Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La neige n'est pas toujours blanche [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 524
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Ven 12 Déc - 14:32

La neige n'est pas toujours blanche Bloodyne & Kira



-- Ouais dit nous où est cette lampe, où je ne donne pas cher de ta peau.

Cette lampe est à moi. Par n’importe quel moyen je l’aurais. Et j’aurais ce dernier vœu. Ce vœu me revient de droit. Parce que ... parce que je l’ai décidé tout simplement !

-- J'ai utilisé tous les vœux de cette lampe !

Quoi ?! Je m'approche encore un peu. Kira continue de le secouer comme un prunier. MAIS ARRET DE LE SECOUER COMME UN POIRIER TU VAS FINIR PAR LE TUER ET ON SAURA JAMAIS CE QUI C'EST PASSER ! Dite moi qu'il plaisante ou ce mec finira pendu par la peau du cul ... Pourquoi est-ce que ce crétin à fait ça ! Et puis, qu'est-ce qu'il a souhaité d'abord ? De l'argent ? Cliché. Le pouvoir ? Cliché. Etre invincible ? Hyper cliché ouais ! Invisible pour mater ? Oh non pitié pas ça, tout mais pas ça !

J'allais le questionner sur son voeux quand le téléphone de Kiki se met subitement à sonner. Tu crois vraiment que c'est le moment téléphoné ? On a un problème plus urgent la ! Pourquoi elle parle de pain d'abord ? Le temps que l'infos monte lentement au cerveau est que sa finisse par clignoter au-dessus de ma tête comme une illumination. Téléphone - Pain - Pain - Kira - Kira - Maison - Maison - Maman. Bingo, c'est vrai qu'elle devait aller chercher du pain pour sa moumoune, avant toute cette histoire de lampe. Je ne suis pas sûr que raccrocher au nez de sa mère soit vraiment une bonne idée ... j'en connais une qui va se faire tuer à son retour.

-- Très bien 'spece de débile, tu as souhaité quoi ?

S'il y a un moyen ou un autre d'annuler le vœu stupide qu'il l'a fait, on le prend sans hésiter ! Je ne suis pas sûr de vouloir ce qu'il a souhaité. Encore un truc débile de mec macho. Un jeu vidéo, une Call-girl. Pourquoi une Call-girl d'ailleurs ? Akira sourit subitement, comme fier de sa connerie. Kira à l'air de comprend où il veut en venir et moi ... bah ... je me sent complètement larguer là.

-- C'est lequel ?! On n'est dans quel film d'horreur ?

Attend. WHAT ?

Non, non, non, non, non, non NON ! Alors la NON ! Je ne suis absolument pas d'accord avec ça ! NON ! Il n'avait pas le droit de souhaiter un truc comme ça .... Bordel mais, il est complètement maso ce mec ou quoi ! Je jette un coupd'oeil rapide au tour de moi. Ca y est, ça déjà commencé. Tout est super sombre, sinistre. Calme, beaucoup trop calme même.

-- Tu crois vraiment qu'on est dans UN seul film d'horreur ?

Y veut je fasse une crise cardiaque ou quoi ? Comment sa, pas qu'UN seul ...

-- Explique-toi vite, où je te jure que je te fais bouffer la neige par les trous de nez !

Ouais, y avait mieux comme menace, mais là, le temps s'y prête pas vraiment en fait.

-- Bienvenue en enfer les filles. Vous allez avoir droit au Zombie, à quelque tueur en séries monstrueux sorti d'asile que je vous laisse découvrir et une petite fillette qui adore torturer les êtres humains.

Ouais, en gros un remake de tous les films d'horreur récent quoi ... J'avais envie de l'envoyer chier, mais voilà que subitement, mon gros matou ce mets à grogner derrière moi. Je me retourne et je vois un Zombie s'avancer lentement vers nous. Il est seul, tant mieux. Me battre contre une armée entière là ça n'aurait pas été possible. Pis on n'a même pas d'armes ! Est-ce qu'il avait pensé au moins à nous laisser un libre-service pour les armes, où est-ce qui s'est arrangé pour nous mettre dans la merde la plus total ? Dans mes souvenirs les Zombies meurt une fois le crane exploser en mille morceau non ? Bon point positif ils n'ont pas l'air de savoir courir, ça nous laissera toujours une marge d'avance. Mais pour combien de temps avant que les « tueurs en séries » n'arrivent ?

Spoiler:
 


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2844
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Lun 15 Déc - 19:49





La neige n'est pas toujours blanche


- C'est lequel ?! On n'est dans quel film d'horreur ?

Mais quel abrutit celui-là, il faudrait que je fasse plus attention aux petits amis que je choisis parce que bon... On va dire que je ne suis pas tombée sur le plus intelligent de tous. J'ai tellement envie de le trancher avec la hache que Bloodyne a ramené, j'ai tellement envie de lui faire bouffer la neige qui d'ailleurs est encore là ; il ne pouvait pas choisir un film d'horreur en plein été non ? Imbécile.

Oh mais j'en vois une qui panique tiens, alors Bloodyne on n'aime pas les films d'horreur ? On flippe ? On veut retrouver sa moman ? Bon j'avoue que je ne suis pas très rassurée non plus mais moi au moins, je ne laisse rien paraître ! Ah ah ! Moi je suis plus courageuse qu'elle. Bref, revenons à débile de petit-ami qui... Est en train de se faire agresser par Bloodyne... Et elle a tenu 2 minutes, pas mal. Ma pauvre, tu fais partie de ses blondes qui meurent dès les premières secondes sauf que toi tu... Tu as les cheveux d'une grand-mère.

- Explique-toi vite, où je te jure que je te fais bouffer la neige par les trous de nez !

Mouais, j'ai connu mieux comme menace venant du toi... Mais on va dire que c'est la panique hein, tu as trop peur alors tu dis tout et n'importe quoi ; mais allez va, je te pardonne. Quant à l'autre là... Euh, on s'en fiche parce que je vais faire en sorte qu'il crève dans son propre univers. Je regarde autour de nous, y'a pas âmes vivent... Dire qu'il y a quelques secondes, on était dans la rue entrain de nous disputer pour une vulgaire lampe magique et que là...

- Aaaah ok. Akira. T'es un vrai con.

Ouais ok j'ai comprit. Il nous fou dans un film d'horreur à la con pour qu'on décidé de s'aider puis après on va remarquer que l'on est les meilleures amies du monde et que l'on aurait pas dû se disputer pour un autre truc aussi débile... Rooh, monsieur fait de la philosophie à ses heures perdues, mais en attendant, il nous fou dans la merde pour simplement montrer qu'il a raison ; ça je le sais qu'il a raison mais quand même. Il aurait pû, je ne sais pas... Faire tout disparaître et puis voilà.

- Bienvenue en enfer les filles. Vous allez avoir droit au Zombie, à quelque tueur en séries monstrueux sorti d'asile que je vous laisse découvrir et une petite fillette qui adore torturer les êtres humains.

Mouais mouais c'est ça. En attendant, il faudra s'occuper du Zombie qui s'approche doucement de nous... Enfin qui tente parce que vu la vitesse à laquelle il va, j'ai le temps d'aller à la boulangerie pour ramener du pain au moins 6 fois. Bon, on va dire que j'ai peur, alors je me met à trembler de tout mon corps et... Oh et puis merde, je m'empare de la hache de Bloodyne pour m'approcher du Zombie et le découper au niveau du cou. C'est bon, je n'ai pas que ça à foutre.

Beeeeeerk. J'ai dû sang partout, un sang vert dégoûtant qui donne envie de gerber... Et voilà qu'une armée commence à venir vers nous. Très bien, vous voulez jouer à ça ? Vous voulez que je vous extermine tous ? Pas de problème. Je fais demi-tour et attrape Bloodyne par le poignet pour se mettre à courir, toujours avec la hache dans mon autre main ; rien à foutre d'Akira, qu'il se fasse bouffer par les zombies, je m'en moque !

On continue de courir toutes les deux, il faut que je trouve une cachette pour réfléchir... Hum... Allez... Allez... Je regarde partout autour de moi, il doit bien y avoir un endroit sûr ? Je vois l'hôpital, ok j'avoue ce n'est pas la meilleure idée mais si il nous arrive quelque chose, on peut rapidement se faire soigner sans problème. Je tire Bloodyne en direction de l'hôpital -et oui, j'ai bien vérifié qu'il ne s'agisse pas d'un asile- et on rentre à l'intérieur. Je ferme aussitôt la porte et me retourne vers Bloodyne.

- Bon ok. J'avoue, mon ex est un réel crétin sans cervelle mais on va s'en sortir. Il suffit juste de trouver la lampe, si il avait fait un autre vœu, il y aurait quelque chose en plus et il nous a parlé que de son souhait à la con de nous mettre dans un film d'horreur. Donc il faut que l'on retrouve cette lampe pour souhaiter que tout redevienne comme avant.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 524
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Ven 26 Déc - 20:51

La neige n'est pas toujours blanche Bloodyne & Kira



Je sens que Kira m'arrache ma hache des mains et s'avance vers le zombie pour lui couper la tête en deux. Une espèce de sang ver dégouline de lui. NIERKKK C'est vraiment horrible. Puis subitement, je vois une troupe de zombies au coin de la rue. Oh non pas déjà. On ne pourra pas tout se les faires avec une hache. Je la sens la main de Kira qui m'en poigne le poignet et me force à la suivre en courant. Ok, ok je te suis, sert pas si fort ! On passe devant Akira qui est toujours au sol. Bye, bye le traitre, on se retrouvera en enfer.

Elle cherche désespérément un endroit où on pourrait se cacher. Si tu choisis un asile, je te jure que je t'étrangle de mes propres mains ma chère ! Et finalement non, elle m'entraine dans un hôpital ... Mouais, y avait quand même un peu mieux non ? Un hôpital est toujours bombé en général ... Est niveau activité zombie, c'est à la limite du paradis.

- Bon ok. J'avoue, mon ex est un réel crétin sans cervelle, mais on va s'en sortir. Il suffit juste de trouver la lampe, s'il avait fait un autre vœu, il y aurait quelque chose en plus et il nous a parlé que de son souhait à la con de nous mettre dans un film d'horreur. Donc il faut que l'on retrouve cette lampe pour souhaiter que tout redevienne comme avant.

Son ex ? Alors là, c'est une chose que j'approuve totalement ! Si elle avait continué à sortir avec lui après un truc pareil, je ne sais ce que je lui aurais fait. Mais, ne crions pas victoire trop vite, ces kiki après tout, elle change d'avis comme de chemise.

Je jette un rapide coup d'œil dans la pièce, elle est plutôt calme, trop calme même. La plupart des chaises, son sens dessus dessous, il y a des feuilles volantes un peu partout, du sang sur les murs et la lumière n'arrête pas de clignoter. Est-ce que nous sommes les deux – trois avec Akira en admettant qu'il soit toujours vivant – dernières survivantes de ce monde d'horreur ? Parce qu'honnêtement, je n'ai pas vraiment envie de fouiller tout l'hôpital à la recherche de quelques survivants. Ou du moins pas sans armes. De vraies armes.

- Je suis d'accord, mais, il nous faut de meilleures armes qu'une simple hache pour deux. Il faut qu'on puisse se défendre mieux que ça contre les zombies s'ils sont plusieurs autour de nous. Et si on tombe sur s'est foutu tueur en série et qu'ils ont une mitraillette ou je ne sais quoi on ne sera pas à autre avantage.

Un hôpital, c'est bien pour se soigner, mais il N'Y A PAS D'ARMES. Je me vois mal me battre avec une seringue personnellement. Je regarde par la porte vitrer qu'elle a fermé à clé plutôt. J'observe la rue, c'est dingue comme en un instant tout a changé. Tout est devenu si sinistre d'un coup. Puis, je retourne la tête vers Kira, j'ai trouvé ce que je cherchée.

- Il faut qu'on aille au poste de police qui est là-bas, je le désigne du bout du doigt, au bout de cette grande rue. On pourra mieux s'équiper qu'ici. Mais, il nous faudrait d'abord un sac avec quelque truc de secours au cas où qu'on ait un problème. Donc ce qui veut dire ... Qu'il va falloir fouiller légèrement se charmant hôpital.

C'est le moment où je me dis que je suis plutôt ravie d'avoir souhaité un tigre, qui sera bien plus utile dans un moment pareil que son skate. C'est vrai quoi, un skate ne prévient pas s'il y a du monde dans une pièce. Ehe, mon vœux est juste génial !




darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2844
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Mar 20 Jan - 13:06





La neige n'est pas toujours blanche


- Bon ok. J'avoue, mon ex est un réel crétin sans cervelle mais on va s'en sortir. Il suffit juste de trouver la lampe, si il avait fait un autre vœu, il y aurait quelque chose en plus et il nous a parlé que de son souhait à la con de nous mettre dans un film d'horreur. Donc il faut que l'on retrouve cette lampe pour souhaiter que tout redevienne comme avant.

J'essaye de me rassurer en disant ces paroles aussi, j'avoue que je ne sais pas du tout si cet abrutit a utilisé tous les vœux, normalement non sinon il y aura encore plus de dégâts mais je ne suis jamais sûre avec lui... Je ne sais même pas si il est encore vivant. Je regarde autour de moi, c'est le bordel complet, et je sais que ce n'est pas une idée d'être dans un hôpital, la preuve c'est utilisé dans les films d'horreur mais... Mais... J'ai paniqué et c'est le seul endroit qui pouvait être fermé.

- Je suis d'accord, mais, il nous faut de meilleures armes qu'une simple hache pour deux. Il faut qu'on puisse se défendre mieux que ça contre les zombies s'ils sont plusieurs autour de nous. Et si on tombe sur s'est foutu tueur en série et qu'ils ont une mitraillette ou je ne sais quoi on ne sera pas à autre avantage.

Un psychopathe avec une mitraillette ? Si il vient de l'hôpital, il n'en aura pas ; et puis les psychopathes préfèrent tuer avec des armes blancs ou avec ses mains... Bah oui, ce n'est pas drôle si c'est la mitrailleuse qui fait tout. Juste à appuyer une gâchette et c'est terminé, non les psychopathes et tueurs en série ont besoin de voir leur victime mourir... Et il nous faut d'autres armes. Des armes trop cool.

- Il faut qu'on aille au poste de police qui est là-bas, au bout de cette grande rue. On pourra mieux s'équiper qu'ici. Mais, il nous faudrait d'abord un sac avec quelque truc de secours au cas où qu'on ait un problème. Donc ce qui veut dire ... Qu'il va falloir fouiller légèrement se charmant hôpital.


Aller là-bas, jusqu'au poste de police... Ah non non, je ne veux pas sortir d'ici... J'entend un bruit de chaise qui tombe dans le couloir un peu plus loin ; bon d'accord, on trouve que ce qu'on a faire et on y va. Cependant, je n'ai pas envie de me promener dans la ville sans antidotes, je tiens à minimum à la vie et je dois retrouver cette foutue lampe... Doooonc.

- Toi je te laisse aller de ce côté et trouve tout qui pourrait être intéressant, des ciseaux, défibrillateurs, sac ou autre. Moi je vais aller jouer les chimistes dans les labos.

Je prend la direction du laboratoire sans lui laisser le temps de répondre sinon je sais qu'elle ne va pas être contente et va vouloir me retenir. Bon j'avoue que je n'ai jamais été très douée en chimie mais j'arriverais bien à trouver quelque chose à faire... Genre j'avais regardé un reportage un jour pour faire de l'adrénaline !

Bon. J'entre dans le labo et fouille un peu partout pour trouver des trucs intéressants... J'avoue, je prend un tout ce qui me passe sous la main pour faire un beau mélange et espérant que si j'en prenne, ça ne me tue pas. Je prend un récipient, une pipette, ma blouse de chimie, mes gants et mes lunettes et commence à mélanger des trucs... Berk... J'obtiens des couleurs tout simplement dégueulasse, j'ai plus l'impression de faire un cours de peinture pour obtenir la bonne couleur plutôt que de la chimie.

Bon. Me voilà avec une genre de... Un genre de liquide vert-noir qui donne plus envie de vomir et qui dégage une certaine odeur assez... Enfin, je vous passe les détails. La porte se faire défoncer au moment où je m'apprête à verser un liquide bleu clair pour lui redonner une jolie couleur... Et je tombe nez à nez avec un homme, sang autour de la bouche, couteau ensanglanté à la main ; oh pitié, j'espère que ce n'est pas Bloodyne.

Il se jette sur moi mais je l'évite de justesse et on se met tourner autour de la table comme le fond les gamins pour pas se faire attraper... Merde... Merde... Merde... Il faut que je sorte d'ici. Je jette quelques coups d’œil à la porte, aller... Ce n'est pas si loin. Tu as juste à foncer, je prend une grand respiration et commence à courir un direction de la porte mais le psychopathe me rattrape à une vitesse éclaire et me fait une entaille au bras. AÏEUH !

Je me débat comme une dingue et m'éloigne de lui en m'éloignant de ma précieuse méthode de sortie... Je regarde autour de moi en évitant de penser au sang qui coule de mon bras.... Vite. Vite. Vite. Mes yeux se reposent sur le liquide que j'ai fait, aller c'est le moment de prouver que tes 2 en chimie ne reflétait pas ton génie ! Je prend la potion et lui balancer à ses pieds en espérant que ça fasse un truc bien.

Et BIM... Me voilà projetée contre le mur avec un bruit de grosse explosion... Je me relève difficilement en massant ma pauvre tête qui a douillé et je je regarde autour de moi... C'est noir là où j'ai jeté la potion, les papiers sont un peu en train de voler autour de moi, des verres explosés et pas de signe de psychopathe. Cool ! Ma potion fonctionne ! Je me relève, trop fière de moi et déchire un bout de tissu de mon t-shirt pour faire un bandage autour de mon bras.

Je recommence le même manège en me rappelant des bons dosages, oh je vais me présenter au prochain concours pour les chimistes junior, je vais tous les éclater ! Ça me prend environ une quinzaine de minutes pour faire dix flacons, j'espère qu'ils seront assez puissant... Vu l'explosion, oui je pense que je pourrais tuer pas mal de monde. Je met le tout dans la ma poche et pars de cet endroit pour trouver Bloodyne.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 524
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Jeu 19 Fév - 4:09

Spoiler:
 

La neige n'est pas toujours blanche Bloodyne & Kira


- Toi je te laisse aller de ce côté et trouve tout qui pourrait être intéressant, des ciseaux, défibrillateurs, sac ou autre. Moi je vais aller jouer les chimistes dans les labos.

ET J'AI LE DROIT DE PROTESTER NON ?! Bah non... À peine, j'ouvre la bouche que la miss a disparu déjà dans son coin. Génial. À croire qu'on n'a toujours pas retenu la leçon de tous les films d'horreur qu'on a vue... NE JAMAIS SE SEPARER NON DE DIEUX ! Ok, zen, calme. On inspire un grand coup puis on expire. Ça va aller. J'ai Zina avec moi. Oui entre deux réflexions, j'ai eu le temps de lui trouver un nom, plus sympa que de l'appeler « le tigre ». Enfin bref. Je pars donc de mon côté marchand d'un pas prudent. Sursautant au moindre bruit que j'entends. Bordel qu'est-ce que je hais les hôpitaux. Je ne les aime pas déjà en général, mais en mode glauque, c'est d'un pire !

Je pousse la porte d'une pièce au hasard, armé d'un stylo que j'ai préalablement piqué sur le comptoir de l'accueil. Y a mieux oui. Mais c'est le premier truc qui met venu sous la main. Je prie de toutes mes forces pour ne tomber sur aucun psychopathe. J'espère toujours que ce sera Kira qui rendra l'âme avant moi. Moi une petite peste ? Seulement quand ça m'arrange ! Mais à mon grand regret, j'ai en face de moi deux infirmières. Ou plutôt ce qu'il en rester qui dévore, je peux de le voir d'ici, les boyaux d'un pauvre patient mort. Je crois que je vais vomir... Je recule donc par réflexe, mais, comme dans les films, mon pied se prend subitement dans quelque chose qui les alerte. ALALALALA, comment de par hasard, on se mange un truc qui ne se trouver pas là au début. COMMENT CE FOUTRE DE LA GUEULE DU MONDE !

Les deux tournent donc la tête vers moi s'avançant en ma direction comme si j'étais un bon steak bien saignant – ce que je suis, mais en version humaine et crue. Par instinct Zina se jette sur la première infirmière s'occupant de son cas. La deuxième, qui se fou du sort de son amie – on dirait moi et Kiki quand on se prend le chou tien... – continue, sa marche en avant, je recule donc encore, encore, encore ET POUF par terre. L'infirmière Zombie s'écroule sur moi cherchant un moyen de me bouffer tout cru comme un vulgaire asticot. Je me débats du mieux je peux évitant par tous les moyens la morsure qui, on le sait tous, est fatal pour un humain. Je me retiens de hurler un « À L'AIDE BORDELLE DE MERDE, VIEN SAUVER MES MICHES ! » Pas franchement envie d'alerter les autres zombies de l'hosto. Je me défends donc avec ce stylo, que je plante ou je le peux. Finissant par réussir à me dégager de là, on ne sait comment, j'attrape une chaise et lui exploser de toutes mes forces sa boite crânienne. AHAH TA VOULUT JOUER SALE BLONDASSE BAH TA PERDUE !

Ouais, j'suis pas fan des blondes. Breeeef. Maintenant qu'elle est réellement morte et moi couvert de son sang qui à gicler de la tête au pied, j'entre dans la pièce. Ravie de constater que zina, c'est bien occuper de l'autre. Je farfouille la pièce a la recherche de tout et n'importe quoi. Je trouve par chance un sac à dos noir et je le remplie de pansement, seringue, trousse de secours bref tout ce qui peut vraiment être utile quoi. Et là, j'entends cet énorme BOUM qui me fait sursauter. NON MAIS ELLE A DECIDER D'ALLER AU PLUS SIMPLE ET DE NOUS TUER EN ABANTANT LE BATIMENT OU QUOI ?! Avec un tel vacarme, on va avoir tout le bâtiment à nos trousses si ce n'est même l'extérieure. RAAH, mais espèce de pas douer que t'ai ! Je me précipite, même si je m'arrête au bout six pas devant un distributeur tomber au sol. Je pète la vitre d'un coup de pied et récupère un peu d'eau ainsi que de quoi bouffé. Ça ne vaut pas un Big-Mac, mais, c'est déjà.

Puis, je retourne à notre point de départ. Ou je la retrouve, un peu décoiffé quand même.

- T'sais que tu n'a jamais été doué en chimie hein. Pas besoin d'être un expert pour le savoir suffi de voir sa tronche en ce moment même et puis, voilà... une tête de savant fou. Tu sais que ton explosion va genre juste attirer l'attention de pas mal de monde ? J'espère que ça en valet le coup.



darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2844
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Jeu 19 Fév - 10:42





La neige n'est pas toujours blanche


Je cours comme une dératée en direction de l'endroit où j'ai laissé Bloodyne... Raah bon dieu, j'espère qu'elle n'est pas morte ; quoi que... Peut-être qu'ils seront rassasiés et ils voudront me laisser en vie comme ça ? Mouais je n'y crois pas trop, elle n'a pas l'air d'avoir bon goût la Bloodyne ; on ne peut compter que sur soit même de toute façon. Et puis bon, au fond je serais quand même triste si je perd mon amie, déjà que j'ai perdu mon p'tit ami, pt'être que je fasse une mine triste un jour pour prouver que j'ai un cœur.

Je continue de courir en sautant par-dessus les chaises renversés, en dérapant à une intersection et en accélérant quand j'entend du bruit derrière mois. Dans ce genre de moment, je comprend ce que je ressens Sydney dans Scream et en espérant qu'ils soit aussi débile que Ghostface , j'ouvre les portes sur mon passage, je fais tomber des chaises, pousse des tables ; j'ai même tenté de déplacer un mur mais je n'ai pas eu assez de forces alors... Bah j'ai couru encore plus vite.

Finalement, j'arrive essoufflée au point de départ et... Pas de Bloodyne à l'horizon. Oh bordel, c'est elle qui devait nous avoir des armes, de la nourriture même si je doute qu'on en trouve ici et puis surtout c'est mon bouclier ! Bah oui... Quand l'armée de zombies se rapprochera de nous, je la prendrais pour la jeter, comme ça ils seront occupés à la bouffer et moi je pourrais partir tranquillou. Je reste sur mes gardes quand je vois quelqu'un se rapprocher de moi... Je prend une barre de fer qui se trouve non loin et m'apprête à l'abattre quand je remarque qu'il s'agit de mon ami ; j'arrête mon geste avant que ça atteigne sa tête... Mouais. Elle a l'air entière.

- T'sais que tu n'a jamais été doué en chimie hein.

- Oui merci, mes 2 en chimie sont là pour me le rappeler très souvent.


Ouais et ma mère aussi qui m'engueule parce que je n'y arrive pas dans cette matière... Mais en attendant, c'est grâce à mon incompétence que je nous ai créer une gigantesque explosion... Eheh, tous les p'tits chimistes peuvent aller se rhabiller ! Je remarque qu'elle regarde mes cheveux... Ouais ok je me suis prise l'explosion dans la gueule mais ils font tous ça dans les films pour être un vrai savant fou alors je me suis dit que ce serait cool de faire pareil (bon en vrai, je ne m'attendais pas à ça mais j'essaye de me justifier en fait).

- Tu sais que ton explosion va genre juste attirer l'attention de pas mal de monde ? J'espère que ça en valet le coup.

- Bien sûr que ça en valait le coup ! Je t'ai détruit un ou deux tueurs en série grâce à ce truc. Par contre, je te conseille de le lancer loin ou alors de courir très très vite parce que l'explosion fait plutôt mal ; et je sais de quoi je parle, j'ai testé !


Je remarque qu'elle a un sac à dos noir, je ne sais pas ce qui est dedans mais tant que ça nous aide, je ne dis pas non. Toujours ma barre de fer en main, je regarde tout autour de moi, pour le moment aucun bruit mais je sens qu'ils ne vont pas tarder à arriver... Je prend les devants et avance jusqu'à l'entrée de l'hôpital. Un coup à gauche. Un coup à droite. Personne. Bon. Je ne sais pas où on va aller mais il faut trouver cette lampe magique mon abrutit d'ex-petit-ami décédé a planqué. P'têtre qu'elle est encore sur le corps ?

Vérifiant que Bloodyne est toujours dans mon dos, je me met à courir en direction de son corps mais m'arrête à quelques mètres de l'hôpital lorsque je remarque le mec de massacre à la tronçonneuse se rapprocher de moi. Lâchant un vieux cri, je fais demi-tour, poursuivit par ce type qui a hanté mes rêves pendant plusieurs nuits et me jette à l'intérieur de l'hôpital. Retour à la case départ ma p'tite ; il va falloir trouver une autre sortie.

- Faut retourner près du corps pour voir si la lampe est toujours là-bas et euh... Si elle n'y ait pas... Faut fouiller toute la ville.

Un sourire gêné aux lèvres, je me gratte la tête en imaginant déjà la tête qu'elle va me faire et surtout sa douce voix aiguë qui va encore crier sur le fait que mon copain est un abrutit de première et que l'on risque de crever si ça continue... Oui oui je sais je suis au courant mais j'essaye de trouver des solutions moi ; elles ne sont peut-être pas bonnes à chaque fois mais au moins on ne peut pas dire que je ne propose pas.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 524
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Ven 20 Fév - 18:41

La neige n'est pas toujours blanche Bloodyne & Kira


- Tu sais que ton explosion va genre juste attirer l'attention de pas mal de monde ? J'espère que ça en valet le coup.
- Bien sûr que ça en valait le coup ! Je t'ai détruit un ou deux tueurs en série grâce à ce truc. Par contre, je te conseille de le lancer loin ou alors de courir très très vite parce que l'explosion fait plutôt mal ; et je sais de quoi je parle, j'ai testé !


De toute façon rien qu'à en avoir, ses cheveux, on comprend direct qu'elle a été aux premières loges pour le test. Mais bon, si, comme d'après ce que j'ai pu entendre par le bruit, l'explosion est aussi grande que je l'imagine alors on a de quoi faire de sacrer dégâts !

Arme de sa barre en fer, je la suis quand elle commence à sortir doucement. C'est ça jette toi dans la gueule du loup et crée moi un passage, tu seras mignonne. Je ne suis pas armé et aux dernières nouvelles ce n'est pas un hôpital qu'on va trouver un fusil à pompe et tout ce qui s'en suit. Mais, notre objectif premier et la lampe. Alors, bon, je me trouverais bien quelque chose en chemin pour la défense. Son cri soudain me fait sursauter et à la vue de l'homme à tronçonneuse j'en lâche un hurlement aussi. Revenant sur mes pas le plus vite possibles. Ok, cette sortie est juste condamnée.

- Faut retourner près du corps pour voir si la lampe est toujours là-bas et euh... Si elle n'y ait pas... Faut fouiller toute la ville.

Zen, c'est mon amie, je l'adore... Faisons donc abstraction du fait que son copain est une grosse ordure de première que je rêve d'envoyer en enfer. S'il n'y est pas déjà. Ne pas lui crier dessus, ne pas lui crier dessus, OOHMMMMM J'SUIS ZEEEEN ! Je me masse vivement les tempes, commençant les cent pas, à la recherche d'une idée. Aller fait marcher ta caboche ma veille !

- Ok... Ok. Y a toujours d'autre sorti dans les hôpitaux. On va juste devoir se taper un détour. Reste plus qu'à espérais que s'il est bien mort y ne se soit pas transformer en zombie. Ou dans l'option « il n'est pas mort » qu'il ne se soit pas fait la malle avec celle-ci.

Dans les deux cas, ça fait beaucoup à espérait. Fouiller toute la ville, mais bien sûr ! Et puis quoi encore ? Faire la danse des canards en compagnie des monstres ? J'en ai marre, je n'ai rien demandé de tout ça moi. Pourquoi son Ex est, un abruti pas fini ? Pas vraiment le temps de méditer sur la question que le grognement de Zina, me fait voir que, Mr. Tronçonneuse, s'approcher de la porte d'entrée dangereusement. Je tire sur le bras de Kira, pour l'attirer vers moi, avant que sa tête ne se fasse charcuter. Pas moyen d'avoir cinq minutes de répit pour échafauder un plan, non, c'est trop demandé ? Toujours son bras en main, sans perdre plus de temps, je me mets à courir en direction d'une issue de secours quelconque. Dans mes souvenirs, l'homme à la Tronçonneuse ne court pas après ses victimes avec un gros machin pareil, si ? Ce qui permet d'avoir un léger avantage. Je bifurque à gauche, laissant trainer sur le passage tout ce qui pourrait le ralentir de quelque seconde. C'est déjà ça. BIDIOU J'VEUX PAS CREVER MOI !

Deux grandes portes bien fermer à clé s'offre alors subitement devant nous. Même en y donnant des coups de pied de toute force, rien à faire, elle ne s'ouvre pas. Et pourtant, c'est notre billet de sortie ! Je peux sentir le courant d'air frais qui passe entre les fissures.

- Si t'es talant de chimiste veulent bien passer en action, c'est un peu le bon moment !


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2844
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Sam 21 Fév - 14:58





La neige n'est pas toujours blanche


- Faut retourner près du corps pour voir si la lampe est toujours là-bas et euh... Si elle n'y ait pas... Faut fouiller toute la ville.

J'espère surtout qu'il reste encore un vœu parce que sinon on sera obligé de rester ici sans moyens de retour à la maison ; et puis, je n'ai pas l'âme d'une aventurière moi, je veux retourner chez moi, dans mon lit tranquillou, à me faire engueuler par ma maman parce que j'ai décidé de rester sous la couette sans faire les devoirs ! Et en plus, si je m'en sors, je suis sûre qu'elle va me gronder parce que j'aurais oublié son foutue pain ! Journée de merde tiens.

- Ok... Ok. Y a toujours d'autre sorti dans les hôpitaux. On va juste devoir se taper un détour. Reste plus qu'à espérais que s'il est bien mort y ne se soit pas transformer en zombie. Ou dans l'option « il n'est pas mort » qu'il ne se soit pas fait la malle avec celle-ci.

Ouais une autre sortie ! Voilà c'est une bonne idée ! Il y a les sorties du personnel, les entrées de secours pour les urgences ouais dans un hôpital il y a pleins pleins de sorties ! Il y aussi pleins pleins de monde qui risque de nous bouffer si on croise leur chemin mais pour le moment on n'a pas de problème ; on est toute seule, en train de réfléchir à un plan pour sortir d'ici...

Aaaaah mais pourquoi elle tire sur mon bars cette imbécile ; c'est lorsque j'entend le bruit de la tronçonneuse briser la vitre et tomber là où ma tête était que je me rend qu'elle a eu au final le bon réflexe. Sans demander notre reste, on se remet à courir dans l'hôpital, paniquée je prend une de mes jolies fioles que je lui jette dessus pour qu'on prenne un peu d'avance ; je ne sais pas si j'ai réussit à l'exploser mais au moins on peut courir.

On s'arrête devant deux portes fermées et qui restent fermées... On a beau donner des coups de pieds, des coups de poings et même des coups de tête ça ne veut pas s'ouvrir. Et là elle me rappelle que mes talents de chimistes pourraient nous être utile... Mouais je ne sais pas si c'est une bonne idée de faire exploser des portes alors qu'on pourrait utiliser une clé ; c'est quand j'entend le bruit de la tronçonneuse au loin que ça me fait changer d'avis.

J'attrape son poignet pour s'éloigner de la porte et lance ma potion magique pour faire exploser notre obstacle. Ahah ! La liberté est à nous. On se remet à courir dans le bâtiment puis finalement on arrive dehors ; un coup à gauche, un coup à droite. Personne. Et on recommence à courir jusqu'à la place où on est arrivée au début et il n'y a personne ; grrr, je continue de regarder autour de moi mais rien du tout ! Ah si ! Mon skate volant !

Je m'agrippe à mon skate et monte dessus, à moins de tomber sur des zombies volants je pense que j'ai plus de chance de survivre qu'elle. Mouhahaha, je suis géniale ! ... ... ... Bon aller, je dois trouver cette foutue lampe ; je lui demande de survivre et de chercher un peu partout autour d'elle pendant que moi, je fais le tour de la ville en volant sur mon joli skate. Je vois des armées de zombies venir vers elle, pleins de tueurs en série bizarres... Breef, j'espère qu'elle court vite.

Et ce petit moment d'inattention risque de me coûter très cher parce qu'en relevant la tête je vois que je fonce droit dans un arbre... Aaaaaaaaaah, je vais mouriiiiir ! Je ferme les yeux et mes mains devant mon visage pour éviter que l'impact soit trop dur mais bizarrement je ne sens rien du tout. Au contraire, j'entend des voix, je me fais secouer dans tous les sens et on me demande de me réveiller. Je finis par ouvrir les yeux et remarque je suis allongée dans la neige, mon petit-ami au-dessus de moi...

- Kira, tu vas bien ?

Gné ? Il n'est pas sensé être un zombie lui ? Je regarde autour de moi, difficilement vu que j'ai extrêmement mal à la tête... Pas de zombies, pas tueur en série et pas de skate volant... Je n'ose même pas parler, je ne comprend plus rien ; c'est alors que je le remarque la plaque de verglas non loin de moi et là grande trace qui arrive à mon niveau, je jette un coup d’œil derrière moi et je vois un poteau... Ah. Je crois que je commence à comprendre ce qu'il s'est passé.

- En fait tu as glissé sur la plaque de verglas et tu as continué jusqu'à rencontrer le poteau...

Mais euh... Tout ceci était un rêve en fait ? Pas de tueurs en série cinglé, pas de zombies près à me bouffer le cerveau et surtout pas de prix dans le prochain chimiste Junior du mois... Je croise les bras et fais une mine boudeuse, pour une fois que je faisais quelque chose de bien, il fallait que tout ceci soit un rêve et que je découvre que je me suis cogner la tête contre un poteau. Ok. La prochaine fois je me cognerais plus fort pour rester plus longtemps.

- Z'êtes pas drôle... J'avais enfin réussit à faire une potion pour tout faire péter, j'avais un skate volant et même que tu étais devenu en zombie et en plus Bloodyne a eu une lampe magique pour faire quatre vœux ; on s'est battu pour la garder pour nous et elle a même souhaité avoir un tigre !




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 524
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Lun 23 Fév - 6:51

La neige n'es pas toujours blanche Bloodyne & Kiki


LIBEREEEEE... DELIVREEEE... ON S'ENFFUIRA GRACE A CETTE EXPLOSITION !!! Nouvelle version...
LIBEREEEEE... DELIVREEEE... LES ZOMBIES NOUS TENDE LES BRAS

Blague à part. La porte à exploser comme prévue et je m'empresse de la suivre. J'espère que l'autre fou n'est pas loin. Un peu de calme avant de se faire pourchasser par une tronçonneuse se serait cool. Bon, arriver à l'endroit où son corps devrait être. Bah... Il est plus ! Forcément ! Ça aurait été trop simple, c'est ça ? L'enflure ! Elle s'empresse de sauter sur son skate volant me laissant la comme une cruche, a bah merci l'est belle l'amitié, en plein milieu de la rue et des... ZOMBIES ! NIAAAAH COURIR POUR MA VIE !

Je saute sur Zina et l'ordonne de courir à toute vitesse. Allé, Hu Dada, Huuu... Hmm... On se passera de commentaire hein... On tourne à droite, à gauche. On prend de la hauteur pour avoir une meilleure vue sur la rue. J'en profite pour zyeuter partout au cas où que je ne trouve pas un petit traitre qui tente de se faire la malle. Mais niette. Zina accélère subitement, voulant sauter d'un immeuble à l'autre. Je me cramponne bien comme il le faut et... A BELIVEEEE A CANT FLIVEEEE ... Zouiiii je vole !! A BELIVEEEE A CANT TOU...

PAN ! Trou noir...

Et tu tapes, tapes, tapes, c'est ta façon d'aimer.... Gnééé. Je suis morte ? Je suis au paradis ? J'ai bizarrement mal au crâne. J'ouvre les yeux, ah bah non suis pas morte. Bizarre. Enfin, non ce qui est réellement bizarre, c'est le fait que je sois perché en haut d'un arbre. Mais, QU'EST-CE QUE JE FOUS ICI MOI ? Je ne suis pas très sûr de vouloir savoir comment j'ai atterri là. Étrange, j'ai pourtant l'impression d'avoir rêvé d'un truc particulier. Un truc où y avait Kiki. Kiki et son copain. Qui lui d'ailleurs... Humm... Il était du côté des méchants. Ah, je le savais ! Je l'ai toujours dit que ce mec été louche ! La preuve, il a attenté à nos vies dans... Dans... Je sais plus trop quoi, mais il a essayé, ça s'est sûr !

Bon faut, je descends de là. Je me gratte la tête, puis, je me laisse glisser en bas. Ok, je suis loin d'atterrir aussi gracieusement que je l'aurais imaginé, pour preuve mes fesses rencontrent le sol. GNIAAA SA FAIT MAL ! Je me relève, et frotte mes vêtements. Puis, jette un coup d'œil autour de moi vite fais. Je manque de m'étouffer en voyant tout ce qui m'entoure. À choisir, je crois que je préféré mon rêve bizarre... Non vraiment parce que là... C'EST QUOI TOUT CE FOUTU ROSE ?! Y a de la neige ET du rose. Troooop de rose même. C'est le pays des bisounours ou quoi ? En fait, en y regardant des plus prêts... Ouais, c'est bien ça, en fait ça ressemble à l'espèce de clip de l'autre-là... La folle avec ses cheveux bizarre... Hmm... Je l'ai sur le bout de la langue ...

- Kira tu va bien ?

Euh, non moi, c'est Bloo, mais merci de te soucier de moi ! Ah bah non, ce n'est pas à moi qu'il cause. Je ne compte donc pas ? Bande de sans-cœur que vous êtes ! Je tourne la tête en direction d'où j'ai entendu ça. Bon au moins ils sont toujours vivants. C'est un bon point. Je me rapproche d'eux, manquant au passage de casser la gueule sur une sucette au coca géante qui traine au sol. Ok... Aaaaaaah ! Katty Perry ! Je savais bien que ça me disait quelque chose !

- Z'êtes pas drôle... J'avais enfin réussit à faire une potion pour tout faire péter, j'avais un skate volant et même que tu étais devenu en zombie et en plus Bloodyne a eu une lampe magique pour faire quatre vœux ; on s'est battu pour la garder pour nous et elle a même souhaité avoir un tigre !

Je me racle la gorge histoire de signaler que je suis là. Enfin, je me décale de derrière son copain histoire de rentrer dans le champ de vision de tout le monde. BLOODYNE EST ARRIVER !

- Hum, tu es folle. Tu le sais ça au moins ? Va falloir arrêter de fumer la moquette hein. Mais, j'avoue que c'était cool d'avoir un tigre. Un cookie ?

Je lui tends un gros cookie qui flotter par-là. Bah quoi autant profiter d'avoir de la bouffe gratuite. Pis, j'ai la dalle moi !

- Enfin bon, pas tant que ça, parce que j'ai même rêvé de là même. Pis, je me suis réveillé percher en haut d'un d'arbre en mode « Tarzan ». Et voilà maintenant, on est au pays de Candyland, ou Nounoursland, ou Bonbonland, va savoir. Y a juste trop de rose, c'est horrible. Mais au moins y a bouffé.



darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2844
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   Lun 23 Fév - 15:46





La neige n'est pas toujours blanche


- Z'êtes pas drôle... J'avais enfin réussit à faire une potion pour tout faire péter, j'avais un skate volant et même que tu étais devenu en zombie et en plus Bloodyne a eu une lampe magique pour faire quatre vœux ; on s'est battu pour la garder pour nous et elle a même souhaité avoir un tigre !

D'accord, j'avoue que raconté comme ça, on pourrait penser que je suis devenue folle ou que ma tête a cogné bien fort contre l'arbre mai c'est vrai ce que j'ai dit ! Et en plus, j'étais prête à me prendre l'arbre de plein fouet, je ne sais pas comment j'ai réussit à l'éviter, en me réveillant à tous les coups mais voilà quoi... Je secoue la tête, mes pensées y défilent tellement vite que je ne comprend pas moi-même ce qui se passe. J'entend un raclement de gorge, je relève la tête et remarque Bloodyne. Ah. Elle est encore en vie.

- Hum, tu es folle. Tu le sais ça au moins ? Va falloir arrêter de fumer la moquette hein. Mais, j'avoue que c'était cool d'avoir un tigre. Un cookie ?

Je prend le cookie qu'elle me tend et commence à le manger, je ne sais pas trop où elle l'a trouvé mais pour le moment je m'en fou pas mal, j'ai tellement faim que je pourrais manger un cookie tombé par te... Mmh... Mouais finalement non. Mais je sais qu'elle l'avait dans sa poche ou une connerie du genre. Et fumer la moquette ; bah là désolé mais il n'y a pas de moquette autour de moi, juste de la neige et je ne crois pas que ce soit possible d'en fumer... Quoi que. Je devrais tester un jour.

- Enfin bon, pas tant que ça, parce que j'ai même rêvé de là même. Pis, je me suis réveillé percher en haut d'un d'arbre en mode « Tarzan ». Et voilà maintenant, on est au pays de Candyland, ou Nounoursland, ou Bonbonland, va savoir. Y a juste trop de rose, c'est horrible. Mais au moins y a bouffé.

- Eh ! Tu as quoi contre le rose ?!


Je dois prendre ça comment ? Une attaque envers mes cheveux ? Parce qu'aux dernières nouvelles, ça ne la dérangeait pas tant que ça que mes cheveux aient la couleur d'une barbe à papa ! Et puis d'abord c'est du racisme capillaire, je lui fait une réflexion moi sur ses cheveux de grands mères ? Non. Alors j'attend le même traitement ! Parce qu'entre nous deux, c'est elle qui fait le plus tâche, avoir les cheveux gris/blancs à son âge, ça fait bizarre... Moi encore, on veut juste me bouffer les cheveux.

Puis finalement je remarque ce qu'elle veut dire à propos du rose... Même la neige est rose. J'avoue que vu comme ça, ça dégoûte. Finalement, je vais me teindre les cheveux en bleus dès que je reviens dans le monde normal. Je ne sais pas trop ce que c'est ce pays mais je crois que ça a réussit à me faire dégoûter des sucreries, même le cookie que j'ai en main me paraît fort dégueulasse. Je le jette au loin tandis que des petits nounours en gélatine se rapproche de nous ; je me relève à vitesse grand V pour me placer en haut de l'arbre. Ce n'est pas sensé bouger ces merdes-là !! Ça doit juste être bouffé !

- Noooon !! Vous n'êtes sensé pouvoir marcher normalement !

Ranafoutre de passer pour une cinglée encore plus cinglée que cinglée mais ce truc n'est pas sensé pouvoir marcher ! La seule mission que doit avoir ces trucs c'est être mangé ! Pour toute réponse, le petit bonbon rouge m'offre un très joli doigt d'honneur ; et en plus c'est vulgaire ces machins. Je fais le même geste en lui tirant la langue, comme si j'allais me laisser faire tiens ! Ce n'est pas moi qui se fait bouffer en attendant et qui ait une d'approximativement 10 minutes si le gamin n'est pas en manque de bonbons !

- Le Roi a demandé à vous voir.

Le Roi ? Quel Roi ? On est où précisément ? Et comment il a su que l'on serait là ? Parce que bon, je crois qu'on est arrivé ici il y a quelques minutes ou quelques heures, je ne sais pas trop mais dans tous les cas je ne sais pas comment le Roi a fait pourquoi savoir que l'on était là ! Les nounours commencent à me regarder méchamment ; ce n'est pas comme ça que vous allez me faire descendre bande de sauvages !

- Maintenant.

... Ok ok. Sur les gardes, je me laisse tombée de l'arbre pour atterrir dans cette neige aussi rose que mes cheveux et je reste près de l'arbre, invitant Bloodyne et mon copain à avancer avant moi... Na na na, je ne marche pas derrière ces bêtes sauvages, bien trop peur qu'elle se retourne vers moi pour me bouffer.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La neige n'est pas toujours blanche [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La neige n'est pas toujours blanche [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-