Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-40%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
20.38 € 33.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyLun 11 Jan - 21:09

Laelyss

Son nouveau travail à la pâtisserie ayant commencé, la demoiselle aux cheveux roses n'avait plus besoin de se battre avec son patron pour demander à partir plus tôt afin d'aller chercher Haizea à l'école. Etant désormais du matin seulement, Kira pouvait emmener sa fille à l'école et aller la chercher tous les jours sans déranger personne ! Et même si au final elle avait un peu perdu en argent, ça lui permettait de passer plus de temps avec ses enfants et ça elle ne pouvait que remercier Laelyss.

Après avoir passé la journée entière à faire le ménage dans la maison, la demoiselle aux cheveux roses alla prendre une douche en voyant l'heure tourner. Kira n'avait pas reparlé de ce qu'il s'était passé avec l'Elementis de fils, elle n'avait fournit aucune explication à Angel qui avait comprit qu'il s'était passé quelque chose et avait refusé de dire la vérité à Vilmos pour ne pas l'inquiéter ; la demoiselle aux cheveux roses faisait en sorte d'oublier cette histoire et de passer à autre chose. Au pire elle irait voir un psy une ou deux séances pour discuter et voilà la question était réglée.

Habillée et rapidement maquillée, Kira annonça à Angel qu'elle allait chercher Haizea à l'école et donc qu'Ewan restait avec elle ; avec le froid, la Rose voulait limiter les sorties de son fils qui commençait déjà à tomber malade. Les joies des premières maladies d'enfants avec tous les rhumes, la fièvre et les otites qui n'allaient pas tarder à arriver... La pire saison pour les enfants. Armée de kinder bueno dans sa poche, la jeune femme avait tout prévu pour la sortie de la fille et pensera bien sûr à faire son asocial en évitant de discuter avec les autres mamans.

Arrivée là-bas à 16h00, la Rose reconnut les visages familiers des mamans et des papas qui attendaient leur enfant à la sortie de l'école ; en retrait par rapport aux autres pour éviter de discuter chiffon, Kira chercha Bigby ou Blanche du regard mais aucun des deux n'étaient là... Au contraire, c'était Laelyss qui attendait devant l'école. La demoiselle ne savait pas trop où elle en était avec Bigby mais son amie était sûrement là pour récupérer Luna vu qu'elle n'avait pas d'enfants en bas âge... Enfin aux dernières nouvelles. Sourire aux lèvres, Kira s'approcha de son amie afin d'entamer la discussion en attendant la sortie des petites.

- Tu viens récupérer Luna ?


Histoire simplement d'être sûre car cette histoire la perturbait grandement... La logique des choses voudraient que oui. Et puis ça lui permettait d'avoir une approche pour commencer la discussion ainsi qu'une petite idée de sa relation avec Bigby ; c'était ça les meilleures amies, toujours à vouloir les derniers ragots. Kira écouta la réponse de Laelyss en jetant un coup d’œil en même temps à sa montre, elles avaient une demie-heure devant elles pour parler avant la sortie des petites et il faisait trop froid pour rester dehors comme des piquets à attendre. Désignant le bar d'un signe de tête, la Rose reprit la parole.

- Je t'invite à boire au café en attendant leur sortie ?




Je m'exprime en sienna
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyJeu 14 Jan - 21:27


Le complot d'une femme est une arme redoutable. Alors deux...


▬ Voilà, vous avez tout pour fermer ce soir, je vous fais confiance. Cela me permettra de voir si je vous garde ou non. On verra demain ce qu’il en ait. Au revoir.

La veste sur les épaules, sac à main en main, voilà que je tourne les talons en laissant une petite stagiaire se débrouiller toute seule pour le reste de la journée dans la boutique. C’est peut-être un peu risqué malgré qu’elle ait compris le fonctionnement de celui-ci. Mais il n’y a qu’avec de l’entrainement sur le terrain si je puis dire qu’on s’améliore. J’aurais tout aussi bien pu la refuser il y a quelque semaine et laisser apprendre cher le concourant, mais non. Elle avait un certain potentiel à exploité alors pourquoi pas. Au pire, cela m’apprendra à vouloir aider une étudiante. Mais ce n’est pas comme si elle était une réelle menace pour la boutique, les clients ou bien moi-même. À ce niveau pas de quoi s’en faire. Dans le pire des cas, elle ne sera qu’un cadavre de plus à finir dans le caniveau. Ce qui ne peut pas faire de mal quelque fois. Marchand tranquillement dans la rue, évitant de passer dans le tas de neige restant, je me dirige vers l’école sereinement. C’est une première – et qui ne sait peut-être pas la dernière – que revient la charge de récupérer Luna. C’était un peu bizarre d’entendre cette demande à ce moment-là, mais puisqu’il n’y avait personne avec la possibilité de se libérer, valait mieux pour moi que je dise oui. Et puis ce n’est pas désagréable, ça change des petites habitudes toute plates, au moins il a suffisamment confiance en moi pour demander une telle faveur. Vu ce qu’il se passe en ce moment, c’est plutôt flatteur, je dois dire.

Arrivant aux abords de l’école et peu surpris de faire partie de ceux qui sont là en avance malgré le temps que je me suis permis de prendre, je me cale dans un coin. Appuyé contre une rambarde à tous les observés. Cela ressemble donc à ça la venue des parents. Des petits groupes selon l’affinité, dispersée un peu partout. Parlant de tout et de rien en temps, mais surtout des enfants. C’est petit débat sur ce qu’ils ont apprennent en classe, dénigrant allégrement d’autre élève qui n’aurait pas le niveau et ceux qui apporte la pagaille. C’est qu’elles sont plutôt vaches les mères entre elles disent donc. Peut sur de vouloir un jour faire partie de ce genre de cercle d’amie. À côté de ça, les papas cools, c’est le paradis. Je soupire en levant les yeux au ciel, quand la soudaine voix de Kira me ramène sur terre. Souriant en la voyant, c’était logique de la croisée ici, sa fille allant dans la même école. Au moins une que je connais et qui ne se comporte pas comme une cruche en présence des autres mères.

▬ Oui, je lui réponds, Bigby est… hum, encore au travail. Et Blanche ne pouvait pas se libérer apparemment.

Un léger malaise en l’annonçant, qui disparaît bien vite. C’est vrai que je n’ai pas encore eu le temps de partager la grande nouvelle et les petits changements qui m’entourent, venant d’arriver en début d’année concernant cette relation ambiguë avec Big. Faut dire que ce n’est pas le sujet principal en travaillant et pas vraiment non plus le temps pour en discuter paisiblement autour d’un café. Enfin, celui-ci n’étant pas encore sur le tapis malgré que je sache qu’il met impossible d’y échapper, j’accepte tout de même l’invitation en la suivant vers le café.

▬ C’est avec grand plaisir, je ne sais pas comment tu fais pour les supporter se plaindre sans cesse dans enfants des autres. À croire que les leur sont parfaits.

Parfait, sans défaut, beau, intelligent et dont on ne se plaint jamais… Ce genre d’enfant n’existe que dans les comptines idiotes et nulles par ailleurs. Je demande à en voir un pour le croire et à la limite, à ce moment-là, je voudrais bien changer d’avis à leur sujet. Mais pas avant. J’entre dans le café, puis prend place à une table postée contre la vitre qui donne sur l’école. Je me débarrasse de ma veste en la posant sur la banquette près de moi, puis passe la commande d’un café auprès d’un serveur qui n’a pas perdu de temps pour venir nous voir. Efficace. Laissant mon amie prendre la sienne à son tour, j’attends qu’il s’éloigne pour annoncer :

▬ Si j’avais su que c’était toi qui passer les prendre aujourd’hui je t’aurais avertie qu’on s’y verrait. M’en fin. Ça va toi ? C’est vrai qu’on ne sait pas vue ce matin, j’étais dans l’autre boutique.



Elle te parle en Brown

KDO
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptySam 16 Jan - 23:36

Laelyss

- Je t'invite à boire au café en attendant leur sortie ?

Vu que Laelyss était là pour Luna, elles pouvaient se permettre d'attendre toutes les deux au chaud ; le bar juste en face permettait de surveiller la sortie des enfants. Et puis, Luna et Haizea sortaient toujours toutes les deux en même temps, donc ça n'allait pas être compliqué de les repérer ; à force de venir la chercher, la demoiselle aux cheveux roses savait si elle était dans les premiers ou les derniers à sortir et accompagnée de qui. Et puis un petit café pour discuter loin des mamans ne pouvait pas faire de mal.

-  C’est avec grand plaisir, je ne sais pas comment tu fais pour les supporter se plaindre sans cesse dans enfants des autres. À croire que les leur sont parfaits.

- Oh bah c'est simple... Je ne leur parle pas !


Signée la maman la plus asocial de l'école ! Discuter avec les autres mamans de leur méthode d'éducation, de ce qu'elles vont servir à manger ce soir ou du programme du lendemain ennuyait Kira au plus au point... Elle ne savait pas si Angel discutait avec les autres mamans mais l'As les évitait comme la peste. Postée dans un coin reculé de la ruelle, la jeune femme attendait de voir sa fille sortir pour aller directement à la maison et discuter en route de la journée ; de temps en temps elle discutait avec Bigby ou Blanche... Mais c'était bien les seules personnes !

Les jeunes femmes allèrent donc dans le petit café et s'assirent près de la vitre pour garder un œil sur la sortie, il faisait déjà meilleur à l'intérieur et elles pouvaient se permettre de retirer leur veste sans mourir de froid. Laelyss ne perdit pas de temps pour commander un café au serveur qui venait de rejoindre leur table et Kira passa la même commande par la suite ; puis dès que le serveur s'éloigna, l'ex-Elementis décida de reprendre la parole.

- Si j’avais su que c’était toi qui passer les prendre aujourd’hui je t’aurais avertie qu’on s’y verrait. M’en fin. Ça va toi ? C’est vrai qu’on ne sait pas vue ce matin, j’étais dans l’autre boutique.

Boarf, ce n'était pas très grave... Elles avaient pu se retrouver et c'était sûrement le principal ! Qu'elles se préviennent plus tôt dans la journée ou qu'elles se rejoignent à la dernière minute donnait le même résultat au final. La demoiselle aux cheveux roses hocha donc la tête pour lui signaler que tout allait bien et en profita pour lui retourner la question ; elles n'avaient pas eu le temps de se voir au boulot mais en même temps, si Kira avait été embauchée ce n'était pas pour causer potins et ragots avec sa patronne.

- C'est la première fois que tu viens chercher Luna non ? Est-ce qu'elle sait que c'est toi qui vient ?




Je m'exprime en sienna
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyDim 17 Jan - 1:24


Le complot d'une femme est une arme redoutable. Alors deux...


C
ela n’aurait nullement changé quoi que ce soit, qu’elle sache ou non si je venais récupérer la petite. Sauf peut-être sa réaction un peu moins surprise. Enfin, elle l’aurait était dans les tous les cas. Il faut dire qu’il a tout de même de quoi mine de rien. Sans savoir ce qu’il se trame, je me demande comme elle pourrait bien voir la chose. D’un point de vue extérieure, ça doit être un peu étrange non ? Où peut-être pas quand on connaît les antécédents de chacun ensemble. Enfin, j’acquiesce au fait d’aller bien aussi. Faut dire que mon début d’année commence en beauté et j’ai quasiment la sensation de flotter sur un petit nuage de temps à autre. Et non pas que seulement à cause de ma récente relation, mais c’est un tout qui s’emboîte bien pour le moment. Que demander de plus après tout ? Je me débarrasse de mon écharpe blanche restante sur mes épaules en lui répondant :

Oui. C’était prévu depuis ce matin. Un peu à la dernière minute certes, mais tout le monde le sait, elle y comprit.

Il vaut mieux d’ailleurs. Enfin, je pense qu’elle n’aurait pas été pas si surprise que ça puisque je l’ai déjà croisé une ou deux fois, alors elle n’aurait pas pris peur en me voyant. Mais tout de même. Ce n’est pas comme si c’était un inconnu qui venait pour on ne sait quelle raison. Au moins, elle restait entre de bonne-main. Ce qui semble être le plus important de toute façon. Le serveur revint avec nos boissons sans perdre de temps. Il les déposa sur la table et je le remercier d’un sourire. Prenant un petit sachet de sucre, je l’ouvre pour le verser en entier dans le café. Munie de la cuillère, je mélange le tout en faisant part de mon ressentiment sur tout ça a mon amie.

C’est un peu bizarre de se retrouver à cette place-là. Enfin, d’être la personne qui récupère un enfant à l’école. Je n’ai pas tellement eu l’occasion de le faire avec Kenji. Mais, mise à part les remarques déplaisantes des autres mères, ça semble plaisant.

Il suffirait d’enlever quelques petites personnes un peu gênantes au moment d’aller les cherchés et cela reste assez agréable. Enfin du peu que j’ai pu y goûter. Ce serait à voir sur le long terme. S’il y a un long terme. En espérant qu’il y ait un long terme. Mais c’est vrai que n’ayant pas pu faire ceci avec Ken étant déjà bien trop grand au moment de l’adoption et n’étant pas encore désespéré au point de l’emmener jusqu’à devant le lycée – même si je ne suis pas le genre de mère à lui mettre la honte pour si peu – je me rattrape pour une journée avec un vrai petit bout de chou. En espérant de ne pas avoir droit à une rencontre avec le professeur, parce que j’avoue que je sécherais un peu sur la manière de lui expliquer la situation de tout ce remue-ménage. Pourquoi c’est moi est non un parent. Un peu casse pied. Enfin, tout ça s’échappe après une première gorgée de café avalée. Pour l’heure, ce genre de petit détail n’est pas encore à déplorée. J’ai plus envie de partager un moment de bonheur pour une fois qu’il y en a un peu dans cette ville que de me tracasser la tête pour si peu. Ce à quoi je garde mon amie en souriant. J’ai envie de le lui annoncer, mais je ne trouve pas les mots exacts pour le faire. C’est pourtant simple, non ? Cependant, je ne souhaite pas balancer ça de but en blanc, merci au revoir. Ça mérite quelque explication ? Enfin, je sais que si je n’en donne pas, elle pourrait à coup sûr me les arrachées dont on ne sait où…

Hum… Il y a plein de choses qui ont évolués dernièrement, dont on n’a pas eu le temps de discuter autour d’un café avec le boulot. Je ne sais pas par quoi commencer… Ça fait déjà un moment que j’aurais pu te l’annoncer, mais il y avait toujours quelque chose à faire. Enfin. Tu connais vaguement notre passé, entre Bigby et moi. Eh bien… Il se trouve que depuis le premier janvier, nous sommes comme qui dirait ensemble.

Voilà, c’est officiel, elle est courante. Prête intérieurement à me prendre une quelconque remarque en retour. Excusez-moi, j’ai un peu de mal à la voir sauter au plafond pour ça.


Elle te parle en Brown

KDO
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyDim 17 Jan - 14:42

Laelyss

Enfin ce qu'elle voulait savoir surtout c'était si Luna connaissait la relation entre Laelyss et Bigby, si ce n'était qu'une simple amie de son père ou si elle doutait qu'il y avait plus. Kira fut quand même rassurée d'entendre que la fille de Bigby et Blanche était au courant que la rouquine l'attendrait à la sortie ; elles se connaissaient donc ce n'était pas la peur de suivre une inconnue dans la ville. Connaissant légèrement Bigby, il avait dû lui apprendre à ne pas suivre n'importe qui.

Le serveur arriva aussitôt avec les cafés, les demoiselles lui lancèrent un sourire avant de commencer à boire une première gorgée... Un peu de chaleur ne faisait jamais de mal et Kira n'avait pas la foi de retourner dans le grand froid de l'hiver. Elles prirent un sachet de sucre qu'elles vidèrent dans leurs tasses et mélangèrent ensuite le tout ; un petit coup d’œil en direction de la cour de récré pour comprendre que rien n'avait changé depuis deux minutes.

- C’est un peu bizarre de se retrouver à cette place-là. Enfin, d’être la personne qui récupère un enfant à l’école. Je n’ai pas tellement eu l’occasion de le faire avec Kenji. Mais, mise à part les remarques déplaisantes des autres mères, ça semble plaisant.


- Tu n'as qu'à faire comme Bigby ou moi, tu te poses dans un coin de la rue et tu attends que Luna te rejoigne... Elles sont chiantes avec leurs histoires de bonnes femmes et leurs remarques.


Et puis rester quelques minutes toute seule ne faisait jamais de mal à personne. De toute façon, ce n'était pas des amies avec qui elle allait partager des cafés, mais simplement des mamans et des papas venus récupérer leurs enfants... Une fois le gamine récupéré, plus personne ne parlait. Au moins, Laelyss avait l'air de s'être rapidement habituée à cette situation, ça avait l'air de lui plaire en tout cas ; c'était déjà une bonne chose. Peut-être qu'elle changerait finalement d'avis et qu'elle voudrait être maman ? Elle avait déjà pu avoir un avant-goût en gardant Ewan et Haizea.

- Hum… Il y a plein de choses qui ont évolués dernièrement, dont on n’a pas eu le temps de discuter autour d’un café avec le boulot. Je ne sais pas par quoi commencer… Ça fait déjà un moment que j’aurais pu te l’annoncer, mais il y avait toujours quelque chose à faire. Enfin. Tu connais vaguement notre passé, entre Bigby et moi. Eh bien… Il se trouve que depuis le premier janvier, nous sommes comme qui dirait ensemble.


Ah bah voilà une bonne nouvelle ! Une peu de bonheur dans cette ville ne faisait de mal à personne... Et puis ça pouvait expliquer pourquoi Bigby lui avait demandé de venir. Sourire aux lèvres, la demoiselle aux cheveux roses prit une nouvelle gorgée de son café avant de reprendre la parole pour la féliciter de sa situation.

- Et bien ! Je suis contente pour vous ! Pourvu que ça dure.

Kira ne se faisait aucun soucis là-dessus mais entamer une nouvelle relation était toujours un peu casse-gueule au début, avec la peur de combien de la voir se terminer un jour. Même si Bigby n'était pas la personne qu'elle préférait le plus dans la ville, leur relation s'était améliorée à partir du moment où la hiérarchie s'était imposée... Être simplement le Bêta ne faisait pas non plus plaisir à Kira mais c'était certainement mieux ainsi ! Et puis, ils avaient l'air heureux ensemble, ils s'étaient bien trouvés pourrait-on dire.

- Pendant qu'on est dans les bonnes nouvelles... Tu sais Vilmos... Ben ça fait quelques semaines aussi qu'on est ensemble.


La demoiselle aux cheveux roses n'avait pas vraiment voulu lui parler du casino, étant encore en deuil de Gaea mais maintenant elle avait comprit qu'il fallait avancer dans la vie et la Rose ne pouvait pas nier les sentiments qu'elle avait pour son Valet. Elle lança un sourire gêné, Kira n'avait tellement pas l'habitude de raconter sa vie privée... C'était tellement bizarre. Et puis cette fois, il n'y avait pas d'interdit, Vilmos faisait parti de la même Famille que Kira alors ils n'avaient pas besoin de se cacher. Mais Bigby et Laelyss... Au moins ils savaient tous les deux qu'ils appartenaient à des clans ennemis.

- D'ailleurs... Tu ne m'as jamais dit comment tu as rencontré Bigby.




Je m'exprime en sienna
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyDim 17 Jan - 16:49


Le complot d'une femme est une arme redoutable. Alors deux...


C
omme qui dirait officiellement oui. Ce n’est pas comme si j’attendais ça avec impatience. J’avais déjà dans l’idée que les choses n’évolueraient pas plus que ça même après avoir joué franc jeu là-dessus. Même si cela avait des chances d’entacher notre amitié, je me devais d’être honnête sur ce point-là, plus pour moi que pour lui. C’était une année suffisamment mouvementée comme ça, en particulier avec son récent divorce, alors je n’espérais pas que les choses soient réciproques en fin de compte. Et puis finalement la surprise était-là. On ne peut que rêver mieux à ce moment-là. Enfin, je reste ravie de voir que Kira se réjouit pour moi. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais venant de ça part, mais c’est extrêmement plaisant. Elle est moi, nous sommes d’accord sur au moins un point, ce ne sont que quelques semaines de bonheur pour le moment, qui espéreront le, dureront. On peut mieux mériter ça une fois dans sa vie, non ?

Je prends le petit biscuit offert avec le café et commence à déballer quand l’annonce de Kira m’arrête nette dans mon élan. Il me faut quelque seconde pour assimiler la nouvelle avant de finalement de comprendre qu’elle aussi à son petit lot de bonheur-du-jour. C'est toute souriante d’entendre ça, que je réponds à son enthousiasme.

Oh ! Mais c’est merveilleux ! Je suis ravie pour toi, tu le mériter. Et puis il n’a pas l’air si mal que ça en plus. Madame tape dans du bon choix.

Madame tape dans un menu croustillant à ce que je vois. Propriétaire du casino, c’est out bénef. Je ne sais pas grand-chose de lui, puisque ma seule rencontre en sa présence remonte à, il y a plusieurs mois pour cette fameuse fête pour le bébé. Je me souviens surtout de sa franchise à dire qui il était. C’est qu’il n’avait pas perdu de temps pour annoncer son appartenance et son poste au sein des Domae. Ça va valait la peine d’être directe. Mis à part ça, si c’est une personne fiable ou non, je n’en ai pas la moindre idée. Mais je pense que Kira n’est pas idiote pour attention à ce genre de chose. En tout cas, ça me rend heureuse de voir qu’elle avance enfin et reprend goût à la vie après cette perte. On ne peut malheureusement pas rester ancré sur le passé. Il n’est pas question de l’oublier, simplement d’accepter qu’il ne soit plus là désormais. C’est vrai que c’est encore frais, mais à ce que je vois, elle s’en sort plutôt bien. La nouvelle enfin dirigée, je peux enfin manger mon petit biscuit. À moins qu’elle ne m’annonce autre chose de surprenant auquel cas, je risquerais de m’étouffer sur-le-champ. Pour la peine, ce n’est qu’une question qui m’est retournée. Un peu surprise de celle-ci puisque c’est vrai que la manière de notre connaissance n’est pas connue de tout le monde. Voir même personne en fin de compte.

Oh eh bien… C’était assez inattendue cette rencontre.

Ah, ça ! Pour l’être, elle l’avait était. C’est sûr que si l’on s'était rencontré d’une autre façon peut-être que certain dérapage n’aurait pas été à déplorer. Et encore, possible que dans tous les cas, ceci ne soit pas inévitable finalement. Mais on ne peut pas vraiment appeler ça le destin pour si peu. C’est donc après une nouvelle gorgée qui réchauffe agréablement, que j’y réponds dans les grandes lignes :

C’était pour la saint-valentin. Je passé ma soirée au bar du restaurant, histoire de ne pas être, tout seul, à la maison avec un pot de glace, tu vois ? On a fait connaissance après une remarque qu’il m’a faite. C’était assez marrant dans le sens où l’on a joué un « couple » pour accéder à une table plus rapidement est manger. Une soirée bien agréable.

Pour l’être, c’était bien le cas. J’omets certains détails, comme le fait de mes multiples tentatives à lui rentrer dedans – même si cela a fini par payer au bout d’un moment – ou bien même notre petit arrangement pour compenser au dîner entre faux marier du moment. Il y a des choses qu’il vaut mieux qu’on garde entre nous. Néanmoins, j’aurais gagné un ami de base et, juste pour ça, je n’ai pas de regret.

Mais dis-moi, pour toi et ce cher Vilmos. Il craquait sur toi pendant votre fameuse petite soirée au casino ? Ou c’était l’inverse ? Ce qui est sûr, c’est que tu as dû lui taper dans l’œil avec ta robe !


Elle te parle en Brown

KDO
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyLun 18 Jan - 14:45

Laelyss

Kira n'aimait pas trop s'attarder sur sa vie privée, certes Laelyss était sa meilleure amie mais elle se sentait gênée de raconter tout ça. Au moins, elle était désormais au courant que la Rose était passée à autre chose, qu'elle avait avancé et n'était resté dans le passé. Bref, assez parlé d'elle ! Cette dernière voulait savoir comment Bigby et Laelyss s'étaient rencontrés, Kira n'avait jamais pensé à demander... Qui avait fait le premier pas entre eux ?

- Oh eh bien… C’était assez inattendue cette rencontre.

Un peu comme à chaque fois à vrai dire... Toutes les rencontres étaient faites de hasard en général, un mot, une bousculade ou un rire permettait de se faire des amis pour la vie ou bien les pires ennemis de la terre. La demoiselle aux cheveux roses reprit donc une gorgée de sa boisson chaude en même temps que sa meilleure amie et écouta attentivement ce qu'elle avait à dire.

- C’était pour la saint-valentin. Je passé ma soirée au bar du restaurant, histoire de ne pas être, tout seul, à la maison avec un pot de glace, tu vois ? On a fait connaissance après une remarque qu’il m’a faite. C’était assez marrant dans le sens où l’on a joué un « couple » pour accéder à une table plus rapidement est manger. Une soirée bien agréable.

Ah oui effectivement, c'était une rencontre plutôt atypique. Bon au moins, ils avaient passé une bonne soirée, avait pu manger au restaurant et finalement à voir comment ils étaient heureux aujourd'hui ils n'avaient pas besoin de regretter leur soirée. Une nouvelle gorgée de sa tasse à café et un coup d’œil en direction de la cour de récré pour voir que rien n'avait rien changé.

- Mais dis-moi, pour toi et ce cher Vilmos. Il craquait sur toi pendant votre fameuse petite soirée au casino ? Ou c’était l’inverse ? Ce qui est sûr, c’est que tu as dû lui taper dans l’œil avec ta robe !


Ah. La soirée. Cette fameuse soirée dont elle n'avait raconté à personne le déroulement ; la demoiselle aux cheveux roses se racla la gorge et prit une nouvelle gorgée de son café. Peut-être qu'il fallait mieux ne pas repenser à cette soirée, même si elle avait été agréable ils n'avaient pas terminé sur une note positive... Surtout pour lui. Mais maintenant ils étaient ensemble, c'était le principal non ?

- Oh oui ! La robe lui a tapé dans l’œil... Je ne sais toujours pas comment te remercier d'ailleurs. Ben, il m'a avoué ses sentiments à la fin de la soirée mais je lui ai dit que je ne me sentais pas prête à entamer une nouvelle relation... On s'est revu pour passer les fêtes de Noël ensemble et là début janvier pour faire un entraînement à l'épée... Et après, ben je te laisse deviner la suite de la soirée hein.


Laelyss était assez grande et sur la même longueur d'onde pour comprendre les sous-entendu de la demoiselle aux cheveux roses. Elle s'était sentie un peu gênée au matin, de peur d'avoir merdé... Mais finalement après quelques explications ils s'étaient mis d'accord pour sortir ensemble ! Voilà voilà la petite histoire du jour ; pas grand chose d'intéressant non plus hein.

- Ça me penser, on pourrait peut-être de passer une soirée tous les quatre ? Ça pourrait être sympa non ?

Sympa pour qui... On se le demande.




Je m'exprime en sienna
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyLun 18 Jan - 21:15


Le complot d'une femme est une arme redoutable. Alors deux...


A
h, cette fameuse soirée au casino. Je ne sais absolument pas comment celle-ci, c’est dérouler n’étant pas convié, mais je suis sûr qu’elle a dû lui taper dans l’œil avec cette robe que j’ai choisie – sinon, c’est qu’il était gay ce qui aurait était dommage. A mon avis, il n’y a pas dû être le seul à se retourner sur elle plusieurs fois. J’imagine la tête de certains hommes bouche-bées en la voyant. Il y avait de quoi. Ce n’est pas tous les jours qu’on se vanter d’avoir vu Bad Wolf en robe, talon et maquiller de surcroît. Transformer celle-ci en jeune femme en moins de quatre-heures n’est pas choses aisé, voir même un pari à refuser sur-le-champ. C’est perdu d’avance. Et pourtant ! Faut croire que j’ai fais du bon boulot avec l’aide de Lou puisque le résultat final était splendide. Cela devait être à la fois mignon une telle déclaration à une soirée comme celle-là que frustrant de se prendre un refus. Enfin assez compréhensible, la perte rester fraiche. Je n’aurais pas aimé être à sa place la première fois. M’en fin, c’était sûrement un mal pour un bien, au jour d’aujourd’hui, ils sont finalement ensemble. Est-ce que ce serait l’année des couples ? Tant qu’on ne m’apprend pas de mauvaises nouvelles, je reste sur mon petit nuage pour ma part. Et apparemment, mon amie aussi. À l’entendre la manière dont elle a fini avec Vilmos, celle-ci n’a rien de très catholique.

Petite dévergondée va, murmurais-je en souriant.

On parle de moi, mais J’en ai une juste en face qui est bien loin être mieux. Certainement pas avec des exploits tels que les miens, mais tout de même. Je regarde un peu à l’extérieur pour constater aucun changement. Que ce soit pour les petites toujours pas sorties ou bien les parents toujours à la même place à se geler doucement. Il ne viendrait à l’idée d’aucuns d’entre eux d’attendre au chaud, où bien d’arriver seulement cinq minutes en avance. Où dans le cas contraire d’attendre sans gesticuler dans tous les sens et sans se plaindre du froid, patiemment. Ils sont un mystère.

Enfin, mon attention se reporte sur Kira après qu’une étrange mais néanmoins intéressante proposition sorte de sa bouche. Le genre que je serais plus enclin à proposer que l’inverse. Assez surprenant sur le coup d’ailleurs. Mais pourquoi pas après tout ?

Eh bien venant de toi, je mis n'attendais pas. Enfin, je ne dis pas non. Pour une fois qu’on a l’occasion de faire ce genre de chose. Pourquoi pas restaurant ?

Quitte à devoir supportés les deux sous le même toit, autant que ce ne soit pas chez-moi, une fois ma entièrement suffis. Et puis ne connaissant pas plus que ça Vilmos, je préférai prendre mes précautions, ne sachant pas comment il réagit mieux épargner la maison et tout ce qui aux alentours ! Il ne devrait pas y avoir de raisons pour que les choses tournent mal, en particulier dans un lieu public.

Je ne sais pas trop comment je vais proposer ça à Big. Je crois que le simple fait d’évoquer ton nom aurait de quoi me prendre un refus en pleine poire.

Pas besoin d’être un génie pour comprendre que c’est deux-là ce n’est pas le grand amour. Est-ce qu’ils arriveraient être ensemble dans une même pièce toute soirée sans en venir aux mains ? Est-ce simplement possible ? Espérons que oui.

Je suppose que proposer à Vilmos est bien plus simple ? Peut-être que je vais juste l’habiller et garder le mystère. Où bien faire chantage, mais ce serait moche.



Elle te parle en Brown

KDO
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyVen 22 Jan - 21:11

Laelyss

Étrange proposition de la part de la demoiselle aux cheveux roses et pourtant elle était très sérieuse, pour une fois qu'elles étaient posées toute les deux en même temps dans une relation stable peut-être qu'elles pouvaient en profiter ? Kira ne savait pas où ils iront, certainement pas chez Laelyss vu que cette dernière gardait un très mauvais souvenir de Bigby et Kira dans la même pièce mais dans un restaurant, une pizzeria ou un petit endroit sympa et calme pour passer une bonne soirée.

- Eh bien venant de toi, je mis n'attendais pas. Enfin, je ne dis pas non. Pour une fois qu’on a l’occasion de faire ce genre de chose. Pourquoi pas restaurant ?


Ahah, Kira connaissait bien sa meilleure amie. Normalement, il ne devrait pas avoir de raison pour que ça tourne mal, Bigby et elle avaient enfin réglés cette histoire d'Alpha et Vilmos n'allait pas être jaloux du Domae... Enfin il n'y avait pas de raison en tout cas ! Normalement tout devrait bien se passer, et avec un peu de chance les garçons pourraient aussi bien s'entendre que Laelyss et Kira s'entendaient. Enfin... Vu leur caractère d'asocial ce n'état pas gagné.

- Je ne sais pas trop comment je vais proposer ça à Big. Je crois que le simple fait d’évoquer ton nom aurait de quoi me prendre un refus en pleine poire.

- Ah ! Tu m'étonnes.


Même si cette histoire de hiérarchie était réglée ça ne voulait pas dire qu'ils s'entendaient bien. En tout cas, si Kira insistait pour faire cette soirée, c'était surtout pour passer du temps avec sa meilleure amie ; la Rose n'allait quand même pas débarquer chez Laelyss et mettre Bigby à la porte simplement pour passer du temps avec elle et l'inverse était aussi le cas ! Alors un petit restaurant à quatre... Au pire les deux autres feront la tronche et tant pis !

-  Je suppose que proposer à Vilmos est bien plus simple ? Peut-être que je vais juste l’habiller et garder le mystère. Où bien faire chantage, mais ce serait moche.

- Assez oui. Mais tu n'es pas obligée de lui dire que c'est pour passer la soirée avec Vilmos et moi... Présente ça comme une simple soirée au restaurant en amoureux et on vous attendra dehors ?


Ouais c'était moche de comploter contre les garçons mais c'était certainement le seul moyen pour les faire venir sans avoir la tête ! Kira ne savait pas si Vilmos accepterait de venir au restaurant pour passer la soirée avec deux autres personnes, vu qu'ils ne voulaient pas s'afficher non plus devant tout le monde et n'importe où... Une nouvelle gorgée de sa tasse à café et la voilà qui reprenait déjà la parole.

- Je ferais sûrement pareil de mon côté... Mais si on fait ça, ils vont sûrement nous faire la tête une bonne partie de la soirée, tu ne penses pas ?




Je m'exprime en sienna
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laelyss Hamilton

Laelyss HamiltonMessages : 990
Date d'inscription : 23/11/2014


Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] EmptyMar 26 Jan - 18:46


Le complot d'une femme est une arme redoutable. Alors deux...


M
oche, n’est pas un suffisamment pour dire à quel point ceci est bien bas. Mais en même temps, ce n’est pas si sa relation avec elle m’aider grandement. Plus j’y pense et plus j’ai vraiment envie de faire cette soirée, cela permet de passer un moment agréable hors de toute tension de la ville. Pourtant, pour y arriver, je suis bien obligée de lui parler de cette soirée prévue d’une manière ou d’une autre. J’ose imaginer qu’avec Vilmos, c’est plus simple dans le sens où l’on se connaît pas et qu’on n’a jamais tenté de s’entretuer chez elle. C’est déjà un avantage. Pas de raison pour refuser sauf s’il a des problèmes avec Big, là, c’est une autre histoire. Habillé simplement, celui-ci chique, sans lui donner de raison, je ne pense pas que ce soit la meilleure idée de l’année surtout qu’à mon humble avis, il sera d’autant plus méfiant qu’autre chose. Le chantage reste une solution, mais bien trop risquer pour moi aussi. Le priver de dessert m’ennuierait grandement. Enfin, je bois une gorgée qui finit ma tasse en lui répondant par la suite :

Ne pas lui dire… Oui c’est une solution, mais ça revient au même. Y a un côté fourbe.

Dans tous les cas quoi qu’on choisisse cela à un « côté » fourbe. Mais peut-être est-ce la meilleure idée pour le moment. Leurs réactions au moment de la vérité risquent d’être surprenantes, tant que celle-ci n’est pas « explosive ». C’est vrai que cela reste tout de même un coup à les voir boudés pendant un bon moment. D’ailleurs, je lui réponds ce que j’en pense à ce sujet-là.

Ils feront la tête, ça s’est sûr. Mais promet lui une gâterie mémorable en rentrant et il l’oubliera bien vite pourquoi il fait du boudin. Tester et approuver

Bon, le tester et approuver n’est peut-être pas le cas sur Big, étant donné que la relation est toute fraiche, mais pour les autres fut un temps, je sais que cela marcher. C’est un moyen assez poussé, mais qui porte ses fruits dans certains cas. Enfin, cela n’en reste pas moins une idée comme une autre.

Que penses-tu du vendredi 5 ? Cela laisse le temps qu’il ne prépare rien de leur côté et de les laisser s’imaginer une soirée romantique en amoureux. Ou plus tôt si cela t’arrange.


Elle te parle en Brown

KDO
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] -XoIUmuE5TkYuCFs1-XAHGdFZb8Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Zm9oyxG
bitch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty
MessageSujet: Re: Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]   Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un café et deux femmes complotant [PV Laelyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-