Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mer 7 Jan - 22:55

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara


- Je suppose que ce serait de la folie si je tente de la tuer pour en être définitivement débarrassé. Mais, peu importe pour le moment. Je ne laisserai pas seul. Je reste avec toi quoi qu'ils se passent. Je t'aiderai comme je le peux... C'est promis...
- Ce serait de la folie oui. C'est mon problème et c'est à moi de l'éliminer, c'est juste une question de temps...


De temps ? Combien de temps avant que cette sale blonde ne remontre le bout de son nez et ne recommence à le torturer ? Combien de temps avant que son côté sombre ne prenne le dessus complètement sur tout ce qu'il est, sans le quitter cette fois. Combien de temps avant qu'il ne face des choses qu'il regrettera au fur et à mesure du temps ? Du temps, il n'y en a pas tant que ça malheureusement. Mais bon...

- Mais merci de rester là pour moi. J'essayerais de trouver un moyen pour ne plus que ça recommence, mais ne t'en fait pas, je ne te ferais jamais de mal.
- Je le sais.


Déposant un petit baiser sur mes lèvres, je souris légèrement. Je sais qu'il ne me ferait jamais de mal, ou du moins pas intentionnellement. Et puis même, après tout ce qu'on a déjà vécu, le nombre de fois ou qu'on a failli se tuer réellement... Je lui fais confiance. À quel prix, je ne sais pas. Mais bon, je serais là s'il a besoin. Je le vois bailler, c'est vrai qu'il commence à se faire un peu tard. Les prises de becs ça fait passer le temps rapidement.

- Que dirais-tu d'aller dormir ? Je ferais la vaisselle demain en me levant... À moins que tu préfères que je dorme dans la chambre d'ami ?
- Dors avec moi.


Je caresse légèrement sa joue puis y dépose un petit baiser. C'est sorti spontanément, mais, j'en avais vraiment envie. Et encore plus avec tout ce qu'il venait de me dire. Cela me rassure de savoir qu'il est avec moi et non tout seul dans la pièce à côté.

- Je préfère te savoir près de moi que dans la chambre d'ami. Mais... Est-ce que tu as besoin de passer chez toi en vitesse pour prendre quelque truc genre pyjama vêtement de rechange, etc. Ou ça ira ?

Lui passer de quoi se brosser les dents et prendre une douche pas de soucis, il y a de quoi faire. Mais pour le reste... Je le vois mal mettre des vêtements qui appartiennent à grand-père. Et les miens... N'en parlons même pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Jeu 8 Jan - 20:43



- Que dirais-tu d'aller dormir ? Je ferais la vaisselle demain en me levant... A moins que tu préfères que je dorme dans la chambre d'amis ?

Il est tard et les deux personnes ont besoin de dormir après toutes ces disputes, toutes ces nouvelles qu'elles soient bonnes ou mauvaise. La vaisselle peut bien attendre le lendemain, elle ne va pas se casser en une nuit ou bien disparaître ; Gaara se lèvera plus tôt pendant que Bloodyne dormira et nettoiera ce qui n'a pas été fait ce soir.

- Dors avec moi.

Un petit soupire de soulagement. Bloodyne veut bien encore de l'homme de Sable avec elle alors il ne pouvait pas être plus heureux ; Malheureusement, il lui brisera le cœur une nouvelle fois d'ici quelques semaines. Le jour de la mort de Takeshi allait bientôt arriver et le principal et seul suspect serait Gaara ; Qui d'ailleurs, revendiquera le meurtre. Mais il ne peut pas lui parler pour ne pas la mettre en danger, il préférait être le plus gros salop du monde aux yeux de tous plutôt que de mettre la vie de sa petite amie en danger.

- Je préfère te savoir près de moi que dans la chambre d'ami. Mais... Est-ce que tu as besoin de passer chez toi en vitesse pour prendre quelque truc genre pyjama vêtement de rechange, etc. Ou ça ira ?

- Ça ira, ne t'en fait pas.

Il dormira habillé simplement ou bien enlèvera le haut et pour le reste, Bloodyne devait bien avoir des brosses à dent en rab et il se doucherait le lendemain matin, juste avant de partir. Il suit Bloodyne jusque dans sa chambre, une chambre plutôt banale et un lit qui a l'air confortable ; Sans gêne, il retire son haut qu'il pose sur une chaise mais garde son pantalon et rejoint Bloodyne dans le lit pour être contre elle.

Ils se souhaitent bonne nuit et l'homme de Sable dépose un baiser sur ses lèvres avant de la laisser partir dans les bras de Morphée. Les minutes passent mais il est trop concentré pour fermer les yeux... Puis ce sont les heures, toujours dans ses idées, il entend la jeune femme respirer, toujours endormie dans ses bras mais lui... Il attend. Il attend simplement que la nuit passe.

Une heure plus tard, il descend pour aller chercher un verre d'eau. D'après certaines personnes, ça fait dormir mais cette connerie n'a jamais marché sur lui ; Puis il remonte mais ne se recouche pas près de Bloodyne. Il reste là debout pendant plusieurs minutes à la regarder puis se dirige vers la fenêtre pour regarder dehors ; Tout est calme. Pas un chat, pas un bruit. Il est sûrement le seul imbécile encore debout à cette heure-là... Mais il n'arrive pas à dormir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Ven 9 Jan - 6:45

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne &


- Ça ira, ne t'en fait pas.

Je hoche la tête. Je prends sa main et l'emmène donc dans ma chambre à l'étage. Une chambre, tout ce qui a de plus normal en soit. Un grand lit deux places à côté d'une fenêtre. Un bureau dans un coin de la pièce. Des meubles qui comblent les murs blancs avec une petite bibliothèque. Enfin, rien de bien extraordinaire. Mais suffisant pour moi.

Je pars rapidement me changer dans la salle de bains. Enfilant mon short rouge ainsi que le débardeur gris, attachant mes cheveux en une tresse sur le côté au passage. Puis, je retourne dans ma chambre et m'allonge dans mon lit, accompagné d'un Gaara torse nue. On ne bave pas. Bien sûr que non voyons, bien trop fatiguer pour de telles choses ! Est, c'est encore moins, mon intention après tout ce qu'il y a eu depuis le début de la soirée. On se souhaite une bonne nuit avec un léger baiser. La tête poser contre son torse, ses bras qui m'entourent, j'inspire profondément, mis sentant extrêmement bien. Je ferme les yeux et les quelques minutes qui suivent, je me sens plonger dans un sommeil des plus profonds...

¤ ¤ ¤

Il paraît qu'on sait quand on rêve. Honnêtement, je pense que je peux le confirmer. Je sais que je rêve. Je le vois, car, je ne vois ni le paysage – il y a trop de brume – ni les visages des personnes qui m'entourent. Elles sont comme flou. Elle défile autour de moi ne prêtant pas attention à ma petite personne. Je me sens perdu, je me demande ce que je fais là. Est-ce que tout cela à vraiment de sens ? J'en doute. Et puis, petit à petit, les choses commencent à prendre une certaine forme. La brume disparaît lentement laissant place à la fameuse ville de Quederla ainsi que c'est habitant. Je me sens rassuré de savoir enfin ou je suis et je me mets soudainement à marcher en direction d'une silhouette que j'aperçois au loin. Au début, elle ne me dit absolument rien. Puis, plus je m'en approche, plus je vois qu'il ne met pas inconnu. Oui, « il ». Lui est son espèce de tignasse rousse. Même dans un rêve, il ne passe pas inaperçu avec ça. Je sais que je souris, je le sens sur mon visage. Heureuse ? Apparemment. Mais, tout ça n'est que de courte duré.

Alors, que je pensais n'être plus qu'à quelque mètre de lui, je vois une autre silhouette qui se dessine. Celle d'une femme. D'une blonde. Je reste subitement, là, planter sur place. Je ne peux désormais plus bouger, je sens la détresse qui s'empare de moi doucement. Je la vois qui s'approche de lui. Je ne peux pas voir son visage, seule chose qui met donner de voir, ce sont ses saletés de cheveux blonds. Je tente de sortir un son quelconque, de dire « Eho, j'suis là, je ne vous dérange pas ?! » Mais rien. Je ne peux que regarder impuissante, alors, malgré moi, c'est ce que je fais. La blonde caresse son visage, « Enlève t'es salle pâte de la, fausse blonde ! » C'est ce que j'ai envie de dire, mais à quoi bon quand on ne peut pas. Lui, il ne bouge pas. Il ne dit rien, comme si c'était une chose entièrement normale, il est comme vide. Et tout d'un coup, la blonde lui arrache le cœur sans aucun mal, il s'écroule ensuite à terre et je fixe le tout, j'ai du mal à assimiler tout ça. La blonde tourne la tête vers moi, je vois un large sourire des plus sadiques et sa main écrase le cœur en mille morceaux, comme un vulgaire gâteau. « N-on... » ...



¤ ¤ ¤


- NON... Gaara... !

Haletante, je m'éveille en sursaut, ouvrant les paupières d'un seul coup, me retrouvant dans une position demi-assise après avoir lâché subitement son nom. Le cœur qui bat à une vitesse inimaginable, je tente désespérément de reprendre mon souffle. J'ai la gorge sèche, je suis terrifiée. Je cligne plusieurs fois des yeux et petit à petit, je vois ma chambre qui se dessine enfin. Ce n'était qu'un rêve rien qu'un rêve. Ou plutôt un horrible cauchemar...


Dernière édition par Bloodyne Chester le Sam 10 Jan - 3:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Ven 9 Jan - 23:52



Il regarde dehors pendant plusieurs minutes, il ne sait pas quelle heure il est ; Mais il est sûrement très tard... Voire même très tôt. Sûrement trois heures du matin. Tout est calme pour le moment, Bloodyne dort à poing fermé, pas un chat, pas un bruit, le ciel est dégagée et la nuit à l'air bien fraîche. Gaara n'arrive pas à dormir... Pourquoi ? Encore à réfléchir à ses histoires de blonde à éliminer dans les prochains qui vont arriver... A la fin du mois.

- NON... Gaara... !

Il se retourne aussitôt et découvre Bloodyne assise sur son lit, haletante, tremblante même. La jeune femme tente désespérément de reprendre son souffle. Il s'approche du lit et lui tend le verre d'eau qu'il était parti chercher quelques minutes plus tôt et insiste pour qu'elle boive un petit coup ; Histoire de lui remettre les idées en place. Puis, l'Homme de Sable repose le verre et s'assoit sur le lit pour prendre la jeune femme dans ses bras.

L'homme de Sable reste plusieurs minutes avec Bloodyne dans ses bras sans parler ; Si elle veut pleurer, qu'elle le fasse, il ne la juge pas. Pour le moment, il attend qu'elle se calme pour lui demander ce qu'il ne va pas... Pour le moment, elle doit récupérer son souffle et comprendre que ce n'était qu'un mauvais rêve ; Il la berce doucement pendant plusieurs secondes puis une fois qu'il la sent un peu calmer, il reprend la parole.

- Alors ? Tu veux bien me parler de ton rêve ou tu veux attendre demain matin ?

En tout cas, il est presque sûr que ça le concerne ; Pour avoir hurlé son nom à son réveil... Qu'a-t-il donc fait dans son rêve ? A-t-il tué des dizaines de personnes sous ses yeux ? Une possibilité à ne pas écarter ; Malheureusement, il ne nie pas avoir fait tout ça. Sa réputation ne le nie pas non plus, et la jeune femme connait sa réputation... Pourquoi le fait qu'il ait replongé l'étonne-t-il autant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Sam 10 Jan - 4:45

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara


Je tente de me rassurer, en vins, je n'y arrive pas. Et je remarque enfin la présence de Gaara. Il n'est plus dans le lit allongé, mais à côté de moi, il me tend un verre d'eau insistant légèrement à ce que je boive. Je finis par céder et accepte. J'en ai grandement besoin au final. Ça fait du bien, mais, ça de calme pas mon angoisse du moment. Je sens ses bras qui m'entourent, la tête poser contre son torse et je tente toujours désespérément de reprendre pleinement mes esprits. Un cauchemar, rien qu'un cauchemar. Je le sens me bercer doucement, ça m'apaise et je retrouve enfin, petit à petit un rythme cardiaque et une respiration complètement normale. Même si au fond, je suis toujours terrifiée.

- Alors ? Tu veux bien me parler de ton rêve ou tu veux attendre demain matin ?

Toujours contre lui, j'hésite un moment. L'un ou autre, que ce soit maintenant, demain ou je ne sais quand, il voudra savoir, je suppose que je n'échapperais pas. Est il y a de quoi après avoir crié son nom comme une folle. Enfin, autant aller directement au bout, pas la peine de passer par quatre chemins pour un truc pareils.

- Je... Je t'ais vue mourir sous mes yeux.

Voilà, c'est dit. J'en ai la gorge qui se noue rien qu'à imaginer qu'une telle chose puisse être réelle. Pour vue quel ne le devienne jamais d'ailleurs. Et je le serre contre moi, comme pour me rassurer qu'il est bel et bien là encore, pour le moment. Cette blondasse me hantera tant que cette histoire ne sera pas réglée. Je sens que je vais avoir des nuits bien courtes dorénavant...
Je reprends en m'éclaircissant un peu la voix. Pleuré ? J'en ai envie, mais je me retiens. Fierté quand tu nous tiens...

- J'étais juste complètement impuissante face à ça... Je la voyais t'arracher le cœur et... Je ne pouvais rien faire pour empêcher ça... C'était horrible même si ce n'est qu'un rêve. J'ai peur qu'il t'arrive vraiment quelque chose de grave... Je t'en prie, ne fais rien de stupide...

Est-ce que c'est un signe ? Bon dieu, j'espère que non. Je ne pense pas qu'elle lui arrachera le cœur. Mais le torturé jusqu'à ce qu'il en perde la vie surement, ou la raison. J'ai beau essayer de tenter de me dire que ce n'était qu'un cauchemar, que ça n'arrivera pas. Ou plutôt que ça ne se passera pas comme ça. Rien n'y fait. Qu'est-ce que je deviendrais s'il n'est plus là ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Dim 11 Jan - 20:06



- Alors ? Tu veux bien me parler de ton rêve ou tu veux attendre demain matin ?

De toute façon il faut en parler, pour qu'elle se réveille ainsi en hurlant son nom c'est qu'il y s'est passé quelque chose de grave durant la nuit. Gaara ne veut pas la brusquer et la forcer à parler tout de suite alors il attend patiemment que Bloodyne fasse quelque chose mais pour le moment, il ne la lâche pas et veut la garder jalousement contre lui le temps qu'elle décide de se calmer... Ce qui est en traine d'arriver, il le sent.

- Je... Je t'ais vue mourir sous mes yeux.


Son cœur se serre en entendant ces quelques mots mais lui aussi se rappelle que ce n'est qu'un rêve... Et qu'est-ce qu'un rêve ? Simplement la représentation de nos peurs les plus profondes ; Il ne montre rien à l'Elementis pour ne pas l'effrayer. Gaara comprend maintenant pourquoi elle a hurlé son nom en pleins milieu de la nuit, mais il ne va pas l'abandonner maintenant, il veut entendre la suite qui ne devrait tarder.

La jeune femme essaye de se calmer et serre l'homme de Sable contre lui qui n'oppose aucune résistance, elle a peur et il faut quelque chose pour la rassurer. Encore une fois, tester quelque chose de nouveau n'est vraiment pas bon pour ce couple ; Toujours un problème durant les moments les plus forts. La première rencontre, le premier baiser, le premier dîner, la première nuit ensemble...

- J'étais juste complètement impuissante face à ça... Je la voyais t'arracher le cœur et... Je ne pouvais rien faire pour empêcher ça... C'était horrible même si ce n'est qu'un rêve. J'ai peur qu'il t'arrive vraiment quelque chose de grave... Je t'en prie, ne fais rien de stupide...

Il comprend son point de vue. Gaara savait qu'il n'aurait pas dû parler de cette blonde qui l'avait fait replongé dans sa folie et maintenant si elle ne dort pas et qu'elle fait des cauchemars, c'est de sa faute. L'homme de Sable ne répond rien pendant plusieurs secondes, un plan est en train de défiler dans sa tête, l'heure de la mort du procureur devait arriver rapidement. Mais toutes les solutions qu'il trouve se transformeraient en sacrifice.

- Allez rendors-toi, ce n'était qu'un rêve. Il ne m'arrivera rien.

Il dépose un baiser sur son crâne et s'allonge pour qu'elle fasse de même. Il la laisse s'endormir contre elle pendant qu'il continue de réfléchir à un plan ; Il fallait qu'elle soit virée du Gouvernement, qu'elle se retrouve complètement seule, sans allié... Et sûrement retourner son propre camp contre elle. Toutes ses idées finirent par l'achever et le plongent dans les bras de Morphée.

Il se réveille des heures plus tard, le soleil est déjà levée depuis un p'tit moment déjà mais il était encore le matin. Gaara se détache de Bloodyne en faisant attention à ne pas le réveiller, met son haut et descend dans le salon ; Aussitôt en bas, il se dirige vers l'évier pour continuer la vaisselle qu'il n'a pas terminé hier. Toujours ses plans en tête, il range les assiettes, les couverts et les verres à leur place.

Ne voyant toujours pas Bloodyne descendre, il décide de fouiller un peu partout pour faire un petit déjeuner... Les trucs romantiques ne sont vraiment pas son fort mais après la catastrophe d'hier soir, les disputes et cette nuit, il peut bien faire cet effort. Il prend deux bols et fait chauffer des tartines, il ne connaît pas trop les goûts de Bloodyne le matin mais si toutes ces choses sont ici, c'est qu'elle en mange. Et si ce n'est pas le cas, il refera un coup en bas.

Une fois le tout prêt, le jeune homme prend un plateau et monte avec jusque dans la chambre de Bloodyne ; Ce n'était pas une très jolie présentation, il n'y a pas de roses mais le petit déjeuner est là et c'est le plus important. Gaara entre dans la chambre, plateau à la main et le dépose sur la table de chevet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Lun 12 Jan - 5:29

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara


Trop de questions me viennent en tête par rapport à lui, nous et plein d'autres chosent encore. Ça m'en limite mal au crâne. J'ai peur et je ne sais pas quoi faire. La peur est une faiblesse que je n'apprécie pas. Même si je sais qu'il est là en ce moment, avec moi dans les bras, ça ne me rassure absolument pas.

- Allez rendors-toi, ce n'était qu'un rêve. Il ne m'arrivera rien.

Ouais, c'est ça ! Et, c'est censé me rassurer ? C'est loin d'être le cas. Il se passera quelque chose, je le sais, je le sens, ça nous arrive droit dessus aussi gros qu'une météorite ! Mais bon, est-ce que je peux faire quelque chose à ça ? Je n'en sais rien pour le moment. Tout ce que je sais, c'est que j'ai besoin d'une nuit de sommeil. De penser à autre chose genre des jolis lapins roses qui sautent au-dessus d'une barrière, ouais, c'est bien ça. Ça calmera mes peurs pendant un moment et avec un peu de chance la migraine qui commence à m'assommer. La nuit porte conseil comme on dit hein. Après qu'il se soit de nouveau allonger pour m'inciter à dormir, je fais de même et m'installe contre lui. Quelques minutes passent et je replonge rapidement dans un profond sommeil...

~

Je me tourne et retourne et re-retourne dans le lit. À quoi bon continue de forcer les choses, je n'arrive plus à dormir. Les petits rayons de soleil qui traverse ma chambre viennent de me réveiller définitivement. Ça veut bien dire ce que ça veut dire, il faut se lever. Je sens une flemme immense qui m'accapare. Puis, je me relève brusquement en remarquant que Gaara n'est plus dans le lit et que son t-shirt a disparu lui aussi. Il ne se serait quand même pas... Et quelque bruit de la cuisine parvient jusqu'à mes oreilles et je me laisse tomber à nouveau sur le lit en soupirant de soulagement. Pendant un court laps de temps, je l'ai imaginé en train de prendre la fuite aussi discrètement qu'une petite sourie. Heureusement, ce n'est pas le cas. J'ai un esprit qui divague le matin.

Toujours dans le lit, enfouis au fin fond sous la couette, j'entends la porte de ma chambre qui s'ouvre, puis quelque chose ce poste sur ma table de chevet avec une petite odeur qui s'échappe et qui vient me chatouiller les narines. Je sors lentement la tête et observe ce qui se trouve devant moi. Un p'tit déj' au lit ? Woah, moi qui croyais que ce genre de choses existé seulement pour les « princesses » dans les comptes pour enfants, faut croire que non.

- Mmh... Manque une rose rouge, où noir à la limite.

Je dis ça d'une voix complètement pâteuse, c'est le matin, on ne dira rien. Mais avec un Léger brin d'humour. Eh, si on doit m'apporter un p'tit déj' au lit autant faire ça dans les règles non ? Je sors finalement entièrement de sous ma couverture.

- C'est gentil merci.

Je m'approche de lui, appuyer sur mes genoux, je lui donne un baiser digne des plus grand roman d'amour. Pour une fois que je suis des plus douce de bon matin. Puis, je m'éloigne de lui pour m'asseoir en tailleur sur le lit et prends l'un des deux bols remplie de café, souffle dessus et bois une petite gorgée.

- Alors, tu as passé une bonne...

Nuit ? Idiote. Mon visage passe de contente à beaucoup moins quand les événements de la veille refondent enfin surface subitement. Nos prises de tête à plusieurs reprises. Les nouvelles très peu réjouissantes dont il m'a fait part. Sa rechute dans la folie à cause de la blondasse. La blondasse dans mon rêve qui va revenir me hanter bientôt. Cette blonde... Je n'aime décidément pas les blondes, en particulier celle-ci. Moi qui pensais que tout ça n'était que le fruit de mon imagination, je me suis bien fait avoir. Comment j'ai pu croire que c'était seulement qu'un mauvais rêve ? Qu'aujourd'hui, c'était une belle journée, que les oiseaux chanter, qu'on était heureux est sans soucis... Le dur retour à la réalité est bien différent malheureusement.

- Oh... Question stupide, pardon. Ça, mes sorties de la tête pendant un moment et ce n'était pas plus mal.

Je soupire. Dommage, ce début de matinée me plaît bien comme ça... Me voilà beaucoup moins enthousiaste d'un coup. J'aurais dû me forcer à me rendormir, je le savais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mer 14 Jan - 16:16



Il entre dans la chambre, le plateau à la main et dépose le tout sur la table de chevet. Il attend patiemment que Bloodyne décide de sortir de sous la couette pour regarder le plateau avec le petit déjeuner dessus ; Il y avait largement mieux comme présentation mais Gaara a eu bien trop peur de sombrer dans le romantisme. et puis elle irait où la Rose ? Il y en a pleins en bas.

- Mmh... Manque une rose rouge, où noir à la limite.


- Toujours quelque chose à me reprocher hein ?

Bien sûr, il a dit cette phrase avec un léger brin d'humour car même si la voix de Bloodyne est endormie ce n'est pas compliqué de comprendre qu'elle a fait de l'humour... Mais c'est vrai, elle a quand même toujours quelque chose à lui reprocher ; Et si il avait mit la fleur, n'aurait-elle pas dit que c'était trop romantique ? Ah les filles. Toujours quelque chose qui ne va pas.

- C'est gentil merci.

Elle s'approche du jeune homme et s'appuie sur ses genoux pour déposer un baiser digne des plus grands romans d'amour ; Si seulement elle était aussi douce tous les jours... Au moins, elle est de bonne humeur le matin, pas comme certaines personnes. L'Elementis finit par s'éloigner pour s'asseoir au milieu du lit en tailleur et prendre une des tasses bouillantes de cafés qu'elle finit par boire une gorgée.

- Alors, tu as passé une bonne...

Nuit ? La première partie a été plutôt compliquée, a se tourner et retourner pour trouver des solutions à tous les problèmes qu'il y a puis finalement la deuxième a été plus reposante. Bien que courte, Gaara a pu dormir un peu, histoire de ne pas être fatigué le reste de la journée ; Pas besoin de dormir beaucoup, il avait déjà fait des nuits blanches d'affilées alors 5 heures de sommeil était largement suffisant.

- Oh... Question stupide, pardon. Ça, mes sorties de la tête pendant un moment et ce n'était pas plus mal.

Et la voilà avec une mine boudeuse faisant redescendre les deux amants dans la dur réalité ; Pourquoi ne peut-elle pas profiter cet instant présent sans penser au passé ou bien à l'avenir ? Encore une chose que le Chef de la Confrérie a du mal à comprendre. Le jeune homme s'assoit au bord du lit pour prendre le bol des mains de Bloodyne et le poser sur le plateau, puis la regarde droit dans les yeux.

- C'est à peine le matin et tu commences déjà à avoir une mauvaise mine alors que j'ai à peine ouvert la bouche. Ce n'est pas pare que j'ai mal dormi qu'il faut faire cette tête. Donc retire moi cette mine boudeuse avant que je te prive de petit déjeuner.

Hors de question de donner le petit déjeuner à quelqu'un qui fait la tronche, si elle le voulait, Bloodyne n'a qu'à penser à cette journée qui est magnifique. Sûrement froide vu qu'ils sont en pleins mois de décembre mais qui a aussi un magnifique soleil ; Et puis, passer une journée avec quelqu'un qui fait la gueule n'est vraiment pas agréable. Il patiente plusieurs minutes puis finit par lui rendre son bol.

- Et ne te pré-occupe pas de mes problèmes, je finirais par les résoudre à un moment ou bien à un autre. Et je ferais attention à ne pas faire des choses idiotes, tu as ma parole.

Bien sûr qu'il dit la vérité ; Il ne dit pas ça pour rassurer sa petite amie qui à l'air de flipper quant aux agissements de l'homme de Sable et c'est tout à fait compréhensif mais ce sont ses problèmes et c'est à lui de les résoudre. Il prend le deuxième bol remplis aussi de café commence à le boire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Mer 14 Jan - 17:46

Eh oui, je t'offre un cadeau Bloodyne & Gaara


Cela aurait pu être une journée vraiment agréable, si seulement j'avais continué à oublier tout ce qui a eu hier. C'est bien dommage. Me voilà d'humeur moins joyeuse qu'il y a quelque instant et avec une envie de m'enfoncer aux fins fonds d'un trou de souris. Et puis, alors que je rumine dans mon coin, je sens Gaara qui s'assoit sur le lit et m'enlève le bol des mains en m'incitant à le regarder dans les yeux.

- C'est à peine le matin et tu commences déjà à avoir une mauvaise mine alors que j'ai à peine ouvert la bouche. Ce n'est pas parce que j'ai mal dormi qu'il faut faire cette tête. Donc retire-moi cette mine boudeuse avant que je te prive de petit déjeuner.

Euh oui, non ? Me priver de petit déj' et puis quoi encore ! Rends-moi mon bol...Ce n'est pas parce que nous avons quelque petit... Gros soucis, qu'il faut s'empêcher de passer au moins une bonne journée. Ok, je m'avoue vaincu et j'attends patiemment qu'il veuille bien me rendre mon bol de café, ce qui ne tarde pas à arriver.

- Et ne te préoccupe pas de mes problèmes, je finirais par les résoudre à un moment ou bien à un autre. Et je ferais attention à ne pas faire des choses idiotes, tu as ma parole.

Je soupire et me frotte les yeux. Est-ce que j'ai le choix ?

- Très bien, je te fais confiance. Je vais essayer de ne pas y penser et... De ne pas y penser. Et puis au pire, ça me donnera une bonne occasion de te botter les fesses si ce n'est pas le cas.

On affiche un grand sourire, mais je suis très sérieuse au fond. Qu'il fasse quelque chose de stupide qui mettrai sa vie en danger et je lui tomberai dessus moi. Enfin, passons, essayons donc de passer un moment normal, sans prise de tête. Je bois une nouvelle gorgée et finie par lui demander.

- Sinon, est-ce que mon p'tit homme nous a prévue quelque chose en particulier aujourd'hui, ou bien, on reste sous la couette à faire des câlins comme un couple « romantique »...

Oui, « mon p'tit homme », c'est sortie tout seul et pour une fois que c'est moi qui est une marque d'affection de genre là, en espérant que cela ne le choque pas trop comme moi hier. Enfin, je dis cela en baladant le bout de mes doigts sur son épaule remontant tout le long jusqu'à son cou puis fini par m'arrêter est ris. À la fois légèrement gêner de ce que j'ai fait et amuser en même temps. Il faut bien se taquiner un petit peu et rire et puis, il veut profiter de ce petit moment qu'il y a, je suis d'accord, mais en faisant quoi exactement ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   Sam 17 Jan - 16:09



- Et ne te pré-occupe pas de mes problèmes, je finirais par les résoudre à un moment ou bien à un autre. Et je ferais attention à ne pas faire des choses idiotes, tu as ma parole.

Maintenant qu'il a Bloodyne et qu'il est à la tête de la Confrérie il ne peut pas se permettre de faire n'importe quoi ; Alors il doit être prudent avec cette garce du Gouvernement. De toute façon, il finira par trouver un moyen de se débarrasser de ses ennemis ; Gaara arrive toujours à ses fins. Même si cela doit prendre des années.

- Très bien, je te fais confiance. Je vais essayer de ne pas y penser et... De ne pas y penser. Et puis au pire, ça me donnera une bonne occasion de te botter les fesses si ce n'est pas le cas.

Il sourit en même temps qu'elle... Même si il ne fait pas de conneries, Bloodyne trouvera bien une raison de lui botter les fesse ; Juste pour le plaisir de râler. Sûrement un truc de femmes ça. Enfin bref, le problème est maintenant réglé et ils peuvent déjeuner tranquillement sans que cela ne partent en bordel ; Gaara prend son bol de café pour boire une gorgée.

- Sinon, est-ce que mon p'tit homme nous a prévue quelque chose en particulier aujourd'hui, ou bien, on reste sous la couette à faire des câlins comme un couple « romantique »...

Le petit homme est sortie tout seul apparemment mais c'eut pour effet de redonner le sourire à l'homme de Sable, il voulait bien sûr sortir pour prendre l'air mais la deuxième proposition était plus intéressante ; Surtout après la nuit catastrophique qu'ils avaient passé. Malheureusement, le Chef de la Confrérie ne pouvait rester toute la journée, il doit retourner au phare pour continuer la paperasses.

Les doigts de Bloodyne se baladent sur l'épaule de l'homme de Sable remontant jusque dans son cou... Comment lui dire qu'il devait partir quand elle fait ce genre de choses ? Il boit le reste de son café cul sec ; C'est décidé, les papiers attendront. Le jeune homme se retourne pour débarrasser le bol de Bloodyne, tant pis si elle n'a pas finit puis il l'allonge sur le lit et ramène la couette sur eux.

- Vu que la nuit n'a pas été terrible, autant rester l'un contre l'autre.

Combien de temps ? Aucune idée. Sûrement jusqu'à ce qu'elle décide de le mettre à la porte ou qu'il décide d'enfin aller au phare pour travailler... Mais pourquoi partir quand la femme de sa vie fait tout pour le garder avec elle ? Gaara est prêt à tout pour elle et c'est sûrement la seule personne pour qui il veut bien faire autant d'effort... Autant profiter de ce moment ; Qui sait quand ils pourront se revoir ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eh oui, je t'offre un cadeau ! [Pv Gaara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-