Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -33%
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec ...
Voir le deal
269.99 €
Le Deal du moment : -33%
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
269 €

Partagez
 

 Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyJeu 22 Oct - 20:42


Détruisons un hôtel

Vilmos avait l’intention que cette journée de merde se termine le mieux possible pour sa Famille, mais c’était plutôt mal parti. Il n’était pas encore retourné dans le quartier Ouest, mais il se serait un miracle s’il arrivait jusque-là.  Après s’être battu pratiquement contre tous les Élémentis qu’il avait croisés sur son chemin, Vilmos se demandait comment il réussissait à mettre un pied devant l’autre. Heureusement que son taureau, Gustave, ai été là. Autrement, repousser ses ennemis aurait été beaucoup plus ardu. Si Vilmos avait une force surhumaine, ça ne faisait pas si longtemps qu’il savait se battre. Dix ans en fait. Et il n’était pas très doué non plus. Il attaquait, il fonçait dans le tas, rien de plus simple. Heureusement qu’il était agile, mais il avait ses limites, surtout avec l’armure lourde qui le ralentissait.

Il n’était pas assez fou pour l’enlever cependant. En tout cas, pas en ce moment, dans une ruelle où n’importe qui pouvait tomber sur lui. Le QG serait le meilleur endroit pour constater l’état de ses blessures. Chez lui, il risquait de tomber sur des Élémentis en chemin. Et l’hôpital, même chose, c’était trop loin. Mais il était près de l’hôtel. Si la chance lui souriait, il trouverait peut-être un guérisseur là-bas, ou du moins un sac de glace à mettre sur son visage, qui saignait encore. Il avait été surpris par un Élémentis de terre qui lui avait envoyé une roche en plein front.

Lorsqu’il entra dans l’hôtel il remarqua que les employés avaient déserté l’endroit. Pas étonnant, se dit-il en pénétrant dans le hall dévasté. Même lui n’avait pas très envie d’être là, mais ce n’était pas comme s’il avait le choix. C’était le lieu le plus sûr. Encore que «sûr» est un grand mot. Disons que c’était là où il avait le moins de chance de se faire tuer. Il aurait bien aimé avoir l’instinct et l’odeur surdéveloppée de Bigby et Kira, qui auraient sans doute repéré une odeur étrangère ou les pas d’un intrus. Vilmos n’avait que la force brute de son côté, et il garda sa main sur la garde son épée d’arçon, encore rangée dans son fourreau et avança vers l’entrée du quartier général.

Vilmos stoppa soudainement de marcher, comme un chevreuil aveuglé par l’éclat des lumières en pleine nuit. Il se croyait seul et pourtant il entendit des bruits tout près. Des bruits de pas. Et ils venaient de la porte secrète du QG. D’après le bruit, il ne s’agissait que d’une personne, peut-être un domae, peut-être pas. Quoi qu’il en soit, Vilmos était très peu pour la discrétion et couru en direction du bruit et dégaina son épée dans un bruit de crissement de métal. Il vu un homme qu’il n’avait jamais vu, qu’il ne connaissait pas, et qui ne pouvait pas être un domae.

Ses jointures se contractèrent autour du manche de son arme. Une minute avant il n’avait plus envie de se battre, et maintenant il ne demandait qu’à en découdre avec ce type. Vilmos avança vers lui, son épée tendu en avant. Le premier coup fendit l’air avec un sifflement. Il n’avait aucun idée de ce qu’était venir faire ce gars ici, mais il allait repartir soit en viande a fondu chinoise, soit en fromage suisse.



Pas important vraiment mais je la met quand même:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyJeu 22 Oct - 22:39

Daemon avait ordonné à Athéna de partir le plus vite possible une fois toutes les informations récolter et surtout de les remettre en de bonne-main. Sans perdre de temps, celle-ci avait eu la gentillesse de l’écouter sans trop se plaindre. De base, lui non plus n’avait plus de raison de rester encore là. Dans un QG qui n’était pas le sien. Il aurait pu récupérer ses affaires et partir aussi vite qu’il était arrivé. Oui, il aurait même dû. Pourtant, il continuait de chercher. Encore et encore. Quitte à tout mettre en désordre une seconde fois. Les tiroirs, feuilles, tout volé dans tous les sens sans distinction. Intérieurement, il se dit que c’était le moment ou jamais pour faire disparaitre toute trace qui avait une infime chance de le relier avec son père défunt et sa demi-sœur qui courait peut-être encore les rues, ou bien avec un peu de chance celle-ci avait quitté la ville. Quoi qu’il en soit, même si l’heure était heure grave, même s’il n’avait que très peu de temps, même s’il avait un risque immense de se faire prendre sur le fait, il n’était pas question pour lui de s’arrêter en si bon chemin. Il savait pertinemment qu’il y avait quelque chose. Quelque part. N’importe où. Il y a toujours des traces. Ce n’était plus possible pour lui de supporter le fait que certaine personne pouvait faire le rapprochement entre tout ça. Quitte à passer pour mort, c’était tout aussi bien, au fond, c’est ce qu’il chercher un peu.

Il serait bien difficile de dire combien de temps il venait de passer le nez dans les dossiers. Peut-être vingt ou bien trente minutes allé savoir, avant de finalement tomber sur ce qu’il convoitait temps. Les dossiers n’étaient pas complets, ça, il s’en doutait déjà, certaines personnes avaient surement déjà mis leur nez par ici. Mais ce qu’ils avaient laissé devait tout autant disparaitre. Sans aucune exception. Munie d’un briquet que Daemon avait pensé à prendre en sortant de chez lui, au cas où que brûler quelque chose serait utile – comment accessoirement maintenant –, il l’alluma, puis plaça le dossier sous la flamme avant de jeter le tout dans la poubelle. Après tout, ce n’était pas le QG qu’il voulait réduire en cendres. Même si très honnêtement l’idée lui avait légèrement effleuré l’esprit. Il attendit que le premier finisse de cramer pour refaire le même manège avec le second. Les deux en cendre, il s’assurer ensuite que la poubelle n’en profite pas pour finir en fumée. Lâchant un soupir de soulagement, Daemon se sentait mieux, bien mieux. Pour la première fois, il n’y avait plus rien que le relier au passé et c’était comme une sensation de liberté totale. Il était fin prêt. Ça y est. Maintenant que tout était fait, il pouvait enfin rejoindre la bataille et s’amuser. Les têtes allé tomber, trancher une par une comme des petites rondelles de citron.

Récupérant par la suite sa faux qu’il avait gentiment posé dans un coin, le temps de régler ses petites affaires, il jeta un dernier coup d’œil à la pièce en vérifiant qu’il n’avait laissé aucune trace de sa venue. Même s’il était facile de savoir que quelqu’un était rentré ici en voyant le bazar qu’il avait laissé, il n’y avait pas moyen de savoir qui exactement. Un léger sourire aux lèvres, il s’empressa de sortir d’ici, réfléchissant intérieurement par quelle partie de la ville celui-ci voulait bien commencer. Pourquoi ne pas partir d’ici, puis remonter vers les Domae pour leur faire un petit coucou. Oui, c’était une idée assez plaisante, mais qui disparut à la seconde où Daemon remarqua une tête blanche emballer dans une protection d’un autre monde qui s’activer dangereusement vers lui. Équipé d’une épée qui, apparemment, avait envie de lui trancher l’épaule, il se servit rapidement du manche de son arme pour contrer l’attaque et éviter l’inévitable. Qui c’était, ça il s’en foutait complétement. Qu’est-ce qu’il lui voulait aussi, même si accessoirement ce n’était pas difficile à comprendre que le fait qu’il sorte du QG aussi tranquillement que possible, au moment qu’une autre personne entre avait de quoi être très suspect. Et pour une telle réaction il était clair que c’était un Domae. Un habitant aurait surement plus pris peur qu’autre chose. Mais il n’apprécier pas vraiment le fait qu’on lui saute dessus comme un petit caniche enrager.

Le repoussant, aussi fortement que possible pour avoir un peu de distance, Daemon lui envoya son pied sans perdre une seconde dans ses bijoux de famille, avec toute la délicatesse qu’on lui connaît – c’est-à-dire aucune – puis enchaina avec son manche de l’arme pour le frapper violemment au visage. Des coups de métal dans la mâchoire, ça ne doit pas être agréable, si ? Le tout pour finir par une phrase qui venait du fin fond du cœur.
» Bordel, mais tes malades toi ou quoi ! Va trancher les jupes de ta mère connard ! Dégage de mon chemin où j’te charcute.
Si quoi que ce soit, ne va pas hein, tu fais signe, je modifie o/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyVen 23 Oct - 18:32


Détruisons un hôtel

L’intrus fut assez rapide pour paré le coup d’épée de Vilmos. Bien joué espèce d’enfoiré, se dit-il en préparant déjà son deuxième coup. Son adversaire n’avait pas d’armure pour le protégé, alors il avait intérêt à être rapide. Mais l’arme qu’il avait avec lui… c’était bizarre. Une faux? Comme celle que les cultivateurs utilisent pour leur récolte. Ou celle que la Mort se sert pour faucher les âmes des vivants peut-être. Cette dernière explication lui sembla plus plausible et moins débile. Pourquoi un fermier aurait-il intérêt à fouiller dans leur quartier général?

Dans tous les cas, Vilmos ne comptait pas mourir aujourd’hui. Surtout pas dans cet hôtel pourri. L’autre homme lui faisait face et Vilmos tendit le bras en arrière pour de nouveau tenter d’assener un coup d’épée à l’intrus. Mais ce dernier fut plus rapide que lui. Encore une fois. Vilmos ne vit même pas sa jambe partir. La douleur lui coupa le souffle avant qu’il puisse émettre un cri de douleur. Ses genoux flanchèrent sous son poids. Ce n’était pas la première fois qu’il recevait un coup en bas de la ceinture : il avait eu son lot de bataille avant qu’il n’entre chez les Domae. Mais il aurait largement préférer un coup de faux de le ventre plutôt que d’être à genoux comme un con, la main entre les jambes. Même, il fut presque content par la suite que son adversaire le frappe dans la mâchoire. C’était plus digne au moins!

À cause de ce type qui se battait en trou du cul, ses futurs enfants allaient naître avec des bleus.

- Bordel, mais tes malades toi ou quoi ! Va trancher les jupes de ta mère connard ! Dégage de mon chemin où j’te charcute.

Vilmos n’avait qu’une envie : se mettre un sac de glace entre les jambes et retourner chez lui. Mais qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour les Domae? De toute façon, après avoir reçu un pied dans ses voisines du dessous, il ne voyait pas ce qui pourrait être pire.  Toujours son épée en main, il restait agenouillé au sol. Mais il ne comptait pas en resté là. Comme il avait souvent vu Gustave chargé d’abord en plongeant puis en levant ses cornes, Vilmos fit la même chose. Il se projeta en avant, percutant l’intrus de plein fouet et lui saisissant la taille pour le faire tomber. Dans le couloir de l’hôtel, il le plaqua au sol de toutes ses forces. Vilmos voulait l’écraser comme une mouche.

Son genou était écrasé contre la poitrine de l’homme, sa forte pression décuplée par le pouvoir que lui conférait son animal. Violemment, Vilmos frappait le type au visage avec son gant de fer et le pommeau de son épée d'arçon. Le Domae avait une expression terrifiante, déterminé à faire en sorte que même la mère de son adversaire ne le reconnaisse plus une fois qu'il lui aurait détruit le visage à coups de poings.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptySam 24 Oct - 19:04

Ah délicatesse. C’est un mot qui n’a aucun sens en compagnie de Daemon. Mais il ne fallait pas lui sauter dessus ainsi. Il n’aurait certainement pas eu à riposter avec des manières aussi peu orthodoxes. Mais bon quitte à faire mal est être sûr qu’il lui foute la paix ce n’est certainement pas lui qui ira se morfondre du fait d’utiliser des méthodes aussi basses. Daemon regardé cette boite de conserve – à cause de ses protections – blanche se plier en deux au sol. Un fin sourire aux lèvres, il le trouvait pathétique. Mais en même temps, s’attaquer à des bijoux de famille sans scrupule était un peu bas. Voir même beaucoup. Mais le résultat été immédiat. Levant la main qui tenant son arme, prête à lui offrir le coup de grâce en lui fauchant la tête, son coup fut subitement arrêter en plein élan quand son adversaire se jeta de pleins fouets sur lui. Daemon avait était trop lent, ce n’est pas toujours bien de vouloir prendre son temps et se délecter de la situation, comme quoi ça joue des tours par fois.

Tombant brutalement au sol, il perdit sa faux au passage, un peu plus loin. La brutalité avec laquelle il fut écrasé par son genou sur son torse lui coupa sa respiration pendant une fraction seconde. Il pouvait à peine s’en remettre qu’il sentit la douleur des coups éclater sur son visage. Du mieux qu’il pouvait, Daemon cherché à se protéger, tout en espérant avoir une ouverture pour riposter. Hors de question pour lui de mourir aussi bêtement sous une pluie de coups. Aussi douloureux qu’il puisse être, ce n’était pas concevable.

Alors, à la seconde où il aperçut cette faille, il para son prochain coup d’un bras et aussitôt de l’autre main, il envoya deux doigts s’enfoncer violemment dans les yeux de son adversaire. Il ne voulait pas les lui arracher non, au contraire, il profitait de l’effet de surprise, de la souffrance causé et de la gêne que cala procurer pour reprendre l’avantage. Daemon retira subitement, d’un coup sec ses doigts et lui offrait un coup de tête pour se débarrasser de lui, poussant son corps sur le côté, il se sentait un peu mieux avec le poids d’un sumo armer en moins. Son visage était en sang, et celui-ci se rependait un peu partout sur ses habits, qui est-ce qui aller se taper une machine ce soir ? Mais c’était un détail dont il se préoccuperait plus tard. Pour le moment, il voulait se dépêcher tant qu’il pouvait encore avoir le dessus. Alors, il se mit debout, attrapa l’homme par une jambe pour le tirer en dehors du couloir et accessoirement loin de son épée, d’une main. De l’autre, il récupéra sa faux. Il le tira ainsi jusqu’au hall, ce n’était pas une mince affaire de trainer une boite de conserve, mais il y arriva. Décider comme jamais à lui rendre les coups qu’il avait reçus auparavant. Ça le mettait en rogne de savoir qu’il avait du retard sur son planning d’amusement à cause d’une tête d’huître. Et pour le coup, il allait lui faire payer.

Lâchant sa jambe, Daemon s’avança vers un gros pot de fleur posté dans un coin, il le prit avec un peu de difficulté et retourna voir son « ami » du moment pour le laisser tomber sur son corps entier. Un sourire sadique sur le visage, Daemon le frappa violemment avec son manche de l’arme sur la jambe droite, il enchaîna ce coup avec violence avec dans l’idée de lui briser celle-ci, ou du moins, de le blesser suffisamment fort pour qu’il ait du mal à tenir debout. Juste pour le plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyLun 26 Oct - 16:27

...

Détruisons un hôtel
Ça va faire mal
Daemon

Tout allait très bien! Vilmos ne cessait d’envoyer les coups, les uns après les autres à la figure de l’homme aux cheveux noirs. Peu importe qui il était et pourquoi il était venu fouiner dans le QG. Il avait profité de cette attaque surprise des Élémentis pour fouiller leur quartier général et il allait le regretter. Pourquoi lui laisserait-il une chance de s’en sortir maintenant qu’il avait le dessus? Avec son genou sur son thorax, ce type n’aillait nulle part. Finissons-en, dit-il  en levant encore une fois son épée au-dessus de sa tête. Il comptait transformer sa tête d’enfoiré en équerre.

Aussitôt qu’il leva les bras, les mains de son adversaire lui agrippèrent le visage, ses doigts s’enfonçant ensuite dans ces orbites. Dire que Vilmos croyait qu’avoir de la poussière dans les yeux était agaçant, ce qu’il vivait était beaucoup plus douloureux. Il avait son épée dans ses mains, il simple mouvement de haut en bas suffirait à planter la tête de l’intrus dans le plancher de bois. Mais Vilmos fut trop choquer pour réagir. Il lâcha son épée et chercha à déloger les doigts qu’il avait dans les yeux mais encore une fois, l’homme aux cheveux noirs fut plus rapidement que lui. Il reçut un violent coup de tête et on le repoussa. Il n’était plus sur le type. D’ailleurs, le trésorier n’était pas sur de savoir où il était : il ne voyait plus rien. Non seulement la douleur le faisait régir, mais son regard étant flou et sombre. Comme s’il y avait plonger dans un lac sale et vaseux. Je vais devenir aveugle c’est certain, se dit-il en portant ses mains à son visage, trop mortifié de douleur pour répliquer.

Vilmos se sentit trainer par la jambe, dans le couloir. Il se rendit compte qu’il n’avait plus son épée et désespérément, il se débattu pour échapper à la poigne du type et retrouver son arme. En tout cas du mieux qu’il pouvait. Son regard était encore flou et ça aurait été comme un myope cherchant ses lunettes. Soudainement, l’autre homme lâcha sa jambes et Vilmos voulu se remettre debout mais il n’eut pas le temps. Cette fois ce fut plus fort que lui, il poussa un hurlement de souffrance. Sa jambe venait d’être réduite en bouilli. Il n’avait plus d’épée, il ne pouvait plus voir, il ne pouvait même plus marcher sur deux jambes. Peut-être pouvait-il encore sautiller, mais ce n’était pas comme ça qu’il allait battre ce type. De toute façon, même si Vilmos niait l’évidence, il venait de perdre ce combat. Vilmos avait les idées fixes.

-Attend un peu fils de putain!

La première idée qui lui venu en tête fut de frapper de toutes ses force le plancher de bois, il craqua et fendilla sous sa main. D’un geste brutal il arracha une première planche de bois et l’envoya vers le type. Il ne voyait cependant toujours presque rien. Une deuxième fois, il fendit le boit et lança une nouvelle planche de bois aussi facilement que si s’aurait été une balle de tennis. Ses yeux et sa jambe droite lui faisait horriblement mal, mais la douleur lui donnait l’adrénaline pour continuer de se battre. Il ne pouvait pas mourir aussi bêtement. Vilmos se redressa du mieux qu’il put et refit le même manège avec une porte de chambre du couloir. Ses muscles tendus, il la fit sauter de ses gonds, brisant le cadre de la porte et l’envoya vers le type. En tout cas, il espérait l’avoir atteint. Assez pour avoir le temps de récupérer son épée. Du mieux qu’il put, il se mit debout en s’appuyant contre le mur. Bien que sa vision s’éclaircissait, il ne voyait pas clairement son arme et le plus vite qu’il put, il chercha à tâtons.

Coucou



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyMar 27 Oct - 16:59

Plaisir. Oh oui quel plaisir cela pouvait être que d’entendre son arme détruire lentement les os de son adversaire et en particulier ses cris de souffrance. Il pouvait hurler tant qu’il le voulait, personne n’allait venir à son secours. Après tout, avec tout ce qui se passe en ville, tout le monde à mieux à faire que se voir ce qui se trame dans un hôtel. Il l’avait cloué au sol et se délecter sans gêne de son sa position de faiblesse. Au fond, il ne faisait que lui rendre les coups au visage qu’il avait reçu un peu plus tôt. C’était de bonne guerre dans un sens.

Daemon prenait un tel plaisir à lui faire mal qu’il ne prêter même pas attention aux l’insulte qui était en train de pleuvoir à son égard. Cela ne l’atteint pas plus que ça. Il aurait pu lui offrir tous les mots doux du monde qu’il ne se serait pas arrêté en si bon élan pour autant. Cependant, ce n’est qu’au dernier moment qu’il percuta que l’homme au sol venait d’arracher une planche du parquet et que celle-ci se diriger à toute vitesse dans sa direction. Même dans un état aussi bas celui-ci avait encore de la force pour riposter. N’ayant pas le temps de l’éviter comme il faut, la planche atterrie en plein dans sa hanche avec violence, arrachant une grosse partie de sa chair au passage. Heureusement qu’il n’y avait pas de clou sur cette zone, sinon la douleur aurait été bien plus insupportable. Daemon entendit le bruit d’une nouvelle planche qui se brisa au sol et cette fois-ci, il l’évita en se reculant suffisamment loin. En plus d’avoir un visage en sang, sa hanche s’y mettait aussi, ce n’était pas la peine d’en rajouter une nouvelle couche. Peut-être qu’il aurait dû lui couper les deux bras tant qu’il en avait encore la possibilité. Quoique ceci pouvait toujours être possible malgré que la boite de conserve soit de nouveau debout. Il gardait un certain avantage en sachant qu’il y voyait mieux que lui. Des doigts dans l’œil ça n’a jamais était très bon pour la vue.

Daemon s’apprêtait à lui rentrait dedans une bonne fois pour toute. Se recevoir des planches ce n’est pas ce qu’il préfère. Mais il s’arrêta avant même de s’être lancé sur lui en entendant les patrouilles du gouvernement cogner comme des bourrins contre la porte de l’hôtel. Sérieusement ? Peut-être qu’il venait pour les habitants qui étaient encore à l’étage – s’il en restait – cependant, comme lui et l’adversaire était en plein milieu du hall, c’était un coup à se faire avoir au passage. Jurant entre les dents, littéralement agacées par la situation, il prit son arme qui était tombée au sol entretemps, puis s’approcha de son ennemi comme pour lui donner un coup de grâce. Mais à peine celle-ci été levé en l’air, que la porte de l’entrée sauta brusquement. Les soldats entrèrent un à un à toute vitesse. Daemon n’eut pas le temps d’aller au bout de ce qu’il avait commençait. Attrapé par un bras par un homme, on l’obligea à reculer. Tentant de se défendre comme il peut, la lame de sa faux s’accrocha pendant quelque brève seconde dans la peau de son adversaire premier, et dire que cette fois-ci, ce n’était même pas voulu, avant d’être expulsé au loin par un homme du gouvernement. Daemon continué de se débattre jusqu’à ce qu’un violent coup à l’arrière de la nuque ne l’assomme complètement.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] EmptyMer 28 Oct - 16:40

...

Détruisons un hôtel
Ça va faire mal
Daemon

Vilmos avait beau fouillé dans tous les coins, sa vue ne s’améliorait pas et son épée d’arçon restait introuvable. Il savait que tourner le dos à un ennemi pouvait lui être fatal, mais heureusement le haut de son corps était encore en bon état, sauf peut-être son crâne, qui lui faisait un mal de chien. Sans parler de ses yeux. Il était désorienté, comme dans un brouillard. Ses jambes croulèrent une nouvelle fois sous son propre poids. Le Domae poussa un rugissement désespéré. Vilmos avait de la force mais sans ses jambes pour le supporter, il ne pouvait pas espérer s’échapper. En tout cas pas par lui-même.

Ilétait sur le point d’invoquer Gustave lorsqu’il entendit un bruit qui semblait venir de derrière lui. Par réflexe, il se retourna mais il ne vit qu’une masse floue s’approcher de lui. Même s’il ne voyait rien, la vue de la silhouette noire s’approcher de lui avec une faux à la main lui glaça le sang dans les vines. Il voulut se remettre sur ses jambes mais c’était déjà peine perdu. Dans une dernière tentative de retrouver son épée, il fouilla le sol frénétiquement avec ses mains. Puis on entendit une porte s’ouvrir bruyamment avec plusieurs bruits de pas qui entrait dans le couloir. Ou dans le hall. Vilmos ne savait plus où il se trouvait de toute façon. L’homme aux cheveux noirs recula finalement, attrapé par deux autres hommes. Mais qui étaient-ils? Des Domae?

Serrant les dents pour éviter de gémir de douleur, Vilmos se remis sur ses pieds avec peine. Il s’avança vers eux. Petit à petit, sa vue s’améliorait mais il ne reconnut aucun visage. Il s’approcha d’avantage et sa jambe se coinça alors dans quelque chose. Il regarda à terre et réalisa qu’il venait de mettre le pied dans le trou qu’il avait créé en arrachant les planches de bois. Il voulut tirer sa jambe hors du trou mais deux hommes coururent directement vers lui. Et cette fois il reconnut les policiers. Ils tirèrent Vilmos de son trou en y laissant sa botte en une partie de son armure. Le Domae s’aperçu alors que son pieds avait pris une couleur horrible, entre le rouge, le violet et le rose. Il était brisé s’était certain.

Les policiers ne trainèrent pas dans leur travail. Malgré son visage en sang et sa mâchoire défoncée, ils reconnurent Vilmos. Il avait un avis de recherche depuis quelques temps et la somme pour sa capture était faramineuse, au-delà de 80 000 derlas. Il n’en fallu pas plus pour l’assommé d’un coup de pied derrière la tête. Le corps de Vilmos se raidit violemment, et finalement se décrispa d’un seul coup. Les policiers le traînèrent jusqu’en prison, où il aurait droit à un interrogatoire.

Coucou


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty
MessageSujet: Re: Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]   Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Détruisons un hôtel [PV Daemon][Event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-