Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Le premier dîner [PV Asha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Lun 26 Jan - 22:06


Le premier dîner

Assise comme ça, Asharya avait l’air d’une petite fille prise en faute. Elle tripota sa mêche de cheveux blonds avant de répondre. Quant à Vilmos, il était toujours sous le choc. Il avait bien faillit la tuer et il espérait seulement qu’elle ait une bonne raison de se trouver ici.

- J... Je me suis trompée... En fait je... J'ai cauchemardé alors je suis partie à la salle de bain et je suis revenue dans le noir... En revenant je me suis trompée de chambre et... Et quand j'ai sentit que tu étais là, j'ai paniqué, je suis tombée, pardonne moi !

Alors…elle s’était simplement perdue? Pour ça, il pouvait la comprendre. Cependant, il fût incapable de la regarder dans les yeux.

-Ce n’est rien. À votre place je me serais trompé de chambre aussi. Ma maison est si grande que je m’y perds moi-même parfois. Alors vous qui ne connaissez pas l'endroit, c’est tout à fait normal. Surtout en pleine nuit…

Vilmos remerciait la noirceur de sa chambre de camoufler son visage absolument écarlate. Il n’avait jamais été aussi embarrassé de sa vie qu’en ce moment. Il ne pouvait s’empêcher d’imaginer le corps sans vie d’Asharya, la propre dague qu’elle lui avait forgée planté dans sa poitrine.

En secouant la tête, il tenta de reprendre ses esprits et se forca à leva les yeux vers elle. Voir son visage le fit rougir d’avantage. Il ne pouvait pas rester sans rien dire, sans rien faire bordel! Il aurait voulu encore et encore la serrer dans ses bras, lui dire encore et encore à quelque point il était désolé. Désolé d’être un véritable enfoiré et qu’elle n’aurait jamais dû passer autant de temps avec lui! Vilmos se releva. Sur ses jambes, il était solide, mais maintenant, on le voyait chancelant, si peu sur de lui.

Cette fille lui bouillait le cerveau rien qu’en tournant la tête vers lui. Et il en était absolument fou. Si elle faisait des cauchemars, Vilmos rêvait constamment d'Asharya...Et pas toujours des rêves conseillé aux enfants.

-Venez, je vais vous ramenez à votre chambre, dit-il en tendant la bras vers elle.

Il tira la jeune femme vers lui pour l’aider à se remettre debout, puis il prit les devant en direction de la chambre toute rose. Dans le couloir, ils marchaient côte à côte mais Vilmos n’osa pas s’approcher d’elle. Elle devait le prendre pour une brute et un tueur sanguinaire. Il ne serait même pas surpris de la voir courir à toutes jambes. Vilmos avait le regard creux et le silence gênant commençait à lui peser…

-…De quoi avez-vous rêvé de si horrible?

Il aurait parier qu’il s’agissait de sa faute.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Lun 26 Jan - 22:35



 

Elle remarqua qu'il n'osait pas la regarder dans les yeux. Avait-il honte ? De lui ou d'elle ?... Tellement ridicule, se perdre dans une maison, atterrir dans son lit et se casser la gueule par terre... Quelle soirée, il était certain qu'elle n'oserait plus jamais regarder Vilmos avec assurance après tout cela...

-Ce n’est rien. À votre place je me serais trompé de chambre aussi. Ma maison est si grande que je m’y perds moi-même parfois. Alors vous qui ne connaissez pas l'endroit, c’est tout à fait normal. Surtout en pleine nuit…

Alors... Il ne lui en voulait pas ? Elle haussa les sourcils, surprise, elle ne s'attendait pas à cela. Elle non plus ne lui en voulait pas, en temps normal elle dormait avec sa claymore à côté, elle aurait réagit de la même façon.
Il secoua la tête et se redressa alors. Elle le regarda d'en bas, avec l'impression d'être tellement faible et minuscule face à lui, comme une enfant rencontrant son idole pour la première fois. Il tendit alors la main vers elle et elle se releva.

-Venez, je vais vous ramener à votre chambre

Elle s'accrocha alors doucement à son bras, elle n'avait même plus conscience de sa tenue juste... Qu'elle n'avait pas envie d'être pour lui une énième conquête. Elle aurait tué pour savoir ce qu'il pensait réellement d'elle, pour lire dans ses pensées et tout savoir. Elle se serra contre lui, elle avait besoin de le sentir contre elle encore un peu... Juste un peu...

-…De quoi avez-vous rêvé de si horrible? demandât-il alors pour briser le silence qui s'était installé.

De quoi avait-elle rêvé ? Elle baissa les yeux, ses cauchemars étaient récurrents. Dernièrement il lui arrivait de beaucoup penser à Vilmos mais apparemment ce soir ses démons avaient voulu refaire surface.

- J'ai... Revu la scène de la bataille d'Andraste... répondit-elle alors Celle où mes hommes sont morts... Je... Je n'arrive pas à me sortir ça de la tête, ça fait tellement d'années et ça me parait encore tellement proche

Un petit silence s'ensuivit et Vilmos put voir qu'elle essuyait sa joue. Voilà qu'elle pleurait maintenant... Quelle idiote. Elle le regarda alors un instant et s'arrêta avant de l'enlacer avec force, il put sentir la chaleur de ses larmes rouler sur sa peau alors qu'elle pleurait en silence

- J... Je suis désolée put-il entendre d'une petit voix

Elle s'écarta alors finalement et tenta d'essuyer ses larmes qui semblaient ne pas vouloir tarir, d'un revers de main.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mer 28 Jan - 0:06


Le premier dîner

Soudainement Asharya lui sembla profondément triste. Comme si elle avait un nœud dans la gorge. Avait-il encore gaffé? Comment pouvait-il être si maladroit en une seule soirée. La prochaine fois qu’il la verrait, Vilmos devrait songer à se coudre la bouche avant de dire des conneries.

-J'ai... Revu la scène de la bataille d'Andraste...
répondit-elle alors Celle où mes hommes sont morts... Je... Je n'arrive pas à me sortir ça de la tête, ça fait tellement d'années et ça me parait encore tellement proche

Vilmos avait presque oublié qu’Asharya ne venait pas de Quederla. Il se souvenu qu’elle lui en avait parlé à leur première rencontre lorsqu’il avait voulu en savoir plus sur elle afin de la corrompre et la forcer a payer une part de ses revenus aux Domae. Apparemment elle jugeait que par sa faute, ses hommes étaient morts. Il ne pouvait savoir si elle avait raison de le penser, mais ce qu’il savait était que porter le poids de toutes ses morts devait être épuisant… et qu’il n’aimait pas la voir aussi triste.

Alors qu’il marchait en silence, la jeune femme s’arrêta dans le couloir. Vilmos hésita un instant et voulu lui parler mais il en eu pas la chance. Sans crier gare Asharya se blotti contre lui et l’enlaça fortement. Il senti son corps se réchauffer d’un seul coup et se fut comme s’il n’avait jamais touché à une femme de sa vie. Il était si nerveux de dire ou de faire quelque chose qui lui déplaise qu’il fût momentanément paralysé de l’avoir contre lui. Son physique et son charme ne valait plus rien, il aurait dû être tellement plus pour elle. Et il n’était qu’un pauvre con qui finirait seul et voilà qu’il avait lui aussi envie de pleurer.

-J... Je suis désolée.


Elle essuya ses larmes en vitesse mais elle continuait toujours de pleurer. Il n’avait jamais remonté le moral de personne, encore moins d’une femme. Et il n’avait aucune idée comment faire. Mais la voir ainsi lui faisait mal. Vilmos lui pris doucement la main et ils marchèrent de nouveau dans le couloir.

-Ce n’est rien. Vous pouvez pleurer sur moi autant que vous le voulez Asharya.

Ils arrivèrent tous les deux à la chambre rose et Vilmos ouvrit la porte pour laisser passer la jeune femme. Ce ne fût que maintenant qu’il remarqua qu’elle ne portait plus du tout de pantalons. Vilmos rougit de plus bel et songea à retourner à la cuisine pour retrouver son sac de petits poids congelé. Savait-elle à qu’elle point elle était belle?

Horriblement gêné, il lui demanda :

-Vous…vous n’avez pas froid habillé comme ça?...Enfin…vous faites comme vous voulez, je ne veux pas me plaindre. Juste…si vous avez besoin de quoique se soit, dites le moi….

Vilmos passa une main dans ses cheveux noirs et leva les yeux du sol pour la regarder. Mais surtout pas ses jambes dénudés. Il donnerait son âme rien que pour toucher une fois ses jolies fesses.

-Je n’ai jamais…je n’ai jamais su quoi dire pour remonter le moral de quelqu’un…ou quoi faire. Euhm…je peux me taire aussi, si vous voulez. Après ce qu’i s’est passé tout à l’heure…je comprendrais que vous ne vouliez plus me voir.


Le regard de Vilmos s'assombri mais il la regarda avec une tendresse qu'il n'avait pas l'habitude d'avoir. Il l'avait presque tué après tout. Et il préférait la voir heureuse avec un autre plutôt que malheureuse avec lui. Vilmos n'avait jamais renoncé à quoi que se soit...mais Asharya était ce qui le rendait le plus heureux au monde. Et la voir sourire, même si ce n'était pas pour lui, était tellement plus beau que de la voir pleurer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Jeu 29 Jan - 19:41



 

Elle s'excusa... Elle avait honte qu'il la voit comme ça, elle accumulait les bourdes depuis le début de la soirée décidément, pourtant, il fut très compréhensif. Il lui prit doucement la main et cela lui fit du bien.

-Ce n’est rien. Vous pouvez pleurer sur moi autant que vous le voulez Asharya.

Si elle pouvait juste arrêter de pleurer ça lui irait. Ils finirent par arriver à la chambre où elle dormait et Vilmos la laissa passer devant lui pour entrer.

-Vous…vous n’avez pas froid habillé comme ça?...Enfin…vous faites comme vous voulez, je ne veux pas me plaindre. Juste…si vous avez besoin de quoique se soit, dites le moi….

Elle baissa alors les yeux et remarqua qu'elle avait oublié son short dans la chambre du jeune homme. Elle rougit de nouveau, horriblement gênée à son tour. COMMENT AVAIT-ELLE PU OUBLIER CA ? Mon dieu... Vilmos devait la prendre pour une... une... elle ne savait pas pour quoi il devait la prendre mais ça ne devait pas être glorieux.

-Je n’ai jamais…je n’ai jamais su quoi dire pour remonter le moral de quelqu’un…ou quoi faire. Euhm…je peux me taire aussi, si vous voulez. Après ce qu’i s’est passé tout à l’heure…je comprendrais que vous ne vouliez plus me voir.

Elle se retourna alors vers lui et le regarda un instant. Pourquoi ne cessait-elle de se torturer ainsi ? Autant qu'elle fasse quelques pas... Après tout ils n'étaient plus à ça près.

- Est-ce que... Est-ce que vous voulez bien rester un peu avec moi ? Je ne vous oblige à rien ! Si ça vous dérange ce n'est pas grave mais j'aime votre présence... Je la trouve apaisante et agréable alors, si ça ne vous dérange pas...

Elle lui reprit doucement la main en le regardant et l'attira doucement à l'intérieur de la chambre. Trouvait-il cela bizarre ? Elle n'avait pas l'habitude de se comporter de cette manière mais elle tenait tellement à rester près de lui encore quelques instants.

- Je ne vous demande que quelques minutes, deux, dix ou trente, peu importe, comme vous le voudrez

Juste... Sa présence. Elle s'était assez morfondue pour ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Ven 30 Jan - 20:14


Le premier dîner

Vilmos était resté près de la porte, la main sur la poignée. Alors qu’il croyait qu’elle lui demanderait de partir, elle se retourna. Quand elle le fixait comme ça, son cœur faisait un bond dans sa poitrine. Que lui voulait-elle? Il ne s’attendit pas à la suite.

- Est-ce que... Est-ce que vous voulez bien rester un peu avec moi ? Je ne vous oblige à rien ! Si ça vous dérange ce n'est pas grave mais j'aime votre présence... Je la trouve apaisante et agréable alors, si ça ne vous dérange pas...

Sans lui laisse le temps de digérer l’information, elle lui pris la main et l’entraina dans la chambre rose de sa futur fille. Il rougit horriblement en comprenant ce qui se passait. Il ne comprenait pas comment Asharya pourrait vouloir être en sa présence. Cependant, de savoir que ce qui se passait été bien réel, Vilmos eu l’impression d’avoir un feu brûlant au milieu de sa poitrine.

- Je ne vous demande que quelques minutes, deux, dix ou trente, peu importe, comme vous le voudrez.

Ah! Comment pouvait-il lui dire non? Surtout lorsqu’elle lui demander aussi timidement, gentille comme tout. Mais aussi, comment pouvait-il lui résister alors qu’elle était en sous-vêtements. Il était loin d’être fait en bois. C’est alors qu’il lui fit un sourire timide. Comme tout à l’heure, être simplement vêtu de son caleçon n’était pas cela qui l’embarrassait le plus. C’était plutôt d’être vrai avec ses sentiments qui le terrorisait le plus.

-Je resterai avec vous autant que vous le voulez Asharya. Et maintenant, au lit!

Sans plus tarder il se pencha pour passer son bras sous les genoux de la jeune femme et la souleva du sol en la prenant dans ses bras. Pour Vilmos qui avait une force surhumaine, elle ne pesait pas plus lourd qu’une plume. Il retenait difficilement sa jubilation d’être avec celle qui considérait déjà comme la femme de sa vie. Il n’en aimerait jamais une autre qu’elle. Il ne savait pas pourquoi il l’avait pris dans ses bras, seulement qu’il en mourrait d’envie et que le matin arrivait toujours. Alors autant vivre le moment présent. Vilmos la jeta sur le lit et sauta agilement par-dessus la jeune femme pour s’allonger à côté d’elle.

-Vous savez, quand je faisais des cauchemars, ma mère me racontait toujours la même histoire. Je ne sais pas si vous avez envie de l’entendre, mais je vous promets qu’elle est très jolie. Et puis ça vous fera peut-être oublier votre cauchemar, dit-il en lui souriant, lui prenant la main.


La tête sur l’oreiller du grand lit à baldaquin et le corps tourné vers elle, il commença donc son histoire. C’était une histoire pour enfant toute bête, mais il l’adorait.

-Je me souviens que ça se passe dans un pays lointain, dans un village imaginaire. Chaque fois qu’un enfant nait, on plante un arbre dans son jardin. Et donc, en même temps que l’enfant grandit, l’arbre qui l’accompagne grandit aussi. Un petit garçon qui s’appelle…disons Vilou, ne cesse de regarder le sien par la fenêtre de sa chambre. Car à mesure que les années passe, Vilou se rend compte que quelque chose ne va pas.
Dans les jardins d’à côté, les arbres se transforment au fil des saisons. L’hiver, ils courbent leurs branches sous la neige. Au printemps, les bourgeons poussent. L’été, des fleurs blanches fleurissent au milieu des feuilles et, en automne, ils font tomber des feuilles jaunes sur l’herbe. Mais pas le sien. Celui de Vilou reste sec et rabougri, son tronc ressemble à un morceau de bois planté dans la terre.
Bien sûr dans le village, les autres enfants se moquent de lui. Ils le ridiculisent en collant des feuilles en papier sur son arbre et en crachant sur celui-ci du haut de leur arbre. Vilou grandissait toujours mais son arbre restait tout petit et rapidement il devint méchant avec les autres enfants. Seule…disons Asha, sa petite voisine, lui dit : «Ne t’inquiète pas Vilou, un jour il fleurira.»
Un nouveau printemps approche et Vilou à tout essayé. Il a arrosé son arbre avec des engrais, il lui a parlé, lui a chanté des chansons, mais en vain. Une immense tristesse l’envahit, car il était seul, qu’il n’avait pas d’amis et que son arbre refusait de pousser. Il s’assoit au pied de son arbre et sent ses yeux le piquer. «Qu’y a-t-il Vilou? Fait soudain une voix derrière lui . Tu pleures?» Incapable de répondre, le garçon se met à pleurer de grosses larmes qui roulent sur ses joues et tombe au sol. C’était Asha qui avait parlé, elle s’approche et demande : «Je peux pleurer avec toi?». Et ils pleurent ensemble jusqu’à l’épuisement et s’endorme tous les deux près de l’arbre.
Le lendemain, Vilou se fait réveillé par les cris de la jeune fille. «T’as vu ça Vilou?». Celui-ci ouvre les yeux et découvre à la place de son morceau de bois, un arbre magnifique aux branches remplies de fleurs blanches. Vilou sourit alors et cueille une fleur pour l’offrir à sa nouvelle amie : «Je te remercie, tes larmes sont magiques!» dit-il. Elle hausse les épaules et répond : «Il fallait juste qu’on soit deux pour le réveiller.» Et tous les deux, main dans la main, admire l’arbre en souriant.


Vilmos se tût finalement. Il adorait vraiment cette histoire, il la trouvait tellement jolie. Bien sûr, il avait changé un peu les  noms des deux enfants, mais il trouvait l’histoire bien mieux comme ça.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Sam 31 Jan - 2:43



 

Le jeune homme avait semblait hésité, elle ne lui avait pas trop laissé le choix en l’entraînant à l'intérieur, mais elle était persuadée que si cela lui déplaisait, il saurait le lui faire savoir.

-Je resterai avec vous autant que vous le voulez Asharya. Et maintenant, au lit!

Il la souleva alors avec une force qui la surprit, la prenant sous les genoux, à la manière des mariés qui font rentrer leurs femmes pour la première fois dans leur maison après leur mariage. Elle rougit et il la déposa avant de sauter par dessus lui pour s'installer près d'elle.

-Vous savez, quand je faisais des cauchemars, ma mère me racontait toujours la même histoire. Je ne sais pas si vous avez envie de l’entendre, mais je vous promets qu’elle est très jolie. Et puis ça vous fera peut-être oublier votre cauchemar, dit-il en lui souriant, lui prenant la main.

Elle l'écouta alors attentivement, c'était adorable de sa part de prendre soin d'elle de cette façon, il l'intimidait à nouveau comme au début de ce dîner. Il était tellement... Parfait. Il conta alors son histoire, il en avait changé les noms pour qu'ils collent aux leurs et elle trouva l'attention touchante. L'histoire d'enfants possédants des arbres qui grandissaient avec eux, sauf un... Qui ne parvint à grandir que lorsqu'une petite fille vint l'aider... et le réconforter....

Elle regarda alors Vilmos avec une douceur infinie, se demandant s'il avait raconté cette histoire sans arrière pensée ou s'il avait voulu lui faire comprendre quelque chose. Car elle, y voyait autre chose. Son coeur battait la chamade et elle ne savait plus quoi faire, devait-elle se torturer encore ou avouer tout ce qu'elle ressentait pour lui ? Certains disent que les actes valent parfois mieux que des milliers de mots alors...

Elle approcha son visage du siens et alla pour l'embrasser mais il tendit la joue et vint lui rendre un autre baiser sur sa joue à elle. Elle rougit, atrocement gênée. Ils ne s'étaient absolument pas compris... Quelle idiote ! Pourquoi était-elle aussi stupide ?! Evidemment qu'il ne voulait pas d'elle dans sa vie, elle ne serait jamais rien de plus qu'une amie... Il suffisait de voir comme il la traitait malgré sa tenue elle... N'était certainement pas le genre de femme qui lui plaisait, comment avait-elle pu le croire ne serait-ce qu'un instant ?

Elle força malgré tout un petit sourire en se glissant sous les draps, gardant sa main dans la sienne.

- Merci Vilmos... Vraiment... Merci... dit-elle avant de poser sa tête contre son torse

Elle n'avait plus que cela, autant profiter de sa présence jusqu'au bout... Demain matin elle partirait... Simplement... Et après... Eh bien après elle ne savait pas si elle oserait jamais le revoir. Une petite larme roula au coin de son oeil, du côté posé sur le torse de Vilmos et vint s'écraser sur celui ci, elle ne dit rien, sombrant doucement dans l'inconscience.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Dim 1 Fév - 3:51


Le premier dîner

Elle sembla apprécier son histoire et ça lui fit beaucoup plaisir. Sans compter qu’il adorait la façon dont-elle le regarda. Ses yeux dorés…Vilmos aurait voulu qu’ils ne regardent que lui pour toujours alors qu’il s’y noierait dedans. Tout comme dans le récit, la présence d’Asharya avait rendu sa vie tellement plus belle, puisqu’avant, sans même qu’il s’en soit rendu compte, elle était sans intérêt. Il se demanda, les yeux plongés dans ceux de celle qu’il aimait, si sa présence à lui dans la vie d’Asharya avait rendu celle-ci plus belle.

La jeune approcha son visage du sien et il tendit la joue, tout naturellement. Enfin il avait droit à son baiser de bonne nuit lui aussi, qu’il ne tarda pas à lui rendre d’ailleurs. Il remarqua son sourire et il le lui rendit. Ce n’était pas le sourire heureux qu’il connaissait, mais avec la fatigue, il ne remarqua pas que celui de la jeune femme semblait faux.


- Merci Vilmos... Vraiment... Merci... dit-elle avant de poser sa tête contre son torse

De rien, se dit-il mentalement. Peut-être partirait-elle le lendemain, mais il se jura que dès qu’il aurait le temps, il lui avouerait tout. Il en était terrorisé mais il le fallait. Asharya posa la tête contre son torse et Vilmos eut envie de passer sa main dans ses cheveux blonds. Dire qu’il avait tellement détesta sa couleur de cheveux au début! Maintenant il l’adorait. Soudainement il senti une larme froide lui tomber sur la peau. Vilmos regarda le visage endormit de la jeune femme de façon intrigué. Son histoire l’avait si émue que ça? Il en fût flatté et il rougit une nouvelle fois.

Vilmos nageait en plein rêve. Le mieux, c’était qu’il s’agissait de la réalité! Pendant qu’elle dormait, il admira chaque petit détail de son visage en se disant qu’elle était trop belle pour être vrai. Il tendu le cou et lui embrassa le front. Alors qu’il ferma les yeux,  dans un dernier souffle de conscience, Vilmos souffla.

-Asharya, si tu savais à quel point de je t’aime.

-----

Le lendemain matin, Vilmos fit bien attention de ne pas la réveillé lorsqu’il se glissa hors du lit de la chambre, posant la tête de la jeune femme sur l’oreiller. Il retourna à sa chambre et enfila des nouveaux vêtements, du plus grand chic, comme toujours. S’il avait plusieurs sous-vêtements féminins chez lui, il n’avait pas de vêtements et donc, il plia de ses vêtements à lui et les rapporta à la chambre avant de descendre en bas. Tous ses domestiques étaient là et il demanda au cuisinier de lui préparer des œufs et du café, 2 fois. Sans que le cuisinier se permette la remarque, si Vilmos le fameux coureur de jupons gardait l’une de ses conquêtes pour déjeuner, c’est qu’elle devait beaucoup lui plaire ou qu’elle baisait vachement bien.

Vilmos monta avec le plateau contenant les œufs et les tasses, puis revint dans la chambre. Il regarda Asharya et il lui décocha l'un de ses sourires charmeurs.

-Vous avez bien dormi finalement?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   Mar 3 Fév - 2:36



 
La nuit d'Asharya fut moins agitée que d'habitude, malgré tout, elle passa une mauvaise nuit. Blottie dans les bras de l'homme qu'elle aimait, elle se sentait idiote... Elle était folle de lui et avait presque pensé qu'il pourrait éprouver quelque chose pour elle mais... Ce baiser refusait avait tout voulu dire pour elle et dans son sommeil, elle ressassa sa désillusion amoureuse, triste, blessée, le seule homme qu'elle avait jamais aimé ne l'aimait pas.

Le lendemain matin, lorsqu'elle se réveilla, il n'était plus là. Elle se dit alors qu'il avait dû fuir pendant la nuit, après tout, il devait avoir l'habitude d'autres 'prestations' en présence d'une femme dans son lit... Et surtout, il devait avoir l'habitude d'un autre type que le siens, elle était loin de ses critères et il pouvait la flatter tant qu'il voulait, elle en avait eu la preuve, elle n'y croirait plus...

Elle entama d'enfiler sa robe de la veille lorsqu'elle le vit entrer dans la chambre, un petit déjeuner sur un plateau dans les mains. Il lui décocha un sourire charmeur et elle força un petit sourire en retour. Qu'est-ce qu'il était beau...

-Vous avez bien dormi finalement?

La jeune femme acquiesça alors doucement.

- Oui, très bien, merci encore pour cette soirée malgré toutes mes bourdes... C'était... C'était très agréable

Elle regarda le petit déjeuner qu'il lui avait amené et tortilla sa mèche de cheveux avec gêne, elle n'avait plus qu'une envie, partir loin de chez lui. Elle avait bien trop mal pour rester à le regarder cet imbécile si beau, si parfait à ses yeux... Ce sale prétentieux qu'elle aimait de tout son coeur, non, elle ne pouvait vraiment pas.

- C'est pour moi ? fit-elle en levant alors les yeux vers lui Désolée Vilmos mais... J'ai du travail... Des commandes en retard et je dois aller travailler, vous mangerez pour moi.

Elle s'approcha alors de lui et hésita avant de l'embrasser sur la joue, enfilant ses chaussures.

- Encore merci, désolée de partir ainsi mais... Vraiment, je ne peux pas rester.

Elle resta encore quelques instants à le regarder, lui, si beau, qu'elle ne voulait maintenant plus voir, et sortit en trombe de chez lui. Alors qu'elle marchait à grands pas dans le quartier Domae, la jeune femme se dit qu'elle ne devait vraiment plus le voir, elle allait devoir l'éviter, elle ne supporterait jamais de le voir souvent avec ce qu'elle ressentait pour lui...

Si elle acceptait de devenir son amie, il lui raconterait ses conquêtes et elle pleurerait surement tous les soirs, elle voulait juste qu'il l'aime... Mais elle sentait ses espoirs vains alors... C'était la seule solution non ?

Elle rentra à sa forge et se noya dans son travail<;
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le premier dîner [PV Asha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier dîner [PV Asha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-