Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyVen 30 Oct - 18:38




V
oilà, tu étais de retour au commissariat après avoir arrêté un petit fuyard. Il t’avait donné du fil à retordre est le coup de la poubelle te restais toujours entraver de la gorge. Quoi que la manière dont le soldat, c’était occuper de son arrestation n’était pas mieux du tout. T’attacher avec lui, non mais franchement, ou avait-elle donc fait études ? Si jamais tu la recroise – ce que tu comptes bien faire d’une manière ou d’une autre – tu lui en toucheras deux mots. Cela t’agacer légèrement de voir des membres aussi peut compétant. Mais bon, ce n’était pas forcément la faute de tout le monde. Tout dépendait de comment elle avait était former, ou bien si ce n’était qu’une simple personne recrutée comme ça sur le tas. Quoi qu’il en soit, le jeune homme était derrière les barreaux pour une durée indéterminée et tu en profiter à ce moment-là pour admirer la panique grandissante en ce lieu.

Tout le monde continué encore de courir partout, les criminels entré un par un par, à la chaîne sans vraiment s’arrêter. C’était de la folie. Intérieurement, tu te dis que si seulement la plupart des hommes du gouvernement pouvaient être aussi actifs sans que ce ne soit le chaos en ville. Ça réglerait bien des problèmes. Dans un soupir, tu te dirigeais vers le bureau de ton supérieur pour connaitre un peu plus l’avancer de tout ce bazar. Sans gêne, tu rentrais à l’intérieur, écoutant une conversation qui avait l’air d’être à deux doigts de mal finir. Mais avec ton arrivée tout le monde se dispersa rapidement. Roulant des yeux, tu demandas vite fait les nouvelles. Savoir s’il était possible de faire quelque chose maintenant que tu étais de retour au bercail. Sans attendre plus longtemps, il t’ordonna d’aller voir les sales d’interrogatoire. Un nouveau détenu venait d’arriver et il n’était pas très sur des méthodes que pouvaient employer les hommes qui s’étaient porté volontaires. D’un simple hochement de tête, tu tournas les talons pour t’y rendre rapidement avant que le tout ne commence.

Poussant la porte, tu voyais deux hommes du gouvernement en train de débattre ensemble et une petite dame dans un coin tenant des dossiers et qui, accessoirement, ne savaient pas où se mettre. Il ne t’avait pas entendu rentrer puisqu’il continuer leur conversation sans gêne. L’un voulait y aller de manière brutale quitte à le frapper avec un poing américain, tant dit que l’autre avait plus tendance à opter pour la torture. Grinçant des dents, tu cognais brutalement ton poing contre la vitre qui permettait de voir le suspect de l’autre côté, histoire de te faire entendre une bonne fois par les deux zigotos face à toi.
« Vous comptez faire quoi avec ce gamin ? Parce que je doute que vos méthodes d’interrogation soit les meilleurs du monde. Si vous pensez que le frapper avec ça le fera parler plus qu’autre chose, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Donnez-moi ça, je vais m’en charger ! »
Dit d’une voix autoritaire, une main tendue vers la jeune femme, elle t’offrit volontiers les dossiers qui concerner le jeune homme de l’autre côté. L’épluchant rapidement, tu constatais que tu allais avoir à faire au fameux chef de la confrérie. Dangereux soit dit en passant, mais s’il se retrouver ici, sans les moyens de pouvoir riposter comme il faut ou bien s’échapper, c’est que pour le moment, il n’était pas à craindre. Cela n’aller certainement pas être une partie de plaisir de le faire parler. Mais comparait aux deux hommes, tu comptais y aller avec douceur et non pas espérait qu’il ouvre la bouche enfouie sous une pluie de coups poing. C’est toujours mieux d’être en confiance après tout. Replaçant correctement ton cache-œil, tu te dirigeas donc vers la salle d’accoté. Poussant la porte, tu l'as refermée derrière toi avec un garde qui attendait à l’extérieur. Tranquillement, tu t’assis en face de lui, en déposant le dossier dans un recoin de la table, puis tu passais aux présentations, un air serein sur le visage.
« Bonjour monsieur Ishikawa. Je suis le consultant Watson. Alaric Watson. C’est moi qui vais me charger de cet interrogatoire. Voulez-vous un verre d’eau avant de commencer ? »

(c) Never-Utopia


Dernière édition par Alaric J.R Watson le Sam 31 Oct - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyVen 30 Oct - 21:07



Il n'a pas résisté lorsqu'il s'est fait arrêter, dû moins pas comme il avait l'habitude de faire face aux autres membres du Gouvernement. A court de pouvoir, blessé et à bout de force, il n'a pas voulu résister au risque de jouer avec la vie de plusieurs personnes dont la sienne. Avec un visage de marbre qui ne trahissait aucune émotion, Gaara a suivit les soldats qui l'ont arrêté et qui n'ont pas perdu de temps pour le mettre dans une salle d'interrogatoire.

Son pouvoir finira bien par revenir, peut-être pas dans cinq minutes, peut-être pas dans quelques heures mais aux premières lueurs du jour il sortira d'ici sans demander la permission. Les menottes aux poignets et les bras posés sur ses jambes, le Chef Elementis attend patiemment dans la salle qu'on vienne l'interroger ; Il s'attend un peu à tout. La manière forte, la torture mais certainement pas une simple discussion d'homme à homme pour éclaircir quelques zones d'ombres dans le dossier de l'Homme de Sable.

Un poing cogne contre la vitre. Il est de l'autre côté alors il ne peut pas voir qui a fait ça ni entendre quoi que ce soit, mais il n'est pas con au point de ne pas savoir de quoi ils discutent. Soit personne ne veut parler au Chef de la Confrérie dû à sa réputation, soit trop de monde se bouscule avec des méthodes différentes. Dans tous les cas, ils ne bougent pas et il attend simplement que quelqu'un daigne l'interroger.

Finalement la porte s'ouvre. Gaara ne bouge pas et laisse l'homme s'asseoir en face de lui tout en posant un dossier sur un coin de la table. Plus âgé que lui, des cheveux blonds à la limite du blanc et un seul œil bleu car un cache-oeil se trouve sur l'autre ; Alors c'est donc avec lui qu'il va passer les prochaines minutes. Ou les prochaines heures en fonction du déroulement de cet interrogatoire.

- Bonjour monsieur Ishikawa. Je suis le consultant Watson. Alaric Watson. C’est moi qui vais me charger de cet interrogatoire. Voulez-vous un verre d’eau avant de commencer ?

C'est bien gentil de proposer mais Gaara préfère refuser tout ce qui vient du Gouvernement, ce n'est pas avec quelques présentations rapides qu'il va accepter de faire confiance. Le tuer lors d'un interrogatoire serait très mal joué de la part des inspecteurs mais qui sait ? Un simple non de la tête en guise de réponse. Et ils peuvent dire adieu aux empruntes digitales.

- Aurais-je droit à un vrai procès une fois l'interrogatoire effectué ou vous comptez passer directement à l'étape de l’échafaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptySam 31 Oct - 15:08




O
n dira que c’est la moindre des choses que de proposer un verre d’eau. Mais il était tout à fait en droit de refuser. Pas que tu essayais de lui tendre un piège là-dessus, mais simplement de détendre l’atmosphère. Mais puisqu’il n’en avait pas envie, soit, tu passais à autre chose. Tu pris le dossier glissé dans un coin pour le placer face à toi. L’ouvrant, tu en sortis un petit carnet et un stylo, histoire de pouvoir noter chaque chose qu’il pouvait bien te dire. Enfin, s’il voulait bien faire un effort de coopération bien sûr. Dans un soupir, tu répondis à sa question avec honnêteté, ce n’était de toute façon pas ton genre de faire croire des choses qui étaient peu probables d’arriver.
« Je ne cautionne pas l’échafaud personnellement. Alors oui, j’espère que vous aurez un procès équitable, malheureusement à ce niveau-là ce n’est pas de mon ressort. Donc, même si j’essaye de faire en sorte qu’il en soit ainsi, je ne peux rien vous promettre. »
Autant être claire là-dessus, ce n’était pas la peine de lui faire espérer quoi que ce soit en sachant que cela avait très peu de chance d’être faisable. Si ça ne tenait qu’à toi, tu aurais interdit l’échafaud, la pendaison et tout ce genre de chose qui s’en suit depuis des lustres. Tu préférais voir le pire criminel au monde derrière les barreaux à vie qu’être exécuté sur une place publique devant tout un tas habitant qui n’avait pas besoin d’assister à ça. Malheureusement, même si tu faisais bouger les choses petit à petit, tu n’avais pas suffisamment de pouvoir pour aller jusqu’au bout de ces idées. Ce qui était bien dommage d’ailleurs.

Tu avais répondu à sa question du mieux possible, maintenant, il était temps qu’il en face de même. La feuille d’information du jeune homme entre tes mains, tu commenças avec quelque chose qui te perturber légèrement. Quelque chose que la plupart des hommes du gouvernement avaient remarqué depuis des quelques temps. Tu abaissais la fiche devant toi pour le regarder en posant ta question, ne voulant pas manquer une expression de mensonge qui pouvait passer furtivement sur son visage.
« Pour un homme qui est à la tête d’un groupe qui espère retrouver la paix dans la ville, vous faites beaucoup parler de vous. Et pas en bien d’ordre général. Mais on a pu constater une baisse d’activer criminel ces derniers temps. Dite-moi, pourquoi un changement si soudain ? Qu’est-ce qui vous à donner envie de vous calmer ? »

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptySam 31 Oct - 19:13



Il connait les méthodes du gouvernement, enfin surtout les méthodes de Larxene. Tout le monde n'est pas forcément comme elle, mais vu la réputation qu'il a derrière lui, Gaara n'est pas étonné si la réponse est qu'il va directement à l'échafaud. Cette question n'a pas l'air de plaire au consultant qui répond le plus franchement du monde le tout accompagné d'un soupire.

- Je ne cautionne pas l’échafaud personnellement. Alors oui, j’espère que vous aurez un procès équitable, malheureusement à ce niveau-là ce n’est pas de mon ressort. Donc, même si j’essaye de faire en sorte qu’il en soit ainsi, je ne peux rien vous promettre.

Il n'est ni avocat, ni procureur, ni juge. C'est à eux que reviennent cette décision et un consultant n'a certainement pas le pouvoir de faire changer les avis, aussi imposant qu'il soit il est là pour poser les questions. Sa coopération risque de ne pas être prise en compte non plus. Les questions habituelles risquent de tomber : Pourquoi commettre tous ces meurtres ? Que s'est-il passé dans votre vie ? Ainsi que toutes celles qui concernent la Confrérie. Tant que le sujet de Bloodyne n'est pas abordé, il veut bien répondre aux questions.

Gaara le laisse prendre la fiche sur laquelle il a reconnu sa photo et son nom. Le Gouvernement a donc prit la peine de noter toutes les informations importantes sur lui au cas où on le rencontre ? Dossier qui va sûrement être complété au fur et à mesure qu'il va répondre aux questions. Le visage de marbre et en silence, il regarde droit devant lui le consultant en train de regarder les moindres mots du bout de papier.

- Pour un homme qui est à la tête d’un groupe qui espère retrouver la paix dans la ville, vous faites beaucoup parler de vous. Et pas en bien d’ordre général. Mais on a pu constater une baisse d’activer criminel ces derniers temps. Dite-moi, pourquoi un changement si soudain ? Qu’est-ce qui vous à donner envie de vous calmer ?

- Moi qui pensait que faire plaisir au gouvernement en arrêtant mes meurtres, c'est raté.

Jamais content. Le gouvernement est toujours là à chercher la petite bête et hurle au moment où leurs habitudes sont changées ; Mais il peut comprendre que ce changement soudain entraîne la formulation de certaines questions. Notamment pourquoi. Lui qui ne vivait que pour tuer, il est désormais à la tête d'un groupe qui veut la paix entre les Familles et vivre en harmonie avec tous. Posant les mains sur la table, Gaara s'apprête à répondre à la question.

- Comme vous l'avez signalé plus tôt, je suis désormais Chef d'un groupe qui préconise la paix. Si je continue ma folie meurtrière, je risque d’entacher sa réputation et surtout la mémoire du Fondateur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptySam 31 Oct - 23:15




O
Il y avait forcément une raison à ce changement d’habitude et tu voulais savoir quoi. Non pas pour le retourner contre lui, au contraire, si même le pire criminel de la ville pouvait se calmer de lui-même, c’était une bonne chose. Mais il y avait bien quelque chose qui avait déclenché ça. Ce n’est certainement pas du jour au lendemain qu’on décide d’arrêter de tuer pour faire la paix. Ça prend du temps de changer ses mauvaises habitudes et ne pas avoir envie de faire le mal à tout-va. Alors du coup cela t’intriguer grandement. Cependant, tu ne pouvais pas t’empêcher d’esquisser un léger sourire en complétant sa réflexion dans un murmure. « Trop aimable pour le gouvernement, vraiment. » Pour un jeune homme d’à peine, une vingtaine d’années, qui été dangereusement en proie à la prison à vie ou bien la pendaison, il avait de l’humour à ton goût. Enfin, un peu de sérieux. Tu écoutais sa réponse en la notant sur ton carnet. Il avait raison sur un point, un chef qui passe son temps à faire des meurtres à tout-va sans raison ce n’est pas très joli. Ça la tâche la belle image d’un si bon groupe de paix. Cependant, une fois qu’il eut fini, tu ne perdis pas de temps pour enchaîner dessus.
« Mmh, fondateur que vous avez tué. Pour prendre sa place. Pourquoi ? Être un simple pion n’était pas suffisant pour vous. Vous vouliez viser plus haut et avoir des hommes sous votre contrôle ? C’est un point un peu déroutant, alors si vous pouviez éclairer ma lanterne, ça m’arrangerait. »
Il pouvait très bien passer dans le camp des « gentils » sans forcément avoir besoin de tuer le chef précédent. À moins que ceci avait un but plus précis derrière. Quelque chose de plus gros qui mériter sa mort. Quoi qu’il en soit tu notés la réponse, même si cela pouvait être un mensonge. Tu n’étais plus à ça près de toute façon. Puis tu enchaînas avec d’autre question. Des questions dont les faits c’était produit très ressèment.
« Il y a eu un combat dans votre résidence il y a peu. Dont l’immeuble n’est plus un si bon état à présent. Avec qui vous êtes-vous battu ? Et les raisons d’un tel remue-ménage. Je ne pense pas que ce soit votre voisine qui est simplement demandée à récupérer sa lessive d’une manière un peu trop… "amical"
Si c’était le cas, soit la voisine été légèrement folle est un petit tour à l’hôpital lui ferait le plus grand bien, soit il y avait bien plus que de la simple lessive à l’intérieur. Mais tout de même, en venir au point de détruire la moitié d’un bâtiment entier, c’était assez tiré par les cheveux. Il y avait des innocents à l’intérieur, il n’avait pas à subir des chamailleries aussi poussées. Avant qu’il ne commence à répondre, tu rajoutas avec un air interrogateur sur le visage.
« Tant que nous sommes dans le sujet, vous vous êtes servi d’une femme et d’un enfant comme otage pour vous en sortir. Soit, chacun ces méthodes. Mais, cette jeune femme que vous avez utilisée, des voisins ont affirmé qu’elle vit dans le bâtiment et plus particulièrement chez vous. Ils l’ont vu entrée et sortir plusieurs fois avec un double de vos clés. Ce qui m’intrigue, c’est ce qu’elle représente pour vous monsieur Ishikawa ? Ce n’est pas qu’une simple amie, n’est-ce pas ? »

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyDim 1 Nov - 16:14



- Mmh, fondateur que vous avez tué. Pour prendre sa place. Pourquoi ? Être un simple pion n’était pas suffisant pour vous. Vous vouliez viser plus haut et avoir des hommes sous votre contrôle ? C’est un point un peu déroutant, alors si vous pouviez éclairer ma lanterne, ça m’arrangerait.

Les informations circulent bien dans le gouvernement apparemment, Larxene n'a pas manqué de faire son travail quand elle avait encore le pouvoir de faire quelque chose. Cependant, même si Takeshi et Aoki sont encore en vie, Gaara ne peut pas les trahir sous prétexte qu'il est en train de se faire interroger par un inspecteur du gouvernement. Le visage toujours sans expression, il répond le plus franchement du monde à ce Watson en lui faisant gober ce qu'il dit à tous.

- Takeshi a collaboré avec le gouvernement, il ne méritait pas de vivre.


Quant à Aoki, moins ils en savent sur lui et plus il sera en sécurité avec sa femme. Gaara a bien précisé à Larxene la raison de ce meurtre et n'avait pas souhaité avoir l'argent de sa prime, il a simplement rendu service à son ami en portant la faute sur lui. Et le voilà qui note la déposition du Chef des Elementis, si ça peut le rendre utile.

- Il y a eu un combat dans votre résidence il y a peu. Dont l’immeuble n’est plus un si bon état à présent. Avec qui vous êtes-vous battu ? Et les raisons d’un tel remue-ménage. Je ne pense pas que ce soit votre voisine qui est simplement demandée à récupérer sa lessive d’une manière un peu trop… "amical"

- Une ex-procureur à vous qui souhaitait se venger, je n'ai fait que me défendre.

Pourquoi lui mentir si il est entièrement innocent sur cette partie de l'histoire ? C'est Larxene qui est venue chez lui pour se venger de la mort de son ami et non l'inverse, que pouvait-il faire à part se défendre ? Il s'en voit désolé si il y a eu des morts dans l'immeuble mais pour une fois, il n'est pas responsable de tout ce remue-ménage. Pourquoi ne pas l'avoir attrapée et interrogée ? Elle sera sûrement moins loquace que Gaara mais au moins elle arrêtera de courir dans la nature.

-  Tant que nous sommes dans le sujet, vous vous êtes servi d’une femme et d’un enfant comme otage pour vous en sortir. Soit, chacun ces méthodes. Mais, cette jeune femme que vous avez utilisée, des voisins ont affirmé qu’elle vit dans le bâtiment et plus particulièrement chez vous. Ils l’ont vu entrée et sortir plusieurs fois avec un double de vos clés. Ce qui m’intrigue, c’est ce qu’elle représente pour vous monsieur Ishikawa ? Ce n’est pas qu’une simple amie, n’est-ce pas ?

Sa mâchoire se serre. Cette fois, il a le visage encore plus dur que d'habitude et sa réaction ne passe pas inaperçue. Cognant du poing sur la table, il se relève aussitôt pour être supérieur à cet inspecteur ; Il ne sait pas si d'autres policiers comptent intervenir au vu de cette réaction et il s'en fiche, ce n'est pas eux qui vont le calmer. En même temps que ce geste, il reprend la parole d'un ton beaucoup plus dur et menaçant.

- Je vous interdis de mêler cette jeune femme à cette histoire !


Si jamais ils osent s'approcher de Bloodyne, il n'hésitera pas à démolir tous les bâtiments du gouvernement briques par briques. C'est bien la première fois qu'il laisse ses émotions prendre le dessus, laissant la possibilité à l'inspecteur de comprendre qu'il s'agit plus qu'une simple amie ; Mais qu'est-ce qu'il en a à faire ? Toujours debout et aussi menaçant dans la voix, il reprend aussitôt la parole pour le mettre en garde.

- Si jamais vous osez l'approcher, je vous le ferais payer.

Quitte à revenir sous forme de fantôme comme son frangin pour leur faire la misère, il n'hésitera pas une seule seconde. Silan est peut-être assez fort et puissant pour protéger Bloodyne mais c'est désormais à Gaara de prendre soin d'elle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyDim 1 Nov - 20:41




D
écidément, cet ex-procureur n’arrêter pas de faire parler d’elle. Pas en bien qui plus est. Elle devrait être arrêtée et être mis en prison, ça, tu le savais très bien. Mais bon, comment faire une telle chose avec quelqu’un qui détient un pouvoir aussi dangereux. Même avec toute l'armada du monde, il serait bien compliquer de la mettre derrière les barreaux aussi simplement. C’est un coup à y laisser sa peau. Mais tu notés quand même qu’elle avait une certaine rancœur pour le jeune chef en face de toi. Avec ce qu’il avait fait sur place publique, c’était décidément un fait qu’elle ne digérer absolument pas. Le gouvernement allé devoir rapidement trouver une solution en qui la concerner. Mais pour l’heure, c’est de lui qu’il fallait s’occuper. Il était possible, même très probable que tu suscites une quelconque réaction de la part du jeune homme face à toi avec une telle question. Soit, il nier tout en bloc, soit autre chose de plus violent. À peine l’avais-tu posée que tu voyais sa mâchoire qui se serrer petit à petit, venais-tu de trouver un point sensible ? Surement.

Son poing se cogna subitement sur la table et tu ne bronchais pas. Même pas un petit sursaut. Quelques-uns de tes soupçons venait tout juste d’être confirmé. Tu fixais le jeune Ishikawa qui te regarder de haut avec son air si dur sur le visage. Toi, tu restais avec ton air neutre. S’il avait une arme à disposition peut-être qu’il aurait essayé de te tuer pour si peu.
« Ne me menacer pas monsieur Ishikawa. Je ne marche pas par intimidation. »
Là-dessus, ce n’était pas encore près d’arriver celui qui réussira à te faire peur avec des menaces de ce genre. Ce n’était pas le premier et certainement pas le dernier à t’en sortir de ce genre-là. La porte s’ouvrir avec un garde plutôt bien costaud qui entra. Surement quelqu’un de l’autre côté qui l’avait envoyé pour donner un coup de main et le calmer au cas où qu’il devienne trop violent. Sauf que tu n’avais rien demandé à personne. Tu voulais gérer ceci par toi-même, et non pas avec leur méthode un peu trop « amicale ». D’un signe de tête, tu ordonnas au garde de quitter les lieux. Il hésita un peu, mais finit par obéir en refermant la porte derrière lui. Les mains jointes sur la table, tu repris d’un ton calme.
« Personnellement, je ne souhaite aucun mal à cette jeune femme. Et au vu de votre réaction, vous non plus. Vous voulez la protéger, ce qui est une bonne chose en soit. Dans mon cas, je souhaite simplement même m’assurer qu’elle n’est pas en danger. Vous comprenez ? tu fis une légère pose pour que l’information soit comprise avant de rajouter : je ne vous demanderais pas son nom, ni âge, ou bien si elle a de la famille. Alors, assaillez-vous s’il vous plaît. »
Tu attendais, quittes à ce que cela dure plusieurs secondes dans un silence de mort. Mais tu ne voulais pas le brusquer, simplement qu’il réponde à quelque question par-ci par-là. Maintenant que tu savais que ce sujet avait de quoi le mettre hors de lui, il n’était pas question de le remettre sur le tapis d’aussitôt. Même si toi, tu ne faisais pas la démarche pour farfouille un peu plus en profondeur sa relation avec cette jeune femme, certainement personne de l’autre côté du miroir aller surement s’en donner à cœur joie. Le jeune homme finit par se rasseoir de lui-même, après cette attente. Tu savais bien au fond que ce n’était pas la peine d’utiliser une aide extérieure pour si peu. Enchaînant avec d’autre question qui devrait normalement avoir aucune raison de le faire sortir de ses gonds.  
« Bon, parlons de ce qui se trame en ville en ce moment. Qu’est-ce que vous pouvez me dire au sujet de cette attaque. Les raisons exactement de tout ce vacarme ? Vous êtes un ancien Elementis et vous surement une ou plusieurs personnes d’infiltrer chez eux. Pouvez-vous me dire si ce n’est qu’une simplement envie de reprendre le dessus, ou s’il y a quelque chose d’autre derrière ? »

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyLun 2 Nov - 0:32



- Ne me menacer pas monsieur Ishikawa. Je ne marche pas par intimidation.

Il s'en fiche de savoir par quoi il marche. Gaara refuse toutes les menaces, les sous-entendus ou autre qui pourrait mêler Bloodyne à cette histoire. Il est hors de question qu'elle ou le bébé ait quelque chose à voir avec le gouvernement ; Si un soldat, un avocat ou un policier s'approche trop près d'elle l'Homme de Sable n'hésitera pas à tous les réduire en poussière. Quitte à être l'homme le plus recherché de toute la ville et ne plus pouvoir mettre un pied dehors, il le fera.

La porte s'ouvre mais ce n'est pas ça qui forcera Gaara à se calmer. L'inspecteur est toujours assis à sa place et ordonne à ce policier de décamper d'ici ; Il ne risque pas grand chose finalement, n'ayant ni élément ni arme sur lui et les mains liées, Gaara ne peut que hausser le ton et se montrer menaçant pour dissuader les gars du gouvernement de s'approcher de sa fiancée.

- Personnellement, je ne souhaite aucun mal à cette jeune femme. Et au vu de votre réaction, vous non plus. Vous voulez la protéger, ce qui est une bonne chose en soit. Dans mon cas, je souhaite simplement même m’assurer qu’elle n’est pas en danger. Vous comprenez ?


Pourquoi serait-elle en danger ? Parce qu'elle vit avec Gaara ? Bloodyne est suffisamment assez grande pour se défendre toute seule au cas où les choses tourneraient mal ; Et elle a suffisamment mauvais caractère pour tenir tête à l'Homme de Sable.

- Je ne vous demanderais pas son nom, ni âge, ou bien si elle a de la famille. Alors, assaillez-vous s’il vous plaît.

Gaara continue de fixer l'homme face à lui. Il a l'air sincère mais ce n'est pas pour autant qu'il décide de s'asseoir. Au bout de plusieurs secondes de silence, Gaara finit quand même par revenir à sa place initiale. Pourquoi ? Il n'est pas foutu de donner une explication mais il pense qu'il peut faire un minimum confiance quant au fait qu'il ne compte pas mêler Bloodyne à cette histoire.

- Bon, parlons de ce qui se trame en ville en ce moment. Qu’est-ce que vous pouvez me dire au sujet de cette attaque. Les raisons exactement de tout ce vacarme ? Vous êtes un ancien Elementis et vous surement une ou plusieurs personnes d’infiltrer chez eux. Pouvez-vous me dire si ce n’est qu’une simplement envie de reprendre le dessus, ou s’il y a quelque chose d’autre derrière ?

Il reste de marbre. Maintenant que la colère est passée, il reprend son expression de tous les jours ; L'Elementis qui a frappé à sa chambre de l'hôtel n'a pas prit la peine de lui expliquer pourquoi tout le monde a décidé de se taper dessus. Ce n'était pas non plus sa priorité, les Familles ont commencé un combat et en savoir l'origine n'aurait rien changé.

- Ces histoires ne me regardent plus. On m'a simplement prévu qu'une bataille allait avoir lieu dans le Quartier des Domae.

Et eux alors comment ont-il su ce que les Familles trafiquaient ? Un membre du gouvernement n'a pas pu entrer dans le QG sans se faire repérer ; A moins qu'ils aient une taupe parmi les Elementis. Qui est assez stupide pour aller donner des informations au gouvernement et pourquoi ? Qui accepterait de jouer les espions. Ce n'est certainement pas à lui de poser les questions, mais qu'importe. Une question ne va pas tuer ce pauvre inspecteur.

- Et qui vous prévenu de cette attaque ? Quel Elementis a accepté de collaborer avec le gouvernement et qu'est-ce qu'il reçoit en échange ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyLun 2 Nov - 23:09




D
Il y avait forcément quelque chose d’autre derrière. Quoi exactement, tu n’en savais rien. Mais la décision d’une telle attaque avait certainement un but bien précis. Tu ne pensais pas que cela puisse simplement être une envie comme ça de reprendre le pouvoir comme à son habitude depuis plus de cinq cents ans. Non, pour que tout soit orchestré au millimètre près, en pleine nuit, c’était tout de même un peu trop pour si peu. Il y avait dû se passer quelque chose. Quelque chose de suffisamment grave au saint des familles pour en venir à agir comme ça. Au fond, tu te demandais si ce n’était pas cette fameuse relation entre les deux As ennemis qui n’arrête pas de courir les rues qui en seraient la cause de tout ça. Ce serait un minimum plus logique que le reste, et pourtant à tes yeux toujours aussi peux suffisant pour lancer une attaque. Un point que tu ne pouvais absolument pas éclaircir pour l’instant, puisque même avec un chef de la confrérie face à toi qui venait de répondre qu’il n’en savait rien, cela ne faisait pas plus avancer les choses. Pas du tout même. Dans un soupir, tu notés sur ton carnet qu’à ce niveau-là, il allait falloir continuer à chercher encore un petit moment. À moins de tomber sur quelqu’un qui à la langue bien pendue et qui à participer à cette décision. Un fait qui n’était pas près d’arriver en somme. Tu haussais légèrement un sourcil quand cette question se retourna contre toi.
« Je ne sais pas qui s’était, ni ce qu’il a gagné à là-dedans. J’ai simplement été prévenue par un garde comme une grande majorité des hommes. »
Comme si la réponse était inscrite sur ton visage. Tu n’en savais rien malheureusement. Tu n’étais pas dans les bâtiments du gouvernement au moment où tout cela avait commencé. Comme la plupart, c’était en plein sommeil que tu avais était avertis. Rien de plus. Si seulement tu avais su qui s’était exactement, tu lui aurais posé la question directement. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Il fallait faire avec les moyens du bord. Donc c’était ce cher Ishikawa qui écoper de toutes les questions de ce genre-là. Mais puisqu’elle n’avait pas l’air de te faire avancer plus que ça, tu repris l’interrogatoire avec un fait qui aurait bien grand besoin d’être éclairci, depuis un moment.
« Si nous reparlions de cet ex-procureur. Mise à part le fait que vous ayez tué l’un de ses amis sur la place publique. Je suppose que vous vous êtes déjà croisé à plusieurs reprises. Elle vous hait au jour d’aujourd’hui, mais est-ce que cela a toujours était le cas ? Avez-vous déjà entretenu une relation quelconque avec elle, amical ou autre ? Vous étiez de la même famille après tout, vous avez déjà comploté contre le gouvernement ensemble ? Savez-vous si elle voulait quelque chose en particulier sur vous ? Une forme de pression, ou quoi que ce soit d’autre ? »


(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} EmptyVen 6 Nov - 23:19



- Je ne sais pas qui s’était, ni ce qu’il a gagné à là-dedans. J’ai simplement été prévenue par un garde comme une grande majorité des hommes.

Bien sûr. C'est sûrement les personnes haut gradées qui discutent avec cet espion, pas les petits inspecteurs de police qui doivent seulement exécuter les ordres. Dès qu'il sort de cette prison, il devra demander à quelqu'un d'aller se renseigner sur cette personne qui un double jeu ; Encore un qui ne tient pas à la vie et qui risque de se faire tuer au moment où son nom sera révélé à tous.

- Si nous reparlions de cet ex-procureur. Mise à part le fait que vous ayez tué l’un de ses amis sur la place publique. Je suppose que vous vous êtes déjà croisé à plusieurs reprises. Elle vous hait au jour d’aujourd’hui, mais est-ce que cela a toujours était le cas ? Avez-vous déjà entretenu une relation quelconque avec elle, amical ou autre ? Vous étiez de la même famille après tout, vous avez déjà comploté contre le gouvernement ensemble ? Savez-vous si elle voulait quelque chose en particulier sur vous ? Une forme de pression, ou quoi que ce soit d’autre ?


Comme ils n'arrivent pas à attraper Larxene, ils décident de demander aux personnes l'ayant côtoyée des informations en plus. Gaara reste silencieux pendant plusieurs minutes, réfléchissant à la meilleure manière de formulation sa réponse ; Enfin si il veut bien en fournir une. Ce qui se passe entre l'ex-procureur et lui ne regarde qu'eux et ce n'est pas au gouvernement de l'arrêter, c'est à Gaara de la tuer.

- Larxene veut créer des monstres qui lui ressemblent et tente de plonger les gens dans une folie pour les contrôler ; Nous n'avons jamais été en même temps dans les Elementis et j'étais étonné de constater que le gouvernement accepte de recruter des personnes de son genre.

Eux qui sont contre les Familles ont l'ait d'accepter que certains travaillent pour eux ou leur fournissent des informations. Mais peut-être qu'elle n'est pas la seule, c'est pourtant dommage de voir autant de personne se retourner contre leur propre ville ; Qu'une fois qu'ils ont obtenus le pouvoir, ils se permettent d'aller les trahir.

- Après tout, n'est-ce pas le but du gouvernement de mettre fin aux agissement des Familles ? Pourquoi accepter l'aide de ces personnes alors que vous voulez les détruire ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty
MessageSujet: Re: [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}   [Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Évent] Manière forte ou manière douce, à toi de voir. {Pv Gaara}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-