Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -50%
Montre Huawei Watch GT 2e (noire) à 69€
Voir le deal
69 €

Partagez
 

 Dans une petite rue.. [Avec Eloïse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Dans une petite rue.. [Avec Eloïse] Empty
MessageSujet: Dans une petite rue.. [Avec Eloïse]   Dans une petite rue.. [Avec Eloïse] EmptyDim 26 Avr - 13:05

Cela fait une vingtaine de jours qu'il est en mission, une mission qu'il c'est auto imposé, rien à voir avec un quelconque groupe. Au départ, il trouve un pauvre homme aux vêtements déchires et aux plaies sanguinolentes terriblement nombreuses. De nombreuses autres équimoses parcourent son corps et particulièrement son visage,enflé comme une baudruche. Il a peine a le croire mais c'est un commerçant qu'il connais un peu. Il n'a rien du méchant ou du truand de ce qu'il en sait. Lui portant assistance il apprend alors qu'un petit groupe ce croit assez fort pour imposer un système mafieux de 'protection' contre paiement. C’est un petit groupe sans grande importance mais visiblement ultra violent. Ils se font nommer les 'Tropiko' parc qu’ils de boivent que d'une boisson sans alcool goût tropical. Drôle de nom... Pas trop effrayant. Pourtant ils en sont a leur cinquième agression violente cette semaine et auraient deux meurtres sur le dos, par lapidation et l'autre par le feu. Rien de très réjouissant. C'est un quelque-chose ou il faut intervenir. Trouver les chefs, leurs habitats et quartier général.. même s'ils sont récent et encore trop peu influant un travail d’enquête et d'infiltration s'impose pour tuer dans l’œuf cette hérésie humaine. Il a squatter chez le commerçant en question pour croiser les gros bras venant demander leur dû, les as suivis dans la rue après coup et demander de ce faire recruter. Un rôle très bas lui a été accordé après qui leur eut mis une belle déculottée. Et c'est donné a fond pour monter sans agir trop mal. Monter suffisamment, être assez amis avec les bonnes personnes;Un travail long et fastidieux au sein d'un groupe de gens détestable été n agissant comme personne ne le devrait.

C'est un Vendredi aujourd'hui. Il est onze heure du matin et c'est l'heure choisie par les deux gros bras pour aller détrousser les honnêtes commerçants de ce quartier pourtant tranquille. Chikara est avec eux, ils ont promis de l’amener, pour la première fois, voir le chef. C'est la qu'il pourras agir. Il sait tout le reste, connais tous les acteurs de cette mini mafia qui semble bien plus puissante déjà en quelques jours. Bientôt il pourras mettre fin a leurs exactions. Peut-être même pourra il retrouver de l'argent et rembourser les commerçants dépouiller de leur recette. Ils entrent dans un café. Lui, il porte un haut style sweet mais de tissu, a capuche gris, un bas de tissu, sombre et pas trop serré, c'est plus une tenue de sport qu'autre chose mais elle permet de cacher son visage grâce a la capuche tombante et de changer radicalement son style vestimentaire habituel. Il n'aimerais pas être reconnus durant cette infiltration, ni n'aimerais perdre sa bonne estime envers lui des gens qui le connaissent. Bien que si cela devais arriver, il ferait avec. S'il désire devenir un héro, le coté gloire des bande dessinées ne l’intéresse pas réellement.

Il s'adosse au murs a l’extérieur, devant l'entrée. Empêchant les gens de rentrer durant cette heure creuse, si jamais des gens désirent rentrer. C'est un petit bar de quartier, le patron est nouveau. C'est un grand homme, chauve, d'un age certain, environ soixante dix ans très bien portés. Tout en muscle, c’est assez étonnant quand on connais son age. Le voilà qui est réfractaire, l'un des gros bras passe a travers la porte dont le bois sec explose a son passage, mais le second n'est passons collègue, c'est ce nouveau propriétaire de l'endroit. Il titube, un petit bout de verre planté au niveau de la nuque, probablement une bouteille cassée sur la tète. Le second gros bras sort donc, fier de lui, rieur. Il pousse le vieux, Chikara reste sans bouger, maudissant l’orgueil de cet homme. C'est sa première agression caractérisée depuis qu'il les as rejoint. Lui étant jusqu'alors chargés de choses plus tranquilles. Il se mord la lèvre inférieur. Ne voulant pas voir cet honnête homme se faire lyncher.. D'un coté, il en sait presque assez pour agir.. Peut-être devrait il s'en contenter. Son cœur balance entre le bien pour un et le bien de tous s'il attend de rencontrer le chef..

Relevant la tête et découvrant son visage a la lumière du jour, il retire son dos de contre le murs, s'approchant de deux pas. Ils l'ont bien attaqués déjà, le plus grand de ses deux comparses ce retourne vers lui, un large sourire carnassier trônant sur ses lèvres. « Allez, achève le ! CA fera un exemple et ce sera ton épreuve du feu. » Chikara reste figé un instant.. Tandis que l'autre assène le vieux de coups de pieds alors qu'il est au sol, se protégeant comme il le peux, en boule. C’est une horrible scène et il sait ce qu'il dois faire. Leur fracasser le crane et demanteler ce qu'il peux, malgré qu'il ne puisse agir contre le chef directement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une petite rue.. [Avec Eloïse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-