Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-24%
Le deal à ne pas rater :
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 (Programmable – ...
399 € 527 €
Voir le deal

Partagez
 

 Comme la neige a neigé [Ft. Anae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyVen 22 Jan - 16:50

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


Autant Livio adorait s’occuper de son jardin, autant il adorait l’hiver. Qui pouvait ne pas être fasciné devant tous ces flocons qui tombaient sans faire de bruit? Aucun d’eux ne ressemblait à l’autre et en tendant la main, ils fondaient avant qu’on ait pu cligner des yeux. Livio n’était pas le genre à être sentimental, loin de là. Mais les choses les plus simples sont parfois les meilleures, comme marcher seul dans la forêt enneigée,  sourde aux bruits de la ville, comme il le faisait en ce moment.

Même si Livio avait décoré son bureau de nombreuses plantes, l’air n’y était pas aussi frais que dehors. Il avait beaucoup de travail, de contrats et d’offres d’achats à valider, et à force de rester assit à l’intérieur, il avait l’impression de sentir son cerveau se liquéfié. Un peu de temps à l’extérieur ne lui ferait pas de mal. 

Manteau chaud, foulard et bottes mis, Livio s’était dirigé dans la forêt Silva et y marchait au hasard depuis un moment. Il avait perdu la notion du temps à vrai-dire, mais il faisait toujours clair malgré les nuages. Dans sa petite randonnée, il n’avait pas croisé grand-monde. Un couple de personnes âgées, des enfants qui construisaient des bonhommes de neiges sous l’œil attentif de leurs parents, et quelques oiseaux d’hiver qui n’étaient pas partit au Sud. Évidemment, Livio ne prêta aucune attention à tous cela. 

Livio ne considérait pas son ignorance des autres comme de l’incivilité, il assumait seulement que les autres marcheurs dans la forêt cherchaient autant la paix et la solitude que lui, alors il ne saluait personne, à moins d’être salué en premier. Ce qui peut tout autant porter à croire qu’il avait un comportement hautain. En vérité, il avait envie d’être seul, voilà tout.

Alors sans adresser la parole à personne, Livio continuait son chemin. Dans un sentier étroit près de la rivière gelée, il vu une femme aux cheveux noirs approcher en sens contraire. Évidemment, le notaire ne lui adressa pas un mot mais en la croisant il eut quelques secondes pour l’observer. Sans la fixer dans les yeux bien sûr, ça ne se fait pas. Mais son visage lui parut familier. Une fraction de seconde plus tard, un souvenir le ramena à son adolescence. Il se retourna brusquement vers la femme aux cheveux noirs et sa voix fut plus rapide que son cerveau.

-Anae?

Il y avait plus de dix ans qu’il n’avait pas prononcé ce nom. Il ne savait pas si elle le reconnaitrait après toutes ses années. Il avait beaucoup changé depuis. La voix plus grave, les cheveux plus longs (et peignés), son visage plus carré et malheureusement plus vieux qu’avant. Enfin, il n’avait que 29 ans, mais ça faisait toute une différence. Est-ce que c’était elle seulement? S’il avait changé, ça devait être la même chose pour elle.

-Est-ce que c’est toi? Dit-il en plissant ses yeux bleus.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyVen 22 Jan - 19:21


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


L'hiver était enfin bel et bien tombé sur Quederla. Et dans le calme serein de la neige fraîche, aucune trace ne venait troubler la paix de ce lieu encore vierge de la présence des hommes. Cela faisait près de 3 heures que je m'étais installée au pied de cet arbre, loin dans le renfoncement de la forêt mais j'avais atteint mon but. Le renard était venu. Comme prévu.

Cet animal, je l'avais déjà vu. Il était reconnaissable à sa tache blanche autour de l'oreille droite. Il avait rôdé dans les environs de la ville et pris dans un piège, je l'avais soigné avant de le relâcher. Et depuis, j'avais tenté de le revoir. Aujourd'hui, il était passé. Il m'avait regardé. Je ne dirais pas qu'il m'a reconnu mais nous nous sommes toisés avant qu'il ne reprenne sa route. J'ai attendu encore de longues minutes avant de me relever et de regagner le chemin principal.

Arsen était resté à la maison alors je ne comptais pas le laisser seul trop longtemps. Aussi, je pris le chemin du retour, un peu perdue dans mes pensées, sans tenir nullement compte des gens que je croisais. Mon air austère et de marbre n'engageait guère à la conversation alors de toute façon, personne ne m'adressait la parole. Je prenais le temps d'écouter avec attention le crissement de la poudreuses sous mes pas lorsqu'une vois retentit juste derrière moi.

-Anae?

Je m'arrête, analyse ce ton, ce timbre de voix avant de me retourner. Il me dit vaguement quelque chose ais comme cela, je ne parviens pas à l'identifier. Et la silhouette qui se dresse devant moi me laisse un peu perplexe. Un homme, grand, blond, semblant bien sous tout rapport.

-Est-ce que c’est toi?

Je m'en souviendrais si j'avais un tel homme à compter parmi mes connaissances. Peut-être simplement une rencontre d'un soir? Non, je ne donne pas mon nom aussi facilement. Et il a vraiment l'air de me connaitre. C'est en l'observant plisser les yeux qu'un flash me revient. Datant d'il y a fort longtemps. Au moins 10 ans.

"- Ça alors, le crétin du banc d'à côté. Si je m'attendais à ça. L'âge te réussit plutôt bien, cher Livio."

Oui, je reste égale à moi-même. Cependant, je lui offre un léger sourire amusé, venant croisé mes bras sur ma poitrine. En tout cas, il a réussi à attirer mon attention. Et dire que pour un peu, je ne le remarquais même pas. En même temps, il a pas mal changé avec le temps, plus que moi en tout cas. Cela me donne une excuse.

"- Mais dis-moi donc, que me vaux le plaisir de te croiser par ici?"


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyMer 27 Jan - 16:26

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


Il aurait mis sa main au feu que la femme qui était devant lui était Anae. Elle lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, à quelques exceptions près. Les vêtements, la coupe de cheveux peut-être aussi. Elle sembla le replacer lorsqu’elle le regarda en plissant les yeux, alors qu’il ne sortait pas de sa soudaine stupéfaction.

- Ça alors, le crétin du banc d'à côté. Si je m'attendais à ça. L'âge te réussit plutôt bien, cher Livio.

Et ben! Elle réussissait à l’insulter et le complimenter dans la même phrase. C’était fort ça, et tout à fait le genre de commentaire que sa vieille amie d’enfance était capable de faire. Livio sourit, loin de s’offusquer de s’être fait traiter de crétin. Il le méritait bien. Il n’était pas exactement un ange dans ce temps-là. Elle non plus d’ailleurs!

- Mais dis-moi donc, que me vaux le plaisir de te croiser par ici?

C’était complètement un hasard s’il l’avait reconnu, car depuis tout à l’heure il s’efforçait d’ignorer les autres marcheurs, question d’avoir la paix. S’il n’avait pas levé les yeux, ils ne seraient pas en train d’avoir cette conversation, bizarrement. Sur le coup, Livio ne sut pas trop quoi lui répondre. Comment ça se fait qu’ils s’étaient perdus de vue aussi longtemps? Ils avaient été de proches amis, et avaient surement eu une mauvaise influence l’un sur l’autre, mais malgré leur mauvais coups, Livio gardait de bons souvenirs du temps passé avec elle.

Livio semblait se demander par où commencer en regardant le sol. Il la regarda une nouvelle fois et croisa les bras.

-Je prenais l’air. Je n’en pouvais plus de rester derrière mon bureau. Je suis devenu notaire en fait. C’est surprenant, j’imagine.

Livio avait toujours eu le sens de l’écoute et un certain désir d’aider les autres, mais lui-même, en y pensant vraiment, s’étonnait d’être parvenu à devenir quelque de rangé et discret, qui suit bien les règles à la lettre. C’était ça ou perdre son boulot, et de voir ses années d’études aller à la poubelle.

Il ne savait pas quoi lui demander. Il avait envie de lui poser un tas de questions : ce qu’elle faisait pour gagner sa vie, si elle avait une famille, si elle était encore aussi rebelle qu’avant. Mais tout ça semblait tellement loin, et Livio avait peur que ressasser le passer ne lui fasse mal. Tous ses souvenirs d’un lui-même qu’il n’était plus… Un lui-même qu’il avait peut-être étouffer sous une couche de glace d’homme bien rangé.


-Et toi? Qu’est-ce que tu faisais ici?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyMer 27 Jan - 19:02


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Je prenais l’air. Je n’en pouvais plus de rester derrière mon bureau. Je suis devenu notaire en fait. C’est surprenant, j’imagine.

Notaire. Eh bien, c'est qu'il aurait progressé le gamin. En même temps, il n'en est plus un, cela se voit. Je me permets malgré tout de lâcher un petit sifflement admiratif à son annonce avec un léger sourire. Pour qu'il en vienne à mettre ainsi son étier en avant, c'est qu'il lui tenait à cœur. Et cela doit sans doute expliquer le coté sage et tiré à 4 épingles qui ne colle absolument pas avec les souvenirs qu'il me reste de nos multiples frasques d'étudiants.

- Et toi? Qu’est-ce que tu faisais ici?

"- Un rendez-vous à honorer...."

Avec Dame Nature. Et un renard en l'occurrence mais je ne le précise pas. J'ai toujours été du genre mystérieuse, à ne dire que la moitié des choses voir le strict minimum, et je n'avais pas changé avec le temps. J'étais même sans doute encore pire car je ne pense être comme le bon vin. Je ne me suis nullement bonifiée avec l'âge. Et il s'est passé tant de choses depuis que nous nous sommes perdus de vue.

"- Et j'avoue que oui, je suis impressionnée. Toi, notaire? Eh bien, tu aurais fini par te ranger? Tu clamais pourtant dur comme fer que rien ni personne ne te ferais changer, et avec ton caractère, tu as dû en baver.
Enfin, félicitation. Je suis contente pour toi. Quoique peut-être un peu déçue de te découvrir aussi sage. "


Oui, j'ai toujours été très honnête, trop même. Surtout avec les personnes que j'apprécient et lui, il comptait parmi les rares amis que j'ai vraiment possédée. Je le fixe toujours, l'observant avec curiosité. Il a changé, tout en restant le même. Est-ce seulement en apparence? Fait-il bien semblant, lui aussi? Ou cette ville aurait-elle fini par le dompter pour de bon?


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyVen 29 Jan - 19:20

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé



- Un rendez-vous à honorer...

Ah?

Avec ce genre de réponse nébuleuse, Livio ne s’attendit pas à en savoir plus. Quand même, ce qu’elle venait de dire pouvais supposer bien des choses. Quels genres de personnes ont des rendez-vous en plein milieu de la forêt? Contrairement à lui, est-ce qu’Anae était resté toujours aussi délinquante que dans le temps? Tous les gens ne change pas après tout.

- Et j'avoue que oui, je suis impressionnée. Toi, notaire? Eh bien, tu aurais fini par te ranger? Tu clamais pourtant dur comme fer que rien ni personne ne te ferais changer, et avec ton caractère, tu as dû en baver. Enfin, félicitation. Je suis contente pour toi. Quoique peut-être un peu déçue de te découvrir aussi sage.

Livio poussa un soupir. Même si Anae ne voulait probablement rien dire de mal, sa dernière phrase le vexa. Elle n’avait jamais été du genre à ménager les sentiments des autres hein? Malgré la remarque, le jeune notaire avait toujours un visage de marbre, le regard sombre.


-Excuse-moi de te décevoir.

Dit d’un ton plat. Livio repoussa une mèche blonde de son front et croisa les bras. Il n’avait pas envie d’une confrontation, encore moins avec elle. Alors qu’ils venaient juste de se retrouver. Tout de même, il se demanda ce qu’elle voulait dire. Celui qu’il était avant ne pouvait pas être mieux que ce qu’il était aujourd’hui. Il était tellement plus raffiné, plus posé et réfléchit.

-Mais je ne regrette pas ce changement. J’étais un vrai petit con, et je ne me rendais pas compte à quel point je perdais mon temps à être différent.

Il avait été naïf, tellement naïf, de croire que rien qu’avec des bonnes notes, on allait l’accepter partout sans le juger. 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyVen 29 Jan - 20:43


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Excuse-moi de te décevoir.

Ah, je crois que là, j'ai touché un point sensible. C'est une évidence qu'il est blessé et pourtant, il n'en montre rien. Alors toi aussi, tu as appris à faire semblant? A jouer le rôle que tu avais besoin d’interpréter pour arriver à tes fins? Eh oui, je comprends. Très bien même. Au fond, nous sommes un peu pareils toit et moi.

- Mais je ne regrette pas ce changement. J’étais un vrai petit con, et je ne me rendais pas compte à quel point je perdais mon temps à être différent.

"- Rassure-toi, tu es toujours un vrai petit con. La seule différence, c'est que tu le dissimules derrière une allure de sainteté et un code de conduite obligatoire pour se faire accepter, rien de plus."

Oui, ce n'est pas ta faute et je le sais. Le Livio que j'ai connu et avec qui j'ai tant de bons souvenirs n'aurait jamais accepté de courber l'échine sans une très raison. Et je suis bien assez maligne pour comprendre ce qu'il s'est passé, pas besoin de mon poste dans les services de renseignement pour cela.

"- Toi aussi, tu as découvert à ton corps défendant que la vie était une garce mais que celle-là avait toujours le dernier mot. Alors, comme tout le monde, tu as fini par jouer le jeu. Jouer sur les apparences pour espérer sauver malgré tout une part de soi-même.
Non mais sérieux, tu m'entend raconter ça? Je suis aigrie avant l'âge. Oh, la vieille rombière que je suis devenue. Tu devrais me fuir tant qu'il est encore temps."


Cette fois, c'est de moi que je me moque, pour nous remettre sur un pied d'égalité. Je ne suis pas fine dans mes propos, j'aime mettre les pieds dans les plat et remuer les choses enterrées mais pas blessé bêtement une ancienne connaissance. Un ami même. Sans doute un des seuls que j'ai vraiment eu. Je ne demanderais pas pardon, jamais, mais j'arrangerais les choses d'une autre façon.

"- Toute blague à part, les années t'ont plutôt réussi. Tu as l'air en pleine forme et même une certaine classe, je dois dire."


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyLun 1 Fév - 16:28

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


- Rassure-toi, tu es toujours un vrai petit con. La seule différence, c'est que tu le dissimules derrière une allure de sainteté et un code de conduite obligatoire pour se faire accepter, rien de plus.

Si peu de subtilité et de courtoisie dans les paroles d’Anae firent blanchir le visage de Livio. Mais il était trop orgueilleux pour avouer qu’il y avait tout dans ça une certaine clairvoyance. Tout de même, il ne voyait rien de mal à se plier aux règles des autres désormais. Si ça pouvait lui rendre la vie plus facile, alors pourquoi pas?

- Toi aussi, tu as découvert à ton corps défendant que la vie était une garce mais que celle-là avait toujours le dernier mot. Alors, comme tout le monde, tu as fini par jouer le jeu. Jouer sur les apparences pour espérer sauver malgré tout une part de soi-même. Non mais sérieux, tu m'entend raconter ça? Je suis aigrie avant l'âge. Oh, la vieille rombière que je suis devenue. Tu devrais me fuir tant qu'il est encore temps

Anae était donc rendu un peu philosophe avec le temps, et dure avec elle même aussi. Livio n’était pas allé marcher en forêt pour se faire analyser cependant. Peut-être aurait-il été d’accord avec elle s’il avait fumé deux ou trois joints d’herbe avant de venir ici, mais en toute rationalité, il ne croyait pas que la vie pouvait s’acharner sur quelqu’un, à moins d’avoir un sens inné pour prendre toutes les mauvaises décisions. Heureusement que ce n’était pas son cas.

- Toute blague à part, les années t'ont plutôt réussi. Tu as l'air en pleine forme et même une certaine classe, je dois dire.

Tiens, un autre compliment. Livio approchait la trentaine et en effet, il avait l’air bien physiquement. Pas encore de rides ni de cheveux blancs.  


-Ce doit être parce que j’ai arrêté de fumé il y a longtemps. Et je bois moins aussi. Pour la classe, disons juste que j’ai appris à m’habiller correctement sur le tard, mais apparemment ça ne se voit pas trop. Je me suis casé pour de bon. J’ai une maison dont je m’occupe tous les jours, j’ai un emploi stable… La suite logique des choses serait que je me marie et que j’ai des enfants, dit-il, les yeux dans le vague.

Sa vie s’écoulait comme un long fleuve tranquille, après les rapides. Ensuite, ce serait le grand océan, immobile. Bizarrement, cette pensée lui fit froid dans le dos, mais il se ressaisit.

-Arrêtons de parler de moi. Je ne suis pas un sujet très passionnant. Toi aussi tu tiens bien ton âge Anae, et tu n’es pas aigrie je t’assure, dit-il en souriant poliment. Est-ce que tu t’es rangé toi? Je ne sais pas pourquoi, mais je ne t’imagine pas mariée.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyJeu 4 Fév - 9:37


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Ce doit être parce que j’ai arrêté de fumé il y a longtemps. Et je bois moins aussi. Pour la classe, disons juste que j’ai appris à m’habiller correctement sur le tard, mais apparemment ça ne se voit pas trop. Je me suis casé pour de bon. J’ai une maison dont je m’occupe tous les jours, j’ai un emploi stable… La suite logique des choses serait que je me marie et que j’ai des enfants.

"- Il faudra que tu me présentes la future Madame Dos Madera alors. Je serais curieuse de voir à quoi elle ressemblera."

Je vois, il a donc quand même vraiment été formaté par ce monde qui n'accepte guère ceux qui ne veulent pas suivre son moule. Il a eu raison, s'il était resté lui-même, il n'aurait jamais pu atteindre son rêve. Notaire, c'était ce qu'il voulait faire depuis toujours. Et au fond, j'avais fait pareil. J'ai courbé l'échine pour mieux faire partie de ce manège que je n'apprécie plus autant. Moi qui y croyais pourtant dur comme fer. Eh oui, la vie à un bien étrange sens de l'humour.

- Arrêtons de parler de moi. Je ne suis pas un sujet très passionnant. Toi aussi tu tiens bien ton âge Anae, et tu n’es pas aigrie je t’assure. Est-ce que tu t’es rangé toi? Je ne sais pas pourquoi, mais je ne t’imagine pas mariée.

"- Insinuerais-tu que je suis trop insupportable pour trouver chaussure à mon pied? Eh bien sache que sur ce point ... Tu as parfaitement raison, je te l'accorde. Personne ne veux de moi."

Oui, une seconde je m'étais amusée à lui laisser croire que si, je m'étais mariée et casée. Mais même moi je ne tiens pas ce mensonge. C'est tout simplement trop énorme, tout sauf moi. Je me contente de sourire un peu avant de reprendre.

"- Je ne suis mariée qu'à mon boulot, rien de plus. Quand à être rangée, officiellement je le suis. Après, ça ne m'empêche pas d'aller de temps à autre refaire les 400 coups mais c'est plus compliqué. J'ai une réputation à tenir maintenir. "

Et quand on occupe un poste comme le mien, on ne peut pas se permettre tout et n'importe quoi. Je ne me suis pas battue pour obtenir cette place afin de la perdre aussi connement. Je l'ai et maintenant, je compte bien la garder jusqu'à que j'ai atteint mon objectif. La fin des familles.

"- Ah si, grande première dans ma vie, j'ai un animal de compagnie. Un petit singe. Oui,je sais, je ne sais rien faire comme les autres. En même temps, tu me connais.
Sinon, J'avoue que le fait de te savoir capable de jouer la fée du logis me fais doucement sourire. Je n'y aurais jamais cru à l'époque. Tu chantonnes en tablier et patins d'intérieur aussi?"


Oui, je n'arrive pas à rester sérieuse bien longtemps. Je connais trop le phénomène en face de moi pour cela. C'est ça d'avoir fait les cons durant plusieurs années. Pourtant, le temps a passé, nous avons changé, tous les deux. Je devrais sans doute le prendre en compte mais non, je reste juste égale à moi-même.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyLun 8 Fév - 21:52

Anae GinkoForêt Silva ▬ dialogue en 660033
Comme la neige a neigé


- Insinuerais-tu que je suis trop insupportable pour trouver chaussure à mon pied? Eh bien sache que sur ce point ... Tu as parfaitement raison, je te l'accorde. Personne ne veux de moi.

Livio leva les yeux au ciel. Il ne la trouvait pas insupportable, loin de là. Seulement, l’idée de voir l’amie rebelle qu’il avait connu se retrouver tranquille chez elle à repasser les chemises de son mari le faisait sourire. Une bonne blague ouais, jamais dans 100 ans.

- Je ne suis mariée qu'à mon boulot, rien de plus. Quand à être rangée, officiellement je le suis. Après, ça ne m'empêche pas d'aller de temps à autre refaire les 400 coups mais c'est plus compliqué. J'ai une réputation à tenir maintenir.

Sur ce point, ils étaient pareils. Il avait littéralement tout donné pour avoir son boulot, il ne pouvait plus faire demi-tour. Pas qu’il ne le veuille d’ailleurs. Ça serait dommage de perdre tout l’avancé qu’il avait fait ces dernières années, en maturité et en logique. Comme elle, l’apparence comptait pour beaucoup, plus que ses propres sentiments à vrai dire. On a beau s’accorder une valeur quelconque, si tout le monde croit le contraire, alors à quoi bon ?
Mais au fait. Elle ne lui avait toujours pas dis ce qu’elle faisait comme job.

- Ah si, grande première dans ma vie, j'ai un animal de compagnie. Un petit singe. Oui,je sais, je ne sais rien faire comme les autres. En même temps, tu me connais. 
Sinon, J'avoue que le fait de te savoir capable de jouer la fée du logis me fais doucement sourire. Je n'y aurais jamais cru à l'époque. Tu chantonnes en tablier et patins d'intérieur aussi?

Le sourire de Livio dessina deux fossettes sur ses joues. Elle le prenait pour une princesse de conte de fée? Il savait qu’il avait les cheveux longs, mais tout de même. Et puis chanter, si les murs ont des oreilles, comme le dit le dicton, eh bien les murs de sa salle de bains étaient ses seuls spectateurs depuis un moment.

-Je sais faire la cuisine aussi. Il faut bien que je mange. Si tu veux, je t’inviterai à diner un de ces jours. Question de discuter plus formellement… C’est la même maison que tu connais, je n’ai pas déménagé. Je l’ai un peu retapé ici et là, mais elle tient encore debout.

Parce qu’elle n’était pas toute jeune cette petite maison. Son arrière-grand-père l’avait légué à sa grand-mère, qu’elle comptait ensuite la léguer à son fils, mais il est mort avant elle. Livio en avait donc hérité au bout du compte. La grand-mère de Livio avait toujours cherché à protéger son petit-fils. D’ailleurs elle n’avait jamais voulu qu’il devienne Domae, mais plus jeune, il avait insisté. Au bout du compte, elle avait eu raison. Mais parlant de Domae…

- Amènes ton petit singe si tu veux aussi. Tant qu’il ne détruise pas ma maison. Est-ce que c’est un familier? Enfin, je veux dire…tu travailles pour les Domae?

Livio le demanda sans aucun jugement. Il était simplement curieux. Après tout il avait été Domae lui-même pendant longtemps, alors il serait hypocrite d’être choqué. 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] EmptyMar 9 Fév - 9:14


♦ Comme la neige a neigé ♦

♣  Livio Dos Madera & Anae Ginko
~ Un soupir vient souvent
d'un souvenir... ~


- Je sais faire la cuisine aussi. Il faut bien que je mange. Si tu veux, je t’inviterai à diner un de ces jours. Question de discuter plus formellement… C’est la même maison que tu connais, je n’ai pas déménagé. Je l’ai un peu retapé ici et là, mais elle tient encore debout.

"- Eh bien, si tu ne compte pas m'empoisonner, je viendrais avec plaisir. Je suis sur que tu aurais des tonnes d'histoires à me raconter en plus."

Toujours la même bicoque? Pourtant, dans mes souvenirs, elle n'était déjà plus toute jeune. Il serait devenu super bricoleur en plus? A moins qu'il ait eu la chance qu'elle ne soit nullement atteinte pas les conflits de la cité. Il était vrai que c'était surtout ça, la raison de l’espérance de vie plus que limitée de tout dans cette ville. La guerre.

- Amènes ton petit singe si tu veux aussi. Tant qu’il ne détruise pas ma maison. Est-ce que c’est un familier? Enfin, je veux dire…tu travailles pour les Domae?

"- Plutôt crever !!!"

Les mots étaient sortis, secs et clairs. Mon ton était devenu froid, je m'étais tendue rien qu'à l'énonciation de cette possibilité. Et même mon visage portait soudain les stigmates de cette haine violente et farouche que je leur vouais. Jamais, je préfère m'arracher les yeux et la langue à la petite cuillère que de devoir pactiser avec ces monstres.

Mais après une grande inspiration, je me calme. Il ne pensait pas à mal, il ne sait pas, il ne sait rien. A l'époque, il y avait déjà longtemps que nous nous étions perdu de vue. Ma main vient une seconde effleurer le haut de mon torse, là où sous les vêtements se cache cette balafre symbole de mon combat tandis que je secoue la tête pour reprendre mon air impassible habituel.

"- Nous ne sommes pas en bon termes, eux et moi. Et comme personne ne fait rien pour que cela change, la situation va perdurer encore un temps."

Ferait-il lui, partie d'une de ces communautés? Je vous en prie, dites qu'il est bien plus intelligent que ça, qu'il n'a pas céder à la facilité en se liant avec ces monstres. Enfin, même s'il l'avait fait, est-ce que cela changerait vraiment quelque chose à notre amitié? Possible. J'ai la rancune tenace et je sais très bien de quoi je suis capable. Enfin, je ne compte pas lui cacher ce que je suis, il le sais déjà.

"- Je suis Membre du Gouvernement depuis un moment maintenant. Je travaille au sein des services de renseignement de la ville et en temps que garde du corps depuis que je ne fais plus de missions de terrain.
Ceci explique sans doute un peu cela."


Un instant de nostalgie. J'avais aimé ce temps ou je m'étais montré d'une efficacité mortelle sur le terrain mais aujourd'hui, le Gouvernement tenait trop à ma vie pour me laisser risquer de la perdre. Mon travail leur évitait tellement de le faire qu'ils me préféraient oiseau en cage. Enfin, je jouais le jeu et me vengeait sur mon temps libre, tant pis pour eux.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty
MessageSujet: Re: Comme la neige a neigé [Ft. Anae]   Comme la neige a neigé [Ft. Anae] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme la neige a neigé [Ft. Anae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2016-