrérie donnez une fausse image de la paix, non pas vraiment.

Ce Aoki restait de marbre avant d'éclater de rire... Il y avait quoi de drôle dans ce qu'elle disait ? Kira était blasée et si elle n'était pas dans l'état dans lequel elle était, elle lui aurait arrachée la tête à la minute où la Rose avait entendu sa voix. Rester calme, l'As devait rester calme et ne pas s'énerver ; ne pas provoquer un combat en plein milieu de cette ruelle ; Kira continuait de serrer le point, il l'énervait encore plus que Jason celui-là... Et oui, elle avait trouvé pire.

- La paix... Que pensez-vous que ce soit ? Pour ma part je pense que la paix c'est d'offrir à nos enfants, un futur sans guerre, de leur permettre de ne plus êtres orphelins... Peut-être que ma vision de la paix est fausse... Mais c'est à l'histoire de décider, ni à vous, ni à moi.

Il était différent de l'homme qui avait parlé lors des combats, Kira commençait presque à croire à ses paroles, la demoiselle aux cheveux roses avait elle aussi souffert de la disparition de ses parents un an plus tôt à cause de la guerre. Mais c'était la vie non ? Les Familles ne forçaient personne à les rejoindre, tout le monde connaissait les conséquences, elle n'y était pour rien ; si il voulait les rejoindre, c'était de leur plein gré.

- Et puis... Qui êtes-vous pour décider de la véracité des propos et visions d'un autre ? Vous ne savez rien de moi, ou de mes objectifs... Il serait sage de veiller à ne pas inventer ce que vous voulez pour me décrédibiliser.

- Et vous, qui êtes-vous pour imposer votre vision aux autres ?

N'était-ce pas ce qu'il faisait lui aussi ? Il imposait SA vision de la paix et puis qu'est-ce qu'il en savait d'ailleurs ? Si il faisait parti de Quederla depuis le début il avait connu la guerre et qu'est-ce que la paix pouvait lui signifier ? Ne plus promettre aux enfants qu'ils seront orphelins, la paix n'empêchera pas les crimes de cette ville ; certains meurtres n'avaient rien à voir avec les Familles. Il n'avait pas besoin de reprocher aux Domae ou Elementis tout ça.

- Même si la paix que je propose n'est qu'une image pour le moment, j'ai au moins le mérite d'en proposer une. Je ne suis un Domae qui opprime des commerçants en détruisant leurs étales... Je ne suis pas un Elementis qui se prend pour dieu... Je ne suis pas un membre d'une famille si imbue d'elle-même que sa vision de la paix réside en une suprématie militaire, quitte à sacrifier le peuple et le forcer à la loi du silence pour ça... Pouvez-vous en dire autant ?

- Vous ne voulez pas que je donne une mauvaise image de votre Confrérie mais vous ne faîtes pas mieux. Vous ne faîtes et n'avez jamais fait partie d'aucune Famille alors comment pouvez-vous nous juger ? Si c'est comme ça, vous n'êtes pas mieux que nous.

Et puis, la Confrérie était composée de ces Familles ; ils avaient tous tué au moins une fois dans leur vie ou avait fait en sorte de couler l'ennemi. Et maintenant, c'était quoi ce retournement de situation ? Simplement parce qu'il y a une chance que la Confrérie sorte vainqueur, qu'il y ait une paix que "tout le monde attend"... Les yeux chargés de colère, la demoiselle aux cheveux roses se retourna et continua de marcher dans la rue jusqu'à passer devant une petite ruelle tranquille.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Dim 31 Aoû - 14:33

Ah... L'argument facile d'imposer sa vision aux autres... Evidemment, ça c'est ce que les autres croyaient qu'il faisait, mais ce n'était pas le cas, la vision de Aoki était bien plus large que ce qu'il avait fait croire lors de son discours. Mais il n'avait rien à prouver aux personnes qui pensaient le contraire et vu ses avis tranchants, soit elle était d'une famille, soit elle était sympathisante à la cause d'une des familles... Mais après tout, il s'en fichait.

- Vous ne voulez pas que je donne une mauvaise image de votre Confrérie mais vous ne faîtes pas mieux. Vous ne faîtes et n'avez jamais fait partie d'aucune Famille alors comment pouvez-vous nous juger ? Si c'est comme ça, vous n'êtes pas mieux que nous.

Oh ? Sujet intéressante. Aoki marchait dans la même direction jusqu'à se retrouver proche d'une ruelle, visiblement la personne voulait que la conversation se fasse loin des oreilles et regards curieux... Le dragon plissait l'oeil, il n'était pas stupide au point de croire que c'était juste pour ça qu'elle s'était vaguement isolé. Un léger sourire passait sur son visage... Elle n'allait pas apprécier ce qu'il allait dire:

- Ce n'est pas moi qui ai jugé les familles... Je ne suis que le l'avatar des jugements et désirs du peuple de Quederla, que ce soit des habitants normaux, des domae ou des elementis.... Comprenez-vous ? Ce sont vos propres subordonnés, votre propre peuple qui vous a jugé.

Le dragon avait dis ça avec une voix qui allait plus avec son surnom, une voix forte mais néanmoins calme... Une voix qui ne présentait ni malice, ni colère... Une voix qui était à la fois sage et qui faisait douter... Mais la jeune femme ne semblait pas apprécier ce que le dragon venait de dire, tentant de sortir sa dague pour porter un coup... Sauf que Aoki posait rapidement sa paume contre le pommeau de la dague tout en saisissant le bras de la femme aux cheveux roses.

- On dirait que cette fois, votre seul argument est de prendre les armes... Vous donnerez toujours raisons aux insurgés du peuple tant que vous continuerez à agir de la sorte.


Il était vif pour un homme de cette taille... Mais pas bellicite. S'il l'avait voulu, il aurait pu contre-attaquer avec son iaido qu'elle avait vu plus tôt... Les choses ne se seraient pas terminées pareilles... Mais l'homme voulait une ville en paix pour le futur des enfants, pas simplement une paix se trouvant au-dessus de litres de sang qui recouvraient le chaos pour le voiler.

- Ne sous-estimez pas la confrérie... Je serai bien plus robuste que Shigeki à vaincre... Et même si je tombe, vous ne ferez que retirer un rouage remplaçable... La confrérie existera aussi longtemps que les familles existeront et feront la guerre... Vous commencez à comprendre ? Ce spectre qui vous effraie tant... Cette unions des habitants et familles que vous ne voulez pas voir... VOUS l'avez créé...

Un sourire apparaissait sur son visage, le sourire d'un dragon victorieux... Ce qu'il avait dit était vrai, peu importe que les chefs meurent, peu importe que le QG tombe, la confrérie revivrait toujours... Le seul moyen de la faire cesser serait d'éliminer chaque personne à Querderla pour ne garde que les conclaves... Ou bien que la guerre cesse, c'était ainsi qu'était faite la réalité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Dim 31 Aoû - 23:11





Les résultats du souffle du dragon


Ça ne servait à rien de discuter avec lui, il était trop borné, têtu, désagréable et lorsqu'il avait une idée en tête rien ne pouvait l'arrêter apparemment. De toute façon, quoi qu'il dirait, ça ne changera rien ; les Domae devaient avoir le pouvoir et ce n'était pas une Confrérie qui allait les empêcher. L'As entend que l'homme la suit, apparemment sa dernière phrase a attisé sa curiosité et décide de la suivre ; soupirant, la jeune femme alla dans la ruelle déserte... Autant parler dans un endroit où personne ne pourrait entendre la conversation... Ou voir le meurtre.

- Ce n'est pas moi qui ai jugé les familles... Je ne suis que le l'avatar des jugements et désirs du peuple de Quederla, que ce soit des habitants normaux, des domae ou des elementis.... Comprenez-vous ? Ce sont vos propres subordonnés, votre propre peuple qui vous a jugé.

Trop, c'était trop. Kira en avait marre de ses propos qui n'avaient aucun sens ; ce n'étaient pas eux qui avaient créé cette Confrérie, simplement des personnes qui n'y connaissent rien à l'histoire de Quederla ! Comment réagiraient-ils si on leur prenait tout leur bien ? Ne chercheraient-ils pas à les récupérer ? Sans réfléchir, la Rose prit une de ses dagues qui se trouvaient à sa ceinture et se prépara à planter ce Chef de la Confrérie mais il fut plus rapide et réussit à arrêter le coup avec que la lame ne s'enfonce dans sa chair.

- On dirait que cette fois, votre seul argument est de prendre les armes... Vous donnerez toujours raisons aux insurgés du peuple tant que vous continuerez à agir de la sorte.

- Ma façon d'agir ne représente pas celle des Domae ; c'est la mienne et pas celle des autres.

Kira avait un regard chargé de colère, elle n'avait qu'une envie, c'était de le tuer sauf qu'il avait fallu que cette Shadow lui enfonce sa lame dans son épaule... L'As pouvait toujours invoquer son animal mais vu la rapidité et le nombre d'arme qu'il avait sur lui, Astra risquait d'être blessé... Et hors de question de faire courir un danger si grand à son animal ; elle ne s'en remettrait jamais si il lui arrivait quelque chose... Il n'y avait que les mots maintenant qui pouvaient changer les choses.

- Ne sous-estimez pas la confrérie... Je serai bien plus robuste que Shigeki à vaincre... Et même si je tombe, vous ne ferez que retirer un rouage remplaçable... La confrérie existera aussi longtemps que les familles existeront et feront la guerre... Vous commencez à comprendre ? Ce spectre qui vous effraie tant... Cette unions des habitants et familles que vous ne voulez pas voir... VOUS l'avez créé...

Un sourire apparu sur le visage de cet homme, un sourire victorieux... Mais la Rose n'avait pas dit son dernier mot ; qu'il soit plus robuste que l'ancien Roi, elle n'en avait rien à faire. Ce n'était qu'une question de temps maintenant, Kira pouvait être patiente pour tuer ses proies ; elle avait bien attendu plusieurs années pour se retrouver face à Shadow et maintenant le combat fait Bad Wolf connaissait ses compétences et pourrait mieux l'avoir la prochaine fois... Lui aussi d'ailleurs.

- Le trône revient au Domae et la guerre ne s'arrêtera que lorsque le Roi aura obtenu le pouvoir ! Et ni le peuple de Quederla, ni la Confrérie n'empêcheront cet événements !

La demoiselle aux cheveux roses avait haussé le ton ! Jamais le peuple de Quederla ne s'était rebellé ainsi ; ce n'était pas de la faute des Domae si les Elementis pillaient et tuaient les Habitants à tout va ! Tout le monde connaissait cette histoire, de pourquoi cette guerre a commencé et elle ne s'arrêtera que lorsqu'une Famille aura triomphé et ce pouvoir revient au Domae. Kira donnerait sa vie pour ça ; mais pour cela il fallait détruire la Confrérie, à commencer par son chef.

- Vous êtes peut-être plus robuste que ce Shigeki mais comment réagirez-vous quand tous les tueurs de la ville vous traqueront ? La Confrérie n'est pas la seule à pouvoir trouver une entente entre Elementis et Domae ; maintenant qu'ils ont un intérêt commun, ça ne m'étonnerait pas qu'ils s'allient pour vous éliminer.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Lun 1 Sep - 15:09

Elle semblait fulminer... Et grandement sous-estimer son adversaire. Elle semblait penser qu'elle pourrait le défaire n'importe quand avec aisance... Elle risquait gros si elle attaquait Aoki, puisqu'elle livrait des informations à la chaîne à un homme qui était un stratège sans le savoir. Elle usait des dagues comme il avait pu le voir plus tôt... Et était une Domae puisqu'elle bénissait leur ascension. Elle disait que ni le peuple ni eux ne stopperaient ça...

- C'est étrange, je crois me souvenir que c'est le peuple qui a mit fin à la dernière escarmouche... Pas les Domae qui était au bord de l'annihilation.

Une provocation qu'il assumait, elle avait visiblement la colère facile... Le sang chaud. Il n'y avait rien de plus facile à provoquer. Elle s emit alors à parler des tueurs, de ceux qui allaient s'allier pour affronter Aoki et allaient assurément lui ôter la vie... Le dragon éclatait alors de rire, un rire à la fois moqueur et amusé... Elle était vraiment si confiante envers sa famille... C'en était mignon.

- Qui vous dis que parmi ces tueurs, il n'y en a pas qui sont des sympathisants, qui restent dans leur famille pour me donner des informations ? Et qui n'hésiterons pas à vous poignarder dans le dos, vous et votre petite alliance, le moment venu ? Comment ai-je sû pour la bataille alors que je n'ai aucun lien avec la famille comme vous l'avez dis ? Ahahahaha votre naïveté me sidére.

La peur et le doute... N'importe qui en serait emparé avec ceci, finalement, qui était encore un membre loyal et qui était un traître, les Kuronuma, autrefois Domae et parmi les plus puissants guerriers de Quederla étaient des membres de la confrérie... Personne n'avait le don de le deviner, pas même le plus ancien des morts ou membre du conclave. Aoki continuait de sourire, car il savait à l'avance que les assassins lui en voudraient, c'était pourquoi il avait placé des contres-mesures.

- Vous avez entraîné vos propres hommes à se fondre, à agir sans se faire repérer... Voilà qui se retourne contre-vous maintenant. Allez vous exécuter quiconque attire votre méfiance ? Faites donc ! Ca ne fera qu'augmenter les dissidents par peur de vos actions.

Il était clair... Trouver les traîtres était impossible, car ils ne se connaissaient même pas entre-eux pour la plupart... La confrérie était très majoritairement secréte et ils étaient bien plus nombreux que ce que pensaient les familles. Aoki n'avait fait venir qu'une poignée d'hommes lors des combats, pour des raisons assez claire: ne pas révéler leur nombre et leurs cartes... Cependant, son regard devenait celui du dragon, un regard puissant qui dénotait d'une certaine confiance et force d'esprit.

- Envoyez autant d'assassin que vous le voulez, si vous avez des pions à sacrifier comme vous le faites toujours, je serai ravis de le faire pour vous... Ou de les rallier au peuple comme je l'ai fais avec beaucoup d'autres Domae... Tiens ça me rappelle... Le peuple n'a pas apprécié du tout que Vilmos ait saccagé une boutique populaire des bas quartiers.

Il savait tout, il savait vraiment tout... Cet homme avait le regard qui portait bien trop loin... En disant ça il montrait bien que la moindre action inconsidéré chez les Domae comme celles de Vilmos lui permettraient de ralier toujours plus de mécontents à sa cause... Elle ne stopperait jamais ça...

- Le peuple n'acceptera jamais les Domae légitimement, même si vous battez les Elementis, il se soulèvera... qu'allez-vous faire ? Tuer le moindre habitant jusqu'à ce qu'il n'y ai que des Domae à Quederla ? Détruire leurs étales pour leur insuffler la peur ? Les extorquer ? Tout comme nous avons pris la tête de Shigeki, nous prendrons celle de Judai si vous jouez avec le feu. Domae.

Sa voix ne contenait pas de colère ou d'animosité, pas de suffisance ou de confiance... Non sa voix était grave neutre, sérieuse et réfléchie... Il avait bien plus de coups d'avance qu'elle le croyait... Elle allait peut-être s'en rendre compte cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Lun 1 Sep - 23:43





Les résultats du souffle du dragon


La demoiselle aux cheveux roses en avait marre de ces discours, ni l'un ni l'autre n'abandonnerons l'idée ; ce Aoki est bien trop têtu pour laisser les choses se faire... Ce n'est l'affaire de quelques années, dans 1 ou 2 ans, les Domae prendront le pouvoir et plus aucun guerre n'éclatera ; la Famille Domae aura enfin ce qu'elle mérite : Quederla. Et la Rose ferait en sorte que tout se passe pour le mieux. Elle n'était pas avide de pouvoir Elle.

- C'est étrange, je crois me souvenir que c'est le peuple qui a mit fin à la dernière escarmouche... Pas les Domae qui était au bord de l'annihilation.

- Et alors ? On devait rester là les bras croisés pendant que l'on se faisait détruire ? Nous ne faisions que défendre notre territoire et après nous sommes les méchants au même titre que les Elementis ?!

Non mais n'importe quoi ! Ce sont les Domae qui se font attaquer et par surprise si il n'y avait pas eu Ewan Marshall pour les prévenir et ce sont eux les méchants dans l'histoire ? Par contre, la Rose devait reconnaître que sans la Confrérie, il y aura eu plus de morts, ça au moins, elle pouvait les remercier... Mais même ! Elle devait faire quoi ? Lui envoyer un papier avec noté "Merci" dessus pour qu'il se sente bien ? Même pas en rêve ! Si il pense avoir faire une bonne action tant mieux pour lui mais les Domae n'ont fait que défendent leur Quartier.

- Qui vous dis que parmi ces tueurs, il n'y en a pas qui sont des sympathisants, qui restent dans leur famille pour me donner des informations ? Et qui n'hésiterons pas à vous poignarder dans le dos, vous et votre petite alliance, le moment venu ? Comment ai-je sû pour la bataille alors que je n'ai aucun lien avec la famille comme vous l'avez dis ? Ahahahaha votre naïveté me sidére.

Kira continuait de le regarder les yeux chargés de colère... Ce n'est pas parce qu'un ou deux membres a donné des informations à l'ennemi que tout le monde le fera ! Il y a encore des Domae fidèles comme il y a des Elementis qui resteront pour leur Famille ; la Confrérie n'est qu'une mauvaise passe pour les Familles, une mauvaise herbe qu'il faut éliminer... Ce n'est qu'une question de temps, voilà tout.

- Vous avez entraîné vos propres hommes à se fondre, à agir sans se faire repérer... Voilà qui se retourne contre-vous maintenant. Allez vous exécuter quiconque attire votre méfiance ? Faites donc ! Ca ne fera qu'augmenter les dissidents par peur de vos actions.

L'As paraissait choquée quelques instants... "Vous avez entraîné vos propres hommes à se fondre, à agir sans se faire repérer" cette description lui faisait penser à un homme en particulier... Non.. Ce n'était pas possible, les Kuronuma ne pouvaient pas faire partie de la Confrérie ! Pas après tout ce qu'ils avaient fait pour la Famille... Takeshi lui avait dit durant la bataille qu'il avait quitter les Domae mais pas au point de rejoindre les ennemis...

- Envoyez autant d'assassin que vous le voulez, si vous avez des pions à sacrifier comme vous le faites toujours, je serai ravis de le faire pour vous... Ou de les rallier au peuple comme je l'ai fais avec beaucoup d'autres Domae... Tiens ça me rappelle... Le peuple n'a pas apprécié du tout que Vilmos ait saccagé une boutique populaire des bas quartiers.

- La forgeronne est l'une des vôtres ?

Non ! Kira ne l'avait pas défendu pour ensuite apprendre qu'elle faisait partie des ennemis ! Elle n'avait pas pété le nez au Valet alors qu'il avait raison depuis le début... Raah, maintenant l'As comprenait ce que ressentait face à Asharya, toute la haine qu'il avait, et son désir de protéger les Domae... Mais quelle imbécile elle a été sur ce point là ! Si elle pouvait se frapper, elle l'aurait fait ; mais l'autre tenait toujours son bras qui tenait toujours la dague... Elle aurait dû être plus rapide. Ou viser ailleurs.

- Le peuple n'acceptera jamais les Domae légitimement, même si vous battez les Elementis, il se soulèvera... qu'allez-vous faire ? Tuer le moindre habitant jusqu'à ce qu'il n'y ai que des Domae à Quederla ? Détruire leurs étales pour leur insuffler la peur ? Les extorquer ? Tout comme nous avons pris la tête de Shigeki, nous prendrons celle de Judai si vous jouez avec le feu. Domae.

- Lorsque les Domae seront au pouvoir, il n'y aura plus de guerre ! Le peuple sera libéré de ces 500 ans alors pourquoi se soulèvera-t-il ? Je vous croyais pacifiste, vous osez menacer Judai et mettre le meurtre de Shigeki sur le compte de la Confrérie alors que c'est le Kuronuma qui l'a tué pour sa vengeance personnelle !

La demoiselle aux cheveux roses se détacha sèchement de l'emprise de cet homme, quitte à ce faire mal au poignet, tant pis ; mais elle n'allait pas rester une minute de plus en sa compagnie ! Sans détacher son regard de celui de cet homme, la jeune femme rangea sa dague à sa place habituelle, c'est-à-dire au niveau de sa ceinture puis tourna les talons pour marcher vers la sortie de la ruelle.

- De toute façon ça ne sert à rien de parler avec vous ! Vous êtes trop bornés et focalisé sur votre idée que la Confrérie est si bien et si parfaite !





Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Mer 3 Sep - 3:42


Elle spéculait, bien sûr elle disait certaines choses vraies, mais le visage d'Aoki ne changeait pas, il se contentait de dire qu'elle n'avait qu'à penser ce qu’elle voulait et que la boutique saccagée était une boutique en extérieur, n'importe qui aurait pu voir ça dans le quartier... Elle n'avait donc aucune preuve. Quant aux assassins, il y en avait tant dans Quederla qu'en trouver des précis était impossible. Bien sûr, elle retorquait rapidement avec force que les Domae allaient bientôt gagner, qu'ils n'y auraient plus de guerre et qu'ils allaient enfin apporter une paix en étant au pouvoir.

- Une paix illusoire, aussi longtemps que des elementis survivront, ils continueront de vous affronter et les combats deviendront des guérillas urbaines, ce n'est pas une solution.

Elle devait en avoir un aperçu... Shigeki était mort pourtant ça n'avait que paralysé sa famille un instant, elle était rapidement revenue sur bases habituelles... Tant qu'il y aurait des elementis, il y aurait un conclave, même secret. Aoki relâchait son étreinte en la sentant tirer dessus, il n'avait aucune envie de lui fêler quelque chose, d'autant qu'elle tournait les talons en lâchant qu'elle n'avait rien à redire à quelqu'un qui voyait son groupe comme parfait.

- Ne reprochez pas aux autres ce que vous faites vous-même. Vous imaginez votre famille comme une sacro-sainte icône de grandeur alors qu'elle n'a rien de différent des Elementis... Ou des confréres.

Si elle partait après avoir entendu ça, c'était se taire... Et qui ne dit rien consent, pour Aoki c'était un victoire dans ce débat, après tout toujours partir rapidement (hrp: et couper net aux rp au passage) n'était pas une solution qui donnait raison ou un quelconque avantage... Le dragon marchait dans la même direction puisqu'il allait de toute façon par là... Et souriait.

- Le temps des monarchies est révolu, c'est un gouvernement stable qu'il faut à Quederla. Personne n'a jamais dis que ce gouvernement serait la confrérie, ni même que les familles en seraient exclues.

Il sortait de la ruelle, il avait dis ces mots avec sa voix normal, une voix décontractée toujours très loin de celle qu'il avait prise sur le toit. Laquelle était la vraie ? Elle ne pourrait pas le savoir, mais n'importe quoi hésiterait en entendant ceci... Tout le monde pensait jusqu'ici que Aoki voulait être un empereur, mais il parlait maintenant de fonder un gouvernement dont il ne ferait pas partie.

- Il n'y a pas que vos nombrils dans le monde... Il y a de grands pays, là, dehors... Des dynastes puissants, des sultanats richissimes, des monarchie absolue, des empires bellicistes... Ils ne fermeront pas les yeux éternellement et même vos secrets ne serviront à rien s'ils regardent vers vous. Voyez plus loin que votre conflit fratricide... Le monde ne s'adapte pas à vos désirs, Domae.

Il poussait un long soupire... Elle allait sans doute continuer son chemin ,c'était bien une domae... Sauvage et loyale... Mais Aoki tenait à dire une chose, il y a une chose qu'il ne voulait pas mettre en danger...

- Peu importe les résultats de ce combat triangulaire... Tant que les enfants ont un futur loin de la guerre, qu’elle soit interne ou non... Mais tant que j'aurai ce futur à portée de main je continuerai à me battre Domae, que vous me détestiez ou non n'y changera rien. Je mettrai fin à cette guerre et fonderai un gouvernement stable, avec ou sans les familles actuelles. Suivez vos idéaux, je ne les remets pas en question... Je suivrai les miens, qu'ils nous mènent vers la paix ou le sang. Finissait-il en souriant amèrement... Aoki était un diplomate à la base, même s'il était un ange déchu, pouvant aussi bien faire le bien que le mal... Mais ce n'était pas une surprise, il l'avait dis dans son discours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   Mer 3 Sep - 16:53





Les résultats du souffle du dragon


- De toute façon ça ne sert à rien de parler avec vous ! Vous êtes trop bornés et focalisé sur votre idée que la Confrérie est si bien et si parfaite !

- Ne reprochez pas aux autres ce que vous faites vous-même. Vous imaginez votre famille comme une sacro-sainte icône de grandeur alors qu'elle n'a rien de différent des Elementis... Ou des confréres.

C'est ça, le retour à l'envoyeur, il n'avait pas meilleur comme argument ? De toute façon, ça ne servait à rien de discuter avec lui, il avait son idée en tête et Kira avait la sienne, personne ne pourrait les mettre dans une pièce et que ça se règle à la parlote. Lui était tellement focalisé sur son idée et elle était bien trop têtue pour reconnaître quoi que ce soit ; ou alors ça allait en finir aux armes.

- Le temps des monarchies est révolu, c'est un gouvernement stable qu'il faut à Quederla. Personne n'a jamais dis que ce gouvernement serait la confrérie, ni même que les familles en seraient exclues.

La Rose vit volt face, non mais il était schizophrène ou quoi ? Quelques jours plutôt il se la jouait empereur avec son beau discours et maintenant il voulait un Gouvernement dont il ne ferait pas partie ? Mais il sait ce qu'il veut à la fin celui-là ? Et lorsque la paix arrivera, qu'est-ce qui prouve qu'elle sera éternelle ? Peut-être que la personne qui aura le pouvoir y prendra goût et souhaitera conquérir le reste du monde ?  

- Ah oui, et vous comptez mettre qui au pouvoir ? Et qui vous dit qu'une autre guerre ne se déclenchera pas ? Peut-être que durant cette génération vous allez mettre quelqu'un de fiable mais dans 100 ans, vous ne serez pas là pour assurer cette paix.

Les deux continuèrent leur marche jusqu'à sortir de la ruelle où certaines personnes se retournèrent en voyant la Rose marcher rapidement... Oui maintenant elle voulait rentrer chez elle mais il était encore dans ses arguments, de toute façon, quoi qu'il allait dire, rien n'allait atteindre la Rose ! Les Domae devaient gagner, point finale et ni les Elementis, ni la Confrérie n'empêcheront cette victoire ; ce n'est qu'une question de temps.

- Il n'y a pas que vos nombrils dans le monde... Il y a de grands pays, là, dehors... Des dynastes puissants, des sultanats richissimes, des monarchie absolue, des empires bellicistes... Ils ne fermeront pas les yeux éternellement et même vos secrets ne serviront à rien s'ils regardent vers vous. Voyez plus loin que votre conflit fratricide... Le monde ne s'adapte pas à vos désirs, Domae.

C'est ça, c'est ça. La guerre ne va pas s'étendre dans le monde non plus ; Quederla est une ville fermée et aucun citoyen ne laissera rentrer un autre régime, il y avait déjà du monde qui se disputait le pouvoir, pas besoin d'un groupe en plus ! Et surtout un groupe de personne qui ne connaissait ni l'histoire de la ville ni ses secrets ; et puis ils osaient poser un pied dans cette ville, les Domae -et peut-être les Elementis- les élimineront jusqu'au dernier.

- Peu importe les résultats de ce combat triangulaire... Tant que les enfants ont un futur loin de la guerre, qu’elle soit interne ou non... Mais tant que j'aurai ce futur à portée de main je continuerai à me battre Domae, que vous me détestiez ou non n'y changera rien. Je mettrai fin à cette guerre et fonderai un gouvernement stable, avec ou sans les familles actuelles. Suivez vos idéaux, je ne les remets pas en question... Je suivrai les miens, qu'ils nous mènent vers la paix ou le sang.

Kira s'arrêta et serra les poings... Les.. Enfants ? Finalement il avait réussit à la trouver la faille dans cette histoire... C'est vrai ça, ils avaient mérité un avenir loin de cette guerre... Alma n'avait que deux ans et elle avait faillit mourir à cause de leur connerie de bataille ; Niniel vivait dans la rue depuis son tout jeune âge sûrement à cause de la guerre aussi et Kira... L'As avait aussi perdu ses parents à cause de la guerre et s'était retrouvée du jour au lendemain seule...

La Domae ne se retourna pas, trop fière pour montrer que ses paroles l'avaient touchées ; des larmes commencèrent à couler le long de sa joue mais elle les effaça d'un geste brusque ! Pas question de perdre la face devant cet homme ; mais ça devait lui faire plaisir d'avoir trouvé une faille... Il avait enfin comprit où il pouvait l'attaquer mais elle aussi ; si Kira était cruelle, elle aurait pu tous les tuer, brûler l'orphelinat du Quartier Nereis mais elle n'était pas comme ça... Elle aussi voulait une vie de Famille, ce n'était pas une monstre...

- De toute façon, nous sommes trop borné pour changer d'avis... Chacun suit ses idéaux et que le meilleur gagne pas vrai ?

Et voilà, encore de la compétition... Kira ne voulait pas le formuler ainsi mais il n'y avait que ça qui lui venait à l'esprit ; elle avait parlé d'une voix plus douce qui ne lui ressemblait étrangement pas... L'As n'arrivera pas à le faire changer d'avis, la Confrérie avait prit une trop grande place dans la ville pour tout stopper maintenant mais il n'arrivera pas non plus à la faire changer d'avis... Même si les arguments sont bons ; plutôt mourir que de rejoindre cette Confrérie. Kira se retourna doucement vers cet homme, en fin de compte, il n'était pas si mauvais...

- Vous n'êtes pas le seul à vouloir protéger les enfants... J'ai un enfant de deux ans qui a bien faillit périr lors de cette bataille et je viens d'adopter une petite fille de 14 ans qui a perdu ses parents sans doute à cause de la guerre... Mais je refuse de laisser le pouvoir à quelqu'un qui ne serait pas capable de gouverner... Qui vous dit que les Familles ne voudront pas attaquer ce nouveau gouvernement ?

Kira ne le fera pas elle ; si jamais elle avait perdu, elle accepterait. Peut-être qu'elle aidera ce nouveau Gouvernement et ainsi pouvoir garder un œil sur les Domae pour éviter une quelconque attaque mais même la Rose se lassait de cette guerre... Elle aussi avait beaucoup trop souffert.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les résultats du souffle du dragon (pv Kira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-