Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mar 28 Oct - 1:55






C'était un soir que je pensais être normal. Enfin, peut-être pas, parce qu'en sortant de la forêt, j'avais vu quelques partie de la ville qui étaient fermé, sans que je ne sache exactement pourquoi. Aurais-je trop médité au point de laisser passer plusieurs jours sans voir la ville ?

Maintenant, je suis dans un quartier plutôt sombre, arrivant près d'un bar assez sinistre, mais peu m'importe. J'avais eu assez d'argent grâce aux primes sur la tête de quelques criminels, donc je pouvais payer quelque chose à boire, sauf de l'alcool (encore heureux).

J'entre alors dans ce bar, silence total. On dirait qu'on n'a pas l'habitude de voir un paysan débarquer ici. Je m'avance silencieusement auprès de la table du bar et je commande alors une boisson. Plutôt ordinaire comme attitude, je sais.


-OUGI : Un peu de jus, ça ira pour ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mar 28 Oct - 2:24


Encore au courant de rien



Assise à une table, dans le fond de la salle, j'observe les gens au tour de moi. Ils sont calmes. Trop calme. Je porte mon verre de whisky à mes lèvres, puis soupire en le reposant. Cela fait bien des lustres, que je ne me suis pas permis de boire un verre dans un bar. Je joue avec le glaçon qui fond lentement à l'intérieur.

Une bonne partie de la ville est fermée. Tout ça à cause de ce foutu gouvernement. Ça m'agace. Pour plusieurs raisons évidentes. On ne peut pas vraiment accéder au port, est pour grand-père qui pèche, pour revendre c'est beau poisson sur le marché, cela n'arrange en rien ses affaires. Et je ne gagne pas suffisamment pour nous deux. Ensuite, puisqu'une grande partie de la ville est condamnée, nous ... enfin Gaara et moi on a moins d'endroit pour se voir discrètement. Est étrangement, c'est là chose qui m'énerve le plus. C'est puéril pourtant.

Je soupire de nouveau est bois une nouvelle gorgé. Enfin tant qu'il ne se fait pas attraper. Je n'ai pas de raison de m'inquiéter.

Les gens au tour de moi sont toujours aussi calme. Ils sont d'un ennui aujourd'hui. Enfin il y a quelque murmure par-ci par-là, mais rien de plus. Je comprends que le gouvernement les effraies. Et que certaine personne veulent se tenir à carreaux. Mais quand même. Ce bar est à la limite d'être mortuaire.

La porte s'ouvre une nouvelle fois. Et à ma grande surprise c'est un paysan qui entre. Il se dirige vers le bar et s'installe tranquillement. Plusieurs personnes au tour de moi l'on regardé d'un drôle d'air. Quoi ? Ils n'ont jamais vu de paysan boire un verre. M'en fin c'est vrai qu'avec son chapeau de paille il ne passe pas forcément inaperçu.

Je fais un signe de la main pour que le barman vienne me resservir un verre. Oui je suis peut-être un peu flemmarde aujourd'hui, je l'avoue.




Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Nov - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mar 28 Oct - 2:48






Je m'étais installé devant le comptoir et il y a une chose que j'ai remarqué d'anormal dans ce bar. Ce n'est pas le fait qu'il semble très mal fréquenté, non. Le problème n'est pas là.
Le fait est que pour un bar fréquenté, je le trouve plutôt silencieux. Même les types habillés de façon rebelle au fond n'osaient pas dire un traître mot à cet endroit. Normalement, ils seraient là en train de s'énivrer ou de faire des paris osés. Ou encore en train d'aborder une jeune fille pour des fins évidentes. Mais là, rien de tout ça ne se produisait, juste un silence de mort.

Je décide alors de poser là question au barman.


-OUGI : Dites-moi, ce silence qui règne ici, c'est normal ?
-BARMAN : ... Vous n'avez donc pas vu ce qui s'est passé à Quederla ?
-OUGI : J'ai bien peur d'avoir passé trop de temps consécré à l'entraînement et à la méditation dans la forêt. Pourrais-je en savoir plus ?

A ces mots, l'homme devant moi se figea directement et laissa le verre qu'il tenait lui glisser lentement de ses mains jusqu'à se briser au sol. Son visage devint tout pâle. Apparemment, la nouvelle a dû être pire que je le pensais, pour qu'il puisse être terrifié, au point-même où il ne pouvait même pas remarquer la femme pas loin qui lui faisait signe de venir pour commander. Je secouais ensuite la main juste sous les yeux, comme pour le ramener sur terre, mais rien n'y fait.

-OUGI : ... Je pense qu'il faudrait le ramener sur terre par nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mar 28 Oct - 3:33


Encore au courant de rien




Je fais donc signe au barman pour qu'ils viennent me resservir un verre. Mais rien. Il a l'air pétrifié sur place. Il a pourtant belle est bien un verre en mains, mais il finit par glisser petit à petit est fini son trajet au sol où il se brise en mille morceau. Je lève les yeux au ciel. Décidément il faut tout faire soit même.

Je me lève de ma table avec mon verre vide. Puis, je m'approche du comptoir en m'asseyant. Une fois assise je remarque du coin de l’œil que je suis à côté du paysan. Enfin à une chaise vide qui nous sépare. Le Barman à du mal à reprendre ces esprits. Je me demande bien pourquoi. Il tourne la tête vers moi, est cligne plusieurs fois des yeux. Est-ce qu'il aurait vu un fantôme ? Il se penche est ramasse les bouts de verre au sol.

Quand il se relève, je lui souris et pousse mon verre dans sa direction. Il jette les restes de verre brisées. Me rend mon sourire est me ressert enfin. Pas besoin de parler il a toute suite compris. Puis il porte son attention au paysan. Aurais-je interrompue une conversation ?

-- Comment vous expliquez. Il se frotte les mains dans un torchon est reprend. Pour faire court, le gouvernement à effrayer une bonne partie de la ville avec toutes ses affiches ... les têtes mises à prix ...

Je souris, la plupart des têtes mise sur les affiches, effraie déjà une partie de la ville rien qu'avec leur nom. Le gouvernement n'a fait qu'accentuer les choses en leurs mettant une belle prime en dessous.

-- Cela a calmé un bon nombre de personne, comme vous le voyer. Les bars sont bien calmes.

Il suffit de voir l'ambiance qui règne au tour de nous pour comprendre cela. Pour un paysan il n'est pas très au courant des dernières actualités de la ville à ce que je vois. Surement trop occupé à planter du maïs. Qui sait ?

Je soupire. Je bois une gorgée et je joue de nouveau avec le glaçon. Ce n'est pas demain la veille que la ville retrouvera un semblant de paix. Enfin déjà quel n'était pas très calme avec notre guerre entre tout c'est clan. Je n'ose même pas imaginer ce que cela va donner maintenant que nous nous sommes allié contre le gouvernement.


Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Nov - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mar 28 Oct - 23:50






Après ce choc, le barman a pu prendre un temps de respiration afin de reprendre ses esprits. Heureusement, car à ce moment-là, la cliente de tout à l'heure s'impatientait au point où elle a dû se lever dans l'intention de se servir elle-même.

Le barman s'adressa alors à moi.


-BARMAN : Comment vous expliquez. Il se frotte les mains dans un torchon est reprend. Pour faire court, le gouvernement à effrayer une bonne partie de la ville avec toutes ses affiches ... les têtes mises à prix ... Cela a calmé un bon nombre de personne, comme vous le voyer. Les bars sont bien calmes.
-OUGI : Hmm...

Était-ce réellement aussi simple que ça ? Honnêtement, j'ai du mal à croire que de simples affiches puisse être aussi conséquents. La preuve : le barman est tétanisé à l'idée de parler des nouvelles à un paysan comme moi. Même s'il s'agit de criminel de très grande envergure qui apparaissent, personne ici n'oublierait que la ville grouille d'Elementis, de Domae et de Confrère qui constitue, en quelque sorte, la "protection" de la ville.

-OUGI : Mais il y a autre chose que de simples affiches, non ?
-BARMAN : ... Oui. Le problème ici n'est pas le fait qu'il y ait des affiches avec des primes plus élevés... Mais plutôt la facilité de se retrouver parmi l'une de ces affiches.
-OUGI : Comment ça ?
-BARMAN : Depuis l'apparition de la Confrérie... le Gouvernement, qui était resté dans l'ombre des deux camps, a ressurgi.
-OUGI : Le Gouvernement ?

A ce moment-là, la porte d'entrée s'ouvrit brutalement, la faisant entrer en collision avec le mur. De là débarquait 2 ou 3 personnes et 1 enfant, tous paniquées.
Elle suppliait le barman de les cacher quelque part, mais il était trop tard pour cela car au même moment, des hommes revêtus d'une tenue qui m'est inconnue sont arrivés violemment dans le bar.


-OFFICIER DU GOUVERNEMENT : Les voilà ! Attrapez-les !

Ils étaient une bonne dizaine à se saisir des personnes concernés. A ce moment-là, l'enfant insistait disant qu'ils n'ont rien fait de mal. Vous savez quelle était la réponse de leur ravisseur ? D'abord une grosse claque qui le fait tomber brutalement par terre, suivi de la réplique :

-OFFICIER : Vous faites partie d'un des Familles responsables de cette guerre à Quederla. Au nom de la justice et de la paix à venir, nous avons l'ordre de vous éliminer sur le champ, femmes et enfants compris.

Et il sortit son sabre d'officier avant de tenter de lui porter le coup fatal. Voyant comment la situation n'allait pas, je donne un coup de pied sur mon Guandao emballé pour le faire percuter lourdement l'arme de l'ennemi. Celui-ci perdit l'équilibre, et se ressaisit en me fixant
.

-OUGI : Navré, mais... qu'est-ce que vous venez de dire, là ?
-OFFICIER : Qui êtes-vous ?

Puis je dépose l'argent auprès du barman avant de me lever et me tourner vers ces extrémistes.

-OUGI : J'ai bien entendu que votre Gouvernement vous a ordonné d'éliminer des femmes et des enfants des Familles, n'est-ce pas ?
-OFFICIER : Ceci est une affaire gouvernementale. Veuillez ne pas interférer ou nous devrons appliquer des mesures extrêmes.
-OUGI : Vos mesures le sont déjà. Mais très bien. Vous vous en prenez à des femmes et un enfant... Utilisez donc cette même audace face à quelqu'un de votre taille.

Oui, je sais, je me suis fait des ennemis, mais c'était soit ça, soit des innocents qui meurent. Je déballe alors mon Guandao, prêt à riposter. Les officiers me fixèrent, et l'un d'eux prit la parole.

-OFFICIER : Un chapeau conique et un Guandao... la rumeur dit que pendant la guerre, un paysan ne faisant partie d'aucun camp est venu soutenir la Confrérie... Je vois...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mer 29 Oct - 1:23


Encore au courant de rien




Toujours assises au comptoir, je bois tranquillement mon deuxième verre de whisky et écoute d’une oreille la conversation entre le barman ce paysan. Le barman lui explique brièvement ce qu’il se passe, entre les têtes mise à prix, les avis de recherche. Est-ce qu’il lui expliquera  pourquoi une partie de la ville est bloquée ?
La porte s’ouvre subitement à la volée, claquant contre le mur. Finalement, je ne crois pas qu’il en aura le temps.

Une femme, un enfant et d’autres gens complètement paniquer entre juste après que la porte est claquée. La femme supplie le barman de les cachées quelque part, n’importe où, mais c’était déjà bien trop tard. Quelque homme entre à leur tour. Des hommes du gouvernement. Pourquoi sont-ils là ? Pour une femme est un enfant ? Sérieusement ?

-- Les voilà ! Attrapez-les !

L’enfant les supplies du mieux qu’il peut, mais rien ni fait. Le gouvernement à décider de les tuer parce qu’ils font partie d’une des deux familles. Je trouve ça dégueulasse, oui c’est le mot, dégueulasse. L’homme du gouvernement sort son arme et s’apprête à le tuer mais, au final elle percute autre chose.

-- Navré, mais... qu'est-ce que vous venez de dire, là ?

Le paysan vient de faire obstacle au gouvernement. Et il vient de se mettre dans un beau merdier. Un paysan armer d’un Guan dao, pourquoi pas. C’est une arme comme une autre après tout. Il dépose de l’argent sur le comptoir – que le barman s’empresse de ramasser. Et reste toujours entre le gouvernement et l’enfant.

-- Ceci est une affaire gouvernementale. Veuillez ne pas interférer ou nous devrons appliquer des mesures extrêmes.

-- Vos mesures le sont déjà. Mais très bien. Vous vous en prenez à des femmes et un enfant... Utilisez donc cette même audace face à quelqu'un de votre taille.

Le paysan marque un point. S’en prendre à des personnes mises à prix passe encore. Mais tout de même, des femmes, des enfants qui font simplement parti d’une famille sans forcément rien faire de mal. C’est assez abuser. Surtout venant d’un soit disant gouvernement.

Alors, comme ça monsieur le paysan a participé lui aussi à cette guerre. Étrange il ne me dit rien pourtant, je n’ai pas dû le croiser pendant la bataille. Une femme essaye de ce faufilé vers la sortie pendant que la grande majorité du monde au tour nous prête attention à lui. Enfin presque tout le monde.

Un homme du gouvernement qui, là apparemment vue, la tire par les cheveux et la jetta plus loin. Elle hurle, pleure, supplie. Mais cela ne sert à rien, comme à chaque fois. L’homme se rapproche d’elle, il sourit, lève la main et s’apprête a là gifler.
Alors, avant que sa main rencontre le visage de cette pauvre femme, je laisse une grande bouffé d’air entré dans le bar. L’air part à la rencontre de cet homme et d’un geste de la main, que j’ordonne, l’envoi manger une table non loin. Je soupire.

-- Alors comme ça, je joue de nouveau avec mon verre, dès qu’on fait partie d’une famille on doit mourir ? C’est un peu barbare vous ne trouvez pas.

-- Madame, vous venez d’agresser un de mes hommes. Pour cela vous serais arrêté !


Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Nov - 21:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Mer 29 Oct - 23:14






Tiens donc, je ne m'attendais pas à être deux à affronter ces types. D'ailleurs, ces derniers ne se sont pas gênés d'agir dans le bar, peu importe les dégâts que ça faisait. Ils sont donc pragmatiques à ce point ?

Oui, s'il y a bien une chose que je méprise, ce sont les pragmatiques, c'est à dire les gens qui sacrifient des choses qui ne leur appartiennent pas pour parvenir à leur fin. Il a donc fallu que je les attire moi-même hors du bar si je voulais éviter des blessés innocents.

Je fais alors valser tout autour de moi mon Guandao pour parer les lames et cogner les officiers avec l'autre bout de l'arme. Ensuite, j'abat mon Guandao à la verticale sur un officier qui para le coup, mais tomba par terre sous le poids de mon arme.

Je continuais mon combat, et pour être franc, je n'avais pas l'impression que ces gens faisaient partie d'une unité de bataille. Les Elementis et Domae que j'avais affronté étant bien plus forts que cela, je pense que la véritable "armée" ne se trouve pas parmi ces gens ici-même.

Au bout d'un moment, je voyais des gens arriver pour assister à notre combat. Si le Gouvernement était réellement comme les types devant moi, alors peut-être qu'ils avaient rêvé de voir ce genre de spectacle...


-OUGI : Vous savez bien aboyer, c'est déjà ça. Par contre, pour ce qui est de mordre, ça laisse à désirer.

Puis je m'adresse à la femme qui avait décidé de combattre ces mêmes gars.

-OUGI : Tout va bien de votre côté, madame ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Jeu 30 Oct - 1:54


Encore au courant de rien




M'arrêter, m'arrêter ... toute suite les grands mots. Il était toujours en vie son petit soldat. Pas de quoi en faire tout un drame. Bon surement dans un sale état, je ne dis pas le contraire. Mais en vie quand même.

Le paysan finit par faire sortir les soldats du gouvernent dehors. Bonne initiative. Ce serait dommage de blesser de pauvre innocent. Je finis mon verre et rejoins la bataille qui se déroule dehors. Maintenant qu'il se passer enfin quelque chose d'intéressant je n'allais pas rester en dehors de ça.

Le paysan ce défendais plutôt bien. Il n'y avait rien à dire là-dessus. Je fais un croche pied à un soldat qui voulait s'approcher de lui par derrière. Il se relève est se précipite sur moi. Je sors mon Katana et pare son coup d'épée. Puis, je lui donne un violent coup de poing dans le visage et un coup pied dans le ventre. Ne jamais prendre les gens par derrière.

Le paysan réussit à maitriser une bonne partie de ces soldats. Les gens commencent à sortir et regarde le spectacle. De mon côté j'arrête les hommes qui essayent de le prendre par derrière ou bien qui veulent tout simplement s'en prendre à moi.

-- Tout va bien de votre côté, madame ?

Madame ?

-- Oui merci. Mais je préférais Mademoiselle à l'avenir, ou bien encore Bloodyne. Si cela ne vous dérange pas monsieur le paysan.

Madame, Madame ... eh ho je n'ai pas trente ans, je ne suis pas encore une vielle peau !
Je le regarde et pour la première fois depuis le début de la soirée je remarque qu'il est ... qu'il est torse nu. Oui c'est bien ça, complètement torse nu. Bah dit donc, pour un paysan il était plutôt bien foutu. Je n'ai pas prêté attention à ça depuis toute la soirée. Alors que je me suis même mise à côté de lui, je n'ai pas prêté attention à CA. Je n'avais vraiment pas l'esprit sur terre ce soir. Je regarde ailleurs, un peu gêné par toute cette musculature. Revenons à nos moutons.

Les hommes sont à terre. Est-ce que c'était facile ? Oui. Est-ce qu'on avait gagné ? Pas encore. Une troupe arrive subitement en bout de la rue. Je reconnais l'homme que j'avais envoyé valsée contre une table. Ce fourbe a réussi à s'éclipser et à ramener du renfort pendant que nous étions occupées. Comme c'est petit. Espérons au moins que cela soit plus résistant que les premiers.

-- J'espère que vous êtes prêt pour un deuxième round.

Les hommes se précipitent vers nous par devant puis quelques-uns, quatre ou cinq à quelque chose prêt, arrive derrière nous. Les gens qui admirent la scène autour s'affole et rentre de nouveau ce caché. Va y avoir du grabuge. Laissant un grand courant d'air s'échapper dans la rue, je fais deux pas en avant vers eux. Puis, d'un geste assez fluide des mains, le vent vient s'abattre subitement sur la première ligne des trois premiers hommes. Il prenne quelque centimètre de hauteur puis s'écrase violemment contre le mur.

Bien, au suivant.


Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Nov - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Sam 1 Nov - 15:48






Oups, j'ai parlé bien trop vite. Le fait de l'appeler "madame" a du trop résonner dans le mauvais sens du terme.

-OUGI : Oh, navré Bloodyne. Je ne voulais pas vous offenser au sujet de votre jeunesse.

Ensuite, je lançai mon Guandao dans le tas, ce qui fit un peu déguerpir tout le monde, Puis je fonce pour le récupérer avant de faire un swing tout autour de moi.
L'un de mes prétendus adversaires devant moi pensait avoir vu une ouverture juste après cette attaque. C'était plutôt bien pensé, mais je ne suis pas dupe. Quand on expérimente un combat face à des ennemis nombreux, on sait qu'après chaque attaque, un nouvel ennemi peut apparaître. Il est nouveau, ici ?

Pour répondre à son saut, rien de plus banal que de l'attraper par le col, le garder au-dessus du sol...


-OUGI : Ne foncez pas tête baissée sur l'ennemi.

... et le lancer par terre. Maintenant que tous les prétendus représentants du Gouvernement sont KO... ben en voilà d'autres qui arrivent du bout de la rue.

-BLOODYNE : J'espère que vous êtes prêt pour un deuxième round.
-OUGI : Si je ne le suis pas, il y aura plus de femmes et d'enfants en danger. Il faut bien que quelques personnes sachent les remettre à leur place.

Vu que le combat commençait à prendre plus d'ampleur, les spectateurs qui nous admiraient étaient forcés de se mettre à l'abri. Cette fois, nous avons beaucoup plus d'adversaires à terrasser, et il sera difficile de le faire sans causer de dégâts matériel. C'est alors que Bloodyne s'avança et pris une initiative que je n’attendais pas. D'un simple geste, un vent s'abat sur quelques gardes à la première ligne ennemie et les envoie droit dans un mur.

-OUGI : Une Elémentis ?

D'autres préféraient ne pas l'affronter et s'en prenaient à moi par derrière par choix de la facilité... Facilité ? Mais oui, mais oui...

*SLASH*

D'un coup de Guandao, je les expulse et les mis à terre, plus un qui se cogne contre un panneau et deux sur un banc public dont la peinture était encore fraîche. Oups...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   Sam 1 Nov - 16:50


Encore au courant de rien




-- Si je ne le suis pas, il y aura plus de femmes et d'enfants en danger. Il faut bien que quelques personnes sachent les remettre à leur place.

Je suis d'accord avec lui sur ce point. Ils n'ont pas l'air de vouloir renoncer à ces personnes. Depuis quand un gouvernement ce comporte-il ainsi. Ils ne sont pas censés les protéger aux lieux de vouloir leur hotter la vie ?

Je continue de m'amuser de mon côté. Je ne crois pas qu'un homme de son gabarit est besoin d'un coup de main. J'évite les coups de lame d'un tout en esquivant les coups de pied de l'autre. J'arrive à attraper son pied au moment où il tente de l'envoyer dans mon visage. Puis en lui souriant, je lui craque la cheville violemment est lui donne un coup de pied dans le ventre. Sadique ? Pas encore.

L'autre, celui avec une lame. Se précipite sur moi il tente de me couper le bras, mais j'intercepte son attaque de justesse avec mon Katana. Je vois une ouverture alors je lui donne un bon coup de poing dans le nez. Est pendant la seconde où il est confus, je lui enfonce la pointe de mon arme dans l'épaule, au plus profond. Puis, je le jette sur le côté.

Alors que je croyais être tranquille. Une lame m'écorche la joue. Je regarde dans quel direction celle-ci vient. Un homme sourit à pleine dent ravie d'avoir pu me touché apparemment. Mais ce n'est pas une simple éraflure sur la joue qui allait m'empêcher de faire quoi ce soit. Il court vert moi, avec une grosse épée en mains. Je ne bouge pas. Une fois qu'il est simplement à quelque mètre, je l'envoie valsé avec un courant d'air contre une porte. Il se relève. Monsieur est coriace hein.

L'homme court une nouvelle fois droit sur moi. Décider à me tuer coute que coute. Je le laisse s'approcher suffisamment de moi. D'un grand mouvement de bras il tente d'enfoncer son épée dans ma gorge. Mais, j'évite au dernier moment son attaque en me baissant, ce qu'il lui fait perdre légèrement l'équilibre. Alors, je profite de ce petit instant pour relever en vitesse et lui planter mon Katana dans l’œil. La douleur ne doit pas vraiment être agréable. Il jure, hurle tout ce qu'il peut. Est avant qu'il n'ait le temps de faire quoi se soit. D'un geste de la main, je l'envoie contre une poubelle, la tête la première. Hmm ... L'atterrissage n'a pas dû être agréable.

-- Est bien oui. Je me retourne vers l'homme torse nu. J'en suis une. Vous avez l'air surpris Monsieur le paysan ?


Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Nov - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event PV Bloodyne]Encore au courant de rien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-