Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   Mer 26 Nov - 22:05

- J'suis quasi-sûr d'avoir des cachetons de vitamine C, t'en veux ? Parce que bon, si tu nous claques entre les doigts pendant le blablah...

Oui, à mes yeux, ce n'est rien de plus qu'un autre blah-blah chiant pour lequel, j'en suis sûr, je vais devoir me débrouiller puisque Môsieur est trop cool pour ouvrir son bec. Péteux va. Tout en sortant mes cachetons de ma sacoche, je remue le médicament sous son nez avant de me retrouver loin de lui, repoussé. Mon cœur vacille entre la joie et la rage ; d'un côté, il fait enfin attention à moi mais de l'autre, il a osé me pousser l'enfoiré ! Personne n'a le droit de me toucher sans mon accord... Mes mains viennent épousseter mon costume comme si je venais de me faire frôler par une grosse poussière tandis que je foudroie mon partenaire de mission de mon regard jaunie, tournant la tête pour m'avancer dans le couloir. S'il se la joue comme ça, alors moi aussi. Je n'ai rien contre ceux qui m'injurient, ni contre ceux qui me confondent avec un punching-ball de chair et de sang - eux au moins, ils ont le luxe de me distraire... Mais lui, je ne sais pas. Je m'immobilise et le regarde errer à son tour, prenant le menton de mon masque entre mes doigts comme si j'étais soudainement plongé dans mes pensées. Qu'est-ce qu'il cherche ? Ou plutôt qui cherche t-il ? La Phidias ? Nan, j'en sais rien... et au fond, je m'en fous.

Il regarde les noms inscrits sur les portes comme s'il les connaissait alors qu'au fond, je suis persuadé qu'ils ne lui inspirent pas grand-chose. Ou du moins, pas plus que moi. Tout en croisant les bras, je m'installe contre un mur à l'observer vadrouiller dans le couloir, gardant néanmoins un oeil sur les gardes qui ne cessent de me lorgner d'un air mauvais... qu'est-ce qu'ils ont ? Ils n'ont jamais vu une aussi belle créature, hum ? Ah oui, merde, j'ai mon heaume. Dans ce cas, pourquoi est-ce qu'ils me matent comme ça ? Je hoche la tête avant de la pencher, dépliant mes longues et fines phalanges et les remuant de droite à gauche dans un coucou amical qui ne semble rien faire de plus que les crisper. Moi qui voulais seulement les rassurer... Après un bon moment à patienter, je me mords la lèvre inférieure, résistant à l'envie danser dans le dos de mon collègue. Puis, malgré ma conviction inébranlable, je me lance sur la piste pour me déhancher dans l'angle mort du masqué, sans la moindre once de dignité. Petit pas à droite, tour sur moi-même, moon-walk, même masqué j'reste définitivement un beau gosse ! Les lèvres des types tremblent à chacun de mes mouvements comme s'ils se retenaient de pouffer, et mon pied se retrouve néanmoins embrassé par le tapis qui l'attrape et me fait tomber à la renverse - que voulez-vous, les tissus aussi m'aiment. Les soldats finissent enfin par rire tandis que je m'accroche au vêtement de Tenshi pour me remettre debout, me marrant de ma propre bêtise :


- Nous entrons ici. Tu comprendra enfin pourquoi j'étais aussi silencieux et sérieux jusqu'à présent, alors prend tes médocs pour calmer tes nerfs, tu as l'air dans un mauvais état mon pauvre.

Mes yeux se changent subitement en grosses billes... Il... il... Il parle ! Il sait parler ! Hallelujah ! Franchement, si je n'étais pas en mission, je serais tenté de chanter du gospel. Je le ferais en sortant. Mouais. Sage et obéissant, je soulève mon masque pendant un laps de quelques secondes pour déposer entre mes dents un petit bonbon médicamenteux tout rose, qui s'avère en fait être un tranquillisant. Disons que je transporte la pharmacie avec moi... Mais voyez-vous, quand on est hémophile, asthmatique, en panne de vitamine D et j'en passe les meilleures, on fait un peu moins la feignasse quand il s'agit de faire son sac. Bref. Une fois la substance absorbée, je le suis et pénètre dans la pièce qui, à mon plus grand désarroi, n'a rien de bien particulier. A part qu'elle héberge un vieux. M'bof, j'ai connu mieux comme mission... N'étant sûrement pas la juge Phidias d'après son appartenance au groupe des XY, je l'observe et imite mon collègue en inclinant légèrement ma tête tout en retenant mon heaume au cas où l'envie de se tirer en vacances lui ferait de l’œil. Je souris tout en regardant Tenshi s'avancer, prenant alors la parole :

-Nous sommes venus pour négocier. Du moins j'aurai un marché à vous proposer. En échange de la protection de certaines personnes, je me livrerai à vous... Je suis prêt à abandonner la vie afin de préserver la vie des personnes qui me sont cher. En échange de votre protection, je vous livrerai donc le chef de la Confrérie, moi-même. Qu'en dites vous ?

... Je crois que je m'étouffe avec ma salive. Il a aspiré trop de carbone ou quoi ?! Je tousse tout en m'éloignant des deux autres, ayant eu un bug de respiration en l'écoutant sortir des âneries. Quel intérêt à laisser vivre si c'est pour mourir ?! Il est devenu fou... non, non, il est fou ! Je comprends mieux pourquoi il était si bizarre jusqu'à présent... Mais... Mais non ! Ah, quel génie ! Je me redresse puis revient à ses côtés : Il se rend à l'ennemi pour les détruire de l'intérieur en leur fendant le crâne, soit avec des bestioles, soit avec des éléments, soit avec ses... dents, parfait ! Je me disais aussi que c'était un plan bien trop con pour venir d'un mec de la confrérie... Me retenant de pouffer, je récupère mon sérieux éparpillé ici et là avant d'écouter la réponse du grand manitou, pas si grand que ça en réalité comparé à moi et Tenshi :

- Votre proposition est très intéressante, mais vous pourriez déjà décliner votre identité non ? Vous arrivez ici comme deux ronds de flans, masqués, je suis déjà bien gentil de vous accueillir, vous pourriez au moins vous découvrir...

Vite Gaga ! Enclenche ton intelligence supérieure ! ...

- ... On m'appelle... On m'appelle Whinney Lurson... En revanche, je ne pourrai pas me défaire de mon masque pour le bon déroulement de notre conversation... Mon visage a tendance à déconcentrer, voire répugner mes interlocuteurs, alors je préfère le garder caché. Blessures de guerre purulentes, brûlures, tout ça...

Naaan, c'est juste que je suis trop beau pour me montrer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   Lun 1 Déc - 9:38


29 Octobre


Votre proposition est très intéressante, mais vous pourriez déjà décliner votre identité non ? Vous arrivez ici comme deux ronds de flans, masqués, je suis déjà bien gentil de vous accueillir, vous pourriez au moins vous découvrir...

Effectivement j'aurai dû déjà me démasqué, mais je ne voulais utiliser ma réputation d'assassin Domae pour me faire arrêter sauf en cas d'extrême urgence ou de grande nécessité et pour le coup il faudra bien cela pour le convaincre, même si cela me chagrine que le simple fait d'être le chef de la Confrérie ne suffit pas montrait qu'il était plus sournois et plus méfiant que les autres alors il faudra plus et le simple fait de savoir que j'étais l'épéiste immortel suffira pour convaincre n'importe qui, ça sera faire tomber une tête de la confrérie et en plus éliminé une grosse force de frappe des Domae, ils seraient gagnant dans tous les cas alors il acceptera mes conditions de son gré ou non. Je ne bougeais pas, restant stoïque pendant un moment car je ne pouvais pas en placer une seule vu que l'autre top-modèle ne voulait pas rester au second plan, voulant absolument se mettre en haut de l'affiche, agaçant, mais au moins ça me laissait le temps de réfléchir à la suite de la manœuvre.

... On m'appelle... On m'appelle Whinney Lurson... En revanche, je ne pourrai pas me défaire de mon masque pour le bon déroulement de notre conversation... Mon visage a tendance à déconcentrer, voire répugner mes interlocuteurs, alors je préfère le garder caché. Blessures de guerre purulentes, brûlures, tout ça...

Et voilà à quoi ressemble l'As des Élémentis.. Heureusement que parmi les Domae l'As est puissant et respectable ; j'aurai tuer le conclave Élémentis s'ils sont tous comme lui, encore heureux que ça soit le Père Seryk qui m'avait trouvé il y a quinze ans et non un membre des Élémentis. Enfin bref il fallait qu'on intéresse le membre du gouvernement apparemment et ce n'est pas à l'autre Élémentis des bas fond qui va faire quelque chose, contredisant l'agent alors qu'en fait il faut savoir le brosser dans le sens du poil tout en imposant sa vision et ses conditions alors il fallait faire son petit chemin et non manger du miel et croire que tout ira bien comme l'ourson au délire particulier la nuit avec tout son acier et son cuir tout en gardant le secret. Je respirais un grand coup, afin d'attirer l'attention sur moi, spécialement pour qu'il me regarde lui, l'As je m'en fichais mais je savais qu'il allait se tourner vers moi également, comme il fait depuis le début ; je plaçais mes mains sur mon masque, le soulevant doucement, tout doucement jusqu'à le faire disparaître de mon crâne afin de le poser au sol, le lâcha de ce fait d'assez haut, dévoilant mon identité désormais. Restant toujours debout, ne voulant pas m'asseoir, je m'exprimais pour me présenter comme il se doit et surtout posé mes conditions définitifs.

- Je suis navré de ne pas y avoir pensé plus tôt, disais-je en me penchant légèrement. Je suis l'épéiste Immortel, chef des Habitants dans la Confrérie et ancien Domae. Avec moi vous ferez tombé une grosse tête et vous n'en serez que félicité et acclamé par tous vos supérieurs. Bien sûr vous aurez ma capture qu'à mes conditions, vous comme moi savez que je suis capable de m'échapper d'ici avec aisance, si je me livre à vous, c'est pour le bien de mes proches. Je vous ferai la liste de toutes les personnes à protéger si vous acceptez mes conditions, en échange je serai docile pour la capture et accepterai le sort que vous me proposerais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 492
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   Sam 20 Déc - 3:35

Négocier avec l'armée ennemie - 29 octobre
L'homme attend, impassible

- ... On m'appelle... On m'appelle Whinney Lurson... En revanche, je ne pourrai pas me défaire de mon masque pour le bon déroulement de notre conversation... Mon visage a tendance à déconcentrer, voire répugner mes interlocuteurs, alors je préfère le garder caché. Blessures de guerre purulentes, brûlures, tout ça...

A cette réponse, le juge fronce les sourcils, clairement, il ne trouve pas la chose amusante et n'a pas franchement l'air de vous croire. Il se tourne alors vers le deuxième membre de cet étrange duo et attend sa réponse.

- Je suis navré de ne pas y avoir pensé plus tôt. Je suis l'épéiste Immortel, chef des Habitants dans la Confrérie et ancien Domae. Avec moi vous ferez tomber une grosse tête et vous n'en serez que félicité et acclamé par tous vos supérieurs. Bien sûr vous aurez ma capture qu'à mes conditions, vous comme moi savez que je suis capable de m'échapper d'ici avec aisance, si je me livre à vous, c'est pour le bien de mes proches. Je vous ferai la liste de toutes les personnes à protéger si vous acceptez mes conditions, en échange je serai docile pour la capture et accepterai le sort que vous me proposerais.

L'homme semble alors réfléchir et il retourne son regard vers Gaea

-Bien évidemment votre offre semble plus qu’intéressante... Mais les pitreries de votre ami ne m'amusent guères... Je ne sais pas s'il serait très judicieux de vous accorder mes faveurs avec un tel esprit... Mais... il retourna alors son visage vers Takeshi J'écoute vos conditions... Je pourrais changer d'avis, qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   Mar 23 Déc - 3:56
















Blah-blah-blah...
~[PV Takeshi] ~





Bon sang, qu'est-ce que je m'ennuie... rien ne se passe, rien ne se crée, rien ne se transforme non plus, juste Tenshi et l'autre abruti qui discutaillent ensemble d'un plan foireux. C'est ça, offre ta tête sur un plateau, reste plus que la pomme dans le bec et peut-être que les membres du gouvernement te trouveront appétissant. Ma blague en revanche n'a franchement fait rire personne. Ni même sourire le juge. Tu m'étonnes que je m'ennuie avec ces coquilles vides autour de moi - j'ai l'impression d'être un clown au milieu d'un cimetière. Je croise les bras en soupirant, quand quelque chose attire mon attention ; Tiens, qu'est-ce qu'il fait ? Mais, mais, mais... Il retire son masque ! Ooohh, ouais ! Ouvrant grand mes yeux afin de ne pas rater une seule seconde de cette révélation inédite, je manque cependant de m'étouffer en voyant les balafres traversant son visage et son apparence de vieux ninja décoiffé.

Que lui est-il arrivé ?! Je porte une main vers la bouche métallique de mon masque, trahissant le choc ressenti à la vue d'autant de cicatrices... ça a dû faire mal. Moi aussi, je me sens mal... Et dire que j'ai été si chiant avec lui alors qu'il est obligé de vivre sous un masque débile qui sourit tout le temps rien que pour cacher ses blessures de guerre... je suis un nul. J'hésite un instant à lui tapoter l'épaule pour lui montrer mon empathie (enfin, je n'en ai pas, ma gueule est nickel, elle !), et surtout mon soutien. Le pauvre... mais... mais. Et s'il veut se suicider parce que sa gueule zigouillée ne lui revient plus ?! Des sueurs froides tapissent mon front tandis que l'un vient glisser le long de ma nuque... et si je me trompais, et s'il ne comptait absolument pas les piéger en se "sacrifiant" pour de faux ?! Dans cette optique-là, je serais monstrueux de ne rien faire... Mais j'ai peur qu'il m'étrangle si je dis un mot de plus, alors je me tais.


- Je suis navré de ne pas y avoir pensé plus tôt. Je suis l'épéiste Immortel, chef des Habitants dans la Confrérie et ancien Domae. Avec moi vous ferez tomber une grosse tête et vous n'en serez que félicité et acclamé par tous vos supérieurs. Bien sûr vous aurez ma capture qu'à mes conditions, vous comme moi savez que je suis capable de m'échapper d'ici avec aisance, si je me livre à vous, c'est pour le bien de mes proches. Je vous ferai la liste de toutes les personnes à protéger si vous acceptez mes conditions, en échange je serai docile pour la capture et accepterai le sort que vous me proposerais.

J'étouffe un ricanement en entendant son surnom... jamais pu piger le concept : "Je suis le loup sanguinaire, graouh graouh !", "Et moi le bifleur légendaire, sbaff sbaff !"... c'est à peu près ça que j'imagine quand on s'invente un nom de scène pour les meurtres, ils doivent avoir des trips bizarres après. Remarque... Ce serait con qu'il meurt alors que son sobriquet, c'est l'épéiste immortel, quoi. Tu parles d'une immortalité bidon, Tenshi, tu t'es fait arnaquer en magasin ! En plus, je ne trouve pas qu'elle soit si grosse, sa tête... Je penche la mienne pour mieux l'observer, levant les mains histoire de mesurer sa caboche à distance pour me donner une certaine impression de la chose. C'que je dis, pas si grosse que ça, la fameuse tête à faire tomber. Je hausse les épaules en concluant que je ne comprendrai jamais ce mec et qu'il vaut mieux le laisser se débrouiller comme un grand : Il doit avoir l'âge de pouvoir se dépêtrer des emmerdes. Courage, petit touffu !

- Bien évidemment votre offre semble plus qu’intéressante... Mais les pitreries de votre ami ne m'amusent guères... Je ne sais pas s'il serait très judicieux de vous accorder mes faveurs avec un tel esprit... Mais... J'écoute vos conditions... Je pourrais changer d'avis, qui sait...

"Ami" ? Blasé, je lève les yeux au ciel en ricanant sous mon heaume, imaginant la détresse mental de mon pauvre compagnon... il doit sûrement penser que je suis un gros boulet en matière de missions, et oui, je le suis ! De toutes façons, je ne compte pas rester plus longtemps : Si c'est pour faire foirer le délire étrange de Tenshi, autant ne pas camper sur mes positions et me changer en plante verte. Jolie plante verte d'ailleurs.  Ouais, je vais m'en aller... Me redressant, je tourne la tête vers le dit immortel que j'observe un long moment, m'approchant ensuite timidement pour lui poser ma main sur l'épaule qui, je sais, sera vite dégager. Je jette un coup d'oeil vers le juge, puis sans me préoccuper de lui murmure à mon partenaire de mission fort désagréable malgré mes tentatives de sociabilisation forcée :

- Tenshi, je n'ai certes aucun proche à protéger, mais je pense que ce n'est pas à eux de le faire... Il vaut mieux que tu sois là pour protéger tes proches plutôt que de laisser leur futur entre les mains de gens comme eux, des mecs en robe avec plus d'amour pour le pouvoir que pour le peuple. M'enfin. Je dis ça comme ça... après, t'en fais ce que tu veux.

Je souris au travers de mon masque puis, en me mettant sur la pointe de mes petons, patpate la tête de Tenshi pour ensuite m'incliner poliment face au juge qui m'a peut-être entendu, mais je m'en moque. Je suis en effet un clown, un imbécile heureux, mais pas suffisamment pour laisser mes collègues se faire trancher la tête à force de trop croire aux bisounours. S'ils le tuent lui, ils en feront autant pour tous, idem pour ses proches, en particulier s'ils font partie des divers clans présents sur nos terres. Même si c'est un enfoiré de première, je ne désire pas sa mort, en plus, sa tête est trop triste pour être obligée de rouler. Je m'éloigne des deux et m'arrête devant la grande porte que j'ouvre à moitié, reprenant la parole :

- En ce qui me concerne, mon rôle ici s'achève et je vous laisse avec mon collègue. Ne lui faites pas de mal, autrement je m'assurerai de faire des pâtés de vos bâtiments sous les mains joueuses de mon golem.


Oui, je suis quelqu'un de gentil. Oui, je suis quelqu'un d'amusant, parfois, de très chiant aussi, souvent. Mais je ne voudrais pas avoir le regret de le laisser ici, même si je n'ai pas vraiment le choix... je ne sais toujours pas pourquoi il a tenu à faire cette mission à mes côtés, mais au fond, je ne suis pas sûr de vouloir le savoir. Peut-être qu'il voulait quelqu'un qui ne soit pas proche de lui, et avec qui il ne le sera jamais - autant de gueule que de caractère, nous sommes très différents, et je ne l'aime pas. J'ai horreur qu'on m'ignore... Tandis que je ferme la porte derrière moi, un long soupir s'échappe d'entre mes lèvres et humidifie l'intérieur de mon casque, que j'ôte une fois plus loin. J'espère que tout ira bien pour lui... et pourquoi il accepte de parler avec un juge tout vieux, tout moche et tout méchant, et pas avec moi alors que je suis tout gentil ?! Arh ! Finalement, faites que tout aille mal pour lui.
Et toc.
Enfin. Pas trop mal non plus...







Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   Mar 23 Déc - 14:07


29 Octobre


Bien évidemment votre offre semble plus qu’intéressante... Mais les pitreries de votre ami ne m'amusent guère... Je ne sais pas s'il serait très judicieux de vous accorder mes faveurs avec un tel esprit... Mais... J'écoute vos conditions... Je pourrais changer d'avis, qui sait...

C'est vrai que mon collège n'est tout sauf utile, mais il n'est pas là pour être utile à vrai dire, il n'est là que pour servir de témoin car après tout dans tout document officiel, il vaut mieux avoir un témoin pour valider les textes officiels et voilà la raison de la présence de l'As Élémentis en ce lieu en ma présence. Néanmoins le juge était d'accord pour suivre mes conditions ce qui était parfait, je n'avais quasiment plus besoin de la présence de l'autre superstar de la mode en ma présence, mais l'avoir de mon côté me permettait d'avoir une certaine tranquillité d'esprit car c'était un appui de taille en cas de problème grâce à son élément donc je n'avais pas à me plaindre de l'avoir prit en coéquipier pour cette mission, surtout grâce à son talent magnifique de lâche, du moins si j'en crois ce que l'As Domae m'avait dit avant la mission.

Gaea se suréleva pour venir me parler à l'oreille, comme si le juge n'allait pas l'entendre alors qu'on était juste à côté, mais bon je m'en fichais car il allait dans le sens inverse de ce que je voulais faire, et même s'il avait plutôt raison, je n'étais pas d'accord sur ce qu'il disait car il n'y a qu'une personne qui mérite entièrement pas protection et je serai toujours auprès d'elle, les autres sont capable de se protéger eux-même. J'attendis qu'il termina son discours à mon égard, restant de marbre, sûrement pour cela que la suite se passait ainsi car il s'inclina devant le juge pour se diriger vers la porte pour l'ouvrir, il comptait partir et me laisser ainsi, soit comme il désire, après tout il avait accepter de venir, il aurait très bien pu ne pas venir et me laisser seul, mais il était venu alors il était libre de partir de son propre chef.


En ce qui me concerne, mon rôle ici s'achève et je vous laisse avec mon collègue. Ne lui faites pas de mal, autrement je m'assurerai de faire des pâtés de vos bâtiments sous les mains joueuses de mon golem.

Pendant qu'il ferma la porte, je fis un grand soupire en baissant la tête, comme si j'avais besoin de sa sécurité, je suis assez grand pour me débrouiller et me battre si jamais ils osent quelque chose, mais au moins j'étais serein car pour un lâche, il a l'esprit d'équipe, ce qui est bon pour ses futurs missions alors je voulais le remercier, et pour cela il fallait que ça reste dans mon optique afin de faciliter les transactions avec le gouvernement. J'espérais qu'il comprendrait à temps mon geste et qu'il aura le bon réflexe par la suite. Je me retournais et d'un geste rapide je déposa sur la porte un violent coup de pied qui fit sortir la porte de ses gongs qui aurait très bien pu frapper l'As s'il serait rester derrière, mais à tous les coups il était déjà parti, peut-être il aurait eu la présence d'esprit de laisser un golem de pierre derrière, dans tous les cas il ne resterait plus rien derrière cette porte après mon coup de pied.

Je me remis devant le juge afin de prendre un morceau de papier ainsi qu'un style sur le bureau du juge afin d'inscrire toutes mes conditions :
« Je sous-signe Takeshi Kuronuma, Chef des Habitants de la Confrérie, livrer ma tête au gouvernement en échange de la protection de Itami Kuronuma, ainsi que de Bad Wolf et le cessez-le-feu de deux mois envers la ville le temps des fêtes et de se reconstruire.
Signatures : »
Je signais immédiatement le papier que je venais d'écrire pour ensuite le glisser sur la table afin que le juge puisse également le signer, mais maintenant que tout était bon, je n'avais plus rien à faire ici.


- Voilà monsieur le juge, je ne demande rien de plus et dès que j'aurai reçu la confirmation de votre acte, je vous livrerai ma tête comme le contrat le stipule. Adieu Monsieur le Juge... Ah et ne pensez pas me suivre, cela serait désagréable pour tout le monde.

Je ramassa mon masque afin de le remettre sur la tête pour ensuite partir du bureau par le trou sans porte que je venais de créer plutôt tout en créant une armadas de guêpes autour de moi, si jamais une personne se montrait hostile envers moi, elle se fera piquer sur le champs et la paralysie le gagnera immédiatement.
Une fois à l'extérieur, je lâcha une vingtaine de guêpe dans les airs afin qu'elles partent retrouver Gaara afin que je lui parle, pendant que moi je continuais mon chemin, faisant disparaître mes guêpes au fur et à mesure que j'avançais pour rentrer chez moi, mais si jamais le gouvernement ne respecte pas mon contrat, il se fera attaquer par des guêpes, se faire infester et coloniser par mes insectes adorés.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Négocier avec l'armée ennemie - Groupe 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-