Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le premier dîner [PV Asha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mar 6 Jan - 3:59


Le premier dîner


Avant de lui répondre, la jeune femme pris le temps de réfléchir. Après tout, la question était une importance capitale pour tous les deux. Qu’est-ce qui l’attirait chez un homme?

- Si je réponds vous ça ne compte pas ?

Vilmos en rougit, sans dire un mot, et la laissa s’excusez poliment avec de continuer.

- E... Excusez moi... Je dirais... Je dirais un homme attentionné et téméraire à la fois, qui apprendrait à me connaitre...  Un peu un mélange des trois genres que vous m'avez donné, mauvais garçon au dehors, prince charmant avec moi, poète dans ses idées... Enfin, je m'emporte un peu dans mes pensées excusez moi

Vilmos la regarda d’un air impressionné. Elle avait de très hauts standard dis donc! Il n’était pas certains de correspondre à tous ces styles. Il était certainement téméraire, d’ailleurs il n’hésitait pas à faire couper un doigt ou brisé les jambes à quelqu’un à qui il avait prêté du fric et qui ne lui avait jamais rendu l’ascenseur. Prince charmant…dit seulement qu’il était confiant de son sex-appeal. Encore une fois il vu Asharya remplir sa coupe de vin et le boire entièrement. Vilmos jubila intérieurement, se demandant à quoi pouvait-elle ressembler lorsqu’elle serait pompette. Serait-elle capable de marcher avec ses talons? Ou devrait-il la traîner jusqu’à son lit?

Peu importe, il commençait à croire qu’elle avait peut-être un faible pour lui. Il ne pouvait pas s’imaginer ce qu’elle avait dit…Cependant, il devrait attendre avant de lui dire ses sentiments : cette soirée allait trop bien! Il ne pouvait pas la ruiner en faisant le con en lui avouant tout! Non, il serait gentlemen et lui dirait qu’il l’aimait de la façon la plus parfaite possible, mais pas aujourd’hui.

-Et... vous ? Votre genre de femme ? Entreprenante ? Douce ? Froide ? Sensible ?

Vilmos fronça les sourcils d’un air pensif, le menton appuyé contre sa paume. Il finit toutefois par sourire.

-La première chose que je regarde chez une femme, habituellement, c’est son cul. Alors je ne me suis jamais posé la question. Du moment qu’elles étaient belles et idiotes, ne coutaient pas trop cher et avait un joli cul, je me branlais de savoir comment elles étaient. Elles me rendaient la pareille.

Vilmos fut triste de l’avouer, mais c’était vrai. Il n’avait jamais été avec une femme plus longtemps que deux semaines et il ne comptait plus celles qui étaient passé dans son lit. Il se demanda pourquoi Asharya avait fait battre son cœur alors qu’il croyait ne pas en avoir. Les yeux bleus de Vilmos s’enflammèrent lorsqu’il regarda la jeune femme de nouveau.

-Si je devais choisir mon genre de femme, je choisirai quelqu’un comme vous je crois sans hésiter. Quelqu'un d'intelligent, qui s'intéresse à ce que je dis, même si la moitié de ce que je dis c'est des conneries. Une femme qui m'accepterai avec mes qualités comme mes défauts, qui aimerait autant les batailles que moi, mais aussi qui adorerait les enfants.

Vilmos était conscient de ne pas être un ange et une femme qui l'aimerait pour ce qu'il était serait le plus beau cadeau au monde, et il était convaincu que se serait Asharya. La première chose qu'il avait regardé chez elle avait été ses yeux, mais si elle savait combien de fois il en avait profité pour lui regarder discrètement les fesses, elle le traiterai probablement de sale porc.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mar 6 Jan - 23:25



 


A sa question, le bel homme fronça les sourcils et posa son menton dans la paume de sa main? Elle le regarda alors avec intérêt. Alors, à quoi devrait-elle ressembler pour lui plaire ?

-La première chose que je regarde chez une femme, habituellement, c’est son cul. Alors je ne me suis jamais posé la question. Du moment qu’elles étaient belles et idiotes, ne coutaient pas trop cher et avait un joli cul, je me branlais de savoir comment elles étaient. Elles me rendaient la pareille.

Il parlait au passé alors... Alors ce n'était pas ses standards hein ? Elle sentait qu'il avait autre chose à dire et attendit alors la suite. Il la fixa de ses magnifiques yeux bleus et elle soupira en souriant, il était si beau.

-Si je devais choisir mon genre de femme, je choisirai quelqu’un comme vous je crois sans hésiter. Quelqu'un d'intelligent, qui s'intéresse à ce que je dis, même si la moitié de ce que je dis c'est des conneries. Une femme qui m'accepterai avec mes qualités comme mes défauts, qui aimerait autant les batailles que moi, mais aussi qui adorerait les enfants.

Quelqu'un comme elle... Elle rougit et attrapa un nouveau verre qu'elle vida d'une traite, perturbée. Elle avait envie de se lever d'un bond en hurlant "Je suis toute à toi ! Je suis celle qu'il te faut !" mais elle se retint en buvant.

- Je suis flattée de la comparaison... Vous êtes tellement... Enfin je trouve que vous êtes un homme parfait, exceptionnel. Nulle femme ne pourrait-être plus heureuse qu'avec vous.

Elle attrapa son verre et hésita avant de le remplir à moitié, elle parlait trop, beaucoup trop.

- Mais... Pourquoi habituellement ? Enfin, dernièrement ça a changé ?

Oui après tout, il avait parlé au passé et elle était intriguée, qu'es-ce qui avait tant changé ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Jeu 8 Jan - 5:18


Le premier dîner

Les verres de vins que s’enfilait la jeune femme ne se comptait plus. Elle en était à son troisième, ou son quatrième? Vilmos avait perdu le compte. Ça promet pour la suite!

- Je suis flattée de la comparaison... Vous êtes tellement... Enfin je trouve que vous êtes un homme parfait, exceptionnel. Nulle femme ne pourrait-être plus heureuse qu'avec vous.

Elle ne semblait toujours pas comprendre. Que faudrait-il qu’il lui dise pour qu’Asharya se jette dans ses bras? Merde! Être simplement «flattée» n’était pas assez pour le Domae. Il concéda cependant que, en effet, il n’y avait personne de plus parfait que lui. Mais ça, il le savait déjà, alors qu’est-ce qu’elle attendait? À moins qu'elle ne l'aime pas du tout en fait, depuis le début

Une nouvelle fois, la jeune femme versa du vin da sa coupe. Seulement à la moitié cette fois.

- Mais... Pourquoi habituellement ? Enfin, dernièrement ça a changé ?

Ce qui avait changé dernièrement, c’est qu’elle était entrée dans sa vie. Vilmos n’avait plus envie que d’elle. Des semaines qu’il n’avait pas flirté ni même regarder une autre femme! Il était obsédé par Asharya. Complètement fou!

À sa question il rougit. Que répondre à cela? Son regard fit le tour de la pièce comme pour se trouver une sortie. Vilmos s’était jurer de lui dire la vérité, mais cette fois, il ne put que lui en cacher une partie. Des nouveaux ses yeux se plantèrent des ceux dorés d’Asharya.

-La vérité c’est que dernièrement je ne contemple plus les autres femmes. Depuis un certain temps.

Vilmos avait l’impression d’être dans un four. Pourquoi était-ci difficile de lui mentir? Il le faisait tout le temps à n’importe qui, bon sang! Non! Non, je ne lui mens pas vraiment, se dit-il. Seulement…je ne lui dis pas la vérité non plus.

Il savait que ce qu’il faisait était moralement ambigüe, pas mais il n’avait pas le choix. Elle n’aurait pas dut lui poser cette question d’abord!

-C’est que je suis amoureux et je ne vois plus qu’elle. Le pire c’est qu’elle ne le sait pas. D’ailleurs, je ne sais pas si elle m’aime. Mais bientôt, je le lui dirais. Si on s’aime tous les deux, personne ne sera plus heureux que nous,
dit-il en la regardant profondément.

Cette dernière phrase, elle pouvait s’adresser directement à Asharya. Si elle s’en apercevait. Oui, personne ne sera plus heureux que nous deux Asharya, se disait-il. Si seulement je savais si tu m’aimes.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Ven 9 Jan - 13:58



 


Il rougit à sa question. Se pourrait-il qu'il... Enfin... Pourrait-elle, être la cause... de son état ? Elle se noyait dans ses yeux maintenant, tentant de percer ses pensées les plus profondes, elle voulait savoir, est-ce qu'elle avait une chance avec lui ? Est-ce qu'elle pourrait espérer un jour voir leurs sentiments réciproques ?

-La vérité c’est que dernièrement je ne contemple plus les autres femmes. Depuis un certain temps.

Elle haussa les sourcils, vraiment ? Il ne regardait plus les autres femmes ? Pourtant ils étaient là, tout les deux et il lui faisait tellement de compliments... Elle se demandait de plus en plus si au final, il ne tentait pas de lui faire passer un message.

-C’est que je suis amoureux et je ne vois plus qu’elle. Le pire c’est qu’elle ne le sait pas. D’ailleurs, je ne sais pas si elle m’aime. Mais bientôt, je le lui dirais. Si on s’aime tous les deux, personne ne sera plus heureux que nous, dit-il en la regardant profondément.

Ce regard... Est-ce qu'il parlait pour elle ? Elle aurait tant voulu que ce soit le cas... Elle aurait tant voulu qu'il parle d'elle, s'il savait qu'elle était folle de lui et surtout, à quel point.

- Vilmos... dit-elle doucement sans le lâcher du regard. Elle tenta de continuer sa phrase mais n'y parvenait pas, elle attrapa alors sa main face à lui sans un mot, elle n'arrivait pas à le dire, elle n'arrivait à rien lorsqu'elle le voyait, il la rendait folle...

Elle le fixa longuement dans les yeux, son regard était rempli d'amour, elle aurait bien voulu l'embrasser passionnément, là, tout de suite, mais encore une fois, elle se retint.

- Je comprends ce que vous voulez dire, bien plus que vous ne l'imaginez Vilmos...

Dans sa tête se bousculaient tellement de chose et rien ne sortait. Elle caressa alors sa main du bout des doigts avant de regarder ce qu'il restait de vin dans son verre, peut-être cela lui donnerait-il du courage ? Non... Non elle allait passer pour une alcoolo.

- Je vous trouve... Merveilleux. lachât-elle alors avant de détourner le regard, plus rouge que jamais, retirant sa main de la sienne, gênée. Et s'il n'avait pas parlé d'elle ? Si elle se faisait des idées ?

Elle était ridicule... Encore une fois

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Lun 12 Jan - 23:14


Le premier dîner

Le silence commençait à le tuer. En avait-il trop dit? Elle allait lui rire au visage, c’était certain! Quel con il avait été! Il s’apprêtait à lui dire que cela n’avait rien à voir avec elle. Qu’elle ferait mieux d’oublier ce qu’il venait de dire. Mais Asharya rompit le silence avant lui.

- Vilmos... dit-elle doucement sans le lâcher du regard.

D’un côté comme de l’autre, leur regard était en fusion. Vilmos était pendu à ses lèvres, dans l’espoir qu’elle finisse sa phrase et termine que de le faire languir.

Elle ne finit pas sa phrase, mais elle avança sa main pour prendre la sienne. Le visage du jeune homme devint plus rouge que rouge, et il fut persuadé que son cœur venait de lui briser les os des côtes. Tout le stress qu’il avait accumulé pendant la soirée venait de s’envoler de sur ses épaules et si fût si bon qu’il crut s’évanouir. La façon dont Asharya le regardait le fit frissonner de la tête au pied. S’il n’aurait pas été si engourdit par la voix de la jeune femme, il aurait envoyé valser les assiettes et le chandelier pour la prendre directement sur la table en acajou.

- Je comprends ce que vous voulez dire, bien plus que vous ne l'imaginez Vilmos...

Vilmos écoutait à peine ce qu’elle disait. Son système nerveux ne répondait plus du tout et son cerveau se concentrait uniquement à ne jamais détourner le regard des yeux de la jolie forgeronne. Sans regarder sa main, il la sentait sur la sienne d’une manière réconfortante et aimante à la fois. Bien que Vilmos ait déjà tenté plusieurs des positions sexuelles possible dans son lit et ailleurs, on ne lui avait jamais pris la main de cette façon et maintenant elle le caressa du bout des doigts. Vilmos frissonna encore et les battements de son cœur s’emportèrent à nouveau.

- Je vous trouve... Merveilleux.

Le charme fut rompu en un instant lorsqu’elle retira sa main de sur celle du jeune homme domae. Elle avait détourné le regard, mais Vilmos continua de la fixer, comme en transe. Puis il cligna des yeux. Il eut l’impression qu’ils avaient été dans une bulle tout ce temps, coupés de la réalité, et que quelqu’un venait de la percer d’un coup d’aiguille. Toutefois, Vilmos était loin d’avoir l’esprit clair. S’il n’aurait pas été si engourdit par tout cela, il aurait envoyé valser les assiettes et le chandelier pour prendre la jeune femme blonde directement sur la table en acajou.

Avant qu’il le fasse et que ses derniers sens ne le quittent, Vilmos se leva d’un bon sur sa chaise, si brusquement qu’elle bascula derrière lui. Il avait le visage cramoisi, plus rouge qu’il ne l’avait jamais été auparavant. Ses traits peignaient une expression sauvage; il regarda Asharya comme s’il était sur le point de la dévorer. Ses yeux bleus la fixaient toujours d’une lueur toujours aussi passionnée. Il n’avait pas réalisé que pendant tout ce temps, il avait serré si fort sa mâchoire qu’en ouvrant la bouche pour parler, elle lui fit mal.

-Excusez-moi.


Il se sauva plus loin, et entra dans la cuisine.

Ouvrant la porte de son congélateur si violemment qu’elle sortit presque de ses gonds, il s’empara d’un sac de petits pois congelé. Il avait l’impression d’aillerus que son cerveau n’était plus qu’un petit pois. Asharya avait fait fondre d’un regard ce qu’il lui restait de bon sens.

Il posa le sac de petit pois entre ses jambes et l’effet fût instantané. Il se mordit la langue pour ne pas hurler, mais il ne risquait plus de faire l’amour immédiatement à une Asharya. Enfin, pour le moment. Il soupçonnait que la jeune femme devait avoir un taux d’alcool plus que raisonnable dans le sang et il ne pouvait pas en abuser.

Ses esprits lui revinrent peu à peu et il sera le sac de petit pois contre lui, comme un enfant le ferait avec une peluche. Vilmos n’en revenait toujours pas de ce qui venait de se passer. Il n’y avait plus de doute possible, elle l’aimait. Il l’avait vu dans son regard, avant que son cerveau ne grille sous l’effet de l’émotion intense qu’il l’avait saisi.

Une femme l’aimait. Pas pour l’argent, ni pour son physique. Elle ne l’aimait que pour lui, et ce qu’il était. Et ce n’était pas n’importe quelle femme, c’était la femme de sa vie qui l’aimait. La plus intelligente, loyale, sincère et belle femme qu’il n’avait jamais rencontrée. Et il était fou de joie.
Il remit le sac de petits pois dans le frigo. Chose peu surprenante, son pantalon était taché de l’eau du sac qui avait commencé rapidement à décongeler. Vilmos retira son pantalon.

Il lui manquait encore une partit de son cerveau, et franchement, lui aussi avait bu du vin. Et donc, il ne se préoccupa pas du tout qu’Asharya ne le voit en caleçon. De toute façon, elle l’avait déjà fait quand elle avait pris ses mesures pour l’armure. Son sous-vêtements était noir, avec des motifs en peau de leopard.

Son pantalon entre les mains, il revint dans la salle à manger. Il était aux anges et il avait le sourire jusqu’aux oreilles. En replaçant la chaise qui était tombée, il sourit de nouveau à la jeune femme. Même en simple caleçon, c’était fou comme il avait de l’assurance et une confiance incroyable. Et surtout, Asharya avait le droit de le regarder comme elle le voulait!

-Encore désolé, j’avais oublié de fermer le feu. Et en vidant une casserole, j’ai renversé de l’eau sur mon pantalon. Enfin bref, peu importe.Et si on allait dormir? Je m’occuperais de la vaisselle, ne m’aider surtout pas.

Ou plutôt, les domestiques feront la vaisselle demain matin.

-Ah...et moi aussi je vous trouve merveilleuse vous savez? dit-il avec son sourire le plus charmeur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Dim 18 Jan - 0:02



 

Le coeur de la jeune femme tambourinait dans sa poitrine. Elle l'aimait tellement... Et la façon dont il la regardait... Elle aurait jeté son âme au feu pour lui. Les yeux lagons du jeune homme la rendant folle, comment pouvait-elle encore se contrôler ?
Il se leva alors d'un geste brusque et fit basculer la chaise en arrière, la faisant sursauter, les joues rouges.

-Excusez-moi. fit-il avant de s'éloigner.

Asharya souffla alors doucement, stressée, ne sachant plus où se mettre, elle vida son verre de vin à nouveau. Elle était là, chez l'homme qu'elle aimait, ils dînaient ensemble et elle n'était toujours pas capable de lui dire ce qu'elle ressentait à son égard. Oh Vilmos... Si tu savais...
Tout se bousculait dans sa tête, comment en étaient-ils arrivés là ? Il avait été tellement odieu la première fois et pourtant... Pourtant elle n'aurait rien changé à ce moment car ce qu'elle avait découvert de lui était incroyablement plaisant.

Elle lui avait décrit son homme idéal, ses exigences étaient peut-être énormes pour lui mais c'était tout ce qu'elle voyait en cet homme, à ses yeux, il était parfait... Téméraire, intelligent, doux, sexy... Qu'aurait-elle pu rêver de mieux ?

Elle le vit alors revenir... Sans pantalon. Elle qui avait réussi à se calmer quelques peu redevint cramoisie immédiatement. Certes elle l'avait déjà vu sans pantalon mais l'effet restait le même. Et pourtant il gardait toute son assurance... Comment faisait-il ? Elle serait déjà partie en courant s'enfermer dans la salle de bain à sa place.

-Encore désolé, j’avais oublié de fermer le feu. Et en vidant une casserole, j’ai renversé de l’eau sur mon pantalon. Enfin bref, peu importe.Et si on allait dormir? Je m’occuperais de la vaisselle, ne m’aidez surtout pas.

Elle était surtout concentrée à ne pas descendre les yeux plus bas que son ventre en cet instant. Qu'est-ce qu'il pouvait être beau.

-Ah...et moi aussi je vous trouve merveilleuse vous savez? dit-il avec son sourire le plus charmeur.

Il comptait lui cramer les joues ? C'était impensable de rougir à ce point. Et ce sourire ! Ces yeux... Elle se serait damnée pour ne les regarder que quelques minutes encore.

-V... Vous avez raison allons nous coucher.

Elle se leva alors et sentit la tête lui tourner. Elle s'adossa doucement à la table. Il devait la trouver ridicule... Elle n'avait tellement pas l'habitude de boire et elle tenait si peu l'alcool.

- J'ai un peu abusé sur votre vin je crois... dit-elle alors avant de recommencer à tripoter sa mèche de cheveux, gênée.

Elle ne s'était pas rendue compte que sa robe s'était déchirée au niveau de l'ouverture sur la cuisse, remontant jusqu'à sa hanche, dévoilant apparemment des dessous en dentelle noire. Eh bien... Ils seraient un peu quittes même si elle n'en avait pas conscience.

Elle se reprit alors et ils se dirigèrent vers les chambres. Elle n'osait pas le regarder, trop intimidée et gênée de son attitude. Malheureusement elle tenait si peu l'alcool qu'elle fut obligée de le prendre par le bras pour ne pas tomber.

- Je suis désolée vous devez me trouver... ridicule... fit-elle alors toute gênée

Vivement qu'elle s'enferme dans sa chambre, qu'il ne puisse plus la voir ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Jeu 22 Jan - 1:40


Le premier dîner

Maintenant qu’il savait qu’elle l’aimait, Vilmos ne sentait plus aussi coupable de la trouver absolument adorable. Son air timide et son visage rouge lui donnait envie de la serrer dans sa bras. Était-elle rouge à cause du vin, ou parce qu’elle faisait tout pour ne pas le regarder en bas de la ceinture? C’est qu’il avait parfaitement le droit de se balader en caleçon. Après tout il était chez lui! Et avec les yeux avec lesquels elle le regardait, il était convaincu que la jeune femme n’était pas outrée de la situation, bien au contraire.

-V... Vous avez raison allons nous coucher.

La façon hésitante avec laquelle Asharya se releva de sa chaise indiqua à Vilmos qu’il devait être, effectivement, l’heure d’aller dormir. Dans leur lit respectif, bien sûr.

- J'ai un peu abusé sur votre vin je crois...

Vilmos haussa les épaules. Pas assez apparemment pour qu’elle roule sous la table et enlève ses vêtements!

Justement, alors qu’il la regardait reprendre doucement ses esprits, il remarqua quelque chose d’inusité. Ses yeux bleus se posèrent sur l’ouverture de la robe, déchirée jusqu’en haut de la fine lingerie qu’elle portait, toute de dentelle noire.

Pu-tain! Et Asharya ne remarquait rien!

Son visage devint rouge en quelques secondes et il regarda le plafond, comme pour demander à Dieu si c’était un test. Pourquoi on le torturait à ce point?! Avec tout ça, il songea presque à retourner dans la cuisine pour reprendre le sac de petits pois. Et cette fois il reviendrait sans rien porter! Lui au moins, était parfaitement conscient d’être indécent. Si seulement elle savait!
Vilmos choisit de ne pas lui faire remarquer qu’elle venait de déchiré sa robe et qu’il pouvait voir sa culotte. C’était beaucoup plus drôle comme ça! D’ailleurs, en se dirigeant tous les deux vers les chambres, Vilmos avait peine à ne pas rire.

La pauvre Asharya avait de la difficulté à se tenir debout, et elle prit le jeune homme par le bras. Ce qui fit très plaisir à se dernier. Il aimait l’avoir près de lui, il remerciait presque les deux types d’avoir aperçu Asharya en venant ici. N’empêche, elle ne tenait pas du tout l’alcool. Il espérait seulement qu’elle ne soit pas complètement malade durant la nuit. Et puis même, il serait heureux de pouvoir ramasser son vomi!

- Je suis désolée vous devez me trouver... ridicule... fit-elle alors toute gênée

Vilmos eu une nouvelle envie fulgurante d’éclater de rire. Il avait toujours le visage rouge en repensant aux sous-vêtements en dentelle qu’elle portait. Avait-elle pensé à lui en les mettant?

-Juste un peu ridicule. Mais je trouve ça très mignon, dit-il en contenant son rire. Et puis, vous m’avez regardé? Je ne suis pas moins ridicule que vous. Je vais vous donner quelque chose à mettre pour dormir.

Vilmos et Asharya entrèrent dans la chambre de Vilmos. Un immense lit aux draps de satin noir trônait au fond de la pièce, soutenu par un support en bois élégamment travaillé. Il s’agissait de l’attraction principale de la chambre, qui n’était pas si grande. Juste assez pour rajouté quelques meuble. D’ailleurs, le jeune homme se dirigea vers une commode noire. Bizarrement, Vilmos avait un tas de sous-vêtements féminins à sa disposition. D’anciennes conquêtes qui les avaient oubliés ici. Et Vilmos les gardaient comme trophée de chasse. Et drôlement, Vilmos était plus timide à avouer qu'il voulait cinq enfants que d'exhiber sa collection de lingerie.

Il savait pertinemment qu’Asharya ne porterait rien de ce qui était là-dedans, mais comment résister à la tête qu’elle ferait en voyant tout ça? Vilmos plia les genoux et ouvrit un tiroir. Celui-ci était rempli de soutien-gorge de toutes tailles et couleurs. Certains roses, d’autres avec des petits cœurs, d’autres avec des motifs zébrés et même un en bonbon, saveur fraise. L’autre tiroir contenait une panoplie de lingerie sexy, de corsets en cuir, de guêpières (ses favorites!) et de d’autres choses encore plus louches les unes que les autres. Souriant à pleines dents, il tendit la main et sortit du tiroir une nuisette en dentelle noir. Il eut un sourit en coin et la plaça devant Asharya.

-Mh! Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que la dentelle vous va à ravir…, dit-il en louchant vers la déchirure de la robe, d’ où l’on voyait toujours la culotte.

Oh oui. Il imaginait très bien la jeune femme avec sa sur son corps. Mais ce qui serait encore mieux, c’est qu’elle ne porte rien du tout! Mais d'ailleurs, pourquoi ne pas la jeter sur son lit et aller chercher son nouveau trophée?

Finalement, il décida d’arrêter de torturer la pauvre jeune femme et ouvrit un troisième tiroir. Celui-ci contenant simplement des vêtements qui lui appartenaient. Ça ferait très bien l’affaire! Il en sorti un t-shirt noir et un short en coton noir et le présenta à la jeune femme, avec le sourire.

-Je crois que ça irait très bien. Si vous voulez utiliser la douche, la salle de bain est près de votre chambre, à droite. Sinon...si vous vous sentez mal, vous savez...avec tout ce vin, réveillé moi. Je ne suis pas médecin mais il connu plusieurs lendemain de veille difficile, croyez moi! Je prendrais soin de vous.

Vilmos malgré le fait qu'il la taquine souvent, aimait profondément Ash. Il n'accepterait pas qu'un autre homme soit auprès d'elle et prenne soin d'elle. Cet homme, ça devait être lui à tout prix.

-Bonne nuit Asharya, dit-il en lui déposant un baiser sur sa joue.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Sam 24 Jan - 0:21



 

Juste un peu ridicule hein ? Oh elle le savait, elle aurait simplement voulu que lui ne le penses pas m'enfin, c'était ainsi, face à lui elle ne valait pas grand chose, elle en avait conscience. Ils entrèrent alors dans la chambre du jeune homme et... il déballa l'attirail de ses conquêtes... La jeune femme se sentit alors très mal à l'aise... Est-ce... Est-ce qu'elle n'était qu'une conquête de plus finalement ? Est-ce que ses sous vêtement aussi finiraient là dedans ? Non surement pas, elle ne craquerait pas sous ses charmes... Elle avait beau savoir qu'il avait eu beaucoup de conquêtes, le fait qu'il garde tous leurs vêtements dans des tiroirs la rendait très mal à l'aise.

Il lui présenta alors une nuisette en dentelle noire... Ok... Là c'était gênant.

-Mh! Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que la dentelle vous va à ravir…, dit-il en louchant vers ce qu'elle remarqua comme une déchirure au niveau de sa robe.

On voyait sa culotte en dentelle et elle rougit violemment, d'accord, c'était bon, niveau humiliation elle avait touché le fond. Il lui tendit finalement un t-shirt et un short lui appartenant mais c'était trop tard... Elle se sentait ridicule comme jamais...

-Je crois que ça irait très bien. Si vous voulez utiliser la douche, la salle de bain est près de votre chambre, à droite. Sinon...si vous vous sentez mal, vous savez...avec tout ce vin, réveillé moi. Je ne suis pas médecin mais il connu plusieurs lendemain de veille difficile, croyez moi! Je prendrais soin de vous.

Elle avait juste envie de s'éloigner, de s'effacer et de disparaître tant elle avait honte de cette fin de soirée.

-Bonne nuit Asharya, dit-il en lui déposant un baiser sur sa joue.

Elle le fixa un instant et recula de quelques pas

- Bonne nuit Vilmos... fit-elle en s'éloignant alors vers la chambre qui lui avait été assignée

Elle s'allongea alors sur son lit très mal à l'aise, pourtant la soirée avait bien commencée mais voilà, elle paraissait totalement ridicule maintenant. Elle passa le short qu'il lui avait donné et garda son soutien gorge en haut. Quelques minutes plus tard elle dormait. Malheureusement elle se mit à cauchemarder violemment et se réveilla en sueur au beau milieu de la nuit, elle décida alors d'aller faire un tour à la salle de bain.

Elle prit une douche et ressortit en tentant de retrouver son chemin dans l'obscurité, elle rentra alors dans la chambre et referma derrière elle avant de retirer son short et de se glisser sous les draps. Elle ferma les yeux et allait se décaler lorsqu'elle sentit quelque chose... Elle tâtonna et sentit alors... Un bras... Un torse... Elle rougit violemment, elle s'était trompée de chambre, elle était dans le lit de Vilmos. De surprise, elle se recula et tomba au sol dans un bruit sourd.

- Aïe ! gémit-elle, sur les fesses

Elle pensait ne pas pouvoir avoir plus honte encore... Et bien c'était fait... pour peu qu'elle l'ait réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Sam 24 Jan - 21:14


Le premier dîner

La jeune femme ne lui retourna pas le baiser et cela lui fit plus mal qu’il n’aurait pu imaginer. Asharya se contenta uniquement de fixer le jeune homme et de reculer avant de lui souhaiter bonne nuit platement. Puis elle s’en alla, le laissant maintenant seul dans sa chambre. Le regard di Vilmos s’assombrit d’un seul coup.

Petite garce!

Il s’en voulu de penser d’elle une chose pareille et il le regretta aussitôt. Toute la soirée, elle lui avait envoyé des signaux tellement contradictoires. Pourtant, il était certain qu’elle l’aimait. C’était une certitude! Pourquoi être soudainement si froide avec lui alors? C’était la nuisette, c’est ça? Mademoiselle était trop pudique pour ça?! Selon lui, il lui avait plutôt fait un compliment!

Qu’est-ce qu’il faudrait à Asharya pour qu’elle l’aime vraiment?

Vilmos retira sa cravate et soupira de désespoir. Une nouvelle fois il l’avait offensé et il ne savait pas en quoi. Pourquoi fallait-il qu’il se comporte en con avec elle? Il n’avait jamais été amoureux avant ça, et de la rencontrer, à chaque fois le rendait nerveux. Une nervosité incontrôlable qui devait le rendre maladroit. Fâcher de lui-même, il jeta sa cravate au sol et se rendit à la salle d’armes. Il alla chercher le cadeau d’Asharya.

Lorsqu’il entra dans la pièce, il fonça vers le couteau. Vilmos le saisit et retourna à la chambre. Étendu sur son lit, il prit tout le temps d’examiner le couteau sous toutes ses coutures. Asharya avait un véritable talent et à la lumière des bougies la pierre bleue était encore plus belle. Forcément, elle avait pris soin de la faire, d’inscrire son nom ; forcément elle devait tenir à lui. Avoir le couteau près de lui le rassura comme une certitude qu’on fond elle l’aimait. Même s’il était un parfait imbécile.

Après avoir reposé le couteau sur la table près de lui et s’être dévêtu, ne gardant que son caleçon, Vilmos dormit comme une bûche. Il n’entendit pas Asharya ouvrit sa porte, entrer dans son lit, mais de sentir des bras et des mains contre lui le fit paresseusement cligner des yeux. Puis il entendit un gémissement de douleur.

- Aïe !

Encore groggy de son sommeil brutalement interrompu, il ne reconnu pas la voix. Vilmos se saisit alors du couteau par le manche. Quelqu’un s’était introduit cher lui pendant la nuit. Et pour l’avoir réveillé, ce fils de pute allait crever. Vilmos sauta du lit.

Il leva le poignard au-dessus de sa tête.

Son regard était noir et sans pitié.


Il s’apprêta à abattre la lame en plein cœur de son assaillant.



Assaillante?...

C’est alors qu’il la reconnu. Asharya était celle qu’il avait pris pour un tueur à gage venu l’exécuter dans son sommeil. En s’apercevant de sa terrible erreur, Vilmos fut saisi d’un spasme. Il regarda la jeune femme, le souffle court. Sa main s’ouvrit et le couteau tomba au sol. Il aurait pu la tuer.
Sans hésiter, il s’approcha d’elle et la prit dans ses bras. Le jeune homme était encore sous le choc.

-Oh mon dieu!... Je suis désolé!...Je suis désolé Asharya...Je suis un idiot!….Je croyais que…


Vilmos ne finit pas sa phrase. Un chevrotement dans la voix le rendait pathétique et il la serra d’avantage contre lui. C'était la première fois qu'il l'avait si près de lui...et probablement la dernière. Elle ne pourrait pas le lui pardonner, c'était certain! Il n’osait pas songer à quel point s’aurait été horrible de la perde, entièrement par sa faute. Il la relâcha doucement, et repris plus fermement :

-Que fais-tu dans ma chambre?



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Sam 24 Jan - 21:42



 

Apparemment son gémissement avait réveillé le jeune homme mais... Il dû la prendre pour un agresseur car quelques instants après, il tentait d'abattre une lame sur elle... Lame qu'elle reconnut d'ailleurs, c'était la sienne non ? Celle qu'elle venait de lui offrir. Elle ferma les yeux comme attendant que le coup s'abatte sur elle mais il s'arrêta. Son coeur battait à cent à l'heure, finir tuée des mains de l'homme qu'elle aimait sans même avoir pu lui dire... Ce serait plus dur que de mourir seule.

Il laissa alors le couteau tomber au sol, elle entendit le bruit du métal clinquant avant qu'il ne la serre contre elle. Elle rougit... En sous vêtements, dans ses bras...

-Oh mon dieu!... Je suis désolé!...Je suis désolé Asharya...Je suis un idiot!….Je croyais que…

Il la serra alors d'avantage et elle sentit son corps pressé contre le siens, son odeur si délicieuse qui infiltrait maintenant son esprit... Vilmos, pourquoi étais-tu parfois un parfait imbécile et d'autre un homme absolument divin ? Il finit par la relâcher doucement et elle en oublia presque son accoutrement.

-Que fais-tu dans ma chambre?

Elle rougit un peu plus et entortilla sa mèche de cheveux d'un air gêné, c'était tellement ridicule.

- J... Je me suis trompée... En fait je... J'ai cauchemardé alors je suis partie à la salle de bain et je suis revenue dans le noir... En revenant je me suis trompée de chambre et... Et quand j'ai sentit que tu étais là, j'ai paniqué, je suis tombée, pardonne moi !

On aurait presque dit une poupée à le regarder de ses grands yeux d'un air si penaud, elle avait l'air de s'en vouloir, elle en avait oublié toute l'humiliation ressentie dans la soirée, il devait la trouver tellement idiote en cette instant...

Par terre elle est un peu dans cette position là:
 

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier dîner [PV Asha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-