Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptySam 18 Juil - 17:34

Un frère est un ami donné par la nature Bloodyne & Silan

Autant me le dire franchement, si je dois supporter une deuxième personne qui surveille tous mes faits et gestes niveau santé, je pense finir par en tuer l’un des deux si cela arrive. C’est plein de bonne attention, je le sais, mais c’est horriblement pesant pour moi. Qu’on échange un peu les rôles, ils comprendront peut-être. Enfin, ouais, j’essaye légèrement d’embobiner la chose en assurant que je vais bien, mais puisqu’il éclate de rire, c’est que je me suis plantée en beauté. Ou alors c’est qu’il se souvient encore de savoir quand je mens. Ce qui ne serait pas totalement surprenant. Il y a des choses qu’on ne change pas. Mais ça me fait froncer les sourcils de plus belle parce que ça m’agace. Ce n’est pas un coup-de-poing que j’aurais dû l’offrir, mais un coup de pied pour lui démonter la mâchoire. Si ce n’est pas une belle preuve d’amour envers son frangin, je ne sais pas ce que sait.

Quant au reste, eh bien, je ne réponds pas. Qu’est-ce que je pourrais bien dire contre le fait qu’il m’espionne depuis un bail apparemment ? Déjà que je n’apprécie pas qu’il ait pu le faire, alors l’imaginer derrière un buisson, à moitié camoufler tout de vertu, à surveiller le moindre de mes mouvements c’est à la limite glauque. Donc mise à part l’envoyer boulet, je ne vois pas. Enfin, si je pouvais toujours en remettre une couche en disant qu’au lieu de jouer les détectives privés, il aurait pu amener SES miches – au lieu de sauver les miennes – à venir me voir plus tôt. Mais, je ne dis rien, le gardant pour moi, toute façon, il sait déjà ce que j’en pense et ce qui est fait et fait maintenant, on ne peut pas revenir en arrière. Par contre, ça ne change en rien le fait d’être toujours en colère contre lui.
- Crois ce que tu veux, dis-je d’une façon un peu désinvolte, je vais bien. C’est simplement un coup de mou, ça arrive à tout le monde.
Un coup de mou assez violent, mais un coup de mou quand même. Enfin, ça sait ce que j’essaie de faire croire. Je le vois vernir vers moi et je ne bouge pas, pas forcément curieuse de savoir si je vais m’en prendre une, mais, disons que je me demande tout de même ce qu’il compte faire. Alors, quand il dépose sa main sur mon épaule et me repousse avec force, je n’arrive pas à rester en place et recule de quelque pas. Dire que d’ordre général ça n’aurait même pas était un souci. Pas la peine de continuer à mentir, c’est plus qu’évident, je viens de me trahir moi-même de toute façon. Nier ne ferait que m’enfoncer un peu plus. Je n’arrive même plus à le garder en face et je baisse les yeux. Non pas honteuse de mentir, ça, j’ai l’habitude un peu plus ou un peu moins, je ne suis plus à ça près, mais plus par peur d’avouer que c’est bien plus qu’un simple petit coup de fatigue. À quoi bon, si je dois finir par mourir autant me dire que j’aurais dit la vérité a mon frère sur ma santé avant claqué.
- C’est donc si flagrant que ça… Je ressemble à une vraie loque, hein. J’en fais les frais chaque jour… Je perds la sensation de mes membres, je tombe de fatiguer rapidement… Je galère avec les couleurs et je peine à me concentrer sérieusement… Fallait forcément un malade dans la famille et faut croire que je suis une bonne poire ça.
Je laisse échapper un soupir, en me disant que peut-être que le tout est génétique, ou peut-être qu’on aurait vraiment dû m’appeler « poisse » à la naissance. Quoiqu’il en soit je ne sais pas, je pourrais le lui demander, après tout, il fait partie de ceux qui ont le plus connu les parents pour connaitre un détail pareil. Mais ça voudrait dire annoncer que je suis porteuse d’une sclérose et ça, je ne peux pas encore. Détailler les symptômes n’est pas dérangeant, après tout il y a tellement des maladies qui ont les mêmes que cela le laissera réfléchir un peu, ou s’imaginer le pire. Mais le dire… Disons que j’espère toujours me tromper et n’être que dans un cauchemar. Ce qui n’arrivera malheureusement jamais. J’arrête de fixer le sol, qui de toute manière ne me donnera pas toutes les réponses à mes questions, je ramène mes cheveux en arrière d’une main, et le regarde avant de finalement lâcher comme si c’était totalement normal :
- Je finirais peut-être par mourir complétement paralyser sur un fauteuil roulant. Stupide mort non ?
Ce n’est peut-être pas le genre de choses qu’on évoque quand on retrouve son frère pour la première fois depuis des lustres. M’en fin bon notre cas est tellement désespérer qu’un peu plus ou non ça ne risquera pas d’être pire. Néanmoins, je m’imagine plus mourir dans un combat, fièrement, en ayant sauvé, je ne sais qui, qu’aussi bêtement assise à regarder un coucher de soleil. Ça doit surement être magnifique, mais ce n’est pas pour moi. Je m’entoure de mes propres bras, comme si j’avais envie que quelqu’un me prenne dans les siens, et je lui tourne le dos, marchant de deux à trois pas en shootant dans un caillou avant d’annoncer :
- Je ne veux pas de compassion. Je ne veux pas que les gens prennent pitié de moi et qu’il se comporte en prenant des pincettes en ma présence. Tant que je tiens sur mes jambes, je continuerais à agir normalement. À aller, bosser et faire des missions qui me sont accessibles. Et ne vient pas me dire que je dois me ménager et prendre soin de moi. Je l’entends suffisamment à longueur de journée, et si tu ne veux pas que j’te pète le nez cette fois… S’il te plaît… Tu l’as boucle.
Faut voir le bon côté des choses, j’ai dit s’il te plait.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyDim 19 Juil - 9:21

Un beau-frère étrange
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Dnn7
Gaara Ishikawa
Pas de commentaire sur le fait que je la suis depuis un moment, ce n'est pas une mauvaise chose. Et elle n'a pas l'air de vouloir me frapper une troisième fois, donc je m'en sors plutôt honorablement bien. Je vais peut-être survivre à cette rencontre imprévue. Peut-être. J'ai quand même Bloo en face de moi, et même affaiblie je suis certain qu'elle pourrait se montrer redoutable. Il lui faut juste une bonne motivation, et me ramener au cimetière pourrait être tout comme.

Qu'elle est mignonne à toujours prétendre qu'elle va bien. Un simple coup de mou, mais bien sûr. Je ne suis pas dupe, et je le lui prouve en la poussant un peu. Comme je m'y attendais, là où ma soeur en pleine forme n'aurait pas bronché, elle est forcée de reculer de plusieurs pas pour garder l'équilibre. Je hausse un sourcil, je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point mine de rien. C'est plus grave que ce que je croyais. Je pensais qu'elle ne ferait qu'un pas léger en arrière, pa sautant. J'aime pas ça.

Bon au moins elle finit par reconnaître son état. J'aime mieux ça. De toute façon elle n'a jamais réussi à me mentir. Me demandez pas pourquoi, j'en sais rien. J'ai toujours su quand elle essayait de faire sa maligne et de raconter n'importe quoi, même des mensonges pourtant très crédibles que nos parents gobaient sans problème. Appelons ça un don fraternel. C'est pratique parfois. Elle m'énumère ses symptômes qui sont clairement la preuve d'un truc plus important qu'un rhume ou un coup de fatigue. J'aime vraiment pas ça.

- Une vraie loque, j'irai pas jusque-là. Mais ça se voit que t'es pas au top de ta forme, surtout quand on te connait. J'ose espérer naïvement que t'as été voir un médecin quand même ?

Parce que bon, avec mes propres missions, je n'ai jamais pu la suivre tout le temps, alors forcément je ne sais pas tout ce qu'elle fait de sa vie, et heureusement. Je ne suis pas non plus un gros voyeur pervers. C'est ma soeur ! Sexy et canon, certes, mais ma soeur quand même. Et le premier qui l'approche de trop je lui explose la gueule en bonne et due forme. Hum je m'emballe, passons.

Je ne sais pas ce qu'elle a précisément, mais je suis certain qu'elle en sait plus qu'elle ne le laisse paraître. Super instinct de super Silan. Bon sur ce point je peux la laisser gagner, parce que savoir précisément de quoi il est question ne changera rien : je suis incapable de combattre des microbes ou des virus. Elle me le dira quand elle se sentira prête. Tant que je sais qu'elle a fait les démarches pour se soigner, ça me convient.

Cela dit elle est pas très rassurante, à prétendre pouvoir mourir paralysée dans un fauteuil. C'est d'un joyeux comme retrouvailles... on devrait nous accorder une médaille.

- Aucune mort n'est stupide, elles sont toutes tristes, et la tienne bien plus encore, peu importe comment.

Non mais sans blague. Ouais des fois j'arrive à sortir des trucs sérieux. Mais faut pas trop s'y habituer, je préfère l'humour, plus pratique pour affronter la vie et toutes les saletés qu'elle contient. Bloo me tourne le dos en se faisant elle-même un câlin, pfouah elle doit vraiment être mal avec cette histoire, ce qui confirme que c'est grave. J'aime pas ça. Oui je sais je l'ai déjà pensé, mais je m'en fiche, je pense ce que je veux. Et j'aime vraiment pas ça. Du tout du tout du tout.

Je comprends très bien son point de vue. Ca me ferait royalement chier qu'on me prenne en pitié si j'avais un truc du genre, ou qu'on me chouchoute. Mais bon en même temps... c'est impossible de rester normal quand on sait qu'une personne qu'on aime va mal.

- Faut croire que tu l'entends pas assez !

Ben quoi, c'est vrai, vu qu'elle insiste, force, et a failli se faire tuer quand même. Mais bon personne ne la changera, elle sera toujours cette petite fille ultra têtue qui n'en fait qu'à sa tête, même si elle doit y passer. C'est Bloodyne Chester, et c'est aussi un trait de famille, parce que je sais que je suis pareil sur ce point. Essayer de lutter contre ne serait pas utile, juste une perte de temps, d'énergie, et nous énerverait tous les deux. Aucun intérêt. Par contre...

Alors qu'elle m'a tourné le dos, j'en profite pour m'approcher et hop, je la capture dans mes bras en l'entourant, restant derrière elle. Bon je veille à ne pas serrer, lui laissant une ouverture facile si elle veut s'échapper, faut pas déconner.

- Je ne vais pas te faire la chasse à la raison, t'en as jamais eu, ça ne va pas changer aujourd'hui. Par contre, tu veux faire des missions, ok, mais alors pas seule. Arrange-toi pour avoir un bon allié pour couvrir tes arrières. Ca n'est pas une honte, c'est même une force, je le fais souvent, et ça évitera que je m'inquiète et sois forcé de te stalker pour t'aider.

Je me serais bien proposé, mais je ne suis pas certain qu'elle le voudrait, et puis je reste convaincu que je ne suis pas le mieux placé pour ça. Jamais je n'oublierai à quel point j'ai failli il y a dix ans. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyDim 19 Juil - 13:56

Un frère est un ami donné par la nature Bloodyne & Silan

C’est bien hors de question que les gens me regardent avec de la pitié et me mâchent le travail, comme si j’étais incapable de faire quoi que ce soit. C’est plus déroutant comme sensation. Surement quelque chose de très normal pour eux, un petit geste, mais il ne pense pas forcément à ce que je peux éprouver à ce moment-là. C’est juste insupportable, et avec ma gentillesse légendaire ça pourrait vite tourner au drame. Surement pour cela qu’on se prend souvent la tête avec Gaara, c’est un magnifique sujet de conversation. Enfin, il s’inquiète juste, alors au final, je ne peux pas tant lui en vouloir que ça. Mais, ce n’est pas vraiment une raison pour me répéter sans cesse de faire attention. Je l’ai entendu, imprimer, il me faut juste le temps de passer à l’acte quand j’en aurais décidé.

Je fixe le vide en réfléchissant vaguement à tout ça. Mais, lorsque je sens ses bras qui m’entourent subitement, tout mon corps se tend pris par surprise. Je ne mis attendais pas à celle-là, vraiment. C’est à peine si j’ose bouger d’un millimètre. Je me suis toujours demandais comment je réagirais si cela devait arrivais un jour, mais avec une situation bien différente de celle d’aujourd’hui. Au fond, je l’avoue ce n’est pas si désagréable, au bout de quelques secondes, il faut juste un temps pour se dire que son frangin soit disant « mort » est en train de me prendre dans ses bras. Assez bizarre mais pourtant réel. Alors, mon corps fini par se détendre légèrement. On pourrait presque croire que la guerre de tout à l’heure est passée. Ce n’est pas totalement faut, disons qu’au vu du sujet de la conversation, je n’ai plus la tête à le frapper, mais c’est loin de vouloir dire que je ne lui en veux plus. Quant à ce qu’il me dit, puisque je sais qu’il ne me voit pas, je lève les yeux au ciel en répondant simplement :
- Mouais, je vais y réfléchir.
Traduction : même pas en rêve. Je n’aime pas ça avoir des partenaires de missions. C’est chiant, ça demande deux fois plus de précautions et faut faire la conversation avec eux. Et avec la chance que j’ai, on va me refiler un boulet de première que je finirais par empailler quelque part tellement il me sera insupportable. Ce n’est pas vraiment une bonne idée de courir ce genre de risque, enfin, pour la personne concernée. Mais pour le moment, il y a autre chose qui me tracasse, quelque chose de plus important à mes yeux, lui. Le plus dur est passé et maintenant, quoi ? Qu’est-ce qu’il est censé nous arriver ? Je ne sais pas trop encore, mais je finis par en dire ce que je pense :
- Je… Je t’en veux toujours, pour diverse raison plus qu’évidente. Et je ne suis pas encore prête à le digérer aussi simplement. Mais… Je ne peux pas continuer à agir comme si tu n’étais plus là. Comme si tu étais mort et moi seule. J’ai besoin de temps pour encaisser la nouvelle. Mais je ne veux pas…
Je ne veux pas quoi ? C’est là que ça coince, parce que moi-même, je n’en sais trop rien. Tourner la page comme ça en claquant des doigts, c’est bien loin d’être possible. Avancer comme si rien d’aujourd’hui n’avait eu lieu n’est pas non plus une bonne idée, ce serait même, à la limite, dégueulasse, et je sais que je peux être horrible, mais il y a une certaine limite quand même. Pourtant imaginer qu’il puisse s’éloigner à nouveau me serre le cœur. J’ai envie qu’il reste là, près de moi, avoir quelqu’un avec qui partager certaine chose et retrouver de nouveau une complicité que je n’ai pas eue depuis des lustres. Ça a l’air bien trop beau pour être réellement possible vu comme ça, et pourtant… Pourtant, je prends tout de même mon courage à deux mains et me tourne pour lui faire à nouveau face. Je ne bouge pas tant que ça de son étreinte, enfin, il me semble, et je le regarde longuement dans les yeux, hésitants, pour au final reprendre là où j’en étais :
- Je ne veux pas que tu t’en ailles une seconde fois. Hors de question de revivre ça. Ce serait mentir de dire que je ne veux pas que tu reviennes dans ma vie... Je sais qu’on ne peut pas retrouver tout ce qu’on a perdu et que cela prendrait du temps, néanmoins… Tu restes mon frère et… J’ai besoin de toi. Vraiment.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 14:47

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ?
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Dnn7
Bloodyne Chester
Je sens Bloodyne se tendre un instant tandis que je la capture. J'attends à moitié un coup qui ne vient pas, youhou je survis encore ! Elle ne bouge pas du tout pendant que je parle, ouf, ça s'annonce pas trop mal pour mon avenir immédiat. Petit à petit, je la sens se détendre un peu, lentement, sans se presser. Et forcément, elle me dit qu'elle va réfléchir à ma proposition. Autrement dit je peux toujours courir, mais bon ça ne m'étonne pas vraiment. C'est une solitaire ma soeurette, ce que je peux comprendre. C'est bien plus facile pour elle de n'avoir qu'elle à gérer dans une mission, sans devoir surveiller son équipier. Mais dans son état, ça reste plus prudent qu'elle ne soit pas seule, preuve en a été faite à l'instant.

- Je suis sérieux Bloo. Je préfère que tu t'énerves contre un allié, au risque de l'étriper, mais qu'il puisse t'aider dans les missions plutôt que de savoir que tu peux y passer à chaque instant en ayant un "coup de mou".

Et tant pis pour le type qui pourrait l'accompagner. Yen a plein des Elementis pour le remplacer après tout. Moi, égoïste ? Toujours quand il s'agit de ma soeur. Mais bon, malgré le temps, je la connais, et quelque chose me dit qu'elle ne changera pas d'avis comme ça. Faut-il que je me "sacrifie" ? Je reste peu confiant dans mes capacités de protecteur. Certes, j'ai sauvé la mise à beaucoup d'Elementis en mission avec mon élément, mais c'est différent.

Ceci dit, Bloo attaque un autre sujet tout aussi sérieux semble-t-il. Elle m'en veut pour plusieurs raisons, je peux le comprendre, tout comme le fait qu'elle ait besoin de temps pour digérer ma résurrection. Il m'en a fallu également quand je l'ai découverte dans la famille. Je comprends aussi qu'elle ne puisse pas m'ignorer maintenant, c'est normal, et ce n'est pas comme si je lui avais demandé de le faire. Ca serait stupide, maintenant que je suis grillé je vais arrêter de menacer d'une infinité de tortures les rares personnes ayant fait le lien entre elle.

Je la sens bouger et la laisse se tourner pour me faire face, la tête levée pour me regarder dans les yeux. Je ne dis rien, lui donnant tout le temps qu'elle veut pour m'expliquer ce qu'elle souhaite dire. Le sait-elle elle-même ? Pas sûr. Ca m'étonnerait qu'elle ait préparé son texte pour cette rencontre imprévue. Moi non plus d'ailleurs. J'y ai déjà pensé plus d'une fois bien sûr. Croire qu'elle ne me choperait jamais ou que j'arriverais toujours à la flouer aurait été bien con. Mais savoir qu'un jour ou l'autre je me ferais griller ne m'a pas pour autant préparé.

Bloodyne finit par cracher le morceau, hésitante certes, mais quand même. Je rigole un peu, en partie gêné, surtout parce que je ne suis pas vraiment d'accord sur la dernière partie.

- Je ne te demande rien de particulier : si tu veux m'ignorer royalement comme lorsque tu me boudais à l'époque, tu peux. Tu as tout ton temps pour te remettre de ma sublime apparition, je suis habitué, elles en ont toutes besoin.

Oui, je sais, je fais un peu l'andouille, mais il en faut bien un dans l'histoire, et puis ça m'aide à détendre un peu cette ambiance de fou. Je ramène mes bras autour de ma petite soeur pour la serrer contre moi, en douceur, toujours en lui laissant toute liberté pour se dégager.

- Je n'ai jamais compté m'en aller une seule fois. Et puisque je me suis fait avoir maintenant, ça serait stupide de ne pas en profiter, non ?

De toute façon je ne peux rien lui refuser. Enfin si, mais je ne vois aucune raison de refuser ça. Même si j'ai préféré rester à distance tout ce temps, je serais bien hypocrite de prétendre que ça ne me fait pas plaisir de pouvoir lui parler à nouveau, la serrer contre moi, et de me faire enguirlander !

- Je reste peu convaincu que tu aies besoin de moi, vu à quel point j'ai été efficace depuis que je suis né, mais bon...

Ca, j'en démordrai pas.


Dernière édition par Silan Chester le Jeu 23 Juil - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyMar 21 Juil - 17:08

Un frère est un ami donné par la nature Bloodyne & Silan

Il reste mon frère, alors forcément, peu importe le temps qu’il sait écouler depuis qu’on ne sait pas vue, j’aurais toujours besoin d’une manière ou d’une autre qu’il reste avec moi. Que je lui en veuille ou non ça, ça ne changer pas. Certes, j’ai bien compris qu’à ce niveau-là, il n’est pas du genre à avoir le même avis que moi. Pourtant va falloir qu’il si fasse, parce que c’est ainsi que je vois la chose. Je me demande quand même, ce que j’ai bien pu dire d’aussi drôle pour qu’il rigole, puis finalement, j’arrête de me poser cette question en l’entendant, et lève les yeux au ciel. Je crois que monsieur, c’est pris pour un être irrésistible. Un coureur de jupons dans la famille ? À vrai dire venant de lui ça ne m’étonnerait même pas. C’est plutôt s’il était sage comme une image que je commencerais à m’inquiéter, tient.

Enfin, au moins ça me rassure de savoir qu’il ne compte pas s’en aller. Et puisque j’ai droit à une deuxième câlin surprise – je finirais par mis faire à un moment donné – j’enroule moi aussi mes bras autour de lui, mais d’une façon beaucoup plus hésitante. Eh, oh, il faut le temps que je mis habitude quand même, au moins je ne l’envoie pas boulet avec ses tentatives, ce qui est déjà un bel exploit. Mais je me décolle un peu en écoutant le reste. Pas que ça m’énerve, non, mais je n’imaginais pas que ce serait un point qui le rongerait pendant autant d’année. Fin, en même temps ce n’est pas comme s’il y a moyen de passer outre comme si de rien n’était. Alors, toujours un peu hésitante, je décroche une main autour de lui et la dépose sur sa joue de la façon la plus tendre qui soit. Mon premier geste tendre envers une autre personne que Gaara, là, c’est bien plus qu’un exploit.
- Justement, dis-toi que c’est une façon de rattraper les erreurs passées et d’avoir un meilleur départ. Enfin, c’est comme ça que je le vois en tout cas. Tu n’as pas pu être l’a avant, mais tu peux l’être aujourd’hui.
Je ne dis pas que c’est facile d’oublier le passer, après tout, c’est une chose qu’on ne peut pas faire. On peut à la limite la mettre de côté, l’enfermé à double tour et ne plus y penser, mais, ça ne changera jamais rien au fait que ça restera toujours-là. Il n’était pas l’a avant malheureusement, mais il peut l’être aujourd’hui. En fin de compte, c’est maintenant que j’ai le plus besoin de partager tout ce qu’il m’arrive avec quelqu’un. D’ailleurs, cela me fait pensais qu’il faudrait peut-être que je lui annonce la grande nouvelle. En espérant ne pas me faire taper au passage. Donc je retire ça ma main et m’extirpe de ses bras doucement en reculant de deux petits pas. Est-ce que je suis en train de prendre un peu de distance pour éviter une tarte mémorable ? Ouais, un peu, mais discrètement.
- J’aurais tellement de choses à t’annoncer qu’un jour ne suffirait pas à tout raconter. Pourtant… Il faudrait au moins que tu sache la plus importante… Je ne sais pas trop comment je pourrais t’annoncer ça…
Balancé de but en blanc « Hey, j’suis fiancée ! » … Non peut-être pas, non. Il y a mieux comme façon d’annoncer ça, il me semble. Mais je ne vois pas trop comment, ce n’est pas comme s’il y en avait trente-six des façons de faire. Je soupire en me mordant la lèvre, si je ne dis rien, il ne pourra pas deviner de lui-même, pourtant, j’aimerais bien, ça m’arrangerait grandement. Au final, la meilleure solution qui me vient à l’esprit est de tâter le terrain en douceur avant de lâcher la bombe. Histoire de le mettre lentement dans le bain et qu’il s’imagine ce qui pourrait être possible.
 - Il y a presque un mois je suis parti en vacance à Venise. C’était vraiment génial, c’est un endroit magnifique et je me suis tellement amusé. J’ai pu monter dans une gondole, et j’ai visité des musées, ça m’a vraiment surprise d’aimer ça. Enfin, bref. Tout ça pour dire que là-bas, j’ai fini par…
Par avoir les mots qui restent coincés au fin fond de la gorger. Si, si, j’vous jure. Bon, au moins j’ai réussi à planter le décor, on va dire que c’est déjà ça de gagner. Pour le reste, c’est une autre histoire. Pourquoi Gaara n’est jamais là quand j’ai besoin de lui, hein ? J’hésite, encore et toujours, décidément, c’est ma journée à ce niveau-là. Mais je prends tout de même mon courage à deux mains et finis par annoncer d’une petite voix en baissant les yeux :
- Par… me fiancée…
Pas tapé, pas tapé, pas tapé...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyJeu 23 Juil - 9:09

Après tant d'années, tu oses montrer le bout de ton nez ?
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Dnn7
Bloodyne Chester
Oh oh, miss Bloodyne Chester, la sanguinaire, semble arriver à se détendre et à me rendre un petit peu mon câlin. Certes c'est hésitant, mais venant d'elle c'est tout de même énorme. Peut-être que c'est une feinte pour me broyer les cotes ? Hum non ça va. Elle fait même plus en posant sa main contre ma joue, tout en douceur. Un spectateur se poserait sûrement des questions, mais pas nous. C'est ma soeur, je suis son frère, nous nous retrouvons réellement après des années de séparations, quoi de plus normal ?

Cela dit, je ne suis pas certain d'être capable de rattraper les erreurs passées comme elle dit. Ce que j'ai fait, ou plutôt pas réussi à faire, ne sera jamais effacé et me hantera jusqu'à la fin. Bien sûr cela n'empêche pas d'essayer de faire mieux ensuite, mais je reste peu convaincu d'être la meilleure personne pour accomplir ça.

- Disons que je vais faire ce que je peux et advienne que pourra.

Faut pas me demander plus mais bon c'est un début je suppose. Bloo finit par reculer en douceur et je la laisse s'échapper sans difficulté de mon étreinte. Hum... ça sent mauvais ça, mais pas forcément pour moi, je ne sais pas pourquoi. Intuition masculine. Oui, ya pas que la féminine qui fonctionne. Tant de choses à m'annoncer ? Je veux bien le croire. J'ai beau avoir joué un peu les espions depuis 2 ans, j'étais loin d'être là à chacune de ses respirations.

Il y a une chose très importante dans le tas tout de même et elle ne sait pas trop comment me l'apprendre ? Je fronce un peu les sourcils, méfiant. Une nouvelle qu'elle hésite à m'annoncer simplement, c'est louche. Et ça veut dire que ça pourrait me déplaire. Donc forcément, rien que de savoir ça, je n'aime pas. Bloo cherche et me raconte ses vacances à Venise. Je sais qu'elle y a été, mais, comme c'était loin de Quederla et de la guerre des familles, je n'ai pas eu à la suivre. Même si ça m'aurait bien plu : la ville des amoureux, j'en aurais croisé des jolies filles à draguer là-bas !

Bon ok, elle s'est éclatée, elle a fait des visites intéressantes, profité des canaux, tout ça tout ça super. Mais c'est sûrement pas ça la super nouvelle importante, là elle essaye juste de noyer le poisson. J'attends la suite, plus ou moins patiemment. Ouiiii, tu as fini par faire quoi là-bas ? Diantre, je ne sais pas ce que c'était mais ça a l'air d'avoir du mal à sortir. Allez, tu peux le faire, c'pas pire que de massacrer quelqu'un en l'envoyant valser dans un arbre quand même.

Ca y est, ça sort enfin ! Mais tout doucement, à peine un murmure. C'est limite si je l'entends. J'y arrive tout de même, j'ai juste... un raté dans le cerveau. Si j'ai bien capté, elle a dit qu'elle s'est... fiancée ? Mais fiancée genre elle va se marier ? Avec un type ? Avec un connard de type qui l'a dragué et essaye de se la garder rien que pour lui ? Mais genre ! Et en plus il a utilisé l'énorme cliché de Venise pour l'embobiner ? Aucune originalité ! J'vais le choper celui-là, il va comprendre sa douleur. Humpf. Respire, respire, zen. Faut que j'évite d'avoir l'air d'un enragé.

- Ah...

Ca c'est de la réaction. Hum... être intelligent, ne pas péter un câble, obtenir les informations importantes pour régler le problème. Voilà c'est ça, stratégie avant tout.

- Et c'est qui au juste ?

Bon j'ai beau rester calme en apparence, je doute que Bloo s'y laisse prendre. Mon regard et mon ton menaçants doivent tout dire. Mais merde quoi, fiancée !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyJeu 23 Juil - 14:51

Un frère est un ami donné par la nature Bloodyne & Silan

Bon, est maintenant ? Maintenant que la bombe est lâchée, qu’est-ce que je fais ? Je prends mes jambes à mon cou et je cours le plus vite et loin d’ici. Si seulement, c’était possible, je l’aurais déjà fait depuis des lustres. Mais au moment où j’ai annoncé être fiancée, je me suis sentie comme paralyser sur place. Comme si je n’avais pas d’autre choix que de subir ce qui aller suivre. Je relève les yeux sur lui quand il sort son simple « Ah ». Eh bah, surtout ne te foule pas me dire quoi que ce soit avec de vrai mot. Surement sous le choc, pourtant avec le regarde qui dépose sur moi, j’ai de quoi en douté. Pourquoi le prendre aussi mal, ce n’est pas comme si j’annonçais que j’étais enceinte du premier venu. Par pitié, non, jamais. Ou alors a trente ans. Enfin bref.

Forcément, la question que je redouté le plus tombe. Comment je suis censée répondre à ça ? Comment annoncer que son futur mari n’est certainement pas un saint, qu’il est le chef d’un groupe de rebelle et qu’il a une belle somme sur la tête… ? C’est quasiment impossible. Ou alors si, ça l’est, mais pas sans répercussion. Je me prépare, au cas où, à reculer encore de quelque pas si la nouvelle a du mal à passer. Pas que mon frère me fasse réellement peur – je suis sûre de pouvoir être plus terrifiante que lui, à voir un jour – mais bon, si on peut limiter certain dégât, je ne vais pas dire non. Donc j’y réponds avec un peu de mal :
- Il … Il s’appelle … Gaara.
Ayé, je vais mourir. Pas besoin d’en dire plus, à ce niveau-là. C’est un peu le seul qui porte ce prénom et qui a une réputation qui est très loin de passer inaperçu. Je pense aucune personne normalement constituée n’a envie d’apprendre que sa petite sœur va finir le reste de sa vie avec l’homme le plus dangereux et plus rechercher de la ville. Autant épouser le diable directement dans ce cas-là. D’un autre côté, il faut être totalement fou avec un gros-grain dans la cervelle pour accepter. Ce que j’ai en somme. Je me suis toujours demandé comment les quatre pourrait réagir ne serait-ce que si j’amenais un garçon à la maison… Rien qu’à en juger par sa tête… Le pauvre aurait surement passer le pire moment de sa vie... Enfin, j’essaie, surement en vain, de le présenter autrement qu’un simple tueur en série.
- Tu sais, il n’est pas aussi horrible que ce qu’on raconte. Un peu fou sur les bords oui, je ne dirais pas le contraire, il n’empêche qu’il n’ait pas comme ça avec moi. Suffit simplement de le connaitre. Ce n’est pas qu’un être avide de sang dénué d’âme. Au contraire, il est vraiment gentil, adorable et drôle quand il s’y met. Ne le vois pas comme le monstre de la ville...
Un peu dur de ne pas le voir comme le monstre de la ville quand on ne le connaît absolument pas. Pourtant, je sais ce que j’avance. Je vis bien dans son apparemment et aux dernières nouvelles, il n’a pas essayé de me tuer en plein sommeil, pas sûr que cette idée et venu lui effleurait l’esprit, c’est qu’il a un gros progrès tout de même, non ? Enfin passons, pour le moment faut que j’arrive à gérer la réaction de mon frère tout en évitant une envie d’aller le rencontrer avec son poing comme formule de salutation. Ce n’est pas gagné, mais alors pas du tout…
 - J’en suis vraiment amoureuse… Rien de ce que tu penses, ou tente de faire ne me fera changer d’avis là-dessus. Tu peux toujours essayer, mais c’est une cause perdue.
Je ne tiens à la perdre pour rien au monde lui aussi. Alors qu’il essaye toujours s’il y tient, mais c’est mes foudres qu’il se prendra en pleine poire. Et pour reprendre à zéro nos retrouvailles s’en est assez dommage de commencer ainsi. Je m’avance à nouveau vers lui pour être à quelque chose près au niveau de sa hauteur. Et même si ce n’est ni menaçant comparer à lui, ou même bien loin d’être sur le ton de la colère, je le mets tout même en garde.
- Ne t’en prend pas à lui parce que la nouvelle te déplait. Va falloir t’y faire mon vieux. Et faudra me passer me dessus si tu veux lui en coller une. Tes prévenus Sil’.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptySam 25 Juil - 16:32

Après tant d'années, tu oses montrer le bout de ton nez ?
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Dnn7
Bloodyne Chester
Je sais déjà qu'elle a un copain, mais ça... enfin un copain, plus ou moins. Disons que le type y croit bien, elle j'ai pas été vérifier, et puis Bloo a encore le droit de faire ce qu'elle veut. Mais se marier... quand même ! Avec qui ? Le même type ou un autre ? Pitié, un autre. Parce que l'autre là, le Gaara, chef de la Confrérie, désolé mais il craint un max, surtout vu la situation entre les familles. On a beau faire genre qu'on est alliés, ça sent pas bon cette histoire. Et puis il est un petit peu recherché par tout le monde avec une belle somme sur la tête.

Sauf que... ben non, ma soeur lâche le fameux nom, qui se révèle être celui-ci.

- Oh putaincon...

Et je reste poli siouplait. Nan mais... mais... mais nan quoi ! Sérieux ! J'ouvre la bouche, la referme, cherche un truc intelligent et pas désespéré à dire, mais rien ne vient. Nan mais... nan ! Ouais je sais je me répète, mais comment je pourrais penser autrement ? Ah si j'ai peut-être une piste : je vais l'étriper ce type. Purement et simplement. De tous les gars possibles et imaginables, fallait qu'elle se fasse choper par LUI !

J'entends bien Bloodyne plaider sa cause mais j'y crois pas une seconde. Remarque elle confirme que ce gars est fou, c'est bon signe, elle s'en rend compte. Pas qu'un être avide de sang hein ? Juste un psychopathe à la tête d'un groupe de timbrés, à part ça tout va bien.

- Grmblblbl.

Qu'est-ce que je peux dire de plus sans passer pour un dingue moi aussi ? Remarque je doute que Bloo me croit sain d'esprit. Déjà à l'époque ça tournait pas super rond sous ma caboche. Mais là... nan je regrette, je peux pas ! Qu'elle soit fiancée est déjà un choc en soi, mais en prime à LUI ! Je sais même pas si je peux vraiment y croire. Peut-être qu'elle se moque de moi ? Ouais enfin... vu comment elle en parle...

Et que je t'en rajoute une couche, gnagnagna, je suis amoureuse, je changerai pas d'avis, grblblblblpf. Genre elle fait mine de me menacer, un tout petit peu certes, mais quand même, si la nouvelle ne me plait pas. Scrogneugneu.

- Nan mais... mais... sérieux, parmi tous les gars de cette foutue ville, fallait que tu veuilles celui-là ?! Tu t'es jamais dit qu'il peut te manipuler et t'utiliser pour obtenir toutes les infos qu'il veut des Elementis ? Ou se servir de toi comme bouclier si ça tourne mal ? Ou allez savoir quel plan foireux il a pu avoir dans sa tête de psychopathe ?

C'est vrai quoi ! J'ai bien vu comment il est ce timbré. Je ne lui accorde aucune confiance. Zéro, rien, nada.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptySam 25 Juil - 23:30

Un frère est un ami donné par la nature Bloodyne & Silan

Je sais qu’à cet instant, je suis très loin d’être la personne a plus crédible et menaçante au monde, pourtant, je reste sérieuse dans mes propos. J’ai bien compris que la nouvelle lui déplaît, mais, je ne vais certainement pas annuler tout ça pour lui faire plaisir. C’est mon bonheur après tout, il ne peut pas juste être heureux pour moi, peu importe la personne ? Ou, c’est vraiment trop demandé. Comme si c’était impossible pour une personne dans le genre de Gaara de changer.

Je ne réponds pas encore au revers que je me reçois en pleine figure. Il faut un temps pour digérer ça. Qu’il ne l’aime pas, ok, c’est compréhensible. Qu’il est du mal à accepter la chose, d’accord, ça passe aussi. Je veux bien l’admettre que ce n’est pas facile à encaisser. Mais de là à le traiter de manipulateur avec moi s'est plus compliqué. Je me pince l’arête du nez en réfléchissant, sauf que je ne vois aucune solution à l’heure actuelle. Je me dis qu’attendre encore était peut-être une meilleure idée. Quoique le résultat aurait pu être pire et puis puisque c’est le jour des révélations autant tout balancé et passer à autre chose une bonne fois. Mais-là… Je ne sais pas si ce sera aussi simple au final.
- Pourquoi tu ne peux accepter qu’il soit différent avec certaine personne, don moi ?
C’est donc si dur à croire qu’il puisse être gentil avec des êtres humains, sans forcément avoir envie de broyer leurs os ? Ou dès qu’on a une telle réputation qui nous précède c’est clairement impossible à faire avaler à qui que ce soit ? Parce que dans ce cas-là, sans même être recherché par tout le gouvernement, je suis très loin d’être mieux que lui. Je lâche un long soupire d’agacement et passe à côté de lui pour m’asseoir sur un rocher non loin. J’espérais juste que mon frère puisse être content pour moi, au moins de la nouvelle, peu importe avec qui ça pouvait être. Mais apparemment, c’était bien trop demandé.
- Mais qu’est-ce que t'as contre lui bon sang ?! C’est ça prime qui ne te revient pas ? Tu penses vraiment qu’un jour ça va lui prendre comme ça, et qu’il va s’en prendre à moi sans raison ?
Pourquoi faire surtout, ça ne lui apporterait pas grand-chose. Pas comme s’il y avait beaucoup à gagner en me tuant. Et puis même, depuis le temps, j’ai suffisamment confiance en lui pour savoir que ça n’arrivera pas. Je comprends bien qu’il s’imagine le pire puisqu’il a une belle réputation de tuer en série, mais bon sang, sur ce coup-là, il pourrait au moins lui laisser le bénéfice du doute, non ? Non trop demandé, ça aussi.
- Bordel Sil’ ! Pourquoi tu voudrais qu’il soit manipulateur avec moi ? Arrête de le voir comme un psychopathe, merde ! Qu’est-ce qu’il faudrait que je te dise pour que tu me croies ?! Il ne m’a jamais utilisé à des fins douteuses. Et il ne serait pas capable de m’utiliser bouclier. Au contraire, c’est plutôt lui qui irait dans la gueule du loup juste pour me protéger. Ça ne te suffit donc pas ? Qu’est-ce que tu veux ?



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 EmptyJeu 30 Juil - 10:55

Après tant d'années, tu oses montrer le bout de ton nez ?
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Dnn7
Bloodyne Chester
Bloo n'est forcément pas d'accord avec ma vision de l'histoire, ce qui est tout à fait normal, mais ne me fait pas changer d'idée pour autant, surtout que... j'en ai plus ou moins eu la preuve il n'y a pas si longtemps. Je me souviens parfaitement de ce qu'il m'a dit dans cette ruelle, qu'il allait envoyer Bloodyne chez les Elementis pour en savoir plus sur moi. Même pas foutu de se bouger lui-même.

- Peut-être parce qu'il m'a dit lui-même ya quoi, deux jours, qu'il comptait t'envoyer espionner la famille pour son compte histoire d'en savoir plus sur moi ? Au lieu d'y aller lui-même, il préfère balancer sa propre... yerk... "fiancée"... histoire de pas se mouiller. Désolé mais c'est pas le genre de choses qui joue en sa faveur, bien au contraire !

Qu'il soit différent ou pas avec elle ne change rien : il l'utilise ou veut l'utiliser, c'est tout ce que je vois. Ca agace ma soeur, je le sais bien, mais c'est un fait. Je ricane alors qu'elle s'assoit en me demandant ce que j'ai contre lui. Sa prime ? Rien à secouer, tant mieux pour lui s'il vaut si cher. Remarque... je devrais peut-être le livrer au gouvernement... oh la belle idée... mais nan, j'en suis pas à ce point-là. Pas encore du moins.

Elle prétend qu'il ne l'a jamais utilisée. Tu parles, c'est ce qu'elle croit. Il peut très bien avoir joué avec elle sans qu'elle ne s'en rende compte. Sans vouloir faire mon macho, dès qu'une femme est amoureuse, elle est capable de tout et n'importe quoi pour son mec, sans voir ce qui ne fonctionne pas. Ce qui peut être la même chose pour les hommes hein, avouons-le.

- Difficile de ne pas voir un psychopathe comme un psychopathe, surtout s'il a un tel pouvoir sur toi. Entre ce qu'il prétend et ce qu'il fait, ya sûrement tout un monde. Il est peut-être doué pour t'embobiner, mais pas moi. C'est le chef de la Confrérie qui, même en étant notre alliée en ce moment, reste ce qu'elle est : un groupe voulant détruire les familles. Il t'a pas encore demandé de le rejoindre ? Ca m'étonnerait pas. Ou c'est son cadeau de mariage ?

Là, c'est sûr, si ce type fait ça je file le crever direct.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]   Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Après tant d'année, tu oses montrer le bout de ton nez ? [Pv Silan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-