Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Lun 22 Déc - 2:48

Eh oui, je t'offre un cadeau ! Bloodyne & Gaara



Je l'embrasse, mais, je le sens mettre fin à se baiser brusquement en se décalent. L'avoir par les sentiments hein, mon œil. Il se lève, il contourne ma petite table basse et se place en face de moi. Oh oh ... Ça ne sent pas bon du tout.

-- C'est fou ça, tu n'es pas capable de m'écouter. Et il se serait passé quoi si tu avais terminé à l'hôpital ? Ou pire, si tu étais morte ?

Je pose mon verre sur la petite table, je croise les bras, les jambes et le suis du regard. Pourquoi j'ai l'impression qu'on va encore se disputer ... C'est lui qui me fait une leçon, alors qu'il peut-être bien pire et se mettre dans des dangers bien plus grand que les miens ? J'ai l'impression de rêver la ...

Il est contrarié, mais, pourquoi ? Je suis toujours vivante. Je ne suis pas à l'hôpital. Je n'ai rien de graves parts quel que égratignure. Enfin, quand je dis égratignure, je parle d'une belle cicatrice de la miss. M'en fin, passons. Pourquoi, quand je le vois me regarder ainsi, j'ai l'impression qu'il a envie de m'enfermer quelque part pour m'avoir à l'œil. Il n'a quand même pas dans l'idée de faire vraiment ça ...

-- C’est quoi son nom ?
-- Pourquoi, tu veux la tuer ?


Je n'ai pas envie, mais vraiment pas envie de me foutre en rogne contre lui. Pas ce soir, pas maintenant, pas ici. Pour une fois, ce n'est pas ce que j'ai demandé ... Je ferme les yeux et sers les dents. Qu'est-ce que j'ai fait de si mal encore. Un simple entrainement est voilà donc le résultat ? Qu'est-ce qui s'imagine que je vais rester tranquillement chez moi, enfermer à double tour en me tournant les pouces ? Sans même avoir la possibilité de m'améliorer. Que je vais regarder tout le monde devenir meilleur, alors que moi, je ne dois rien faire parce que mon petit copain m'en a donné l'ordre. Il espère quoi, que je vais lui obéir comme un petit toutou. Dire oui à toutes ses exigences ... Si c'est ça, la vie de couple ... Qu'il aille au diable tient ! Zen ... On reste Zen. Évitons de dire des choses que je pourrais regretter par la suite. Je me lève à mon tour, rester calme sur un canapé ça ne m'aide pas. Je le contourne et lui fais face de nouveau et lui rétorque.

-- Je ne comprends pas ce qui te dérange. Ce n'était qu'un foutu ENTRAINEMENT. Aucune de nous deux n'es morte. J'ai dit à la LIMITE d'un combat à mort, parce que j'ai simplement failli la tuer, mais ce n'est pas le cas, c'est tout.

J'ai exagéré sur ces deux mots pour qu'il comprenne le message. En espérant que ça ne rentre pas d'une oreille pour ressortir de l'autre. Enfin, quelque seconde de plus et la miss avait un coup tordu. Elle se serais retrouver dans l'au-delà. Honnêtement de nous deux, c'est elle qui a était la plus fair-play et « douce » si on peut dire ça comme ça. Bon, elle a quand même était réellement sympa de m'inviter chez elle pour soigner nos blessures. Mais bon, à croire que cela ne suffit pas pour lui. Alors quoi ? Il veut que je lui donne des nouvelles, je lui en donne. Il veut, je sois honnête est qu'on ne se cache rien. Ok, c'est ce que je fais. Mais, si à chaque fois qu'il me pose cette question, il n'aime pas ce que j'ai fait, ça promet d'être mouvementé souvent ... Je prends sur moi pour ne pas finir complètement en colère, mais, je lui lance quand même un peu sèchement :

-- Je ne comprends pas pourquoi tu t'emportes ainsi, juste pour une histoire pareille. Si tu espérais une copine qui reste chez elle à se préoccuper seulement de son nombril, ces ongles et je ne sais quoi, désoler te décevoir mais t'es mal tombé, c'est loin d'être des choses pour moi !

Si c'est là ce qu'il attend de moi, ce n'est pas une chose qu'il est près d'avoir. Je ne suis et ne serais jamais comme ça. Alors là, c'est clair, sans hésiter plutôt mourir que de ressembler à c'est pin-bêche. Je soupire, je voulais simplement passer une bonne soirée en sa compagnie. Et voilà que ça tourne au drame. Par pitié dite, moi que le reste de la soirée finira mieux que ce qu'il a commencé ... C'est trop demander UNE soirée sans dispute ? Je souffle un bon coup. Décidément, son cadeau nous représente parfaitement bien. Je contourne une nouvelle fois le canapé et m'approche de lui. Je ne tente pas de l'embrasser, ne lui prend pas la main ou quoi se soit. Je reste simplement devant lui a quelque pas. Je reprends, bien plus calme cette fois.

-- Tu t'inquiètes pour moi, je l'ai compris. Est, c'est réciproque, tu le sais. Mais Merde quoi ... Tu ne veux pas non plus m'interdire de faire quoi que soit ? Ne pas me laisser le droit m'améliorer pour pouvoir me défendre ou bien protéger mon grand-père, ou même toi si quelque chose tourne mal ? Tu veux quoi, m'interdire un quelconque entrainement, que je reste comme ça et enfermé à double tour, sans pouvoir rien faire est attendre que tu viennes à mon secours ? Quoi je face il y aura toujours du dangers ...

Je ne dis pas que je n'aimerais pas ça, qu'il vienne à mon secours. Mais il ne peut pas être là pour moi à chaque fois que j'ai besoin d'aide. Et puis, même, je suis bien trop têtue - et fier - pour en demander à qui se soit. Mais, j'aimerais bien qu'il me face un peu plus confiance, je ne suis pas débile, je sais ce que je fais. Et s'il ne me laisse pas m'exercer, parce que monsieur trouve ça trop dangereux, c'est sûr que je serais foutu en moins de deux, devant un ennemi quel qu'il soit.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Lun 22 Déc - 22:01



- C'est quoi son nom ?

- Pourquoi, tu veux la tuer ?

- Peut-être.

Non en vrai il ne savait pas ce qu'il allait faire avec elle ; Simplement parler et lui demander de ne jamais relancer un combat contre Bloodyne et si jamais elle ne comprend pas, lui faire comprendre d'une manière de ne pas en lancer un. Et si vraiment elle ne veut rien entendre, un Habitant risquerait de disparaître de Quederla. Mais seulement en dernier recours bien sûr, il ne pouvait plus tuer à tout va ; Il avait une réputation à tenir.

Elle ferme les yeux et sert les dents, elle tente de rester calme. Trop tard pour la soirée tranquille et romantique, une dispute venait d'éclater dans le couple ; Comme d'habitude. Bloodyne se lève, contourne la petite table basse et fait fasse à l'homme de Sable qui soutient son regard sans honte, sans gêne. Comme si il allait perdre la face devant elle, il avait raison, il en état sûr.

- Je ne comprends pas ce qui te dérange. Ce n'était qu'un foutu ENTRAINEMENT. Aucune de nous deux n'es morte. J'ai dit à la LIMITE d'un combat à mort, parce que j'ai simplement failli la tuer, mais ce n'est pas le cas, c'est tout.

Voilà ce qui le dérange, qu'elle n'arrête pas de stopper sa soif de sang. Gaara sait à quel point c'est compliqué et surtout dernièrement mais oubliant l'épisode du bar, il n'avait pas tué depuis plusieurs mois ; Sauf en cas de légitime défense mais maintenant il préfère blesser, gravement ou pas, ça il s'en fou, plutôt que de tuer. Ou alors il repousse l'adversaire comme dans la mission avec Oliana mais il ne tue plus.

- Je ne comprends pas pourquoi tu t'emportes ainsi, juste pour une histoire pareille. Si tu espérais une copine qui reste chez elle à se préoccuper seulement de son nombril, ces ongles et je ne sais quoi, désoler te décevoir mais t'es mal tombé, c'est loin d'être des choses pour moi !

- Non. Mais j'espérais au moins que tu ne mettes pas ta vie en danger inutilement.

Il ne voulait pas de ses grognasses qui prennent soin d'elles pendant des heures mais il ne voulait pas sortir avec un cadavre non et c'est ce qui risquerait d'arriver si elle continuait de faire des conneries de ce style. Bon. On va dire qu'il pouvait comprendre quand même ce qu'elle voulait dire mais il aurait pu se passer tellement de choses sans qu'il ne le sache, surtout que, personne ne savait qu'ils étaient ensemble. Il n'aurait même pas été prévenu.

- Tu t'inquiètes pour moi, je l'ai compris. Est, c'est réciproque, tu le sais. Mais Merde quoi ... Tu ne veux pas non plus m'interdire de faire quoi que soit ? Ne pas me laisser le droit m'améliorer pour pouvoir me défendre ou bien protéger mon grand-père, ou même toi si quelque chose tourne mal ? Tu veux quoi, m'interdire un quelconque entrainement, que je reste comme ça et enfermé à double tour, sans pouvoir rien faire est attendre que tu viennes à mon secours ? Quoi je face il y aura toujours du dangers ...

- D'accord.

Oui un simple d'accord ; Ça ne sert à rien de continuer la conversation, Bloodyne est tellement obstinée, fière et têtue qu'elle ne le laissera pas gagner cette conversation alors autant abandonner. Mais ça ne servait à rien de continuer la conversation ; D'ailleurs, il contourna Bloodyne et prit son manteau pour le mettre. De toute façon, cette soirée était foutue donc ça ne servait à rien de rester dans une ambiance de merde.

Il met son manteau en silence, ça ne lui fait pas plaisir de partir mais maintenant que la dispute avait commencé, ils n'allaient faire que ça de toute la soirée et c'était hors de question. Et si ils mettent un terme, il y aura un grand blanc ; Dans tous les cas, la soirée était foutue alors autant partir. Il ferme son manteau puis pose la main sur la poignet de la porte pour l'ouvrir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mar 23 Déc - 0:32

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara




- D'accord

Comment ça d'accord ? Comment ça un simple d'accord ? C'est tout ce qu'il à me dire ? Il me passe à côté et se dirige vers l'entrer. Je le regarde sans comprendre. Qu'est-ce qu'il me fait là ? Il ne va tout de même pas ... Je le vois enfiler son manteau. Il veut vraiment partir maintenant ? Non ... Ce n'est pas ce que je voulais en l'invitant. Je me sens mal d'un coup. J'ai peur de voir la porte s'ouvrir et l'entendre se refermer en claquant. Et surtout ... Ne pas le revoir pendant un bon moment. Il pose la main sur le poignet. Je marche rapidement vers lui avant qu'il n'ouvre la porte et je pose ma main sur la sienne pour le retenir.

- Non ... Attends. S'il te plaît ...

Je veux qu'il reste, malgré ce qui vient de se passer. Je reconnais que je me suis emporté. Est que la soirée a fini au drame. J'aurais peut-être du ... Je ne sais pas en fait, ce que j'aurai du faire. Ce qui est sûr c'est que j'ai merder. Au moins, je le reconnais, c'est déjà ça. Mais je fais quoi maintenant ...

- Je t'en prie ne part pas ... Je ...

Je m'en veux. Mais, pour le coup, je ne sais pas comment mis prendre. Ce genre de choses commence par des excuses non ? Et s'il ne les accepte pas, qu'est-ce que je fais. Je sens ma gorge qui se resserre, j'ai l'impression que je vais paniquer, craquer, s'il part la comme ça. Je n'aime vraiment pas ce sentiment-là. J'enlève ma main de la sienne et je recule d'un pas en baissant la tête. Une part de moi, ce sens complètement nul. Une autre se dit que je devrais prendre mes jambes a m'en coup et m'enfuir très loin de tout ça. Ce n'est pas une si mauvaise idée enfin de compte.
Je fixe le sol cherchant mes mots, je n'ose pas le regarder en face pour le moment.

- Je suis vraiment désolé ... Je ne voulais pas que ça se passe comment ça. J'ai ... J'ai étais stupide. Pardonne-moi. J'espérais qu'on passerait une bonne soirée et ... J'avais dans l'idée de ... De te proposer de rester bien plus que ça, du moins, avant que ça ne tourne au drame. Mais ... Enfin ... Je ne t'en voudrais pas si tu tiens toujours à t'en aller.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mar 23 Déc - 20:07



- D'accord.

Ça ne servait à rien de continuer la conversation, pour elle, elle avait raison et pour lui, il avait raison aussi. A quoi bon ? La soirée a déjà été gâchée, autant rester chacun chez soit et finir une soirée tranquille dans son canapé devant un bon livre ou bien simplement à se morfondre. Il pose une main sur la poignet de la porte, prêt à l'ouvrir mais la main de Bloodyne vient se poser sur la sienne... Quoi ? Elle espérait sauver la soirée après tout ça ?

- Non ... Attends. S'il te plaît ...


- Attendre quoi ? Qu'on se crie encore plus dessus ?

Ils se regardent quelques instants, Gaara attend qu'elle dise quelque chose pour relancer la conversation ; Il pourrait la pousser pour ensuite ouvrir la porte mais on va dire qu'il est gentleman sur les bords. Il veut bien la laisser parler mais si elle n'arrive pas à le convaincre il part sans même se retourner ; Ça ne veut pas dire qu'ils se quittent et qu'ils ne reparleront plus, simplement qu'il veut stopper cette soirée.

- Je t'en prie ne part pas ... Je ...

- Tu ?

Il attend la suite mais elle ne vient pas. Elle retire finalement sa main et se recule ; Quoi ? elle abandonne déjà et décide de le laisser partir ? Gaara ne bouge pas et attend la suite des événement, Bloodyne n'est pas du genre à abandonner la partie aussi facilement. Alors il attend la suite pendant qu'elle baisse les yeux en direction du sol... Comme si ça allait lui donner la réponse tiens.

- Je suis vraiment désolé ... Je ne voulais pas que ça se passe comment ça. J'ai ... J'ai étais stupide. Pardonne-moi. J'espérais qu'on passerait une bonne soirée et ... J'avais dans l'idée de ... De te proposer de rester bien plus que ça, du moins, avant que ça ne tourne au drame. Mais ... Enfin ... Je ne t'en voudrais pas si tu tiens toujours à t'en aller.

L'inviter à dormir ? C'était ça qu'elle voulait à la base ? C'est vrai que maintenant que cette soirée et cette dispute avait éclaté, ça risquait d'être compliqué pour que tout soit bien. Il soupire. Est-ce qu'il était vraiment obligé de refuser maintenant ? Bon. Peut-être qu'il peur rattraper la soirée d'une certaine manière ; Il retire sa main de la poignet et s'approche de la jeune femme, il pose une main sous son menton pour la forcer à lever les yeux.

- Bon d'accord. Je reste. Et je m'excuse aussi.

Oui, bon il s'était énervé un peu pour rien, il le reconnaît. Il se retourne et pose son manteau sur le porte-manteau ; Puis il se dirige vers la cuisine, un sourire aux lèvres.

- Bien. Que dirais-tu de faire un repas tous les deux pour rattraper cette soirée ? Je ne dis pas que je suis un super cuisinier, mais je me débrouille.

Sans vouloir se vanter. Il avait en général la flemme de faire à manger mais quand il s'y mettait, ce n'était pas désagréable à manger ; Si elle voulait, Bloodyne n'avait qu'à sortir les ingrédients qu'elle voulait faire et il lui ferait. Il tente de rattraper la soirée comme il peut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mar 23 Déc - 21:22

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara



- Je suis vraiment désolé ... Je ne voulais pas que ça se passe comment ça. J'ai ... J'ai étais stupide. Pardonne-moi. J'espérais qu'on passerait une bonne soirée et ... J'avais dans l'idée de ... De te proposer de rester bien plus que ça, du moins, avant que ça ne tourne au drame. Mais ... Enfin ... Je ne t'en voudrais pas si tu tiens toujours à t'en aller.

Si c'est ce qu'il veut vraiment alors d'accord. Je ne lui en voudrais même pas. J'ai peut-être un peu trop abusé. Peut-être qu'il a envie d'être tranquille un moment et de réfléchir à tout ça. Je ne sais pas ... Je vois, c'est pied bouger, se tournant dans ma direction, mais, la porte de ne s'ouvre pas. Je sens sa main qui se pose sous mon menton est qui m'oblige à relever la tête, le regardant enfin dans les yeux.

- Bon d'accord. Je reste. Et je m'excuse aussi.

Je me sens soulager. C'est comme si on venait de m'enlever un énorme poids sur les épaules. Dieux merci. Je le regarde enlever une nouvelle fois son manteau puis, partir en direction de la cuisine avec un sourire. Ne perdons pas de temps pour changer de sujet, je suis d'accord. Mais, il compte faire quoi dans ma cuisine exactement ?

- Bien. Que dirais-tu de faire un repas tous les deux pour rattraper cette soirée ? Je ne dis pas que je suis un super cuisinier, mais je me débrouille.
- Attend, toi, tu sais cuisiner ?


Je le regarde en souriant à mon tour. Je ne l'imagine vraiment pas en train de préparer un quelconque repas. A part à la limite des pâtes ou du riz ou simplement commander une pizza. M'en fin, s'il dit qu'il sait se débrouiller, alors pourquoi pas après tout. Je le rejoins dans la cuisine, son idée est plutôt sympa, ça permettra de passer un bon moment. Le voir couper des légumes ou autre, c'est quelque chose que je ne veux pas manquer.

- Est-ce qu'il y a d'autre talent dans ce genre-là que tu me caches ? Ou tu me réserves la surprise.

J'ouvre un placard du haut est commencé à sortir quelque ingrédient. Je ne sais pas trop ce qu'on pourrait faire, disons qu'on ira au feeling avec ce que j'ai sous la main. Je pose donc sur le comptoir quelque herbes et assaisonnement. Puis, en marchand vers le frigo, je prends deux poivrons, un oignon, des champignons et un magret de canard. Une chance que j'ai fait les courses il n'y a pas si longtemps.

- Tu penses pouvoir concocter quelque chose avec ça ou je m'en charge ? Ou bien, je cours acheter une pizza avant que tu enflammes ma cuisine ?

Je le taquine un peu. Il faut bien après tout ce qui vient de se passer. Rire un peu ne fais pas de mal. Mais, d'un autre côté, je n'ai vraiment pas envie de voir ma cuisine prendre feu subitement. Je me lave les mains en riant légèrement, faut voir le bon côté des choses. S'il crame ma cuisine, il sera obligé de me supporter chez lui pendant les réparations. Mais, si on pouvait quand même éviter d'en arriver là, je ne suis pas contre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mer 24 Déc - 13:28



- Bien. Que dirais-tu de faire un repas tous les deux pour rattraper cette soirée ? Je ne dis pas que je suis un super cuisinier, mais je me débrouille.

- Attend, toi, tu sais cuisiner ?

Elle ose remettre ses talents culinaires en question ? Bloodyne le regarde avec un grand sourire aux lèvres, elle ne sera pas convaincu tant qu'elle n'aura pas manger quelque chose préparé par ses soins... Que c'est lassant de toujours devoir prouver quelque chose à quelqu'un.

- Tu sais, quand tu habites seul depuis tes 10 ans, la bouffe ne te tombe pas du ciel.

Et ça, il l'avait comprit dès l'instant même où il est arrivé dans la rue. Obligé de faire les poubelles durant plusieurs jours pour avoir quelque chose dans le ventre ; Et lorsque le vieux lui a donné le kunaï, obligé de tuer des animaux pour manger, obligé de d'éventrer les paquets de céréales du supermarché pour ne pas mourir. Et cette situation avait duré 2 ans, jusqu'à ce que le Joker Elementis vienne le sortir de la misère et à ce moment-là, il avait dû se débrouiller seul pour faire à manger.

- Est-ce qu'il y a d'autre talent dans ce genre-là que tu me caches ? Ou tu me réserves la surprise.

- Hum... Là tout de suite, je n'en ai pas en tête. Donc je nous réserve la surprise.

Bloodyne ouvre le placard et en sort quelques herbes, deux poivrons, un oignon, des champignons et un magret de canard. Il la regarde sortir les ingrédients tout en réfléchissant à ce qu'il pourrait faire ; Quelques petites idées lui traverses la tête mais certaines nécessitent l'utilisation d'autres ingrédients. Donc ça sera la dernière idée qu'il a eu, bien qu'il ne la jamais testé, il n'est pas con à ce point-là.

- Tu penses pouvoir concocter quelque chose avec ça ou je m'en charge ? Ou bien, je cours acheter une pizza avant que tu enflammes ma cuisine ?

Il était en train de se laver ses mains quand cette réflexion tombe ; Et c'était la réflexion de trop. Il arrête de faire couler l'eau du robinet mais au lieu de s'essuyer les mains sur le torchon, il éclabousse Bloodyne avec l'eau qui lui restait sur les mains en riant. Ça lui apprendra à douter de lui, c'est peut-être un homme, mais il sait quand même se nourrir. Enfin, il était obligé.

- Ça, c'est pour avoir osé douter de mes talents culinaires.

Bien. Pas la peine de faire durer le suspense plus longtemps ; Il prend le magret de canard qu'il dépose dans une assiette et l'enduit d'oignon pour lui donner un petit goût sans pour autant qu'il ne l'ait. Puis, une fois fait, il met un peu d'herbe autour ; Il demande ensuite une poêle pour le déposer dessus et faire cuire à feu doux pendant 15 minutes. Déjà une bonne chose de faîte.

Il demande ensuite à Bloodyne de nettoyer les deux poivrons ainsi que les champignons ; Il retire la peau des poivrons et les coupe en fine tranches et demande à Bloodyne découper les champignons aussi en fine tranche. De temps en temps, Gaara regarde où en est le magret pour ne pas faire tout cramer. Tout se porte pour le mieux et tout est bientôt prêt.

- Bien. Maintenant il me faudrait un grand plat et je te laisse mettre la table pendant que je m'occupe du reste.

Il dépose un rapide baiser sur sa joue et attend le plat. Gaara dépose le magret de canard en plein milieu du plat et dispose les poivrons et les champignons tout autour afin de faire une présentation sympa à regarder. Ce n'est pas non plus de la grande cuisine mais au moins ça pouvait les nourrir pour la soirée ; Voilà donc un magret de canard accompagné d'un tartare de légumes.

Il prend le plat pour le déposer au milieu de la table qui a été faite, il ne manque plus que les boissons et se servir et le dîner est servit. Espérons seulement que ça va lui plaire et qu'elle arrête de douter de ses talents de cuisiner sinon... Bah sinon il ne sait pas quoi faire. Et si jamais ça ne lui plait pas, l'Elementis peut aller chercher une pizza mais à ses risques et périls, l'homme de Sable ne l'accompagnerait même pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mer 24 Déc - 15:31

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara



Mon petit pic lancé, je le regarde. Il arrête de se laver les mains et au lieu de se les sécher dans le torchon que je lui tends, je me reçois une multitude de goutte d'eau dans le visage. Et je l'entends rire.

- Ça, c'est pour avoir osé douter de mes talents culinaires.
- Montre-moi donc ce que tu sais faire monsieur le cuistot.


Qu'il me montre donc ses talents de cuisiner et alors, peut-être, je dis bien peut-être que j'arrêterais d'en douter. Ou pas. Ça dépendra si j'ai envie de l'embêter ou non. Enfin, monsieur s'occupe donc du magret qu'il assaisonnement et fini par le faire cuire dans une poêle que je lui passe. Puis, je dois m'occuper de couper les champignons exactement aussi fins que ses poivrons. Il a l'air pointilleux sur les petits détails. C'est assez marrant à voir. Gaara qui cuisine ce n'est pas le genre de choses qu'on peut voir tous les jours.

- Bien. Maintenant, il me faudrait un grand plat et je te laisse mettre la table pendant que je m'occupe du reste.
- À vos ordres chefs.


Je reçois un baiser sur ma joue et lui souris en retour. Ouvrant un placard du bas, je lui donne son plat et pars mettre la table. Je prends de belles assiettes au contour rouge que je place l'une en face de l'autre. Des couverts que je dispose à côté des assiettes. Une bouteille d'eau, du sel du poivre. Et une bougie. Rien qu'une, juste histoire de dire, ça ne fait pas trop gnangnan romantique, mais, ça donne un petit côté sympa. Je récupère nos verres qui sont encore sur la petite table basse et les nettoient, puis les rangent pour en sortir d'autre, d'une autre forme cette fois, pendant que lui dépose notre repas sur la table. Pourquoi ne pas préparer quelque chose à boire ?

- J'espère que tu as soif.

Le coca c'est bon mais, ça ne se mélange pas forcément bien avec le magret. J'aurai bien ouvert une bouteille de vin, mais, il n'y en plus. Heureusement, je sais ou grand-père range quelque bouteille diverse. Il ne remarquera pas grand-chose si on ne finit pas la bouteille entière. Ou plutôt les bouteilles. Il est doué en cuisine moi je me débrouille plutôt bien en ce qui concerne les boissons, chacun son truc.

Je sors donc saladier. Je n'ai pas de shaker, ce n'est pas non plus un bar chez moi, alors je fais en mode système D. La bouteille de Gin, de Grand-Marnier, puis un jus d'orange et un jus de citron. Je verse d'abord dans un premier temps le jus d'orange et citron que je mélange ensemble. Puis, je prends le Gin que je rajoute en mélange le tout. J'ai fait attention au dosage, qu'on ne finisse pas non plus au sol à ramper. Ce serait dommage. Drôle surement, mais dommage. Et ensuite, pour finir le Marnier où je répète l'opération. Je place un glaçon dans nos deux verres. Une petite rondelle de citron pour la déco et verse la préparation.
Je prends les verres et m'approche de lui, en lui en tendant un avec un petit sourire.

- Et voilà. Ne t'inquiète pas, tu ne finiras pas dans un sal état avec un petit truc comme ça.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Dim 28 Déc - 0:03



Bon voilà, le repas était enfin prêt et déposé sur la table ; Il ne savait pas trop ce que ça allait donner, c'était la première fois qu'il faisait un plat comme ça et il espérait que ça soit bon mais ça, ça ne pouvait être que Bloodyne qui pourrait lui dire. Gaara dépose un baiser sur les lèvres de la jeune femme et s'apprête à s'installer pour aller manger quand l'Elementis reprit la parole.

- J'espère que tu as soif.

Il hoche la tête. Gaara pensait qu'elle allait lui donner son verre et ramener la bouteille de coca mais elle prit un grand saladier pour verser plusieurs jus et alcool. L'homme de Sable ne bouge pas de sa place et regarde de loin ce que fait la jeune femme, il n'y connait pas grand chose en cocktail alcoolisé ou non et puis il fallait bien qu'elle fasse quelque chose de sa soirée elle aussi ; Qu'elle participe un peu au repas.

Au bout de plusieurs minutes, l'Elementis apporte deux verres, elle en tend un à l'homme de Sable qui le saisit ; Petite décoration simple avec une rondelle de citron. Un liquide orangé à l'intérieur qui envie de boire rapidement le verre.

- Et voilà. Ne t'inquiète pas, tu ne finiras pas dans un sal état avec un petit truc comme ça.

- Je ne suis peut-être pas un grand buveur mais je tiens très bien l'alcool.


Il cogne son verre à celui de Bloodyne pour trinquer. Certes, il va très rarement dans les bars vu que ça à tendance à partir en règlement de compte mais l'alcool ne lui fait pas grand chose. Sûrement à cause de son élément ? Enfin, il ne va pas s'attarder sur la question, il n'est jamais bourré et c'est plutôt une bonne chose... Qui sait ce qu'il serait capable de faire dans cet état ?

Pas la peine de débattre plus longtemps, il s'avance vers une des chaises qu'il tire pour laisser asseoir Bloodyne... Le romantisme et lui n'allaient vraiment pas ensemble mais il veut quand même faire des efforts pour tenter que cette soirée se passe bien ; Elle avait déjà mal commencer autant qu'elle finisse bien. Une fois assise, le jeune homme prend l'assiette de l'Elementis et la sert puis fait de même avec son assiette et va s'asseoir.

Puis il commence à piquer un bout de légume avec un bout de viande, ce n'était pas mal ; Peut-être un petit plus d'assaisonnement mais il ne connaissait pas assez les goûts de la jeune femme pour savoir quoi mettre. Mais après, critiquer sa propre cuisine n'était pas vraiment objectif, seule Bloodyne peut donner son avis ; Espérons seulement que ça lui aille. Non pas qu'il serait triste, pas la peine de se mettre dans un état pour un plat mais il serait un peu déçu.

- Ton cocktail est très bon ma chérie.

Peut-être qu'elle va s'étouffer avec cette marque d'affection si soudaine mais c'était sortie de manière très spontané ; Il n'était pas non plus habitué à dire ce genre de choses et ça risquerait d'être assez rare mais de temps en temps ça ne pouvait pas faire de mal. Mais oui, il le reconnaît, ce n'est pas dans ses habitudes ; Mais il n'y a que les cons qui ne changent pas hein.

- Alors ? Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Dim 28 Déc - 5:54

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara



- Et voilà. Ne t'inquiète pas, tu ne finiras pas dans un sal état avec un petit truc comme ça.
- Je ne suis peut-être pas un grand buveur, mais je tiens très bien l'alcool.


Ravie de le savoir, je peux donc m'amuser à lui faire des cocktails plus souvent ? J'ai peut-être trouvé un cobaye pour tester mes mélanges. Quoi que, ce serait peut-être un peu risqué. S'il tombe malade par ma faute ...

Nos verres s'entrechoquent est, on trinque une première fois. Je pose mon verre sur la table, je me place à côté d'une chaise qu'il me tire par galanterie. Waouh, quelle surprise. Si avec tout ça, on n'a pas rattrapé le fiasco du début de soirée franchement, je ne sais plus quoi faire. Il prend mon assiette pour me servir, je le laisse faire, ce n'est pas tous les jours que j'aurais l'occasion de le voir faire ça. Il se sert ensuite lui-même et part s'asseoir ensuite.
Je prends ma fourchette et me coupe un bout de viande que mon petit ami à préparer rien que moi.

- Ton cocktail est très bon ma chérie.

Je me fige radicalement, la fourchette dans la bouche. Je le regarde en clignant plusieurs fois des yeux. Il a vraiment dit ce que je pense ? J'ai l'impression de sentir mes joues rougir alors qu'il n'y a vraiment pas de quoi. C'est le genre de phrase normal dans un couple non ? Surement oui, mais on est loin d'être « normal » alors bon. C'est troublant, mignon, mais vraiment troublant, surtout venant de lui. Puis, je finis par avaler ce que j'ai en bouche avec un peu de mal. Alors, je bois une gorgée de mon cocktail et j'en tousse deux fois.

- Alors ? Qu'en penses-tu ?
- Qu'en penses-tu de quoi, de ton plat ou de ce que tu viens de me dire ?


Je lâche un petit rire. Autant son plat et délicieux, autant ce qu'il vient de dire ... J'ai encore du mal à me rendre vraiment compte que ces deux petits mots sortent de sa bouche. Non pas que ça ne me déplaise, au contraire. C'est assez agréable à entendre. Mais, il m'a vraiment surpris pour le coup.

- C'est ... Délicieux. Je veux bien l'admettre, Monsieur le Cuistot, vous vous débrouiller plutôt bien. Va falloir me préparer des petits plats plus souvent.

Je le regarde en souriant, je suis assez ravie. Je ne remettrai pas en doute ses petits talents. Dommage, je ne pourrais pas le taquiner sur sa cuisine. Tant pis, il ne me reste plus qu'à trouver autre chose. Je ne finirais bien par trouver en temps voulu. Pour le moment, je me régale avec son plat. J'ai peut-être simplement coupé quelque légume, mais, je suis assez fier de moi aussi. Et puis, soudainement quelque chose me traverse l'esprit. Il faut, je reprenne mon courage à deux mains et lui demande. J'ai besoin d'une certaine réponse assez claire. Aller, ce n'est pas la mère à boire, qui ne tente rien n'a rien. Je prends une petite inspiration et me lance.

- Je me demander, pour ce que j'ai dit tout à l'heure ... Est-ce que ma proposition t'intéresse vraiment ?

La question est tombée, maintenant, il suffit d'attendre sagement une réponse. Je me sens un peu gêner, surement parce que ce n'est pas tous les jours qu'on demande ce genre chose. Et pas à n'importe qui non plus. La décision finale ne tient pas de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Dim 28 Déc - 17:27



- Ton cocktail est très bon ma chérie.

Le silence que fait Bloodyne met la puce à l'oreille de l'homme de Sable qui relève la tête pour voir sa petite amie figée. Hum. Il ne pensait pas que cette phrase lui ferait autant d'effet mais soit, il retient la leçon et ne le dira plus pour ne pas provoquer un autre infarctus à l'Elementis ; Gaara continue de manger tranquille son repas, elle allait s'en remettre, juste à boire un coup d'eau et ça passera.

- Alors ? Qu'en penses-tu ?

- Qu'en penses-tu de quoi, de ton plat ou de ce que tu viens de me dire ?

Il rit. Elle était si traumatisé que ça ? Pas la peine d'en faire toute une histoire, il voulait simplement être gentil et donner une marque d'affection... Mais en y réfléchissant bien, ce n'est pas son style de genre de phrase et il avait eu une petit tic nerveux ; Peut-être qu'il n'est pas prêt encore pour dire ce genre de mot. Et Bloodyne n'est pas prête pour les recevoir ; Alors rien ne sert de précipiter les choses, qu'ils prennent leur temps.

- C'est ... Délicieux. Je veux bien l'admettre, Monsieur le Cuistot, vous vous débrouiller plutôt bien. Va falloir me préparer des petits plats plus souvent.

- Sans problème. Mais il va falloir m'inviter plus souvent.

Il ne faisait presque jamais les courses chez lui et puis maintenant qu'il vivait dans la phare c'était à Spencer qu'il pourra faire des petits plats... Et c'était hors de question qu'il cuisine pour un homme ; Surtout que Spencer était assez grand pour se faire à bouffer lui-même. Et puis, dans un phare on ne trouve pas les ustensiles de cuisine ; Qu'il mette un matelas pour pioncer passe encore. Qu'il ramène toute sa cuisine... Y'a des limites.

Le Chef de la Confrérie continue de manger et surveille Bloodyne qu'il commence à trouvé légèrement bizarre. Elle a l'air de réfléchir à quelque chose, comment annoncer une nouvelle... Qui n'a pas l'air d'être une très bonne. Quoi ? Encore des histoires des combat où elle a faillit mourir ? La jeune femme prend une grande inspiration avant de reprendre la parole ; L'heure de vérité a enfin sonné.

- Je me demander, pour ce que j'ai dit tout à l'heure ... Est-ce que ma proposition t'intéresse vraiment ?

- Celle où tu me proposes de rester ici dormir ? Pourquoi pas. Si je reste longtemps oui je dormirais sûrement mais si je pars assez tôt, je rentrerais chez moi.

Il ne voulais pas non plus s'imposer. Certes, elle l'avait invité donc elle veut bien de lui mais Gaara avait plus l'impression de s'imposer qu'autre chose ; Et puis, il dormirait où ? Gaara ne connait pas cette maison mais elle avait sûrement une chambre d'amis ? Un matelas pour dormir par terre, le canapé ou bien a-t-elle prévu de dormir avec lui ? A lui de poser une question plutôt indiscrète.

- Hum... Tu as une chambre d'amis ou bien... ?

Pas la peine de continuer la phrase, elle est assez grande pour le comprendre. Non pas que ça le dérageant, mais ce serait la première fois qu'il dormirait avec quelqu'un... Même partager la même pièce que quelqu'un en dormant est nouveau pour lui. Il continue de manger en attendant patiemment la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-