Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le premier dîner [PV Asha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Le premier dîner [PV Asha]   Jeu 6 Nov - 5:08


Le premier dîner

Pour son dîner avec Asharya, il souhaitait que tout soit absolument parfait. Il avait récuré et frotté tous les coins de sa maison avec l’aide de ses domestiques, car sa maison était plus grande que grande. En fait, c’était presque de la dimension d’un manoir et la pièce dont Vilmos était le plus fier était en vérité le couloir reliant l’entrée de la maison, avec le salon, avec la bibliothèque, avec la salle à manger qui s’ouvrait sur des grandes fenêtres qui donnaient sur la cour il y avait un jardin rempli de fleurs et plus loin, la grange où le taureau de Vilmos dormait et mangeait. Ce couloir était tapissé de toiles de toutes sortes : des paysages, des scènes religieuses, mais surtout beaucoup de portraits. La famille Desgoffe était l’une des plus ancienne de la ville et la tradition voulait que chaque héritier ai son propre portait. Vilmos avait le sien évidement, où son expression était des plus sérieuses, presque conquérantes et intimidantes. Et ces toiles, il les avaient récupérer le jour où il avait venger sa famille et tuer l’Élémentis, qui avait eu l’affront de s’installer dans la maison de son enfance, peut-être pour piéger le jeune Vilmos lorsqu’il n’en pourrait de vivre dans la rue et il retournerait chez lui dans l’espoir que tout ça n’était qu’un mauvais rêve, et alors il sera là pour le tuer. Mais ce n’était jamais arrivé.

Outre l’énorme quantité de portraits, certaines toiles étaient des anciens trafics d’œuvre d’art qu’il avait préféré gardé pour lui. Son mobilier, le sol, les murs et même le plafond était travaillé avec le plus grand luxe qui soit. Longtemps, Vilmos avait rêvé de ce qui brillait et scintillait. Pauvre durant une grande partie de sa vie, l’argent avait été rapidement associé avec le bonheur dans l’esprit du trésorier. Mais maintenant, il n’en était plus aussi certain.

Il commençait à ne plus voir la beauté des portes capitonnées de sa maison, ni celle des lustres qui illuminait chacune des pièces. La seule et unique chose à laquelle il pensait était l’éclat doré des yeux de la forgeronne.

Et Vilmos voulait l’impressionner. Elle était une élémentis mais il ne réussissait pas à la détester et ce n’était pas faute d’avoir tout fait pour qu’elle le haïsse. Dans un cas comme dans l’autre, rien n’avait fonctionné. Mais tout cela serait très mal vu si quelqu’un se doutait de quelque chose, et d’ailleurs, il avait proposé qu’ils diner chez lui justement pour éviter de se faire voir ensemble. Il avait chassé ses domestiques, le cuisinier en dernier. Toute la semaine, Vilmos avait beau suivre les recettes à la lettre, jamais il n’en réussissait une seule. Alors il se fâchait, jurait contre lui-même et sa recette et jetait le résultat par la fenêtre. Il ne pourrait jamais présenter une telle horreur devant Asharya, autant se pendre tout de suite! À genoux il avait supplié son cuisinier de l’aider et il avait accepté finalement, lorsque Vilmos lui proposa deux semaines de congés payés de plus.

Le jour du fameux dîner, le cuisinier choisit des filets mignons au miel et au gingembre. Vilmos approuva tout de suite : c’était simple, il pourrait facilement faire croire à Asharya qu’il s’agissait de sa recette et ils auraient tout le temps de discuter pendant que la viande mijotait. C’était parfait!

Dès que son cuisinier ait quitté avec tous les autres domestiques, Vilmos se jeta dans la douche. Il avait été nerveux durant toute la journée et se fut de même lorsqu’il se regarda dans le miroir. Ses yeux bleus le fixèrent longtemps… Ce n’était qu’un simple diner, pourquoi voulait-il en faire autant. Une sorte d’incompréhension et d’angoisse lui tendit les traits. C’était trop tard pour reculer, il lui avait promis ce dîner et toujours il tenait ses promesses. Il respira un grand coup : tout allait bien se passer. Il sentait bon, ce n’était pas la première fois qu’il parlerait à une femme et il était séduisant. Enfin, il serait encore plus avec des vêtements. Vilmos ouvrit sa garde-robe et sans réfléchir, il en était incapable. Son cerveau était brouillé par le visage d’Asharya. Il avait l’impression qu’il ne l’avait pas revu depuis des années! Et donc, sans réfléchir, il revêtit ses pantalons noirs, ses souliers noirs et sa cravate noire, mais avec une chemise d’un blanc immaculé avec un veston bleu très foncé. Ses yeux saphir ressortaient beaucoup plus que d’habitude, ensevelit sous tout ce noir. Tandis que le blanc et le bleu lui donnait un air encore plus impressionnant mais surtout, plus charmant et nettement moins terrifiant.

Tout était en place, il ne manquait plus qu’Asharya maintenant. Il l’attendit donc avec patience en espérant qu’elle arrive saine et sauve. Oui, elle savait se battre, mais n’empêche, il se faisait un sang d’encre, tournant en rond dans sa propre cuisine, jetant un œil à l’heure au deux ou trois secondes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Jeu 6 Nov - 19:05



 

Asharya était stressée. Depuis la dernière fois qu'elle avait vu Vilmos, elle n'avait cessé de penser à lui et à ce fichu dîner qui approchait. Elle s'était noyée dans le travail pour essayer de ne pas y penser mais c'était peine perdu, tout lui rappelait Vilmos. Un homme qui commandait avec des yeux bleus, une voix autoritaire dans la rue et surtout, l'armure qu'elle était en train de lui forger. Elle avançait grandement d'ailleurs, elle avait déjà fait tout le haut de l'armure et avait entamé le bas. Une fois terminé, il ne resterait plus que le cuir à placer et l'armure serait parfaite, mais avant ça... IL Y AVAIT CE DINER.

Asharya passa trois jours hors de sa forge avant celui ci, parcourant toutes les boutiques de la ville pour trouver quelque chose de joli à porter. Sa robe de la dernière fois était un coup de bol, elle voulait... Elle voulait être superbe à ses yeux le soir où ils se verraient, elle voulait qu'il oublie la forgeronne qu'elle était et qu'il ne voit... Que la femme ? C'était bien la première fois qu'elle voulait montrer cela d'elle mais... Mais elle l'avait déjà dit, Vilmos était différent, et elle voulait le surprendre.

Le soir venu, elle se prépara chez elle, elle laissa ses cheveux encadrer son visage de manière élégante et sexy à la fois, elle se maquilla légèrement, le dessus des yeux très léger pour le pas cacher ses sublimes yeux dorés et ses lèvres rougies, mettant l'accent dessus. Elle enfila ensuite une robe noire, moulant son corps avec un léger décolleté et ouverte sur toute la jambe gauche. Aux pieds, de fins talons noirs aussi, fermés devant avec une lanière à la cheville. Elle se regarda alors dans un miroir, ses seins, son ventre, ses hanches, ses fesses... Tout était moulé dans cette robe c'était... C'était beaucoup plus sexy que ce qu'elle portait habituellement et elle rougit, Vilmos trouverait-il cela un peu trop ? Elle commençait à stresser, mais il était trop tard pour reculer.

Elle alla alors chercher une magnifique dague gravée du nom de Vilmos, elle brillait d'un éclat bleu superbe au niveau de la gravure et son manche était incrusté d'un saphir taillé en losange. Il fallait bien qu'elle amène un cadeau, elle avait pense que cela lui plairait... Espérons que ce soit le cas. Pour ce soir, elle laissa sa claymore ici, rangée. Ce n'était pas dans ses habitudes mais... Elle ne voulait pas arrivée chez lui avec elle. Elle enfila une fine veste qu'elle tint fermer sur sa poitrine et partit alors vers la demeure de Vilmos. En chemin elle rencontra des hommes... Ils la sifflèrent et elle accéléra le pas.

-Bah pars pas chérie ! Tu t'es pas habillée comme ça pour nous ?

Elle n'avait aucune intention de se battre ce soir et encore moins sans sa claymore mais elle se fit attraper par le bras. L'un des homme sortit alors un couteau.

-Allez viens... On va s'amuser lui dit-il alors avec un sourire malsain.

A peine eut-il fini ses mots que la lame de son couteau se mit à se plier et elle profita de sa surprise pour lui envoyer un coup de talon en plein ventre avant de courir. Elle parvint à leur échapper en passant dans une ruelle et par celle ci, repartie alors vers la maison de Vilmos. Elle y arriva sans problème, un peu stressée malgré tout, elle venait de montrer ses pouvoirs devant des Domae... Mauvaise idée dans un tel quartier mais elle n'avait pas trop eu le choix.

Elle frappa alors à la porte de Vilmos, fascinée par sa maison immense... Sa veste était tombée en arrivant et elle dû la ramasser alors que la porte s'ouvrait, tant pis, elle n'aurait pas pu cacher son décolleté très longtemps de toute manière.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Ven 7 Nov - 3:45


Le premier dîner

Dès qu’il entendit que quelqu’un cognait à la porte, il courut comme il n’avait jamais couru avant. À une vitesse phénoménale, il traversa le couloir sous le regard de tous les portraits en faisant voler chacune des portes capitonnées qui séparaient le couloir d’un geste violent de la main. Plus ces maudites portes s’ôteraient de son chemin, plus vite il serait avec Asharya.

Arrivé devant sa porte d’entrée, il se regarda une dernière fois dans le miroir pour s’assurer que tout était en place et qu’aucune mèche ne lui tombait sur le front. Il lissa sa cravate une dernière fois, respira un grand coup et ouvrit finalement la porte.

En la voyant, l’effet qu’elle lui fit fut indescriptible. Dans son cerveau, il senti que sa raison, son jugement, sa logique et son intelligence plièrent bagages définitivement pour trouver refuge contre tant de stimuli visuel. Il senti ses jointures blanchirent tellement il serrait violemment la poignée de la porte, peut-être pour éviter de s’évanouir de joie. Elle voulait le tué bordel!

Asharya était belle à en pleurer. Elle s’était maquillée tout simplement, juste comme il aimait, excepté le rouge à lèvre qu’elle avait mis, vif et intense qui lui donna une envie folle de l’embrasser ici et maintenant, dans le portique. Sa robe noire n’était pas seulement la plus sexy qu’il avait jamais vu, Vilmos était certain qu’avec sa elle aurait pu faire damner tous les saints du monde! Et Vilmos était loin d’en être un… C’était sans parler du galbe fort intéressant de sa jambe découverte par l’ouverture de sa robe et ses talons vertigineux. Il restait plus grand qu’elle évidemment, mais elle devait avoir gagné quelques centimètres de plus avec ça non?

Après l’avoir détailler de près les yeux de Vilmos louchèrent quelques secondes sur le décolleté de la jeune femme blonde. Comment aurait-il pu avoir résisté? Le regard bleu de Vilmos s’enflamma tout de suite et il gratifia la forgeronne de son sourire le plus séduisant, le sourire des grandes occasions.

-Je crois que vous vous êtes trompé de maison mademoiselle, dit-il d’un air malicieux en feignant de ne pas la reconnaître. J’attendais une forgeronne blonde et un peu idiote, pas la mannequin la plus belle de la ville!

Il ne put empêcher un gloussement nerveux sortir d’être ses lèvres. Habituellement lorsqu’il séduisait une femme, Vilmos avait toujours eu un certain self-control, mais là, il devait être partit avec le reste de son cerveau, qui reviendrait peut-être sous peu.

S’écartant de la porte, il l’invita à entrer et il referma la porte, son sourire cette fois plus sérieux et doux. Il s’appuya contre la porte et croisa les bras sur sa poitrine musclé.

-Mais sérieusement Asharya, vous êtes absolument resplendissante ce soir…Je crois que ce n’est pas juste d’ailleurs; vous êtes à la fois intelligente et ravissante. Et vous savez vous battre en plus! Vous devriez laisser un peu de qualités aux autres… J’en connais beaucoup qui ne vous arrive pas à la cheville.

Surtout avec des talons pareils, se dit-il.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Sam 8 Nov - 2:43



 

Lorsqu'Asharya le vit ouvrir la porte elle en resta bouche bée. Il était... Il était... Plus beau que ça aurait été un crime. Son habit révélait ses magnifiques yeux, c'était simple, élégant, superbe... Elle rougit rien qu'en le voyant, jamais elle n'aurait imaginé qu'il puisse lui faire plus d'effet qu'il ne lui en avait déjà fait.

-Je crois que vous vous êtes trompé de maison mademoiselle, dit-il d’un air malicieux en feignant de ne pas la reconnaître. J’attendais une forgeronne blonde et un peu idiote, pas la mannequin la plus belle de la ville!

La jeune femme eut un léger rire et rougit à ses derniers mots, mais elle ne dit rien, il l'intimidait. Se moquait-il d'elle ou était-il sincère ? Lui seul pouvait le lui dire et elle ne lui poserait surement pas la question. Il s'écarta alors pour laisser rentrer la jeune femme qui ne se fit pas prier pour avancer, elle n'avait aucune intention qu'on la voit plus longtemps dehors avec ce qui venait de se passer et puis surtout... Elle ne voulait pas risquer que Vilmos ait des problèmes.

Elle le vit alors s'appuyer contre le porte en la regardant, les bras croisés. Elle fut gênée, elle avait l'impression qu'il la jaugeait... Etait-ce le cas ?

-Mais sérieusement Asharya, vous êtes absolument resplendissante ce soir…Je crois que ce n’est pas juste d’ailleurs; vous êtes à la fois intelligente et ravissante. Et vous savez vous battre en plus! Vous devriez laisser un peu de qualités aux autres… J’en connais beaucoup qui ne vous arrive pas à la cheville.


Rouge ? Non... Elle devint immédiatement cramoisie et ouvrit et ferma la bouche au moins trois fois d'affilé, sans savoir quoi dire. Il la regardait si fixement...

-M... Merci... Vous êtes... Vous êtes vous aussi absolument... Je ne trouve même pas mes mots, superbe ne suffirait pas à décrire la façon dont vous portez votre ensemble.

Elle attrapa alors la dague et la lui tendit

-Tenez, je ne savais pas trop quoi vous offrir alors je vous ai créé ceci, espérant que ça puisse vous plaire... C'est peut-être un peu simple mais... La pierre me rappelait vos yeux...

Elle s'en voulu immédiatement d'avoir dit cela et rougit de plus belle. Pourquoi avait-il fallut qu'elle sorte ça ? Evidemment qu'il était beau et avait des yeux magnifiques mais... Mais ça ne se disait absolument pas et la gêne l'envahie. Elle n'était déjà pas rassurée dans cette tenue. Elle avait tellement tenue à être belle pour lui... Elle tortilla une de ses mèches de cheveux, le stress de sa course précédente devait encore se lire sur ses traits et elle regarda d'ailleurs pas la fenêtre, ayant peur d'avoir été suivie.

Oh oui, Vilmos savait évidemment se défendre mais elle ne voulait pas lui causer le moindre ennui. Elle finit par retourner son regard vers lui.

-Encore merci... Pour cette invitation, je ne pensais réellement pas que nous dinerions chez vous la première fois mais... Votre maison est absolument magnifique... C'est tellement grand, je me demande comment vous faites pour ne pas vous y perdre.


Et voila... Et voila ! Encore une réplique idiote. Elle se maudit intérieurement d'avoir osé prononcer ces mots et soupira.

-Désolée... Je dis absolument n'importe quoi ce soir je... Je ne sais plus où me mettre.

Et pourtant... Il y avait de la place ici.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mar 11 Nov - 2:28


Le premier dîner

La voir rougir lui apporta le sourire aux lèvres. Comment pouvait-il encore la trouver mignonne avec le visage rouge qu’elle avait? Il ne le savait pas mais il adorait la voir ainsi…et la voir entortiller sa mèche autour de son doigt.

-M... Merci... Vous êtes... Vous êtes vous aussi absolument... Je ne trouve même pas mes mots, superbe ne suffirait pas à décrire la façon dont vous portez votre ensemble.

Et bien! Si c’était ce qu’elle pensait, il allait devoir porter du blanc et du bleu plus souvent! Il avait toujours porté du noir, surtout pour avoir l’air menaçant et être pris au sérieux par ses collègues autant que par ses ennemis Élémentis. Mais ce soir il n’allait pas menacer personne, bien au contraire.

Alors qu’il lui sourit pour la remercier de son compliment, Asharya lui tendit quelque chose. Il le prit dans ses mains et constatât qu’il s’agissait d’une dague magnifiquement travaillée et lorsqu’il la retourna pour l’examiner, il aperçut son prénom gravé sur la dague. Vilmos leva les yeux vers la jeune femme l’air complètement stupéfait.

-Tenez, je ne savais pas trop quoi vous offrir alors je vous ai créé ceci, espérant que ça puisse vous plaire... C'est peut-être un peu simple mais... La pierre me rappelait vos yeux...

Effectivement sur le manche il y avait une pierre bleue. Est-ce que c’était un saphir? Un vrai? Bon sang! Vilmos senti ses genoux devenir mous. Il aurait dû être celui qui donnait ce genre de cadeau! Pas le contraire! Après tout, quand était-ce la dernière fois que quelqu’un lui avait donné quelque chose sans rien demander en retour? Peut-être lors du dernier Noël qu’il avait passé avec ses parents et son frère. Aussi loin qu’il pouvait se souvenir ça avait toujours été lui qui donnait eux autres, leur rendait des services, et réciproquement…Mais Asharya qui arrivait sans prévenir avec un cadeau aussi beau, ça le tuait et le rendait fou de joie à la fois.

-Merci beaucoup, murmura-t-il, toujours aussi concentré à regarder la lame comme s’il s’agissait des reliques saintes des dieux.

Lorsqu’il releva les yeux pour la regarder, Asharya entourait sa mèche de cheveux blond sur son doigt d’un air que Vilmos trouva bizarre. Il haussa les sourcils en la voyant regardé par la fenêtre. Quoi, elle avait déjà envie de partir? Il était si nul que ça?! Sa joie de tout à l’heure s’évanouit d’un seul coup alors qu’il essayait de décodé les pensées de la jeune femme. Mais n’y parvenant pas, il resta silencieux et finalement elle le regarda.

-Encore merci... Pour cette invitation, je ne pensais réellement pas que nous dinerions chez vous la première fois mais... Votre maison est absolument magnifique... C'est tellement grand, je me demande comment vous faites pour ne pas vous y perdre.

Vilmos aurait trouvé sa remarque très drôle normalement mais il n’avait plus le cœur à rire. Est-ce qu’elle venait de lui donner cette maudite dague pour se sentir moins coupable de vouloir s’en aller de chez lui?! Pour se donner une bonne excuse pour s’en aller ensuite?! Vilmos serra l’arme dans ses mains pour ne pas la jeter contre le mur.

-Désolée... Je dis absolument n'importe quoi ce soir je... Je ne sais plus où me mettre.

Il n’était pas du genre à mâcher ses mots et il voulait savoir pourquoi elle avait regardé aussi nerveusement par la fenêtre. Bien qu’il s’efforce de garder un visage composé, Vilmos ne pouvait s’empêcher d’être blessé.

-Asharya, pourquoi êtes-vous aussi nerveuse?

Le jeune homme tournait et retournait avec embarras sa dague entre ses doigts. Il se demandait ce qu’il avait pu faire pour la froissée autant. Pourtant, la dernière fois, tout c’était bien dérouler entre eux non? Enfin, il avait cru.

- Si vous n’avez pas envie d’être ici, je ne vous retiendrais pas vous savez. Après tout c’était une idée stupide.

Ah! C’était la première fois qu’une femme le rejetait, mais aussi que son cœur lui fit horriblement mal. Au moins maintenant, il savait qu’il en possédait bien un. Mais pourquoi avoir été cruelle au point de se présenter à lui aussi belle que maintenant? Ça lui faisait d'autant plus mal que le fait de savoir qu'un autre homme profiterais peut-être de la voir comme ça ce soir. Quel connard! Depuis le début peut-être elle c'était jouer de lui...avec son petit visage rouge si mignon et ses cheveux blonds qui semblaient si doux...!

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mar 11 Nov - 5:52



 

Lorsque la jeune femme lui tendit la dague, il parut plus que surpris. Elle se demanda alors si cela lui plaisait. Il tourna et retourna la lame entre ses doigts et plus il le faisait, plus elle était stressée, elle voulait tellement lui faire plaisir.

-Merci beaucoup, murmura-t-il finalement

Asharya ne comprit pas, elle n'arrivait pas à déchiffrer ce qui se cachait dans ce 'merci beaucoup', était-il triste ? Heureux ? déçu ? Le cadeau lui avait-il plu ? Elle se sentait idiote, il devait avoir de bien plus jolies pièce vu son rang.

Il finit alors par remarquer sa nervosité... Elle n'avait pas voulu qu'il le voit mais... Difficile de cacher son anxiété.

-Asharya, pourquoi êtes-vous aussi nerveuse?

La jeune femme baissa la yeux, elle ne voulait pas causer de soucis à Vilmos... Surement pas ce soir, mais... Il parut ne pas comprendre la situation et interpreta celle ci d'une manière qu'elle ne voulait surtout pas !

- Si vous n’avez pas envie d’être ici, je ne vous retiendrais pas vous savez. Après tout c’était une idée stupide.

Elle eut mal au coeur dès qu'il prononça ces mots et le regarda d'un air sincère, dans les yeux.

- Non ne dites pas ça ! C'était une merveilleuse idée ! Je suis ravie d'être ici ce... Ce n'est pas ça qui me tracasse mais... Je ne voulais pas vous causer du soucis...

Elle se retrouvait dos au mur, il fallait qu'elle lui parle, elle ne voulait pas qu'il ai cette impression, elle tenait beaucoup à cette soirée. Elle s'avança alors vers lui et lui attrapant doucement la main.

-C'est juste... avant d'arriver, en entrant de le quartier. Je me suis faite accostée par des hommes... Ils avaient apparemment des envies très bien scindées et m'ont menacé d'une lame. J'ai réussi à les repousser et à partir en courant. J'ai maintenant peur qu'ils m'aient suivi, mais je ne veux pas vous causer de problème, je ne voudrais pas qu'ils sachent où je me suis rendu car j'ai dû user de mon pouvoir...

Elle semblait désolée et son regard se mit à fuir celui de Vilmos tandis qu'elle lui lâchait la main.

-Je suis désolée, je ne voulais vraiment pas causer de problème... Mais je n'avais rien pour me défendre, j'ai dû faire comme j'ai pu...

Il allait surement lui en vouloir d'avoir mis son rang en péril, sa place dans la famille Domae. Elle recula alors d'un pas.

-Si tu veux... Je repars... Je vous ai causé assez de tort comme ça, je n'avais aucune intention de te faire courir des risques au sein de ta famille

Elle baissa les yeux, honteuse. L'agression, la menace, rien ne lui importait plus en cet instant que ce qu'allait penser l'homme aux yeux lagons... Elle tenait à cette soirée, cet incident allait-il vraiment tout gâcher ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mer 12 Nov - 3:21


Le premier dîner


- Non ne dites pas ça ! C'était une merveilleuse idée ! Je suis ravie d'être ici ce... Ce n'est pas ça qui me tracasse mais... Je ne voulais pas vous causer du soucis...

Oh…alors elle ne souhaitait pas s’en aller au plus vite, comme il l’avait pensé? Vilmos fut rassuré de le savoir, mais ça n’expliquait toujours pas pourquoi elle était aussi nerveuse. Asharya s’approcha de lui et elle lui prit la main. Avait-elle fait quelque chose de grave? Si elle croyait pouvoir l’amadouer rien qu’en lui prenant la main elle se trompait!

Finalement elle s’expliqua au jeune homme.

-C'est juste... avant d'arriver, en entrant de le quartier. Je me suis faite accostée par des hommes... Ils avaient apparemment des envies très bien scindées et m'ont menacé d'une lame. J'ai réussi à les repousser et à partir en courant. J'ai maintenant peur qu'ils m'aient suivi, mais je ne veux pas vous causer de problème, je ne voudrais pas qu'ils sachent où je me suis rendu car j'ai dû user de mon pouvoir...

«Des envies très bien scindées»? Ils avaient voulu l’amener avec eux dans un coin sombre et la violer tiens! Son sang ne fit qu’un tour dans ses veines en songeant que si elle n’aurait pas eu son pouvoir et ses techniques de combat pour se défendre, elle serait peut-être entre deux salauds en train de faire des trucs dégoûtants au moment où ils parlaient. Et lui aurait probablement dîné seul comme un con. Il avait envie de la prendre dans ses bras. De la serrer si fort contre lui et de ne plus penser à ce qu’elle venait de vivre.

Il faudra d’ailleurs qu’elle lui dise à quoi ressemblaient ces types… Ils payeront très cher ce qu’ils avaient presque fait à sa forgeronne adorée. Celle-ci justement, lui lâcha la main.

-Je suis désolée, je ne voulais vraiment pas causer de problème... Mais je n'avais rien pour me défendre, j'ai dû faire comme j'ai pu...

Effectivement, si on racontait chez les Domae qu’il avait eu un rendez-vous avec une Élémentis, ça risquait de grandement entaché son statut et son autorité. Qu’il était un homme à femme, ça, tout le monde était au courant mais du moment qu’il se tenait à distance de l’ennemi, personne ne le jugeait sur ses choix sentimentaux. Asharya n'avait pas a être désolée.

Mais Vilmos avait bien un plan, si elle était consentante.

-Si tu veux... Je repars... Je vous ai causé assez de tort comme ça, je n'avais aucune intention de te faire courir des risques au sein de ta famille

La jeune femme blonde baissa ses yeux dorés d’un air désolé. Non, ça ne se passerait pas comme ça. Il voulait qu’elle le regarde et parla d’une voix forte.

-Certainement pas! Nous allons avoir ce diner coute que coute. Il n’est pas question que ces deux enculés ruinent notre soirée encore moins mon temps passé avec vous!

Vilmos avait repris tout son aplomb. Ils ne pouvaient pas être défaitistes comme ça! Ses yeux avaient pris la teinte d’une flamme bleue en pleine combustion et il regarda la forgeronne avec un sang-froid exemplaire.

-Ne soyez pas inquiète pour mon titre au sein de ma famille, ma réputation de valet et de malfrat est déjà bien établit et ce n’est sûrement pas deux violeurs qui me détruiront. Ceux-là j’en ferais mon affaire,dit-il alors qu’il sentait presque leur deux crânes d’idiots éclater contre son poing. Alors rester ici, pour la nuit, et vous repartiez demain matin. J’ai un tas de chambres inoccupées. Si ces cons vous ont suivi et qu’ils surveillent ma maison, ils abandonneront lorsqu’ils ne vous verront pas sortir d’ici ce soir. Ils croiront que vous leur avez échappé et vous aurez l’esprit tranquille.

De plus, se balader la nuit avec une robe aussi sexy sur le dos lui attirerait des ennuis, forcément. Et ça peut importer le quartier. Il ne pouvait pas y avoir que deux violeurs dans Quederla, ils devaient en avoir des tas. Vilmos se trouvait de plus en plus ingénieux d’avoir toujours gardé ses espions près de la forge et de la maison d’Asharya…


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mer 12 Nov - 19:00



 

Alors que la jeune femme se résignait presque à s'en aller, pensant que Vilmos lui en voudrait, celui ci parla d'une voix forte et elle releva les yeux vers lui.

-Certainement pas! Nous allons avoir ce dîner coûte que coûte. Il n’est pas question que ces deux enculés ruinent notre soirée encore moins mon temps passé avec vous!

La jeune femme rougit doucement. Tout cette aplomb, cette conviction... Elle devait avouer que cela ne l'étonnait pas vraiment de lui et surtout.... Elle adorait voir cette flamme dans ses yeux, elle avait l'impression que rien n'aurait pu l'arrêter, que s'il avait fallut il aurait tout détruit sur son passage pour asseoir son idée. C'était quelque chose qu'elle adorait chez lui, elle trouvait ça... heu... sexy ? Cette idée la gêna et elle se la sortit de la tête, écoutant ce que Vilmos avait encore à lui dire, cette fois, il avait reprit son sang froid.

-Ne soyez pas inquiète pour mon titre au sein de ma famille, ma réputation de valet et de malfrat est déjà bien établit et ce n’est sûrement pas deux violeurs qui me détruiront. Ceux-là j’en ferais mon affaire,dit-il alors Alors restez ici, pour la nuit, et vous repartirez demain matin. J’ai un tas de chambres inoccupées. Si ces cons vous ont suivi et qu’ils surveillent ma maison, ils abandonneront lorsqu’ils ne vous verront pas sortir d’ici ce soir. Ils croiront que vous leur avez échappé et vous aurez l’esprit tranquille.

Dormir ici ? Cette nuit ? Il voulait l'achever ? Elle se sentit affreusement gênée de sa proposition mais elle sentait qu'il avait raison. Vu comme elle était vêtue, elle subirait surement d'autres assauts en sortant d'ici et elle ne voulait surtout pas provoquer qui que ce soit, encore moins sans sa claymore, elle se sentait bien plus vulnérable sans elle.
Elle se mit à tripoter doucement sa mèche, les joues rouges, cherchant ce qu'elle allait exactement dire au beau Domae.

-Je... Vous me gênez grandement Vilmos... Je ne veux pas m'imposer vous savez... Même si je pense que vous avez raison, l'idée de dormir ici... Eh bien cela m'angoisse.

Oula, dit comme ça ça pouvait être mal interprété !

-Ce n'est pas contre vous hein ! enchainât-elle alors en rougissant un peu plus Passer une soirée et toute la nuit ici en votre compagnie c'est merveilleux mais... Mais je ne voudrais pas être un poids pour vous, cela n'était pas prévu et je ne voudrais pas.... Avoir l'air de m'imposer...

Elle se répétait elle le sentait mais l'idée... De dormir là, avec Vilmos non loin la rendait toute chose... Elle ne devait pas avoir l'air très maline en cet instant, qu'allait donc penser le jeune homme ? Surement comme la première fois qu'il l'avait vu... Qu'elle avait l'air gourde, plus blonde que jamais... Elle aurait voulu se planquer sous une table

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Ven 14 Nov - 4:18


Le premier dîner


La gêne semblait s’emparer de nouveau de la jeune femme lorsqu’il la vue tripoté sa mèche de cheveux blond avec ses doigts. Il espérait vraiment qu’elle soit d’accord avec sa proposition. Jamais il ne pourrait la laisser repartir de chez lui sans avoir mauvaise conscience. Il pourrait toujours la suivre jusqu’à chez elle…mais si elle se faisait attaqué, forcément il interviendrait. Asharya le percevrait peut-être alors comme un voyeur et un obsédé… Quoique…la faire dormir chez lui non plus n’était pas une solution très chrétienne.

Vilmos se dandinait d’un pied sur l’autre en attendant la réponse de la jeune forgeronne.

-Je... Vous me gênez grandement Vilmos... Je ne veux pas m'imposer vous savez... Même si je pense que vous avez raison, l'idée de dormir ici... Eh bien cela m'angoisse.

Il plissa les yeux en se demandant si elle voulait insinuer quelque chose. Ça l’angoissait parce que…quoi? Sa maison ne faisait pas si peur non? A moins qu’elle ne parle de lui…c’était toujours une possibilité.

-Ce n'est pas contre vous hein ! enchainât-elle alors en rougissant un peu plus Passer une soirée et toute la nuit ici en votre compagnie c'est merveilleux mais... Mais je ne voudrais pas être un poids pour vous, cela n'était pas prévu et je ne voudrais pas.... Avoir l'air de m'imposer...

Le jeune homme eu un grand sourire, et un vrai, tout à fait sincère et pour la première fois, un sourire spontané. Il calculait chaque fois le poids de ses sourires, qu’il gardait pour les autres. Cette fois il souriait de ses dents blanches car Asharya le rendait heureux et lui donnait envie de sourire. La façon d’être si timide…Vilmos ne pouvait s’empêcher de trouver ça mignon. Mais il aimait encore plus sa franchise, une qualité dont il avait probablement besoin. D’ailleurs, le jeune homme se jura intérieurement de ne pas lui mentir ce soir. Si quelqu’un méritait de le voir véritablement gentil, pour une fois, c’était bien Asharya.

-Vous n’êtes pas un poids je vous assure.

De toute façon, invité des femmes à dormir chez lui était une seconde nature mais ce serait la première fois que l’une d’elle dormirait ailleurs que dans son lit.

-Tiens, venez avec moi! Je vais vous montrez votre chambre tout de suite, sa vous rassurerait peut-être? Mais avant, je vais aller porter cette joie dague dans ma salle d’arme, c’est au deuxième étage. Je crois que vous allez être impressionnée!

Enfin, d’un point de vu de forgeronne. Rarement il avait montré sa salle d’armes à quelqu’un, la plupart de ses invités étant des femmes qui n’avaient pas d’intérêt à admirer de vielles armes.
Asharya le suivant, ils montèrent à l’étage par un grand escalier blanc. Autant en haut qu’en bas les murs étaient tapissés de toiles et de portraits de membres de la famille Desgoffe. En fait, lorsque l’héritier ou l’héritière se mariait il ou elle joignait le nom de famille à celui du conjoint ou de la conjointe. Par exemple, Vilmos aurait demandé Asharya en mariage, leurs enfants seraient des fiers Desgoffe und Veynson.

Ça sonnait bien tiens!

Ils passèrent deux autres portes capitonnée avant d’entrer dans une salle très grande ou des tas d’armes de toute sortes étaient accrochée aux murs ou supporter par des boucliers et des présentoirs. Massues, épée s d’arçon, glaives, sabres, katanas, espadons et rapières; il y en avait pour tous les gouts et il y en avait des tas. Accrochés au mur les boucliers et les arbalètes en fer faisaient un petit effet décoratif et quelques mannequins revêtaient les anciennes armures de Vilmos, toutes noires.

-Ses armes ne sont pas toutes à moi, pas véritablement en tout cas, expliqua-t-il en accrochant la dague sur l’un des râteliers. Elles appartenaient à ma famille. Elle est si ancienne, je crois même qu’on compte plusieurs Élémentis au travers des âges. C’est au gout de chacun je suppose. Enfin, je ne peux pas me débarrasser de ses veilles armes, se sont comme des bijoux de familles après tout. Et puis elles ne doivent plus valoir grand-chose.

Vilmos pointa ensuite les mannequins.

-Par contre, les armures sont toutes à moi, dit-il en souriant. J’ai hâte que vous terminiez celle que je vous ai commandé. Je vais pouvoir mettre l’autre dans cette pièce et de m’en défaire. J’ai très hâte de voir à quoi elle va ressembler.

Vilmos se dandinait de nouveau d’un pied sur l’autre en souriant à pleines dents. Il avait presque l’air d’un futur papa qui rêve de voir enfin son bébé dans ses bras. Il trépignait d’impatience. Le jeune homme était certain qu’elle allait être très belle. Asharya avait le talent et l’expérience pour ça, sans compter ses si jolies mains…

-Au fait, vous en êtes rendu où? Prenez le temps qu’il vous faudra hein… Je veux être le plus protégé de cette ville. Vos copains Élémentis auront beaucoup de travail à faire pour passer leur épée au travers de mon armure je le sens! Et se sera votre faute si on gagne finalement cette guerre. Vous m’aurez rendu trop fort!

Bien sûr, il plaisantait. Elle ne le rendait pas fort, au contraire. Asharya le rendait faible, léger et avec elle le taureau qu'il était souvent se changeait en agneau. Un agneau féroce, mais tout doux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Dim 16 Nov - 3:37



 

Le jeune homme sourit grandement après qu'elle eu terminé et elle sentit une réelle sincérité en ce sourire... Elle rougit doucement de nouveau, il avait tellement le don de la mettre dans des états impossibles pour pas grand chose...

-Vous n’êtes pas un poids je vous assure.

Disait-il cela pour la rassurer ? Elle n'en avait pas l'impression, il avait véritablement l'air sincère.

-Tiens, venez avec moi! Je vais vous montrez votre chambre tout de suite, sa vous rassurerait peut-être? Mais avant, je vais aller porter cette joie dague dans ma salle d’arme, c’est au deuxième étage. Je crois que vous allez être impressionnée!

Il l’entraîna alors, elle le suivit, intriguée. Quand on parlait d'arme elle était première à crier présente. Ca devait être assez bizarre pour Vilmos qui avait l'habitude de femmes bien plus... Superficielles. Ils passèrent nombre de portes avant d'arriver... Dans une salle qui fit briller les yeux de la jeune femme. Tellement d'armes de toutes sortes... Elle était émerveillée.
Des armures reposaient elles aussi sur des mannequins et elle ne put s'empêcher de se diriger vers l'une d'elle, fascinée.

-Ses armes ne sont pas toutes à moi, pas véritablement en tout cas, expliqua-t-il en accrochant la dague sur l’un des râteliers. Elles appartenaient à ma famille. Elle est si ancienne, je crois même qu’on compte plusieurs Élémentis au travers des âges. C’est au gout de chacun je suppose. Enfin, je ne peux pas me débarrasser de ses veilles armes, se sont comme des bijoux de familles après tout. Et puis elles ne doivent plus valoir grand-chose.

Plus valoir grand chose ?!!!! Il suffisait de les retaper un peu, il ne s'imaginait pas le potentiel de ses 'vieilleries'.

-Par contre, les armures sont toutes à moi, dit-il en souriant. J’ai hâte que vous terminiez celle que je vous ai commandé. Je vais pouvoir mettre l’autre dans cette pièce et de m’en défaire. J’ai très hâte de voir à quoi elle va ressembler.

Elle caressa délicatement l'armure, oh que oui, ce ne serait pas le même ouvrage, elle ne voulait pas se vanter mais... Comparé à ce qu'elle était en train de lui faire, ces armures étaient de piètre qualité.

-Au fait, vous en êtes rendu où? Prenez le temps qu’il vous faudra hein… Je veux être le plus protégé de cette ville. Vos copains Élémentis auront beaucoup de travail à faire pour passer leur épée au travers de mon armure je le sens! Et se sera votre faute si on gagne finalement cette guerre. Vous m’aurez rendu trop fort!

Elle se retourna alors vers lui avec un petit sourire, ses yeux brillaient toujours.

-Cette pièce... J'adore !!! Sincèrement, il suffirait de retaper vos vieilles armes et cela vaudrait des milliers, vous n'imaginez pas !

Elle lui sourit, elle serait ravie de le lui faire s'il le demandait d'ailleurs

-Pour ce qui est de votre armure, elle avance bien, je l'ai même presque terminée, je bosse dessus nuit et jour, je veux qu'elle soit parfaite

Comme lui... Il fallait qu'elle soit à son image, elle y placerait surement une pierre précieuse sur le torse en haut du pectoraux gauche, elle voulait que l'armure ramène à ses yeux si prenant...
Elle secoua doucement la tête et fit le tour de l'armure devant elle, la regardant sous toutes les coutures avant de se mettre à observer toutes les armes autour d'elle.

-Tu n'aurais jamais du m'emmener ici, je ne vais jamais sortir de cette salle s'amusât-elle Désolée je ressemble pas vraiment aux filles que tu pourrais croiser habituellement, des fanatiques d'armement comme moi, ça court pas les rues

Elle s'en amusait mais au final... elle avait peur que cela lui déplaise, elle ne voulait pas paraître cruche.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier dîner [PV Asha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-