Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Oliana Shunnever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 19:18

Oliana Shunnever

{Un commentaire ? - Hum...Non.}

PETITE PRÉSENTATION
NOM :Shunnever
PRÉNOM(S) : Oliana
SURNOM : Chapelier Fou
DATE DE NAISSANCE : 16 Août
ÂGE : 20 ans
SEXE :  Féminin
CAMP : Elementis
CAPACITÉ : Glace
SITUATION : Célibataire
PERSONNAGE AVATAR : Arya Stark - Game of Thrones (Fanart)
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRE DANS LA FAMILLE ?

Elle a était repéré a l'âge de 16 ans par le Jocker. Elle n'a jamais vraiment sût pourquoi. Peu être était-ce à cause de ses changement de personnalité qui pourrait changer un ange en diable. Mais tout ça et flou. Elle ne s'en rappelle plus très bien. Elle se rappelle que le jocker lui à proposé de rentrer dans la famille et que sont côté naïf à surgit de nul part et à pris le dessus pour tout simplement repartir après avoir accepter la demande...

QUELS SONT VOS LIENS AVEC ELLE ?

Disons que ce sont des liens normaux. Oliana n'est pas un élément très sollicitée. Non pas qu'elle soit mauvaise, non, ça fait juste peu de temps qu'elle est dans la famille et possède ses pouvoirs depuis pas très longtemps. Elle commence tout juste à mettre en place des techniques. La famille lui donne des missions plutôt simple. Elle est ce qu'on pourrait appeler un simple membre de la famille des Elementis.

POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?

Hé oui, Oliana possède bien une arme. C'est une fine épée. assez souple. Elle n'est pas très grande, mais elle peux quand même dépanner.

PHYSIQUE

Si je devais me décrire ?si tu devais NOUS décrire ! Si je devais nous décrire, je pense que je commencerais par mes cheveux nos cheveux... Oui, nos cheveux. Comment dire, c'est assez compliqué c'est très simple il sont merveilleux !...Ils sont plutôt terne. Et ne reflètent pas la le soleil, ils ne sont pas très lumineux. On décris rarement mes cheveux comme un atout Menteuse ! Ce sont des cheveux parfait, le soleil s'accorde parfaitement avec. Tout tes arguments sont là ! Bref, ce n'est pas le point le plus importants c'est ça, ignore mes précieux conseil ! Parlons plutôt de mes yeux. Je dois admettre le bleu me va bien oui parfaitement bien ! Ils s'accorde bien avec mon teins pâle. Mes yeux sont bleu gris et sont plutôt discret. Je ne suis pas de ces filles magnifique, grande et parfaite, non moi je suis plutôt petite et je ne suis pas squelettique mais je ne suis pas gr...non t'es parfaite, c'est pour ça que si des fois tu me laiss... Merci ! Bref je suis une  personne normal de 20 ans en bonne santé !
CARACTÈRE

Moi je suis la fille parfaite, j'ai beaucoup d'autorité. Je suis assez imposante. Je suis très sociable, C'est plus que les gens me trouve...bizarre... Sans blague ? Pour remettre les choses à leurs places. Je suis timide, il ne me viendrais jamais à l'idée de venir parler a quelqu'un que je ne connais pas sauf quand c'est moi qui me charge de ta vie sociale Ouais quand tu prend le contrôle sans mon consentement !avoue que ça t'arrange......Bref ! Je ne suis pas très bavarde et je suis d'une nature plutôt calme. Je n'aime pas m'imposer et crier, alors quand ça dois arriver, disons que je n'ai plus vraiment le contrôle de moi même C'est rien de le dire Mais bon, j'aime bien rester seul. J'aime aussi faire des chapeaux moi aussi ! C'est d'ailleurs dans c'est moments qu'il ne faut sous aucun prétexte venir me déranger ! Certaines personnes ne comprennent pas que je ne cherche ni amour ni compagnie amical ou autre, mais c'est juste mon côté solitaire qui...Elle ment, elle cherche l'amour et des amis même si elle ne se l’avouera jamais !...Je suis très bien seul, merci Oli' de bien vouloir me laisser tranquille deux minutes ! Ok je compte ! Enfin il n'y à pas grand chose à savoir sur moi...ou pas...
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !


Oliana, 9 ans, Soir d'Halloween

Mon nom est Shunnever. Oliana Shunnever. La fille du grand chapelier Merleil. Même si en vrai il s'appelle Elond. Mais il trouve que ça sonne mieux. Et c'est vrai d'ailleurs ! Ma mère est barman dans un bar paumé de Quederla. Mon père et moi on est très proche. Au début, j'avais peur que ça fâche maman, et qu'elle soit jalouse. Mais non, ça lui faisait plaisir de voir qu'on s'entendait bien. La boutique de mon père se trouve en dessous  de la maison. Depuis toute petite, je passe mes journée à l'observer travailler. Il m'a dit que le jour de mes 10 ans, il l'apprendra. Et bizarement cette année me semble interminable.

En attendant ce jour, je l'observe attentivement pour être au top le jour venu. Mais bon tous ça n'est pas ma priorité, ce soir c'est Halloween. Chez nous c'est un rite. Mais pour une fois je vais le fêter avec mes amies Milly et Asha. Pour cette évènement mon père m'a fait un chapeau de sorcière, tout pointu. Il est bleu foncè on pourrait croire qu'il est noir, mais avec les reflet des lumière on peu voir apparaître le bleu. J'enfilais une petite robe violette et parti retrouver mes copines, bizarrement, on était toutes des sorcières.

La soiré commença vers 18h. Le ciel commençait à s'assombrir. Ça devenez excitant. Nous sommes parti demander des bonbons dans un bar où des gens criaient, sur le moment j'ai eu un peu peur, et je me suis sentis un peu petite. Mais Asha s'est vite imposée, et est directement parti voir la serveuse. nous avons eu deux nougats chacune et un caramel. Ça nous à encore plus motivé. Nous sommes rentrées chez moi à 21h. Ca n'a pas trop plus à ma mère, elle avait peur qu'on croise l'une des deux familles. Mais bon elle a vite oublié. On avait plein de bonbons. On a voulut les manger mais ma mère ne voulait pas. On a dû attendre le lendemain pour les manger.

Oliana, 9 ans, 24 Decembre, soirée de Noël

De octobre a décembre, il ne c'est absolument rien passé. Ma vie est peu être la plus simple du monde. Ça ne me dérange pas plus que ça, mais j'avoue être en manque d'action. Ma mère m'avait envoyée chercher des bougies pour ce soir. J'ai acceptée a contre cœur. Je hais noël. Ne me demandais pas pourquoi, c'est comme ça. Quand j'étais petite, les sapins, la neiges et tous ceux qui va avec me faisais rêver. Mais maintenant...c'est lassant. Je n'en peux plus de voir de la neige j'en marre. Et puis je ne comprend pas pourquoi les gens aiment la neige. Après tous, c'est de la pluie congelé !  Personne n'aime la pluie.  Une fois dans la boutique, j'achetais trois bougies. Et une ruban de soie violet et une robe bleu. Puis je suis repartis. Maman m'avait dit " Achète aussi du ruban pour ton père " Et mon père m'avait dit " N'oublie pas la robe de ta mère !"

Une fois chez moi, je donnais la robe a mon père et le ruban à ma mère. Puis je déposais les bougies sur la table et parti dans ma chambre. Je n'avais aucune envie de fêter noël. Si je le faisais, c'était pour faire plaisir à mes parents.

Je suis restée deux heures dans ma chambre à jouer avec ma couette. Je me suis quand même résolue à aller prendre une douche après quoi je me suis habillée. Une fois prête, je me suis rendue dans la cuisine. Ma mère avait fait un poulet. Ça avait l'air bon. Je lui ai sourit et je me suis assise. Mon père est arrivé fou de joie. Nous avons passé une excellente soirée. En fin de soirée nous avons déballés nos cadeaux. Quand me mère à vue la robe elle à sauté de joie. Mon père aussi, quand il a vu le ruban, il s'est mit directement à faire des croquis pour des futures chapeaux. Moi, j'attendais toujours d'ouvrir mon cadeau, je ne savais pas ce que j'allais avoir, et je ne voulais pas qu'ils aient achetés quelque chose trop cher. On ne roule pas sur l'or. Je déballais doucement le paquet pour y apercevoir le premier chapeau de mon père. De type haut de forme. Noir avec des motifs vert et doré. Avec un ruban rose assez basique qui l'entourais. Mon père tiens énormément à ce chapeau.
"- Il te plait ? me dit-il
- Oui mais...
- C'est en attendant tes dix ans !
Je bondis à son cou pour lui faire un câlin. J'embrassai aussi ma mère. Nous avons passé le reste de la nuit a parler et à rigoler. Pour une fois, j'avais appréciée noël.

Oliana, 10 ans, 16 Aout, Anniversaire de Oliana

Il est exactement 6h07 et 31 secondes, et ça va faire quasiment quatre heures que je suis réveillée. Pourquoi ? Parce que c'est mon anniversaire, et que c'est aujourd'hui que mon père va m'apprendre à faire des chapeaux. Je suis tellement heureuse mais en même temps un peu angoissée. J'attends ce moment depuis si longtemps que je commence un peu a stresser, même sans raison. Mais parents se lève à 7h. Je vais devoir attendre encore une heure. Une heure dont les minutes sont lente. Cette heure devient interminable. Alors j'attends. J'attends que mon père se lève. J'attends toujours. Mais il ne se passe rien.

C'est n'est qu'après une heure que mon père décida enfin de se lever. J'ai cru attendre une éternité. J'ai encore attendu quelques secondes, et j'ai jouée la comédie, lui faisant croire que je venais juste de me lever. Quand il m'aperçut, il me sourit. Je lui sourit aussi :

- Alors, Prête pour une journée de travail avec moi ?

Je hochais la tête pour lui faire comprendre mon adhésion. Et laissa paraitre un grand sourire. Nous avons pris un bon petit déjeuné et nous sommes descendu dans l'arrière boutique. Je n'étais encore jamais venu ici. C'était magnifique, il y avait des chapeaux partout. Des patrons, des croquis, des plumes, des rubans, bref, tout ce qu'il faut pour faire des chapeaux.

J'ai passée la matinée à apprendre toutes sortent de règles. Au début je croyais que ça aller m'ennuyer, mais après avoir compris leurs importance, il était inévitable pour moi de ne pas écouter. J'ai même eu le droit à un cours sur les couleurs, celle qui vont ensemble et celle qu'il ne faut jamais associer.

L'après midi mon père me proposa de faire un chapeaux. J'acceptais avec joie. Je suis parti dans un style assez basique, mais qui, d'après mon père, demandait de la précision. C'était un chapeaux plutôt grand, Bleu foncé. Avec un ruban indigo et des grandes plumes bleu gris. Plutôt destiné au femmes. Le plus dur c'était d'accrocher les plumes dans le sens que je voulais. Mon père m'a un peu aidé sur ce coup mais sinon, tout était de moi. J'étais assez fière.

Quand j'ai finis mon chapeaux mon père ma sourit et la mis en vitrine. Je me suis sentis flattée. Du coup, quand j'ai du temps libre, je vais avec mon père, m'exercer un peu. Et puis ça lui fait plaisir de passer plus de temps avec moi.

Oliana, 13 ans, 10 avril, l'accident.

Mon père était à terre. Il ne bougeait plus. Moi j'étais au dessus de lui avec un bâton dans la main. Trois jeunes hommes étaient devant nous. Je ne pouvais m'empêcher de savoir si j'avais frappé mon père ou si je l'avais défendu bien sur que... Hein ? Qui est là ?

3 heures plus tôt

Mon père et moi sommes partis acheter un cadeau pour l'anniversaire de ma mère. Nous avons visité plusieurs magasins, sans trouver quelque chose qui pourrait vraiment lui faire plaisir.

C'est seulement après deux heures de recherche que nous avons enfin trouvés un cadeau. C'était une petite fontaine japonaise. Le bruit de l'eau est censé relaxer, et comme ma mère est assez stressée ces derniers temps, nous avons pensés que c'était une bonne idée.

Après quoi nous sommes allés boire quelque chose dans un café. Pour moi c'était un chocolat chaud et mon père, un cappuccino. Nous avons discutés. Longtemps. On beaucoup rit aussi. A un tel point qu'on na pas vu le temps passer. Il était presque 18h. Mon père ma proposé d'aller chercher ma mère à son travail. J'ai acceptée. L'idée de faire une surprise à ma mère me rendais heureuse.

Malheureusement pour nous tous ne c'est pas passé comme prévu. Une fois dans la ruelle, une bande de trois garçon nous ont barrés la route. Nous étions assez pressé. Mon père a d'abord essayé de régler ça à la cool mais il a vite compris que c'était inutile. Quand il à essayé de faire opposition les trois hommes ce sont jetés sur lui. Par réflexes j'ai attrapée un bâton qui trainait sur la route. Après quoi, je ne savais plus ce qui c'était passé.

Mon père était à terre. Il ne bougeait plus. Moi j'étais au dessus de lui avec un bâton dans la main. Trois jeunes hommes étaient devant nous. Je ne pouvais m'empêcher de savoir si j'avais frappé mon père ou si je l'avais défendu bien sur que... Hein ? Qui est là ? Laisse moi finir non ? Je commençais à paniquer. Quelqu'un me parlait mais je ne savais qui c'était ni d'où il venait. Remarque cette voix était plus féminine. Le plus étrange c'est que à part moi personne ne semblait l'entendre.

Eh Oh ! Tu te bouge non, ton père et au sol et toi tu ne fait rien ? C'est vrai ça elle avait raison. Je me suis mise a crier a l'aide. Mais personne ne semblait y prêter attention. Heureusement que ma mère est sortie. Quand elle ma vu en larme et mon père au sol, elle a paniquée aussi.

Nous avons conduit mon père à l'hôpital. J'étais anxieuse. Et en plus cette voix ne cesser de me parler Ne t'inquiète pas ça va aller Tais toi...Il ne faut pas t'en vouloir tu as essayée de le protéger
- La ferme ! Ai-je crier
- Mais a qui tu parle ? Me demandais ma mère. Maladroitement j'avais vraiment criée.
-Heu... à personne, je...pensais a un truc.

Après avoir passé tous les examens. Les médecins nous ont informé que mon père ne pourrait plus marcher. Apparemment, il avait reçut un violent coup dans les cervicales Non, ce n'est pas toi. Ne crois pas tous ce qu'ils te disent. Ce sont tous des menteurs, tu m'entends ? Des menteurs ! Peu importe. Si mon père ne pouvait plus marcher il allait déprimer. Lui cet homme si heureux ! Je me suis sentis anéantis.

Oli', 13 ans, 8 mai, Le départ.

Son père ne parlait plus. Sauf pour demander le sel ou de garder la boutique. Il ne souriait pas non plus, il disait souvent "Ça ne sert à rien de sourire tout le temps pour rien !" Oliana fut complétement déprimée au cause de la situation de son père. Elle ne parlait plus elle aussi. Il n'y avait que sa mère pour essayer de réanimer un peu l'ambiance, mais à chaque fois qu'elle essayait, elle se faisait foudroyer du regard...

Les choses ne s'arrangeait vraiment pas, son père devenait agressif, ce fauteuil roulant le rendait fou. Moi, J'avais deviné ce qui allez ce passer, mais je voulais attendre le bon moment pour le dire à Oliana. Disons qu'elle était devenu Psychologiquement fragile. Ce ne serait pas très sympas d'en rajoutez une couche...

Ca faisait trois semaines que son père était sorti de l'hôpital. Et je voyais bien que les choses était en train de s'accélérer. Si je voulait avertir Oliana c'était maintenant, sinon le jour venu, elle serait trop choquée...Il va partir...Arrête tu dis n'importe quoi!...Si, crois moi il va partir...Tu mens ! Il va rester ici parce qu'on est sa famille !...Je ne vais pas insister si tu ne veux pas me croire
, mais quand il partira ça ne sert à rien de venir pleurer !


Et le 7 mai au soir, son père confirma mes dires. Il demanda à Oliana de venir le rejoindre dans son atelier. Toute heureuse que son père daigne enfin lui adresser la parole. Elle se précipita dans son atelier. Elle était souriante et joyeuse, mais ça n'allait pas durer si il allait lui annoncer ce que je pensait.
"
-Viens, assois toi,elle pris place et lui sourit, ma chérie, tu as certainement remarqué que ça n'allait pas fort en ce moment, elle se contenta d'un hochement de tête, Tu sais, je suis un homme qui a besoins d'action, de bouger et...
- Tu vas partir ? dit-elle, ne lui laissant pas le temps de finir sa phrase
-Heu...Oui. Mais je reviendrais, promis ! Je part juste découvrir le monde extérieure...
- OK, et tu part quand ?
- Demain matin, j'embarque dans un bateau, un homme va m'accompagner...
- Et maman...
- Elle est au courant, ne t'inquiète pas..."

Après cette conversation, Oliana monta dans sa chambre. Elle a pleurer une bonne demi-heure.

Le lendemain. Toute la famille se dirigeait vers le port. Avant de partir,  Elond fit promettre à Oliana de garder secret son accident et son départ. On se sut jamais pourquoi. Elle ne savait pas quand il rentrerait, Elle retint ses larmes. Pas longtemps, quand le bateau parti, ses joues était mouillées et ses yeux bouffi.
Elle reparti chez, ignorant tout autour d'elle.


Oliana, 16, 17 septembre, Entrée dans la famille.

Ça faisait 3 ans que mon père était parti. Sans donner de nouvelle. Jusqu'à aujourd'hui : Chaque jours je regarde dans notre boîte aux lettres, espérant des nouvelles de mon père, en temps normal, elle est vide, mais aujourd'hui, il y avait une lettre. Je la pris, priant que ce soit une lettre de mon père. Oui ! c'était lui. Il disait que tout allait bien, il m'écrivait de Suède.

Depuis qu'il était parti, les gens croyaient que j'étais l'auteur de tout ces chapeaux qu'il avait conçut. Et finalement c'est moi qu'on appelais "chapelier Fou"
Au début, ça me faisait bizarre. Je n'avait pas l'habitude d'avoir des surnoms. Mais on finit pas s'y habitué.

Ma réputation de "folle", se répandit dans tout Quederla, quand on passait devant la chapellerie Merleil, on pensait " C'est la maison de la folle " Mais heureusement pour moi, la qualité de mes chapeaux ne baissait pas les ventes. C'est justement ça qui permettait à ma réputation de ne pas trop se dégrader.

Ce soir ma mère n'est pas rentrée. Normalement elle finit à 20h30, mais il était déjà 22h00. Inquiète, je suis sortie pour allez la chercher à son bar. Il faisait déjà nuit depuis longtemps. Les lumière éclairait la majorité de la ville, mais il y avait quelques ruelles qui n'était pas éclairés. C'était des raccourcis, idiote comme je suis, je suis passée par là pour allez plus vite. Je ne saurais dire si c'était une erreur ou quelque chose de bien.

Je me suis engouffrée dans les ruelles, ne sachant pas vraiment où j'allais  C'est tout toi ça, Partir n'importe où s'en même réfléchir !...Je cherchais le chemin qui mènerez jusqu'au bar de ma mère, mais a force de prendre des rues au pif', j'ai finis par me perdre. Parfait.

Il faisait froid. La rue était vide est sombre. Ça devenait flippant. Je suis rester là dix minutes. Je ne sait pas ce que j'espérais trouver en attendant. J'ai finalement pris la décision de partir, malheureusement pour moi quelque chose chose m'en empêchait. Une voix.
"
- C'est bien toi Oliana Shunnever?
Je regardais partout autour de moi, il n'y avait personne. Ca faisait longtemps que l'on ne m'avait pas appelé par mon prénom..
- Ne me cherche pas. Alors, est ce que c'est toi ? Je lui répondit a contre cœur
-..oui c'est moi, Pourquoi ?
Je l'entendit ricaner. Je ne me souvient plus très bien de ce qu'il c'est passer après, mais je me suis retrouvée chez les élémentis. A 19 ans j'ai pu recevoir mon élément : La glace. Ça fait a peine un an que je l'ai, j’apprends peut à peut à la contrôler. Et puis ça m'occupe et me fait des fois oublier que mon père est parti.



Et en vrai ?

{...}

PRÉNOM/SURNOM : Oli' je crois... Rolling Eyes
ÂGE :  14 => 15 (iamsmall._.)
COMMENT ETES-VOUS ARRIVÉ ICI : Google o/
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : ...Jolie forum :D
LE CODE DU RÈGLEMENT :Code validé par Gaga'. :3


Dernière édition par Oliana Shunnever le Lun 27 Oct - 17:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:11

Bienvenue et bonne chance pour la suite ^^
Et je viens de t'installer les images dans ta fiche, si jamais tu veux l'inverse, n'hésite pas à prévenir :3




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:15

Non non c'est parfait merci encore ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 828
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:20

Bienvenue ^^
Et bonne chance pour la suite



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:24

Merciii !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:27

Bienvenue parmi nous ^^
Bonne chance pour la suite de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 20:45

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 21:13

Bienvenue et bon courage pour la suite d'ta fifiche~ :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Dim 12 Oct - 21:25

Merci !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   Lun 27 Oct - 17:42

Vu que tu as fini et que tout est en ordre, je te valide ~




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Oliana Shunnever   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oliana Shunnever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Anciennes présentations-