Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Kira SerykMessages : 2938
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Dim 2 Nov - 15:54







- Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Les Familles sont au pouvoir depuis de plus de 500 ans et ce n'est qu'aujourd'hui qu'ils décident de se bouger leur cul ? Qu'est-ce que ça cache ?

La demoiselle aux cheveux roses continuait de regarder Nemesis qui avait relevé la tête lorsque la Rose lui avait demandé ses supérieurs... Ça l'étonnait tant qu'elle demande le nom des supérieurs ? Si elle n'était pas au courant des informations que la Rose voulait savoir, les supérieurs étaient eux au courant de toute cette histoire. La jeune femme voulait les noms, maintenant mais la juge se mordait les lèvres avec violences... Elle ne voulait rien dire apparemment, mais elle allait parler.

Nemesis perdait peu à peu son expression de femme choquée, réfléchissant sûrement à la meilleure option entre dire les noms et ne rien avoir ou ne rien dire et se faire déchiqueter... Kira continuait de jouer avec ses dagues, attendant patiemment, ou du moins faisant de son mieux pour ne pas la planter. Mais qu'elle se dépêche à parler quand même ; la jeune femme n'avait pas le loup comme totem pour sa patience.

- ... Je ne les connais pas tous personnellement, donc je ne pourrais pas vous faire une description de leur visage... Il y en a trois principaux. Lucy Dewans, Carroll Marcel et un homme du nom de Pumba... je ne connais pas son prénom. Il a un garde du corps qui s'appelle Timon... c'est... c'est tout je crois.

La demoiselle aux cheveux roses haussa un sourcil en entendant ces pseudos... Timon et Pumba ? Même les Domae ne prenaient pas des pseudos aussi débiles. Vu que la Rose ne savait pas si c'était vrai ou non, elle ne fit rien mais elle avait le sentiment que la juge se foutait de sa gueule... Lucy Dewans, Carroll Marcel et... Pumba. Mouais, à vérifier tout ça. La juge déglutit, sûrement en pensant à tous les problèmes qu'elle pourrait avoir en livrant ses supérieurs.

- Vous comptez brutaliser mes collègues aussi ? Parce qu'ils n'en sauront pas plus que moi... Nous travaillons dans le milieu de la Justice, pas dans les conflits diplomatiques..

- Ce que je leur ferais ou non ne vous regarde pas.


Kira n'avait pas décidé de leur sort, enfin si ils existaient vraiment et dans tous les cas, elle ne lui dirait pas. Torturer un membre du Gouvernement était déjà prendre en très gros risque alors en torturer un deuxième n'était sûrement pas une bonne idée... La jeune femme réfléchissait, elles avançaient déjà pas mal et la membre du Gouvernement commençait à prendre les meilleures décisions pour sa vie...

- Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Les Familles sont au pouvoir depuis de plus de 500 ans et ce n'est qu'aujourd'hui qu'ils décident de se bouger leur cul ? Qu'est-ce que ça cache ?




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Dim 2 Nov - 16:45

Je me demandais si elle allait remarquer que les deux derniers noms étaient tirés d'un conte populaire, peu réputé auprès de la firme adulte... Timon et Pumba, bizarrement, c'étaient les seuls à être apparus au beau milieu de mes pensées sans que je ne puisse taire leurs appellations. Mais apparamment, Bad Wolf ne remarqua pas la supercherie, puisqu'aucun tic nerveux n'apparut sur son visage pour me faire comprendre que j'allais crever la gueule ouverte. Je soupirai en tremblotant, toujours dans la crainte qu'elle détecte que je m'étais moquée d'elle en citant mes noms inventés, mais au final, elle n'en fit rien. Tant mieux, elle allait pouvoir les chercher longtemps, le duo Timon et Pumba ! En plus, j'avais beau chercher, je ne me souvenais pas de la véritable identité de mes supérieurs... la plupart était des hommes, alors ils ne m'attiraient guère la sympathie, ou suscitaient mon intérêt... Dans le doute néanmoins, je posai la question qui me brûlait la langue :

- Vous comptez brutaliser mes collègues aussi ? Parce qu'ils n'en sauront pas plus que moi... Nous travaillons dans le milieu de la Justice, pas dans les conflits diplomatiques...

C'était vrai, d'ailleurs, je me demandais pourquoi elle m'avait kidnappée moi, et spécialement moi. Certes, j'étais l'une des rares juges de sexe féminin, mais il y avait tellement plus de couards autour de moi, qui auraient parlé dès la première phrase émise de sa bouche. Peut-être voulait-elle du challenge, histoire de tester sa psychopathie sur des Hommes-glaçons ? Peu importait... elle était folle de toutes manières, folle à cracher. Cependant, je m'inquiétais réellement pour mes collègues, mes "alliés" dans toute cette histoire... S'il leur arrivait quoi que ce soit, j'étais celle qui allait en payer le prix - et je ne voulais pas voir d'autres personnes de mon genre martyrisées par la violence des Familles. Comment pouvait-on laisser ces clébards infects nous diriger ? Il était temps de remettre les pendules à l'heure... :

- Ce que je leur ferais ou non ne vous regarde pas.

... Connasse. Je plissai les yeux et émis un léger grognement de colère ; Bien sûr que si, ça me concernait ! Et pas qu'un peu, pourquoi ne faisait-elle pas l'effort de comprendre une chose aussi simple ?! Je refrénai mon envie de pleurer en avalant mes larmes avec difficulté, tentant de calmer mon hoquet mais je n'y arrivai pas... j'étais vraiment à deux doigts de sombrer dans la crise d'hystérie. Mais au lieu de me mettre à hurler comme une possédée que sa génitrice reçoit des phallus infernaux dans la bouche façon sachet de thé, je me contentais de baisser la tête en la foudroyant du regard, imaginant de nouveau cette belle gueule ravagée à coups de talon... Le sang coulant de ma plaie séchait petit à petit, se mélangeant aux tissus de ma robe souillée et me paralysant ; si je bougeais, ça allait de nouveau saigner... Je suçotais l'intérieur de ma joue avec persévérance, grommelant dans ma barbe :

- Vous êtes monstrueuse...

Et je trouvais encore le moyen de la vouvoyer, cette maudite garce ! Pourquoi devais-je montrer un quelconque respect à une créature misérable de son genre ? Je voulais que ça se termine vite, ne plus avoir à affronter ce regard glacial plus longtemps... où était passée son humanité ? Les Familles n'étaient qu'un rassemblement de monstres, comme elle... Je devais protéger les Quederliens de ces fous à lier, même s'il me fallait devenir plus dure, plus froide et sévère, avec pour seule arme mon marteau pour sceller leur vie à jamais.

- Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Les Familles sont au pouvoir depuis de plus de 500 ans et ce n'est qu'aujourd'hui qu'ils décident de se bouger leur cul ? Qu'est-ce que ça cache ?

Pourquoi ? Comment ? Elle n'avait que ça à la bouche, des questions idiotes ! Je laissai ma tête en avant, sentant glisser le long de mes épaules ma chevelure pâle recouvrant l'expression horrifique qui se superposait à mon visage. Mes nerfs allaient céder... Et ils cédèrent. Brutalement, je relevai le visage en grognant, les yeux quasiment exorbités de colère :

- Vous n'avez que des questions idiotes à me poser ?! Utilisez votre cervelle, le pouvoir ne vous revient pas ! Vous n'êtes bons qu'à jouer les magiciens ou à élever des bestioles, pas pour gouverner une ville comme Quederla !

Je me moquai du fait que je pouvais mourir d'un moment à l'autre, et justement, Bad Wolf s'apprêta de nouveau à me blesser, se figeant étrangement lorsque des bruits de pas résonnèrent dans la chapelle... Enfin !...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2938
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Dim 2 Nov - 17:10







- Vous êtes monstrueuse...

Que de compliments... Mais la Rose ne répondit pas à cette provocation, elle devait bien le reconnaître là, Kira était monstrueuse de lui faire subir ça... Mais si elle lui avait demandé gentiment, Bad Wolf n'aurait eu que des réflexions sur les Familles, que des insultes et aucune collaboration alors pour avoir des réponses il faut employer les grands moyens.

- Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Les Familles sont au pouvoir depuis de plus de 500 ans et ce n'est qu'aujourd'hui qu'ils décident de se bouger leur cul ? Qu'est-ce que ça cache ?

La Rose vit la juge laisser tomber sa tête en avant, qu'est-ce qu'elle avait prévu elle encore ? Vu tous les schizophrènes qu'il y avait dans la ville, la jeune femme s'attendait à tout de la part de la juge. Lorsque Nemesis releva la tête, une expression de colère était sur son visage, les yeux exorbités... Attention à ce que l'on dit, ici, c'était Kira qui avait le pouvoir.

- Vous n'avez que des questions idiotes à me poser ?! Utilisez votre cervelle, le pouvoir ne vous revient pas ! Vous n'êtes bons qu'à jouer les magiciens ou à élever des bestioles, pas pour gouverner une ville comme Quederla !

Elle voulait recommencer ? Très bien, vu qu'apparemment, elle aimait souffrir, la demoiselle aux cheveux roses se donnerait à cœur joie de lui faire du mal. Kira lança sa dague, visant précisément l'épaule, avec un peu de chance elle allait lui faire perdre l'usage de son bras ; la jeune femme se leva pour donner de nouveau un coup de pied dans la chaise de la juge. Cette fois, elle pouvait aller se faire voir pour l'hôpital ; Kira se rassit sur Nemesis, lui retirer la dague de l'épaule et s'apprêta à la planter une dernière fois dans le cœur quand elle sentit une main entourer son poignet...




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Lun 3 Nov - 11:40


Sauvetage


J'étais tranquillement assis chez moi entrain de préparer la négociation que j'allais devoir faire avec l'As Élémentis dans peu de temps et je ne savais pas trop comment les convaincre sans utiliser la force pour le moment. Entrain d'écrire une multitude d'idée sur du papier lorsqu'une de mes guêpes apparu dans mon champs de vision, se posant sur les feuilles, commençant à écrire quelque chose, mouillant ses pattes dans l'encre pour ensuite inscrire des mots les uns après les autres afin de me prévenir que Kira était entrain de torturer un membre du gouvernement, un juge même. Sans attendre je me relevais pour sortir du domaine en suivant la guêpe jusqu'au lieu de torture, il fallait se dépêcher car connaissant l'As Domae, la vie de cette juge allait être très courte entre les mains de la louve.

L'insecte me guida jusqu'à la chapelle, lieu de repos des défunts fondateurs des Familles, où je rentrais assez calmement bizarrement et surtout serein, du moins sous mon merveilleux masque à tête de crâne qui ne me quittait pour ainsi dire plus, le gardant toujours sur moi dès que je dois sortir quand ça concerne le gouvernement. En entrant dans la pièce, je pouvais voir que la Rose était assise sur une jeune femme, prête à la poignarder en plein cœur, raison pour laquelle je m'approchais d'elle assez rapidement pour venir lui attraper le poignet avant qu'elle lui inflige le coup fatal. Il s'était joué de peu car une seconde de plus et la jeune juge y passait. Je relevais de force la Domae, que ça lui plaise ou non elle se devait de lui laisser la vie sauve, surtout que c'était à mon avantage, et à celui de la ville, de la laisser en vie. Je regardais rapidement le membre du gouvernement allongé au sol pour voir son état et effectivement il n'était pas jolie et il lui fallait des soins et d'urgence sûrement. Je me retournais dans un premier temps vers Kira afin de lui parler.


- Pourquoi tu te rabaisses à leur niveau ? On prime la paix et tu veux te montrer violente devant eux ? J'espère que je n'aurai plus besoin de te surveiller à partir de maintenant.

Je me replaçais au pied de la juge afin de me baisser, l'attrapant afin de la mettre dans mes bras, ayant une vision direct sur mon masque, la juge allait sûrement avoir peur, mais j'en ai besoin pour ma sécurité. Une fois dans mes bras, je me déplaçais pour sortir de la chapelle, passant juste à côté du bourreau du dimanche, toujours impassible, en même temps le masque restait souriant en toute circonstance alors forcément j'étais impassible pour tout ce qui me voyait de l'extérieur. En sortant de la chapelle, je pris le chemin immédiat pour l'hôpital afin qu'on puisse la soigner, elle en a vraiment besoin. Une chance que l'hôpital n'était pas très loin du lieu de torture sinon elle risquerai de mourir à cause de ses blessures. Dans l'hôpital, beaucoup  m'évitais, seul les médecins venaient à ma visite afin de me demander ce qu'elle avait, mais je leur refilais, limite en leur balançant dans leur bras afin de partir le plus vite, on sait jamais si les soldats du gouvernement se ramène, je serai dans une mauvaise situation, il fallait mieux que je ne m'éternise pas en ce lieu. Je commençais à partir de ce lieu, mais il fallait que je m'adresse une dernière fois  à la juge, enfin une première fois serait plus juste.

- Vous pouvez me remercier mademoiselle la juge, heureusement que j'étais là. Je vous rappellerais le moment venu de cette faveur. Vous avez les salutations de Tenshi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Lun 3 Nov - 21:32



- Vous n'avez que des questions idiotes à me poser ?! Utilisez votre cervelle, le pouvoir ne vous revient pas ! Vous n'êtes bons qu'à jouer les magiciens ou à élever des bestioles, pas pour gouverner une ville comme Quederla !

Sa folie avait dû me toucher à ce moment-là ; Mes mots se faisaient incisifs, j'allais mourir pour cela, et je le savais pertinemment. Je me sentis basculer quand Bad Wolf refrappa dans ma chaise pour la renverser, et alors que je me cognai de nouveau la tête, un poids se fit sentir sur mon ventre. Qu'est-ce qu'elle avait à s'asseoir sur moi ?... Il fallait vraiment qu'elle perde cette fichue manie... Je rouvris les yeux avec peine et lançai un regard fatigué vers le sang coulant de mon épaule... quand est-ce que la lame s'était plantée là ? Je ne m'en souvenais plus... je ne l'avais pas sentie sur le coup. Mais lorsque je la remarquai enfin, je grinçais les dents en vrillant la donzelle du regard, la voyant l'arracher de ma chair avant de la lever au dessus de moi, comme prête à l'abattre en plein dans le coeur... Et tandis que ma dernière heure arrivait, je me mis à penser que oui, les Familles n'étaient rien d'autres qu'une bande d'assassins, rien de plus au final ; je ne m'étais pas trompée. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres alors que je fermai les yeux, attendant simplement que tout cela se termine...

Mais apparemment, ce n'était pas encore le bon moment.

Voyant que rien n'arrivait, j'ouvrai un oeil timide et regardai Bad Wolf à qui la main avait été paralysée par l'emprise d'une... chose. J'avais dû cogner ma tête plus fort que je l'imaginais... Il s'agissait d'une sorte d'immeuble à tête de crâne qui la regardait avec un sourire horrifiant, tout en la sermonnant à propos d'un truc que je ne pigeai pas. Je crus juste comprendre qu'il critiquait le Gouvernement en insinuant que ces choses-là étaient indignes des clans, et ça me fit doucement rigoler... Lorsque l'homme se pencha sur moi pour regarder mes plaies, un grand frisson d'effroi traversa mon corps tandis que j'essayais de m'éloigner de lui, apeurée face à cette chose qui n'avait pas réellement de formes. Il me détacha sans faire attention à mon apnée magistrale ; Me touche pas humain-mâle, me touche pas ou je t'éclate les dents d'devant... hm, décidément, je perdais la tête. Je me sentis être soulevée, malgré mes vaines tentatives de lui en coller une, et lorsque je fis face à son masque, une forte envie de m'évanouir me prit, sans y céder. Rester vigilante, on ne peut faire confiance à un homme - non ! Ne pas s'endormir, lâche-moi ou je t'éclate les dents d'en bas... décidément...

- Hmbl... Posez-moi, 'peux marcher... je n'aime pas... qu'on me porte... et vous allez vous salir...

Je n'étais pas une fichue princesse, bon sang ! Au mieux reine, mais pas une princesse débile à aller sauver... quoique là, j'avais réellement besoin qu'on me sauve. Bon. Ok. A moitié vaseuse, je jetai un coup d'oeil à Bad Wolf en laissant pendouiller ma tête, puis fixai l'autre bestiole sans vraiment bien voir : Pourquoi il me portait dans ses bras, l'tordu ? A choisir, je crois que j'aurais préféré le mode sac à patates... mais bon, si ça lui faisait plaisir de la jouer chevalier servant... Je n'allais pas lui retirer ça. Il se mit en marche (Robocooop.) et sortit de la chapelle sans faire attention à mon baragouinage de femme blessée : Tant mieux, même moi je ne comprenais pas ce que je disais. Et vu l'état de mon crâne... une chance qu'il ne m'écoutait pas. Cerveau trop secoué, dirait-on...  Trop occupée à cligner des yeux pour ne pas m'endormir et définitivement perdre connaissance, je ne voyais même plus le temps passer, pour ne pas dire que je ne voyais presque plus du tout. Les rues n'étaient plus que de longs tracés gris sombre, et j'avais toujours ce truc là, sous le nez avec son sourire à la noix... J'allais faire des cauchemars, sûre et certaine.

Nous entrâmes dans l'hôpital et bizarrement, beaucoup de gens l'esquivaient... Tiens. Peut-être était-il recherché, je ne savais pas trop... peut-être. Mais dans mon état, je n'y prêtais pas attention. Je voyais des médecins s’agglutiner autour de lui comme des abeilles autour du miel afin de se renseigner sur mon état, mais à cela il y répondit d'une manière tout à fait originale... en me balançant dans leurs bras. BOUGRE ! BUTOR ! MAL ÉLEVÉ ! Je laissai pendouiller mes bras dans le vide en lui lançant un petit coup d'oeil à mi-chemin entre la colère et la reconnaissance... En plus, ces médecins... c'étaient des hommes... pourquoi est-ce qu'il y avait des hommes partout dans Quederla ? Au moins, c'était enfin fini. Il s'approcha de moi avant de me souffler, apparemment pressé de s'en aller :


- Vous pouvez me remercier mademoiselle la juge, heureusement que j'étais là. Je vous rappellerais le moment venu de cette faveur. Vous avez les salutations de Tenshi.

... M'donne pas d'ordres ou je te pète les dents. J'avais envie de lui répondre ça, mais à nouveau, je n'étais pas en état. Je soupirai d'un air un peu attristé en voyant que même mon sauveur voulait profiter de mon statut, mais au fond, j'avais l'habitude... Avoir la juge dans la poche, ça a toujours été intéressant pour tout le monde; et ça a toujours été la raison pour laquelle je n'avais pas d'amis. Dommage... mais évidemment, à Quederla, ils étaient tous les mêmes. Par politesse néanmoins, je me refusai à rester butée dans mon silence, surtout que je me sentais partir:


- ... Merci... et j'en doute pas... Ils font tous...ça...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2938
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   Lun 3 Nov - 22:16







Une main venait d'emprisonner le bras de la demoiselle aux cheveux roses qui leva des yeux enragés sur cette personne, il s'agissait de Takeshi qui portait encore son costume ridicule de la mort avec un grand sourire... Tien la mort vient aider l'As ou alors pour une fois elle vient sauver quelqu'un ? C'est lorsqu'elle se sent relevée que la jeune femme a sa réponse, il était venu pour sauver cette juge. Quel enfoiré.

- Pourquoi tu te rabaisses à leur niveau ? On prime la paix et tu veux te montrer violente devant eux ? J'espère que je n'aurai plus besoin de te surveiller à partir de maintenant.

Et en plus il lui faisait la moral ?! Non mais il était sérieux là ? Lui qui avait tué tellement de monde osait faire la moral à la jeune femme ? Et son duo avec Itami était mieux peut-être ? Maintenant que monsieur avait rejoint la Confrérie, il se prenait pour un enfant de cœur ?

- C'est vrai que toi, tu n'as rien à te reprocher ; vu tous les meurtres que tu as à ton compte, tu es le meilleur pour me faire la moral.

La jeune femme se releva tandis que Takeshi retirait les liens de la juge qui ne voulait pas le suivre ; bah alors, on n'est pas reconnaissant de la personne qui vous sauvé ? Kira était tellement énervée, qu'elle reçoive cette leçon de Shin, passe encore, de Jenny, c'était compréhensive mais de LUI, elle ne pouvait pas l'accepter. C'est ça, va-t-en avec Nemesis dans les bras... Qu'il aille faire son chevalier servent.

Lorsqu'ils quittèrent la chapelle, la jeune femme laissa échapper un cri de rage et donna un violent coup de pied dans la chaise qui vola en éclat ; elle sortit sa dague et la lança quelque part dans la chapelle. Non mais sérieusement, depuis quand il faisait les jolis cœur à sauver les demoiselles en détresse ?! Elle le haïssait en ce moment, elle aurait voulu le frapper, l'étriper. Kira récupérer ses instruments de torture et rentra chez elle afin de nettoyer tout le sang qu'elle avait sur elle et jeter les vêtements.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis moi ce que je veux savoir [PV Nemesis et Takeshi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-