Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La traque [with Eliav] > suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La traque [with Eliav] > suite   Ven 21 Nov - 21:00






A sa 'phrase', le jeune homme se redressa vivement. Oh, elle l'avait vexé.

-Primo, pour vous ce sera «monsieur l’enquêteur», et pas «machin».

Ah ça, il pouvait encore y croire, mais elle n'avait rien à perdre et elle ne se priverait pas de l'emmerder tant qu'elle ne saurait pas son nom.

-Deuxio, je suis rigide parce que je le dois. Si je ne l’étais pas je paris que vous vous seriez enfuit. Et de toute façon, je n’aime pas les gens comme vous. Alors je n’ai aucune raison de vous être aimable. Si vous souhaitiez tant mettre les criminels hors d’état de nuire vous n’aviez qu’à faire comme moi et devenir policier. Vous n’en seriez pas là aujourd’hui.

Elle ne put réprimer un rire silencieux, bah voyons, la gouvernement n'apportait absolument rien, ils étaient complètement obsédés par les arrestations des Familles, mais les Familles s'entre tuaient, au dehors, il y avait bien d'autres criminels, et elle n'avait pas vraiment de personnes s'en occuper en dehors d'elle. Il fallait qu'il se réveille celui là.

-Mais non, je ne suis pas toujours comme ça.

Eh bah voilà ! Il répondait enfin à sa question. Elle reprit alors son carnet.

"Pas la peine d'être désagréable. Mais avant de coffrer les personnes comme moi, il faudrait déjà penser à attraper les personnes que moi je poursuis... Les violeurs, les tueurs, les voleurs... Pour vous je suis une tueuse comme les autres mais sans moi c'est la criminalité qui remonte, pensez-y même si ça vous déplait..."

Elle lui laissa le temps de lire puis tourna la page

"Et puis, je vous ai rien fait de personnel alors même si vous n'aimez pas ce que j'ai fais, vous pourriez avoir l'air moins méchant, après tout j'ai eu plusieurs occasions de vous en coller une et j'ai encore l'occasion de le faire et je vous suis sagement... Pas sûre que vous ayez arrêté tellement de personnes comme ça..."

Bah quoi, c'était vrai !


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La traque [with Eliav] > suite   Sam 22 Nov - 21:46




La traque


La jeune femme se remise à écrire dans son carnet.

"Pas la peine d'être désagréable. Mais avant de coffrer les personnes comme moi, il faudrait déjà penser à attraper les personnes que moi je poursuis... Les violeurs, les tueurs, les voleurs... Pour vous je suis une tueuse comme les autres mais sans moi c'est la criminalité qui remonte, pensez-y même si ça vous déplait..."

Voilà quel était le problème. Eliav voyait tout noir ou tout blanc. Il n’acceptait pas qu’une criminelle puisse aider les policiers dans leur travail, en tuant les autres malfrats. Eliav savait se qu’elle voulait dire, et il admettait qu’il pouvait y avoir du vrai. Mais hors de question de changer d’avis maintenant qu’ils se rendaient à la prison. Il se contenta de lui lancer un regard furieux, fautes de pouvoir répondre quoi que ce soit.

"Et puis, je vous ai rien fait de personnel alors même si vous n'aimez pas ce que j'ai fait, vous pourriez avoir l'air moins méchant, après tout j'ai eu plusieurs occasions de vous en coller une et j'ai encore l'occasion de le faire et je vous suis sagement... Pas sûre que vous ayez arrêté tellement de personnes comme ça..."

Eliav répliqua froidement, alors qu’ils s’avançaient vers la prison.

-Dans votre état je ne pense pas que vous soyez en mesure de même tuer une mouche, alors faites attention à ce que vous dites. Et si vous croyez que la police ne saura pas se débarrasser des criminels sans vous, c’est que vous êtes égoïste et arrogante. Fin de la discussion.

Eliav présenta son badge officiel aux deux premiers gardes qui lui ouvrirent deux portes lourdes en métal, puis quelques mètres plus loin ils entrèrent dans le bâtiment. À l’intérieur, rien de joyeux, tout était gris et plus loin, un loin couloir aux murs nus menait à la grande salle des cellules, qui était calme à cette heure, les détenus étant probablement dans la cour à l’extérieur. À l’accueil, un autre garde, qui fit signe de la main au jeune enquêteur.

-Salut Eliav.

Ce dernier lança un regard sombre au garde. Il lui avait pourtant déjà dit de ne pas dire son nom lorsqu’il accompagnait des prisonniers…

-Salut. Passe-moi un uniforme, on a une nouvelle.

Le garde jeta un bref coup d’œil à Jay, puis quitta l’accueil un instant pour revenir avec un uniforme délicatement plié. Eliav s’en saisit et libéra la jeune femme des menottes, qu’il rangea dans sa poche.

-Vous allez enfiler ça dans les WC là-bas, dit-il en remettant les vêtements à Jay, désignant les toilettes d’un signe du menton. Et je suis désolé mais je dois vous observez le faire. On dois s’assurer que vous ne transporterez rien dans la prison qui sera dangereux. C’est la procédure.

Eliav ne faisait cela ni malicieusement, ni de façon perverse. C’était réellement la procédure et il suivait toujours (ou presque) les règles à la lettre. Elle avait le choix entre ça et une fouille approfondit par l’autre garde. De toute manière, Eliav, pour le moment, ne voyait pas pourquoi il devrait être impressionné du corps de la jeune femme. Ce n’est rien de plus qu’une simple routine.

-Je vous suis, après vous, dit-il en croisant les bras, pressé dans finir avec elle. Je n'ai pas toute la journée.


FICHE PAR CENTURY

Revenir en haut Aller en bas
 
La traque [with Eliav] > suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-