Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Mer 22 Oct - 16:52


Évent 3
Réunion générale


Après la réunion des Confrères dans le phare, on s'était décidé qu'il fallait se réunir entre tous les membres du Conclave et du Conseil de toutes les Familles et bien sûr il fallait faire cela dans le dos du gouvernement car rien que dans la Confrérie beaucoup de tête sont mise à prix alors en plus si le gouvernement apprend que les plus grosses têtes des deux Familles se réunissent alors cela serait la fête pour le gouvernement et un véritable génocide dans tous les camps et vu leur préparation, du moins apparentent, ils devaient se préparer depuis un bon moment pour réussir à prendre la ville en si peu de temps et surtout avoir fait ça dans la plus grande discrétion, même si ce n'est pas bien difficile vu que les deux Familles étaient beaucoup trop occupés à se taper dessus et à craindre l'arrivé de la Confrérie pendant qu'elle essayait de contrer les Familles qu'elle a pu agir tranquillement dans le dos de tous sans se faire voir.

Dans tous les cas il fallait que tous se voient pour s'allier afin de contrer le gouvernement car pour une fois on a tous un ennemi commun et ça malgré le fait que les deux Familles se détestent depuis des années, sans aucune raison surtout, du moins à mes connaissances. De ce fait, juste après la réunion des Confrères, une lettre fut arrivé au domicile de chaque personnes intéressées, tout le conclave Domae grâce à mes connaissances de ceux-ci et tout le conclave Élémentis grâce à Gaara qui m'a très bien indiquer qui avait quel poste et où ils habitaient afin de pouvoir les joindre rapidement pour qu'ils puissent se réunir très vite car la réunion fut à peine deux jours après et donc il fallait que tout cela se passe vite et pour ça rien de mieux qu'une guêpe pour livrer qui disparu bien sûr juste après avoir déposer sans être vu les fameuses lettres qui les convoquaient tous à la chapelle abandonné, tombeau des fondateurs, à minuit pile afin qu'on puisse faire notre réunion en paix.

Bien sûr la confiance ne règne pas encore et sûrement jamais alors autant ne pas y aller à visage découvert et surtout je suis un ancien Domae qui a tuer bon nombre d'Élémentis et il aura aussi Kira qui sera là, alors je dois me montrer prudent et pour ça il faut que je me déguise afin d'éviter qu'on me reconnaisse car le défaut de Aoki, l'ancien chef, c'était qu'il n'était pas très discret et surtout imprudent et il fallait donc que je ne sois pas aussi irresponsable pour éviter de me faire avoir de la même manière et pour ça j'avais donc préparer pour les Confrères des camouflages pour tous et bien sûr j'avais opté pour un simple, des bottes noires,  des tissus bleu et vert qui me couvre la totalité du corps et pour couvrir mon visage, un gigantesque masque tête de mort avec au sommet un fez.

Étant camouflé de la tête au pied, quasiment impossible de me reconnaître à moins de me connaître assez bien pour voir ma carrure ou juste mon style de déplacement ou autre geste qui pourrait me trahir, mais cela reste peu probable, du moins à part Kira, personne d'autre me connaît alors je pouvais y aller serein. Une fois ma panoplie enfilée, je me rendis discrètement à la chapelle bien en avance histoire d'être le premier arrivé et effectivement, sur place il n'y avait personne et une ambiance macabre planait en ce lieu et c'était tant mieux comme ça à part les personnes invitées, personne ne viendra montrer le bout de son nez. Je m'installa, debout, juste devant la tombe des fondateurs, attendant tout le monde arriver, s'asseoir en face car même s'il n'y aura aucune hiérarchie entre nous, je reste l'hôte de cette réunion alors il me devait de les accueillir avec le respect qui leur ai dû, et non comme un chef qui les convoque par force, ils sont libre de ne pas venir, mais au moins un membre de chaque Famille devait venir, j'en ai reçu la confirmation par divers moyens que j'avais indiqué dans la lettre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Jeu 23 Oct - 16:36







Apparemment, la demoiselle aux cheveux roses n'avait pas été la seule à penser à une collaboration avec les ennemis. Il y a peu, la jeune femme avait reçu une lettre du chef de la Confrérie qui souhaitait réunir les Conclaves des Famille... Mais Kira ne s'attendait pas à ce que quelqu'un prenne les devants, la Rose n'aurait jamais osé, elle était bien trop fière pour faire le premier pas, peut-être que pour Gaea elle l'aurait fait mais pour la Confrérie... Kira ne savait pas qui était le Chef malgré les rumeurs et elle ne pouvait pas demander aux membres de sa Famille de lui dire.

Cependant, c'était assez flippant de recevoir la lettre chez soit, Kira avait été repérée depuis la dernière bataille, tout le monde savait que Bad Wolf qui était As et Kira n'était qu'une seule et même personne. La demoiselle aux cheveux roses devait faire un minimum attention maintenant qu'elle devait s'occuper d'une petite fille ; elle voulait éviter de ramener des membres du Gouvernements, des Elementis ou des Confrères chez elle. Vu tout le monde qu'il y avait, il fallait être sur ses gardes maintenant.

La jeune femme hésitait longtemps avant d'accepter la proposition, montrer son visage comme ça à n'importe qui n'était pas prudent ; elle n'allait connaître que les Domae présents ainsi que Gaea si il venait bien sûr. Pour ce qui était du Confrère et des autres membres du Conclave, c'était bien plus délicat... De toute façon, même si elle venait avec un masque ou autre conneries du genre, on pourrait facilement la reconnaître avec ses cheveux roses. Mais elle ne pouvait rater une réunion aussi importante, elle n'était même pas sûre que les autres Domae allaient venir... Bref, elle était bien obligée d'y aller en tant qu'As.

La journée, la jeune femme avait travaillé mais n'avait pas été très efficace, ayant la tête dans les nuages, elle pensait à autre chose qu'à indiquer aux clients où se trouvaient la salle de restauration, les toilettes ou encore donner les clés aux nouveaux et prendre celles de ceux qui s'en allaient. Kira attendait le soir, c'était à minuit que cette réunion avait lieu, c'était à minuit qu'elle en saurait un peu plus sur les membres des autres Conclave... Et même si ils venaient déguisés, l'As pourrait les reconnaître facilement grâce à leur odeur. Le soir par contre fut plus compliqué, après s'être assurée qu'Haizea dormait, et que Jenny était dans sa chambre, Kira sortie de la maison le plus discrètement que possible accompagnée de son loup.

Il était hors de question de dire à sa fille adoptive qu'elle allait en réunion à cette heure-là, elle avait déjà perdu sa mère et la jeune femme ne voulait pas lui faire imaginer des choses, Kira allait revenir, il n'y avait pas d'autres choix. Quant à Jenny, elle aurait eu tendance à vouloir l'accompagner ou la dissuader de venir et il fallait bien une adulte responsable dans la maison. Bref, la jeune femme avançait dans la rue, les mains dans les poches, Astra à ses côtés qui flairait les moindres faits et gestes des peu de passants ; l'As était aussi sur ses gardes, vu l'endroit où elle allait aller...

Elle arriva à 23h50 devant la chapelle... L'endroit où reposait les tombeaux des jumeaux ; Kira ne savait pas si elle devait les remercier ou les détester, après tout, c'était à cause d'eux que la guerre avait commencé... Par respect pour les fondateurs, la jeune femme s'approcha des croix et s'agenouilla quelques secondes, récitant certaines paroles que sa mère lui avait apprise lorsqu'elle était jeune et qu'elle devait dire lorsqu'elle allait sur la tombe de quelqu'un. Un genre d'hommage ; c'était bien la première fois qu'elle le prononçait... Sur la tombe de ses parents, elle improvisait toujours quelque chose.

Une fois ces quelques mots dit, Kira se releva et continua de marcher dans cette chapelle où les courants d'air passait sans difficulté, il faisait froid, les lierres avaient déjà commencé à faire leur nid dans la chapelle et les toiles d'araignée tapissaient les murs. La jeune femme reconnu tout à coup une odeur particulière, une odeur familière ; comment l'oublier ? Elle suivit de près, trouvant dans un coin reculé des courants d'air et des regards curieux une petite salle où reposaient les jumeaux ; et non loin, un homme (?) assis, recouvert de la tête au pied d'une genre de cape et portant un masque.

Kira s'avança jusqu'à cet homme et s'arrêta à quelques centimètres de lui... Cette odeur, la jeune femme respira deux fois. Pas de doute, il s'agissait bien de cet homme... Mais que faisait-il là ? C'était donc lui le Chef de la Confrérie ? Pourtant, les nouvelles disaient que c'était lui qui avait assassiné Aoki ; pourquoi tuer un homme pour ensuite le remplacer ? La demoiselle aux cheveux roses commençait à douter de la mort de l'ancien Chef de la Confrérie ; en y réfléchissait, la jeune femme qui gérait l'orphelinat a disparu en même temps qu'Aoki et certaines rumeurs disaient qu'ils étaient ensemble... La jeune femme s'inclina respectueusement devant cet homme dont elle tenait toujours tête mais qu'elle avait toujours respectée... Elle ne le dirait jamais, mais la jeune femme était heureusement de savoir qu'il allait bien.

- Ravie de te revoir... J'espère que tu vas bien depuis... Depuis la dernière fois.

Et cette dernière fois était bien sûr durant la bataille ; le soir où il était venu lui dire qu'il était les Domae avec la tête de Shigeki dans les mains. Ce soir-là, la Rose avait l'impression de mourir une deuxième fois, son meilleur membre allait partir pour toujours pour rejoindre un autre groupe apparemment... Mais si il était heureux comme ça, tant mieux pour lui. Kira ne trouvait Itami nul part mais il lui avait sûrement demandé de rester dans un endroit sûr durant cette réunion qui ne la concernait pas. La jeune femme resta debout, légèrement en retraite et surveillant l'entrée des personnes qui n'allaient sûrement pas tarder à arriver ; Astra dans un coin, était prêt de sa maîtresse et flairait la moindre personne suspecte.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Ven 24 Oct - 21:30



Il pleuvait des réunions en ce moment, Gaara avait assisté à celle des Confrères en tant que Chef des Elementis, il avait assisté à celle des Elementis en tant que pion et maintenant il devait en assister à une autre où les grands chefs allaient être réunit. Les réunions n'étaient vraiment pas sa tasse de thé mais avait-il vraiment le choix ? Il n'allait quand même pas laisser Takeshi avec les autres ; Certes il était assez fort pour se débrouiller seul mais les autres étaient plus nombreux et il ne savait pas si les deux autres allaient venir.

Et puis, quelque chose d'autre le motivait à venir : Voir la réaction de l'As Elementis. Vu que la Reine ne bougeait jamais son cul et qu'apparemment, c'est Gaea qui doit se taper les pires mission, il sera là ce soir. Gaara le faisait tourner en bourrique depuis pas mal de temps quant à son appartenance à la Confrérie et Gaea se vengeait en le faisant venir le dimanche pour ranger la paperasse... Un super moment qu'il adorait passer en sa compagnie... C'était ironique bien sûr ; Il le détestait et avait horreur d'être humilié comme il l'avait fait l'autre jour dans le QG.

Bref. Gaara avait bien reçu la lettre de Takeshi qui avait signé comme seul Chef de la Confrérie... Ça va faire un choc à tout le monde quand ils vont voir qu'ils sont plusieurs Chefs ou sous-Chef comme ils veulent... Mais l'homme de Sable n'allait pas se laisser marcher sur les pieds, il était le Chef des Elementis, pas le bras droit de Takeshi et il avait autant de pouvoir que lui. Mais de toute façon tout le monde sera égale durant la réunion ; Enfin normalement.

L'homme de Sable arriva vers minuit cinq, il n'y avait que deux personnes dans cette pièce vide et abandonnée. L'homme de Sable avançait tranquillement dans la pièce, ses pas raisonnaient dans la chapelle ; Il se dirigea vers le tombeau des jumeaux et s'arrêta non loin des deux personnes. Il y avait une jeune femme aux cheveux roses accompagnée d'un loup... Bad Wolf c'est ça ? Et un homme, avait un déguisement bizarre et extrêmement moche. Et même en n'ayant un cerveau de poisson rouge, on pourrait comprendre qui se cache sous ce déguisement grotesque.

- C'est extrêmement moche ce que tu portes. Il fallait me dire que c'était un bal costumé, j'aurais fait un effort pour paraître aussi ridicule que toi.

Enfin bref, ils n'étaient pas seuls dans cette pièce et Bad Wolf risquerait de se faire chier à écouter leur conversation ; Si il connait la réputation des deux hommes, ça peut paraître un peu bizarre. Gaara inclina légèrement la tête en lui murmurant un bonsoir de politesse mais il n'allait pas engager la conversation ; Ils étaient là pour une réunion, pas pour se faire de nouveaux amis.

- Il n'y a que nous ou les autres vont bouger le cul ?



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Sam 25 Oct - 16:00

- MAIS BOUGEZ-VOUS PUTAIN, J'AI DIT REPLIS ! NON ! ELEMENTIS DE FEU, ELOIGNE TOI DE CELUI DE L'EAU ! EH OH, Z'ENTENDEZ ?! ... Bon. VOUS SAVEZ QUOI ? DÉMERDEZ-VOUS ! Moi j'prends congé...


La guerre... Je ne m'attendais pas à ce qu'elle prenne une telle tournure, mais ils ont fini par venir. Pas les Domae, pas les Confrères, mais les soldats embauchés par le Gouvernement réduisant nos pouvoirs en minuscules étincelles sous le tranchant de leurs lames. J'ai vu nos ennemis plier face à une force qui surpassait la leur, j'ai vu mes Elementis fuir face à la menace et j'ai moi-même senti mes jambes se dérober lorsqu'une bande de casqués se ruèrent sur moi comme prêts à m'empaler telle une vulgaire dinde. C'était une véritable boucherie... et même si je m'en veux toujours de ne pas être parvenu à sauver les miens, je ne pouvais m'autoriser à les accompagner jusqu'aux portes des Enfers. Non, je ne le pouvais pas... c'était bien trop tôt pour me permettre une telle erreur. Même en y réfléchissant, je pense avoir fait le bon choix, en me préservant. Après que mon golem se soit fait amputer des deux jambes par la maladresse accumulée des contrôleurs d'eau hystériques, je me suis donc enfui en direction du QG dans l'espoir de les semer tout en me mettant à l'abris, et par chance, ils abandonnèrent rapidement la course pour se concentrer sur d'autres assaillants - me trouvant sûrement trop faible et trop couard pour me montrer menaçant par la suite. Depuis, je ne suis pas sorti, à part une ou deux fois pour jeter un coup d'oeil discret à l'extérieur et vérifier si personne n'arrivait, histoire de : option numéro une, me tirer, et option numéro deux, ouvrir les portes. Pour passer le temps, je me suis pressé de récupérer la plupart des documents et les ai enterré dans un coin, enfermés au sein d'un coffre réalisé par mes soins. Rien de mieux qu'un coffre de terre pour planquer un truc dans le sol.  

Cependant, c'est bien beau d'avoir trouvé un beau lieu hyper sécurisé pour sauver ma peau, mais l'envie d'y rester définitivement ne me secoue pas le coeur. C'est vrai quoi... que vont faire mes Elementis sans leur As ? Certes, pas plus que ce qu'ils font maintenant, en quelques mots ramasser leurs dents tombées, mais tout de même ! De toutes façons, même lorsque je me trouvais sur le terrain, j'avais beau hurlé des ordres et des indications à tout va, mais ils avaient un peu de difficulté à se sortir les doigts du cul. Donc je les ai lourdés. Tant pis. L'horloge tourne et je vois par la fenêtre tomber peu à peu le soleil, m'indiquant plus ou moins l'heure qu'il est... Tard, tard... trop tard pour que des mulets armés puissent me voir distinctement dans la pénombre. Parfait pour aller chez moi, me chercher une couverture, des vivres et quelques bougies pour m'installer dans le QG, le temps que tout ce bardas se tasse ; je sortirai au lever du jour pour continuer la bataille. Ni une ni deux, je passe ma tête, inspecte à droite puis à gauche avant de m'engouffrer dans les couloirs sombres du lycée (beurk.) et me tirer par l'une des fenêtres, galérant à deux fois pour ne pas tomber et crever. La souplesse, voyez-vous... elle n'a jamais été une très grande amie. Ma maison n'est pas trop loin, par chance... Le dos plaqué contre le mur, je me glisse telle une anguille dans l'ombre à la recherche d'un chemin sûr, sans faire le moindre bruit.

Le quartier des Elementis n'a pas été envahi, pour l'instant. Je soupire en constatant les dégâts mais me contente de sautiller par dessus comme si tout ceci m'était bien égal, alors qu'au final, je ne fais que m'enrager un peu plus à chaque chose détruite croisant mon champ de vision. Quelle bande de cinglés... et c'est à ça que le gouvernement a fait appel ?! Putain... je serre les dents et d'un mouvement sec et brusque, ouvre le portail menant à ma demeure, gravissant trois par trois les marches pour y accéder plus vite. Une fois à l'intérieur, je renverse les affaires au sol, enroule Kiki dans les draps (au cas où l'idée de dégommer ma maison leur traverserait l'esprit, je tiens à ce que mon compagnon n'y perde pas la vie.), attrape une grosse bougie, un paquet d'allumettes et de la bouffe avant de rapidement m'en aller sans demander mon reste. Mais alors que je referme plus discrètement le portail derrière moi, je vois dépasser par la fente de ma boîte aux lettres... une lettre. Logique, me diriez-vous. Mais pas n'importe quelle lettre, car quand je l'ouvre et la lis, une folle envie de hurler comme un sagouin m'envahit. Un confrère. Qui m'écrit. Kessecé que ce bordel ? ... J'en conclus que j'ai loupé un épisode.

Invité par mes pires ennemis, c'est de la folie, et pourtant, je ne peux poser mon popotin dans un coin avec les bras croisés, style "nananèreuh" sous prétexte que je ne les aime pas. Misère ! Cependant, les larmes manquent de me monter aux yeux lorsque je vois l'heure à laquelle je suis censé m'y rendre... Minuit. Mon cou semble perdre tout contrôle lorsque je me mets à regarder partout à la recherche d'un cadran solaire quelconque : Je ne sais pas l'heure qu'il est moi ! Balançant Kiki et cie par terre comme un vulgaire mouchoir de poche, je gravis de nouveau les marches, dégomme ma porte façon berserk puis constate avec la bouche grande ouverte que je suis en retard d'au moins dix minutes. Moi, en retard ? Non, non, ce n'est pas possible... être en retard, c'est une telle injure dirigée à ceux qui invitent, je ne peux pas tarir encore plus la réputation des miens en me montrant aussi bordélique ! J'hésite un instant à ne pas m'y rendre en prétextant une maladie quelconque, puis, après avoir regardé Kiki au sol et vu la passion brûler dans ses yeux globuleux, le porte et le pose sur mon épaule avant de me dépêcher. Tant pis pour mes affaires, l'As Elementis se doit de tout sacrifier pour le futur de son clan ! Tout, sauf Kiki, parce que 'faut pas abuser.

Mon torse me fait mal, mes poumons se serrent et souffrent, mais je n'ai pas le droit de m'arrêter pour respirer, surtout que je n'ai absolument rien pris pour me soulager de mon asthme. Nelieru... elle m'avait mis en garde concernant ma santé à ne pas trop chatouiller, mais sur ce coup, je ne peux pas faire attention à ses conseils avisés. J'arriverai à cette fichue réunion. Sûrement mort, mais au moins, j'y arriverai ! Kiki ne cesse d'être secoué dans tous les sens, mais il sait que papa a quelque chose d'important à faire, donc il ne lui vomit pas dans le dos par gentillesse. Ce serait dommage d'empirer les choses jusque là. Je passe entre deux soldats en mode "BEEP BEEP !", ces derniers n'hésitant point à me prendre en course, mais ça ne suffit pas à me stopper. Ils finissent par me lâcher en voyant que j'ai totalement perdu l'esprit, tandis que j'arrive peu à peu à l'endroit donné. La chapelle.

Je ne m'y suis jamais rendu par le passé, et très sincèrement, je ne croyais pas que j'allais le faire un jour. Mais me voilà, ébouriffé et essouffler à chercher quelques têtes confrériques et Domae. Kira sera sûrement là... Gaara aussi... oh, mes jambes ne me tiennent plus là. Posant ma main sur l'une des pierres, je passe comme à l'accoutumée ma tête pour jeter des coups d'oeil rapides vers les individus que j'aperçois, et entends. Je reconnais la voix de l'homme des sables... je m'apprête à sortir et à hurler "AHA !" mais je me rappelle que je ne suis pas sensé faire trop de bruits. Alors, lentement, je me redresse malgré la vue floue me faisant obstacle et la sale sensation de crever du fait de ma très, Ô combien très mauvaise respiration, avant de commencer un début de phrase :


- Excusez-m... -- !

Et je m'écrase, perdant connaissance. J'ai à peine le temps de voir Kiki bondir de mes bras et galoper jusqu'aux types, en particulier pour aller bouffer le costume chelou du mec masqué que mon regard se bute à un écran noir... A plus d'air dans l'cerveau, le pauvre As Elementis.
Tiens... la faucheuse a changé de style vestimentaire... bizarre...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Sam 25 Oct - 18:07


Évent 3
Réunion générale


J'étais donc déjà là, dans la chapelle, attendant tranquillement que tout le monde arrive, du moins qu'un membre de chaque Famille se présente, si possible le Roi Domae et la Reine Élémentis et l'un des chefs de la Confrérie afin qu'on soit tous représenter, car même si je représentes la Confrérie, je suis là avant tout comme hôte de la soirée, le monsieur Loyal pour ce soir alors il fallait qu'un véritable porte-parole de la Confrérie soit là, même si je ne me gênerai pas pour parler en nom de la Confrérie, surtout si c'est Gaara qui se ramène car il n'est pas des plus sympathique et des plus diplomates quand il s'agit de discussion donc autant que je prend un peu les dessus, même si son avis sera aussi impactant que le miens, que celui du Roi et Reine qui devraient venir alors il n'y avait rien à craindre, je me devais juste d'attendre l'heure que je leur avais tous indiqué pour commencer et bien sûr il était hors de question qu'on attend plus que le temps nécessaire pour commencer.

La première personne à faire son entrée dans la chapelle ne fut pas le Roi Domae, la Reine Élémentis et même pas un des chefs, ou Conseiller de la Confrérie, mais une personne que je connaissais très bien, l'As des Domae, Kira Seryk ; d'un côté heureux qu'elle aille bien, et d'un autre  côté un peu triste, non pas triste, mal à l'aise serait plus juste car après tout je l'avais quitter, quitter les Domae pour rejoindre la Confrérie, surtout pour en devenir un chef alors que j'avais toujours refuser la place de Valet et de Joker qu'on m'avait souvent proposer alors cela doit la décevoir tout de même de me voir ainsi, surtout qu'elle m'a sûrement déjà reconnu à cause de mon odeur, elle me connaît très bien alors cela ne serait pas étonnant. La jeune femme se rapprochait de moi doucement, toujours accompagné de son loup pour venir s'incliner en face de moi, au moins ça montrait qu'elle était d'accord de rien dire sur mon identité, si elle m'a bel et bien reconnu.


- Ravie de te revoir... J'espère que tu vas bien depuis... Depuis la dernière fois.

- Heureux de te revoir en pleine forme mon amie.

Effectivement elle m'avait bien reconnu, mais je ne pouvais pas trop me permettre de répondre d'avantage ou réellement lui parler sinon d'autre personne pourrait nous entendre ou bien intercepter notre conversation simplement en arrivant car après tout, ils devraient plus tarder à arriver, je m'inclinais donc à mon tour pour terminer ma phrase pour politesse, j'espérais juste que ça soit la Reine, ou au moins l'As, des Élémentis afin de compléter le triangle pour ensuite se mettre à parler sérieusement en attendant que les autres membres du Conclave et Conseil arrive. La Rose se déplaça pour se mettre en retrait sur le côté, toujours avec son loup en attendant qu'une autre personne arrive et c'est ce qui se passa. Un homme apparu dans la chapelle, un que je connaissais très bien car c'était un des chefs de la Confrérie, celui des Élémentis, Gaara. Il venait de rentrer dans le cercueil des fondateurs des Familles, et bien sûr sa première réaction fut de m'insulter, du moins mon costume, en même temps je ne peux pas lui en vouloir car c'est vrai que je n'ai pas choisi le meilleur du lot, mais c'était celui qui me paraissait le plus adéquate pour me camoufler,  de ce fait je ne réagissais même pas à sa remarque, le laissant continuer pour saluer la Domae plutôt respectueusement pour ensuite se mettre de l'autre côté pour sûrement attendre que les autres arrivent.

- Il n'y a que nous ou les autres vont bouger le cul ?

Et voilà la grande délicatesse de Gaara en action, toujours aussi aimable, la négociation, la politesse n'est vraiment pas ce qui le caractérise, même s'il avait fait un effort en s'inclinant devant la Rose, mais je ne lui répondais même pas, non pas par manque d'envie, mais simplement qu'une chose m'en empêcha car les portes de la chapelle venait de s'ouvrir en grand, laissant apparaître un homme qui semblait être à bout de souffle, sûrement mal en point, mais qui semblait encore conscient, du moins il semblait être aussi au bord de l’infarctus.

Excusez-m... -- !

Il n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase qu'un animal bondit de ses bras pour venir courir à mes pieds pendant que son maître s'étalait au sol, perdant peut-être connaissance et au vu de la personne, c'était sûrement l'As des Élémentis si je me fis à la description que Gaara m'en a fait. Je fus le premier a me déplacer, attrapant le chien afin de le prendre dans mes bras tout en lui donnant un vieux morceau de brioche qui traînait dans le costume afin de lui donner pendant que je me rapprochais de l'homme allongé au sol afin de le porter également à son tour pour aller le mettre, sur un des bancs de la chapelle, au centre de la chapelle afin qu'il se trouve entre la Domae et le Confrère, tout en étant quasiment en face de moi, lui redonnant son animal pour le déposer sur ses genoux pour de nouveau retourner à ma place d'hôte, pas de temps à perdre, plus on reste ici et plus le gouvernement pourra nous tomber dessus car il se peut que même dans le Conclave des Familles se trouvent des traites et pour ça il fallait avoir tout prévu, raison pour laquelle j'avais caché deux épées sous le costume au cas où que je devrais me battre, mais bien sûr personne ne le saura à moins qu'une personne décide de m'attaquer ou de trahir ou que le gouvernement s'en mêle, mais pour le moment cela restera secret. Je me replaçais donc à ma place, juste devant le tombeau des deux frères pour me mettre à parler.

- Domae, Élémentis et Confrérie sont réuni alors nous pouvons commencer, nous n'avons pas de temps à perdre à cause de notre ennemi en commun, mais avant cela, je tiens à vous remercier d'être venu en ce lieu afin de discuter tous ensemble en paix et sans tension. Je serais l'hôte durant cette réunion. Des petites présentations s'imposent afin que tout ce passe bien. La jeune femme aux cheveux Rose n'est autre que Bad Wolf, célèbre Domae et As par la même occasion. L'homme avec son entrée magistrale est Gaea Leindel, As des Élémentis. L'homme aux cheveux Rouge est Gaara Ishikawa, Chef des Élémentis dans la Confrérie, quant à moi, je serai votre hôte, le chef des Habitants dans la Confrérie, je serais le garant de cette réunion, vous pouvez m'appeler "Tenshi". Heureux de tous vous voir présent, si quelqu'un à une chose à dire avant de commencer, je vous en pris, il faut partir sur de bonne base de confiance avant de parler de chose sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Dim 26 Oct - 17:35




En retard... Serieux ? C'était bien la première fois que cela arrivait à la jeune femme mais bon, ce n'était pas sa faute si elle s'était faite prendre en embuscade au détour d'une ruelle. Foutu gouvernement. Un a un, elle les avait tué, pour une fois, elle avait prit son temps et son visage était légèrement entaillé. Trois filets de sang et quelques gouttes rougissaient son visage pâle sans qu'elle ne l'ai remarqué. Sur son ventre aussi il y avait quelques gouttes de sang, mais elle n'avait pas le temps.

Elle pressa le pas, laissant les corps derrière elle et se rendit à la chapelle où devait avoir lieu le rendez-vous. Lorsqu'elle entra, l'homme qui dirigeait la séance faisait déjà une présentation des personnes arrivés. Il avait d'ailleurs l'air tout à fait ridicule dans cet accoutrement.

- Domae, Élémentis et Confrérie sont réuni alors nous pouvons commencer, nous n'avons pas de temps à perdre à cause de notre ennemi en commun, mais avant cela, je tiens à vous remercier d'être venu en ce lieu afin de discuter tous ensemble en paix et sans tension. Je serais l'hôte durant cette réunion. Des petites présentations s'imposent afin que tout ce passe bien. La jeune femme aux cheveux Rose n'est autre que Bad Wolf, célèbre Domae et As par la même occasion. L'homme avec son entrée magistrale est Gaea Leindel, As des Élémentis. L'homme aux cheveux Rouge est Gaara Ishikawa, Chef des Élémentis dans la Confrérie, quant à moi, je serai votre hôte, le chef des Habitants dans la Confrérie, je serais le garant de cette réunion, vous pouvez m'appeler "Tenshi". Heureux de tous vous voir présent, si quelqu'un à une chose à dire avant de commencer, je vous en pris, il faut partir sur de bonne base de confiance avant de parler de chose sérieuse.

Elle avança alors dans la pièce et referma derrière elle.

-Désolée du retard... lachât-elle en replaçant son haut, quelques entailles affichées sur sa poitrine avant d'aller se placer dans un coin de la salle, dans l'ombre

Elle ne savait pas vraiment ce que l'on pouvait penser de cette arrivée sanglante et surtout tardive mais bon... Après tout, tant qu''elle était là, c'était l'essentiel non ? Elle posa une main sur son ventre et essuya le sang qui s'y était déposé, ne faisant que l'étaler en fait, puis elle releva les yeux vers les autres membres du Conclave.

Gaea était là, et Gaara aussi... Mais ce fut sur BadWolf qu'elle posa son regard en premier... Elle se regardèrent longuement, puis elle retourna son regard vers l'hôte. Attendant les suite des événements.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2948
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Dim 26 Oct - 19:00







- Ravie de te revoir... J'espère que tu vas bien depuis... Depuis la dernière fois.

- Heureux de te revoir en pleine forme mon amie.


La demoiselle aux cheveux roses ne s'attendait pas à une réponse de sa part, après tout si il était déguisé de la sorte c'est qu'il ne voulait pas être reconnu ; mais Takeshi était assez intelligent pour savoir que la jeune femme pourrait le reconnaître rien qu'à son odeur sans soucis. En tout cas, Kira était rassurée de voir que Takeshi allait bien mais en même temps déçue de le voir là, à cette réunion... Il avait donc quitté les Domae pour rejoindre les Confrères, si ils n'avaient été que tous les deux dans cette pièce, la demoiselle aux cheveux roses lui aurait sûrement mit une droite mais c'était une réunion des plus importantes et sérieuses ; et ils n'étaient plus seul vu qu'une autre personne entra dans la chapelle.

Kira ne mit pas de temps à le reconnaître, il s'agissait de Gaara Ishikawa, un Elementis qui contrôlait le sable qui avait fait beaucoup parler de lui après la bataille, apparemment, il avait aidé Aoki et il était aussi Confrère. Il avait l'air assez jeune, plus jeune que la demoiselle aux cheveux roses et il connaissait Takeshi car il lui lança un petit pic sur son costume... Au moins la demoiselle aux cheveux roses n'était pas la seule à penser qu'il en faisait un peu trop... Mais la délicatesse du jeune homme n'avait pas l'air d'être son fort. L'As répondit au salut du jeune homme et resta dans son coin à attendre les autres...

- Il n'y a que nous ou les autres vont bouger le cul ?

Délicatesse quand tu nous tiens... La demoiselle aux cheveux roses croisa les bras mais ne répondit rien... Cet homme la mettait assez mal à l'aise et elle n'aimerait pas se retrouver seule dans la même pièce que lui. Mais personne n'eut le temps de répondre car la porte de la chapelle s'ouvrit en trombe, laissant apparaître un homme à bout de souffle avec un chien dans les mains... Kira soupira ; pourquoi avait-il emmené son maudit clebs ?... Et pourquoi il était encore en retard celui-là ? Qu'est-ce qu'il avait fait ?

- Excusez-m... -- !

Et le voilà qui s'écrase au sol... Kira soupira, est-il possible que cet homme soit sérieux au moins un jour ? Encore, lorsqu'ils étaient que tous les deux, c'était un peu saoulant mais ça restait quand même assez marrant mais là, il était quand dans une grande réunion... Et voilà que le toutou se ramène pour aller bouffer le costume de Takeshi, elle s'attendait à un coup de pied dans la gueule de sa part mais au contraire, l'ancien Domae prit le chien-chien dans ses bras pour ensuite aller récupérer le maître et le mettre sur un des bancs de la chapelle. Puis, une fois installé, le Chef de la Confrérie reprit sa place initiale pour prendre la parole.

- Domae, Élémentis et Confrérie sont réuni alors nous pouvons commencer, nous n'avons pas de temps à perdre à cause de notre ennemi en commun, mais avant cela, je tiens à vous remercier d'être venu en ce lieu afin de discuter tous ensemble en paix et sans tension. Je serais l'hôte durant cette réunion. Des petites présentations s'imposent afin que tout ce passe bien. La jeune femme aux cheveux Rose n'est autre que Bad Wolf, célèbre Domae et As par la même occasion. L'homme avec son entrée magistrale est Gaea Leindel, As des Élémentis. L'homme aux cheveux Rouge est Gaara Ishikawa, Chef des Élémentis dans la Confrérie, quant à moi, je serai votre hôte, le chef des Habitants dans la Confrérie, je serais le garant de cette réunion, vous pouvez m'appeler "Tenshi". Heureux de tous vous voir présent, si quelqu'un à une chose à dire avant de commencer, je vous en pris, il faut partir sur de bonne base de confiance avant de parler de chose sérieuse.

La demoiselle aux cheveux roses aurait aimé qu'il évite de dire son rang devant autant de personne ; bon lui et Gaea était déjà au courant mais Gaara ne l'était peut-être pas et ça ne la rassurait pas de savoir qu'i était désormais au courant. Au moins, Takeshi au plutôt Tenshi n'avait pas dit son nom par rapport au autre ; c'était déjà ça. Kira aurait voulu répondre, maintenant que la réunion venait de commencer, il fallait tout mettre au clair et le plus rapidement possible pour ensuite rentrer chacun ses soit mais la porte de la chapelle s'ouvrir encore une fois ; posant une main sur ses dagues, la jeune femme était prête à accueillir les membres du Gouvernement mais à son grand étonnement, c'était une personne qu'elle connaissait...

Shadow. Elle avançait là dans la chapelle, replaçant son haut qui laissait entrevoir des entailles... Espérons que ce sont des membres du Gouvernement qui sont morts sous ses lames car au vu des derniers événements, la Rose voulait éviter de perdre des membres. Mais elle était assez surprise, Bad Wolf ne s'attendait pas à ce que Shadow fasse partie du Conclave Elementis mais ça ne l'étonnait pas non plus, vu sa renommée, la Rose aurait dû s'en douter... Kira se racla la gorge, elle était à peine mal à l'aise ; deux Elementis et deux Confrères, elle avait juste l'impression d'être tombée dans un mauvais piège, l'As espérait qu'un des Valets rapplique, même Vilmos, elle serait même heureuse de le voir ici.

- Je ne vais pas dire de noms mais certains Domae sont contre cette alliance, de peur d'être trahis alors que d'autres veulent au contraire de cette alliance pour trahir Confrère et Elementis. Et j'avoue que je ne suis pas non plus très rassurée de faire une alliance avec l'ennemi, rien qu'en ce moment vous êtes supérieur en nombre par rapport au Domae...

La Rose ne pouvait s'empêcher d'être méfiante, les plus grands se retrouvaient dans une seule et même pièce pour régler cette histoire de Gouvernement et bizarrement, c'était la seule Famille où il n'y avait qu'un seul représentant... Kira ne voulait accuser personne mais Takehi voulait savoir si quelqu'un voulait dire quelque chose et ben voilà, c'était dit.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Dim 26 Oct - 21:15

Vide. Vide et vidé de tout, je crois que ce serait ainsi que je devrais me décrire. La face contre terre, j'entends Kiki s'éloigner et aboyer après la grande faucheuse multicolore, me faisant implicitement comprendre que je devrais arrêter la consommation d'alcool... La tête me tourne encore, et un bruit constant me vrille les oreilles à tel point que j'ai l'impression que mon crâne va céder sous la pression ; suis-je en train de perdre connaissance ? J'en sais rien, mais en tout cas, j'espère qu'un de ces types viendra m'aider, même si c'est un confrère ou un domae, j'en ai plus rien à cirer. Une main me soulève et je me retrouve alors sur l'épaule de madame la Faucheuse qui me dépose moi et mon chien sur un des bancs - pour une hallucination, elle en fait des choses ! A moins que ce ne soit pas une hallucination... et merde, même la Mort a rejoint la confrérie. 'Fait chier. Complètement vaseux en plus de combattre avec mes poumons pour que ces derniers arrêtent de faire la grève comme de gros fainéants, je pose mon front contre mon genou tout en essayant de me concentrer sur ce qui m'entoure, en particulier les sons émis. Il n'y a pas que moi et le crâne, il y a aussi Gaara que je regarde d'un oeil fatigué, puis Meiji, et aussi Kira, l'une de mes amies. Une chance que deux de mes alliées soient là...

Je retrouve enfin mon souffle et ma condition physique tandis que le machin, définitivement pas halluciné, se place face à nous en nous adressant le plus beau des sourires flippants ; je me demande si les membres du gouvernement apprécieront ce truc. Refrénant un gloussement, j'écoute les excuses de ma Joker avant de me rasseoir correctement sur le banc, les deux bras étendus le long de mes jambes. Je ne suis pas armé, pour une fois - et pourtant, j'aurais dû l'être ! Par méfiance, j'agrippe mon banc et l'éloigne légèrement des autres, histoire de tous les garder dans mon champ de vision : Personne ne doit être dans mon dos, surtout pas Gaara que je surveille d'autant plus, maintenant que toutes mes capacités physiques sont renouvelées... ce n'est pas parce que nous allons devoir faire équipe que je compte devenir l'ami de confrères, ceux qui veulent avant tout voir ma tête rouler comme celle de l'ancien roi. Notre seul lien est celui de la mort, qui par ailleurs, blablate alors que je réfléchis à comment me défendre si l'un d'entre eux daigne m'agresser, et je ne vise absolument personne :

- ... L'homme aux cheveux Rouge est Gaara Ishikawa, Chef des Élémentis dans la Confrérie...

Un sourire m'arrache les lèvres alors que je tourne brutalement la tête vers Gaara en poussant un "Aha !" triomphant ; j'suis juste trop fort. Lui aussi par ailleurs, car il avait presque réussi à m'apporter des remords quant à mon comportement déplorable et limite harceleur envers lui. Ouais... même s'il est un confrère, je n'aurais peut-être pas dû être aussi immature face à sa trahison... je m'excuserai peut-être plus tard. Passant ma main dans mes cheveux dans le but de me recoiffer, je me remets bien en plissant les yeux, récupérant peu à peu mon sérieux : Il y a des choses à faire, et je pourrai l'embêter plus tard, si le destin a encore envie de me voir vivre. Et franchement, j'ai beau me forcer à rester optimiste, je suis quasiment sûr qu'on va tous crever. Et ça doit se voir sur ma tronche, surtout que Kiki insiste pour aller voir Kiki seconde du nom, montrant ainsi que même l'animal n'a aucun instinct de survie... alors le maître, j'vous dis pas ! Je fais signe à Meiji de venir s'asseoir à côté, quitte à rester soudés au sein du même clan, puis offre enfin à notre hôte un semblant d'attention :

- ... quant à moi, je serai votre hôte, le chef des Habitants dans la Confrérie, je serais le garant de cette réunion, vous pouvez m'appeler "Tenshi". Heureux de tous vous voir présent, si quelqu'un à une chose à dire avant de commencer, je vous en prie, il faut partir sur de bonne base de confiance avant de parler de chose sérieuse.

Tenshi... Désolé, mais moi, je t'appellerai Robert parce que y a pas moyen que je t'appelle Ange, du moins pour l'instant. J'aviserai par la suite si vraiment son caractère s'accorde à l'appellation, mais avec un tel accoutrement, c'est fichu de chez fichu. J'incline légèrement la tête pour le saluer d'ailleurs, lui gratifiant d'un sourire en guise de remerciement pour porter-patates précédent, avant de finalement me lever. J'hésite, mais... je n'aurais peut-être pas l'occasion de le faire dans le futur, surtout que nous n'avons pas le choix : Comme l'autre le dit, il faudra faire des efforts pour nous supporter, et je n'ai pas rempli mes devoirs d'As correctement, en affichant de telles réactions puériles. Il doit sûrement m'en vouloir, mais bon... tant pis. Je m'avance et me plante face à lui, affichant un sourire calme malgré le stress qui monte en moi : Je sais qu'il va m'envoyer chier, je le sais trèèèès très bien, mais au moins, on ne pourra rien me reprocher dans le futur ! Surtout si je crève. Oh bon dieu, je suis sûr que je vais crever la gueule ouverte... Je me racle la gorge pour m'éclaircir la voix, avant de parler le premier :

- Puisque je ne suis pas sûr du futur, ni de mes chances de survie, autant que je le fasse maintenant. Je tiens à m'excuser auprès du confrère Gaara, pour l'harcèlement constant et l'humiliation que j'ai dû lui faire subir... ce n'était pas digne d'un As, et j'en suis désolé. Je ricane alors, prévoyant une petite boutade adressée à mon jeune favori : Au moins, tu n'auras plus à venir me supporter le dimanche, bonhomme des sables.

J'émets un petit rire et repars m'asseoir après l'avoir ébouriffé par taquinerie, malgré tout content d'avoir pu faire un tel effort... J'ai horreur de m'excuser, mais sur ce coup, je ne sais pas si j'oserai me regarder dans la glace après avoir aussi lourdement emmerdé un des miens, sous prétexte qu'il a fait le mauvais choix. De toutes façons, il n'était pas heureux avec nous, et ça a dû être aggravé du fait de mes bêtises - tant pis, ça m'apprendra à me donner le droit d'être mauvais avec mes sujets. Je soupire face à cette dure réalité, attrapant mon visage en coupe tout en adressant un regard à Kira qui se met à parler, apparemment mal à l'aise entourée de tant d'ennemis... c'est vrai ça, où sont les autres Domae ?

- Je ne vais pas dire de noms mais certains Domae sont contre cette alliance, de peur d'être trahis alors que d'autres veulent au contraire de cette alliance pour trahir Confrère et Elementis. Et j'avoue que je ne suis pas non plus très rassurée de faire une alliance avec l'ennemi, rien qu'en ce moment vous êtes supérieur en nombre par rapport au Domae...

Je hoche la tête et lui souris, repensant néanmoins à toutes les conneries que j'ai faites au bar... la pauvre, malgré notre accord commun, elle a tous les droits de ne pas être bien à son aise au sein de cette petite salle ; ce n'est pas sur moi qu'elle pourra compter si quelque chose arrive... quoique, je suis quasiment certain d'avoir buté des gens, lorsque j'étais ivre... mais ça reste toujours très flou dans ma tête. Néanmoins, elle marque un point : Qui me dit que personne n'en profitera pour tous nous trahir ? Mais nous sommes déjà trahis depuis le début, par la faute des confrères ! ... Alors quelle différence ? Personnellement, je ne crains pas la trahison, tout simplement parce que seuls les idiots trahiraient une équipe crée dans le but de survivre, même si cela peut déplaire, et grands dieux, je peux tout à faire comprendre pourquoi.

- Je suis le premier à critiquer les confrères, et pourtant, je sais que nous ne pouvons pas nous permettre de jouer les fines bouches quand l'ennemi frappe à nos portes. Que celui qui veut trahir trahisse, mais il verra bien que rien ne pourra être fait seul, et ce ne sera qu'en mourant qu'il comprendra cela... Nos disputes de gamins attendront.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Lun 27 Oct - 15:13


Évent 3
Réunion générale


- Domae, Élémentis et Confrérie sont réuni alors nous pouvons commencer, nous n'avons pas de temps à perdre à cause de notre ennemi en commun, mais avant cela, je tiens à vous remercier d'être venu en ce lieu afin de discuter tous ensemble en paix et sans tension. Je serais l'hôte durant cette réunion. Des petites présentations s'imposent afin que tout ce passe bien. La jeune femme aux cheveux Rose n'est autre que Bad Wolf, célèbre Domae et As par la même occasion. L'homme avec son entrée magistrale est Gaea Leindel, As des Élémentis. L'homme aux cheveux Rouge est Gaara Ishikawa, Chef des Élémentis dans la Confrérie, quant à moi, je serai votre hôte, le chef des Habitants dans la Confrérie, je serais le garant de cette réunion, vous pouvez m'appeler "Tenshi". Heureux de tous vous voir présent, si quelqu'un à une chose à dire avant de commencer, je vous en pris, il faut partir sur de bonne base de confiance avant de parler de chose sérieuse.

Il eut beaucoup de réaction suite à mon discours, commençant par la réaction de l'As Élémentis qui semblait être au courant de la position de Gaara même s'il ne l'avait jamais dis clairement, mais je passais outre car même si mon masque exprimait un grand sourire, dessous absolument aucun signe d'émotion faisait surface, restant impénétrable à tout ce qui pouvait arriver extérieurement à mon costume, moyen simple et efficace de ne pas être perturbé par ce qui pouvait se passer comme l'arrivé du Joker Élémentis qui semblait s'être battu à l'odeur en tout cas car le sang venait de rentrer dans la pièce et cela ne pouvait venir que d'elle, mais cela ne me préoccupait absolument pas, elle avait le droit de faire ce qu'elle veut, que ça soit le sang d'un Domae ou d'un confrère, elle est dans son droit donc aucune raison de la blâmer pour ça. Elle s'excusa de son retard pour ensuite prendre place dans l'ombre histoire de plus occasionner une gêne autrement. La première personne à prendre la parole ne fut pas l'As des Domae, mais celui des Élémentis.

Puisque je ne suis pas sûr du futur, ni de mes chances de survie, autant que je le fasse maintenant. Je tiens à m'excuser auprès du confrère Gaara, pour l'harcèlement constant et l'humiliation que j'ai dû lui faire subir... ce n'était pas digne d'un As, et j'en suis désolé. Au moins, tu n'auras plus à venir me supporter le dimanche, bonhomme des sables.

J'étais déjà au courant de ce genre d’agissement de l'As grâce à Gaara, et effectivement j'avais rien décidé pour lui sachant très bien que ce n'était pas une réelle menace pour la Confrérie car même si je n'avais rien prévu contre lui, j'avais pris des mesures de sécurité pour la Confrérie en sécurisant le QG et en créant de nouveau car cela serait très désastreux qu'on découvre le repaire de la Confrérie aussi facilement, les membres encore ce n'est pas important si on les découvre, mais le QG serait plus grave alors des mesures de sécurité son plus importante alors j'avais mes préoccupations et cela ne concernait pas le top modèle. Toutefois les paroles de l'Élémentis n'aidait en rien, j'espérais juste que la prochaine personne allait enfin aider la réunion car là c'était marrant, mais aucun intérêt pour nous ou pour nous aider à travailler ensemble. L'As des Domae prit la parole cette fois-ci.

Je ne vais pas dire de noms mais certains Domae sont contre cette alliance, de peur d'être trahis alors que d'autres veulent au contraire de cette alliance pour trahir Confrère et Elementis. Et j'avoue que je ne suis pas non plus très rassurée de faire une alliance avec l'ennemi, rien qu'en ce moment vous êtes supérieur en nombre par rapport au Domae.

Effectivement elle avait parfaitement raison et je penses que c'est tout le monde qui pense la même chose, car une alliance entre ennemi pour venir à bout d'un ennemi en commun, quoi de plus beau comme occasion pour détruire l'autre Famille alors le doute pouvait se poser, surtout que comme elle le remarque, les Domae n'étaient qu'au nombre d'un seul dans la pièce, tandis que les Élémentis étaient deux, pareil pour les Confrères, même si théoriquement je n'en suis pas un pour l'occasion, mais plus pour une personne neutre qui donne son avis et cherche les solutions. Je comptais lui répondre pour instaurer un degré de confiance entre nous, c'est mon rôle en tant qu'hôte de réunion, mais l'As Élémentis reprit la parole afin sûrement d'en rajouter ou simplement de rassurer la Rose qui semblait au proie à la méfiance. Je le laissais parler car après tout je leur ai demander de donner leur opinion, donc autant les laisser parler tant qu'ils ont quelque chose à dire au sujet de la réunion.

Je suis le premier à critiquer les confrères, et pourtant, je sais que nous ne pouvons pas nous permettre de jouer les fines bouches quand l'ennemi frappe à nos portes. Que celui qui veut trahir trahisse, mais il verra bien que rien ne pourra être fait seul, et ce ne sera qu'en mourant qu'il comprendra cela... Nos disputes de gamins attendront.

Effectivement il avait raison, la trahison était une très mauvaise idée pour ce genre de situation, les conflits qui hantent les Familles sont en péril, la suprématie des Familles est également en danger, et même si ça devrait me faire plaisir, ce n'est pas le cas car après tout le gouvernement n'est pas mieux car il veut prendre le contrôle de la ville par la force, exactement comme les Familles alors s'ils utilisent la méthode des Familles, il ne vaut pas mieux et hors de question de détruire la paix que la Confrérie désire à cause d'un gouvernement autoritaire, même si on doit s'allier aux Familles pour contrer une force ennemie commune. Du haut de mon crâne souriant, et sans bouger les lèvres donc vu que ce n'était qu'un masque, une voix sorti de cette fausse bouche qui sortait bien en réalité de ma vraie bouche sous le masque.

- Je comprends vos inquiétudes, c'est dans la nature humaine de se méfier des autres personnes, surtout dans un contexte de guerre, mais je serai le garant de la sûreté de la paix provisoire entre Domae, Élémentis et Confrérie. Et pour vous prouvez ma bonne foi, je compte faire en tant et en heure la preuve de celle-ci. En attendant, je vous demanderai de me faire confiance, pas en tant que l'un des chefs de la Confrérie, mais en tant que la personne qui vous a tous réuni ici, je serai le plus à même à être trahi vu les rumeurs d'alliance entre les Familles déjà existante.

Bien sûr c'était une pique envers Kira et Shadow comme quoi elles s'étaient déjà alliés et donc trouver un intérêt commun à être ensemble, et de ce fait les alliances entre les deux Familles seraient possible pour la suite de l'aventure contre l'armée ennemie et le gouvernement. Malgré tout il fallait maintenant parler du vif du sujet, mais je leur laissais un peu de temps pour réagir à ce que j'avais dis plus tôt afin d'avoir la réaction de tous, même si je ne comptais absolument pas y répondre, pas par manque de respect, mais simplement que ce n'était pas une chose à dire à ce moment là, chaque chose en heure. Après avoir laisser un peu de temps, je repris la parole.

- Après des recherches, le gouvernement de la ville aurait établi son repaire à l'hôtel de ville et commanditerai toute l'armée extérieur, malgré tout il nous manque des preuves et pour ça il faudrait infiltrer le gouvernement pour récupérer le plus d'information possible. Il faudrait également trouver les tours de rondes des soldats, combien ils sont, qui ils sont, bref, connaître leur fonctionnement. Et il restera deux choses à faire, qui sont plutôt lié ensemble, une très risqué qui sera de saboter les machines ennemies à l'extérieur, périlleux si on ne prend aucune précaution, c'est pourquoi on devrait aller négocier avec eux en même temps afin de faire diversion. Je me porte d'ailleurs volontaire pour négocier avec le gouvernement, mais à condition que monsieur l'As Élémentis soit avec moi pour ceci. Pour les autres missions, je vous laisse le choix de décider qui serait la meilleure option pour vous afin de remplir les missions au mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Gaara IshikawaMessages : 818
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   Lun 27 Oct - 16:28



- Il n'y a que nous ou les autres vont bouger le cul ?

Pas le temps d'avoir une réponse, la porte de la chapelle s'ouvrit à la volée laissant apparaître un homme au bord de l’infarctus et malheureusement c'était la dernière personne que l'homme de Sable voulait voir... Il s'agissait de Gaea, l'As Elementis qui avait prit l'habitude de le coller ; Gaara aurait sûrement préféré qu'un autre représentant des Elementis soit présent... La Reine aurait sûrement été plus calme... Quoi que... Le mieux pour ce genre de réunion aurait été le Joker mais elle ne viendrait sûrement pas. Un représentant de chaque clans et le porte-parole hein ?

- Excusez-m... -- !

Et la gueule de l'As vint rencontrer le sol pour lui rouler un patin... Il était sûrement poursuivit et vu qu'il n'est pas du genre à se battre, il a préféré fuir comme une fillette plutôt que d'affronter l'ennemi. Espérons seulement qu'il n'a pas ramené l'ennemi aux portes. Son chien sauta de ses bras pour aller rejoindre le petit groupe déjà formé, Gaara se décala légèrement pour laisser passer ce sac à puce et ne pas être sur sa trajectoire mais c'est ça, qu'il aille bouffer le costume moche de Takeshi. Au moins, le chien à plus de goût que le maître.

Le Chef des Habitant prit le clébard dans ses mains et se dirigea vers l'As. Ni la Domae ni le Confrère bougèrent, Takeshi était assez fort pour porter Gaea qui verra sûrement sa dernière heure arriver... Se voyant porter par la faucheuse, il va imaginer toutes sortes de choses. Le Confrère le déposa sur un banc de la chapelle et le chien sur ses genoux ; Il n'avait vraiment pas l'air en pleine forme... Espérons simplement qu'il arrivera à suivre quoique ce soit de l'échanger car il pourra aller se faire voir pour que l'homme de Sable lui répète ce qui a été dit durant cette réunion.

Maintenant que tout le monde avait l'air présent, Takeshi fit les présentations en précisant chaque rang de chaque personne présente ; Et lorsque arriva le tour de Gaara, toutes les personnes ici présentes purent entendre un "Aha" triomphant de la part de l'As. L'homme de Sable de retourna, comme blasé qu'il pense encore à ce conflit ridicule dans ce genre de situation... Gaara ne répondit pas, mais l'envie d'applaudir pour lui faire comprendre que ce sera la seule récompense pour avoir trouvé qu'il était bel et bien Confrère le démangeait...

Personne pour répondre à ce "Aha" ni même à ce que Takeshi venait de dire car la porte s'ouvrit une nouvelle fois ; Gaara remarqua que la demoiselle aux cheveux roses venait de poser une main sur sa ceinture... Et bien, plutôt à cran. Pas de quoi de s'affoler, il s'agissait juste de Meiji Sahoshite ou appelé Shadow dans les affaires ; Joker de la Famille Elementis. L'homme de Sable avait déjà eu le droit à un sermon de sa part mais depuis, ils ne s'étaient pas parlé ; Vu qu'elle était du Conclave, elle avait sûrement des doutes sur Gaara mais elle était plus discrète que son supérieur.

-Désolée du retard...

Le jeune homme hocha la tête en guise de réponse, puis Shadow se mit dans un coin de la pièce pour écouter le reste de la conversation. Elle n'avait pas ratée grand chose à part les présentations mais d'après les rumeurs, Shadow et Bad Wolf se connaissaient déjà, Meiji et Gaea se connaissaient aussi et Gaara et Shadow aussi. Takeshi voulu reprendre la parole mais il fut devancé par l'As Elementis.

- Puisque je ne suis pas sûr du futur, ni de mes chances de survie, autant que je le fasse maintenant. Je tiens à m'excuser auprès du confrère Gaara, pour l'harcèlement constant et l'humiliation que j'ai dû lui faire subir... ce n'était pas digne d'un As, et j'en suis désolé. Au moins, tu n'auras plus à venir me supporter le dimanche, bonhomme des sables.

Etonnant de sa part... Gaara ne s'attendait pas à avoir des excuses de sa part mais maintenant qu'il avait eu ce qu'il voulait, il pouvait s'excuser pour son comportement puéril. L'homme de Sable hocha la tête et le prévint qu'il acceptait les excuses ; C'était le mieux qu'il pouvait faire ici. Mais cela aurait été ailleurs, le Confrère n'aurait sûrement pas réagit de la sorte. Malheureusement, il devait faire bonne impression auprès des autres et Takeshi n'hésiterait pas à le renvoyer dans ses 22 mètres si il faisait la moindre connerie.

- Je ne vais pas dire de noms mais certains Domae sont contre cette alliance, de peur d'être trahis alors que d'autres veulent au contraire de cette alliance pour trahir Confrère et Elementis. Et j'avoue que je ne suis pas non plus très rassurée de faire une alliance avec l'ennemi, rien qu'en ce moment vous êtes supérieur en nombre par rapport au Domae.

Ah mais ça c'est partout ma cocotte. Dans cette ville tout le monde a peur d'être trahis et s'allier avec l'ennemi ne fait pas plaisir à tout le monde ; Lors de la réunion au phare, l'homme de Sable pu remarquer qu'ils étaient en général d'accord pour s'associer avec l'ennemi et leur Famille de nouveau, après tout ils en faisaient parti à la base. Mais lors de la réunion des Elementis, le nombre de réactions négatives ne pouvaient pas se compter sur les doigts de la main.

- Je suis le premier à critiquer les confrères, et pourtant, je sais que nous ne pouvons pas nous permettre de jouer les fines bouches quand l'ennemi frappe à nos portes. Que celui qui veut trahir trahisse, mais il verra bien que rien ne pourra être fait seul, et ce ne sera qu'en mourant qu'il comprendra cela... Nos disputes de gamins attendront.

- Je comprends vos inquiétudes, c'est dans la nature humaine de se méfier des autres personnes, surtout dans un contexte de guerre, mais je serai le garant de la sûreté de la paix provisoire entre Domae, Élémentis et Confrérie. Et pour vous prouvez ma bonne foi, je compte faire en tant et en heure la preuve de celle-ci. En attendant, je vous demanderai de me faire confiance, pas en tant que l'un des chefs de la Confrérie, mais en tant que la personne qui vous a tous réuni ici, je serai le plus à même à être trahi vu les rumeurs d'alliance entre les Familles déjà existante.


Qu'est-ce qu'il avait en tête encore celui-là ? Gaara le connaissait un minimum pour savoir qu'il avait déjà élaborer un plan et pour ne pas le dire maintenant, c'est qu'il est soit dangereux, soit irréalisable pour l'instant. Soit les deux. Mais l'homme de Sable lui faisait assez confiance pour le laisser vivre sa vie comme un grand, il n'avait pas besoin d'être materné non plus.

- Après des recherches, le gouvernement de la ville aurait établi son repaire à l'hôtel de ville et commanditerai toute l'armée extérieur, malgré tout il nous manque des preuves et pour ça il faudrait infiltrer le gouvernement pour récupérer le plus d'information possible. Il faudrait également trouver les tours de rondes des soldats, combien ils sont, qui ils sont, bref, connaître leur fonctionnement. Et il restera deux choses à faire, qui sont plutôt lié ensemble, une très risqué qui sera de saboter les machines ennemies à l'extérieur, périlleux si on ne prend aucune précaution, c'est pourquoi on devrait aller négocier avec eux en même temps afin de faire diversion. Je me porte d'ailleurs volontaire pour négocier avec le gouvernement, mais à condition que monsieur l'As Élémentis soit avec moi pour ceci. Pour les autres missions, je vous laisse le choix de décider qui serait la meilleure option pour vous afin de remplir les missions au mieux.

Gaara sent venir la réaction de l'As à 10 kilomètres, il est tellement prévisible... Mais c'est vrai que les missions sont assez intéressantes, maintenant il faut savoir où aller, et qui sera le binôme. Ou le trinôme. Ça dépend des gens.

- Vu mes talents de négociateurs, je serais plus utile pour infiltrer le Gouvernement. Le mieux serait de mélanger les membres de chaque clan, un Elementis pourrait travailler avec un Domae ou un Confrère pour être plus utile. Par contre, je ne garantis pas que les membres seront d'accord ; Comme l'a dit Bad Wolf, ils auront tendance à vouloir se trahir.




Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour gagner une guerre, il faut savoir faire des sacrifices [PV Conclaves]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-