Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Kira SerykMessages : 3121
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   Sam 6 Déc - 12:42







- Pardon, tu m'as surprise avec ta question ; je pense que ça pourrait être une bonne chose oui mais rencontre là avant quand même... Que dirais-tu de demain ?

Ouais, c'était peut-être rapide et Haizea n'était même pas au courant de cette histoire mais comme il venait d'apprendre l'existence de sa fille et qu'il avait assez prêt, Kira ne voulait pas attendre plus longtemps. Qui sait, peut-être qu'en rentrant chez lui, il changera d'avis ; l'As Domae aurait bien proposé là maintenant mais la petite était en train de dormir elle n'allait pas la réveiller. Si la Rose devait rester toute la nuit avec l'As Elementis pour qu'il vienne le lendemain, elle le ferait.

La demoiselle aux cheveux roses observait la réaction du jeune homme ; il avait l'air paniqué. La main tremblotante, il prit son verre pour le siroter. Kira posa sa main sur celle de l'As en lui murmurant que tout allait bien se passer... Elle aussi paniquait à l'idée de devoir élever un enfant et pourtant, elle s'en sortait plus ou moins bien ; et elle n'était même pas sa mère. Gaea allait réussir sans problème.

-  … D'accord pour demain. J'espère juste...

Il prit une longue inspiration... Il ne fallait pas être stressée ainsi ; la Rose n'allait pas les laisser seuls tous les deux, elle allait être présente durant leur échange même si elle n'était là pour rien dire.

- juste... qu'elle m'aimera, cette gamine. Je ne suis sûrement pas le meilleur être humain sur terre, mais certainement pas le pire...

- Ne t'en fais pas, on n'est obligé de t'aimer.


Elle lui fit un clin d’œil accompagné d'un sourire. Même Kira qui, à la base ne voulait pas collaborer avec lui, ne voulait pas être ami avec lui et voulait simplement une relation d'As à As pour des éventuels plans contre les Confrères se retrouve avec, sûrement, le meilleur ami du monde. Il pouvait demander aux pions, elle était sûrement une des personne qui détestait le plus les Elementis et pourtant, elle était là, dans un bar, en train de parler comment élever un enfant ensemble... Euh... Dit comme ça en fait ça fait bizarre.

La Rose baissa de nouveau son regard sur verre... Qu'est-ce que ses parents penseraient de tout ça ? Si ils voyaient ce qu'elle était devenue, est-ce qu'ils seraient fiers ou déçus ? Kira ne savait pas trop quoi penser, elle avait des sentiments pour Gaea... Pas des sentiments d'amour, mais elle l'aimait quand même ; c'était une forte amitié entre les deux et la demoiselle aux cheveux roses n'avait ressentit ça que pour Jenny. Ses parents lui avaient de toujours faire le bon choix, de faire passer son bonheur avant tout ; et en ce moment, son bonheur était de passer la soirée avec Gaea, sans arrières-pensées...

Tout à coup, des doigts se posèrent sur son menton et avec une légère force, il releva son visage pour se regarder dans les yeux... Kira se laissa faire, ce n'était qu'un geste, rien de plus. La demoiselle regarda l'As Elementis dans les yeux ; non vraiment si ses parents la trouvait ici avec l'As Elementis qui était sûrement en train de la draguer... Attend... De la draguer ?! Mais.. Mais.. Mais... Elle lui avait dit qu'elle était en couple ! Nom de dieu !

- Je peux ?

La Rose fronça les sourcils et s'apprêtait à lui rappeler ce qu'elle lui avait dit plus tôt : Ça faisait  mois qu'elle était en couple avec quelqu'un et elle était très bien avec ! Mais elle remarqua un khôl dans une main ainsi qu'un rouge à lèvre... Elle se recula, oh non, même pas en rêve ! Elle préférait être embrassée plutôt que de ressembler à un tableau sur patte. Qu'il n'y pense même pas !

- Tu es belle, et j'ai toujours adoré maquiller les femmes... Si tu ne veux pas, je comprendrai, mais bon dieu, quel gâchis ce serait !  Il y a plein de couleurs qui iraient avec tes cheveux~. Non, franchement, j'insiste ; en échange, tu peux me demander ce que tu veux.  A ça près. Oh, et au passage, je ne suis pas un travesti - au cas où. Je suis juste... un petit peu féminin.

... Non. Non. Non. C'est hors de question. Elle secoua énergiquement la tête pour dire non, elle n'aimait pas se maquiller mais n'aimait pas non plus qu'on la maquille ! Mais attendez... Il lui a dit qu'elle pourrait poser toutes les questions qu'elle voulait ? Vendre son corps en échange d'une question, ce n'est pas de la prostitution ça ? Elle soupira, oh et en plus il lui faisait les yeux de chiens de battus... Mais non. Soupirant de nouveau, la Rose répondit.

- Bon d'accord. Mais je te préviens, que ça reste léger et si je ressemble à une fille de joie, ta tête rencontre le comptoir.

Mouais... Toujours aussi féminine la Kira, peut-être qu'elle aurait dû dire ceci sur un autre ton ou formuler autrement mais c'était la première formulation qui lui était venue. Mais en même temps c'était vrai, Kira ne voulait pas ressembler à une périprostipathétipute, surtout si elle restait ici toute la nuit et qu'elle revenait le lendemain ; elle ne voulait pas se montrer comme ça à sa meilleure amie ou Haizea. Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour ses amis... "Tenez papa et maman, vous qui vouliez une fille plus féminine, vous pourrez remercier l'As Elementis".

La demoiselle aux cheveux roses se retourna vers Gaea pour le laisser faire sa peinture... Non mais franchement, le maquillage, bien lui aller ? Elle détestait ça et n'avait jamais le temps de faire un truc joli. Et si par le plus grand des hasards, ce que lui ferait l'As la rendait plus jolie ; elle ne pourrait jamais le reproduire... Kira le laissa commencer, cherchant une question à lui poser... Oh et puis qu'ils fassent "chacun pose une question" histoire de pas s'ennuyer.

- Dit moi... Est-ce que tu regrettes d'avoir quitté Lucina ? Je veux dire... Si elle était revenue te voir avec Haizea, tu aurais voulu te remettre avec elle ?




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   Dim 7 Déc - 18:17
















Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]
~Oh Kiki, câline-moi... C'est assez d'espérer ♫[PV Kiki]~





Ma vie n'est qu'une succession de soupirs, de désarroi et de lassitude mêlés. Et dans tout ça, il y a une petite touche de rose, une grosse tache rosâtre qui souille mon tableau noir.  Et cette tache, ben... c'est Kiki. Je ne sais pas si elle apprécierait d'être qualifiée de la sorte, mais elle est un peu devenue... l'emballage fluo enrobant ma vie de bonbon pourri. Ouaip, non, elle n'apprécierait pas du tout ; donc autant que je ferme ma gueule. En voyant mon angoisse à peine dissimulée, la jeune femme pose sa main sur la mienne, comme je l'ai fait pour elle. Je fronce les sourcils en regardant ses fins doigts dans le creux de ma paume, les serre et lève les yeux : Elle non plus, ne semble pas très à l'aise à l'idée d'élever une petite fille... qui le serait ? Il ne faut pas que j'oublie qu'elle aussi est dotée de faiblesses, faiblesses que je n'exploiterai pas pour une fois. Ce n'est qu'une femme. Certes, une Domae, mais elle n'en perd pas son humanité ! Même si ses poings font peur. Oh boudiou. Sans retirer sa patte de la mienne, la demoiselle m'adresse un gentil sourire avant de reprendre d'un petit ton amusé :

Ne t'en fais pas, on est obligé de t'aimer.

Suivi d'un clin d'oeil. Oh... Je me sens rougir un tantinet, lâchant un petit gloussement féminin, tandis que je dépose un vif baiser sur le dos de sa main en guise de remerciement pour sa prévenance. Sans doute va t-elle être choquée de cet acte, mais j'ai été élevé dans le caviar, moi môdame. Traduction ; une cuillère en argent dans le bec et un balai en bois dans le... voilà. Lécher des mains est donc dans mes habitudes, même les plus fripées ont dû passer sous mes lèvres au risque de me prendre une botte dans le derche. Ma mère n'aimait pas trop les fines bouches, par contre, quelle brute c'était ! Un peu comme Kira... Ouais, non, je n'ai pas envie de les assimiler ; l'une est morte et l'autre, ben, c'est ma pote ! Donc n'abusons pas trop sur les ressemblances. Souhaitant tout de même éviter les quiproquos, je libère sa douce main de mon emprise après l'avoir légèrement tapotée, réfléchissant à son propos...

C'est faux. Même si j'aimerais bien que tout le monde m'aime, je sais pertinemment que c'est impossible. Qu'elle aille donc dire ça à ce gros roux d'Gaara, tiens ! On va voir s'il est d'accord avec ça. Sûr qu'il y répondra avec un grand sourire, et aussi un peu de sable, beaucoup de sable, et enfin un peu de sang : L'est comme ça le bichon ! Très expressif dans ses sentiments. A-do-rable. Passons. Bien que je pourrais ici et là lui faire la liste de tous les gars qui voudraient me serrer le cou jusqu'à ce que ma tête fasse "pop !", l'envie me manque alors je me cloue automatiquement le bec. De tous les habitants de Quederla, Kira doit bien être la seule à vraiment m'apprécier... entre ceux qui me sont indifférents (assez rares tout de même) et ceux qui voudraient me faire taire à coups de pied de biche, je n'ai vraiment pas le luxe du choix niveau potes ! Je toussote en bloquant mon verre entre mes dents, le soulevant par la seule puissance de ma mâchoire. Et je bois, je bois, un petit peu, pas suffisamment pour me retrouver aussi minable que la dernière fois. Plus jamais ça... la honte sinon.

Je pose mon verre en lançant un sourire à Kira, ricanant fièrement d'être un parfait manchot alcoolique. Elle de son côté... préfère fixer son verre, comme songeuse : Qu'est-ce qui lui prend encore ? Elle semble assez... angoissée. Va t-il falloir que je rebaise sa patoune pour la consoler ? Non, elle va finir par me confondre avec une sangsue - ce que je ne suis, évidemment, pas ! Enfin. Peut-être, mais plus beau que ces trucs gluants. Je lâche un nouveau rire puis reprend sa main, comme un gosse, et lui tire la langue :

Bon, vu qu'on déprime à chaque fois chacun dans notre coin, je décide de ne plus lâcher ta main avant la fin de la soirée. Dès qu'on se lâche, on fait la gueule ! C'plus possible, là.

Malgré mes paroles, je la lâche en dépit de tout : Mon but premier n'est pas de la mettre mal à l'aise, ni de la répugner de mon amitié en agissant comme un dragueur éhonté. Je ne la drague pas, nom de dieu ! J'essaie seulement de la soutenir, même si tout ce qui sort de ma bouche semble aussi innocent qu'un gigolo en train de compter ses chèques. Ce que j'aurais bien voulu être, tiens... Gigolo. Ça doit être rigolo, même si ce n'est qu'une autre appellation pour un prostitué. On fait rien à part se faire entretenir et grimper par une vieille limite passée du solide à l'état liquide, tout ça en étant payé... mouais, ça m'a pas l'air si mal. Si un jour, j'ai un trou dans mes finances, je sais à quoi pourrait servir ma jolie gueule de minet ! Ou alors je vendrai l'un de mes reins. Je crois que je vais surveiller mes sousous, j'ai peur d'un seul coup.

Néanmoins, un maquillage se doit d'être fait ! Le sien, en l'occurrence. Tiens, encore une chose dans laquelle je pourrais me lancer si les choses tournent mal pour mon portefeuilles : Le maquillage ! Sauf que je me refuse à peinturlurer les femmes laides, pas seulement à cause de leurs traits grossiers mais par leurs principes. Ces femmes prennent le maquillage pour un masque destiné à les camoufler, moi, moi je veux seulement faire ressortir la beauté de ces créatures dites de "Vénus". Façon un peu plus discrète de les traiter d'aliens. Ils sont futés, ces mecs ! Mais passons. J'attends sagement ma réponse, posant ma sacoche sur mes genoux tout en cherchant à l'intérieur : Elle qui ne me quitte jamais est toujours bien remplie pour ce genre de situations ! Cependant, je déglutis : Elle vient de soupirer la dame... merde, elle va me dire non ?

Bon d'accord. Mais je te préviens, que ça reste léger et si je ressemble à une fille de joie, ta tête rencontre le comptoir.

J'ai gagné ! Youuuhou ! Un large sourire s'installe sur mes lèvres tandis que je pousse nos verres dans un coin, pour ensuite sortir une pochette à maquillage de ma sacoche. Pochette rose. J'suis un gars assez coquet, ok, je l'avoue. Une fois posée sur le comptoir, je pioche plusieurs ustensiles que j'aligne sous les yeux de la demoiselle qui doit sûrement déjà regretter ses paroles : Je suis un professionnel moi, je me balade avec tout ce bordel tout le temps, en prévoyance ! ... Oh. Je suis sûrement un dangereux malade mental... Je soupire. Est-ce que cela fait de moi un fétichiste des bouilles maquillées ? Bah ! M'en cogne, elle a dit que j'pouvais, donc je vais le faire ! Tout en agrippant son menton, je trempe mes doigts dans la crème que j'étale délicatement sur son visage, prenant garde à bien humidifier sa peau pour ne pas qu'elle finisse toute craquelée. Elle, en revanche, ne perd pas de temps avant de lancer sa première question :

Dis moi... Est-ce que tu regrettes d'avoir quitté Lucina ? Je veux dire... Si elle était revenue te voir avec Haizea, tu aurais voulu te remettre avec elle ?

Je m'y attendais plus ou moins, à ce genre de questions... Et bizarrement, j'y ai pensé tout à l'heure ; est-ce que je serais retourné avec elle ? Va savoir. Je ne lève guère les yeux, trop concentré à appliquer une fine couche de fond de teint blafard sur sa bouille... Je fais attention à ne pas trop en mettre, elle risque de me buter si je m'amuse à la noyer sous les couches de peinture ! Une fois ça d'accompli, je lui fais signe de fermer les yeux tout en l'assaillant de coups de pinceau, répandant une poudre minérale blanche partout sur son visage... Héhéhé. Elle ne le sait pas, mais j'ai bien l'intention de la changer en petite poupée de porcelaine, loin de l'idée de la pouf de bas étage. Je tapote du bout de l'index sous ses yeux, chassant d'un revers de la main sa longue masse qui lui sert de cheveux : Eux aussi, je compte bien m'en occuper. Toujours occupé à changer l'assassin en petit ange, je réponds presque du tac au tac :

Oh là... si elle était revenue, elle m'aurait sûrement forcé à retomber amoureux... je n'ai jamais su comment résister à Lucina, malheureusement. Pour ça que j'ai dû couper les ponts... Mais si les choses avaient été différentes, j'aurais peut-être été plus heureux... Elle aussi, idem pour Hai'. J'aurais fait mes valises, aurais dit "MEEEERDE" à toutes ces histoires de guéguerres, et on se serait tous cassés en Italie, pour bouffer des pâtes. Sauf que... je ne t'aurais pas rencontrée, et ça en revanche, je l'aurais regretté. Vraiment regretté. Je n'ai jamais eu beaucoup d'amis, après tout... t'es limite la première...

Je poke son nez puis me marre en voyant que j'ai jarté la poudre... Rah le con. J'en remets rapidement puis sors mon arme favorite, le rouge à lèvres. Certains ont des katanas, d'autres des sais, d'autres encore des brosses à chiottes, mais moi, j'ai un rouge à lèvres. Prêt à sévir. Héhéhé ! Tout en l'appliquant doucement sur ses lèvres, je jette un petit coup d'oeil amusé à la jeune fille, ourlant sa jolie bouche d'un rouge vif, rouge sang, comme le cliché oblige :

Ooooh, ça fait un bisou indirect~ T'en fais pas, juste avec moi, celui-là est un nouveau. Et toi, tiens ? Ton chéri, c'est un Domae ? Tu aurais fait quoi dans ma situation ?







Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3121
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   Lun 8 Déc - 15:23







- Bon d'accord. Mais je te préviens, que ça reste léger et si je ressemble à une fille de joie, ta tête rencontre le comptoir.

Au moins, la demoiselle aux cheveux roses avait fait un heureux ; un sourire s'affiche sur son visage tandis que la Rose tente de faire de son mieux pour ne pas paraître déçue... Voilà qu'elle venait de perdre un combat aussi ridicule que celui du maquillage... Mais en même temps avec une tête de chien battu, elle ne pouvait rien lui refuser ; espérons qu'Haizea n'ait pas ce trait de caractère sinon Kira risquerait de céder aux moindres de ses caprices.

Il sort différents instruments, que la Rose considère plus comme des instruments de torture... Bon dieu, qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour une simple question, elle avait intérêt à bien la choisir. La demoiselle aux cheveux roses prend une grande inspiration, c'est sûrement la pire des tortures ce genre de truc ; comment les femmes peuvent-elles supporter ce genre de choses sur leur visage ? Kira ne dit rien et laisse Gaea faire, elle sent des trucs s'étaler sur son visage mais fait de son mieux pour ne pas arrêter... La Rose réfléchit à la question ; elle avait tellement du mal à voir Gaea en couple mais pourtant il avait l'air heureux avec elle... Est-ce qu'il regrette ?

- Dit moi... Est-ce que tu regrettes d'avoir quitté Lucina ? Je veux dire... Si elle était revenue te voir avec Haizea, tu aurais voulu te remettre avec elle ?

Le jeune homme ne réagit pas tout de suite, beaucoup trop concentré à ce qu'il faisait à la demoiselle aux cheveux roses... Lorsqu'il lui fit signe de fermer les yeux, Kira le fit aussitôt... Cette dernière renifla plusieurs fois, berk, ça pue ce genre de trucs... Sûrement une des raisons pour laquelle la jeune femme ne met jamais ce genre de trucs sur elle, ça sent tellement mauvais et son odorat sur-développer n'aimerait pas sentir cette odeur toute la journée.

- Oh là... si elle était revenue, elle m'aurait sûrement forcé à retomber amoureux... je n'ai jamais su comment résister à Lucina, malheureusement. Pour ça que j'ai dû couper les ponts... Mais si les choses avaient été différentes, j'aurais peut-être été plus heureux... Elle aussi, idem pour Hai'. J'aurais fait mes valises, aurais dit "MEEEERDE" à toutes ces histoires de guéguerres, et on se serait tous cassés en Italie, pour bouffer des pâtes. Sauf que... je ne t'aurais pas rencontrée, et ça en revanche, je l'aurais regretté. Vraiment regretté. Je n'ai jamais eu beaucoup d'amis, après tout... t'es limite la première...

La première ? Alors une amie était plus importante que son amour ? Comment aurait-il pu regretter ; ils ne seraient pas connus tout simplement, personne n'aurait su l'existence de l'autre alors comment pouvaient-ils souffrir d'un manque même pas existent ? Mais c'était bizarre... Il était pourtant très sociale, plus que la demoiselle aux cheveux roses ; peut-être bizarre mais il restait quand même gentil.

Lorsqu'il termina avec sa poudre dégueulasse ainsi que son maquillage pour les yeux, la jeune femme ré-ouvrit les yeux pour voir le bâton de rouge à lèvres... Alors ça, c'était encore plus que tout, elle n'arrivait jamais à garder quelque chose sur les lèvres. Mais elle faisait de son mieux pour lui faire plaisir, bien sûr, ce serait la seule fois. De toute façon, ils rentreront dès qu'il aurait finit de la déguiser en poupée car le jour commençait déjà à se lever et Kira voulait être là avant qu'Haizea se réveille.

- Ooooh, ça fait un bisou indirect~ T'en fais pas, juste avec moi, celui-là est un nouveau. Et toi, tiens ? Ton chéri, c'est un Domae ? Tu aurais fait quoi dans ma situation ?

Elle haussa un sourcil... Ce qu'elle fait dans sa situation ? Aucune idée, elle n'a jamais été donc elle ne pouvait pas l'imaginer mais elle aurait sûrement été perdue...

- Oui il est Domae.

Même si à la base il était Habitant... Il était rentré dans les Domae simplement pour suivre la demoiselle aux cheveux roses ; ce qu'elle avait eu mal à accepter au début mais vu qu'il avait prit sa décision, elle ne pouvait pas l'en empêcher.

- Je n'ai jamais été dans ta situation, à vrai dire, c'est mon premier petit ami...

Ouais ouais, elle sait ; à 22 ans et n'avoir jamais été en couple ferait presque pitié mais en même temps elle s'en fichait pas mal des garçons... Jusqu'à ce qu'elle le rencontre. Mais elle ne sait pas ce qu'elle aurait fait si il avait été un Elementis ; suivre sa Famille ou son cœur ?

- Je pense que je l'aurais quittée... J'ai toujours détesté les Elementis, disons que je leur en veux pas mal pour... Euh... Peu importe. Je ne sais pas si je serais revenue, j'aurais sûrement eu besoin de mettre mes idées en places et seulement à ce moment-là j'aurais prit ma décision finale...

Ouais, c'était plutôt dur à entendre et dur à dire mais elle aurait été choquée avant tout... C'était ce qu'il s'était passée avec Lestat, lorsqu'elle avait apprit sa vraie nature, elle l'avait d'abord repoussée, pensant qu'il lui voudrait du mal ou qu'une amitié Domae/Elementis était impossible et pourtant elle avait fermé les yeux... Là encore elle fermait les yeux sur le fait que Gaea était un Elementis et pourtant il n'était pas une merde ; sur un champ de bataille, la Rose aurait dû mal à l'avoir.

Kira regarda l'heure, le jour n'allait pas tarder à se lever, dans à peine quelques heures il serait temps de rentrer chez elle. La jeune femme voulait rentrer avant que la petite soit réveiller pour ne pas qu'elle s'inquiète ; déjà que si elle apprend que la Rose qui a la photo, elle risque de se faire gronder... Normal en même temps.

- Dès que tu as terminé de me transformer en poupée pour gosse, on ira directement chez moi, ok ?




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   Ven 12 Déc - 21:09
















Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]
~Oh Kiki, câline-moi... C'est assez d'espérer ♫[PV Kiki]~





Le maquillage étalé sur sa face ne semble guère plaire à la grande Bad Wolf, sans doute plus habituée à recevoir du sang que de la crème hydratante sur ses joues... est-ce que ça me gêne dans mon boulot ? M'boarf, nope, je comprends entièrement son malaise : Quand on est une femme qui ne se maquille pas, quoi de plus étonnant que de ne pas apprécier le contact de pâtes molles et puantes et de la poudre digne de finir dans un plat à gâteau ? C'est vrai, on dirait un peu de la farine quand on y repense à deux fois... limite, j'aurais pu en recouvrir sa tronche qu'elle n'aurait pas vu la différence. Les deux trucs puent. Sûrement. La prochaine fois, faudra que je m'arrange pour ramener de la bouffe, rien que pour vérifier si elle est capable de faire la différence entre une horreur et une autre. L'apocalypse de couleurs dans sa tronche, héhéhé !

Étrangement, lorsque je la décris comme ma seule et unique amie d'une petite voix intimidée, la jeune femme paraît... surprise. Non, pas surprise - - interloquée. Je hausse un sourcil tout en la fixant, ne comprenant pas son scepticisme... Elle doit sûrement penser, comme juste avant, que je suis la personne la plus appréciée de Quederla sous prétexte que je suis aussi l'une des plus sociables... ralala, quelle naïveté. Tout en levant les yeux au ciel, je lui maquille les yeux et  empêtre ses cils dans une pâte noire et collante... le mascara ! Un petit sourire malsain m'entaille les lèvres ; dieu, je ne saurais décrire à quel point cette texture donne envie de vomir. Même moi, je n'en voudrais pas sur mes yeux délicats. D'une main experte, j'applique le khôl sous ses yeux, le faisant légèrement déborder à la manière des pharaons : Ce sera une poupée... particulière. Lorsque je recouvre ses lèvres d'une couche rouge vif, la demoiselle daigne enfin me répondre :

- Oui il est Domae. Je n'ai jamais été dans ta situation, à vrai dire, c'est mon premier petit ami...

Pas étonnant. Je lâche un petit rire puis pose le bâton de rouge à lèvres sur le comptoir. Les relations amoureuses entre les deux clans sont vouées à l'échec, je ne pourrai souhaiter à personne, pas même à mon pire ennemi, de tomber sous le charme de son adversaire. Mais bon, quelle différence entre être la meilleure amie d'un Elementis et être sa copine ? Aucune ! Sauf que cette ville ne fonctionne pas de cette manière. Prenant ses cheveux à deux mains, je la coiffe avec le peigne d'Adam, glissant mes doigts entre les mèches avec douceur pour ne pas lui faire mal. J'espère qu'elle n'a rien contre le fait qu'on touche à sa chevelure, je sais que moi, je gueulerais à sa place... Mes mains manipulent sans difficulté la masse rosâtre qu'elles rejoignent en une énorme boule, prenant alors la forme d'un chignon-donut. Drôle de poupée. Je hausse un sourcil, retire l'élastique serrant mon poignet et fige le tout : J'ai enfin terminé... mais pas ma conversation, en revanche :

- Je pense que je l'aurais quittée... J'ai toujours détesté les Elementis, disons que je leur en veux pas mal pour... Euh... Peu importe. Je ne sais pas si je serais revenue, j'aurais sûrement eu besoin de mettre mes idées en places et seulement à ce moment-là j'aurais prit ma décision finale...

Elle l'aurait quitté, hein ? Logique, encore une fois... Mais dans ce cas, si elle est apte à jeter son copain s'il s'avère Elementis, alors pourquoi ne peut-elle pas me chasser, moi ? Après tout, nous ne sommes que des amis... logique de femmes, je suppose. Je fronce les sourcils d'un air réprobateur, pinçant mes lèvres pour témoigner de mon mécontentement : Ce n'était pas à ça que je m'attendais, pas de sa part du moins :

- C'est rassurant, pour moi qui ne suis que le pote... J'espère que tu ne me laisseras pas tomber dans un élan de réflexion ! Un conseil, ne fais pas trop marcher ta cervelle. Quand je fais ça, moi, ça finit toujours hyper mal !...

Ouaip, et mes parents peuvent en témoigner. Ou justement, ils ne peuvent pas en témoigner... le silence des morts ! La seule chose qui est cool à ce propos. Je la vois regarder l'heure, comme si elle s'inquiétait pour quelque chose, mais j'ignore quoi. Elle ne veut pas rentrer trop tard ? Je suis trop lent ? Mais j'ai quasiment fini moi, il y a juste quelques mèches qui tombent de son gros donut ! Putains d'anarchistes, pire que des confrères. Lorsque Kira m'indique son intention de se tirer une fois son massacre achevé, je ricane avant de chercher mon double-miroir, que j'ouvre sous ses yeux :

- En effet, j'ai terminé. Tu t'aimes bien comme çaaaa ?~ On s'en va du coup ? Ou je dois te laisser te démaquiller et te recoiffer ?







Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 3121
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   Dim 14 Déc - 22:37







- C'est rassurant, pour moi qui ne suis que le pote... J'espère que tu ne me laisseras pas tomber dans un élan de réflexion ! Un conseil, ne fais pas trop marcher ta cervelle. Quand je fais ça, moi, ça finit toujours hyper mal !...

Oui bon, ce n'était pas très rassurant ce que la demoiselle aux cheveux roses avait dit mais il voulait la vérité, bah il l'avait eu. Kira n'avait pas dit qu'elle allait le quitter définitivement, mais elle l'aurait simplement quitté pour un laps de temps puis elle aurait prit sa décision finale... Et puis, Gaea c'est Gaea... Ce n'est... Pas pareil. Et puis maintenant, elle peut dire que c'est le père de sa fille ! Euh... Ou pas.

- Dès que tu as terminé de me transformer en poupée pour gosse, on ira directement chez moi, ok ?

La demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas rentrer tard, si jamais Haizea se réveillait avant que la jeune femme ne rentre, ça risquerait de poser problème. Et puis, Kira en avait un peu marre de se faire maquiller comme une poupée pour gosse... Elle était patiente, mais il y avait des limites.

- En effet, j'ai terminé. Tu t'aimes bien comme çaaaa ?~ On s'en va du coup ? Ou je dois te laisser te démaquiller et te recoiffer ?

... Non, la Rose n'osait même pas se regarder dans le miroir pour voir à quoi elle ressemblait, elle préférait éviter de mourir suite à un arrêt cardiaque. Non vraiment, la jeune femme sentait le tonne de maquillage sur son visage qu'elle en avait presque honte... Elle regrettait même d'avoir accepté, tout ça pour une foutue question qui de toute façon aurait sûrement eu une réponse si elle l'avait demandé sans ça.

- Très bien, on y va.

La demoiselle aux cheveux roses se leva aussitôt et sortit directement du bar, elle avait déjà honte d'avoir tout ce maquillage, espérons que le moins de personne possible la voit dans cet état-là... Bordel, c'est dans ces instants que la demoiselle aux cheveux roses aurait préféré être torturée par les membres du Gouvernement plutôt que ça.

Kira attendit que le jeune homme remballe toutes ses affaires pour ensuite rentrer chez elle, et si jamais il osait faire demi-tour elle le tirerait par le col mais là ce matin, Gaea allait rencontrer sa fille. Et pas moyen d'éviter ça. Alors dès qu'il sorti du bar, la demoiselle aux cheveux roses prit la direction de sa maison.




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Félicitation, tu es papa ! [PV Gaga]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-