Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-50%
Le deal à ne pas rater :
Montre Huawei Watch GT 2e (noire) à 69€
69 € 139 €
Voir le deal

Partagez
 

 I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptyDim 15 Nov - 23:31


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447604045-tumblr-m2fu4hl5sv1qcq2vho1-500

I'll teach you, Judas !


|| ~PV Athéna~ ||
 

« Regarde, Maman ! On dirait une princesse comme ça !  »

Les choses ne sont jamais simples quand on est mère d'une petite fille, surtout quand on l'est après avoir volé l'enfant en question...

Voyant la petite tête blonde (une fausse blonde) descendre alors que je lui ai bien spécifié de rester en bas, là où se trouve ma demeure, je laisse mon animal jouer seul à la balle avant de m'approcher de Georginette, alias la princesse auto-proclamée. Vêtue d'une robe à froufrous dont la couleur échappe à mon oeil - mais que je devine rose -, elle me regarde, tout sourire, avant de tourner sur elle même comme si elle voulait que je vois jusqu'aux tréfonds de la laideur de cette robe. Urgh. Je soupire puis grimace, les lèvres pincées, trahissant mon dégoût pour cette tenue et persuadée qu'un peu de bile a remonté le long de ma gorge... une princesse, vraiment ? A croire qu'elle a été élevée par quelqu'un d'autre que m... - - ah, oui, c'est le cas. Après quelques instants passés à l'observer, tout en faisant attention à bien montrer à quel point elle me déshonore du fait de son manque flagrant de goût, je me penche finalement avant de lui pincer un bout de joue entre mon pouce et mon index : «Une adorable petite princesse, en effet... Qui sait, je pourrais peut-être te marier de force à un prince d'un autre pays pour créer une alliance, n'est-ce pas une excellente idée ?» Et toc. Certes, je suis la plus pouf de toutes les pouffiasses pour avoir réduit ses rêves en poussière, mais c'est pour son bien. Réalisant que mes paroles l'ont touchée bien plus que je ne l'imaginais (alors que je croyais bêtement qu'elle avait fini par saisir mon humour), je me rattrape néanmoins tout en me redressant :

« Je plaisante, Sweetie. Mais tant que tu seras ma fille, je refuse que tu sois autre chose qu'une reine, sommes-nous bien claires ? Les princesses sont bonnes à rien. Et retourne en bas... je doute que le Panda soit content s'il te voit ici ! »

Le Panda, c'est le petit cerné qui fait office de Chef Elementis ; j'ai cru comprendre qu'il était roux (et même méga-roux) en écoutant quelques bribes de conversations, mais n'ayant pas de preuves concrètes, je préfère le comparer à un bouffeur de bambou. En plus, ce n'est même pas moi qui ai eu l'idée, mais Georginette. Un futur troll en puissance, cette mioche. Je souris et la regarde partir en riant, soulagée de ne pas l'avoir fait pleurer. C'est tellement sensibles, les morveux. On frôle la moindre parcelle de leur imagination et ils sont là, à bouder comme des religieux à qui on aurait dit que leur dieu n'existait que dans leur tête. Je soupire une seconde fois, accoudée aux barrières de sécurité. Takoyaki, dont les tentacules s'agitent hors de l'eau, finit par me renvoyer la balle, que j'attrape du bout des doigts. A croire qu'il s'emmerde autant que moi... Les échanges s'accumulent - le jeu s'éternise, si bien que je finis par m'en lasser au bout de seulement cinq minutes. Jetant le jouet plus loin, qui tombe dans l'eau tandis que la pieuvre s'en va à sa recherche, je quitte l'extérieur du phare avant de retourner au sein du QG. N'y a t-il personne ici bas qui puisse me sauver de mon mortel ennui ? En apparence, si, puisque j'aperçois une jeune femme dont le nom ne m'est pas inconnu. Athéna, Athéna Wulfhame. D'ordinaire, je me moque éperdument du nom de telle ou telle personne, mais j'ai eu ce qu'on appelle une conversation avec l'un de mes espions Domae... ce même espion qui m'a racontée qu'il l'aurait vue dans le QG ennemi.

Une traîtresse dans nos rangs. Si ça, ce n'est pas malheureux.

Bien que je voulais tout d'abord en parler au Panda avant de faire quoi que ce soit à son encontre, il semblerait que je vais devoir m'en passer et foncer dans le tas toute seule. Tristesse et désarroi, que vais-je faire sans son petit grain de sable. Croisant mes bras sur ma poitrine voluptueuse, j'avance jusqu'à la prostituée qui m'a sans doute entendue arriver grâce au clac-clac de mes talons hauts. Je l'aurais bien emmerdée au boulot puisque, malheureusement, elle exerce ses plus grands talents (uhu) au bordel de Jo, qui est au passage mon employeur (sauf que moi, j'utilise une autre partie de mon corps) ; l'ennui, c'est que la Boss n'aurait franchement pas apprécié que je l'engueule devant les clients. 'Paraît que les catfights, ça n'aide pas franchement la vente de charmes, m'enfin je ne vois pas de quoi ils se plaindraient, cette grosse bande de beaufs qui viennent se taper des morues à moitié prix. Et encore, il me semble qu'Harley propose des putes de luxe aux clients. Pas n'importe quoi, l'Athéna.

C'est donc avec un léger sourire en coin que je fais marcher mon index et mon majeur sur son épaule afin d'attirer son attention vers moi, pour ensuite lui souffler à l'oreille, le bras passé autour d'elle :

« Bonjour, mon adorable Bitchie, tu vas bien ? J'ai eu vent de ta présence dans le QG Domae, alors j'aimerais savoir ce que tu y faisais... de l'espionnage, peut-être ?... Oh. Et ne t'en fais pas, je n'en ai pas parlé à Gaara, seulement, je voudrais m'assurer que tu ne t'es pas mise en tête de nous trahir... » 



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptyLun 16 Nov - 22:02


I'll teach you, Judas !


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447707319-cb-full-vert-3


Assise par terre dans le QG de la Confrérie, je suis en train de m'empiffrer de p'tit Lu que j'ai acheté quelques minutes plus tôt avant de venir ici, dans ce trou paumé. C'est pas bon, c'est gras et je n'ai pas de lait mais c'est le seul truc à manger qui peut rentrer ma paye inexistante ; vu que je viens à peine de commencer mon boulot de prostipute de luxe, je ne peux pas demander une augmentation à la patronne qui n'a pas l'air d'avoir tous ses neurones dans sa caboche.

L'océan... C'est si grand et si bleu et j'suis en train de me demander pourquoi j'ai été dans ce foutu phare pour regarder une grande étendue d'eau ; sûrement pour éviter les rafales de vent et de me faire décoiffer au passage. Je remarque le sushi géant en train de jouer à la baballe avec ma chère collègue de boulot et une mioche qui a l'air d'être la sienne. Et bien, je ne suis pas la seule à s'emmerder ici ; mais quand même, un Chef qui se tourne les pouces ce n'est pas top non plus. Surtout après ce qu'il s'est passé je m'attendais à plus d'action...

Jetant un coup d’œil au bureau derrière moi, je regarde les deux dossiers que j'ai ramené de mon infiltration au QG avec Daemon, il faudra que je me renseigne sur lui... Apparemment il s'est fait arrêter et interroger par les autorités, j'espère qu'ils l'ont laissés repartir vivant. Reportant mon regard sur la bouffe en bas du phare, je remarque qu'il n'y a plus personne avec lui... Et merde où qu'elle est passée la dominatrice ? Engloutissant mon biscuit d'une traite, je balaye vite-fait bien fait de la main les quelques miettes tombées sur le plancher au moment où elle entre dans la pièce où je suis.

- Bonjour, mon adorable Bitchie, tu vas bien ? J'ai eu vent de ta présence dans le QG Domae, alors j'aimerais savoir ce que tu y faisais... de l'espionnage, peut-être ?... Oh. Et ne t'en fais pas, je n'en ai pas parlé à Gaara, seulement, je voudrais m'assurer que tu ne t'es pas mise en tête de nous trahir...

J'avale d'un coup le p'tit Lu que j'avais fourré dans ma bouche comme un hamster avant de commencer à réfléchir à une réponse... Enfin surtout de mettre en ordre ce qu'elle vient de me dire. Bien sûr que j'ai été au QG Domae, comment les informations seraient venues jusqu'à moi ? En volant ? Ahah, faut réfléchir un peu dans la vie ma p'tite... Enfin ma grande, mais dans tous les cas je n'y suis allée qu'une seule fois. Retirant le bras et entoure mes épaules, je prend mon p'tit sourire en coin pour reprendre la parole.

- Ma très chère Zora, j'ai effectivement été au QG Domae avec Daemon durant l'attaque qui a eu lieu il y a quelques semaines pour trouver des informations. Que j'ai déposé sur le bureau d'ailleurs, sinon non je n'y suis pas retournée.

Je tiens trop à mon cul... Si je débarque d'un coup dans le QG pour chercher d'autres informations on va finir par m'empaler ! Heureusement qu'il était là d'ailleurs parce que contre le Rhinocéros je crois que je n'aurais jamais survécu, enfin ce n'est pas avec mon arc et mes flèches que je vais aller bien loin. Je recule de quelques pas pour m'emparer des dossiers fièrement ramassés dans le QG pour le lui tendre ; l'un est au nom de Lars et l'autre Alaric, j'sais pas qui sont ces deux gars mais je sais qu'ils sont Domae déjà. Peut-être qu'on pourrait aller prendre entre quatre murs et leur dire nos quatre vérités.

- Et ne t'en fait pas, je ne vais pas trahir mon groupe de Hippies préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptyMar 22 Déc - 2:54


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447604045-tumblr-m2fu4hl5sv1qcq2vho1-500

I'll teach you, Judas !


|| ~PV Athéna~ ||
 

Je n'ai jamais trop su quoi penser de cette gamine des bordels. Enfin, gamine, 'paraît qu'elle a trente-deux ans, mais personnellement, je n'en crois rien : sûrement un autre moyen tordu pour être prise au sérieux, surtout qu'elle n'a absolument pas l'air d'être plus âgée que moi. Et même si c'était le cas... on ne questionne pas la hiérarchie, bordel. La regardant engouffrer son biscuit comme si sa gorge s'était subitement changée en un puits sans fond (allusions dégueulasses s'abstenir), je hausse un sourcil tout en me redressant davantage quand je m'aperçois que mon intervention l'a plongée dans une profonde réflexion. Ma foi, je me suis peut-être trompée à propos de son âge... tss, l’Alzheimer frappe vraiment à tout moment, d'après ce que je vois. Enfin. Je l'admets : je peux paraître sévère avec cette petite, mais ce n'est tout de même pas si compliqué de se rappeler si, oui ou non, on baise le système en allant fourrer son groin dans toutes les assiettes ! Vraiment, il serait grand temps que j'attrape l'espèce de rouquemoute bipolaire afin de revoir avec lui les conditions d'embauche pour la Confrérie... entre les cinglés et les traîtres, 'faut croire que tout le système doit être repensé.

- Ma très chère Zora, j'ai effectivement été au QG Domae avec Daemon durant l'attaque qui a eu lieu il y a quelques semaines pour trouver des informations. Que j'ai déposé sur le bureau d'ailleurs, sinon non je n'y suis pas retournée.

... Vraiment repensé. Cette discussion va être très... très longue. Je la laisse se débarrasser de mon bras envahisseur d'épaules avant de me reculer de quelques pas, un masque mauvais accroché à la chair de mon visage. Daemon. Un tueur, voleur, violeur, et je manque sûrement de mots pour le qualifier... quel genre de pensées a animé les actes du Chef Elementis le jour où il lui a proposé de nous rejoindre ? Une mèche de cheveux entre mes doigts, je la fais tournoyer entre ma main à demi-refermée tout en m'efforçant de ne pas montrer le dégoût que je ressens à l'égard de certains des nôtres. Il n'empêche que je me souviens parfaitement de la mission dont parle ma moyennement jeune associée. Ceci étant... ce n'était pas de ça dont il était question - dire qu'elle pensait, à tort, qu'elle allait si bien s'en tirer. Je me sentirais presque cruelle de briser ses illusions mais la vie est, malheureusement, tout aussi froide que le regard qui s'abat désormais sur son minois de cocotte, à la recherche d'une réponse à ma question. Enfin, d'une réponse autre que celle qu'elle m'a donnée, car elle était tout sauf suffisante. Et utile. C'est surtout ça le problème.

- Et ne t'en fais pas, je ne vais pas trahir mon groupe de Hippies préférés.

Je relève la tête comme extirpée de mes songes, avant de grimacer. Peu importe sous quel angle j'examine la situation, je ne vois qu'une traînée hypocrite qui s'amuse à nos dépends tout en prétendait être ce qu'elle n'est pas, et ne pas faire ce qu'elle fait. Ses hippies préférés ? Ne pas nous trahir ? Mais n'est-ce pas exactement ce qu'elle fait... ? Un soupçon à peine caché me prenant au ventre, je jette un regard par dessus mon épaule afin de vérifier si mon partenaire à tentacules se trouve toujours là puis, voyant que tel est bel et bien le cas, attrape le Judas par l'oreille avant de la traîner à ma suite. "Me prendrais-tu pour une imbécile, Athéna ? Je suis au courant de ta mission avec ce... "Daemon", mais ce n'était pas de ça dont je te parlais ! Mais j'imagine que je vais avoir besoin d'une vieille amie..." Ce n'était pas dans ce but, que j'ai crée la Confrérie ; pas pour que nos membres se moquent éperdument de nos croyances en nous poignardant dès que notre dos leur est présenté. Non... ce n'était pourtant pas pour ça. Et je suis prête à traumatiser quiconque s'amusera à faire l'inverse. Ne serait-ce que pour le fun. Une fois proche de la barrière, je soulève le poids plume à côté de moi avec une facilité déconcertante puis la passe par dessus les barres, lui tenant la cheville de ma main. Un tentacule, puis deux, puis trois sortent de l'eau, et commencent alors à la toucher afin de l'analyser et potentiellement la reconnaître. Et, je l'espère, la bouffer si elle continue à se foutre de ma gueule.

Alors, Slutty ? N'avons-nous pas une magnifique vue, d'ici ? Je suis sûre que tu sauras mieux expliquer à Takoyaki qu'à moi ce que tu fabriquais dans le QG Domae ! Et ne me mens pas... certains de nos espions t'ont aperçue à de multiples reprises, et t'ont reconnue malgré ton déguisement...




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptyMer 23 Déc - 15:30


I'll teach you, Judas !


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447707319-cb-full-vert-3


Je sais bien que je ne suis pas la personne en qui on peut faire le plus confiance mais quand même, penser que je suis capable de trahir la Confrérie me vexe un max. Oh et puis sérieusement, qu'est-ce que j'irais foutre chez les Domae ? J'crois que je ne pourrais avoir d'animal avant très longtemps alors bon ça ne sert à rien... Puis bon, je suis ici moi. Même si je n'ai pas envie de le reconnaître haut et fort, j'ai toujours vécu loin de la guerre alors si elle pouvait se stopper pour que tous les gamins puissent sortir sans avoir peur de faire éclater la cervelle ce serait bien.

Pourtant... En voyant le regard de la Confrérie, j'ai l'impression d'avoir dit quelque chose de mauvais ; peut-être qu'elle aurait préféré finalement que j'avoue une faute qui n'est pas la mienne ? Lorsque je la vois approcher de moi, je ne m'attendais pas à ce qu'elle me prenne par l'oreille pour finalement tirer dessus telle une gamine qui se fait engueuler par mère pour avoir mangé le dernier paquet de chips dans le placard... Pourtant j'ai vérifié, il n'y avait rien dans le placard.

- Me prendrais-tu pour une imbécile, Athéna ? Je suis au courant de ta mission avec ce... "Daemon", mais ce n'était pas de ça dont je te parlais ! Mais j'imagine que je vais avoir besoin d'une vieille amie...

- Aïe, aïe, aïe... Mais je ne sais pas de quoi tu parles !


Non sérieusement, j'ai beau chercher dans ma mémoire rien ne revient ! Je suis sûre de ne pas avoir fait de conneries dernièrement, enfin pas qui mériterait un tel sort ; obligée de suivre ma Chef comme un toutou, je suis en train de me demander où elle m'emmène sachant qu'il n'y a que de l'eau autour de nous. M'imaginant le pire scénario dans lequel je vais terminée noyée voire pire enrhumée, je finis par comprendre que je risque de terminer la tête la première dans l'eau.

- Ah non non ! Lâche moi ! Lâche moi !

Puis je ne sais pas quel miracle je me retrouve pendue par la cheville, la tête la première au-dessus de l'eau... Paniquée, je laisse sortir un "Aaaaah, ne me lâche pas ! Ne me lâche pas !" avant de gigoter dans tous les sens lorsque je remarque les tentacules sortir de l'eau. Elle ne va quand même pas me donner manger à son calamar géant ? J'sais bien qu'être fille de joie et voleuse et mal vu mais de là à subir cette horrible sort !

- Alors, Slutty ? N'avons-nous pas une magnifique vue, d'ici ? Je suis sûre que tu sauras mieux expliquer à Takoyaki qu'à moi ce que tu fabriquais dans le QG Domae ! Et ne me mens pas... certains de nos espions t'ont aperçue à de multiples reprises, et t'ont reconnue malgré ton déguisement...

Mon sang ne fit qu'un tour, Athéna était en danger de mort et il n'en fallait pas moi pour me faire intervenir, non ce n'est pas Wander, mais bien le protecteur d'Athéna qui était désormais de sorti afin de s'assurer de la survie du corps principal. Dès que j'ai eu la sensation d'être au dessus de la mort directement, et après un clignement d'yeux rapide, la psychologie entière de la personne suspendu changea vu qu'Athéna n'était plus là. Ma réaction fut très rapide. Dans un premier temps, mon pied qui n'était pas agrippé vient se percuter avec le menton, avec une grande force, de la femme qui me tenait l'autre pied qui eut immédiatement la réaction de la faire reculer et donc de lui faire lâcher prise pour me faire tomber directement dans le précipice de la mort tel le capitaine Jack Sparrow. Mais par réflexe de survie je réussi à attraper de peu les grilles de la sorte de balcon de l'endroit qui semblait être un phare afin de ne pas tomber à l'intérieur du bec de ce kraken en-dessous de moi.

La suite se passa également très vite, dès que j’aperçus en dessous de moi une tentacule, je lâcha ma prise afin de pouvoir prendre appui sur cette plate-forme visqueuse et instable, mais juste ce qu'il fallait pour me propulser dans les airs, juste assez heureusement pour pouvoir passer juste au-dessus de la palissade afin de remonter à l'intérieur du phare pour me retrouver face à celle qui voulait tuer Athéna il n'y a que quelques secondes de cela. Sans réfléchir, en même temps ce n'est vraiment ce qui me caractérise vu que je ne suis que les poings armés d'Athéna. Dès que je fus sur pied, je me jeta sur la femme de tout mon poids afin de la faire tomber au sol, me retrouvant sur elle afin de lui coller une droite en plein visage, ne cherchant absolument pas à retenir ma force, après tout elle a voulu tuer Athéna, je ne vois pas pourquoi moi je devrais me retenir de la frapper avec le plus de force possible, et même si je suis dans le corps d'Athéna, ma fureur est elle que cela me donne une force masculine, en tout cas le coup de poing elle devait le sentir passé, malgré sa force à elle aussi car il fallait la porter la demoiselle Athéna.

« Arrête de chercher des noises à Athéna, Connasse ! »

Je ne suis pas un grand orateur, et cela pouvait très bien s'entendre quand je parlais à cette femme, je m'exprime dix fois mieux avec mes mains et je lui montrais de nouveau mon talent d'orateur en faisant pleuvoir un nouveau coup de poing directement dans la mâchoire de la femme sous moi histoire de bien lui faire comprendre qu'il fallait lâcher définitivement Athéna et que désormais il faudra être gentille avec elle, sinon je remonterai le bout de mon nez et je serai sûrement moins gentil avec elle par l'avenir si elle veut continuer à jouer son Ursula.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptyJeu 24 Déc - 2:37


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447604045-tumblr-m2fu4hl5sv1qcq2vho1-500

I'll teach you, Judas !


|| ~PV Athéna~ ||
 

- Alors, Slutty ? N'avons-nous pas une magnifique vue, d'ici ? Je suis sûre que tu sauras mieux expliquer à Takoyaki qu'à moi ce que tu fabriquais dans le QG Domae ! Et ne me mens pas... certains de nos espions t'ont aperçue à de multiples reprises, et t'ont reconnue malgré ton déguisement...

Certains espions dont je tairai le nom, ne serait-ce que pour m'assurer de leur sécurité. Le bras tendu au-dessus du précipice et un sourire vainqueur aux lèvres, je fais suspendre le poids plume tout en observant Takoyaki le caresser de ses tentacules. Même s'il s'avère plus curieux qu'à l'accoutumée, je n'ai pas peur que l'animal ne devienne fou devant la jeune fille. Sans doute l'ignore-t-elle encore, mais ma pieuvre ne mange nullement d'êtres humains : ils ne sont de toute façon pas assez goûteux pour elle, et je soupçonne le corps d'une prostituée d'être tout à fait inapproprié pour la santé de mon précieux compagnon. Trop de saletés ici et là, et surtout là... non, aucun Domae digne de ce nom ne donnerait cette femme à manger à son animal, voyons. Face à tant de cruauté, cette dernière se met violemment à gesticuler tout en me hurlant de ne pas la lâcher - s'opposant ainsi à ce qu'elle m'avait ordonnée tantôt. Lâcher, ne pas lâcher, à un moment, il faudra bien se décider même si, personnellement, je commence à avoir ma petite préférence... Un grognement s'échappe d'entre mes lèvres serrées en remarquant que son comportement pourrait bel et bien me faire desserrer ma poigne ; elle s'agite, je m'appuie à la barrière afin de ne pas tomber à la renverse à mon tour. Quelle violence, bon sang, une vraie furie ! Il ne manquerait plus que je me prenne un coup...

...

Un pied s'enfonce alors dans mon menton, faisant refermer ma mâchoire sur ma langue sous la force du coup. Arh, mais quelle... ! Non, quelle idée de vouloir l'insulter, je ne ferai que dire la vérité compte tenu de son métier... mais quelle pute, tout de même. Reculant de quelques pas tout en laissant tomber la Confrère qui chute désormais vers Takoyaki, je frotte la zone blessée de ma paume avant de me pencher, le regard à la recherche de la demoiselle... qui visiblement se débrouille très bien. Elle fait même du parkour sur ses tentacules - à croire qu'elle simulait ses cris uniquement pour faire plaisir à mon petit côté sadique ! Mon animal étant malheureusement trop fainéant pour suivre les mouvements de l'espèce de puce qui se trouve plus bas, celle-ci parvient très facilement à remonter dans le phare et à se replanter face à moi, le visage durci par la colère que je vois briller au creux de sa pupille. J'en ai fâchée une, apparemment. Les mains sur les hanches et la jambe avancée, je toise la traîtresse de mes yeux de glace et m'apprête à parler quand, subitement, je me retrouve au sol, le visage douloureux et un poids pesant sur moi. Malgré notre différence de gabarit et ma masse que je sais plus imposante, les coups qui pleuvent sur moi parviennent à me faire cracher un grognement de douleur. Jamais je n'aurais cru qu'une jeune fille aussi frêle pouvait faire aussi mal... mais hélas pour elle, la fureur de ses poings ne saura guère me mettre à terre. Du moins, pas dans le sens figuré car je le sens dans mon dos, le sol. Tout ça à cause d'une bougresse qui pèse plus qu'elle n'en a l'air, et qui s'empresse de me faire savoir la cause de cette bastonnade :

« Arrête de chercher des noises à Athéna, connasse ! »

Un nouveau coup de poing vient embrasser les traits fins de ma mâchoire douloureuse. Je serre les dents et ferme les yeux, avant de les rouvrir sur un regard meurtrier. A croire qu'elle n'a pas envie de casser ma précieuse paire de lunettes, vu à quel point elle s'acharne sur cette partie ! J'en serais presque touchée. L'ennui étant que je n'ai pas l'intention de rester les bras croisés pendant qu'on me refait le visage à l'arrache : je sais qu'il faut souffrir pour être belle, mais là, je trouve l'idée un peu trop poussée. Puis, je suis déjà belle. Les muscles de mes bras tendus comme un arc, j'agrippe les épaules de mon assaillante et la fais basculer sur le côté avant de m'installer à califourchon au-dessus d'elle. Une main pressée contre sa gorge, je lève le poing : « ... Si tu avais voulu mourir, Slutty, te jeter du phare aurait été moins douloureux que de t'en prendre à moi. » Le coup part, puis s'arrête à quelques centimètres de son visage comme si mon bras était pris dans de la glace. « Attends... Arrête de chercher des noises... à Athéna ? » Pourquoi parlait-elle d'elle à la troisième personne ? L'air interloqué, je jette un coup d’œil qui se veut interrogatif à la femme coincée sous mon corps, m'interroge un instant sur ses paroles et lui envoie finalement mes phalanges dans la joue, la libérant ensuite du poids qui l'entravait – si ce n'est moi :

Tu en mériterais sûrement d'autres pour ma mâchoire et le connasse, mais un seul me satisfera compte-tenu des circonstances...Qui que tu crois être, redresse-toi, le combat est terminé. De plus, il faut que nous parlions...

Sans lui demander davantage son avis, je me penche sur la demoiselle et la fait se relever en tirant sur son poignet, reculant ensuite tout en croisant les bras sur ma poitrine. Rien ne semble très différent apparemment, mais il est vrai que son comportement a changé une fois mise en danger - par mes soins bien entendu. Si elle n'est pas possédée, je ne vois qu'une seule et unique option... et malheureusement, cette dernière serait un véritable carreau dans le pied pour le bien-être de la Confrérie si elle s'avérait vraie... :

Si tu n'es pas Athéna, alors qui peux-tu bien être, outre une brute ? Et d'abord, est-ce toi qui te trouvais dans le QG Domae, en dehors des missions de la Confrérie ? Ta très chère « Athéna » n'a pas su me répondre, vois-tu, alors j'en conclus que c'était toi.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] EmptySam 26 Déc - 19:01


I'll teach you, Judas !


I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] 1447707319-cb-full-vert-3

J'étais sur cette femme qui avait osé nous menacer et j'étais bien prêt à la frapper encore et encore jusqu'à qu'elle décide de son plein gré ou non d'arrêter de vouloir menacer de la sorte Athéna. Mon poing venait de s'abattre de nouveau sur le visage de cette femme, de cette vieille peau à vrai dire alors j'étais plutôt satisfait, mais je savais très bien que ça ne suffira pas pour la calmer réellement alors il fallait sûrement que je continue sur son petit visage. Malheureusement elle n'allait pas se laisser faire de la sorte car dès qu'elle avait l'occasion, elle attrapa mes épaules afin de me faire tomber sur le côté pour inverser la situation très vite. Me voilà donc maintenant sur le dos, elle sur moi, sûrement une dominatrice mais elle allait très vite comprendre que je ne me laisse pas faire de la sorte. Je me débats comme pas possible, lui rendant la tâche difficile pour me maintenir au sol, mais elle y arrivait plutôt bien pour le moment.

Un de ses bras se suréleva légèrement, et c'était facile de deviner ce qu'il allait se passer, une petite vengeance en compensation des deux coups qu'elle s'était déjà prit. Effectivement le poing continua sa descende en direction de mon visage et je m'étais déjà préparé à subir le coup alors cela ne me fera absolument rien, hormis le fait de m'énerver d'avantage. Mais étrangement son bras se stoppa très près de mon visage, elle semblait être entrain de réfléchir, et apparemment cela la dérangeait grandement vu le visage qu'elle exprimait, sûrement à cause de ce que je venais de dire, mais je n'allais pas rester comme ça à rien faire. Je commençais à me débattre, sauf que dès que j'eus ce réflexe, sa main finit sa trajectoire pour venir se poser sur ma joue, bien sûr ça ne me fit pas grand chose vu que j'étais préparé et surtout elle n'avait plus son élan donc c'était comme si elle ne m'avait rien fait. Elle finit par me libérer en se relevant et m'aider à me relever, chose que je me laissais faire, sans même réellement écouter ce qu'elle disait parce que tout ce que j'avais envie c'était de lui éclater ses lunettes contre le mur de ce phare de merde une bonne fois pour toute afin d'être tranquille. Dès que je fus debout, je poussais la jeune femme pour la faire reculer, chose qu'elle faisait également apparemment.

« Si tu n'es pas Athéna, alors qui peux-tu bien être, outre une brute ? Et d'abord, est-ce toi qui te trouvais dans le QG Domae, en dehors des missions de la Confrérie ? Ta très chère « Athéna » n'a pas su me répondre, vois-tu, alors j'en conclus que c'était toi. »
« Et alors ? J'ai le droit de faire ce que je veux Ursula. Ça te regarde pas et ça n'a rien à voir avec Athéna donc tu la laisses tranquille désormais sinon tu auras encore affaire à moi et je ne serai pas aussi gentil ! »

Dès que j'eus terminé de parler, chose assez rare que je fais d'ailleurs, je me rapprochais très vite vers cette femme avec son sushi ambulant, poing fermé, prêt à taper sur son crâne de linotte avec le plus de force possible. Néanmoins plus je m'approchais d'elle et plus je me sentais partir, sûrement parce qu'elle n'avait plus aucune agressivité en elle alors je n'avais plus aucune raison de rester en ce lieu et laisser la place à Athéna de nouveau. Mon poing était lancé, mais ma force diminuait et avant qu'il ne vienne sur ses lunettes, je quittai le corps d'Athéna afin de le lui laisser de nouveau.


Trébuchant, je me retrouve étalée comme une crêpe aux pieds de la Confrère avec un énorme mal de tête... Est-ce qu'elle m'a assommée avec quelque chose pour que j'arrête de bouger ou quoi ? Je secoue la tête et m'assois en tailleur en massant ma pauvre caboche ; je n'ai vraiment aucun souvenir de ce qu'il vient de se passer et ça je suis sûre que c'est de sa faute. Esprit remit en place, je saute sur mes pieds et commence à faire mes "ksh ksh" habituels comme si je chassais un démon ; j'suis sûre qu'elle y est pour quelque chose dans cette histoire...

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tu m'as assommée hein c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty
MessageSujet: Re: I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]   I'll teach you, Judas ! [PV Athéna] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'll teach you, Judas ! [PV Athéna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-