Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le jeu de société Mille Bornes – Version Luxe
9.95 € 19.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyLun 2 Nov - 15:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

-J’irai moi. En même dans je ferais le ménage. Ce n’est pas à toi de le faire.

Si ça ne le dérangeait pas de dormir dans une chambre où il s'était passé un meurtre, pas de soucis, tant qu'il ne l'empêchait pas de dormir dans son canapé. Angel n'était pas forcément d'accord de laisser son amie dormir dans le salon alors qu'elle pourrait prendre la chambre d'ami mais pour la Rose c'était hors de question de laisser son invité dormir sur le canapé ; c'était son soucis et elle n'allait pas forcer Angel à mal dormir sous prétexte que c'était sa maison. C'était l'affaire de quelques jours... Ou quelques semaines, mais ça allait finir par passer. Quand les enfants reviendront, elle sera bien obligée de retourner là-haut.

- Moi et Gaea… Ce n’était pas tellement chaleureux entre nous deux, mais je suis désolé qu’il soit mort d’une telle façon. Ce n’est pas parce que je m’énerve que je m’en fou, au contraire. Je suis sincèrement désolé par ce qui t’arrives Kira. Je sais ce que ça fait.

La demoiselle aux cheveux roses baissa les yeux pour ne pas croiser le regard de Vilmos ; ces paroles la réconfortaient mais lui donnaient aussi les larmes aux yeux et si il y avait bien une chose que la jeune femme ne voulait pas, c'était pleurer devant son Valet. Gaea et lui n'avaient jamais pu s'entendre et Kira n'avait jamais compris réellement pourquoi, sûrement dû à leur Famille respective et au caractère de chacun ; en tout cas la demoiselle savait qu'elle pouvait compter sur Vilmos... Même si ses méthodes étaient légèrement brutales.

- Mais ce n’est pas ta faute si Gaea est mort. Ôte-toi ça de la tête, parce que c’est faux. La faute est au putain de psychopathe qui a fait ça, pas à toi. Tu ne mérites pas de mourir pour ça. Il te reste encore tellement de chose à faire. Ewan, c’est encore un tout petit bébé. Qu’est-ce qu’il ferait sans toi ? T’as vraiment envie que ce soit moi et sa marraine qui s’en occupe ?

Elle finit quand même par craquer. Cachant la tête dans ses mains, la demoiselle aux cheveux roses pleura en silence en pensant à ce qu'il s'était passé mais aussi à l'avenir. Ewan et Haizea n'avait désormais plus de père et Kira flippait de devoir élever seule deux enfants en bas âge ; comment allait-elle faire ? Et avec ses obligations d'As... Kira ne pouvait pas tout le temps refiler ses enfants à Angel ou à Lyana ; ils avaient besoin de leur parent... Des deux.

- Je suis désolée... Désolée pour ce que j'ai tenté de faire, désolée de t'avoir mal parlé et repoussé alors que tu voulais simplement m'aider...

La Rose était sincère, malgré son mauvais caractère elle devait reconnaître qu'elle avait fait une belle connerie et pouvait être heureuse d'avoir Vilmos à ses côtés. Essuyant les larmes qui coulaient sur ses joues d'un revers de la main, Kira se tourna pour faire dos à son Valet ; l'As avait déjà honte de son comportement et de la manière dont il l'avait trouvé, ça ne servait à rien d'empirer sa situation... Pas la peine de rajouter ça sur sa liste, même si c'était déjà trop tard.

- Il allait me demander en mariage...

Quand ? Aucune idée mais apparemment Gaea avait prévu de faire sa demande d'ici les prochains jours ou les prochains mois... Cet homme lui avait lancé la bague de fiançailles dans la figure mais la Rose aurait finit par la trouver en rangeant la chambre pour faire les cartons de son petit-ami ; elle comptait rendre toutes ses affaires à sa sœur qui avait hérité du manoir dans le Quartier Ouest.

- Je ne me sens pas prête Vilmos... Haizea a perdu ses deux parents, Ewan grandira sans jamais connaître son père et je me retrouve toute seule à les élever. Je voulais simplement avoir une vie de famille normale, comme tout le monde mais pas... ça.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMar 3 Nov - 4:03

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Effectivement, si Kira serait morte elle aussi, où les enfants serait allé? Une semaine chez Laelyss, une semaine chez Vilmos, probablement. Ça n’aurait pas été très stable comme environnement pour des enfants aussi jeunes. Vilmos ne connaissait Laelyss que grâce au baby-shower qu’elle avait organisé, mais ils ne s’étaient pas vraiment parler. Peut-être qu’ils ne se seraient pas entendu pour l’éducation des enfants, ou ce genre de chose. Mais puisque Kira était là, et que Vilmos comptait bien là faire rester, elle aurait le dernier mot au sujet des son fils et sa fille adoptive.

Kira enfoui son visage dans ses mains et Vilmos la fixa, prit de court. Il y a longtemps qu’il ne l’avait pas vu aussi triste. Depuis la fois où elle venait de perdre le jumeau d’Ewan. Et Vilmos se senti bon à rien, restant silencieux comme une tombe pendant que la jeune femme pleurait. Il avait les mots pour charmer, pour séduire et pour convaincre, mais pour réconforter quelqu’un, c’était plus compliqué.

- Je suis désolée... Désolée pour ce que j'ai tenté de faire, désolée de t'avoir mal parlé et repoussé alors que tu voulais simplement m'aider...

-Ça va, dit-il en se tortillant sur sa chaise.

Il n’avait pas été très délicat non plus. Ce n’était pas dans sa nature d’être patient et compréhensif. En vieillissant peut-être deviendrait-il plus sage mais pour l’instant, il n’y avait rien à faire, sinon de supporter son caractère de brute.

- Il allait me demander en mariage...

Et merde…

Ce que l’As vivait était un véritable drame. Ce fût au tour de Vilmos de se prendre la tête entre les mains. Non seulement elle perdait l’homme qu’elle aimait, mais sa promesse de mariage se retrouvait à l’eau. Le mariage n’était qu’un symbole, mais d’une certaine façon, c’était une vraie preuve d’amour que se faisait deux personnes qui s’aimaient, et qui s’aimerait, peut-être, pour toujours. Tout cela était tellement déprimant. Vilmos secoua la tête, comme pour remettre ses idées en place et lorsqu’il leva les yeux, Kira lui tournait le dos. Elle pleurait, il le savait, mais à sa place, il aurait fait la même chose. Alors il ne dit rien.

- Je ne me sens pas prête Vilmos... Haizea a perdu ses deux parents, Ewan grandira sans jamais connaître son père et je me retrouve toute seule à les élever. Je voulais simplement avoir une vie de famille normale, comme tout le monde mais pas... ça.

Encore une fois, Vilmos se retrouvait muet. Il voulait vraiment dire quelque chose d’intelligent. Ou simplement quelque chose pour qu’elle se sente moins comme une merde. Une petite tapoche viril sur l’épaule lui donnerait l’air de quelqu’un qui n’en a rien à foutre, alors que c’était faux. Il fallait qu’il dise quelque chose, et il avait peut-être une idée en tête. Il voulait lui faire comprendre qu’elle ne devait pas perdre espoir, même si Gaea était mort.

-Écoute…Je ne sais pas si tu vas comprendre…

Nerveusement, le Domae tripota ses boutons de manchettes dorées, hésitant encore à dire quelque chose. Au moins, elle ne le regardait pas.

-Je connais l’histoire d’un gars qui, à douze ans, dormait dans la rue et sur un canapé moisi. Il n’avait plus de famille, en fait il n’avait plus personne. C’était dur de vivre comme ça. Encore que «vivre» est un grand mot. Disons qu’il survivait plutôt, en tuant des rats, en volant de la bouffe et des vêtements à mesure qu’il grandissait. Il devenait de plus en plus horrible à voir, les côtes saillantes, les joues creuses, les dents jaunies. Tout ce qu’il avait réussi à devenir était un voleur, un menteur mais aussi un petit malin. Ses parents en étaient de très bons le temps qu’ils avaient été là et il ne manquait pas d’intelligence. Au fil du temps, il se faisait payer pour dérober des choses de valeurs, en échange d’argent, qu’il dépensait aussitôt. Un jour, il se fit prendre. Ce n’était pas sa première malchance mais à partir de ce moment-là, il ne dormit plus dans la rue. L’homme qui l’avait pris à voler l’entraina au combat et à la finance du mieux qu’il put et le résultat, tu l’as devant toi.

Vilmos n’avait jamais su pourquoi l’ancien trésorier l’avait pris sous son aile. Peut-être avait-il vu qu’il était intelligent, mais totalement perdu. Le Domae soupira, nerveux de s’être exposé, sans savoir s’il avait clairement dit ce qu’il ressentait. Je mangeais des rats, je volais les gens, je mourrais de faim, je dormais sur un canapé moisi; tout ça, il était incapable de le dire. Cet épisode de sa vie l’avait marqué mais tout ce qu’il voulait c’était de l’oublier.

-Ce que je veux dire, c’est que je comprends ce que tu vis, d’accord? Mais il y a des gens qui s’en s’on sortit alors que leur situation n’était pas meilleure que ce que tu vis. Beaucoup de gens peuvent t’aider, moi d’abord. Gaea n’est plus là mais tu n'es pas seule, Kira...

Vilmos redevenu silencieux. Il parlait beaucoup trop depuis tout à l'heure et était rouge comme un homard. C'était fou à quel point il avait honte de parler de son passé devant elle. D'ailleurs, il ne savait pas si maintenant Kira aller l'imaginer avec une cuisse de rat dans la bouche pendant qu'il avait le dos tourner. En fait, il n'aurait jamais dû ouvrir la bouche, et plutôt y aller avec la tapoche viril sur l'épaule. Seigneur! Encore une fois il aurait peut-être dû fermer sa gueule! Tout ce qu'il lui demanderait, ça serait de ne dire à personne ce qu'elle venait d'entendre.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMer 4 Nov - 21:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Je ne me sens pas prête Vilmos... Haizea a perdu ses deux parents, Ewan grandira sans jamais connaître son père et je me retrouve toute seule à les élever. Je voulais simplement avoir une vie de famille normale, comme tout le monde mais pas... ça.

Est-ce que c'était trop demandé d'avoir une vie comme tout le monde ? Même si il s'agissait d'un Elementis, il n'avait jamais rien tenté contre la demoiselle aux cheveux roses ou même les Domae et pourtant c'était l'As de sa Famille... Il ne méritait pas ça et ses enfants non plus, ils devraient avoir la possibilité de grandir avec leur père et non devoir se baser sur des rumeurs dont la moitié étaient fausses. La Rose soupira, elle aurait dû faire comme son Alpha et partir loin de cette ville pendant qu'il en était encore temps.

- Je connais l’histoire d’un gars qui, à douze ans, dormait dans la rue et sur un canapé moisi. Il n’avait plus de famille, en fait il n’avait plus personne. C’était dur de vivre comme ça. Encore que «vivre» est un grand mot. Disons qu’il survivait plutôt, en tuant des rats, en volant de la bouffe et des vêtements à mesure qu’il grandissait. Il devenait de plus en plus horrible à voir, les côtes saillantes, les joues creuses, les dents jaunies. Tout ce qu’il avait réussi à devenir était un voleur, un menteur mais aussi un petit malin. Ses parents en étaient de très bons le temps qu’ils avaient été là et il ne manquait pas d’intelligence. Au fil du temps, il se faisait payer pour dérober des choses de valeurs, en échange d’argent, qu’il dépensait aussitôt. Un jour, il se fit prendre. Ce n’était pas sa première malchance mais à partir de ce moment-là, il ne dormit plus dans la rue. L’homme qui l’avait pris à voler l’entraina au combat et à la finance du mieux qu’il put et le résultat, tu l’as devant toi.

Elle se tourna légèrement pour observer Vilmos... C'était bien la première fois qu'il acceptait de se confier sur son passé et la vision de l'As changeait peu à peu sur lui ; plus elle apprenait à le connaître plus elle arrivait à comprendre pourquoi il avait ce caractère et pourquoi il était comme ça. Malgré tout ce qu'il avait vécu, le Valet avait eu de la chance de rencontrer l'ancien Trésorier qui lui avait offert une meilleure vie. La demoiselle aux cheveux roses baissa les yeux, elle comprenait bien où il voulait en venir avec sa petite histoire.

- Ce que je veux dire, c’est que je comprends ce que tu vis, d’accord ? Mais il y a des gens qui s’en s’on sortit alors que leur situation n’était pas meilleure que ce que tu vis. Beaucoup de gens peuvent t’aider, moi d’abord. Gaea n’est plus là mais tu n'es pas seule, Kira...

Sûrement... Kira avait accepté l'aide de certaines personnes mais lorsqu'ils étaient trop entreprenant comme Vilmos elle avait tendance à les rejeter... Pourquoi ? Aucune idée, sûrement pas peur de déranger ou parce qu'elle était trop têtue pour accepter une aide extérieure. Ce n'était pas la première personne à vivre ce genre de situation et pourtant elles s'en étaient bien sorties alors pourquoi pas elle ? Elle devait garder la tête haute pour Haizea et Ewan, ils ne méritaient pas de terminer à la rue et devoir se débrouiller tout seul...

Soupirant, la jeune femme allait reprendre la parole quand tout à coup quelqu'un entra dans la maison ; décroisant les bras et se mettant sur pied, Kira reconnut sa colocataire et amie entrer dans la maison armée d'un immense pic de glace... Angel avait sûrement remarqué la serrure cassée et s'était imaginée le pire pour son amie ; voulant éviter le bain de sang, Kira alla rejoindre l'ancienne Elementis pour la rassurée.

- Non non, ne t'en fais pas ; c'est un ami.

La demoiselle tourna la tête vers Vilmos qui n'allait sûrement pas apprécier le fait que son amie soit une Elementis, d'un regard elle lui fit comprendre qu'elle ne souhaitait aucun commentaire à ce propos. Si il voulait des informations en plus, il devra attendre. Quelques secondes de silence histoire que tout le monde apprenne à faire connaissance d'un regard, de toute façon si quelqu'un tentait quoi que ce soit, la Rose serait là pour intervenir. Hors de question de se battre dans sa maison.

- Angel, je te présente Vilmos... Un ami qui va dormir quelques jours à la maison parce que la sienne a été détruite dans la bataille.

Autre regard en direction de son Valet qui avait tout intérêt à rentrer dans son mensonge, pour le moment, Kira n'était vraiment pas prête à avouer à son amie sa tentative de suicide. Peut-être plus tard, lorsqu'elle se sera entièrement remise de ses émotions mais certainement pas aujourd'hui.

- Et Vilmos, je te présente Angel ; mon amie qui vit ici depuis le mois de septembre.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptySam 7 Nov - 5:18

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Pour une fois qu’il disait quelque chose de touchant, pourquoi est-ce qu’une Élémentis devait ruiner le moment en s’en mêler? Ça lui donnait une bonne raison de plus pour détester les Élémentis. Quoique, Vilmos s’avérait être un peu reconnaissant que soudainement une fille blonde armée d’un énorme pic de glace intervienne et interrompe Kira, qui s’apprêtait à dire quelque chose. Le Domae préférait ne pas savoir ce qu’elle allait dire à propos de son histoire. Elle pouvait penser ce qu’elle voulait, mais elle pouvait le garder pour elle. Par contre, lui, fut content que l’As intervienne pour empêcher l’autre jeune femme de lui enfoncer le pic de glace entre les deux yeux.


- Non non, ne t'en fais pas ; c'est un ami.

Oui, et il tenait à rester en vie, merci beaucoup. Il avait agi en héros en sauvant Kira et tout ce qu’il recevait c’était des insultes et une menace de mort. Enfin, il n’avait pas été très délicat non plus, mais quand même. Il ne méritait pas ça. Peut-être aurait-il dû retourner chez lui, surtout avec cette Élémentis dans les parages. Vilmos observa les deux femmes d’un air circonspect. Il avait très envie de dire à Kira que la dernière fois qu’elle avait hébergé un Élémentis chez elle, elle s’était retrouvé en couple. Mais encore là, ça n’aurait pas été délicat.

- Angel, je te présente Vilmos... Un ami qui va dormir quelques jours à la maison parce que la sienne a été détruite dans la bataille.

Levant le menton, Vilmos regarda l’Élémentis et eu l’un de ses sourires vides de chaleur et terrifiant qu’il utilisait pour cacher son dégout. Mis à part le pic de glace, il était vrai qu’Angel avec l’air inoffensive. Mais depuis cette attaque surprise, personne n’aurait pu lui en vouloir de rester sur ses gardes.

- Et Vilmos, je te présente Angel ; mon amie qui vit ici depuis le mois de septembre.

-Bonjour, dit-il en se levant. Excusez-moi, je vais aller nettoyer la chambre.

Il ne voulait surtout pas s’attarder ici. Le Valet tourna les et monta à l’étage, après avoir trouvé une serpillère et un seau qu’il avait rempli d’eau. Mais en ouvrant la porte il constata que le ménage avait déjà était fait en grand partie. Il passa où il restait certaines taches de sang sur le plancher, puis il eut rapidement terminé.

Une heure ou deux plus tard, Vilmos sortie de la maison pour accueillir Gustave, qui trainait sur son dos un sac avec quelques vêtements et, ô joie, son livre de compte et plusieurs documents dont il avait besoin pour travailler. Il serait là si Kira avait besoin de parler, mais sinon, il allait s’emmerder toute la journée à ne rien faire. Le Valet s’excusa auprès de Gustave : il ne rentrera pas chez lui ce soir. Le taureau eu l’air de s’en ficher royalement ; ce n’était pas la première fois que son maître dormait ailleurs.

De retour à l’intérieur, Vilmos retrouva Kira seule dans le salon et désigna fièrement sa valise.

-Avec ça, je pourrais rester des jours si je veux. Enfin, j’espère que je n’aurai pas à le faire, pour notre bien à nous deux, dit-il avec un sourire en coin. Je vais aller dormir, question de me préparer mentalement à réparer ta serrure. Alors…Bonne nuit!

Il était plutôt content que cette journée se termine enfin. Aucun risque que Kira attente à sa vie en présence de sa chère amie Élémentis : il pourrait dormir sur ses deux oreilles. Comme elle avait pu le voir lorsqu’il avait tenté misérablement de dessiner son visage sur un ballon, Vilmos n’avait pas le moindre talent manuel. Sauf peut-être celui de manipuler de l’argent.

-Et je te pardonne pour les insultes, et tout ça. J’ai manqué de tact je crois tout à l’heure donc euh…désolé. J’essaierais d’être moins grossier, la prochaine fois.

Parce que forcément, il y aurait une prochaine fois, c’était certain. Vilmos sentait que lui et Kira n’en n’auraient pas fini avec leurs querelles.  Mais ce n’était pas une promesse. D'ailleurs, il lui demanderait pourquoi elle se tenait avec tellement d'Élémentis, mais ça serait pour demain.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMer 11 Nov - 23:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Et Vilmos, je te présente Angel ; mon amie qui vit ici depuis le mois de septembre.

- Bonjour. Excusez-moi, je vais aller nettoyer la chambre.

La demoiselle aux cheveux roses soupira... Elle avait espéré que cette rencontre se passe dans de meilleures conditions mais son amie s'était sûrement inquiétée en voyant la serrure de la porte d'entrée défoncée ; comment lui en vouloir ? La Rose regarda Vilmos monter les escaliers tandis qu'Angel alla faire fondre son pic de glace dans l'évier, au moins elle avait éviter un conflit entre le Valet et son amie.

- Ne t'en fais pas pour la serrure, Vilmos se fera un plaisir de la réparer demain. HEIN !

Ouais qu'il travaille un peu dans la maison... Déjà qu'elle allait devoir le supporter les deux prochains jours, si c'était en plus pour qu'il fasse la grasse matinée dans le lit de la demoiselle et se tourner les pouces en attendant qu'on vienne réparer sa porte il pouvait toujours courir. Kira tenta un sourire pour rassurer son amie qui avait sûrement remarqué ou sentit qu'il y avait un problème ; la demoiselle baissa les yeux, sûrement trop honteuse pour le geste qu'elle avait commit en son absence. Mais elle n'était pas encore prête pour lui dire.

La demoiselle aux cheveux roses proposa donc son aide pour la cuisine, elle n'allait sûrement pas manger beaucoup une fois encore mais la Rose n'allait pas laisser Angel faire la cuisine toute seule... Surtout qu'elle devait cuisiner pour trois cette fois. Kira aida son amie à ranger les courses dans le frigo et le placard et sortit les ustensiles de cuisine pour commencer le repas sous les directives de l'ex-Elementis de glace afin d'éviter toutes catastrophes et tout risques d'empoisonnement.

Comme elle l'avait prédit, la jeune femme mangea peu à table et laissa son assiette à celui qui la voulait ; l'ambiance n'était pas vraiment au top... Entre Kira qui déprimait et les deux qui n'étaient pas extrêmement bavards, ce n'était pas la folie au moment du repas. Après avoir débarrassé et nettoyer la vaisselle avec la Rose, Angel alla dans sa chambre pour la soirée ; Kira lui souhaita une bonne nuit tandis Vilmos venait de sortir pour on ne savait quelle raison.

- Avec ça, je pourrais rester des jours si je veux. Enfin, j’espère que je n’aurai pas à le faire, pour notre bien à nous deux. Je vais aller dormir, question de me préparer mentalement à réparer ta serrure. Alors… Bonne nuit !

Et bien ça ne prévoyait rien de bon... A tous les coups, il allait l'appeler au bord de la panique pour qu'elle répare elle-même cette serrure ; elle l'aurait bien fait pendant qu'ils étaient en train de manger ou dans un autre moment de la journée mais voir Vilmos en train de galérer à réparer la serrure était limite jouissif. Peut-être qu'avec ça, il apprendra à ouvrir une porte comme une personne civilisée et non la défoncer pour jouer les super-héros.

- Et je te pardonne pour les insultes, et tout ça. J’ai manqué de tact je crois tout à l’heure donc euh…désolé. J’essaierais d’être moins grossier, la prochaine fois.

Elle hocha la tête en lui souhaitant une bonne nuit... Effectivement, être plus délicat et moins grossier serait une avancée majeure pour le Valet mais ce n'était sûrement pas pour demain. Kira se laissa tomber dans le canapé et regarda le plafond, désormais seule avec ses idées elle repensait à Gaea et tous les moments heureux qu'ils avaient pu avoir ensemble. La Rose s'attendait toujours à le voir débarquer à la maison, de retour d'un bar ou simplement se réveiller de ce mauvais rêve mais plus les heures passaient et plus elle perdait espoir... Et plus elle perdait espoir et plus elle avait peur.

Ses pensées défilèrent pendant plusieurs heures et elle ne put trouver le sommeil avant très longtemps ; ça devait déjà faire 3 bonnes heures que le Valet et Angel dormaient chacun dans leur chambre. Kira finit quand même par s'endormir après avoir pleuré longtemps mais fut réveillée par les premières lueurs du jour, c'est-à-dire 7 heures du matin. Elle attendit donc en bas qu'Angel ou Vilmos décide de la rejoindre dans le salon... Mais personne.

Kira fit les cent pas pendant cinq minutes, puis dix... Pour finalement arriver à 30 minutes ; elle était comme un lion en cage. Elle ne supportait plus cette maison et la solitude qu'il pouvait y avoir ; ses enfants et Gaea lui manquaient mais elle ne pouvait en revoir aucun... L'un étaient chez leur marraine pour éviter tout soucis et l'autre était quelque part dans la ville avec le psychopathe qui l'avait enlevé et tué. Monde de merde. Et en plus cette foutue porte ne faisait que claquer parce que la serrure était cassée ; bordel.

Elle était sur les nerfs. Comme elle n'arrivait pas à dormir tout la mettait hors d'elle mais elle ne pouvait pas dormir à cause de toutes les pensées... Et cette putain de porte qui ne voulait toujours pas se fermer ; cette fois, c'était trop. Montant les escaliers, la demoiselle aux cheveux roses arriva à l'étage entra dans sa chambre ; là c'était à coup à mettre Vilmos hors de lui mais il n'avait pas intérêt à la chercher trop longtemps. C'était donc avec toute la douceur qu'elle pouvait avoir qu'elle prit la parole.

- Debout ! Et va me réparer cette foutue porte qui ne fait que claquer !

Et elle claqua la porte de sa chambre avant de l'entendre râler... De toute façon si il ne pointait pas son nez dans les dix prochaines minutes elle irait le chercher, quitte à lui mettre un coup de pied au derrière pour qu'il y aille. Arrivant en bas, la demoiselle aux cheveux roses ouvrit son frigo à la volée pour s'emparer de la première boisson qui tombait sous la main qui s'avérait être une bouteille d'alcool mit au frais. Cette journée allait être tellement longue...




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptySam 14 Nov - 5:29

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Le sommeil prit du temps à arriver pour le Valet Domae. Il n’était pas dans son lit, il n’était pas chez lui, et savoir que Gaea était mort dans cette pièce lui faisait froid dans le dos. Il avait comme une impression d’être observé. Lorsqu’il tomba endormi, il rêva que l’ancien Élémentis le regardait furieusement depuis l’au-delà. Après tout, comment osait-il dormir dans le même lit que celui où il avait dormit. Vilmos croyait avoir droits à des félicitations de la part de l’esprit de Gaea pour avoir sauvé Kira de la mort, et bien, dans ses rêves, il se trompait complètement.

Malgré ce rêve étrange, tout le reste de la nuit, Vilmos dormit profondément. Même, ça devait faire longtemps qu’il n’avait pas dormit aussi bien. Depuis la mort d’Asharya, l’attaque surprise des Élémentis et la petite visite en prison et à l’hôpital, le sommeil de Vilmos était agité et pas reposant du tout. S’il ne rayonnait pas de bonne humeur dans son état naturel, et bien ces derniers jours avaient été encore pires. Sa jambe et son repos forcé n’aidaient pas non plus.


Pourtant lorsque Kira ouvrit la porte, il l’entendit à peine, encore un peu dans les vapes. Vilmos tourna la tête vers elle et la regarda avec des yeux vitreux. Elle était une image floue aux cheveux rose et à l’air furieux.


- Debout ! Et va me réparer cette foutue porte qui ne fait que claquer !

Elle referma la porte et Vilmos poussa un gémissement pathétique, à la limite de la souffrance, dans son oreiller. Il allait lui foutre sa serrure dans le cul. Pourquoi était-il là, alors qu’il aurait pu dormir chez lui? C’était vraiment trop tôt pour lui. Vraiment trop tôt. Il avait l’habitude de se rendre au casino seulement à 10 heures et avait tout le temps pour dormir. Mais là… Son travail lui manquait cruellement. Il avait encore les paupières collées l’une sur l’autre merde! En même temps, pourquoi aurait-il quelque chose à foutre de son apparence dans un moment pareil? Il avait les cheveux dans tous les sens, un début de barbe noire lui grattait le menton et enfila les même pantalons et chemise que la veille, n’ayant pas encore le cœur de la boutonner ou d’ouvrir le sac remplis de vêtements propre que Gustave lui avait apporté. Ce qui lui fallait c’était du café. Et ça tombait bien, puisqu’il fut guider jusqu’à la cuisine grâce à son odeur. Le Domae à peine réveillé mélangeait encore les couleurs et les formes.


Après une seule gorgée, c’était déjà mieux. Vilmos aperçu Kira avec une bouteille l’alcool dans les mains. Wow. C’était un peu tôt pour ça, non? Il ne passa pas de commentaire, mais se promis de retenir le geste.


-Tu es un vrai petit rayon de soleil le matin Kira...

C’était méchant, mais mérité. Vilmos se tourna vers la serrure et se pris la tête entre les mains. Cette réparation idiote lui semblait aussi difficile que de déplacer une montagne. Il gémit de la même manière pathétique que tout à l’heure. Il n’avait aucune idée de comment remettre en place une serrure. Il avait l’habitude de les brisés merde! Il prit une autre gorgée de café pour reprendre son sang-froid.

-Putain de serrure à la con. Autant en finir tout de suite et réparer ta saleté de porte. Il me faut des…des outils. Des vis, un marteau…ce genre de trucs. Au moins ça. Si j’ai réussi à bâtir un empire du crime, je dois bien pouvoir accomplir un petit job de réparation. Surtout avec un tel rayon de soleil et de bonheur pour me soutenir, dit-il, acerbe.

Franchement, l’état de Kira était au plus bas. Et il était conscient de ne pas pouvoir faire grand-chose à cet égard. Alors la voir boire de l’alcool à une heure pareille, pourquoi pas? Ce n’était pas lui qu’il allait lui faire la morale sur quand boire et ne pas boire. Ça serait hypocrite de sa part. Déjà que Kira semblait vouloir en faire à sa tête, elle n’allait probablement que lui rire au nez et elle continuerait de boire. Quand même, c’était dommage de la voir comme ça. En fait il préférait la voir en colère qu’aussi déprimer. Et Vilmos ne pouvait pas s’empêcher de la provoquer, pour voir si elle réagissait. Après ce qu’elle venait de lui faire, elle le méritait amplement.

Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyMar 17 Nov - 23:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

Debout devant le frigo, la demoiselle aux cheveux roses était en train de boire une gorgée de la vodka qu'elle venait de récupérer dans la porte de appareil ménager ; Kira ne regardait pas Vilmos qui venait de descendre les escaliers, réveillé avec la plus grande délicatesse de la jeune Domae. Une gorgée de plus et elle posa la bouteille sur le comptoir pour écouter le commentaire du Valet.

-Tu es un vrai petit rayon de soleil le matin Kira...

Elle se passerait bien de son petit commentaire mais au fond elle l'avait sûrement mérité, peut-être qu'elle aurait pu faire un réveil plus gentil et plus calme... Mais... Rancunière comme elle l'était, la demoiselle aux cheveux roses n'appréciait pas réellement d'avoir passé une mauvaise nuit à cause de cette serrure cassée... Et des cauchemars. Voyant le Domae se prendre la tête entre ses mains, Kira commença à désespérer sur la réparation de sa serrure... Elle soupira, ça allait être encore à elle de réparer les conneries des autres.

-Putain de serrure à la con. Autant en finir tout de suite et réparer ta saleté de porte. Il me faut des…des outils. Des vis, un marteau…ce genre de trucs. Au moins ça. Si j’ai réussi à bâtir un empire du crime, je dois bien pouvoir accomplir un petit job de réparation. Surtout avec un tel rayon de soleil et de bonheur pour me soutenir.

- La prochaine fois tu penseras à ouvrir simplement la porte  au lieu de défoncer la serrure.


Peut-être qu'avec ça il allait finir par retenir la leçon. La demoiselle aux cheveux roses monta les escaliers pour ouvrir le placard qui se trouvait juste à côté de la chambre de Kira et prit la caisse à outils dans laquelle se trouvaient tous les instruments nécessaire pour réparer cette serrure. Descendant les escaliers, la jeune femme posa la boîte à ses côtés, non avec douceur... Et c'est seulement à ce moment-là qu'elle se rappela qu'elle ne vivait pas seule dans cette maison. Arg, pauvre Angel qui devait subir sa mauvaise humeur.

- Tiens l'empereur du crime

Kira lui tendit un tourne-vis au moment où Angel sortit de sa chambre, la tête dans les vappes sûrement réveillée par les bruits que faisait la demoiselle aux cheveux roses avec les outils et ses réflexions quant à cette serrure. Elle murmura quelques excuses dans sa barbe inexistante pour expliquer son geste, c'était Vilmos que la Rose voulait réveiller pas son amie... Cependant, l'As détourna le regard lorsqu'elle croisa celui d'Angel qui venait de poser les yeux sur la bouteille d'alcool. Ouais ouais, pas dès le matin elle connaissait la chanson.

La demoiselle aux cheveux roses laissa donc Vilmos vaquer à ses occupations et se prendre la tête avec la serrure de cette porte tandis qu'Angel commençait à préparer le petit-déjeuner ; ne voulant mettre la main à la patte nul part, Kira reprit la bouteille d'alcool dont elle reprit une petite gorgée. Mais cette douce boisson du matin fut retirée de force par son amie levée quelques instants plus tôt, apparemment ils s'étaient donnés le mot pour l'empêcher de faire ce qu'elle voulait.

- Kira.. Je sais que c'est dur mais ne fais pas la bêtise de te plonger dans l'alcool pour oublier tes soucis...

Raaah mais c'est bon, la demoiselle aux cheveux roses supportait très bien l'alcool et n'allait pas finir bourrée aussi tôt... Elle avait simplement besoin d'un remontant, d'un petit truc histoire qu'elle ne se fatigue pas tout le reste de la journée. D'un coup, Angel s'approcha de son amie pour lui faire un câlin ; n'ayant jamais été quelqu'un de très tactile, la Rose fut légèrement mal à l'aise même après tant de semaines passées à ses côtés... Et en plus Vilmos pouvait les regarder et elle sentait déjà son regard accusateur du fait qu'il s'agissait d'une Elementis qui faisait un câlin à une Domae.

Bien bien, elle avait comprit pas d'alcool à 7h45 du matin et la Rose attendra le reste de la journée pour continuer de boire. A contre cœur, la demoiselle aux cheveux roses prit la bouteille d'alcool et la rangea dans la porte du frigo et la laissa se claquer ; cette journée allait être très longue... Que ce soit pour elle, Angel ou Vilmos. Le café venait d'être terminé et son amie était en train de verser la boisson dans une tasse pour aller la tendre au Valet mais la Rose l'attrapa au passage et s'en appropria en prenant une première gorgée. Non non, pas de café avant d'avoir réparé cette fichue porte.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyVen 20 Nov - 19:15

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


- La prochaine fois tu penseras à ouvrir simplement la porte  au lieu de défoncer la serrure.

Kira parti chercher la boite à outils et Vilmos secoua la tête. Ce n’était qu’un bête petit accident, pourquoi est-ce qu’elle l’embêtait avec ça? Ça ne lui aurait rien fait de payer pour faire venir un réparateur, et peut-être aussi lui acheter une porte plus solide, tant qu’à y être. Mais réparer lui-même une serrure, c’était nouveau. Kira lui tombait sur les nerfs, mais en plus il commençait à la trouver de plus en plus dérangée mentalement. Depuis le début de son arrivé brutale chez elle, l’As faisait clairement tout ce qu’elle pouvait pour le faire chier et le pire, c’est que ça marchait. Clairement, Kira voulait que Vilmos rentre chez lui, mais il ne céderait pas avant d’être certain qu’elle soit redevenue « normale». Seigneur, faites que je la supporte encore, se dit-il en regardant le plafond.

La boite à outils en main, Kira revenue à la cuisine et déposa bruyamment la boite, puis fouilla à l’intérieur.

- Tiens l'empereur du crime.

L’empereur du crime ouais. Le plus mauvais réparateur de porte aussi, ce dit-il en observant le tournevis qu’elle venait de lui fourrer entre les mains. Au moins, il savait à quoi servait un tournevis. Plutôt clair. Sauf qu’en regardant dans la boite à outils, Vilmos se rendit compte qu’il ne savait pas ce que le trois quart des trucs là-dedans était supposés faire. Est-ce qu’il aurait besoin de tout ça pour réparer la serrure?! Une envie soudaine de jeter la boite par la fenêtre et s’en aller chez lui le pris, mais il n’abandonnerait pas si facilement. Pft. Il était un homme après tout, il devait avoir ça dans ses gênes…De réparer des trucs et des machins.

Vilmos ne prêta pas attention à Angel qui arriva dans la pièce pour préparer le petit-déjeuner, tandis que Kira semblait ne vouloir aider personne. Il s’agenouilla devant la porte, la serrure démantelée et la boite à outils près de lui. Il y avait tout un tas de trous, mais une fois la poignée remise en place, ça ne paraîtrait plus. Espérons en tout cas, se dit-il en déposa le tournevis pour examiner la serrure entre ses mains compter le nombre de pièce. Machine numéro un, machin numéro deux, trou numéro quatre… C’est comme un casse-tête en fait, se dit-il en observant un petit trou sur le côté de la porte. Le petit machin dans le petit trou et le gros machin dans le gros trou. Du mieux qu’il pouvait, il commença à s’affairer autour de la porte.

À un moment, Vilmos entendit Angel parler à son amie Kira, inutile dans cette maison.

- Kira.. Je sais que c'est dur mais ne fais pas la bêtise de te plonger dans l'alcool pour oublier tes soucis...

Il n’avait jamais vu Kira complètement bourrée, mais si à jeun elle était chiante à ce point, il doutait que ça ne soit mieux avec plusieurs verres dans le nez. Il fut d’accord avec la jeune Élémentis, mais ça ne risquait pas d’arriver souvent. Vilmos s’attendit à ce que Kira réplique à Angel de ce mêler de ses oignons, au lieu de ça, il y eu un silence et il se retourna. De nouveau il leva les yeux au ciel en voyant Angel prendre Kira dans ses bras. Kira avait tellement l’air mal à l’aise que la voir comme ça le fit presque sourire.
Ça commençait à sentir bon le café. Vilmos ne s’en était pas rendu compte mais il avait l’estomac dans les talons. Il salivait presque en voyant Angel lui apporter du café frais et encore tout chaud. Si ça n’était pas d’elle, il serait surement mort de faim. Il ne savait pas si Kira savait cuisiner, mais si c’était le cas, elle l’aurait laissé crevé de faim. Même si Angel était Élémentis, il devrait être gentil avec elle. Surtout afin de pouvoir manger.

Puis, Kira fit une chose horrible. Il avait la main tendu pour attraper la tasse. Il l’avait presque senti entre ses doigts avant que la jeune femme aux cheveux roses n’attrape la tasse et en prenne une gorgée.

-Hey! J’ai faim!

Oui, il avait faim. Il n’avait pas mangé depuis hier soir et malgré tout, ça ne semblait pas émouvoir Kira le moins du monde! Le pire dans tout ça, c’est que sa jambe lui faisait trop mal pour qu’il puisse se relever. Et sa cane était restée dans la chambre. Il était condamné au sol à réparer cette foutu serrure, avec une envie furieuse d’encastré Kira dans le mur. Elle n’avait pas le droit de le tenir affamé comme ça! Pour qui elle se prenait merde!?
Il fallait qu’il répare la serrure, il n’avait pas le choix. Tandis qu’il continuait d’inséré les machins dans les trous, il traitait Kira de tous les noms dans sa tête. Qu’est-ce qu’il avait fait pour mériter ça? Il lui avait sauvé la vie merde! Et puis cette foutu serrure qui ne voulait pas rester en place. Rien ne rentrait nulle part, il visait un truc et un autre machin tombait, il se coinçait les doigts partout. Il avançait tellement à pas de tortue qu’il ne mangerait jamais et à cette idée…C’était le comble. Il en avait ras-le-bol d’être ici à se faire chier avec cette porte, cette serrure, cette boite à outils et cette garce qui le traitait comme une merde. Il avait juste besoin de manger! Rien que ça! Ça suffit, se dit-il. Dès que Kira s’approcherait, il passerait à l’attaque. Mais patience.

Après un moment, la jeune femme passa près de lui. Vilmos ne pouvait pas se relever, mais il réussit à se projeter en avant. Ses bras entourèrent les jambes de Kira avec une telle force qu’ils les tenaient emprisonnés. Tout le corps de Vilmos était au sol, excepté ses bras qui retenait Kira de tous mouvements de jambes, resserrés autour d’eux comme un étaut.

-Je ne te laisserais pas bouger tant que je n’aurais pas bouffé!  Je suis pas ton esclave putain, je suis ton Valet! T’as pas le droit de ME faire ça à MOI espèce de garce! Soit tu me donne à manger, soit tu m’aides avec ta serrure de merde. Sinon je ne bouge pas!

Vilmos avait gardé fermement ses bras enserrés autour des mollets de Kira et il ne comptait pas lâcher prise. Sa jambe lui faisait peut-être mal, mais il n’avait rien perdu de sa force. Vilmos lança un regard haineux à la jeune femme.

-Tu préfères peut-être que je dise tout à Angel?

Il savait que c’était un coup bas à lui faire, mais il n’en avait rien à foutre. Elle n’avait qu’à se conduire comme une personne censée! Que Gaea soit mort ou pas! Il ne savait pas si elle se comportait ainsi à cause de son état dépressif, où parce qu’elle aimait réellement lui donner envie de partir de chez elle. Il ne voulait pas partir, il voulait qu’elle aille bien. Mais il ne pouvait pas supporter de se faire mener par la faim.


Coucou

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptySam 21 Nov - 19:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vilmos

- Hey ! J’ai faim !

Et alors ? Elle, elle avait eu froid toute la nuit parce que la porte n'arrêtait pas de claquer à cause des conneries de Vilmos ; la demoiselle aux cheveux roses se laissa tomber dans le canapé pour boire son café en toute tranquillité qui était souvent interrompue par des drôles de bruits qui indiquèrent à Kira que cette serrure n'allait jamais être réparée... Ben tien, ça allait être encore à elle de réparer les conneries des autres vu qu'elle refusait de dépenser dans un truc qu'elle pouvait faire elle-même.

Le café terminé, la demoiselle aux cheveux roses se leva du divan et repassa devant Vilmos avec pour idée en tête de déposer la tasse dans l'évier et faire la vaisselle un peu plus tard. Sauf que la marche fut interrompue par un Vilmos qui venait d'entourer les jambes de la jeune femme pour l'empêcher d'aller un peu plus loin ; légèrement déséquilibrée, l'As manqua de tomber sur son Valet mais réussit à se rattraper grâce à un meuble non loin d'elle.

- Je ne te laisserais pas bouger tant que je n’aurais pas bouffé ! Je suis pas ton esclave putain, je suis ton Valet ! T’as pas le droit de ME faire ça à MOI espèce de garce ! Soit tu me donne à manger, soit tu m’aides avec ta serrure de merde. Sinon je ne bouge pas !

- Bordel mais arrête de faire l'enfant deux minutes ! T'as qu'à le faire toi-même ton petit déjeuner, y'a pas noté bonniche sur mon front.


Ok il avait mal à la jambe et n'arrivait pas forcément à se relever tout seul mais avec un peu de volonté et l'appel de la bouffe, Vilmos pouvait très bien faire ça tout seul. Il n'avait qu'à faire comme chez lui et ouvrir le frigo pour prendre ce qui lui donnait envie ou alors se préparer un café tout seul, il était assez grand pour ça non ? Elle commença à se débattre mais rien n'y faisait, il gardait fermement son emprise sur elle.

- Tu préfères peut-être que je dise tout à Angel ?

Finalement déséquilibrée, elle tomba au sol contre le carrelage. Se retournant vers Vilmos, elle lui lança un regard égal au sien remplis de haine et prête à lui sauter à la gorge si il osait prononcer un mot de plus quant à cette histoire. Elle savait que l'avoir dans ses pattes serait la pire des épreuves que la vie lui offrait ; même si il lui avait sauvé la vie, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que c'était un véritable salopard qui ferait bien de rentrer chez lui avant qu'elle ne décide de le tuer.

Reprenant l'usage de ses jambes, la demoiselle aux cheveux roses se releva en déposant la tasse fermement sur l'évier et elle laissa son Valet par terre sans rien faire. La jeune femme monta les escaliers, entra dans sa chambre afin de s'emparer de sa canne ainsi que de ses affaires et redescendit les escaliers ; elle lui lança la canne dessus afin qu'il la rattrape et qu'il puisse enfin se relever. Une fois debout, la jeune femme lui donna le tout dans ses bras et ouvrit la porte.

- Maintenant dégage de là. Je n'ai pas besoin de ton aide.




Je m'exprime en sienna
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 EmptyDim 22 Nov - 18:33

...

La vie ne tient qu'à un fil
Prend un rendez-vous pour le paradis
ft. Kira


Kira essaya de se défaire de son emprise et réussi, presque malgré elle, en tombant sur le plancher, ce qui fit en sorte que Vilmos lâcha sa prise autour des jambes de l’As. Ça y est, il était vraiment cloué au sol cette fois. Maudite jambe! La Domae eu un mouvement de recul en voyant avec quelle haine Kira le regardait à présent. Vilmos soutint son regard avec le peu d’orgueil qui lui restait maintenant qu’il était sur le dos, se redressant avec ses coudes pour défier la jeune femme du regard. Ils semblaient revenu à la case départ, il y a un an, où Vilmos n’éprouvait pour Kira que du dédain et de la colère. En fait elle n’avait pas changé depuis, et cette fois elle ne semblait pas qu’avoir envie de lui casser le nez.

N’espérant aucune aide de sa part pour se relever, Vilmos se remit à genou tandis que Kira quitta la pièce, puis l’entendit revenir avec sa canne et ses affaires qu’il avait reçu de Gustave. Il avait cru pouvoir rester quelques jours ici, mais en moins de 24 heures, il était à bout de nerf et plus que prêt à partir de la maison. Fleure délicate qu’elle savait être, Kira lui jeta sa canne au visage. Dès qu’il l’eu entre les mains, il se releva et fut à deux doigts de pousser Kira dans le mur, mais elle lui remit son sac entre les mains et le somma de partir.

- Maintenant dégage de là. Je n'ai pas besoin de ton aide.

Qu’elle soit en deuil ou non, Vilmos n’avait plus aucunes intentions de jouer aux gentils avec elle. La colère et l’humiliation peignèrent son visage d’un rouge flamboyant, en pensant que Kira avait pu tenu à lui. Elle s’était excusée mais maintenant il n’en croyait plus rien. Il l’avait sauvé deux fois et elle le prenait toujours pour une merde. Cette fois, il partait pour de bon.

-Très bien!  Je ne t’aiderai plus Kira si c’est ce que tu veux. Ne m’adresse plus la parole, moi non plus je n’en a rien à faire de toi! Ne me parle plus jamais!

Vilmos lui lança une dernier regard bouillonnant avant de prendre la porte et de rejoindre la rue en ne se retournant pas sur son chemin. Chez lui, il s’ouvrit une bière, passa sous la douche et retourna dans son lit.


Coucou

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]   La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie ne tient qu'à un fil [PV Vilmos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-