Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-33%
Le deal à ne pas rater :
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 Driving Force – ...
269 € 400 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -60%
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
Voir le deal
15.99 €

Partagez
 

 Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyMer 18 Nov - 23:28



Les semaines ont passé depuis les combats. La ville est réparée peu à peu, les commerçants acceptent de ré-ouvrir leurs boutiques et beaucoup de blessés ont pu sortir vivants de l'hôpital. Gaara a pu se remettre rapidement de ses blessures et lui et Bloodyne ont décidé d'emménager dans leur nouvelle maison ; Le déménagement a prit peu de temps au vu du peu d'affaires qu'ils ont pu récupérer après la destruction de l'immeuble dans le Quartier Ouest.

Le temps passe et le Chef de la Confrérie continue de penser à ce pauvre enfant sauvé ce soir-là ; Il a été déposé à l'orphelinat et attend qu'une famille décide de l'adopter. Il n'arrive pas à oublier son visage, la coïncidence avec laquelle il ressemble à Bloodyne et à lui alors qu'il ne s'agit pas de leur enfant ; Gaara se demande souvent si il a trouvé le bonheur, si une famille a accepté de le prendre et de s'occuper de lui comme si il s'agissait de leur propre enfant.

Après plusieurs semaines de doutes et d'ennuis dans leur nouvelle maison, Gaara décide de remettre le sujet sur le tapis. Expliquant qu'il s'inquiète pour cet enfant, il voudrait aller à l'orphelinat pour savoir comme il va et peut-être que si il est toujours là-bas l'adopter ? Peu convaincue, l'Elementis accepte quand même de lui rendre visite. Ce n'est pas totalement la réponse qu'il souhaitait mais c'est déjà un bon début.

En direction pour l'orphelinat, le Chef de la Confrérie en vient même à se poser beaucoup de questions ; Est-il seulement prêt pour être père ? Sera-t-il assez présent pour cet enfant ? Cet enfant est-il seulement encore à l'orphelinat ? A toutes ces questions, il ne va pas tarder à avoir des réponses d'ici quelques minutes voire quelques semaines si Bloodyne décide de changer d'avis.

Gaara ouvre la porte et laisse passer Bloodyne en première puis la suit de prêt pour entrer à son tour dans le bâtiment. Des enfants de tout âge discutent ou jouent entre eux ; Parcourant la pièce des yeux, Gaara ne voit pas l'enfant qu'ils ont laissé le mois dernier à l'orphelinat mais il est sûrement trop jeune encore pour jouer avec les autres enfants.

Une femme s'approche du couple et leur demande la raison de leur venue. Gaara explique qu'ils souhaitent revoir l'enfant qu'ils ont déposé le mois dernier ; La femme réfléchit et leur annone que le jeune Ace se trouve dans une pièce un peu plus loin. Ace ? Est-ce l'orphelinat qui a décidé de lui donner ce prénom ou bien est-ce un parent proche qui ne peut le prendre sa famille ? Dans tous les cas, c'est un joli prénom qui lui va plutôt bien. Le couple suit la femme qui les emmène jusqu'au jeune Ace.

L'enfant est en train de jouer avec d'autres enfants de son âge sous le regard bienveillant d'un employé ; Gaara s'en approche et lui serre la main tandis que la femme prend Ace dans ses bras. Même geste envers Bloodyne, il retourne ensuite à ses occupations tandis qu'elle dépose l'enfant dans les bras de l'Homme sans réellement lui demander son avis. Soit.

- Il n'a que trois mois... Le pauvre, privé de ses parents à cet âge. Vous avez finalement changé d'avis ? Vous voulez l'adopter ?

Prit de court, il ne sait pas quelle réponse donner à cette femme qui a des étoiles pleins les yeux, sûrement espère-t-elle qu'Ace trouvera un gentil couple pour lui donner tout l'amour qu'il mérite ? Gaara tourne la tête vers Bloodyne, préférant la laisser répondre à cette question ; Après tout, c'est elle qui ne veut pas adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyVen 20 Nov - 21:02

Grand pas en avant Bloodyne & Gaara

Après cette grande bataille qui a laissé pas mal de blesser ainsi que des morts derrière nous pour certain, c’était un peu bizarre de me dire que je venais, il y a peu, d’emménager dans ma propre maison. J’en étais ravie, bien évidemment, mais j’avoue avoir imaginé les choses se dérouler d’une meilleure façon. Dans une situation plus joyeuse si on peut dire que quelque temps après s’être fait taper sur les doigts. Mais maintenant que c’était fait après tout, plus besoin d’y revenir dessus. En fait, la bonne nouvelle c’est que j’étais enfin débarrassé du plâtre.

À mon grand étonnamment peu de temps après s’être installé paisiblement chez nous, le sujet d’adoption a fini par revenir à la charge et très franchement, je ne savais pas trop comment je devais prendre la chose. Je me souviens parfaitement d’avoir demandé un peu de temps pour concevoir l’idée et peser le pour et le contre, mais j’étais toujours peu convaincue à cette idée. J’accepté néanmoins de lui rendre visite, puisque son sort avait l’air de le préoccuper plus qu’autre chose. Mais pour ma part ce n’était pas vraiment le cas. Enfin, bien sûr que j’étais ravie de savoir qu’au moins à l’orphelinat, il était entre de bonne-main, mais il y avait toujours quelque chose qui me déranger dans tout ça. M’en fin, une simple visite n’engager pas grand-chose, si ?

Le long du trajet, j’essaie d’imaginer une vie de famille avec cet enfant, si seulement, c’était possible. Si j’avais de quoi être une bonne mère et lui et bon père. Si ce n’était pas une manière de donner de gros risques a un enfant. Et plein de choses de ce genre-là. Apprendre sur le tas n’était pas vraiment suffisant et ne me rassurer pas plus que ça qui plus est. Mais pourquoi se pendre la tête pour si peu alors que rien n’était vraiment décidé à ce niveau-là. Du moins pour ma part. Arrivant à l’orphelinat, j’avais comme une petite boule au ventre, comme une légère appréhension au fait de le revoir maintenant. Une fois à l’intérieur, je voyais tous ces enfants qui rêver d’une famille est qui n’en avait malheureusement pas encore trouvé. C’était triste oui, mais tout le monde ne pouvait pas prendre en charge un enfant et puis il faut dire aussi qu’il fallait le vouloir dans une ville comme celle-ci. Suivant la femme en direction où se trouver le bébé, puis serrant la main d’un employé, ma petite boule au ventre s’agrandissait de seconde en seconde. Je crois que de toute ma vie, je n’ai jamais étais aussi discrète qu’aujourd’hui. Le bébé fut rapidement déposé dans les bras de Gaara et j’avais l’impression qu’il n’avait pas plus grandi ou changer depuis à dernière fois que je l’avais vue. Peu de temps s’était écoulé depuis le jour où nous l’avions emmené ici. Comme si c’était hier.
- Il  n'a que trois mois... Le pauvre, privé de ses parents à cet âge. Vous avez finalement changé d'avis ? Vous voulez l'adopter ?

Pris entre deux regards interrogateurs braqués sur moi, je ne savais pas quoi répondre à cette question. Quoi que je dise, c'était comme si le résultat ne était pas assez suffisant pour les satisfaire tous les deux. Me frottant légèrement la nuque avec un faible sourire sur le visage absolument pas convaincant et une voix hésitante, je finis par y répondre.
- Euh… Et bien… O-on y réfléchit quelque peu
Cette sensation de passer pour la méchante de l’histoire qui ne voulait pas en entendre parler, c’était fortement désagréable. Or, j’avais juste beaucoup de mal à m’y faire. Quoi qu’il en soit ceci avait l’air d’être amplement suffisant pour la jeune puisqu’elle ne cherchait pas à comprendre plus loin que ça. Son grand sourire aux lèvres et ses espoirs pleins les yeux m’effrayer quelque peu. Qui était le plus heureux à cette idée, elle ou le bébé ? Elle nous offre un moment seul avec l’enfant en montrant des fauteuils où l’on pouvait s’y asseoir pour discuter tranquillement tout en garder l’enfant avec nous. Je laissais donc Gaara s’y aventurer en premier puisque c’était lui qui l’avait dans les bras, puis le rejoignis pour m’asseoir à ses côtés. Regardant les grands yeux dépareiller du bébé et son petit sourire d’ange qui pourrait en faire craquer plus d’un, qui ne pouvait pas aimer ça ? Je caressais doucement sa petite tête avant de demander :
- Tu tiens vraiment à l’adopter n’est-ce pas ? Tu te vois déjà comme si c’était ton propre fils.



Dernière édition par Bloodyne Chester le Sam 21 Nov - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptySam 21 Nov - 17:38



Bloodyne est mal à l'aise et ne sait pas quelle réponse donner à cette pauvre femme qui en attend une positive ; Il n'a pas envie de lui forcer la main mais il n'a vraiment pas envie de répondre à sa place alors qu'elle ne se sent pas prête. L'Elementis se frotte la nuque avec un petit sourire gêné, le regard de la gérante doit sûrement être plus pesant que celui de l'Homme de Sable qui attend simplement un oui ou un non.

- Euh… Et bien… O-on y réfléchit quelque peu

Comment ne pas se mouiller et éviter de passer pour la méchante de l'histoire. C'est bien trop simple la manière dont elle a esquivé la question mais il ne peut lui en vouloir ; Sûrement veut-elle encore en discuter avec Gaara avant de prendre cette décision finale. La jeune femme n'insiste pas sur la réponse de Bloodyne et préfère laisser les amoureux seuls avec l'enfant afin de discuter en privé.

Ayant montré les fauteuils avant de partir, Gaara décide d'aller s'asseoir toujours avec le bébé dans les bras ; Même si il fait en sorte de ne pas le montrer il est assez mal à l'aise avec lui. Il n'a jamais eu de petit frère ou de petite sœur et les rares bébés qu'il a croisé sont décédés de son propre sable. Pourtant là, c'est différent. C'est comme si il se sentait prêt à avoir un enfant et qu'il ferait tout pour l'élever et le protéger. Bizarre comme sensation.

- Tu tiens vraiment à l’adopter n’est-ce pas ? Tu te vois déjà comme si c’était ton propre fils.


- Est-ce un reproche ?

Il a dit cette phrase avec un petit sourire en coin. Le fait de vouloir offrir une vie meilleure à un enfant est quelque chose de mal ? Sûrement qu'il se revoit en lui et qu'il souhaite qu'il ait une vie hors des rues de Quederla, à mendier pour s'en sortir. Mais aussi parce qu'il se sent coupable. Sa mère est décédée par sa faute, si il n'avait pas eu tous ces différents avec Larxene il aurait encore une famille à l'étage juste en dessous du leur et Bloodyne serait sûrement encore enceinte.

- Je me sens coupable de sa situation à dire vrai.

Autant qu'elle sache pourquoi il tient réellement à l'adopter. Dire qu'il ne ressent rien pour lui est un mensonge car au final il l’apprécie mais imposer à Bloodyne une troisième personne dans la maison est peut-être un peu trop demandé ? Ils ne roulent pas sur l'or et nourrir un bébé demande quelques sacrifices pour tenir le coup et ne pas terminer dans la rue tous les trois.

- Tu étais prête à avoir un enfant il y a quelques mois, tu voulais même mettre ta vie en jeu pour lui. Pourquoi est-ce différent avec celui-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptySam 21 Nov - 19:07

Grand pas en avant Bloodyne & Gaara

Non, bien évidemment que non ceci n’était pas un reproche, mais simplement une constatation. J’en haussais simplement les épaules sans vraiment y répondre. Qu’est-ce que je pouvais bien y dire de toute façon. C’était son droit de le vouloir après tout et je ne comptais pas le forcer à changer d’avis à ce niveau-là. Mais est-ce que c’était mon cas aussi, je n’en savais trop rien. C’était plus un coup à me faire poser plus de questions qu’autres. Pourquoi vouloir sauver celui-ci alors qu’il y en avait d’autre qui était dans la même situation, voire pire et qui n’avait pas forcement sa chance. Dans ce cas-là autant adopté tous les enfants démunis qu’on croise. Mais ça reste complément stupide. Pourquoi se sentir coupable pour celui-là en particulier alors que cela ne devait surement pas être le premier ni même le denier sans famille qu’on aurait pu trouver dans cette ville. Ou bien dans des circonstances qui offrent des remords, comme aujourd’hui. Parce que les choses se sont déroulées chez nous ? Parce que c’est notre faute si sa mère n’est plus là ? Je ne suis pas sûr que ce soit les bons arguments pour essayer de convaincre qui que ce soit. Ou même si juste cela donne envie par pure culpabilité. N’est-ce pas censé être trop peu pour prendre ce genre de décision ? Ou dans ce cas, c’est simplement moi qui n’y comprends rien.
- Tu étais prête à avoir un enfant il y a quelques mois, tu voulais même mettre ta vie en jeu pour lui. Pourquoi est-ce différent avec celui-là ?
Comme si on venait de me piquer, je fronçais légèrement les sourcils à entendre ça. Arrêtant même de caresser la tête du bébé pour replier les deux bras contre moi. On ne pouvait pas dire que j’étais vexé, parce que ce n’était absolument pas le cas, cependant, cela me sidérer quelque peu. C’était différent pour de multiples raisons assez évidentes selon moi, et voir qu’il ne comprenait pas le pourquoi était un peu frustrant. Je soupirais légèrement avant d’y répondre en regardant ailleurs, je n’avais pas vraiment envie de soutenir son regard en disant ça
- Peut-être parce que j’ai l’impression que tu tiens plus à lui, qu’à celui qu’on a perdu. Il était là par accident certes, mais ça rester le nôtre. Tes près à aimer l’enfant d’un inconnu, pourtant celui qui devait être le tient, c’était tout le contraire. Ça me perturbe un peu, mais bon, ce n’est pas bien grave.
Depuis sa demande à l’hôpital en ce qui concerne le bébé alors que nous venions de perdre le nôtre, le tout trotte dans ma tête sans cesse et je ne sais toujours pas si je dois en être en colère, laissé couler, pleuré ou dieu sait quoi encore. J’imagine que sa perte n’a pas dû lui faire grand-chose puisqu’il n’était pas encore né. Quelque mois n’était pas suffisant pour qu’il s’y attache. Pourtant, vingt-quatre heures l’étaient assez pour qu’il ait une telle envie.  
- Je n’ai jamais dit que je ne voulais définitivement pas, simplement que ça m’effraie… Je ne sais pas… Et si je n’étais pas capable de l’aimer comme mon propre enfant ? Il vivra avec l’amour d’un père et d’une mère qui ne sait pas lui en donner ? Ça doit te paraitre stupide dit comme ça. Pourtant, je le vois ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyDim 22 Nov - 19:28



Légèrement vexée dans ce qu'à dit l'Homme de Sable, Bloodyne arrête tout geste envers l'enfant et décide de se replier sur elle-même en croisant les bras. Si il avait imaginé une telle réaction de sa part, Gaara n'aurait pas posé cette question ; Se disputer dans un lieu remplis d'enfant n'est sûrement pas une bonne idée et ne donne pas forcément une bonne image du couple.

- Peut-être parce que j’ai l’impression que tu tiens plus à lui, qu’à celui qu’on a perdu. Il était là par accident certes, mais ça rester le nôtre. Tes près à aimer l’enfant d’un inconnu, pourtant celui qui devait être le tient, c’était tout le contraire. Ça me perturbe un peu, mais bon, ce n’est pas bien grave.

C'est donc ça qui la perturbe tant. Comment lui avouer la vérité sans lui faire encore plus de mal que maintenant ? S'attacher à un être qui n'est pas encore né ne ressemble vraiment pas à Gaara ; Ace est là en chair et en os, vivant et sans famille. Celui que portait Bloodyne n'était pas entièrement formé et ne ressentait aucune émotion, le Chef de la Confrérie ne sait même pas si il avait déjà un cerveau. Comment s'attacher à un fœtus ?

- Je n’ai jamais dit que je ne voulais définitivement pas, simplement que ça m’effraie… Je ne sais pas… Et si je n’étais pas capable de l’aimer comme mon propre enfant ? Il vivra avec l’amour d’un père et d’une mère qui ne sait pas lui en donner ? Ça doit te paraitre stupide dit comme ça. Pourtant, je le vois ainsi.

Il soupire. Il comprend parfaitement son point de vue et demander à une femme d'aimer un enfant qui n'est pas le sien doit sûrement paraître être bizarre pour elle ; Mais à vrai dire tout cela le dépasse. Gaara n'attend pas grand chose de la vie et prend les choses comme elles sont ; Qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Si le destin a décidé de mettre cet enfant sur le chemin du couple, ce n'est pas forcément par hasard.

- A moi de t'exposer mon point de vu qui va sûrement te choquer. Je n'ai pas envie de m'attacher à une personne qui n'est pas encore née, ce fœtus n'était même pas encore formé que tu lui accordais déjà une place importante dans ta vie ; Et aujourd'hui, tu pleures un être qui n'a même pas vécu.

Radical comme point de vu. Mais c'est le sien. Ce n'est sûrement pas avec ce propos qu'il arrivera à faire changer d'avis Bloodyne mais peut-être comprendra-t-elle mieux pourquoi il réagit de la sorte avec cet enfant et l'indifférence face à la fausse couche qu'il a eu le mois dernier. S'attacher aux vivants ne lui ressemble pas alors s'attacher à des personnes non-nées ? Ça relève de l'absurde.

- Penses-tu réellement que la parenté n'est seulement qu'une question biologique ? Que l'on aime forcément l'enfant que l'on porte pendant neuf mois et que l'on rejette celui que l'on adopte ?

Bien sûr que non. Sa mère l'a bien porté et pourtant ne lui a jamais montré un quelconque signe d'amour et il a croisé bon nombres d'enfants adoptés qui ont l'air heureux avec leur parent. Alors qu'est-ce que ça change ? La biologie fait réellement tout dans les relations parents/enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyMar 24 Nov - 19:42

Grand pas en avant Bloodyne & Gaara

Ce ne serait surtout pas correct en ver ce pauvre enfant qui n’attend qu’une chose qu’on l’aime et qu’on prenne soin de lui, mais s’il ne reçoit l’amour de son père et que sa mère le repousse d’une certaine manière sans être violent il le sentira forcément. C’est frustrant. Du moins, je l’imagine et je n’ai pas vraiment envie de faire subir ça à un pauvre petit être innocent. Est-ce qu’il peut comprendre ça ? Je ne sais pas trop, j’en doute en fait, mais qui sait, je me trompe peut-être
- A moi de t'exposer mon point de vu qui va sûrement te choquer. Je n'ai pas envie de m'attacher à une personne qui n'est pas encore née, ce fœtus n'était même pas encore formé que tu lui accordais déjà une place importante dans ta vie ; Et aujourd'hui, tu pleures un être qui n'a même pas vécu.
Pour être directe, c’est direct, même légèrement blessant sur les bords. C’était ma faute à moi si je mis étais attaché alors qu’il n’était même pas encore de ce monde ? Ça sonné comme un reproche sanglant pour moi. On ne choisit pas les personnes auxquelles on tient aux dernières nouvelles. C’est tombé sur cet enfant malgré moi. Et vu comment je l’ai perdu, j’aurais préféré être comme Gaara et ne rien ressentir à son égard. Malheureusement, ceci n’est pas possible et ça me gante suffisamment comme ça chaque jour qui passe. M’en fin, ce qui est fait et fait.
- Penses-tu réellement que la parenté n'est seulement qu'une question biologique ? Que l'on aime forcément l'enfant que l'on porte pendant neuf mois et que l'on rejette celui que l'on adopte ?
Si les choses marcher ainsi, la plupart des gens de ce monde serait presque équivalent à des montres.
- Non. Et je n’ai dit que c’était le cas. Mais tu ne peux pas forcer quelqu’un a aimé un être qui n’est pas le siens, dis-je sans grande conviction. En… en admettant qu’on a l’adopte… tu ne me verras pas déborder d’amour pour lui en claquement de doigts parce que nous sommes officiellement ses parents. Il faudra un certain temps avant que j’y arrive…
Ce n’était pas très convainquant ni prometteur sur ce qu’il souhaitait, mais très honnêtement, je ne pouvais pas vraiment faire mieux que ça. Est-ce qu’on pouvait considérer ça comme un début de changer d’avis ? Je n’en savais trop rien.
- Est-ce que tu seras suffisamment patient et clément sur le fait d’attendre un peu mes sentiments en vers cet enfant ? Ne pas m’en vouloir si je ne suis pas une bonne mère qui déborde d’amour dès le premier jour ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyJeu 26 Nov - 20:12



La biologie fait-elle tout ? C'est une grande question qui se pose encore aujourd'hui quand on remarque que beaucoup de personnes refusent d'adopter car ils ont peur de ne pas aimer l'enfant qui n'est pas le leur. Même si il n'arrive pas à comprendre le point de vu de ces personnes, il les accepte ; Chacun a une vision particulière des choses et aucune n'est forcément bonne.

- Non. Et je n’ai dit que c’était le cas. Mais tu ne peux pas forcer quelqu’un a aimé un être qui n’est pas le siens. En… en admettant qu’on a l’adopte… tu ne me verras pas déborder d’amour pour lui en claquement de doigts parce que nous sommes officiellement ses parents. Il faudra un certain temps avant que j’y arrive…

Bien sûr c'est logique. L'amour ne vient pas d'un coup, il faut un temps pour accepter l'autre dans sa vie et sacrifier quelques activités pour cette personne ; Dans ce cas, c'est le sommeil et le temps qu'il faudra revoir. Bloodyne n'a vraiment pas l'air de savoir ce qu'elle veut au final, soit ne pas accepter dans l'enfant dans la maison au risque de décevoir Gaara, soit le prendre mais ne pas être heureuse. Peut-être est-ce à lui de faire un effort ?

- Est-ce que tu seras suffisamment patient et clément sur le fait d’attendre un peu mes sentiments en vers cet enfant ? Ne pas m’en vouloir si je ne suis pas une bonne mère qui déborde d’amour dès le premier jour ?


Il soupire. Penser qu'il pourrait lui en vouloir pour si peu en est presque vexant mais comme ce n'est pas facile de le vexer ça lui passe au-dessus. Alors elle est prête à l'adopter ? Simplement pour faire plaisir à Gaara qui sait ce qu'il veut ?

- Je serais suffisamment patient et clément si c'est de cela dont tu as peur.

Est-ce réellement ce qu'il veut au final ? Forcer Bloodyne à aimer un petit être qui réclame beaucoup d'amour ? Lui risque de passer beaucoup de temps dans le phare avec les Confrères donc elle va sûrement passer plusieurs heures en compagnie de l'enfant, peut-être qu'ils pourront développer des liens ? A-t-elle penser à ça ?

- Tu sais, la journée je vais sûrement être avec les Confrères alors tu auras du temps avec lui ; Tu penses être prête ou tu voudrais que je reste à la maison ces prochains jours ? Si on l'adopte bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyDim 29 Nov - 16:35

Grand pas en avant Bloodyne & Gaara

Aller savoir, peut-être que petit à petit, je pourrais presque me faire à l’idée de l’adopter finalement. Même si je reste très peu convaincu de cette idée, je sais qu’au fond, il n’est pas possible de revenir en arrière et d’espérer retrouver quelque chose qui n’est définitivement plus de son monde. S’accrocher à ça ne me fera jamais avancer et ne me permettra pas d’aimer un autre enfant tant que je serais butté dessus. C’est dur, mais au bout d’un moment, il faut bien. C’était de toute façon impossible de déborder d’amour pour lui à la première seconde où je serais – dans l’éventualité où je dis oui définitivement – sa mère. Je ne comptais pas le rejeter, après tout, je sais que je ferais de mon mieux pour qu’il soit heureux et en sécurité, même si c’est assez vite dit au vu de notre couple. Mais pas infaisable non plus si on le souhaite vraiment. J’en ressens pas mal d’appréhension pour ce petit être, alors beaucoup de patience sera de mise. Mais si Gaara est capable d’en avoir pour moi sans attendre un miracle au bout d’une semaine, pourquoi ne pas tenter le coup ? Qu’est-ce que j’aurais à perdre, l’amour viendra avec le temps non ? Ce n’est pas comme si je le haïssais au fond. Ce n’est que de la peur.
- Tu sais, la journée je vais sûrement être avec les Confrères alors tu auras du temps avec lui ; Tu penses être prête ou tu voudrais que je reste à la maison ces prochains jours ? Si on l'adopte bien sûr.
Bonne question. Dans tous les cas, je sais qu’à un moment donné, je serais bien obliger de me retrouver seule avec lui parce qu’il ne sera pas là. Et il ne pourra pas l’être tout le temps et venir faire les choses à ma place. Au plutôt on s’habitue, mieux sait, mais quand même il y a tellement de choses à penser qu’on n'est jamais trop de deux
- Je ne me sens pas de rester toute seule dès le départ. Enfin, je sais que tu as pas mal de responsabilité est que tu ne peux pas être là tout le temps, mais quelques jours ne seraient vraiment pas de refus.
La confrérie peut bien se passer de son chef pendant que jour non ? C’est compréhensible d’avoir un devoir familial. Et puis, les membres savent bien faire des choses sans qu’il y ait constamment quelqu’un derrière à leur dire quoi faire. Je regarde Gaara avec un léger sourire un peu plus sur de ce que je voulais à présent qu’à l’arrivée.
- Et oui, c’est ma façon te dire que j’accepte l’adoption. Je crois que j’aurais toujours ce poids au ventre pendant un moment, mais je mis ferais. Il le faut bien. Et puis on sera deux à galérer, alors c’est un peu plus rassurant. Mais tu sais qu'on n'a pas de couche, de berceaux et tout le tralala habituelle pour s'occuper d'un enfant...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyDim 29 Nov - 19:38



Dans tous les cas, il faudra bien qu'elle s'habitue à la présence de l'enfant dans la maison ; A condition bien sûr qu'elle accepte de l'adopter. Si c'est un oui, Gaara peut bien faire l'effort de ne pas aller au phare pendant quelques jours voire plus ; les Confrères peuvent bien se passer de lui et il aimerait bien passer du temps avec cet enfant qui risque désormais d'être son fils.

- Je ne me sens pas de rester toute seule dès le départ. Enfin, je sais que tu as pas mal de responsabilité est que tu ne peux pas être là tout le temps, mais quelques jours ne seraient vraiment pas de refus.

Il hoche la tête. Zora et l'autre Chef peuvent très bien se passer de lui et puis il a bien le droit de profiter de sa famille n'est-ce pas ? Mais l'information ne monte qu'au cerveau que quelques secondes plus tard en croisant le regard de sa fiancée, le sourire aux lèvres il essaye de voir cette phrase sous un autre angle ; Elle accepte donc de l'adopter ?

- Et oui, c’est ma façon te dire que j’accepte l’adoption. Je crois que j’aurais toujours ce poids au ventre pendant un moment, mais je mis ferais. Il le faut bien. Et puis on sera deux à galérer, alors c’est un peu plus rassurant. Mais tu sais qu'on n'a pas de couche, de berceaux et tout le tralala habituelle pour s'occuper d'un enfant...

Sûr qu'il ne va pas laisser sa paternité de côté, surtout pas après avoir négocier comme un fou pour obtenir la garde de cet enfant. Gaara comprend bien ce "poids" qu'elle pourrait avoir pendant plusieurs jours mais elle verra, ça passer avec le temps. De toute façon, Bloodyne n'a pas d'autre choix que de s'habituer à la perte de cet enfant aussi douloureux que ça puisse être pour elle.

Pour tout le bordel habituel, il n'y a pas réellement pensé sur le moment mais ça ne doit pas être très compliqué à trouver. Il suffit d'aller faire les courses une fois les papiers signés et l'adoption réglée, ils peuvent aussi demander des conseils à la personne s'occupant de l'orphelinat mais aussi aux employés du magasin ; En tant que jeunes parents ils ont sûrement pleins de questions.

- Je ne pense pas que cela soit un problème, il suffit simplement d'aller acheter tout ça une fois que l'on sera sortit d'ici.

Comme si elle venait d'entendre la conversation, la gérante rejoint le couple pour leur demander si leur décision a été prise. Regardant une dernière fois l'Elementis pour être sûr de sa décision, Gaara annonce qu'ils ont décidé d'adopter l'enfant ; Folle de joie, elle demande au couple de la suivre jusque dans son bureau pour remplir différents formulaires.

Ils se lèvent et suivent la gérante pour s'asseoir ensuite en face d'elle toujours le bébé dans les bras. Là, elle en profite pour sortir plusieurs papiers, un dossier complet à remplir et une tonne de questions sur la vie du couple ; Enfin, c'est ce à quoi s'attend Gaara. Des questions pour savoir si ils sont saints d'esprits et où ils en sont dans le conflit de Quederla ; Là ça risque d'être légèrement problématique. Ayant une grosse somme d'argent sur sa tête, Gaara n'est pas entièrement confiant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] EmptyLun 30 Nov - 15:39

Spoiler:
 

Grand pas en avant Bloodyne & Gaara

C’est bien beau l’adoption, c’est mignon tout plein, on se sent responsable et on va offrir plein d’amour à un petit bébé, sauf que sans tout le nécessaire adéquat, le berceau, la nourriture et tout le blabla, le tout risqué d’être un peu dure comme départ. Il allait falloir faire de sacrer courses, aménager une chambre pour lui aussi serait pas mal. Dormir dans le salon n’était pas vraiment l’endroit idéal, et dans notre chambre non plus. On avait deux pièces supplémentaires, c’était le moment rêvé d’en faire enfin quelque chose. Mais pour l’instant, c’était l’heure des formulaires, un moment assez délicat puisqu’il confirmer officiellement le fait d’être parent. Plus moyen de revenir en arrière, ou bien d’avoir un regret quelconque. Est-ce que j’étais absolument sûre de le vouloir ? Oui. Enfin, je crois. Je m’engager, j’avais dit oui, ce n’était pas le moment de changer d’avis à la dernière minute. Quitte à aller jusqu’au bout autant faire les choses bien. Ce qui été sur en tout cas, c’est que la bonne femme déborder de bien plus de joie à entendre la nouvelle que moi.  

Après avoir quitté les fauteuils et l’avoir suivi à son bureau, plusieurs feuilles à remplir fut demandé. Des signatures par-ci par-là, les noms, prénoms, âge, etc. etc. Et tout le baratin habituel quand il y avait de la paperasse. La partie assez chiante de l’adoption en soit. Mais on a rien sans rien. Je m’en serais bien passée personnellement, malheureusement ça ne marche pas comme ça. Il fallait qu’elle s’assure de ne pas confier un enfant à n’importe qui, ce qui est compréhensible, mais bon quand même. Pourtant avec sa réputation, c’est étonnant qu’elle ne soit pas plus craintive que ça pour l’enfant.  
- J’ai quelque question avant d’approuver tout ceci. Vous avez des animaux à la maison ? Ils ont étaient vaccinée ?
- Nous n’avons pas… enfin, pour le moment.
Ouais, je veux toujours mon chat moi.
- Êtes-vous prêt à faire des sacrifices pour cette enfant ? Annuler vos sorti entre ami, les rendez-vous au bar etc. Il devient votre priorité. Vous serez à même de le protéger en cas besoin ? Entre clan et famille il faut faire un certain choix.
- On… fera de notre mieux pour qu’il soit en bonne sécurité. Et bien entourer.
- Vous avez déjà réfléchit à qui sera le parrain et la marraine de votre enfant ?
Je secoue la tête, y a pas grand monde dans mon entourage.  La personne la plus présente dans notre vie est Larxene est ça ce n’est même pas la peine la d’y penser. C’est une question qui mérite réflexion. J’ai la sensation d’avoir perdu une grande partie de ma vie à répondre à la plupart de ses questions. C’est comme passer un interrogatoire mais avec moins de stress d’être inculper ensuite.
- Vous avez des antécédents douteux monsieur, mais vous semblez apte à donner de l’amour à ce petit. Par sécurité une assistante sociale passera vous voir tous les 2 mois. Elle notera et jugera l’évolution de cette relation parent enfant. Vous avez des questions ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty
MessageSujet: Re: Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]   Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prête à devenir parents ? [PV Bloodyne Chester]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2015-