Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

Partagez
 

 Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arias Rowe

Arias RoweMessages : 518
Date d'inscription : 07/06/2015


Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyMer 19 Aoû - 21:07

Qui pourrait croire que c'est Arias qui marche sur les quais du port ? Il ne portait pas de masque, n'avait pas son caban noir et encore moins de noir sur lui. On pouvait peut-être noter un simple ceinture noir, ni trop grosse et ni trop fine. Jean bleu foncé et chemise blanche était sa tenue habituelle de civil lambda. Le soleil tapait légèrement sur sa peau qui était déjà finement bronzée, les mouettes criait tandis que les quais étaient quasiment désert. Seuls des docker étaient sur certains quais, débarquant diverses marchandises des bateaux arrivant de contrées lointaines. Sur la rue commerçante qui longeait les quais se trouvaient quelques boutiques ambulantes, pas de quoi en faire une véritable rue commerçante, mais celle-ci marchait plutôt bien quand il y avait plus de bateaux de voyages. Cependant, même si on ne trouvait que peu de boutiques, on pouvait accorder à ce lieu la diversité de nombreux pays. Des objets qu'il n'avait jamais vue ici, à Quederla, des épices venant des recoins du monde dont il ne connaissait sûrement pas l'existence. Arias, si on devait le comparer à quelqu'un, est comme un enfant qui n'a encore rien découvert du monde extérieur. Il ne se rappel pas de son errance, seul souvenirs sont ceux passer dans cette ville.

Il n'avait pas grand chose à faire de sa journée, il n'avait plus eut de nouvelles de Maya depuis leur dernière rencontre et aujourd'hui était son jour de repos, il n'avait donc pas à travailler au dojo. Bien qu'il n'en ai pas l'obligation, il irait sûrement donner un coup de main au dojo si celui-ci n'était pas fermer. Quitte à perdre son temps, autant qu'il soit utile à quelqu'un. Néanmoins, il n'allait pas se presser pour aller faire des heures supplémentaires non plus. De plus, il avait un esquimau bleu saveur fruit tropical à finir et il en profiterait pour se balader sur les quai, regardant les échoppes des commerçant et admirant la mer bleu s’étendant à perte de vue.

Le vent marin soufflait son air frai, faisant relever un peu la chemise du jeune homme. Aussi fallait-il préciser qu'il n'avait pas boutonner le dernier bouton de sa chemise. Et avait laisser les trois du haut grand ouvert, mais étant donner qu'il n'y avait pas de monde dans les rues il s'en fichait éperdument. Sa balade fût couper par l’apparition soudaine d'une jeune femme brune au bout d'un rue menant au port. Jusque là, on se demanderait pourquoi elle attirait l'attention du jeune homme, de plus que son cœur battait déjà pour quelqu'un. Ce n'était pas la beauté de la jeune femme qui attira son attention, mais plus son aura et son attitude. Elle regardait trop souvent derrière elle, deux trois gouttes de sueur étaient légèrement visible, sûrement du à l'anxiété. Il ne faisait pas assez chaud pour donner cet effet là, elle avait dût courir un moment en conclu Arias. Ses pas étaient vifs et rapides, il n'y avait aucuns doutes possible : elle fuyait quelqu'un.

Se demandant bien ce qui pouvait mettre dans un tel état la demoiselle, l'Elementis s'approcha d'elle. Non pas qu'il était attirer par la jeune blonde, mais plutôt car il trouvait son attitude louche et que, quand quelqu'un avait besoin d'aide, il se sentait obliger de fournir cette aide. D'un pas lent mais assurer il s'approcha, n'étant pas armer, il garda son bâtonnet de glace. On sait jamais, juste histoire de sonner son adversaire le temps de trouver une meilleur arme. Cependant celle-si ne semblait pas l'avoir vue étant donner qu'elle le percuta de plein fouet, trop occuper à regarder derrière elle. Elle tomba à terre tandis que le jeune homme tendait la main pour l'aider à ce relever.
« Tout va bien mademoiselle ? Un coup de main peut-être ? »


Je m'adresse à vous en #9966ff

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptySam 22 Aoû - 10:07


Elwyn sortait moins, ces temps ci. Tout d’abord parce qu’elle devait rattraper ses heures de boulot qu’elle avait manqué, son patron avait été très clair là-dessus. Et ensuite, parce qu’elle n’avait aucune envie qu’on la reconnaisse dans la rue. La rumeur de son exécution avait fait le tour de la ville, et pas mal de gens étaient venus pour voir la mort en direct d’une soit disant Elementis. Certains devaient probablement penser qu’elle était innocente, mais elle ne se doutait pas que d’autres pourraient penser le contraire.
Et elle n’avait aucune envie de tomber sur Larxene non plus. Qui savait où elle était maintenant ?  
Elle devait certainement être en train de préparer on ne sait quoi pour se venger. Elle avait du se faire virer du Gouvernement également.
Trop d’histoires.

A cette heure-ci, Wyn ne bossait pas. Elle avait décidé d’aller faire un tour dans les alentours de Quederla, comme quand elle avait besoin de réfléchir. Elle approchait du port. Elle aimait beaucoup cet endroit, et pas seulement parce que trouvait là le QG des Confrères, mais parce qu’il n’y avait pas beaucoup de monde qui traînait là. Aussi parce qu’elle pouvait rester là des heures sans qu’on vienne lui demander quoi que ce soit.
Elle pouvait y admirer la mer. Elle qui n’était jamais allée de l’autre côté, elle se demandait bien à quoi les autres pays pouvaient ressembler. Malheureusement, pas assez de moyens pour elle de traverser la mer et de découvrir ce qui s’y trouvait là bas.
Enfin, Quederla n’était pas si mal. Et Wyn y était terriblement attachée. C’était une ville hors du commun, il fallait bien l’avouer. Mais une ville que tout le monde s’arrachait. Les Familles, le Gouvernement…  Wyn se demandait s’il y avait autant de conflit dans les autres pays, où si c’était juste Quederla qui était comme ça.

La tirant de ses pensées, elle entendit deux hommes parler qu’il se passait des choses étranges au Gouvernement. Ils en vinrent à ce qui s’était passé pour Wyn il n’y a pas si longtemps. Qu’ils se demandaient si elle pouvait être innocente ou coupable, après tout, les gens ne pouvaient pas savoir. Elwyn se leva, l’air de rien, et commença à marcher pour s’éloigner. Aucune envie d’entendre parler plus longtemps de cette histoire. Sauf que les deux hommes s’étaient approchés d’elle. Ils avaient du la reconnaitre et son départ avait peut-etre attiré leur attention. Ils ne la lâchaient pas des yeux et se dirigeait incontestablement vers elle.
Elle se retournait de temps en temps pour voir s’ils ne la suivaient pas, sauf que si. Elle accéléra le pas, mais malheureusement pour le jeune homme en face d’elle, elle le bouscula violemment.

« Tout va bien mademoiselle ? Un coup de main peut-être ?
- Vous pouvez peut-être m’aider, en effet. »

Wyn l’entraîna avec elle derrière d’immenses piles de caisses de marchandises. Qu’est ce qui lui prenait ? Embarquer quelqu’un comme ça. Mais au moins, cela avait le mérite de fonctionner. Voyant qu’elle n’était plus seule, les deux hommes l’oublièrent, se rendant peut-être compte qu’elle ne faisait rien de mal. Elle attendit quelques secondes encore qu’ils se remettent au travail.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arias Rowe

Arias RoweMessages : 518
Date d'inscription : 07/06/2015


Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyDim 23 Aoû - 22:17

Aussitôt son aide proposer, aussitôt fût elle accepter et sans qui n'obtienne davantage d'informations quant à l'aide qu'il pouvait offrir il fût entrainer derrière une pile de caisse de marchandise. Il comprit vite que son aide allait se limiter à sa simple présence, mais un question lui traversait l'esprit : Pourquoi ils en avait après la jeune femme ? Elle n'avait pas l'aire d'être une criminelle et son portrait n'était pas afficher partout en ville. En plus Arias ne se tenait pas vraiment au courant des affaires qui se tramaient en ville. Tant que tout cela ne m'étais pas en danger la vie de ceux qu'il aimait, il n'irait pas chercher les ennuies avant l'heure.

Les deux poursuivant virent la jeune blonde avec Arias et hésitèrent pendant un instant à continuer leur poursuite. Elle était accompagner et même s'il affichait une tenue décontracter, le jeune homme restait une certaine menace. Il savourent donc à leur occupation, ne voulant pas provoquer une situation qu'ils ne contrôleraient pas. Profitant de ce moment de calme, Arias observa la demoiselle, elle avait l'aire essouffler par cette poursuite. Il ne fallait pas que cette situation les empêchent de faire connaissance, et puis Arias n'est pas du genre à vouloir la laisse partir comme ça.

- Comment madame se nomme ? Moi c'est Arias Vele.

Cependant, la demoiselle ne semblait pas encore assez remise de ses émotions pour lui répondre. Il faut dire que c'est pas tout les jours qu'on se fait suivre, cela doit être stressant comme pas possible. Alors, voulant aider au mieux, le jeune homme enchaina.

- Pourquoi ils vous suivaient ?

Bien que si elle était une criminelle il ne l'arrêterais pas, car manque d'envie et surtout car manque de preuves sur une personne qu'il vient à peine de croiser. Non, surtout qu'Arias est plus dans l'aide que la chasse d'autrui.
Spoiler:
 


Je m'adresse à vous en #9966ff

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyDim 30 Aoû - 18:23


Wyn soupira. C’était la première fois qu’on la reconnaissait après ce qui s’était passé. Elle avait eu de la chance que cet homme soit là, au moins comme ça, son départ précipité semblerait moins suspect. Maintenant elle savait maintenant ce que ressentaient tous ceux qui avaient leur visage placardé à tous les coins de rue. C’était à devenir paranoïaque très franchement.

« Comment madame se nomme ? Moi c'est Arias Vele. »


Comment madame se nomme ? Cet homme était beaucoup trop cérémonieux pour elle. Elle qui était toujours rentre-dedans, sans artifice. Et puis, madame ? Elle faisait si vieille que ça ? C’est pas ça l’important Wyn !

« Pourquoi ils vous suivaient ? »

Et bien… Ce n’était pas sur qu’il la croie si elle lui disait. Tout dépendait de quel camp il était. Mais visiblement, il n’était pas informé de ce qu’il s’était passé récemment en ville. Est-ce que c’était une bonne chose ? Pourtant, les exécutions, les emprisonnements, avec le Gouvernement, ce n’était pas ce qui manquait.

« Je suppose que vous ne vous tenez pas très au courant de ce qui se passe en ville. »

Elle allait finir par faire fuir tous ceux qui lui parlaient à force de les agresser verbalement comme ça et à ne pas répondre aux questions qui lui étaient adressées. Au moins elle le vouvoyait, c’était déjà pas mal. Parfois quand elle ne réfléchissait pas, elle se mettait à tutoyer les gens comme si elle les connaissait depuis toujours.
Il avait l’air un habitant tout ce qu’il y a de plus normal. Un peu comme elle. Sauf que dans cette ville, les apparences sont toujours trompeuses. Mais jusque là il avait été courtois avec elle.
S’il ne savait pas qui elle était, c’était forcément qu’il ignorait les derniers événements de la ville. La nouvelle avait malheureusement fait le tour de Quederla, mais personne n’était venu jusque là la voir à propos de ça.

« Ecoutez, je vous remercie et je suis désolée du dérangement, jvais vous laisser. »

Le tact, encore une fois.
Elwyn se doutait que cette réponse n’allait pas le satisfaire. En même temps, que pouvait-elle dire ? Elle n’avait aucune envie de parler de ça avec un parfait inconnu qui plus est, quand bien même il l’avait aidée. Elle avait conscience que ce n’était pas très correct, mais moins il en savait, mieux ce serait pour lui.
C’était assez délicat à expliquer, et encore plus à comprendre. S’il était des Elementis, il la croirait sans problème. S’il était du Gouvernement, il l’aurait sans doute déjà reconnue et arrêtée. Et si c’était un Domae, et qu’elle lui révélait qu’on la soupçonnait du camp adverse, pas sur qu’il la croit.

Et puis non, ce n’était pas parce qu’il l’avait aidée qu’elle devait tout lui dire… si ?
Les hommes qui l’avaient suivie étaient repartis travailler comme si de rien n’était. Elle pensait lui raconter n’importe quoi, lui dire qu’elle devait partir, même si cela se voyait sur son visage qu’elle était en train de mentir. Elle n’avait qu’une seule envie, partir vite. Retourner chez elle, et oublier cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Arias Rowe

Arias RoweMessages : 518
Date d'inscription : 07/06/2015


Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyLun 31 Aoû - 12:05

Le jeune homme attendit une réponse à ses questions, mais fût surpris de celles-ci. Une réponse qui ne répond pas à une question n'est pas vraiment une réponse, surtout quand elles sont si vagues. Elle lui rétorqua qu'il ne devait pas se tenir informer sur les affaires qui faisait du bruit en ville et elle n'avait pas tort. Depuis son combat avec le Joker il s'était longuement reposer, deux trois jours, puis  entre ses commandes de masques et ses entraînements, il n'avait pas eut le temps de passer au QG pour s'informer. De plus, Arias ne porte pas trop attention au rumeurs qui courent en ville, qui sait si ce ne sont pas que des mensonges ?

Il attendit une nouvelle fois une réponse qui lui plairait, mais elle ne pointait toujours pas le bout de son nez. Décidément elle lui cachait quelque chose, le fait qu'elle veuille s'en aller au plus vite en était un signe. Arias n'affichait pas de sentiment en particulier sur son visage, ce qui devait faire un peu peur quand il repris la parole.

- Je ne suis pas dupe, vous me mentez et ce n'est pas très poli, surtout que je ne vous ai pas poser de question si difficiles. À moins que votre nom soit très compliquer, je ne vois aucune raison de me le cacher.

Arias la regardait dans les yeux pour distinguer son prochain mensonge ou sa première vraie réponse. Cependant, il s'en lassa très vite et se recula un peu pour la laisser respirer. D'un geste de la main, le jeune homme invita la demoiselle à l’accompagner dans sa promenade sur le port.

- Venez, promenons-nous quelques instant, vous pourrez me raconter tout ça en marchant. Si vous me trouvez si ignorant, alors apprenez-moi. Quel événement en ville vous concerne ? Vous savez, je suis la dernière personne qui vous chasserais comme ces deux personnes il y a peu.

Il marchait lentement pour profiter de l'air marin et surtout du calme qu'offrait une telle balade. Peu de monde, peu de bruit, une chaleur douce et chaleureuse. Que demander de plus ? Ce n'était certainement pas un temps à s'enfermer chez soi. Si on tournait la tête sur la droite, on pouvait observer les nuages se coller à la mer. Sûrement de la brume qui partirait bien vite, mais avec le bleu azur du ciel et les mouette volant au loin, cela formait un très jolie tableau. Il ne restait plus qu'a voir si la jeune femme était décidée à perler un tant soit peu ou bien si elle allait s'enfuir sans demander son reste.


Je m'adresse à vous en #9966ff

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyMar 8 Sep - 22:45


« Je ne suis pas dupe, vous me mentez et ce n'est pas très poli, surtout que je ne vous ai pas posé des question si difficiles. À moins que votre nom soit très compliqué, je ne vois aucune raison de me le cacher. »

Il commençait déjà à l’énerver. En même temps, à sa place, elle l’aurait déjà forcé à lui répondre. Sauf qu’elle n’avait aucune envie de s’attarder ici.
Et puis son nom elle en faisait ce qu’elle voulait d’abord, ce n’était pas à lui de décider si elle devait le lui donner ou non.

« Venez, promenons-nous quelques instant, vous pourrez me raconter tout ça en marchant. Si vous me trouvez si ignorant, alors apprenez-moi. Quel événement en ville vous concerne ? Vous savez, je suis la dernière personne qui vous chasserai comme ces deux personnes il y a peu. »

Oui c’est ça. Une gentille petite promenade, géniale ton idée mec.
Elle se décida à le suivre, ne voulant pas avoir plus d’ennui, à contrecœur cependant.

« Wyn. Je m’appelle Wyn. »

Dis comme ça, ce n’était pas forcément très rassurant. Et puis merde hein, elle le dirait de la façon dont elle le voudrait, point final.
Lui donner son surnom suffisait amplement, il n’avait pas non plus besoin de connaître toute sa vie. A la base, elle voulait juste quitter le port sans histoire, et rentrer chez elle. Elle n’aurait peut être pas du sortir d’ailleurs… Cette histoire semblait tellement insensée… Elle aurait souhaité que cela ne lui arrive jamais. Elle aurait préféré continuer de vivre sa petite existence tranquille de serveuse dans son bar, et de Confrère quand il y avait besoin, et voilà. Pourtant elle le savait, qu’en rentrant dans la Confrérie elle se heurterait à ce genre de situation ou de problème. Elle avait beau être une femme extrêmement rationnelle, quand elle se les était imaginés, elle n’aurait jamais cru qu’elle se sentirait comme cela. Heureusement, Elwyn n’était pas autant embêtée par les autorités que d’autres qu’elle connaissait.
Mais avoir vécu ce genre de situation, lui mettait en tête que tout ce dont on accusait les membres des Familles n’était pas forcément vrai. Le Gouvernement contrôlait tout ce qui se passait, et des coups montés pouvaient être organisés… Maintenant, elle le comprenait mieux que personne et se prit à regretter d’avoir jugé peut-être trop vite les visages placardés sur les murs de la ville.

« Je ne vous parais pas de confiance, je m’en doute bien. Mais j’ai besoin de savoir et d’avoir une réponse honnête. De quel camp vous faîtes partie ? »

C’est sur que s’il se mettait à lui mentir lui aussi, ils n’allaient pas aller bien loin. C’était également très injuste d’exiger des réponses de la sorte mais elle avait besoin de savoir pour pouvoir tenter de lui donner une explication qui puisse tenir la route.
Mensonge, agression verbale, impolitesse… Décidément, Wyn avait un don pour les relations humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Arias Rowe

Arias RoweMessages : 518
Date d'inscription : 07/06/2015


Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] EmptyJeu 17 Sep - 17:28

Au bout de quelques minutes de marche, la jeune blonde se décida enfin à répondre à sa question. Enfin ! Enfin Arias avait obtenue le nom de la personne qu'il avait aider, ou du moins un surnom ou tout autre diminutif. Elle s'appelait donc Wyn ?Et bien c'était déjà un bon début. Pour une fois, il ne se promenait pas seul, mais l'attitude de la jeune femme l'embêtait. Il n'allait pas la tuer ou quoi que ce soit, alors pas la peine d'être si méfiante. Il comprenait cependant ces précautions, si elle avait eut des problèmes peut-être qu'elle avait beaucoup d'ennemis en ville.

- Vous voyez, ce n'est pas difficile. Ravi de faire votre connaissance.

Il eut un sourire pour essayer de se monter le plus agréable possible, il ne lui voulait pas de mal. Juste discuter, il avait bien le droit non ? Si elle avait peur de représailles de la part de ses agresseurs, Arias était là pour protéger ceux qui en avaient besoin.

Ainsi donc, la jeune femme se prénommant Wyn reprit la parole, le sortant de ses pensées. Elle parla franchement, lui disant qu'elle ne lui paraissait pas de confiance. Elle avait besoin de savoir ? Pourquoi l'avait-il aider ? C'est dans sa nature. Néanmoins, la question qui pendait au bout de la langue de la demoiselle était plus orienter sur la situation "politique" de la ville, et plus particulièrement sur le fait qu'il ai une quelconque orientation dans cette guerre.

- Honnête ? Je ne vois pas pourquoi je cacherait le fait que je fait partis de la famille Elementis. Je vous prit de gardez mon secret et bien... Secret. À mon tour, expliquez moi le pourquoi du comment vous vous êtes retrouver dans une telle situation. Racontez moi ce qui ce passe en ville à votre sujet, moi qui suis si ignorant...

Arias espérait vraiment que cette réponse plus qu'honnête permettrait une base de confiance mutuelle. Il ne voulait pas de cette tension entre eux, surtout qu'il ne voyait pas pourquoi celle-ci existait. Le jeune homme voulait simplement savoir pour peut-être agir en sa faveur.  


Je m'adresse à vous en #9966ff

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty
MessageSujet: Re: Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]   Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on a pas vraiment le choix... [Pv. Elwyn Johnson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-