Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : -5€ dès 59€ ...
Voir le deal

Partagez
 

 Contrat atypique, rencontre équivalente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Contrat atypique, rencontre équivalente Empty
MessageSujet: Contrat atypique, rencontre équivalente   Contrat atypique, rencontre équivalente EmptyLun 14 Sep - 12:21

- Un jour, quelqu’un a dit qu’un assassin ferait un bon garde du corps… Il y a toujours eu des idiots mais si je tenais celui-là, en particulier, je lui apprendrais deux ou trois choses sur le métier d’assassin… Comment j’ai pu me retrouver dans cette situation stupide ? Cet homme offre un soutien financier important à la Famille et il doit être protégé, jusque-là ça me va… Mais pourquoi c’est moi qu’il a demandé ?! Il aurait mieux fait de suivre les suggestions qui ont dû lui être faite.

Tout en arpentant la petite chambre que je loue dans un hôtel du quartier Nereis, je me plains sans vergogne de ce « contrat » que je dois remplir… Cela fait bien dix minutes que j’ai reçu le message par l’un des nombreux intermédiaires de la Famille et pourtant je n’ai pas avancé dans mes préparations. Un faucon, posé en hauteur, émet un reproche court de sa voix perçante.

- Je sais Falco, ça ne sert à rien de me plaindre… Mais cette chasse s’annonce d’un ennui mortel et je n’ai pas envie de gâcher une si belle journée avec un politicien. Et tu sais comment ils sont, ils ne connaissent même pas le sens du mot fidélité, à la première occasion il va tourner le dos à la Famille et…

Le faucon ne prit même pas la peine de signaler son mécontentement. Il prit son envol et rejoignit les cieux d’un bleu sans tâche. Ecœuré par le manque de compassion de mon compagnon de vie, j’ajuste ma tenue bleue nuit, comme à mon habitude, et choisit les armes que je pouvais prendre dans cette situation… L’arc me semblait hors de question mais était-il bien prudent de risquer l’échec par soucis de convenance ? Posant ma main sur l’arme et parcourant la courbure je me décide finalement à le prendre. Mon arc et ses vingt flèches dans un sac de toile, mes 10 dagues de lancer positionnées à des endroits stratégiques et enfin mes deux couteaux chasses placées dans mes bottes.

Après un contrôle de mon équipement pour m’assurer de son état, je sors de l’hôtel, mon fardeau sur l’épaule. Un rapide contact mental me permet de savoir que Falco s’amuse à poursuivre un malheureux pigeon plus à l’Est. Le plaisir de la chasse me fait regretter un peu plus cette mission… Je me répète les quelques phrases  que mon père m’avait si souvent répétée…

Ton avis n’est qu’un parmi tant d’autres. Lorsqu’il s’agit de ta Famille, l’important n’est pas ce que tu veux faire mais ce que tu peux faire pour Elle. N’oublies pas mon fils, la Famille est tout.

Je marche dans les rues tête baissée, regardant à droite et à gauche afin de m’assurer que personne ne me suis. J’esquive les quelques patrouilles à la solde du gouvernement en jouant avec le dédale de ruelle de mon quartier de « résidence ». Au bout d’un moment, je finis par arriver à destination. L’ostentatoire et le faste n’ont jamais fait partie des préceptes qui m’ont été inculqués et je dois dire que je les ai presque en horreur. Alors quand je me rends compte que ma cible… Mon protégé,  semble avoir une incommensurable peur du vide, jusque dans son jardin où statues, haies, fontaines, parterres gigantesque de fleurs se disputent le moindre petit bout de terrain.

- Comment a-t-il pu survivre au soutien qu’il porte à la Famille avec autant de cachette pour rejoindre sa maison…

Quelques minutes plus tard, lorsque je traverse le jardin, après une interminable succession de contrôle imposée par les gardes, une menace et juste une goutte de sang lorsqu’ils voulurent me prendre mon arc, j’ai la réponse à la question que je m’étais posé en arrivant. Les statues ne sont pas d’un bloc, plusieurs interstices me laissent penser qu’un piège peut y être caché. Les parterres de fleurs ne sont pas en reste, puisque j’aperçois un reflet métallique à l’intérieur… Un piège à loup peut-être… Finalement, cet homme n’était peut-être pas si stupide.

Je suis conduis à l’intérieur de la maison et ce dernier est à la hauteur de l’extérieur… Tentures, armures sur présentoir, tableaux, vitrines remplies de grigri… Décidément, cet homme ne sait que faire de son argent. On me fait traverser le hall et on  me conduit dans un petit salon avant de me dire que mon hôte va me rejoindre dans quelques instants. Je m’installe devant la fenêtre et me rend compte qu’un faucon blanc est posé sur un toit à une centaine de mètre de distance.

J’avais peur que tu ne rates les réjouissance partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Contrat atypique, rencontre équivalente Empty
MessageSujet: Re: Contrat atypique, rencontre équivalente   Contrat atypique, rencontre équivalente EmptySam 26 Sep - 18:36

Vêtements:
 


Contrat atypique, rencontre équivalente Tumblr_mcz7lpCSJl1r9yfsp

Habillée telle une princesse, Sakuya portait avec prestance et grâce une somptueuse robe en soie noir. Celle-ci devait avoir couté une petite fortune, car en plus d'être fait de matériaux luxueux, elle était finement décorée de feuilles et de roses brodées au fil d'or et de petites perles dorées. Attaché au cou, la robe dévoilait l'entièreté de son dos, exposant ainsi son tatouage. Même si le haut de la robe était ajusté aux courbes de son séduisant corps, le bas de la robe était constitué de nombre étage de tissu donnant ainsi énormément de volume à la robe. Elle portait de long gant noir, agencés à sa robe, ainsi qu'une ravissante paire d'escarpins noir, décoré de boucle rouge écarlate. N'ayant pas de défauts à camoufler, elle était légèrement maquillé, amplifiant seulement ses atouts naturels. Ses cheveux, même détaché, était soigneusement coiffés. De précieux bijoux dorés sertis de rubis complétaient l'ensemble.

- Quel magnifique temps ne trouvez-vous par Sir Drongore ?

Dans une magnifique jardin d'une demeure privée, La belle était assise a une table de fer forgé, sirotant un thé parfumé aux fraises des bois, finissant les dernières bouchées d'un shortcake aux pêches. Elle appréciait grandement les moments qu'elle passait en compagnie de ce client. Il la couvrait de cadeau, il lui achetait les meilleurs pâtisseries en ville et surtout, il se comportait en réel gentleman. Il la traitait comme une véritable lady et non comme si elle était une prostitué ou une moins que rien. Il ne l'avait jamais harceler ou menacer pour des faveurs sexuelles et il l'avait même demandé en mariage plusieurs fois, sur des tons plus ou moins sérieux. Il était riche, incroyablement riche, et il payait extrêmement cher le temps qu'il passait avec la petite princesse.

- J'ai fait demandé un garde du corps plus efficace afin de pouvoir profiter de la journée à l'extérieur.

Un majordome s'approcha pour annoncer l'arriver du garde du corps. Sir Drongore se leva, replaça son veston puis aida Sakuya à se lever et se dirigea vers la maison avec sa compagne.

-Monsieur Frean, ravis de faire votre connaissance.

Caché derrière l'homme, Sakuya faisait sa timide, rencontrer des étrangers l'intimidait toujours un peu et elle avait ressentit l'aura de l'autre homme.. Un oiseau.. les oiseaux mangeaient les insectes.. Elle sentit un frisson monter dans sa colonne. Elle était intimidée. Le stress augmentait la sécrétion de phéromones que Sakuya produisait normalement en petite quantité. La pièce fut rapidement envahie d'une douce odeur sucrée.

- Voici ma compagne; Lady Sakuya, mais vous vous connaissez surement déjà.

Il força la petite princesse à sortir de derrière elle, elle se mordillait la lèvre en détournant le regard.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Contrat atypique, rencontre équivalente Empty
MessageSujet: Re: Contrat atypique, rencontre équivalente   Contrat atypique, rencontre équivalente EmptyDim 27 Sep - 11:58

Je me détourne de mon compagnon de toujours et inspecte la pièce plus en détails… Meuble richement décoré, aucune trace de poussière ou d’usure apparente et alcool hors de prix vu l’odeur qui se dégage de l’une des carafes… Cet homme a bien les moyens de se payer mes services, reste à savoir quel genre de danger peut bien le menacer. Un tableau attire mon regard et je me place en face afin d’admirer l’œuvre. Rien de bien formidable, un simple coucher de Soleil sur une plaine mais la sensation de liberté qui en ressort est comme un aimant pour moi…

- Monsieur Frean, ravis de faire votre connaissance.

Je me retourne à l’arrivée du client de la Famille et lui sert la main. L’air confiant, la tenue impeccable, un visage avenant et une lueur de malice dans le regard… Tout d’un politicien mais ça aurait été trop demandé qu’il soit laid et stupide.

- Voici ma compagne; Lady Sakuya, mais vous vous connaissez surement déjà.

Une riche odeur de sucre se diffuse rapidement dans la pièce. En additionnant le nom que l’homme vient de me donner, je sais déjà qui il veut me présenter avant de voir la petite princesse sortir de l’ombre de Drongore. La jeune fille est toujours aussi belle. Quelles que soient les tenues dans lesquelles j’ai eu l’occasion de la voir, elle laisse toujours les hommes le souffle coupé et il facile de comprendre pourquoi… La petite poupée de porcelaine avance sans me regarder, ce qui me laisse supposer qu’elle ne m’a encore reconnu. Profitant de l’occasion, je fais un grand pas en avant et plaque ma main droite sur le sommet du crâne de la jeune fille et lui caresse un peu la tête et lui emmêle légèrement les cheveux par la même occasion. Je m’éloigne d’un grand pas, soit de quoi me mettre largement hors de portée de la petite jeune fille, avant de répondre au regard interrogateur de Drongore.

- Je connais bien la petite Vi’. Nous avons eu l’occasion de chasser ensemble… Ou plutôt, je chassais ceux qui avaient pris pour cible ce magnifique spécimen de lépidoptère…

Je sonde rapidement l’humeur de Vi’ suite à mon attaque capillaire et me retient de rire. La traiter comme une enfant est la méthode que j’utilise afin de ne pas me laisser prendre au piège de sa beauté… Et en bonus, j’ai souvent droit à des réactions qui me donnent raison. Délaissant temporairement la jeune Domae, je me concentre sur ma proie … Mon client… Il faut vraiment que j’ai une discussion avec mon intermédiaire à propos des contrats qui me sont donnés.

- Mr Drongore, je ne suis que très peu au fait des us et coutumes de l’étiquette alors j’espère que vous pourrez me pardonner ma façon d’être un peu libérale. Tout d’abord, avez-vous demandé une protection pour une raison particulière ? J’entends par là : menaces, agressions, effractions ? Ensuite, la protection étant pour la journée, avez-vous prévu de sortir de chez vous ou allez-vous rester ici ? Dans ce dernier cas, je nous ferais économiser bien du temps en vous disant que votre sécurité semble plutôt au point.

L’homme semble amusé par mes questions et cela a quelque chose de vexant… Il va vraiment, vraiment falloir que je rencontre mon intermédiaire pour discuter de ce genre de contrat.

- Vous semblez prendre au sérieux la tâche qui vous est confiée, Mr Frean. Ce n’est pas une critique négative, au contraire. Pour répondre à vos questions, pas de menaces avérées, si ce n’est le soutien que je porte aux Domae et je compte faire un tour en ville avec Lady Sakuya, j’ai donc souhaité ajouter un peu de poids à ma sécurité habituelle… Et pour répondre à la question que vous vous êtes surement posée, si j’ai demandé que ce soit vous qui remplissiez ce contrat, c’est parce que nous nous sommes déjà rencontré et que je vous ai trouvé très efficace et appliqué.

J’ai déjà rencontré cet homme ?! Voilà une nouvelle plutôt perturbante… Je peux me vanter d’avoir une assez bonne mémoire mais là, c’est le noir total. Cette rencontre me reviendra surement dans la journée… Reste que cet homme ne m’a pas tout dit, j’en suis pratiquement sûr et ça ne me donne pas envie d’accepter ce contrat… Mais abandonner un travail… Ma fierté ne me le permet pas et puis, la petite Vi’ est de la Famille. Rien que pour ça, je me dois d’accepter ce contrat. Après un regard en coulisse vers la jeune fille, je soupire légèrement, résigné.

- Très bien Mr Drongore, dans ce cas, j’accepte ce contrat et j’assurerai votre protection aujourd’hui.

Je sonde mentalement les alentours et repère Falco, planant au-dessus du quartier entourant la grande demeure.

Soit prudent Falco, j’ai un mauvais pressentiment. Un contrat en une si belle journée n’est pas bon pour le Karma.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Contrat atypique, rencontre équivalente Empty
MessageSujet: Re: Contrat atypique, rencontre équivalente   Contrat atypique, rencontre équivalente Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrat atypique, rencontre équivalente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-