Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]   Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 EmptyVen 29 Jan - 16:35

Clélia RothschildSalle de concert  ▬ dialogue en 660033
Soirée de retrouvailles


_ J'accepte volontiers !

Wow! Quel enthousiasme de sa part! Ses pieds devaient vraiment lui faire mal pour qu’elle accepte aussi vite. En même temps, qui pouvait dire non à une balade sur son «magnifique» vélo.

_ J'apprécie ton coté avenant... Ca n'a pas changé, tu es toujours aussi prévoyant.

Oui enfin, il avait beaucoup changé mais il n’était pas devenu un trou de cul pour autant non plus. Laisser marcher une amie pied nus dans la rue, ça ne se faisait pas. Livio se dit qu’elle aurait sans doute fait la même chose pour lui. Enfin, il espérait que Clélia ne referait pas l’erreur de les remettre.

_ Ce que j'allais te demander... Hmm... Je pense avoir eu ma réponse, mais par politesse, je vais te le dire quand même. Je me demandais si tu me trouvais changé après tout ce temps ?

Sans hésiter, le jeune notaire secoua la tête.

-Tu n’as pas changé d’une mèche.

Comme réponse, c’était poli et prudent surtout. C’était assez difficile de juger quelqu’un en une seule soirée, mais Livio changeait rarement d’opinion à propos des gens. En rencontrant Clélia il ne l’avait pas aimé, pensant faussement qu’elle était comme toutes les autres filles à papa. Mais elle avait été une des rares à le faire changer d’avis.

Les autres anciens élèves présents à cette réunion malheureusement lui donnait toujours une mauvaise impression. Livio n’était pas venu pour le rencontrer d’ailleurs, le buffet et l’alcool était la raison de sa présence ici, qui commençait peut-être à s’éternisé.


_ Si tu as terminé ici aussi, j'aimerais rentrer. Tu te souvient toujours où j'habite ?

Merci seigneur, il pouvait enfin partir d’ici. Clélia et ses pieds lui donnait une bonne raison de pouvoir s’éclipser.


-Je crois bien. Je me rappelle surtout du portail en avant. On aurait dit une muraille qui séparait ta famille bourgeoise tu restes de la plèbe, dit-il en faisant un pas vers la sortie. Allons s'y. Je ne crois pas que les autres me reconnaîtrait de toute façon.

C’était plus une remarque qu’un reproche. Plus jeune, il avait trouvé tout à fait impressionnant de voir ce portail en fer forgé bloquer l’entrée de la grande maison de Clélia. Ça lui avait donné l’impression d’une peur des gens. Enfin, ce n’était surement qu’un choix décoratif, mais Livio aimait bien cette idée.

Après avoir récupérer leur manteau, ils se retrouvèrent dehors dans le froid. Heureusement la Lune éclairait les rues, autrement il faisait sombre. Livio fit signe à Clélia de le suivre derrière la benne a ordure. Non, rien de louche, il y avait seulement caché son vélo pour que personne ne le lui vole. Mais ne le voyant, n’importe qui aurait pu réellement croire qu’il était bon a jeter. Mais ce vélo avait une valeur sentimentale, et une odeur de vieux cuir qu’il adorait.

Livio enfourcha la bête et tendit la main à son amie pour qu’elle en fasse autant. Une fois dans la rue, il tenta de se souvenir du chemin le plus court, et de temps en temps, Clélia lui donnait des indications. Récemment, le frein de son vélo n’était pas très…réactif disons. Alors il continuait de pédaler rapidement en évitant les passants et les autres. Dangereux certes, mais il conduisait depuis longtemps de cette manière. Sûrement pour Clélia, ça lui ferait un beau tour de manège, mais pour Livio c’était habituel d’avoir ce bruit inquiétant de métal rouillé quand il dépassait les cinq kilomètres heures. Une côte, puis une rue, puis un virage sec, puis une rue, jusqu’au fameux portail, ou cette fois Livio pris la peine de ralentir, puis de mettre les pieds au sol pour stopper son vélo infernal.

-Et voilà, dit-il nonchalamment quoique un peu essoufflé. Désolé pour les freins, j’ai pas eu le temps de les réparer. C’est bien celle-là?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]   Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 EmptyVen 29 Jan - 17:15

Retour à bon port J'aime la plèbe, moi, Livio !

Visiblement...
Le notaire ne semblait pas avoir de quoi s'éterniser ici aussi, il reprit.

-Je crois bien. Je me rappelle surtout du portail en avant. On aurait dit une muraille qui séparait ta famille bourgeoise tu restes de la plèbe.

Elle l'accompagnait.
En grimaçant suite à sa déclaration, agacée par ses remarques en lien avec confort financier... Il ne voyait réellement que ça chez elle ? Elle ne répliqua pas... Pas tout de suite du moins.

_ Allons s'y. Je ne crois pas que les autres me reconnaîtrait de toute façon.
_ D'accord, en route !

Commentait-elle.
Impatiente de mettre ses pieds dans de l'eau fraiche. Le duo récupérait ses affaires et la jeune femme suivait son ami jusqu'à derrière la salle de concert, au niveau des ordures... Okay, alors là ça commence à devenir glauque. Derrière le conteneur, le confrère blond sortie une... Authentique antiquité ! Ce vélo ! C'était le même depuis le temps, et d'ailleurs, le temps ne l'avait justement pas épargné. Clélia retenait un commentaire là dessus, de peur qu'il lui réponde de rentrer à pieds si ça ne convient pas à mademoiselle.

Livio...
Montait en premier sur le vélo, c'est encore solide à voir et la jeune femme prit sa main pour s'installer à son tour, derrière lui. Et là, une fois encore, pendant le trajet elle avait jugé trop vite ! Tout les vieux bruits que faisait cette relique, c'était presque rythmé ! En plus, comme les amortisseurs devaient être mort, ça faisait vraiment "tape fesse" sur le porte bagage où elle était installé. Ajouté à ça la vitesse car visiblement, l'engin ne freine plus des masses, les esquives de Livio qui contourne les passants et vous aurez une sacré attraction pour pas cher ! Clélia, est resté cramponné jusqu'au bout et à la fin, c'est sa chevelure qui à rendu l'âme, n'ayant pas l'habitude d'être si mal mené pendant un trajet.

Le portail...
En fer forgé, montrait le bout de son nez et Livio se stoppa devant ce dernier, essoufflé, à croire qu'il voulait vite se débarrasser d'elle, alors qu'elle de son coté... Hésitait à changer ce vélo en or, car théoriquement, Livio a les moyens de s'en offrir un nouveau, alors pourquoi ? Simplement... C'est un danger publique quand même ce deux roues... Pour lui et les autres. Bha ! Un jour, elle le changera, c'est décidé !

-Et voilà. Désolé pour les freins, j’ai pas eu le temps de les réparer. C’est bien celle-là?
_ Non, c'était marrant ! Mais...

Rassurait-elle.
Avant de déposer un bref baiser sur sa joue pour le remercier... Et le taquiner aussi, car la juge en devenir, sait qu'il déteste ce genre de chose... A moins que ça ai changé. Elle riait tout en descendant avec précaution.

_ De la part d'une bourgeoise qui te remercie pour ta peine et qui apprécie la compagnie de la plèbe. Fais attention, tu pourrais attraper des boutons.

Se moquait-elle pleinement.
Elle l'aura eu sa vengeance ! Aussi minime et gentille soit-elle, même si lui et ses pré-jugés, même après tout ce temps sont toujours aussi "violent". Elle se tournait vers lui, avec un sourire impérissable malgré tout.

_ J'ai passé une très bonne soirée en ta compagnie, vraiment, c'était sympa de te revoir, et revoir Elisabeth aussi.


Déclarait-elle avant d'ajouter.

_ Rentre bien Livio. Et j'espère qu'on se reverra, même si tu ne me supporte pas, ma mèche et mes sous...

Elle riait à nouveau.
Comme si c'était de sa faute, on ne choisit pas sa famille et pour ce qui est de la mèche bha... C'est une partie de sa personnalité ! Rien de plus ou de moins. Elle fit un signe de la main à ce dernier, avant d'ouvrir le portail avec ses clés et de le regarder partir, tout en masquant un rire à cause du sifflement de son vélo, qui hurle à l'agonie.

C'est ça de l'acharnement ?


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]   Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 EmptyVen 29 Jan - 20:01

Clélia RothschildSalle de concert  ▬ dialogue en 660033
Soirée de retrouvailles


Par chance, Clélia était encore en un morceau. Le vélo avec.

 _ Non, c'était marrant ! Mais...

Imitant leur ami Elisabeth, la blonde embrassa la joue de Livio, qui frissonna. Contact physique… Pourquoi on ne peut plus simplement se serrer la main comme des gens décents?

Elle descendit du vélo, Livio se disant qu’elle avait sûrement très hâte de dorloter ses pieds meurtris par les talons-hauts trop petits, qui ne tarderait pas à finir aux ordures. En tout cas, il l’espérait.

_ De la part d'une bourgeoise qui te remercie pour ta peine et qui apprécie la compagnie de la plèbe. Fais attention, tu pourrais attraper des boutons.

Livio eu un sourire en coin qui lui donna deux fossettes sur les joues. Comme son vélo, elles étaient toujours là elles aussi.

-J’ouvre l’œil. Merci du conseil, mademoiselle Rothschild.

Ça va, elle avait le droit de se moquer. La revoir lui avait fait sincèrement plaisir. Et pour une fois, il n’avait eu pas la sensation de devoir être inexpressif et froid. Et hypocrite aussi. C’était lui qui avait l’impression d’être barricader derrière un portail dans ces moments-là. Alors, baisser la garde, pour le temps d’une soirée, n’avait pas été si désagréable finalement, il fallait l’avouer.

_ J'ai passé une très bonne soirée en ta compagnie, vraiment, c'était sympa de te revoir, et revoir Elisabeth aussi.

Il avait le même sentiment. Sauf pour Elisabeth peut-être.

_ Rentre bien Livio. Et j'espère qu'on se reverra, même si tu ne me supporte pas, ma mèche et mes sous...

Clélia se mise à rire et Livio leva les yeux au ciel.

-Prend soin de tes pieds Clélia. Ils doivent bien faire le trois quarts de ton QI, dit-il avec un sourire moqueur. Dors bien…

Avant qu’elle ne lui jette une chaussure à la tête, Livio reprit la route en riant. De retour chez lui, il s’endormit devant le foyer.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]   Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée de retrouvailles [Ft. Clélia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-