Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021

Partagez
 

 L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyLun 30 Nov - 1:05


L'archère et les nains

Son laboratoire, ses règles. C'est au commissariat qu'il conviendrait mieux de traîner la criminelle, ou dans n'importe quel sous-sol prévu à cet effet, et non dans son bureau à l'équipement si fragile. Mais manifestement, la jeune femme rousse tenait absolument à en faire un ring de boxe : après avoir envoyé son poing au visage de son assaillante, elle invitait déjà cette dernière à emprunter la sortie pour continuer cette charmante entrevue dehors. Bien, au moins une qui faisait preuve d'un peu de bon sens ! En dépit des nombreuses fois où elle en avait manqué. Sans flancher sous la menace de l'arc, la représentante de l'ordre se mit à questionner les motivations de l'autre derrière l'effraction d'un laboratoire scientifique, compte-tenu de l'intellect limité qu'elle lui attribuait. Au milieu de toute cette gratuité, une seule chose fit tiquer le petit brun.

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 2069294aa17ac3b846126f8316d48fbe6c28f7


« P... "Pygmée" ? Sérieusement... ? »

Si même l'armée au service du Gouvernement se mettait à l'enfoncer sur sa taille, auprès de qui encore espérer obtenir un brin de charité humaine ? Dire qu'elle ne devait pas être plus grande que lui, si elle ne se tenait pas perchée sur de hauts talons. Qu'il est facile de se moquer quand on triche. Dans le même temps où la femme rousse avait réagi au commentaire désobligeant, celle aux cheveux bleus était parvenue à bloquer son arme, puis à la pousser sur un Wilson totalement pris au dépourvu. De tous les coins de la pièce dans laquelle l'archère aurait pu être jetée, il fallait que ce soit sa pomme qui se charge de la réception, après quoi le vouvoiement disparût et on lui réclama de prouver son utilité dans cette guerre. Se décalant sur le côté pour avoir le soldat dans son champ de vision, il se préparait à défendre sa place de chercheur, aux fonctions on ne peut plus éloignées de celles qui incombaient aux membres de l'armée en matière de traitement des individus suspects. Les siennes consistaient davantage à étudier, prélever et tester que de faire respecter la loi.

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 9986008445368


« Vous ne m'apprenez rien ! Mais je vous rappelle que ce n'est pas mon trav--AÏE ! »

Sans crier gare, si ce n'est pour quelques excuses glissées à son attention, l'intruse s'empara du chimiste pour l'envoyer par terre comme une crêpe, allongé sur tous ses précieux papiers qu'il n'allait toujours pas pouvoir ramasser en fin de compte. Plaintif à sa chute, il eût encore de quoi se lamenter au moment de sentir la corde de l'arc pressait le haut de son cou, craignant déjà de finir étranglé à la manière d'un pendu. Passé le choc de l'action, l'angoisse de sa mauvaise situation le fit matérialiser une main depuis l'ombre de sa tête et au niveau de sa gorge, afin de venir en aide aux deux autres dans leur effort pour soulager l'étreinte. Sa décision de rester dans les parages d'ors-et-déjà amèrement regrettée, Wilson tâcha alors de se racheter auprès de son agresseuse, le regard tourné dans sa direction du mieux qu'il le pouvait au vu de sa position.

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 4123314534538

« D-d'accord, écoutez, je suis désolé pour le coup du café ! Inutile d'avoir recours à la violence pour si peu, vraiment. »

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyLun 30 Nov - 12:43

Retrouvaille

Athéna Wulfhame
et
Wilson P. Higgsbury


Malgré les réponses plutôt sec et les agissements de la Rousse, tout se passait comme la nymphe désirait, du moins elle aurait aimé que son amie ne soit pas dans l'hôtel de ville entrain de fouiller car cela voulait dire qu'elle fasse partit d'une Famille, ou bien de la Confrérie, ce qui serait plutôt contraignant car elle pourrait facilement entraver les plans de la maîtresse de la foudre et rien que pour ça elle mériterait de mourir, mais vu qu'elle n'avait rien dit de bien dérangeant en face du scientifique alors elle pouvait pour le moment lui faire confiance, mais il faudrait qu'elle la surveille et peut-être qui sait, s'en faire une espionne. En tout cas pour le moment le soldat n'avait pas le temps de réfléchir car il fallait agir et très vite et apparemment elle avait très bien saisi le message qu'elle lui avait passé avant de l'envoyer sur ce petit homme, de le prendre en otage, car c'est exactement ce qu'elle venait de faire en utilisant son arc, la corde de son arc afin d'exercer une pression sur sa gorge ; au moins désormais la Rousse avait l'avantage, que ça soit sur le scientifique que sur le soldat car elle ne pouvait pas intervenir sans blesser cet homme et vu que les deux étaient du gouvernement, elle ne pouvait pas faire de la sorte car cela mettrait assez mal la petite réputation du soldat si elle perd une personne alors qu'elle était venue pour le sauver.

En tout cas cela se passait bien, il ne restait plus qu'à libéré l'otage pour qu'il puisse s'enfuir et avoir la paix, ou bien capturer la preneuse d'otage pour être une pseudo héros, ce qui ne sera pas plus mal également, puis rien n'empêche de la laisser partir une fois à l'extérieur et la nymphe n'aura qu'à dire qu'elle avait des complices ou dieu sait quoi encore. Néanmoins elle n'avait pas vraiment réfléchi sur la marche à suivre dès que le scientifique serait prit en otage car elle ne pouvait pas savoir comment la Rousse allait s'y prendre pour le faire donc impossible pour elle de savoir comment le libéré et fuir par la suite, surtout qu'elle avait utilisé son arc pour étranger l'homme, ce qui n'était absolument pas pratique pour la détacher sans faire du mal à l'homme. En tout cas il fallait faire vite car il semblait être dans une mauvaise posture vu qu'il tentait tant bien que mal d'éloigner la corde de sa gorge avec ses deux mains, réflexe basique quand on se fait étrangler, mais qui peut sauver des vies, malheureusement pour lui la Rousse était plus forte que lui et donc il faudrait plus que deux mains et sa petite force pour se libérer de l'emprise de la corde à arc et de la pression que la rouquine exerçait sur lui et il n'y avait que le soldat pour l'aider en faisant lâcher prise à l'archère, comme ça il pourrait enfin respirer convenablement.

Le soldat allait pour agir quand elle vit quelque chose de sombre au niveau des mains du scientifique, quelque chose qui prit une forme étrange mais qui semblait être là pour l'aider, comme si une ombre était venue pour le sauver, pour l'aider à survivre ; une chose complètement folle et impensable, impensable en dehors de la ville car au sein de Querdela, un Élémentis pouvait très bien créer quelque chose avec son élément pour se défendre, cela ne ressemblait absolument pas à un animal alors il ne pouvait pas être un Domae, mais un Élémentis s'était possible et pourtant il était tout de même membre du gouvernement alors que Larxene a été chassé de son poste du fait que c'était une ancienne Élémentis et elle se demandait bien comment il avait pu rester au sein du gouvernement de la sorte en cachant son pouvoir alors que la surveillance était accrue... À moins qu'ils étaient au courant et que c'était un gros traître, ce qui était tout autant envisageable quand on y réfléchi. En tout cas la nymphe devait agir et assez vite pour lui sauver sa misérable vie, le faire chanter sera pour plus tard, ou dans le pire des cas elle pourra très s'en servir pour obtenir encore plus d'information car vu la personne que s'est, un coup de pression de la nymphe furieuse et elle pourrait très bien en faire un petit esclave obéissant, du coup il fallait le sauver et très vite.

Heureusement qu'ils étaient dans un labo scientifique car il y avait forcément des appareils électriques et donc elle pouvait aisément utilisé cette source pour l'utiliser sans pour autant se faire repéré grâce à son expérience et puis ce n'était pas pour faire mal, mais juste pour distraire la Rousse qui en avait assez fait car sans le vouloir, elle venait de donner une grande information à la nymphe, donc ils n'avaient plus rien à faire ici et puis elle pourra toujours aller fouiller dans une autre pièce dans un autre étage avant de partir définitivement de ce lieu. Un léger courant électrique partit d'un appareil du scientifique pour venir légèrement toucher le dos de la demoiselle qui se trouvait sur l'homme afin de la déstabiliser légèrement, juste assez pour pouvoir intervenir sans toucher à la gorge, et à la vie, de ce scientifique mal coiffé. Dès qu'elle vit une ouverture, le soldat se jeta sur la rousse afin lui faire quitter sa place et son emprise pour faire ce que communément on appelle un « cat-figth » afin de faire sortir la Rousse du bureau tant qu'elle pouvait, quitte à la frapper au visage par moment, après tout cela devait être réaliste si jamais l'Élémentis les suivait pour regarder ce qu'elles faisaient par simple esprit de perversité. En tout cas la nymphe essaya de l'emmener le plus loin possible du bureau tout en la frappant et roulant par terre avec son amie en espérant aller assez loin ou du moins que personne ne les suivent pour pouvoir arrêter de la frapper car cela la dérangerait d'abîmer un si jolie corps, surtout qu'elle compte bien en profiter à nouveau par l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyMer 2 Déc - 23:04


L'archère et les nains


L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 1445982776-athena-larx-wilson


- D-d'accord, écoutez, je suis désolé pour le coup du café ! Inutile d'avoir recours à la violence pour si peu, vraiment.

- Chuuuuut, j'essaye de me concentrer !


C'est fou comme les otages ne sont pas foutus d'être silencieux ne serait-ce que deux minutes et puis il aura beau me présenter toutes les excuses du monde ça ne lavera jamais ma jolie robe... Je suis bien impatiente de voir comme elle va faire pour sauver le petit scientifique de cette situation, pour le moment je ne fais que suivre les instructions dictées quelques minutes plus tôt mais j'attend toujours un signe, une parole ou que sais-je d'autre pour me dire quoi faire.

Puis d'un coup sans réellement comprendre le pourquoi du comment, je ressens une vive douleur dans le dos qui me force à lâcher mon arc ; en comprenant qu'elle a utilisé son élément contre moi je l'insulte de tous les noms qui acceptent de passer par mon petit cerveau... Je ne sais pas si elle a fait exprès de le faire aussi fort ou si ça a été accentué à cause du liquide dans mon dos mais je douille énormément. Larxene en profite pour libérer le petit scientifique qui en profite pour se barrer loin de ce couple de folles tandis que je tente d'éviter les coups qu'elle me donne.

Bordel, qu'est-ce que j'aimerais avoir la force de Wander dans ses moments-là et oser renvoyer les coups à l'envoyeur ou du moins les stopper avec ma main... Mais avec ma force de poulet je peux aller me faire voir et faire ce que je sais le mieux : esquiver. Sorties du bureau, j'ai l'impression que les coups diminues et j'y vois même une ouverture pour reprendre le dessus ; assise sur elle, ma main sur sa gorge l'incite à ne pas bouger mais j'ai la sensation qu'elle va trouver un moyen pour s'en sortir... Comme toujours. Vérifiant que personne ne nous écoute, je décide de lui poser enfin la question qui me brûle les lèvres depuis quelques temps.

- Mais qu'est-ce que tu fous ici ?! Pourquoi tu es revenue dans le gouvernement alors qu'ils veulent ta peau ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyJeu 3 Déc - 20:59

Retrouvaille

Athéna Wulfhame
et
Wilson P. Higgsbury


La stratégie de la nymphe avait parfaitement fonctionner car elle avait pu réussi à s'échapper de la surveillance du scientifique qui en avait profité pour fuir de l'endroit donc les deux femmes pouvaient très bien y retourner sans être déranger par personne et surtout elles pouvaient discuter tranquillement avec son amie qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Mais pour s'y rendre, la jeune nymphe s'amusait avec sa partenaire en lui faisant peur en feintant de la taper, mais bien sûr elle tapait à côté la plupart du temps pour éviter de vraiment la frapper, après tout elle ne voulait pas déformer un si jolie visage avec des bleus ou bien pire donc elle ne fit rien de bien grave. Bien sûr le soldat ralentissait de plus en plus ses attaques quand elle se rendit compte qu'elles étaient maintenant tranquille sauf que elle n'eut le temps de s'arrêter complètement que la Rouquine prit le dessus afin de retourner la prise complètement pour s'asseoir sur la dominatrice et lui placer ses mains autour de sa gorge ; c'est qu'elle voulait se la jouer dominatrice, mais elle avait oublié qu'entre les deux femmes, c'était la femme aux cheveux bleus qui était la dominante alors elle allait devoir se calmer, surtout qu'elle serrait plutôt bien autour de la gorge, et ce n'était pas une pratique qu'elle aimait, enfin si, mais quand c'était elle qui était dessus pour le faire et non l'inverse. En tout cas elle semblait avoir plein de question à poser à son ancienne partenaire et dès qu'elle serait libre, elle serait prête à lui répondre, mais pas avant.

- Mais qu'est-ce que tu fous ici ?! Pourquoi tu es revenue dans le gouvernement alors qu'ils veulent ta peau ?

Effectivement cela peut échapper à un simple d'esprit comme la Rouquine, mais c'était un plus risqué, mais très judicieux en réalité et elle allait devoir lui expliquer, mais avant tout il fallait qu'elles se mettent correctement et qu'elle arrête les petits jeux sexuelles qu'elle a sûrement trop prit goût dans l'été et qui lui manque d'après ses gestes. La maîtresse de la foudre chargea très légèrement sa main droite de foudre, et heureusement qu'elle avait un gant en cuir pour contenir le choc, et doucement elle rapprocha sa main des mains qui se trouvaient autour de sa gorge pour lui faire lâcher prise uniquement, après tout elle ne voulait pas la blesser. La réaction de la Rousse ne se fit pas attendre car dès qu'elle vit la main de foudre se rapprocher d'elle, elle lâcha sa prise et la petite femme en profita immédiatement, tout en retirant sa foudre, pour retourner la situation à nouveau et se remettre sur elle. C'était que pour très peu de temps car elle avait une autre idée en tête. La nymphe était donc sur sa partenaire des vacances pour rapprocher son visage légèrement du sien, jusqu'à finir par déposer un léger baiser sur ses lèvres, en histoire du très bon vieux temps qu'elle avait passé avec elle. Dès que le petit baiser était déposé, la petite femme se releva tout en aidant son amie à se relever également pour qu'elles soient toutes les deux debout afin de pouvoir marcher un peu pour se rendre là où la rouquine désirait, comme une petite escorte et puis si jamais d'autre personnes se trouvaient là, elle pourrait toujours la faire passer pour une criminelle capturée afin de lui garantir une sécurité.

- Je suis là où personne ne penserait me chercher. Après tout, personne ne pourrait pensé que je suis toujours parmi eux qui me déteste tant. Et puis surtout, je suis encore plus bonne qu'avant, n'est ce pas mon ange ?

Les deux femmes se mirent à marcher tout simplement à l'intérieur du bâtiment afin de se rendre dans un endroit plus calme, car la nymphe avait également des questions à lui poser, après tout elle n'avait strictement rien à faire là car la dernière fois qu'elle l'avait quitté, c'était qu'une personne sans histoire alors pourquoi elle était présente ici en train de fouiller, voilà ce que la petite femme se demandait et elle voulait des réponses. La nymphe cherchait un lieu tranquille afin d'y rentrer avec son amie afin de pouvoir se reposer un petit peu en espérant que personne ait l'idée de s'infiltrer à son tour en ce lieu pour les embêter, mais elle savait très bien qu'elles n'avaient que très peu de temps car après tout c'était la guerre et donc elles ne pouvaient rester très longtemps simplement au même endroit donc les questions inutiles étaient à éviter et qu'il valait mieux attaquer le vif du sujet tout de suite pour être sûr d'avoir toutes informations possible. La petite femme se trouva un siège rapidement afin de pouvoir s'y asseoir pour se reposer un peu car sa matinée était déjà plutôt fatiguant.

- Et toi tu peux me dire ce que tu fous là ?.. Ne me dis pas que tu as rejoins les Élémentis ? Ou pire encore, les Domae ou ces soit-disant hippie j'espère ?! Et puis tu cherches quoi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyMar 8 Déc - 15:50


L'archère et les nains


L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 1445982776-athena-larx-wilson


J'évite de l'étrangler quand même parce qu'elle pourrait toujours servir à quelque chose une fois que je lui aurais pardonné les coups bas qu'elle m'a fait. En la voyant charger sa main droite de foudre, je retira aussitôt la mienne pour éviter de me prendre un court-jus et me retrouver dans la position inverse ; ce n'est pas du jeu... Moi je n'ai qu'un pauvre arc laissé dans le laboratoire du professeur et elle, elle peut se permettre de se la jouer Thor parce que Madame maîtrise la foudre. On verra quand j'aurais un élément badass.

Je tourne la tête plusieurs fois lorsque je vois ses lèvres approcher des miennes, alors écoute mémère, après tout ce que tu m'as foutue dans la tronche tu crois que je vais te pardonner aussi rapidement avec un simple baiser ?! Mes lèvres contre les siennes, je dois reconnaître que j'ai presque envie d'oublier tout ce qu'il vient de se passer et prendre la première chambre d'hôtel de libre mais Larxene en décide autrement en mettant fin au baiser pour se relever et me tendre la main. Peu rancunière et fière, j'accepte son aide pour me retrouver de nouveau sur mes deux pieds.

- Je suis là où personne ne penserait me chercher. Après tout, personne ne pourrait pensé que je suis toujours parmi eux qui me déteste tant. Et puis surtout, je suis encore plus bonne qu'avant, n'est ce pas mon ange ?

- Ouais ouais, on va dire ça comme ça.


Mon ton est toujours froid parce que je n'apprécie pas trop le fait de la voir en soldat alors qu'ils ont voulu lui faire la peau le jour où je l'ai rencontrée... Mais bon, blonde un jour blonde toujours... Sauf que là, elle a les cheveux bleus donc le dicton ne fonctionne pas vraiment. Soupirant, j'entre de nouveau dans le laboratoire pour récupérer mon arc qui était au sol ainsi que mon carquois que j'ai laissé tombé pour éviter de me faire broyer le dos pendant qu'on faisait nos p'tites roulades. Encore une mission ratée, la Confrérie va finir par me virer si je continue de faire toutes ces conneries.

Toujours sur mes gardes au cas où des soldats débarquent de nul part, je commence à avancer en me demandant ce qu'il se passer ensuite ; elle compte rester dans le gouvernement et venir de temps en temps passer des soirées à la maison ? Parce que bon, je ne sais pas mes Chefs vont accepter que je me tape un soldat du gouvernement, sachant qu'ils sont sensés être les grands méchants de l'histoire... Nous entrons dans une pièce et Larxene en profite pour poser son royale postérieur sur un siège tandis que je préfère rester debout, près de la porte pour surveiller.

- Et toi tu peux me dire ce que tu fous là ?.. Ne me dis pas que tu as rejoins les Élémentis ? Ou pire encore, les Domae ou ces soit-disant hippie j'espère ?! Et puis tu cherches quoi ici ?

- Je vois que tu es toujours aussi directe que dans mes souvenirs.


Souvenirs qui remontent aux vacances d'été mais qui sait, avec tout ce qu'elle a vécu peut-être qu'ils lui font fait un lavage de cerveau... J'sais pas comment se passe les entraînements militaires mais j'ai toujours entendu dire que ce n'était pas facile. Au final, j'ai bien envie de lui dire d'aller se faire voir parce que je fais de ma vie ne la regarde pas, est-ce que je l'ai critiqué parce qu'elle a rejoint le gouvernement ? Oui bon ok je l'ai fais, mais au final si elle veut crever plus rapidement c'est son problème pas le mien.

- Et si j'ai effectivement rejoint l'un des groupes, qu'est-ce que tu comptes faire ? M'arrêter ? Me tuer ?

La provocation fonctionne toujours normalement... Passer mon temps derrière les barreaux ne me ferait pas plaisir surtout que je n'ai pas de super pouvoir pour m'enfuir mais si c'est notre destin. Je laisse quelques instants de silence entre nous pour observer ou écouter sa réaction mais aussi pour vérifier que personne ne vient ; qui sait peut-être que les Elementis ou les Domae peuvent discuter entre eux par la pensée ou des conneries du genre et qu'elle tente de me retenir en attendant l'arrivée de forces spéciales.

- Au risque de te décevoir, je suis Confrère et je cherchais des informations pour nuire au gouvernement. Et toi alors ? Si tu as rejoins le gouvernement c'est simplement pour sauver ta peau ou t'as un plan en tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyMar 8 Déc - 18:22

Retrouvaille

Athéna Wulfhame
et
Wilson P. Higgsbury


- Et toi tu peux me dire ce que tu fous là ?.. Ne me dis pas que tu as rejoins les Élémentis ? Ou pire encore, les Domae ou ces soit-disant hippie j'espère ?! Et puis tu cherches quoi ici ?
- Je vois que tu es toujours aussi directe que dans mes souvenirs. Et si j'ai effectivement rejoint l'un des groupes, qu'est-ce que tu comptes faire ? M'arrêter ? Me tuer ?
- Je ne te ferai rien, c'est eux qui s'en chargeront de te tuer.

Les Familles ne sont pas très tendre, combien de fois la nymphe avait vu des siens mourir de la propre mains de celui qui les avait recueilli, et cela était sûrement la même chose du côté adverse, même la nymphe n'était pas mieux avant, se servant des autres pour advenir à ses besoins, chose qu'elle fait toujours d'ailleurs, mais de manière beaucoup plus ciblé et sûre comparé à avant, mais elle a obtenu de l'expérience depuis le temps de sa jeunesse. En tout cas elle savait parfaitement qu'une fois entrée dans une famille, c'était la mort de la personne, c'était fini pour eux et leur vie ne leur appartient plus, c'est eux qui détiennent tout le pouvoir sur la personne et tue sans même se soucier de la concerné ; sûrement pour cela que la nymphe a décidé de se servir d'eux et de détruire toutes les attaches qu'elle pouvait avoir, mais maintenant c'était fini et sa vengeance allait devoir s'exécuter et détruire ce sur quoi ils avaient bâti et qu'ils en étaient fier. Malheureusement la Rousse faisait parti de cette équation désormais, chose que la nymphe n'aurait pas voulu, mais c'était le cas maintenant alors elle devait faire de la sorte, peut-être la convaincre de quitter ce groupe et qui sait, la rejoindre si l'envie de prendre part à cette Révolution, si ça lui dit quelque chose.

- Au risque de te décevoir, je suis Confrère et je cherchais des informations pour nuire au gouvernement. Et toi alors ? Si tu as rejoins le gouvernement c'est simplement pour sauver ta peau ou t'as un plan en tête ?

Une confrère, voilà ce qu'était devenu une personne comme elle, elle qui ne voulait ne prendre aucunement part dans cette guerre, et la voilà maintenant dans le groupe qui veut soit-disant arrêter la guerre par la parole, mais dont leurs actions ne leur donne aucune crédibilité, elle était aussi naïve que ça ? En tout cas c'était le cas, et peut-être que cela pourrait servir à la nymphe, obtenir des informations de la confrérie que ça soit de manière direct ou bien réussir à le lui soutirer sur l'oreiller. En tout cas elles ne pouvaient pas se permettre le luxe de rester en ce lieu durant des heures, mais la nymphe savait qu'elle devait lui expliquer la raison de sa présence, après tout elle lui avait répondu elle, donc ce n'était que partie remise de lui dire également et puis si elle veut rejoindre son organisation secrète qui ne compte pour l'instant que elle, elle ne dira jamais non, après tout, tout le monde est le bienvenue et si jamais la nymphe pouvait avoir le soutien d'une confrère, cela serait toujours bon pour avoir des informations, surtout que Corazon ne veut rien lui dire au sujet des Élémentis, du moins rien de bien important qu'il ne balance pas par la suite au Gouvernement donc la petite femme ne pouvait pas gagner grand chose en information pour le moment, ni même des alliés à vrai dire car elle n'avait pas eu le temps de faire sa petite campagne de recrutement. Le soldat se relevait pour se rapprocher de la fenêtre afin de regarder les combats qui se déroulent à l'extérieur.

- J'ai effectivement un plan.. J'en ai marre de cette situation, rien ne change depuis maintenant des centaines d'années et les choses doivent changer et je ne peux malheureusement pas le faire seule. J'ai un plan pour changer les choses. Cela sera long et j'aurai besoin d'aide précieuse et dévouée, pour ça la discrétion est de mise pour le moment. Tu peux comprendre que la guerre a assez duré et mon pouvoir divin sera la clef de voûte de la résurrection de cette magnifique ville !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 EmptyMar 8 Déc - 22:41


L'archère et les nains


L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 1445982776-athena-larx-wilson


- Je ne te ferai rien, c'est eux qui s'en chargeront de te tuer.

- Qui ça ? Le gouvernement ou les Familles ?


Je connais bien sa réponse mais la mienne a été répondue du tac au tac, je vois bien comment le gouvernement traite les gens de cette ville ; même si je ne suis pas réveillée depuis très longtemps je n'apprécie pas trop de voir des inconnus de toutes les villes débarquer pour traquer des pauvres habitants... Après, si ils sont sympa et qu'ils ne me prennent pas la tête je ne vais pas leur cogner sur le coin de la tronche, c'est seulement si ils décident de me faire chier.

Finalement, les bras croisés je lui avoue que je fais désormais parti des Confrères, la raison pour laquelle j'ai rejoins ce groupe ne la regarde pas vraiment... A vrai dire, même moi je ne sais pas, simplement parce que les arguments de Daemon avaient été assez intéressants pour que je décide de rejoindre le groupe des hippies... Et puis je n'ai pas vraiment à m'en plaindre, à part infiltrer le gouvernement ou rechercher des informations dans le QG ils ne m'ont pas demandé de faire des trucs abracadabrantes.

- J'ai effectivement un plan.. J'en ai marre de cette situation, rien ne change depuis maintenant des centaines d'années et les choses doivent changer et je ne peux malheureusement pas le faire seule. J'ai un plan pour changer les choses. Cela sera long et j'aurai besoin d'aide précieuse et dévouée, pour ça la discrétion est de mise pour le moment. Tu peux comprendre que la guerre a assez duré et mon pouvoir divin sera la clef de voûte de la résurrection de cette magnifique ville !

J'comprend pas grand chose non... Je n'ai jamais vu cette guerre de mes propres yeux vu que mes parents ne voulaient pas que je me mêle au peuple ou que j'aille me battre avec les autres enfants alors la guerre ça me passe un peu au-dessus. Sauf que depuis que les parents sont morts, que mes frangins sont quelque part dans le monde je me retrouve complètement perdue et inutile ; je n'ai pas réellement prit part dans cette guerre, simplement que la Confrérie a l'air intéressante vu qu'elle veut retrouver la paix entre les deux Familles. Enfin si j'ai bien compris ce qu'on m'a dit lors du recrutement.

En tout cas, ce sont de très beaux projets et je lui dis félicitation. Sourire aux lèvres et complètement détendue, je m'approche de Larxene et tapote son bras comme pour l'encourager dans ses idées... C'est bien d'avoir un avenir, moi j'vis au jour le jour et je m'en sors plutôt bien. Malheureusement, il est temps que j'y aille parce que je pense qu'on a besoin de moi ailleurs et je ferais mieux d'aller vérifier ce que j'ai ramassé dans le QG Domae, histoire de savoir si c'est réellement utile ou pas.

- Et bah bravo, de très beaux projets pour l'avenir. Du coup je te souhaite bonne chance et te conseille de faire attention !

Je tourne les talons et m'apprête à partir de la pièce mais il me manque un truc... Ah oui ! Je ne peux pas partir comme ça, posant un baiser sur les lèvres de mon amante avant de faire un genre de salut militaire ; j'crois que mes frères me faisaient souvent ça ou je ne sais pas trop... Mais comme j'trouve ça classe, je le fais. J'ouvre la porte, regarde à droite et à gauche et sors rapidement de la pièce pour me diriger vers l'hôpital ; pourquoi là-bas ? Mais parce qu'il y a Wander ! Et que je dois voir si je peux l'aider dans quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]   L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'archère et les nains [PV Wilson et Larxene]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-