Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment : -41%
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V ...
Voir le deal
39.91 €

Partagez
 

 La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptyVen 30 Oct - 21:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

Enfermée dans sa maison depuis plusieurs jours, la demoiselle aux cheveux ne voulait plus sortir de cet endroit qui était si rassurant et pourtant qui lui rappelait d'horribles souvenirs. Kira avait à peine mangée et ne dormait presque plus au risque d'avoir des cauchemars qui retraçaient encore et toujours la même scène ; comment pouvait-elle faire cesser ces horribles images ? Elle avait tout essayé. Mais rien n'y faisait, son corps réclamait le sommeil mais son cerveau ne voulait pas revivre cette situation.

La demoiselle aux cheveux roses avait demandé à Laelyss de s'occuper de ses enfants... Elle ne se connaissait que trop bien, lorsqu'elle perdait un être cher, elle arrêtait de vivre et se laissait mourir de faim. Kira n'était pas égoïste au point de faire vivre cet enfer à ses enfants ; et pourtant, elle était sur le point de commettre un acte égoïste et tout aussi irréparable. C'était peut-être débile de dire ça, peut-être nul de penser de la sorte et pourtant c'était le cas... Depuis la mort de Gaea elle était complètement perdue.

Se regardant dans le reflet de sa lame, la demoiselle aux cheveux roses cherchait désespéramment cette Kira qui avait su se remettre des différents événements de la vie et pourtant elle n'apparaissait plus. Habillée de son jean et d'un de ses t-shirt, Kira était assise dans sa baignoire remplie d'eau et continuait de débattre sur ce qu'elle devait faire ou non... C'était la seule solution, la seule chose qu'elle pouvait faire malgré toutes ses responsabilités, elle refusait de les assumer.

Approchant la lame de son poignet, Kira resta figée quelques secondes. Non, elle n'avait pas le courage de faire ce geste... Pas le courage de ressentir une horrible douleur avant de partir rejoindre les êtres qu'elle avait tant aimé. La demoiselle aux cheveux roses laissa tomba la dague au sol qui résonna dans toute la maison ; heureusement qu'il n'y avait personne. A deux doigts de pleurer une nouvelle fois pour son manque de courage, elle se laissa glisser dans l'eau de la baignoire. Remontant de temps en temps à la surface pour reprendre sa respiration, mais plus le temps passait moins elle remontait jusqu'à finalement rester au fond de l'eau.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kira Seryk le Dim 1 Nov - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 4:49

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Gustave lui avait sauvé la vie ça ne faisait aucun doute. S’il serait resté coincé en prison, peut-être ses blessures auraient eues raison de lui, mais il avait pu s’enfuir juste à temps. Grâce à Gustave qui avait défoncé la porte de sa cellule et l’avait trainé jusqu’à l’Hôpital Saint-Invisibilis. Même si Vilmos haïssait être cloué au lit, il n’avait pas eu le choix : sa jambe droite avait été réduite en bouilli par cet inconnu qui s’était introduit dans leur quartier général. Dès qu’il posait le pied à terre, Vilmos avait l’impression de se faire poignarder par des couteaux à viande. Maintenant, il pouvait marcher mais il boitait toujours légèrement. Il avait peut-être une force surhumaine mais il guérissait au même rythme que n’importe qui. Alors il marchait à l’aide d’une canne pour le moment. Il en avait honte mais de toute façon, le médecin lui avait proscrit toute activité physique. Cela enrageait Vilmos, mais il n’osait pas se plaindre. Certains avaient eu beaucoup moins de chance que lui. Kira par exemple.

Lorsqu’il avait appris ce qui était arrivé à Gaea, Vilmos en avait été secoué. Ce gars-là n’était ni son ami, au contraire, mais même à un ennemi il n’aurait pas souhaité une mort aussi atroce. En vérité, Gaea n’était pas un ennemi non plus. Disons qu’ils se supportaient mais…il ne le détestait pas au fond. Si Kira l’aimait, il devait être quelqu’un de bien malgré son appartenance aux Élémentis. Kira est intelligente, elle devait avoir vu quelque chose en lui. Vilmos n’avait aucune idée quoi.

Ewan et Haizea se portaient bien heureusement. Vilmos n’aurait jamais accepté qu’on leur fasse du mal. Pour le moment ils étaient avec leur marraine. Kira avait besoin d’être seule. Ou peut-être qu’elle ne voulait pas que ses enfants ne la voit pleurer. Peu importe la raison, quelque chose dans cette histoire agaçait Vilmos. Mais il ne devait pas s’en mêler. Les décisions familiales de Kira n’étaient pas de ses oignons et elle n’avait aucune explication à lui donner. Si elle pensait que ses enfants seraient plus heureux loin d’elle, parfait. Même s’il n’était pas d’accord, et même s’il se contenait pour ne pas lui dire, c’était Kira qui choisissait pour elle-même.
Quand même, une visite chez elle s’imposait. À l’improviste, comme d’habitude, il arriva devant chez elle sur le dos de son taureau. Vilmos posa les deux jambes au sol et grimaça avant de prendre sa canne. Il avait l’air d’un petit vieux, mais il préférait ça que de souffrir encore. Il monta les marches unes à unes et il toqua à la porte, puis aucune réponse ne venu.

-C’est moi Kira. Ouvre s’il te plait, dit-il en cognant plus fort à la porte.

Elle était partie de chez elle? Peut-être. Le Domae voulait en être certain. Il se plaça devant la porte d’entrée. Avec le manche en fer de sa canne, il frappa la poignée de la porte qui céda et tomba à ses pieds. Il la ramassa et entra dans la maison pour la poser sur le comptoir. Vilmos lui payerait une nouvelle serrure. Ses yeux bleus fouillèrent la cuisine, le salon, mais tout était silencieux. Il referma la porte derrière lui et s’aventura dans la maison, qui lui sembla légèrement sale. Un instant il fût presque sur le point de retourner dehors. Si Kira avait été là elle l’aurait entendu : elle avait l’ouïe plus aiguisé que lui. À moins qu’elle ne se cache, mais pour quelle raison? Ce doutait-elle déjà qu’il n’aimait pas la façon dont elle agissait? Vilmos passa devant la chambre, une fenêtre, puis la salle de bain.

Il s’y reprit à deux fois lorsqu’il observa la salle de bain. En tournant sa tête, il avait aperçu du coin de l’œil un truc brillant. Vilmos avait l’œil pour ça. Il tourna la tête à nouveau et il vu une lame sur le carrelage. Mais son regard se figea lorsqu’il aperçut ce qu’il y avait dans la baignoire.

-Non!

Ce n’était pas possible. Il faisait un mauvais rêve. Le visage de Kira, inconsciente, brouillé sous la surface de l’eau, était une vision horrible. Vilmos plongea ses bras dans l’eau et tira la jeune femme hors de la baignoire. Il avait eu espoir qu’elle se remette à respirer dès qu’il la sortie de l’eau, mais elle ne bougeait même pas. Le Domae s’agenouilla auprès en se demandant si elle était morte. Vilmos écarta ses cheveux roses pour dégager son cou et y posa deux doigts en fouillant s’il ne pouvait pas trouver un pouls. C’était difficile, d’autant plus qu’il avait les doigts tremblant, mais il trouva un battement. Mais il savait déjà qu’il n’aurait pas le temps d’aller à l’hôpital, il lui semblait que son pouls faiblissait déjà. Il n’avait aucune idée quoi faire. Il n’était pas marin, ni infirmier…il ne savait même pas nager lui-même!

Il fallait penser logiquement. Elle ne respirait plus parce qu’elle a de l’eau dans les poumons. D’une façon ou d’une autre cette eau devait sortir de là. Il ne pouvait pas secouer Kira de haut en bas quand même! Peut-être devait-il la faire respirer lui-même? Et merde! La cadavre de Gaea n’était pas encore froid qu’il devait faire un truc pareil. Désolé Kira, se dit-il, mais ton rendez-vous au paradis est annulé. Vilmos pinça le nez de l’As et posa sa bouche contre la sienne. Expirant de l’air autant qu’il pouvait, il recula ensuite pour plaça ses mains sur la poitrine de Kira et effectua un massage cardiaque, ou en tout cas du mieux qu’il put. Vilmos ne voulait pas lui défonça la cage thoracique alors il y alla doucement puis de plus en plus fort. Il recommença le bouche-à-bouche, puis le massage cardiaque. La visage de Vilmos était crispé par l’inquiétude et guettait le moindre signe de vie de la part de la Rose.


Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 13:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

La demoiselle aux cheveux roses ne sentait et ne ressentait plus rien, c'était calme et silencieux ; alors était-ce ça la mort ? Peut-être que plus tard elle allait regretter son geste mais sur le moment elle était sûre que c'était la meilleure solution qui s'offrait à elle. Kira n'avait pas pensé à ses enfants qui risqueraient de se retrouver seuls sans parents, elle veillera sur eux depuis l'au-delà mais tout ça devait cesser... Elle n'en pouvait juste plus.

Une première pression eut l'effet d'un électrochoc. L'As ne savait pas ce qu'il se passait mais elle eut de nouveau quelques sensations ; puis elle reconnue une voix lointaine mais impossible de dire à qui elle appartenait. Une autre pression, mais cette fois elle était plus forte, cette fois la demoiselle retrouvait peu à peu les odeurs qui l'entouraient. Une nouvelle pression encore plus forte que la fois d'avant et là, c'eut pour effet de la ramener à la réalité, comme réveillée d'un profond sommeil elle ouvrit les yeux.

Par réflexe, elle se mit sur le côté pour tousser plusieurs fois et expulser l'eau qui se trouvait dans ses poumons. Kira cherchait à récupérer l'air qui lui avait manqué en alternant avec une quinte de toux digne d'une très grosse grippe ; elle retrouvait la raison peu à peu. Levant les yeux, l'As remarqua qu'elle n'était plus dans la baignoire mais juste à côté, qui venait de lui sauver la vie ? Presque remis de choc, elle tourna la tête pour tomber nez à nez avec Vilmos. Oh pas lui...

Autant elle était rassurée que ce soit lui qui l'ait trouvée en premier autant elle sentait venir les reproches à 10 km... Quoi qu'elle dirait, ça lui retombera dessus. Comment pouvait-elle expliquer ce qu'elle ressentait ? Vilmos n'avait jamais aimé Gaea et il n'allait sûrement pas comprendre pourquoi la demoiselle aux cheveux roses avait abandonné, surtout en ayant deux enfants sur les bras.

Reprenant peu à peu une respiration plus ou moins normale, la demoiselle posa un bras sur sa baignoire afin d'avoir un appui et continua de tousser plusieurs fois ; finalement cette sensation était plutôt désagréable et la Rose ne savait pas ce qui était le pire entre revenir à la vie avec tous les désagréments qui s'en suivent ou rester dans le sommeil éternel ? Sûrement n'allait-elle pas tarder à avoir la réponse par l'intervention de son Valet.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kira Seryk le Dim 1 Nov - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 16:58

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


-Merde! Réveille-toi putain!

Vilmos avait beau être hyper concentré sur ce qu’il faisait, il commençait à croire que c’était peut-être trop tard. Mais il ne pouvait pas laisser tomber l’As de la famille comme ça. Elle ne pouvait pas mourir aussi lâchement. Il continuait de tenter de la ramené de son inconscience, avec le massage cardiaque. Il ne savait même pas s’il s’y prenait de la bonne manière pour la sauver mais il devait essayer quelque chose. Si elle mourrait, au moins il pourrait se dire qu’il avait tout fait.

Il ne savait plus depuis combien de temps il faisait cela lorsqu’elle ouvrit les yeux. Saisit de surprise, Vilmos fit un bond en arrière et vit Kira rouler sur le côté pour recracher tout l’eau qu’elle avait dans les poumons. Il avait réussi! Dire qu’il l’avait presque cru perdue pour de bon. Vilmos poussa un long soupir de soulagement. Kira était en vie, saine et sauve, et maintenant qu’il la voyait de nouveau vivante, son angoisse disparue. En regardant Kira tousser et respirer tout l’air qu’elle pouvait avec des yeux noirs, Vilmos ne se souvenait pas de la dernière fois où il avait été aussi en colère contre elle. À quoi avait-elle pensé pour vouloir se suicidé? Si elle n’avait pas été si près de la mort, il aurait pu l’étranglé. Il serrait les poings si fort autour de sa canne que ses jointures devinrent blanches, se retenant de sauter sur elle pour la secouer dans tous les sens.

Et puis merde! Pourquoi il se retiendrait? Vilmos empoigna le col de son t-shirt trempé et força Kira à se redresser et le regarder.

-Dis-moi que c’était un accident Kira, dit-il en serrant les dents. Dis-moi que tu es tombée dans la baignoire et que tu t’es cognée la tête. Je ne peux pas croire ce que tu as vraiment fait! Ce n’est pas toi!

La Kira qu’il connaissait n’aurait jamais pu faire une chose pareille. Elle se serait relevée et aurait fait face à l’avenir. Vilmos se rendit compte qu’il avait eu peut-être tord sur son compte, il s’était fait des illusions. Elle était plus faible qu’il ne le croyait. Mais il était hors de question d’être gentil avec elle, même après ça.

-Espèce de lâche! Est-ce que le petit pois que tu as pour cerveau a cessé de fonctionner quand Gaea est mort?! Qu’est-ce qui t’as pris de faire ça? Tu te rends compte à quel point tu es stupide?! Lui hurla-t-il au visage avec un profond dégout, et il la relâcha. Pense à tes enfants Kira, au lieu de te prendre pour un foutu poisson.

Il s’en fichait de savoir qu’elle venait de passer une épreuve traumatisante, et qu’elle venait de tenter de se suicider. Pour lui, ce n’était que les lâches qui se suicidaient, qu’ils ne pouvaient pas faire face à la musique. Jamais il n’aurait cru que Kira, son amie, venait de faire une chose pareille. Comment avait-elle pu être aussi idiote?...


Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 20:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

Accoudée à la baignoire, la demoiselle aux cheveux roses reprenait petit à petit conscience de ses actes maudissant ainsi sa bonne étoile d'avoir envoyé Vilmos plutôt que quelqu'un d'autre. Soudainement, Kira fut prise la col et relevée de force pour regarder le Valet dans les yeux ; fou de rage lui allait très bien et pourtant ce n'était pas l'As qui allait baisser les yeux. Ce n'était pas la première fois qu'ils se disputeraient et certainement pas la dernière.

- Dis-moi que c’était un accident Kira. Dis-moi que tu es tombée dans la baignoire et que tu t’es cognée la tête. Je ne peux pas croire ce que tu as vraiment fait ! Ce n’est pas toi !

Kira fit un mouvement de l'épaule afin de forcer Vilmos à lâcher prise mais en vain, elle n'avait pas besoin de ses reproches à la con pour lui rappeler qu'elle n'aurait jamais dû faire ça. Des paroles sur un ton aussi sec que celui de Vilmos accompagnèrent le geste de la demoiselle aux cheveux roses qui n'allait certainement pas mentir à son Valet.

- Lâche-moi ! Ce n'était pas un accident alors crois le ou pas c'est ce qu'il s'est réellement passé !

Même si ces paroles ne lui feraient pas plaisir c'était la vérité. Tant pis si il voyait en elle une lâche qui avait baissé les bras trop vite mais il était hors de question qu'elle reste dans cette situation ; malgré l'aide de Laelyss et d'Angel, Kira continuait d'être perdue. La Rose n'avait pas remit les pieds dans sa chambre depuis l'incident et dormait dans le canapé, et encore lorsqu'elle arrivait à fermer les yeux sans avoir les horribles images en tête.

- Espèce de lâche ! Est-ce que le petit pois que tu as pour cerveau a cessé de fonctionner quand Gaea est mort ?! Qu’est-ce qui t’as pris de faire ça ? Tu te rends compte à quel point tu es stupide ?! Pense à tes enfants Kira, au lieu de te prendre pour un foutu poisson.

- Je m'en fou de ce que tu penses Vilmos ! Je l'ai fait un point c'est tout et si c'est pour me faire tes reproches à la con tu aurais dû me laisser crever !


Elle ne pensait pas tout ce qu'elle disait... Finalement, le Valet lui faisait prendre conscience de la connerie qu'elle venait de faire et qu'elle n'aurait jamais dû tenter de se suicider mais elle était bien trop fière pour le remercier, bien trop fière pour reconnaître qu'elle avait eu tort de se renfermer sur elle-même et d'arrêter de vivre. Il avait finit par la relâcher mais ce n'était toujours pas ça qui faisait baisser les yeux de la demoiselle aux cheveux roses ; hors de question de donner raison au Valet.

- Sais-tu seulement ce que ça fait de perdre un être cher ? De ne plus pouvoir dormir à cause de sa mort qui revient en boucle ? De se sentir coupable parce que tu n'as pas pu le sauver ? Haizea et Ewan vont vivre sans leur père et c'est entièrement de ma faute ! Comment veux-tu que j'accepte de vivre avec tout ça sur la conscience ?




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Kira Seryk le Dim 1 Nov - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 21:31

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


- Je m'en fou de ce que tu penses Vilmos ! Je l'ai fait un point c'est tout et si c'est pour me faire tes reproches à la con tu aurais dû me laisser crever !

Vilmos secoua la tête. Elle ne pensait pas ce qu’elle disait, c’était impossible. Pourquoi voudrait-elle mourir? Elle avait la vie devant elle! Et une belle vie en plus! Une jolie maison, un travail qu’elle aime et des enfants adorables. Et c’était Gaea qui lui manquait le plus au monde. Quelle garce! Vilmos ne la reconnaissait plus. Qu’est-ce que Gaea avait de tellement spécial pour qu’elle oublie tout ce qu’il y avait autour d’elle? Il ne méritait certainement pas qu’elle meurt pour lui en tout cas. Vilmos continuait de serrer les dents tandis que Kira et lui se dévisageait avec des yeux furieux.

- Sais-tu seulement ce que ça fait de perdre un être cher ? De ne plus pouvoir dormir à cause de sa mort qui revient en boucle ? De se sentir coupable parce que tu n'as pas pu le sauver ? Haizea et Ewan vont vivre sans leur père et c'est entièrement de ma faute ! Comment veux-tu que j'accepte de vivre avec tout ça sur la conscience ?

Le visage du Valet avait pris une teinte rouge et ses yeux bleus n’étaient plus que deux fentes qui la regardaient d’un air menaçant, avec une haine non dissimulée. Elle ne savait pas l’indécence de ses paroles mais Vilmos n’allait pas tarder à lui en faire prendre conscience. Il mordit sa langue pour éviter se proféré toutes les pensées haineuses qui lui passaient par la tête. Il voulait que ce qu’il dise soit cohérent et que Kira se rende compte que ce qu’elle disait lui faisait mal. Il comptait lui rendre la pareille.

-On a assassiné toute ma famille, Kira. J’avais douze ans et je n’avais nulle part où aller. N’ose plus jamais me dire que je ne connais pas la douleur que ça fait, parce que je la ressens encore. Je sais ce que ça fait de perdre ces parents, et Ewan ne mérite pas ça.

Vilmos n’en pouvait plus de la voir assise là, les vêtements et les cheveux mouillés. Elle lui faisait honte à voir. Il avait envie de partir et ne plus jamais lui adresser la parole. Si elle se croyait trop misérable pour vivre, elle avait peut-être raison, mais il était là et il se demandait quelles étaient les chances qu’elle tente à nouveau de se noyer, ou de se pendre. Et la prochaine fois ce serait peut-être Haizea qui trouverait le corps de sa mère sans vie. S’il partait, il la laissait seule dans sa détresse, et c’était ce qui l’avait d’abord agacé dans toute cette histoire, au début.  Vilmos avait envie de rentrer chez lui, mais avec un long soupir, il renonça et regarda Kira avec une colère renouvelée.

-Je reste ici, que tu le veuille ou pas. Tu n’as pas le droit de mourir Kira. Il est hors de question que tu tentes de te suicider encore, et je veillerai à ce que ça n’arrive pas. Je te ferai manger de force s’il le faut!...Et je le fait pour Ewan, pas pour toi. 


Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptySam 31 Oct - 23:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Sais-tu seulement ce que ça fait de perdre un être cher ? De ne plus pouvoir dormir à cause de sa mort qui revient en boucle ? De se sentir coupable parce que tu n'as pas pu le sauver ? Haizea et Ewan vont vivre sans leur père et c'est entièrement de ma faute ! Comment veux-tu que j'accepte de vivre avec tout ça sur la conscience ?

Ces paroles avaient l'air d'avoir blessé le jeune Valet mais pour l'instant Kira s'en foutait pas mal, tout ce qu'elle voulait c'était se retrouver seule. A vrai dire, la demoiselle aux cheveux roses ne connaissait pas l'histoire de Vilmos, ne savait pas comment il était entré dans la Famille, seulement grâce à qui... Vivre avec la mort de quelqu'un sur la conscience était sûrement la pire des choses à vivre, comment les personnes arrivaient à se remettre sur pied dans ces moments-là ?

- On a assassiné toute ma famille, Kira. J’avais douze ans et je n’avais nulle part où aller. N’ose plus jamais me dire que je ne connais pas la douleur que ça fait, parce que je la ressens encore. Je sais ce que ça fait de perdre ces parents, et Ewan ne mérite pas ça.

Elle baissa finalement les yeux, reconnaissant qu'elle avait été idiote et égoïste sur ce coup-là... Même si Gaea était mort, Haizea et Ewan avait encore leur mère et ils ne méritaient pas de terminer orphelin à cause des conneries de Kira ; et puis qui allait accepter de s'occuper de deux enfants en bas âge ? La Rose n'allait quand même pas forcer Laelyss à s'occuper d'eux et Vilmos avait sûrement d'autres plans en tête que de s'occuper des enfants des autres.

- Je reste ici, que tu le veuille ou pas...

-... Quoi ?! C'est hors de question !

- Tu n’as pas le droit de mourir Kira. Il est hors de question que tu tentes de te suicider encore, et je veillerai à ce que ça n’arrive pas. Je te ferai manger de force s’il le faut !...Et je le fait pour Ewan, pas pour toi.


Attrapant la première chose qui se trouvait à sa portée, c'est-à-dire un morceau de savon, elle le balança en direction du Valet pour le forcer à dégager d'ici. Elle n'avait besoin de personne ! Et encore moins de Vilmos qui allait lui prendre la tête dès qu'elle allait faire quelque chose qui n'allait pas lui plaire. Comme elle s'y attendait un peu, le savon ricocha sur son torse pour tomber aussitôt à terre... Ça lui apprendra à lancer un truc aussi petit et peu dangereux sur son Valet qui possédait un Taureau -ou une vache comme disait Gaea- depuis des années.

- Tu es la personne la plus emmerdante de cette ville.

Et sûrement aussi voire plus têtu que la demoiselle aux cheveux roses. Frissonnant légèrement, Kira se rappela qu'elle était encore tout trempée et que si elle ne changeait pas tout de suite elle allait attraper la crève. Kira se releva et prit la première serviette qui se trouvait sur une chaise, elle se sécha rapidement les cheveux avant de la re-balancer à sa place initiale. Puis elle se tourna vers Vilmos toujours au sol.

- Il faut que je te demande la permission pour aller dans ma chambre pour me chercher des vêtements de rechange ou je peux y aller sans que tu me prennes la tête ?

Non, elle n'arrivait toujours pas à accepter que son Valet venait de la sauver d'une mort certaine et n'arrivait pas à reconnaître qu'il l'avait empêcher de faire une connerie... Peut-être que d'ici quelques jours, elle le remerciera comme si c'était quelque chose de normal mais pour le moment elle était bien trop fière pour le faire là tout de suite. Malgré tout, elle n'était pas un monstre au point de laisser son ami avec une jambe cassée au sol, il serait encore là demain ; s'approchant, elle lui tendit la main pour l'aider à se relever et continuait de soutenir son regard, même lorsqu'il était debout et qu'il la dépassait d'une tête.

Elle lâcha ensuite sa main toujours dans le silence et prit la direction de la chambre, elle mit beaucoup de temps à ouvrir la porte et elle resta paralysée plusieurs secondes, dos à la porte. Effaçant les images qui recommençaient à venir au galop, la Rose s'empara des premiers vêtements qui se trouvaient dans l'armoire à l'entrée. Kira se mit rapidement en pyjama et balança ses vêtements mouillés dans la salle de bain avant de descendre les escaliers et rejoindre Vilmos.

- Il y a du café de prêt si tu veux. Et du gâteau qu'Angel a préparé ; tu sais ma colocataire et amie qui est partie faire des courses et qui peut s'occuper de moi toute seule.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptyDim 1 Nov - 19:55

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Vilmos reçu le morceau de savon avec dignité. Ce n’était pas ça qui allait le faire changer d’avis, il était décidé à rester. Il avait du mal à croire qu’il faisait ça, mais il ne pouvait pas la laisser à elle-même après ce qu’il venait de voir. Vilmos soupira et ramassa le savon.

- Tu es la personne la plus emmerdante de cette ville.

Il la regarda avec un air sarcastique. Avant de lui lancer ce genre d’insulte, elle devrait peut-être se regarder dans le miroir. Si quelqu’un était emmerdant ici ce n’était certainement pas lui. Qu’est-ce qu’il allait ce faire chier à rester ici avec elle! Se serait peut-être lui à la fin qui aura envie de se suicider…

Kira cessa finalement d’être une loque humaine au milieu de la pièce et se releva. Vilmos en aurait fait de même si le plancher n’avait pas été complètement trempé par l’eau qu’il y avait. Avec sa jambe droite qui lui faisait mal, les chances qu’il se relève, glisse et tombe étaient certaines. Il lui faudrait quelque part où s’appuyer. Vilmos poussa un juron entre ses dents, maudissant sa jambe et l’intrus qui lui avait brisée celle-ci. Il se promit de ne plus plier ses genoux durant le temps qu’il serait là.

- Il faut que je te demande la permission pour aller dans ma chambre pour me chercher des vêtements de rechange ou je peux y aller sans que tu me prennes la tête ?

-Je suis là pour te surveiller, mais je suis pas ton père. Fait ce que tu veux je m’en branle.

À moins qu’elle tente de s’étouffer avec une chemise, il n’était là que pour l’empêcher de se tuer. Ce qu’elle foutait de sa journée, Vilmos s’en préoccupait comme de sa première paire de chaussette. Puis, à son étonnement, Kira lui tendit la main. Ce geste le fit rougir et le rendit encore plus furieux, surtout parce qu’il ne pouvait pas refuser. Autrement il restera coincé là. Vilmos pris sa main et se releva, marchant sur son orgueil. Sans échanger un mot, elle partit vers les escaliers, tandis qu’il retourna dans le salon. Il était déjà venu chez Kira même si sa maison était bien décorée, l’idée de rester ici pendant il-ne-savait-combien-de-jours ne lui plaisait pas. Regardant Gustave par la fenêtre, qui attendait tranquillement assis sur le terrain, Vilmos songea qu’il devrait prévenir ses employés qu’il ne serait pas là pour s’occuper de ses affaires. Encore. Après l’attaque surprise des Élémentis il aurait souhaité pouvoir s’occuper des finances de la Famille. Il y avait eu pas mal de dommages collatéraux et beaucoup réclamait de l’argent de la part du trésorier pour reconstruire. Rien pour ménager les nerfs de Vilmos.

Entendant Kira revenir de sa chambre, il fut surpris, et un peu gêné, de voir comment elle était habillée. Elle avait déjà oublié qu’il était ici ou quoi? Vilmos n’avait pas envie de la voir en pyjama, si c’était ce qu’elle portait. Mais comme il l’avait dit, elle faisait ce qu’elle voulait : Kira était chez elle. Quand même, il trouva bizarre de voir l’As comme ça, avec des vêtements tout mou.

- Il y a du café de prêt si tu veux. Et du gâteau qu'Angel a préparé ; tu sais ma colocataire et amie qui est partie faire des courses et qui peut s'occuper de moi toute seule.

Autre surprise, il ne savait pas qu’elle avait une colocataire. Ça lui donnait presque envie de retourner en prison.

-Ce qui serait bien ça serait que tu puisses t’occuper de toi toute seule, relança-t-il. Mais j’ai des doutes là-dessus. Attend un peu je reviens.

Et puis cette Angel ne semblait pas faire un super boulot. Au moins, apparemment, elle savait cuisiner. Un talent que Vilmos n’aurait probablement jamais. Mais avant de prendre du gâteau, Vilmos devait faire un truc : il avait une envie folle de frapper quelque chose. Il ouvrit  la porte d’entrée et se retrouva de nouveau dehors. De son pied valide il frappa un nain de jardin en céramique qui se trouvait devant la maison voisine. La vieille propriétaire était justement sur le porche et s’écria d’un air affolé :

-Qu’est-ce que vous faites?

-T’as un problème? T’as fini de faire chier avec tes nains de jardin?

La vieille dame rentra chez elle d’un air apeuré. Il savait qu’il passait pour une brute pour avoir détruit le nain de jardin en plus de la poignée de porte de chez Kira, mais il devait passer sa colère sur quelque chose. Gustave ne réagit pas, étant habitué aux crises de nerfs de son propriétaires. Ce dernier s'avança vers le taureau et sorti de sa veste du papier et un crayon. Sa lettre était destinée à ses collègues du casino, et il écrivit qu’il ne serait pas disponible pour quelques jours sans plus d’explications. Il demanda aussi qu’on lui apporte des vêtements et ses effets personnels. Se serait Gustave qui livrerait la lettre et reviendrait avec les vêtements : il savait toujours ou se trouvait Vilmos. D’ailleurs ce n’était pas la première fois que Vilmos confiait un message à son familier. Gustave n’était pas exactement un pigeon-messager, mais Vilmos ne pouvait pas quitter Kira pour le moment. Le Domae glissa sa lettre dans sa veste, et plaça celle-ci sur la corne de Gustave, qui descendit la rue, direction le casino.

De retour à l’intérieur, Vilmos resta silencieux et passa à la cuisine pour se servir du café et une part de gâteau. Il n’avait pas vraiment faim mais il n’avait pas envie de rester planté là à regarder Kira ne rien faire. Le café était un peu tiède, mais le gâteau était très bon.

-Ok, dit-il en se plaçant en face de Kira. Premièrement, ton amie, Angel, tu comptes lui dire ce qui s’est passé?...Faudra aussi qu’on explique je suis qui. Tu peux dire la vérité si tu veux, c’est toi qui vois. Sinon, t’as qu’à me dire je suis qui, et quand elle sera là, je ferais semblant.

Vilmos prit une gorgée de son café.

-Et tu n’as pas envie de mettre d’autres vêtements que ça? Ça ne te dérange pas que je sois là alors que tu te balades en pyjama?

S’il aurait été à sa place, jamais il ne se serait montré en t-shirt en et short, même devant des amis. Ce n’était pas qu’il était pudique. C’était une question d’apparence et de réputation avant tout.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptyDim 1 Nov - 21:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Il y a du café de prêt si tu veux. Et du gâteau qu'Angel a préparé ; tu sais ma colocataire et amie qui est partie faire des courses et qui peut s'occuper de moi toute seule.

Malgré tous les arguments que lui lançait la demoiselle aux cheveux roses, Vilmos n'avait pas l'air de vouloir partir. Bordel, mais il comptait rester ici combien de temps ? Deux jours ? Trois ? Une semaine ? Le mois complet ? Et puis qu'est-ce qu'elle allait dire à son amie ? C'était hors de question de lui apprendre sa tentative de suicide, Kira était à peu près sûre qu'Angel s'en voudrait de ne pas avoir été là pour l'aider.

- Ce qui serait bien ça serait que tu puisses t’occuper de toi toute seule. Mais j’ai des doutes là-dessus. Attend un peu je reviens.

Kira le suivit du regard avant de le reporter sur quelque chose qui était posé sur le comptoir. Elle le prit dans les mains et constata qu'il s'agissait de la serrure de sa porte d'entrée ; non mais... Sérieusement ?! La porte était ouverte ! Il avait juste besoin de tourner la poignée et le voilà entré dans la maison, avait-il vraiment besoin de défoncer cette pauvre porte d'entrée ! Se laissant tomber sur sa chaise, la Rose plaça sa tête dans ses bras, exténuée... Il était là depuis à peine 10 minutes et il commençait déjà à lui taper sur le système.

- T’as un problème ? T’as fini de faire chier avec tes nains de jardin ?

- Eh oh ! Tu pourrais être plus aimable avec les voisins !


Du con va... Kira n'était même pas sûre qu'il puisse entendre cette réflexion mais au moins ça lui avait fait un bien fou de s'énerver de nouveau sur lui... A croire qu'au fil des mois, il devenait de plus en plus son punching-ball. En entendant la porte se ré-ouvrir, elle releva la tête et prit la serrure en main afin de la présenter à son Valet.

- Tu étais obligé de défoncer ma serrure ? Non mais sérieusement, entre toi et Bigby je passe plus mon temps à réparer cette foutue porte d'entrée que d'acheter des cadeaux pour le Noël des enfants.

Elle reposa violemment la serrure sur le comptoir et regarda Vilmos se servir une tasse de café et prendre une part de gâteau qu'Angel avait fait plus tôt dans la matinée. Kira n'était pas la plus riche des Domae et elle avait autre chose à faire que de dépenser son argent dans les portes d'entrée parce que certains Domae n'étaient pas foutue de tourner une putain de poignée. Elle allait finir par les employer comme réparateur, au moins c'était gratuit et ça leur apprendra peut-être à être plus civilisés.

- Ok. Premièrement, ton amie, Angel, tu comptes lui dire ce qui s’est passé?...Faudra aussi qu’on explique je suis qui. Tu peux dire la vérité si tu veux, c’est toi qui vois. Sinon, t’as qu’à me dire je suis qui, et quand elle sera là, je ferais semblant.

- Angel ne doit pas savoir ce qu'il s'est passé. Tu diras que tu as des travaux à faire dans ta maison et que je t'héberge quelques jours.


Si il voulait se présenter comme étant le Valet Domae, ce n'était pas un problème ; Angel vivant dans le quartier Est alors elle se doutait qu'elle allait rencontrer beaucoup de Domae. De toute façon, elle ne voulait rien à voir avec ce conflit.

- Et tu n’as pas envie de mettre d’autres vêtements que ça ? Ça ne te dérange pas que je sois là alors que tu te balades en pyjama ?

- Tu es chez moi je te ferais dire, si tu n'es pas content tu prends la porte.


Elle n'allait quand même pas mettre une doudoune simplement parce qu'il était là ; ça va, elle n'était pas en train de traîner complètement nue dans la maison. Ce n'était peut-être pas son père mais il parlait comme lui. Ne voulant pas lancer un autre débat sur comment elle devait s'habiller ou pas, la demoiselle aux cheveux roses remonta rapidement dans sa chambre et mit un jean histoire qu'il ne lui prenne plus la tête. Elle redescendit aussi rapidement qu'elle était montée et s'assit sur un tabouret, en face de son Valet.

- Content ?

Même plus le droit de s'habiller comme elle le voulait dans sa propre maison, c'était pire que la prison ici et elle avait l'impression d'être retombée en enfance ; surveillée par ses parents, à faire attention à ce qu'elle devait dire, ce qu'elle devait porter, ce qu'elle devait faire. L'As croisa les bras et regarda ailleurs, elle ne voulait pas croiser le regard de son Valet ; peut-être devrait-elle lui parler d'un petit détail qui n'allait pas lui plaire ?

- Par contre, je dors dans le canapé et Angel dans la chambre d'ami. Du coup, je ne sais pas où tu comptes dormir mais je ne retournerais pas dormir là-haut.

C'était un mélange de colère et de peur dans sa voix, il était hors de question qu'elle retourne dormir dans cette chambre où Gaea était mort et torturé par cet homme... Dès qu'elle recroiserait son chemin, elle comptait bien le lui faire payer.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] EmptyLun 2 Nov - 4:59

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


La remarque à propos de son pyjama ne sembla pas lui faire très plaisir. Ouais, elle était chez elle, c’était vrai. Mais ça ne voulait pas dire qu’il n’avait pas le droit de faire de commentaires.

- Tu es chez moi je te ferais dire, si tu n'es pas content tu prends la porte.

Ah! Il était loin d’être content en ce moment. Mais avec ce qui s’était passé dehors et grâce au gâteau de son amie, Vilmos était déjà moins énervé. Et pour supporter Kira pendant tout ce temps, il lui faudrait beaucoup de gâteau.
Kira partit une nouvelle fois dans les escaliers, puis revenu en portant un pantalon. Vilmos avait pensé qu’elle ne l’écouterait pas, mais la jeune femme était peut-être plus conciliante qu’il n’y paraissait. Ça, ou elle n’avait plus envie de se battre avec lui.


 - Content ?

- Hm-hm.

Un morceau de gâteau dans la bouche, il ne put en dire plus. Elle était beaucoup moins gênante comme ça. Il voulait la surveiller, mais peut-être pas d’aussi près. L’As s’assise sur un tabouret en face de lui, croisant les bras comme une gamine et refusant de le regarder. Vilmos secoua la tête et continua de manger le reste de son gâteau.

- Par contre, je dors dans le canapé et Angel dans la chambre d'ami. Du coup, je ne sais pas où tu comptes dormir mais je ne retournerais pas dormir là-haut.

Vilmos leva les yeux de son assiette pour regarder Kira. Elle avait l’air loin d’être tranquille, ce qui n’était pas tellement surprenant. La colère du Valet étant retombée, de nouveau il ressentit une certaine inquiétude. Il venait d’apprendre que la détresse de la jeune femme était plus grande qu’il ne pensait en la sauvant. Il soutenait toujours qu’elle n’avait pas la moindre raison d’être malheureuse, pourtant c’était le cas.


-J’irai moi. En même dans je ferais le ménage. Ce n’est pas à toi de le faire.

Laver le sang de quelqu’un qu’on aimait, dans la chambre où ils avaient dormit tous les soirs, Vilmos ne pouvait pas imaginer la douleur qu’elle allait ressentir. Peut-être ne pourrait-elle-même plus y entrer sans avoir ses souvenirs magnifiques bafoués pour ce meurtre horrible. Le Domae laverait la chambre pour elle.

Vilmos n’avait pas toujours les bons mots pour s’exprimer. Encore moins lors de situation de ce genre-là. Mais au moins, il essaya…

-Moi et Gaea… Ce n’était pas tellement chaleureux entre nous deux, mais je suis désolé qu’il soit mort d’une telle façon. Ce n’est pas parce que je m’énerve que je m’en fou, au contraire. Je suis sincèrement désolé par ce qui t’arrives Kira. Je sais ce que ça fait.

Après ce qu’elle avait vécu, il était normal d’être désespéré, dépasser par les évènements. Que Kira veuille s’isoler des autres aussi, en quelque sorte, était normal. Mais si elle continuait de rester avec ses propres idées noires, ce serait dangereux. Il ne voulait pas qu’elle meurt elle aussi, même si elle avait énormément déçu Vilmos. Malgré tout il espérait encore; qu’elle s’excuse pour ce qu’elle avait fait, pour lui donner raison, pour dire à quel point elle avait été idiote…

-Mais ce n’est pas ta faute si Gaea est mort. Ôte-toi ça de la tête, parce que c’est faux. La faute est au putain de psychopathe qui a fait ça, pas à toi. Tu ne mérites pas de mourir pour ça. Il te reste encore tellement de chose à faire. Ewan, c’est encore un tout petit bébé. Qu’est-ce qu’il ferait sans toi? T’as vraiment envie que ce soit moi et sa marraine qui s’en occupe?

Coucou

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-